Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
  • Page 65 sur 66
  • 1
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66
#3611936
OK merci. En fait tu es monté par l'autre route qui est plus dur au pied et qui était aussi celle proposée lors du Tour 2019 pour l'arrivée à Val Thorens :jap:

Les principaux sites qui élaborent les profils de col n'ont pas encore établi celui de Tougnète en passant par cette route alternative. Ca devrait venir. Et effectivement c'est un peu moins long que par la route principale mais tout aussi dur.

#3611946
Tout à fait, j'ai pris la petite route qui est beaucoup plus sympa. :wink:
Quelqu'un a des nouvelles des projets de liaison en piste cyclable entre Méribel et Tougnète ? C'est prévu, mais je ne sais pas pour quand. Ca pourrait permettre un enchaînement direct entre Tougnète et le col de la Loze, un sacré carnage !
#3616113
Yes, en 2019.

Ghisallo c'est un petit col tranquille et facile (en 2 parties autant que je me souvienne). Bien s'arrêter au sommet pour le pélerinage dans la chapelle par contre !
Le Sormano c'est un monstre. Pas bien long mais malgré tout interminable avec les pourcentages. La descente est pourrie (au moins dans la première partie), à moins qu'il l'ait refaite depuis.
Le Civiglio est un beau morceau également. Là aussi ça passe relativement vite. Le plus pénible étant sans doute de se faufiler dans la circulation de Como (les italiens ont un respect tout relatif du code de la route et des autres usagers) et attention au virage Roglic dans la descente aussi.

Edit : J'ai regardé le profil du Ghisallo, bon "facile" n'est peut-être pas le qualificatif le plus pertinent. Mais par rapport aux pourcentages des 2 autres, c'est simple. :)

#3618766
Je ne connais que la haute-Corse
La citadelle de Calvi
Corte
La plage de l'Ostriconi si tu n'es pas en juillet aout j(imagine que vous n'y êtes pas à cette période)
le désert des agriates
Faire le tour du Cap-Corse (de Saint-Florent à Bastia ce sera plus simple comme étape avec le plat à la fin) avec un arrêt pour se restaurer à Centuri le port de la Langouste
Nous on avait été super bien servis au resto U Cavalu di Mare fin octobre
Sinon le col di vergio est long dans les 2 sens avec le golfe de Porto d'un côté avec les calanques de Piana et la surprenante arrivée en sortant de gorges sur le plateau autour de Calacuccia dans l'autre sens (attention aux nombreux animaux sur la route si tu descends vers Porto)
#3620884
Hier sortie en montagne, départ à 7h en voiture (pour rejoindre un village pas loin de la montée) 25 km de cyclable mélangé à des chemins en gravier, puis arrivée au village départ.
De là, la montée, dont environ la moitié fermé aux véhicules à moteur.
Les premiers 5 kms sont sur une cyclable qui longe la route, en remontant doucement la vallée, il fait bon, grand ciel bleu, pas mal de monde mais l'ambiance est tranquille (même si l'on voit quelques personnes qui veulent casser le KOM). Ensuite sur la route, mais toujours à pente douce, 5-6 pourcents je pense.
Puis on arrive au premier point vraiment important, le premier virage.
Image
Et à partir de là, c'est un autre monde, ça monte toujours, jamais excessif, mais c'est long! ET bien entendu on voit pas la fin, donc vaut mieux économiser les jambes.
Puis à environ 8km du sommet en sortant de la forêt, la vue :
Image
Encore un paquet de souffrance, je pense que c'est du 8-9 %, donc à 7 à l'heure pour pas exploser, et de toute façon il y a trop de monde en montée et en descente pour jouer aux superhéros.
Et là, dernier virage ligne droite et sommet? pas vraiment:
Image
A 300m gros bouchon, tous pied à terre. Il faut finir à pied. Pareil pour ceux qui redescendent. La faute aux Suisses il paraît, l'Umbrail est fermé à cause d'un glissement de terrain, donc le demi-tour au sommet est obligatoire, sauf si on est maso et que l'on souhaite descendre à Bormio, faire le Gavia et le Tonale pour revenir à la maison!
Un peu déçu de l'arrivée donc, mais c'est vraiment quelque chose à faire, le Stelvio c'est un peu comme aller à Rome ou à La mecque pour qui est croyant, un de ces endroits où on redécouvre ce que c'est faire du vélo et pouvoir partager cette passion avec n'importe qui. Puis voir la neige en été, c'est quand même amusant!
Image
#3621252
Ah le Stelvio bike day !

L'occasion de gravir le mythe italien sans le cortège de voitures de sport, de motos et de camping-cars. Bon, si c'est pour se retrouver bloqué par des cyclistes :elephant:

L'expérience doit être sympa, j'aimerais le tenter une fois. Peut-être sur le versant Bormio, plus varié.

En tout cas bravo Migou. :applaud:

Ps : Pas trop de vélos électriques ?
#3621440
Pas mal de vélos électriques oui, VTT vélos de courses, de touring, et aussi de ville ... C'est un peu le folklore, comme pour le sellaronda. C'est là que l'on se rend compte que la culture vélo est pas vraiment chez les gens, difficulté à rouler en groupe et à se placer par rapport aux autres. Un peu comme sur l'autoroute, très peu de gens à droite !
La descente j'y suis allé sur les freins, déjà parceque je suis mauvais descendeur, et avec le monde et des gens peu expérimentés, je me voyais mal les effleurer pour gagner une position... même si certains casse-cou l'ont fait.
L'idéal serait de faire la montée en juillet, de très bon matin pour éviter le traffic. Et de redescendre par l'umbrail, si on vient du haut Adige. Depuis Bormio je connais pas la route, mais elle doit être étroite aussi, donc faire une belle descente je dirai que c'est compliqué. Les cols italiens et en particulier des dolomites sont victimes de leur succès et trop de touristes en moto et voiture se croient sur piste.
Dans deux semaines il y a à nouveau le sellaronda et normalement la Mendola aussi..avis aux motivés vous me trouverez sur le vélo ✌️
Oui iguane, depuis Prato je suis monté. Enfin depuis Laces, mais c'est une piste cyclable jusqu'au pied du col
#3621473
Angels a écrit :
24 août 2023, 22:38
Bonjour,

Après le Tour de Sicile en 2022 (10 jours) et la 30ème édition de l'Ardéchoise cette année (4 jours), nous partons l'année prochaine pour 10 jours en Corse.

Des endroits à ne pas louper et des cols à faire ? Toutes les infos sont les bienvenues. Merci d'avance.
Salut Angels,
D'abord il faut donner la période durant laquelle vous y allez (pas simple pour circuler à vélo durant l'été)

Les sites touristiques (j'exclus les plages pas toujours facilement accessible à vélo car accès en chemin de terre):
- Bonifacio
- Calvi - l'Ile Rousse - St Florent
- Piana/Porto - Scandola
- Aiguilles de Bavella
- Iles Sanguinaires-vieux Ajaccio (c'est la seule chose qu'on peut tirer de cette ville, le reste est ultra moche...)
- les villages typiques de montagne
- La Balagne
- Cap Corse

(éviter l'axe nord-sud de la cote est, y a rien à voir sur la seule ligne droite de l'île...)

En 10 jours, y a moyen de faire l'essentiel, attention toutefois: les routes sont pourries et tournent beaucoup et les corses roulent très vite et très mal...(et surtout ne sont pas habitués à la cohabitation avec les vélos)
#3626275
Merci Allobroges,

Nous y allons après le 15 mai. J'ai reçu de notre Président le programme :

Les itinéraires sont d'un point A à un point B, nous serons "itinérants" .
Concernant les cols , ils sont presque tous au programme : bavella , sorba , vergio , palmerella , bigorno ... et bien d'autres.

J'ai déjà prévu:
1/ 8 jours de vélo sans jour de repos
2/ pour un total de 1.002 kms et 17.937 de dénivelé

Voici les liens :

https://www.openrunner.com/route-details/17504059
https://www.openrunner.com/route-details/17509211
https://www.openrunner.com/route-details/17509226
https://www.openrunner.com/route-details/17509239
https://www.openrunner.com/route-details/17509295
https://www.openrunner.com/route-details/17509338
https://www.openrunner.com/route-details/17509396
https://www.openrunner.com/route-details/17509451
#3627647
Pour ceux qui parlent allemand ou maîtrisent les traducteurs en ligne, un petit article sur les plus fameux cols d'Europe et leur équivalent suisse, d'après un expert du crû.
https://www.tagesanzeiger.ch/legendaere ... 2908220195

On apprend que l'Ächerlipass serait le Mortirolo suisse. Je ne connaissais pas et c'est peut-être trop étroit pour y faire passer une course, mais ça a l'air d'être du genre à piquer les jambes
Image
#3627738
sutter7 a écrit :
28 sept. 2023, 20:57
Pour ceux qui parlent allemand ou maîtrisent les traducteurs en ligne, un petit article sur les plus fameux cols d'Europe et leur équivalent suisse, d'après un expert du crû.
https://www.tagesanzeiger.ch/legendaere ... 2908220195

On apprend que l'Ächerlipass serait le Mortirolo suisse. Je ne connaissais pas et c'est peut-être trop étroit pour y faire passer une course, mais ça a l'air d'être du genre à piquer les jambes
...
Matthias Frank qui revient par la porte dérobée :rieur: :rieur:

Pour l'Aecherli, il le compare à l'Angliru, pas au Mortirolo :wink: Peut-être parce que les 2 n'ont été entièrement goudronné que récemment ?
Je ne l'ai fait qu'en voiture, c'est étroit mais en montée une course passe sans problème. Par contre, la descente sur Nidwald est quand même scabreuse. Idéalement la station de Wirzweli serait candidate à une arrivée, et là ce serait juste parfait.
Ou alors le faire dans l'autre sens , c'est aussi costaud mais la descente est un peu moins dangereuse.

Image


Mais bon, il y a dans la région des cols et montées parfaites pour une course et le Tour de Suisse n'y va jamais, donc voilà :spamafote:

Le Glaubenbühlen:

Image

Ou alors en cul-de-sac (avec plein de place en haut pour mettre une arrivée), aussi une belle vacherie, Melchsee-Frutt:

Image
#3658153
Hey,

Je poserais bien quelques jours en Mai pour aller rouler au soleil, et du coup je cherche une destination qui combine à la fois :

Pas trop loin de la Bretagne
Escarpée
Ensoleillée


Je me disais que Mende pouvait répondre à ces critères (tout en évitant de passer par Bordeaux un WE prolongé :sylvain84: ).
Est-ce que certains d'entre vous connaissent/ont déjà posé leurs roues dans le coin ? Des choses à recommander ? Ou, au contraire, d'autres destinations à privilégier ?

Par avance merci. :jap:
#3658326
Tu peux peut-être t'arrêter avant, du coté d'Aurillac par exemple. Il y a de belles ascensions comme le Pas de Peyrol. Niveau météo c'est du 50/50 en revanche.

Plus proche de la Bretagne encore : tu poses tes valises à Argentat, un peu au sud de Tulle il y a de belles montées tout autour (entre 300 et 400m de d+ pour chacune d'entre elles). Et le Pas de Peyrol tout près.

Pour une météo plus favorable, tu peux aller dans l'Aubrac, à Espalion (proche de Rodez). Beaucoup de grosses montées partent de la vallée du Lot et montent sur le plateau de l'Aubrac. (600/700m de d+)
Exemple de montée : belle et régulière : https://www.strava.com/segments/12345668
#3658329
Ouai voilà, Aurillac, ça risque de cailler pour ça que je n'avais pas retenu. :genance:

Argentat, ça peut-être intéressant en effet, après la météo sera-t-elle significativement différente d'Aurillac ?

Je prends note pour Espalion. :study:
#3665732
Tiens, il y a deux semaines j'ai fait la montée du Luitel par Séchilienne. (puis continué à Chamrousse)

J'hésite encore à faire la cyclo Claveyrolat qui y passe, donc je m'étais dis que ça serait bien de le faire.
(et puis bon cette montée est un souvenir familial important)


Le luitel c'est jusqu'au km 11, après ça reprend la route "classique" de Chamrousse par Vaulnavey.

Quel tas de fumier! la route qui rend pas, exposé plein sud dans la forêt mais les pins ne protègent quasi pas.
Et puis ces longs bouts droits interminables :genance:
Avec les grosses chaleurs de ces derniers temps ça m'a complétement pris (alors qu'en regardant après coup j'étais pas trop mal) et je me suis retrouvé en perdition lorsque j'ai continué sur Chamrousse (au début t'es content parce que ça monte moins fort mais c'est qu'il reste bougrement du chemin jusqu'à la tarte à la myrtille) :green:

L'ennui de cette montée (pour moi) est qu'elle est loin de Grenoble et surtout que la route pour aller au pied est super dangereuse (route de l'Oisan qui va à Séchilienne).
Après une fois dedans c'est beau et on y est tranquille question bagnole.
Et puis maintenant je peux hocher la tête quand mes collègues en parle comme si c'était l'antre du diable. :gafauvel:

Sinon dans le coin aussi j'ai fait la montée de Prapoutel ce week end: aucun intérêt comme je m'y attendais :genance:
#3665738
ComtéPoire a écrit :
17 avr. 2024, 09:21

L'ennui de cette montée (pour moi) est qu'elle est loin de Grenoble et surtout que la route pour aller au pied est super dangereuse (route de l'Oisan qui va à Séchilienne).
Pour éviter cela, depuis Grenoble tu pars plein Sud, tu montes par la route des Commiers et de Monteynard (là je peux te payer un café), tu continues par le vallon de Vaulx, et à Laffrey tu prends la petite route qui descend sur Séchilienne ce qui te permet d'être directement au pied du Luitel.

Tu t'es juste rajouté ~700m de dénivelé et ~30km en plus, mais tu évites la route pénible, ne me remercie pas :green: :green:

Bravo, c'est tout de même une belle "saloperie" cette route.

  • 1
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66
A CHACUN SON RYTHME GIRO 2024

E14 P5 : Bjerg / Thomas. G / Tiberi / Sheffield

nouveau jeu : TOP 10

Idem, zappé, les étapes en plein mil[…]

Concernant Alaph aux jeux, je pense qu'il peut avo[…]

Est que l'un de vous se rappelle du classement au […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site