Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
  • Page 62 sur 63
  • 1
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
  • 63
#3521146
Salut, les petits jeunes :green:
C'est étonnant de voir à quel point, au moment où on ne cesse de parler de refaire et de goudronner les chemins de chèvres qui menaient aux sommets de certains sommets des Alpes, de nombreuses petites routes du Vercors et de la Chartreuse sont abandonnées et non restaurées après des accidents climatiques ou géologiques (glissements de terrains). Pour moi qui ai beaucoup roulé dans ces coins dans les années 90 ça me laisse un goût étrange de nostalgie pour avoir pris tant de plaisir sur des parcours de cols aujourd'hui disparu (dans leurs configurations de l'époque): la montée au tunnel du Mortier par Montaud, la descente du col de Romeyère sans tunnel, à flanc de falaise, la montée du col de la Charmette depuis St Laurent du Pont, l'ouverture de la route du col du Coq côté St Hugues pour le passage du Dauphiné... J'ai même monté la Croix de Fer avant l'éboulement qui a nécessité la rupture de pente pour descendre au bord du torrent et remonter reprendre la route avant le barrage de Grandmaison... Durant cette décennie il y avait plusieurs épreuves cyclosportives (la Bernard Thévenet, la Lucho Herrera...) qui les empruntaient pour leurs parcours récurrents. La route au sommet du col du Coq côté St Hugues a toujours été difficile a remettre en état au sortir de l'hiver et elle a même changé plusieurs fois de tracé (au début elle faisait un lacet à gauche et arrivait au sommet par la droite avant d'être modifié pour tracer une large boucle à droite pour passer le mur final.
Je ne pourrais plus en profiter désormais mais j'ai vraiment la nostalgie de ce type de parcours sur des routes étroites, sinueuses et pentues dans le Vercors et la Chartreuse ! :wink:
#3521153
MorbierCafé a écrit :
06 sept. 2022, 10:38
GracchusBabeuf a écrit :
06 sept. 2022, 06:55


La route du col du coq as été rouverte ? Elle est dans un état praticable ?
Parce qu’après une lente dégradation je croyais qu'elle était fermé !
La route dont tu parles est le versant de l'autre coté (coté Chartreuse - vers Saint Hugues). Elle est ouverte/fermée/ouverte... suivant les intempéries (c'est un peu gravel), les communes du coin se battent pour savoir qui doit payer la facture. Je ne sais pas ou ça en est aujourd'hui. :spamafote:

J'y étais passé l'an dernier en descente. Cette année je ne sais pas. Je me suis juste arrêté en haut du col et fait demi tour par le versant dont parle Xav (Grésivaudan/Petites roches). A noter que de coté la après le tunnel, la route a été refaite jusqu'au dernières maison du hameau des Meunières. :super:
Comme tu le dis, la route côté Gresivaudan a aussi été fermé pour les travaux du côté des tunnels. Mais elle est maintenant ré-ouverte. Côté Chartreuse tu ne peux pas descendre très vite, car elle n'est pas en bon état, mais ça passe ces temps-ci.
#3521154
angelsB a écrit :
06 sept. 2022, 11:27
Salut, les petits jeunes :green:
C'est étonnant de voir à quel point, au moment où on ne cesse de parler de refaire et de goudronner les chemins de chèvres qui menaient aux sommets de certains sommets des Alpes, de nombreuses petites routes du Vercors et de la Chartreuse sont abandonnées et non restaurées après des accidents climatiques ou géologiques (glissements de terrains). Pour moi qui ai beaucoup roulé dans ces coins dans les années 90 ça me laisse un goût étrange de nostalgie pour avoir pris tant de plaisir sur des parcours de cols aujourd'hui disparu (dans leurs configurations de l'époque): la montée au tunnel du Mortier par Montaud, la descente du col de Romeyère sans tunnel, à flanc de falaise, la montée du col de la Charmette depuis St Laurent du Pont, l'ouverture de la route du col du Coq côté St Hugues pour le passage du Dauphiné... J'ai même monté la Croix de Fer avant l'éboulement qui a nécessité la rupture de pente pour descendre au bord du torrent et remonter reprendre la route avant le barrage de Grandmaison... Durant cette décennie il y avait plusieurs épreuves cyclosportives (la Bernard Thévenet, la Lucho Herrera...) qui les empruntaient pour leurs parcours récurrents. La route au sommet du col du Coq côté St Hugues a toujours été difficile a remettre en état au sortir de l'hiver et elle a même changé plusieurs fois de tracé (au début elle faisait un lacet à gauche et arrivait au sommet par la droite avant d'être modifié pour tracer une large boucle à droite pour passer le mur final.
Je ne pourrais plus en profiter désormais mais j'ai vraiment la nostalgie de ce type de parcours sur des routes étroites, sinueuses et pentues dans le Vercors et la Chartreuse ! :wink:
Chouette message angels, je ne savais pas que cette rupture de pente (violente) sur La Croix de Fer existe à la suite d'un éboulement. Le col devait être moins difficile auparavant ? Parce que ces 2km à 11% à la suite de la petite descente, ils pèsent bien dans les jambes jusqu'au sommet ensuite. Sans cette re-descente est-ce que l'on était sur quelque chose de beaucoup plus régulier vers 7% ?
#3521167
C'est ça : la route montait suivant une pente régulière à cet endroit. On voit d'ailleurs la route qui continue au delà de la butte qui l'arrête au moment où on prend la descente vers le torrent à droite (idem quand on la rejoint après le coup de c...). Il me semble que le glissement de terrain a eu lieu en 1988 : tout un pan de la montagne a glissé dans le torrent en bas... Quand j'ai fait la Marmotte en 89 il venait juste de dégager le nouveau tracé qui descend en bas au niveau du torrent, le traverse et le longe sur la longueur du glissement de terrain avant de le retraverser et de monter retrouver l'ancienne route. C'était hyper dangereux avec des gravillons tout le long !
#3521805
Nouvelle magnifique découverte au cœur des Alpes helvétiques : le lac de Moiry (encore un barrage!).
Près de 30 km d'ascension et 1800 m de dénivelé et au sommet... quelle récompense :

Image

A priori, le lac doit sa fantastique couleur turquoise à la présence de sédiments.

Image

En poussant quelques km de plus on atteint le pied du glacier, à plus de 2400m :

Image

Juste féérique :

Image
#3522410
angelsB a écrit :
06 sept. 2022, 13:06
C'est ça : la route montait suivant une pente régulière à cet endroit. On voit d'ailleurs la route qui continue au delà de la butte qui l'arrête au moment où on prend la descente vers le torrent à droite (idem quand on la rejoint après le coup de c...). Il me semble que le glissement de terrain a eu lieu en 1988 : tout un pan de la montagne a glissé dans le torrent en bas... Quand j'ai fait la Marmotte en 89 il venait juste de dégager le nouveau tracé qui descend en bas au niveau du torrent, le traverse et le longe sur la longueur du glissement de terrain avant de le retraverser et de monter retrouver l'ancienne route. C'était hyper dangereux avec des gravillons tout le long !
J'ai jamais pédalé dans le coin mais en m'intéressant à ce que tu racontes j'ai pu voir une carte de 1950 qui, en plus de ce que tu décris, montre qu'avant la construction du barrage (78-85) la route n'effectuait pas ces quelques lacets pour prendre de la hauteur juste avant celui-ci mais restait en fond de vallée sur toute la longueur du lac actuel ; cela fait qu'il n'y avait pas cette autre section descendante au bout du lac ce qui devait aussi participer à la plus grande régularité du col.
#3522535
Tu as tout à fait raison... A l'époque je ne roulais pas mais j'habitais Grenoble et je me rappelle des travaux de construction du barrage. Pas de doute : toute la seconde partie du col était très régulière...
Et, à propos des anciens tracés de col un des plus intéressant à connaitre est celui du Galibier avec la route initiale (avant 1948 date de la construction des paravalanches avant le Lautaret) qui montait directement à deux kilomètres du sommet du Lautaret sur le flanc droit de la montagne (586m de dénivellation en 6 km) alors que la route actuelle part du somment du Lautaret pour monter sur le flanc gauche (500m de den. en 7 km).
#3525196
Je réalise que je n'ai pas eu l'occasion d'évoquer mes vacances aux Asturies en juin dernier.
Quatre jours basé à Oviedo, et autant de belles acensions au programme.

D'abord les fameux lagos de Covadonga (le profil ne rend pas justice à la difficulté de cette montée, dont le final est super irrégulier, impossible de tenir le rythme).
Le décors est juste :love:
Image


Le lendemain, el puerto de la Cubilla. Col assez atypique pour la région, long et peu pentu. Mais surtout incroyablement tranquille. Les dix derniers km sans le moindre véhicule. Je n'avais jamais connu ça, à part en VTT sur des chemins de terre perdus. Seul face à la montagne, un truc à donner des frissons.
Image


Ensuite le Gamoniteiro, via la Cobertoria. Encore une belle expérience. Jamais vu une route aussi étroite (du mal à croire que la Vuelta s'y est aventuré). Du gros pourcentage mais bien aidé par un vent de dos salutaire.
Comme dans toute la région, la route appartient aux vacas :
Image

Et pis, le meilleur pour la fin, le légendaire Alto de Angliru. El olimpio del cicilsmo, comme ils disent là-bas.
Départ dans un brouillard dense, qui se dissipe à mi-pente, juste avant les choses sérieuses. Pause photo nécessaire :
Image

Les choses sérieuses ? Ben plusieurs passages à plus de 20%. Le cyclisme prend des allures d'escalade et la gravité devient ton pire ennemi. Les photos rendent mal la pente, mais voilà quand même :
Image

Un truc que j'ignorais avec cette montée, sans doute parce qu'elle est envahie par le brouillard la plupart du temps, c'est à quel point le panorama y est grandiose. Au sommet :
Image


Bref, en résumé, je recommande la région sans retenu (d'autant que les automobilistes du coin sont particulièrement civilisés avec les vélo, une agréable surprise).
#3525433
El_Pistolero_07 a écrit :
18 sept. 2022, 22:11
Chapeau !

Du coup l'angliru, quel braquet et qu'elle durée d'ascension ? Est-ce le plus dur col que tu ais fait ?
J'avais un 34X32, ça doit passer avec plus gros mais pas pour moi. :genance:
Pour le temps, je n'ai pas vraiment fait attention (d'autant que je me suis arrêté un bon moment pour admirer le brouillard se dissiper), mais de mémoire ça m'a prit un peu plus d'une heure trente (sans la pause photo).

Après, est-ce le col le plus dur que j'ai fait ?
Je serais incapable de le dire. Ca dépend de tellement de paramètres, à commencer par mon propre niveau. J'avais par exemple plus souffert sur le Mortirolo (versant Mazzo), il y a deux ans, mais je n'avais clairement pas la même forme à cette époque. Et, au-delà de ça, difficile de comparer un col aux pentes extrêmes mais relativement court comme l'Angliru à d'interminables cols alpins comme le Galibier ou le Stelvio. Ce n'est pas le même type d'effort.
Donc, en résumé, le plus dur, je ne sais pas, mais il est sans conteste dans mon top-5. Le genre d'ascension que tu ne peux achever sans un mélange de fierté et de soulagement.
#3526645
Salut,

Je suis parti en déplacement vers Sion dans le Valais (Conthey). Habitant la région de Grenoble et ne voulant pas avoir les bouchons du lac, je suis passé par Chamonix/Vallorcine.

On arrive en suisse par le col de la Forclaz. (au dessus de Martigny) - (ne pas confondre avec le Col de la Forclaz de Montmin au dessus du lac d'Annecy)



Y'a des gens ici qui l'ont fait? Le col est magnifique, la route est nickel mais il semble y avoir beaucoup de voitures et la route reste quand même souvent étroite. J'ai vu que 2 cyclistes dedans à l'aller et au retour et j'étais étonné.

La vallée du Rhone est vraiment magnifique, ça m'a donné envie d'y emmener mon vélo la prochaine fois :genance:
Des suggestions?

Edit: les fautes
Dernière édition par MorbierCafé le 24 sept. 2022, 16:14, édité 1 fois.
#3526649
MorbierCafé a écrit :
24 sept. 2022, 15:57
Salut,

Je suis parti en déplacement vers Sion dans le Valais (Conthey). Habitant la région de Grenoble et ne voulant pas avoir les bouchons du lac, je suis passé par Chamonix/Vallorcines.

On arrive en suisse par le col de la Forclaz. (au dessus de Martigny) - (ne pas confondre avec le Col de la Forclaz de Montmin au dessus du lac d'Annecy)



Y'a des gens ici qui l'ont fait? Le col est magnifique, la route est nickel mais il semble y avoir beaucoup de voitures et la route reste quand même souvent étroite. J'ai vu que 2 cyclistes dedans à l'aller et au retour et j'étais étonné.

La vallée du Rhone est vraiment magnifique, ça m'a donné envie d'y emmener mon vélo la prochaine fois :genance:
Des suggestions?
Je laisserais les Valaisans du forum te donner des suggestions, mais pour la Forclaz côté suisse, tu peux faire quasi toute la montée sur des routes parallèles (en partant de Martigny-Croix sur l'inoubliable (:elephant: ) parcours du championnat du monde de 2020 ) :wink:
#3526702
MorbierCafé a écrit :
24 sept. 2022, 15:57


La vallée du Rhone est vraiment magnifique, ça m'a donné envie d'y emmener mon vélo la prochaine fois :genance:
Des suggestions?

Alors, tu as l'embarras du choix !

De Martigny même, outre la Forclaz, tu es au pied :
-Du col des Planches (10 km à 8,8%, ça y va d'entrée avec une première rampe à 12%). Montée plutôt calme, essentiellement en forêt, avec de magnifiques points de vue sur la vallée du Rhône. Juste à côté tu as le col du Lein, de configuration similaire mais un peu plus long (14 km à 8,6%). Au sommet les deux cols sont reliés par une route en terre battue (praticable).
-Des Marécottes (8,7km à 7,5%, mais pas mal irrégulier). Ambiance complètement différentes, il ne faut pas être sujet au vertige avec un pont enjambant des gorges près de 200m en contrebas et quelques beaux passages à flan de montagne.
-De Champex-lac. Les quatre premiers km de faux-plat sont plutôt désagréable car sur une route très passante, mais possibilité de prendre le train pour rejoindre le village de Bovernier, vrai pied de l'ascension (11km à 8% depuis là). Au sommet, la station de Champex, et son lac, constitue une belle récompense.
-Du col du Grand Saint-Bernard, situé 40km et presque 2000m plus haut ! Je te conseille fortement d'éviter la route principale (très fréquentée) jusqu'à Sembrancher, 13 km de faux-plat plus haut (ça reste 30,6km à 5,7% et 1750m de dénivelé depuis là). Pour cela, soit emprunter les cols des Planches ou de Champex, cités plus haut, soit prendre le train.

Sinon, du coté de Sion tu as le col du Sanetsch, tout aussi difficile que le St-Bernard (27 km, à 6,5%) mais beaucoup plus tranquille et sauvage. Ou, beaucoup plus facile, et splendide niveau paysage : La montée de Derborence (14 km, à 6,8 %), avec ses galeries creusées dans la roche, son grandiose cirque géologique et son charmant petit lac.
Toujours depuis Sion, sur l'autre versant, tu peut rejoindre l'imposant barrage de la Grande Dixence (29km, à 5,8%), en faisant un petit crochet par les spectaculaires pyramides d'Euseignes. Sympa, mais pour moi ça ne vaut pas celui de Moiry (départ de Sierre, 33km à 5,6% jusqu'au pied du glacier de l'autre côté du barrage).
Plein d'autres montées plus "classiques" entre Sierre et Martigny (Crans-Montana, Thyon, Ovronnaz, etc...)

Si tu suis le Rhône en direction du Léman, il y a aussi de quoi t'amuser. A une quinzaine de km de Martigny tu as des routes en cul-de-sac qui mènent aux petits villages perdus de Mex, côté sud, et Morcles, versant nord. 6,6 km à 9,3% pour le premier, 10 km à 10,5 % pour le second (jusqu'au bout de la partie asphaltée, peu après Morcles, mais si tu n'en as pas assez (!) possibilité de poursuivre l’ascension sur un chemin de terre).
Un peu plus loin, toujours en suivant le cours du Rhône, tu as deux cols visités par le dernier Tour de France :
-Pas de Morgins (16,5 km à 5,7%) avec de belles vues sur les dents du midi, mais assez fréquenté dans sa première partie.
-Col de la Croix (23,7 km à 5,7% depuis Bex, de loin le versant le plus tranquille et agréable).
Il y a aussi le col des Agites, au départ d'Aigle. Celui-là, je n'ai pas encore eu l'occasion de la gravir mais je le cite car apparemment il vaut aussi le détour (attention, route menant à une zone militaire, du coup fermée en semaine).

Voilà, une petite liste, non exhaustive, d'ascensions accessibles depuis la vallée du Rhône.

Enjoy !
#3526750
Un beau col assez dur avec peu de voitures vers Monthey que je conseille fortement est la montée de Luan aussi qui te permet d'arriver sur le lac de l'Hongrin. Tu peux ensuite revenir par le col des Mosses. Ça doit faire 75km.
Si tu veux faire plus long, tu peux même enchaîner sur le col de la Croix, ce qui mont à 95km.

Faut juste vérifier les horaires car ça traverse une zone militaire entre Luan et le lac de l'Hongrin pour laquelle la route peut parfois être fermée ou sinon y a un système de barrière à passer où faut s'annoncer. Le café de Luan est très bien par ailleurs!
#3526844
Racemousse a écrit :
24 sept. 2022, 19:47
MorbierCafé a écrit :
24 sept. 2022, 15:57


La vallée du Rhone est vraiment magnifique, ça m'a donné envie d'y emmener mon vélo la prochaine fois :genance:
Des suggestions?

Alors, tu as l'embarras du choix !

...

Enjoy !
sutter7 a écrit :
24 sept. 2022, 22:56
Un beau col assez dur avec peu de voitures vers Monthey que je conseille fortement est la montée de Luan aussi qui te permet d'arriver sur le lac de l'Hongrin. Tu peux ensuite revenir par le col des Mosses. Ça doit faire 75km.
Si tu veux faire plus long, tu peux même enchaîner sur le col de la Croix, ce qui mont à 95km.

Faut juste vérifier les horaires car ça traverse une zone militaire entre Luan et le lac de l'Hongrin pour laquelle la route peut parfois être fermée ou sinon y a un système de barrière à passer où faut s'annoncer. Le café de Luan est très bien par ailleurs!

Ah oui! pas mal de gros morceaux :love: , merci beaucoup tous les deux :super:
Xav_38 a écrit :
24 sept. 2022, 19:58
MorbierCafé a écrit :
24 sept. 2022, 15:57
Salut,

Je suis parti en déplacement vers Sion dans le Valais (Conthey). Habitant la région de Grenoble
Tu habites dans quel coin autour de Grenoble Morbier ? Perso je suis dans le Matheysin, pas mal de petites routes très sympa entre Matheysin, Valbonnais, Trièves et Beaumont.
Gre même coté Grésivaudan. Je fais "sans arrêt" Vence, Porte, Coq, les 4S, Chamrousse. Je ne suis jamais allé dans le Trièves à vélo, ça doit être magnifique! :smile:
#3527218
MorbierCafé a écrit :
25 sept. 2022, 05:47

Gre même coté Grésivaudan. Je fais "sans arrêt" Vence, Porte, Coq, les 4S, Chamrousse. Je ne suis jamais allé dans le Trièves à vélo, ça doit être magnifique! :smile:
Oui n'hésite pas à y aller, quitte à prendre la voiture pour te rapprocher. Entre Trièves et Matheysins Il n'y a pas de grand cols, mais tu peux faire des parcours avec des successions de bosses de 3-5 km (dont certaines avec de long passage à >10%), et quelques passages un peu plus dur (sans être exceptionnel mais tu peux en mettre plusieurs dans la même sortie) :
- col de l'Arzellier depuis Vif, 15km à 6% de moyenne, mais irrégulier, des replats et du 9%
- col de l'allimas depuis Monestier, 11km roulant mais très jolie, avec un petit passage raide après Gresse
- pas du Serpaton depuis Gresse (il a déjà fallut bien grimper) : 5km à 8,5% dont 1km à plus de 12% :green:
- col de la Menée depuis Chichilianne : 13km à 5%, c'est très roulant, mais la route est rugueuse.... et c'est splendide, tu es isolé dans la montagne, juste tu te demandes si une meute de loup ne va pas venir te rendre visite.

Ce sont quelques exemple parmi plein d'autre de ce qu'il y a dans le Trièves en longeant le Vercors, mais tu trouves le même genre de bosse dans tout le Sud du département... 2 exemple fun :
- La montée de Cognet depuis le pont de Cognet... et ses 3 km à plus 8-10%, donc quelques passages au dessus de 13-14%
- Le fameux Col de Parquetout depuis le Valbonnais, 7.5km à 9% de moyenne, dont la moitiés à plus de 10%, 1.5km à plus de 12% de moyenne incluant des pentes avoisinant les 15-16% sur plus de 100m.
#3528006
GracchusBabeuf a écrit :
28 sept. 2022, 13:55
MorbierCafé a écrit :
25 sept. 2022, 05:47

Gre même coté Grésivaudan. Je fais "sans arrêt" Vence, Porte, Coq, les 4S, Chamrousse. Je ne suis jamais allé dans le Trièves à vélo, ça doit être magnifique! :smile:
C'est quoi les 4S ? :study:
Je pense que c'est les 4 Seigneurs, mais je laisserais Morbier confirmer :

https://climbfinder.com/fr/montees/fort ... urs-gieres
  • 1
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
  • 63

Blanquette protège Raclette Ratatouille pro[…]

Rivals Manager féminin

Super idée ! :super: ça pourrait m[…]

Tour de France 2024

tu crois vraiment qu'ils aiment faire 10 tours s[…]

DISCOVERY CHANNEL (tifosi)

Les amis si possible contre des coureurs l'esp&egr[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site