Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
#3487999
Je rejoins les (toujours) bons conseils d'Iguane.

J'ai commencé sur le tard également (sans doute à ton âge ou similaire @Teteoo), et le placement et la capacité à évoluer dans un peloton c'était vraiment mon gros point noir/faible également.
Je me sentais grave à chier dès qu'il fallait se placer ou remonter, j'avais une sorte de complexe (mais pas que, tu tombes face à des gars qui roulent depuis qu'ils ont 5 ans, ils ont l'expérience et pas toi).

Et là, j'ai refait une pass récemment, la première depuis un très long moment (covid oblige) et en fait je me suis aperçu que je n'avais plus du tout cette appréhension malgré le manque de compet. Je ne sais pas à quoi l'attribuer, mais je roule au final très peu seul, donc je mets ça sur le compte d'une habitude qui a fini par rentrer à force de rouler en groupe (et d'être confronté à toutes les situations possibles en groupe). Maintenant, je me rends compte que j'ai le rôle du vieux con qui râle sur les gars qui ne savent pas rouler en groupe. :rieur: (mais je suis trop bien élevé pour ouvrir ma gueule, je râle juste dans ma tête comme un vieux con qui n'assume pas :rieur: :rieur: )

Edit : Et toujours pour aller dans le sens d'Iguane, je valide complètement le côté "rouler à 2 de front". Perso, je me force et je me suis forcé à rouler proche du mec à côté de toi (presque guidon contre guidon) justement pour prendre cette habitude et pour perdre cette appréhension. Après voilà, faut le tenter auprès de mecs qui ont de l'expérience, ne le fais pas avec les triathlètes par exemple. :elephant: :elephant: :elephant:
#3488147
Merci pour vos conseils les gars. J'ai une autre course le dimanche 3, je vais essayer de frotter plus (et de terminer avec quelques gars cette fois). Ce sont des routes que je connais très bien, même si ça m'étonne qu'il y ait une course dessus car il y a énormément d'aménagements, dont certains vraiment dangereux.
#3488149
Teteoo a écrit :
22 juin 2022, 09:19
Merci pour vos conseils les gars. J'ai une autre course le dimanche 3, je vais essayer de frotter plus (et de terminer avec quelques gars cette fois). Ce sont des routes que je connais très bien, même si ça m'étonne qu'il y ait une course dessus car il y a énormément d'aménagements, dont certains vraiment dangereux.

Sinon, tu fais le départ.
Tu t'échappes d'entrée de jeu :metalhead:

Il n'y a rien de mieux pour rentrer dans la course et ça évite de traîner en milieu de peloton et d'user de l'influx nerveux, surtout si la route est comme tu le dis dangereuse, et ce d'autant que tu la connais bien.
Il faut ensuite résister et espérer que d'autres gars te rejoignent et ainsi participer à une belle échappée.

Il faut faire la course et ne pas être passif. Pas de complexe.
#3488157
gradouble a écrit :
22 juin 2022, 09:36
Teteoo a écrit :
22 juin 2022, 09:19
Merci pour vos conseils les gars. J'ai une autre course le dimanche 3, je vais essayer de frotter plus (et de terminer avec quelques gars cette fois). Ce sont des routes que je connais très bien, même si ça m'étonne qu'il y ait une course dessus car il y a énormément d'aménagements, dont certains vraiment dangereux.

Sinon, tu fais le départ.
Tu t'échappes d'entrée de jeu :metalhead:

Il n'y a rien de mieux pour rentrer dans la course et ça évite de traîner en milieu de peloton et d'user de l'influx nerveux, surtout si la route est comme tu le dis dangereuse, et ce d'autant que tu la connais bien.
Il faut ensuite résister et espérer que d'autres gars te rejoignent et ainsi participer à une belle échappée.

Il faut faire la course et ne pas être passif. Pas de complexe.
Exactement! Et si jamais il pleut c'est encore mieux, la première échappée n'est pas longue à se former, car le peloton, constitué à moitié de mecs dégoutés par la météo, part souvent battu d'avance.
#3488166
En vrai, c'est aussi un excellent moyen de progresser. Ca te fait faire des intensités, et si t'es repris tu serres les dents pour t'accrocher. Puis quand t'as repris un peu de consistance, tu remontes pour retenter.
#3488569
Complètement d'accord avec ça

Je me souviens qu'à l'issue de la prépa, on s'habituait au club à envoyer les gars dans les échappées pour les faire bourriner en vue des objectifs quelques jours/semaines plus tard... (on s'en foutait, on avait le meilleur sprinter derrière...)
Quand t'as fait 2 courses de suite d'échappée (même 50 bornes), t'as une caisse de folie par la suite (pour emmener les sprints du meilleur sprinter :elephant: )...

Une autre stratégie plus risquée: tenir toute la course la dernière place d'un peloton sur un cri-cri à 3-4 relances minimum = jolie séance de fractionné :metalhead:
#3489165
fred30 a écrit :
19 juin 2022, 12:19
Ca me rappelle de très beaux souvenirs, l'Irlande ! J'étais pas à vélo mais c'était aussi magnifique.
Pour Mizen Head to Malin Head, est-ce que chacun est libre de prendre l'itinéraire qu'il veut ? Est-ce que c'est le même principe que les "Diagonales" cyclotouristes en France ?
Oui l'itinéraire est libre et dans le même esprit que les diagonales cyclotouristes en France.
La plupart prennent au plus cours, ce qui doit faire quelque chose comme Mizen - Limerick - Nenagh - Athlone - Longford - Derry - Malin Head.
Après il serait possible aussi de faire tout ce parcours en suivant la Wild Atlantic Way, la route le long de la côte, mais il me semble qu'on doit être au moins à 1500km. Mais si on a le temps et les capacités physique c'est clairement la meilleure route, tellement jolie.

1. POGACAR 2. ROGLIC 3. O'CONNOR 4. VINGEGAARD 5. […]

Coureurs choisis lors des drafts préc&eacut[…]

Les baroudeurs du Tour 2022 - Le Jeu !

J'ai bien reçu les listes de Valverde56, Po[…]

Ruot par élimination 2022

Liste envoyée, merci pour l'organisation !

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site