Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 19
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 19
#2851026
Petit topic pour parler du cyclisme américain. Mais ici, pas de Colombie ou d'Etats-Unis déjà largement évoqué dans les topics idoines. Du Canada au Chili en passant par le Guatemala ou encore la République Dominicaine. En tout cas je vais essayer.

Le but n'est pas forcément de faire comme le topic sur le cyclisme aux USA ou en Espagne en parlant de toutes les courses ni de remplacer le Topic America Tour mais plus pour évoquer les coureurs dans un Continent / Continents où l'on voit émerger des coureurs issus de ces pays.

Pour introduire, je c/c un post que j'avais écrit sur le topic America Tour :
Orodreth a écrit :
30 mai 2018, 13:49
J'ai essayé de voir quels sont les sites qui permettent de trouver des informations par pays sur le cyclisme en AmSud / Centrale + Antilles françaises et République Dominicaine à part pour la Colombie car on trouve très facilement. Et ici, on a le topic qui est dédié à ce pays ainsi que les forumeurs spécialisés.
Je sais bien qu'en faisant des recherches avec des mots clés on peut trouver quelques informations ainsi que sur les sites dédiés aux courses, mais là je voulais vraiment des sites spécialisés / pages fb / twitter.
Amérique du Sud

Venezuela http://ve.ciclismototal.net C'est le site que j'utilise pour suivre l'actualité au Venezuela, il y a de nombreuses informations, peut-être pas tout mais c'est suffisant.
https://twitter.com/FVCiclismo C'est le twitter de la fédération de cyclisme du Venezuela. Très actif.


Bolivie → Pas grand chose en Bolivie, voir rien malheureusement.
Il y a ce blog qui donne quelques infos http://ciclismobolivia.blogspot.fr
Ainsi que le facebook du club d'Oscar Soliz, club où tous les meilleurs boliviens sont présents. / https://www.facebook.com/clubsoliz/ Page active, ça peut permettre de suivre les courses boliviennes.


Peru → Le site de la fédération péruvienne ( http://fedepeci.pe ) ainsi que le facebook ( https://www.facebook.com/Federación-Dep ... 0878244918 ) Les deux se complètent.
Ainsi que ce site d'organisateur d'évènements cyclistes au Péru. Principalement du VTT mais aussi de la route : http://apuropedal.com.pe



Chili → Site et facebook de la fédération : http://www.fecichile.cl / https://www.facebook.com/fecichile/
https://chile.as.com/tag/ciclismo/a/ Le journal As chilien avec le tag "ciclismo" qui donne aussi bien des informations sur le cyclisme international mais aussi sur les courses chiliennes.

Argentine http://www.ciclismoarg.com.ar C'est le site de la Fédé d'Argentine. http://www.ciclismoxxi.com.ar/newciclismo/ Site dédié au cyclisme international mais aussi argentin avec les PDFs des résultats. Je viens de me souvenir de l'existence de Lucas Gaday en regardant un peu le site. 8ème des CDM espoirs en 2015.

Uruguay → Tout d'abord le site de la fédération urugayenne : http://www.federacionciclistauruguaya.com.uy
Ensuite ces deux sites sur les coureurs anciens et actuels uruguayens avec une fiche et leurs résultats à chaque fois. Puis le deuxième blog/site ce sont les résultats des courses en Uruguay. http://ciclistauruguayo.blogspot.com / https://resultadosciclismouruguayo.blogspot.com
Les twitters des deux blogs précédents : https://twitter.com/CiclistaUru / https://twitter.com/ciclismouruguay
https://twitter.com/CiclismoUY Compte twitter sur le cyclisme en Uruguay qui est a l'air d'être pas mal suivi mais n'est pas très actif.


Brésil → Site et facebook de la fédé du Brésil : http://www.cbc.esp.br / https://www.facebook.com/CiclismoCBC/
Site et son twitter sur le cyclisme brésilien : http://bike76.com / https://twitter.com/Bike76Com
https://twitter.com/ltbittar Twitter d'un journaliste brésilien qui suit le cyclisme.
Je crois que vous avez déjà des sites ou facebook des équipes pour rechercher des informations ? :reflexion:

Équateur → Quasiment rien vu que le sport est délaissé en Equateur. Avec Carapaz sur le Giro, il peut y avoir un peu de changement. Au passage le Tour d'Equateur pourrait reprendre en Octobre, organisé par l'ancien coureur équatorien et vainqueur du Tour d'Equateur, Pedro Rodriguez. http://www.elcomercio.com/deportes/cicl ... uador.html À voir si cela se confirme (edit : c'est confirmé)
Je mets quand même des comptes twitter. Tout d'abord de l'équipe Movistar Ecuador qui pourrait permettre de suivre les courses équatoriennes vu que l'équipe donne pas mal de résultats : https://twitter.com/MovistarTeamEc
Comité Olympique Equatorien : https://twitter.com/ECUADORolimpico / Ministère du sport : https://twitter.com/DeporteEc
https://www.andes.info.ec/es/ Ce site d'informations qui, avec des mots clés, permet de trouver des infos sur le cyclisme. À mon avis il faut chercher soit même sur le web en connaissant le nom des courses équatoriennes.

Paraguay → Compte facebook de la Fédération Paraguayenne de cyclisme : https://www.facebook.com/federacion.ciclismo/
Compte facebook sur le cyclisme au Paraguay : https://www.facebook.com/Ciclismo-Parag ... 214619225/

Suriname → Rien à part un groupe sur facebook qui poste des photos des courses mais sans réelles informations. https://www.facebook.com/groups/328841894236042// Si vous n'avez pas facebook, vous pouvez toujours regarder les publications vu qu'il est public.

Guyana https://www.facebook.com/Guyana-Cycling ... 483408496/ Je suis très surpris parce que ce compte est très actif sur le cyclisme dans le pays. En plus ça a l'air plutôt populaire là bas.

Guyane (Guadeloupe / Martinique) https://www.facebook.com/veloantilloguyanais/ De nombreuses informations (avec vidéos évidemment) sur les courses dans ces DROM.


Amérique Centrale



Mexique → Fédération (twitter/ site) https://twitter.com/femeci /
http://www.federacionmexicanadeciclismo.mx / Idem qu'avec l'Equateur, on peut trouver quelques informations mais en cherchant bien avec le nom des coureurs, courses etc.. http://chechenoticias.com Pour le reste il faut se débrouiller soi-même.

Guatemala https://www.guatemala.com/deportes/ciclismo/ Site avec une section sur le cyclisme.
Twitter de la fédération guatémaltèque de cyclisme : https://twitter.com/fgciclismoguate

Costa Rica → Site dédié au cyclisme costaricien ainsi que leur chaine youtube. http://crciclismo.com / https://www.youtube.com/user/crciclismo/featured

El Salvador → Compte twitter de la fédé'. https://www.facebook.com/fedesalciclismo/

Panama → Instagram de la fédération https://www.instagram.com/fepaci/
Instagram de la Ligue cycliste de la Province de Panama : https://www.instagram.com/ligaciclismoleapp/
J'ai l'impression que le cyclisme commence bien à se développer. Pas mal de jeunes s'y mettent. On peut suivre les comptes insta des coureurs aussi, ça peut aider.

Belize → Fédé' : https://www.facebook.com/belizecycling/

Honduras → Fédé' : https://www.facebook.com/fenacih/

Nicaragua https://www.facebook.com/CiclismoNica/ / https://www.facebook.com/Federacion-Nic ... 018067114/ Deux comptes de la fédération j'ai l'impression. Le 2ème semble plus actif que le premier.

Caraïbes

République Dominicaine → Fédération de cyclisme : https://www.facebook.com/fedoci.org/ / http://fedoci.org /
https://twitter.com/CiclismoRD / http://ciclismord.com Site + sa page twitter (ainsi que yt, fb) vraiment complet avec tous les résultats, liste des courses dans l'année etc..

Allez je mets quand même pour Curaçao :

Curaçao --> Fédération de cyclisme : https://www.facebook.com/curacaocyclingfederation/


J'ai un peu regardé pour les Bahamas, Cuba et Porto Rico mais il n'y avait rien ou des sites / comptes etc.. qui ne sont plus actifs.

Je n'avais pas pensé au Canada tout simplement parce qu'il n'est pas très difficile de trouver des informations, je ne pense pas avoir besoin d'ajouter des liens.
Dernière édition par Orodreth le 01 juil. 2018, 09:15, édité 2 fois.
#2851027
Pour ce 2ème post j'ai l'idée de faire des "fiches" des coureurs que je juge important pour un pays (exemple récent avec Richard Carapaz). Je ferais à mon rythme petit à petit. Cela peut-être des coureurs actifs ou inactifs. Je trouve ça sympathique. Vous pouvez même proposer la fiche d'un coureur mais il ne faut pas que ça soit un random complet même dans son pays. :super: De plus, vous avez le droit de me corriger si je me trompe sur le bio du coureur.
Espérant pouvoir faire découvrir quelques coureurs (ou autres...) aux forumeurs et aux personnes qui ne sont pas inscrites et qui vont lire le topic.


Coureurs :

- Richard Carapaz (Équateur)
- Kevin Rivera (Costa Rica)
- Franklin Archibold (Panama)
- Maximiliano Richeze (Argentine)
- Jhonatan Narvaez (Équateur)
- Luis Villalobos (Mexique)
- Germán Nicolás Tivani (Argentine)
- Mauricio Moreira (Uruguay)
- Jonathan Caicedo (Équateur)
- Darel Christopher Junior (Îles Vierges britanniques)


Autres :

- Le Québec : cœur du cyclisme canadien
Dernière édition par Orodreth le 18 juil. 2019, 21:39, édité 15 fois.
#2851095
Le sucre sportif a écrit :
30 juin 2018, 22:38
Très bonne initiative ! Ca nous permettra de mieux connaître le prochain Richard Carapaz ou le prochain Narvaez :super:

J'attends avec impatience la fiche sur Luis Lemos de la Novo Nordisk :wink:
Luis Lemus de la Israël Cycling Academy plutôt ? :rieur:

Justement, je ne risque pas de faire des fiches sur un coureur de 17/18 ans comme je l'ai indiqué. S'il est vraiment talentueux oui mais pour l'instant je n'en vois aucun. Je pense au champion d'Equateur junior actuel qui a signé dans une équipe espagnol amateur. J'attends déjà de voir ce qu'il fait en Europe, trop jeune pour l'instant. Il y en a un autre chez Movistar Ecuador qui a tout gagné en junior l'année dernière et pour lui aussi j'attends de voir ce qu'il fait un plus haut niveau, du type America Tour.
Il y a quelques coureurs de 19/20 ans et que tu peux connaître (vu que tu suis les courses où les turcs sont présents, je ne dis rien :green:) qui auront le droit à quelque chose. Mais il ne faut pas s'attendre à un péruvien de 14 ans pour les coureurs actuels :super:
#2851096
Excellente idée Orodreth !

Et merci pour les liens que tu avais donné et que tu rappelles ici ! La page Facebook sur le cyclisme Antilles-Guyane est très bien et rassemble toutes les infos sur le cyclisme de la zone !

D'ailleurs c'est le tour de Marie Galante actuellement et Boris Carène vient de prendre la tête du général. Il prépare idéalement le Tour cycliste international de la Guadeloupe qui commence dans un mois.
#2851161
Normal de ne pas remonter si loin, il y a du chemin entre pépite chez les cadets/juniors, et futur pro ! Quelques infos des courses dans pays méconnus et des espoirs qui peuvent signer en Europe et ça sera déjà un très bon topic merci de nous l'avoir proposé :super:
#2851524
Premier pavé sur un coureur ce soir (enfin normalement) ! Je pense que je suis le seul à avoir fait un texte aussi complet sur sa carrière, enfin le début de sa carrière. :elephant:

Sinon pas de canadiens sur le Tour pour la seconde année consécutive. Amador et Richeze représenteront "l'autre Amérique".
#2851527
Orodreth a écrit :
01 juil. 2018, 16:44
Premier pavé sur un coureur ce soir (enfin normalement) ! Je pense que je suis le seul à avoir fait un texte aussi complet sur sa carrière, enfin le début de sa carrière. :elephant:

Sinon pas de canadiens sur le Tour pour la seconde année consécutive. Amador et Richeze représenteront "l'autre Amérique".
Et peut-être Yohan Gené ! :green:
#2851695
On commence avec un coureur bien connu désormais. Je profite aussi de la vague de la popularité, en Equateur en tout cas, qu'il y a eu pour ce coureur sur et après le Giro. Maintenant, plus de suspens :
RICHARD CARAPAZ


Le 28 avril 2018, Richard Carapaz rentre dans l'histoire du cyclisme équatorien en devenant le premier coureur de son pays a gagné en Europe chez les professionnels. En effet, c'est sur les routes espagnoles du Tour des Asturies que Carapaz confirme toutes ses qualités en remportant l'étape reine au sommet de l'Alto de Acebo en écrasant la concurrence puis en remportant le général, le lendemain, à l'issue de la 3ème et dernière étape devant son compatriote Jonathan Caicedo. Ce dernier aurait pu écrire une ligne à l'histoire du cyclisme équatorien s'il n'avait pas levé les bras trop tôt sur la 1ère étape.

Pourtant c'est dans l'indifférence la plus totale que le coureur de la Movistar marque l'histoire de son pays au cours de cette course peu médiatisée qu'est le Tour des Asturies.
Mais deux semaines plus tard, cette fois-ci, Carapaz va définitivement marquer l’Équateur en remportant la 8ème étape du Giro à Montevergine sous des trombes d'eau et avec le maillot de meilleur jeune. Après avoir été le premier équatorien à gagner chez les pros, il devient le premier équatorien à remporter une étape d'un Grand Tour comptant pour le World Tour et à porter un maillot distinctif. Au cours de ce Giro, il a pris le maillot blanc à l'issue de la 6ème étape jusqu'à la 13ème, a terminé une fois 1°, une fois 2°, deux fois 5°, une fois 7° et une fois 10° et termine au pied du podium au général. Il sera accueilli en héros à son retour en Équateur.

Revenons quelques années en arrière.
Richard Carapaz de son nom complet Richard Antonio Carapaz Montenegro est né le 29 mai 1993 à...Quito. Eh oui, malgré les fiches wikipédia et autre articles qui annoncent qu'il est né à El Carmelo c'est en fait dans la capitale du pays que Carapaz est né (dixit sa mère). En fait, sa famille habite tout simplement à El Carmelo dans la province de Carchi à 2800m d'altitude, à la frontière avec la Colombie et c'est à cet endroit qu'il a vécu lors de son enfance. Anecdote intéressante : 23 des 34 vainqueurs du Tour d'Equateur sont originaires de cette petite province.

Il commence le cyclisme à 13 ans après avoir pratiqué l'athlétisme. Son premier entraîneur et mentor est Juan Carlos Rosero, décédé en 2013, qui a notamment participé aux JO de Barcelone en 1992. En 2008 il est notamment champion d’Équateur cadet à 15 ans. En 2010, grâce à un ami de Rosero, Oliverio Cárdenas, il est placé dans l'équipe colombienne de Fabio Chingaté pour six mois. Il commence donc à courir en Colombie, à 17 ans, dans l'équipe Casa Nacional Del Profesor (Canapro-Bogotá) et il termine à la 4° place de la Vuelta del Porvenir (Tour de Colombie juniors) après avoir remporté une étape. La même année, il est 2ème du championnat d’Équateur du CLM juniors mais remporte le titre sur la course en ligne. Il a même des résultats sur la piste. En Équateur, il court pour l'équipe Panavial.
L'année suivante, il est de nouveau présent sur la Vuelta del Porvenir et va affronter un coureur que tout le monde connaît : Miguel Angel Lopez alors membre de la Lotería de Boyacá. Carapaz, plus décevant que l'année précédente terminera à la 12° place, Lopez à la 13° place.

Vuelta del Porvenir 2011 : Richard Carapaz et Miguel Angel Lopez au premier plan de la photo

En 2012, pour sa première année espoir, il reste dans son pays et participe au Tour d’Équateur. Il prend la 11ème place à 15'18'' de Byron Guama mais termine à plusieurs reprises dans le top 10 des étapes (2° sur la 8ème étape).

En avril 2013 il signe dans l'équipe RPM Team Ecuador et explose cette année là.
Dans un premier temps, il participe au Tour du Guatemala en avril dont il prend la 9ème place au général et termine meilleur jeune à quasiment 20 ans. Un nouvelle fois il fait plusieurs tops 10. Une semaine après il prend part aux championnats panaméricains sur route. Il remporte la course après avoir mis le 3ème à plus de 10min. Seulement 10 coureurs terminent la course.
RPM Team Ecuador décide alors de courir en Europe. Dans un premier temps, ce qui est semblable à une sélection équatorienne participe au GP Abimota au Portugal, mais Carapaz se révèle aux suiveurs lors du Tour de Savoie Mont Blanc. 4ème de la première étape, 5ème de la deuxième, 2ème de la troisième, il craque lors de la dernière étape (16°) mais termine quand même à la 9ème place du général. L'équipe doit prendre ensuite part à la Ronde de l'Oise et au Kreiz Breizh Elites mais ce ne sera pas le cas. Grâce aux résultats de Richard Carapaz, l’Équateur et donc la Team Ecuador est invitée sur le Tour de l'Avenir. On va enfin voir ce que peut faire Carapaz face à une grosse concurrence ? Non. L'équipe décline l'invitation car elle n'entrait pas dans ses plans en Europe et n'était pas assez préparée pour cette course. Après quelques courses de troisième zone, retour en Amérique du Sud pour Carapaz.
En août, il dispute le Tour de Rio dont il prend la 3ème place du classement des jeunes. Après un abandon sur les championnats du monde espoirs, il participe à son tour national. Il termine meilleur jeune et 2ème du classement général derrière le colombien Freddy Montaña. Toutefois il ne remporte pas d'étape. Il a seulement 20 ans.

En fin d'année il est considéré comme le plus grand espoir cycliste que l'Equateur n'a jamais connu. Il est décrit comme un "grimpeur explosif, bon rouleur et à l'aise sur les sprints".

Alors que la Team Ecuador devient une équipe Continentale, Carapaz décide de ne pas continuer avec cette dernière estimant que"le plus important, c'est [qu'il] obtienne des garanties sur [son] équilibre personnel et sur la possibilité de disputer des compétitions à l'étranger". Raison étrange car cette année la Team Ecuador est présente en Espagne, au Portugal et en Italie mais cette dernière ne paye pas les coureurs. Peut-être un mal pour un bien pour Richard Carapaz.

Finalement il signe dans son ancienne équipe Panavial. Préparant les championnats panaméricains en mai, il est victime d'un grave accident étant percuté par une voiture. Il pense qu'il ne pourra plus jamais marcher mais finalement il arrive à se remettre de cette blessure après plusieurs mois de rééducation et participe en fin d'année au Tour de Bolivie du Sud (Vuelta al Sur de Bolivia) et au Tour d’Équateur. Alors qu'il est leader de sa course nationale à partir de la 2ème étape, il perd le général lors de la toute dernière étape, 64km et toute plate. Juan Pozo remporte la course pour....une seule petite seconde. L'explication est toute simple : Carapaz est tombé à quelques mètres de la ligne. Le temps de se relever et de franchir la ligne, il perd la plus grande course équatorienne. Une nouvelle fois il ne remporte aucune étape après avoir été proche plusieurs fois. Depuis le Tour d’Équateur n'a plus eu lieu même si, à priori, il va se disputer cette année. Carapaz aura peu de chances de la remporter un jour.


Richard Carapaz leader lors de la Vuelta al Ecuador 2014

En 2015 il est de retour en Colombie après avoir signé dans l'équipe  Strongman-Campagnolo et c'est à ce moment qu'on en ré-entend parler. Durant 8 semaines il prépare avec Luis Alfonso Cely, l'entraîneur de l'équipe, la Vuelta de la Juventud en disputant plusieurs classiques colombiennes ou en s'entraînant à plus de 3000m d'altitude. Son camp de préparation ? Une ferme. Résultat ? Il remporte la course après levé les bras lors de la 3ème et 4ème étape. Meilleur grimpeur, il devance au général Aldemar Reyes et Jhonatan Restrepo. C'est à ce moment là que je découvre ce coureur. Il participe ensuite aux championnats panaméricains et il prend la 6ème place sur le CLM et la 4ème place sur l'épreuve en ligne arrivant dans un petit groupe avec le colombien Restrepo, le chilien Rodriguez et l'argentin Gaday.
Par la suite il remporte une étape de la  Clásica Ciudad de Soacha (4ème au GC), de la 2ème plus grande course de Colombie, le Clasico RCN (8ème au GC) et de la Vuelta Ciclística Binacional al Putumayo.


Richard Carapaz portant le trophée de vainqueur de la Vuelta de la Juventud

Début 2016, il est attendu sur les routes du Tour de San Luis, malade, il réalise un piètre résultat puis il fait quelques courses en Équateur et en Colombie sans remporter quoi que ce soit.
Auparavant Oscar Sevilla avait parlé de Carapaz à Eusebio Unzué et ce dernier décide de le recruter mais avant cela de le préparer à l'Europe chez Lizarte. Il s'avère qu'il n'a aucun problème à s'adapter aux courses européennes. Durant 3 mois, il réalise de nombreux résultats chez les amateurs en Espagne. Il remporte la Lazkaoko Proba, la Subida a Urraki mais surtout la Vuelta a Navarra. En août il devient stagiaire chez Movistar. Après quelques courses d'adaption au monde professionnel, il réalise de très bonnes semi-classiques italiennes. Entre temps il remporte la Vuelta a Cantabria, pour un court retour sur les courses amateurs.


Victorieux de la 2ème étape de la Vuelta a Navarra et futur vainqueur de l'épreuve



Il se révèle une nouvelle fois en 2017 avec quelques résultats intéressants : 2° du GP Industria & Artigianato derrière Yates et devant Uran ou Bernal, 6° de la Vuelta a Madrid, 4° de la Vuelta a Castilla y Léon, 2° de la Route du Sud et enfin une belle Vuelta après avoir suivi plusieurs fois les favoris en montagne. 11° de l'Angliru notamment.
Début 2018, il termine 11ème de Paris-Nice après s'être montré excellent en montagne aux côtés de son coéquipier Marc Soler, vainqueur de l'épreuve, et 4ème de la Settimana Coppi e Bartali.
La suite ? Vous la connaissez. Enfin pas tout à fait, il a le temps de faire une belle carrière.
------------------------------------
Sources :
- Giro de Italia revive el duelo Superman vs. Carapaz / https://www.senalcolombia.tv/deportes/d ... rd-carapaz
- Canapro-Bogotá se inscribe para el Tour Femenino y la Vuelta del Porvenir / http://www.revistamundociclistico.com/r ... enir-.html
- Richard Carapaz se perfila como la nueva figura del ciclismo de ruta / http://www.expreso.ec/historico/richard ... GR_5267279
- Panavial trabajó para que Richard Carapaz sea el campeón / http://www.elcomercio.com/deportes/cicl ... avial.html
- Richard Carapaz se recupera de un accidente / http://www.elcomercio.com/deportes/rich ... ra-de.html
- Richard Carapáz, campeón de la Vuelta de la Juventud: Ganar en Colombia es abrir puertas hacia el mundo / http://revistamundociclistico.com/ruta/ ... mundo.html
- How Movistar discovered Ecuadorian star Carapaz / http://www.velonews.com/2018/06/news/mo ... paz_468509
- Les Espoirs d'Equateur visent le Tour de l'Avenir / https://www.directvelo.com/actualite/27 ... e-l-avenir
- Amérique du Sud : Richard Carapaz en quête d'une équipe / https://www.directvelo.com/actualite/31 ... une-equipe
Dernière édition par Orodreth le 12 août 2018, 15:04, édité 3 fois.
#2852009
Merci !

Il y a quelques articles sur la carrière de Carapaz suite à son Giro mais rien de bien folichon. Du coup j'ai du chercher en regardant des articles sur le Tour du Guatemala ou encore le Tour d'Equateur qui rentraient plus en détail sur sa carrière et qui dataient de 2012/2013/2014. C'est là que j'ai vu qu'il avait fait de l'athlétisme ou qu'il avait fait de la piste. On peut être surpris mais c'était un bon rouleur au niveau du Continent américain.
Pour la Team Ecuador, merci la fiche wikipédia de l'équipe car je ne trouvais pas d'informations alors que je savais ce qu'il s'était passé pour le Tour de l'Avenir.
Pour ces années juniors, peu de chose là aussi. Je suis quand même tombé sur 2/3 liens qui m'ont permis de voir dans quelle équipe il était puis de recroiser ça avec des articles évoquant le DS de l'équipe et qui parlait de cette course avec quelques mots sur Carapaz.
Pour la Vuelta de la Juventud, c'était très facile de trouver.
Et puis je ne l'ai pas mis dans les sources mais FirstCycling aide beaucoup pour les résultats en détail !

Il a quand même une trajectoire de 2010 à 2015 assez bizarre. Très bonne perf en 2010 en Colombie, décevant l'année suivante pour sa 2ème année juniors. Pas grand chose à se mettre sous la dent en 2012. Année où je n'ai quasiment rien trouvé sur lui. Grosse année en 2013 et on peut espérer le voir plus en Europe mais retour dans son pays alors qu'il aurait pu rester dans la Team Ecuador malgré les problèmes financiers par la suite. :reflexion:
Accident en 2014 et quasiment une saison blanche à part son Tour d'Equateur. Juste avant, il avait été assez transparent en Bolivie.
Puis montée en puissance à partir de 2014/2015.


C'était long et ce ne sera pas le cas avec tous les coureurs en fonction des informations que je vais trouver.

En tout cas je n'ai jamais vu un résumé aussi complet pour Carapaz. Content de moi sur ce coup. :genance:
#2852686
Voilà un Topic fort intéressant :super: :super:

Je ne peux m'empêcher de penser que si le foot n'était pas aussi envahissant et omniprésent, le cyclisme se serait davantage développé dans de nombreux pays d'Amérique Latine (cette remarque est également valable pour d'autres disciplines sportives) et quelques champions y auraient émergé...

Ceci étant dit, j'espère pour ma part voir les successeurs des Raul Alcala et Perez Cuapio au Mexique (qui sait ? Peut-être dans les années 2020...).
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 19

Pour voir le duel Viviani/Bouhanni, c'est ce samed[…]

À un peu plus d'un mois du Tour de France […]

Servais Knaven a dit que le départ de Fro[…]

Ouais Il manque encore l autorisation du Ministere[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site