Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 111 sur 113
  • 1
  • 109
  • 110
  • 111
  • 112
  • 113
#3242751
LGDens37 a écrit :
12 oct. 2020, 10:04
tony43 a écrit :
12 oct. 2020, 10:02


Pourquoi tu as une info le concernant ?
Bizarre cette question :siffle: :wink:
Il demande ça sûrement parce qu'il a gagné une étape de la Vuelta a Tolima il y a 2 jours :smile:
Tout à fait, il a gagné l'étape reine de la Vuelta Tolima, tout en faisant 2 du GC derrière Aldemar Reyes
#3242853
Didier MERCHÁN (199) vient de Tolima comme Camilo ARDILA. Il s'est fait remarquer en 2016 en terminant 2e de la Clasica Ruben Darío Gómez. Cely voulait l'inviter avec Strongman pour qu'il fasse la Vuelta del Porvenir mais le président de la fédé de cyclisme de Tolima avait demandé une somme trop importante à CELY pour l'autoriser à courir avec lui. CELY avait donc refusé de le prendre à ce moment-là. En 2017, il termine derrière les PINEDA, MÉNDEZ, BUITRAGO, ROJAS etc sur la Vuelta del Porvenir. La même année il a remporté la Clasica Ruben Darío Gómez après avoir terminé 2e l'année précédente comme dit précédemment. Il s'impose sur le cronoescalada où il me semble être un spécialiste. J'y reviens après. CELY arrive enfin à le recruter pour son passage chez les amateurs en Colombie. Il termine 11e de la Vuelta de la Juventud en 2018 et 3e meilleur E1 derrière ARDILA et PINEDA. Il fait le Clásico RCN la même année.
En 2019, il a terminé 3e du cronoescalada de la Vuelta de la Juventud derrière ARDILA et CEPEDA. Je l'avais noté à ce moment-là. Mais surtout, il remporte le chrono final du Clásico RCN devant SEVILLA. Encore un cronoescalda qui se terminait au Cristo Rey. 12.5 km. Il a aussi remporté le cronoescalada de la Clasica Ruben Darío Gómez et a terminé 2e au GC.
Cette année, il était donc sur le Giro U23 avec l'équipe Colombia Tierra de Atletas, toujours de CELY, et c'est le seul Colombien qui a pu exister sur une étape. C'était celle de Montespluga. Il sort du peloton au début de l'ascension, reprend l'échappée, se fait reprendre par les favoris, s'accroche à eux et arrive à finir 7e juste derrière VANDENABEELE. 116km, une course de côte, ça l'a sans doute aidé. Mais, en effet, il vient de remporter l'étape reine de la Vuelta a Tolima. Etape reine de 180km ce qui n'est pas rien. Il est sorti au pied de l'Alto de la Virgen (connais pas le profil) à 15km de l'arrivée et personne ne l'a revu. Les REYES, ATAPUMA, SEVILLA ont terminé à 0'40".
Vu ce qu'il montre, il va partir favori de la Vuelta de la Juventud même s'il faut voir le profil. D'autant plus que Rafael PINEDA a l'air d'être à la ramasse sur cette reprise.

Il y a deux autres sub 23 qui ont terminé dans le top 10 ce sont Oscar GALVIS (2000 / EPM) et Yesid PIRA (ALC La Vega). Ils ont tenu la roue des SEVILLA et co, assez surprenant. Encore GALVIS j'ai déjà vu son nom l'année dernière sur le Clasico RCN encore PIRA je ne connais absolument pas.
Dernière édition par Orodreth le 12 oct. 2020, 16:12, édité 1 fois.
#3251816
Avant la Vuelta de la Juventud qui commence aujourd'hui, s'est déroulée la Vuelta a Antioquia. 2 étapes de montagne + un cronoescalada. Nouvelle victoire pour EPM. Cette fois-ci c'est au tour d'Alexander GIL qui a tout simplement raflé les 3 étapes. Il s'est imposé assez nettement sur l'ITT. :sweat:
Au général, comme souvent ces dernières années, les EPM sont omniprésents. Papy MONTAÑA, toujours costaud pour son âge, est 3°, Yeison REYES 5°, Duban GALVIS 6°, et meilleur sub 23 de la course, Aldemar REYES est 9° et Juan Esteban MARTINEZ, deuxième sub 23 est 10°.

German GÓMEZ a suivi les meilleurs sur la deuxième étape. C'est plutôt encourageant car je crois qu' il avait été à leur niveau sur une étape de la Vuelta a Tolima. Bon, il ne tient pas face à aux elite sur 3/4 étapes par contre. MERCHÁN était absent tout comme son équipe.
#3251846
53° Ed. Vuelta de la Juventud

Voilà donc la course la plus importante des espoirs en Colombie. Elle permet à quelques équipes professionnelles européennes de jeter un œil sur les Colombiens de demain. Ces dernières années, les Colombiens enchaînaient Vuelta de la Juventud et Giro U23 et on a vu ce que ça faisait. Des Fabio & Ivan Parra, Mejía, Rincon, Peña, Ardila, Soler, Duarte, Sergio Henao, Betancur, López et Carapaz se sont imposés ici. Malgré tout, ces dernières années on a vu des coureurs s'imposer qui n'ont pas su confirmer ensuite comme Diego Cano, Sergio Martínez et Luis Fernando Jiménez. Les deux derniers ayant complètement disparu de la circulation. On va attendre un peu pour le vainqueur sortant Jésus Peña mais sa saison 2020 est totalement blanche. Toujours dans l'histoire récente, d'autres comme Cristian Muñoz, Aldemar Reyes, Hernando Bohórquez, Germán Chaves et Hernán Aguirre n'ont pas eu l'occasion de confirmer en Europe.
Seuls 5 coureurs ayant remportés la Vuelta de la Juventud se sont ensuite imposés sur la Vuelta a Colombia : Rafael Antonio Niño, Fabio Parra, Oliverio Rincón, Sergio Luis Henao et Fabio Duarte.
Seul vainqueur étranger : Richard Carapaz en 2015.


Le parcours avec le profil made in Colombia :

Image
Image
Image
Image
Image


Un parcours assez complet finalement : un beau chrono individuel de 24 bornes, une deuxième étape avec arrivée une arrivée après un bon petit mur (est-ce que des sprinteurs peuvent s'imposer ?), une étape avec un final assez vallonné et 2 étapes de montagne.

La première comporte plusieurs tours d'un circuit plat puis l'Alto de Buenavista. Si c'est bien ce profil, c'est très costaud. La deuxième monte progressivement jusqu'à l'Alto de Petrobras à 2300m d'altitude. Je ne trouve pas le profil du col ou alors c'est le nom d'une station essence qui est au sommet du col/ville et c'est bien possible. :elephant: J'ai beau chercher dans googlemaps, je n'arrive pas à trouver l'arrivée. Dans tous les cas, ces deux étapes devraient faire des écarts.

Image



La startlist / favoris

--> http://www.federacioncolombianadeciclis ... EN-CRI.pdf

247 coureurs au départ pour 43 équipes. On a pas peu du Covid là bas. Toutefois, en raison de la crise, aucun étranger n'a été accepté. Donc il n'y aura que des Colombiens ce qui ne change pas trop les habitudes.

Colombia Tierra de Atletas-GW fait figure d'épouvantail avec mon favori Didier MERCHÁN, le vainqueur sortant Jésus PEÑA (2000) et Diego CAMARGO. À côté, on a bien évidemment l'UAE Colombia avec Daniel ARROYAVE, Germán GÓMEZ, Adrián BUSTAMENTE, Juan Tito RENDON et Rafael PINEDA. ARROYAVE, RENDON et BUSTAMENTE sont des puncheurs, ils ne devraient pas jouer le GC mais ils peuvent très bien s'imposer sur une des deux étapes vallonnées. PINEDA je ne sais pas trop quoi en penser, il est à la rue depuis la reprise en Colombie. J'ai des gros doutes sur son état de forme. Le plus intéressant sera de voir GÓMEZ, premier gros test pour savoir s'il est capable d'être un coureur de courses par étapes. Il peut déjà s'imposer sur le CLM et ne pas être loin des meilleurs grimpeurs en montagne.
Et en fait voilà les deux grosses équipes de la course. Je me dois de parler des EPM U23. L'équipe elite voltige sur le calendrier colombien depuis des années. Les U23 c'est un peu la même chose dès qu'il s'agit de la Vuelta de la Juventud. Ils sont capables de mettre plusieurs coureurs dans le top 10. Ils ont Óscar Dubian GALVIS, peut-être la révélation de cette reprise. Seulement de 2000. J'en fait clairement un favori. 7° de la Vuelta a Tolima et de la Vuelta a Antoquia au niveau d'un Oscar SEVILLA. Donc c'est très très costaud. Il a à ses côtés, Juan Esteban MARTINEZ (1999) 10° de la Vuelta a Antoquia et 3° de l'étape reine. Je vous avoue que les deux sortent un peu de nul part pour moi mais j'ai vu que MARTINEZ avait fait de bons résultats sur la Vuelta del Porvenir en 2016 et 2017. Dans la même équipe, attention à Jhonatan CHAVES, ancien vainqueur de la Vuelta del Futuro.
Quelques individualités : Yesid PIRA né en juin 1999. Jamais vu son nom de ma vie avant la Vuelta de Tolima où il était au niveau des meilleurs. Il est dans une petite équipe, je pense qu'il n'a que Marcos PUIN qui peut vraiment l'aider, mais attention à lui. Un des favoris. Enfin les derniers : Oscar GUZMAN, Roosebelth ROJAS (qui court avec une autre équipe que UAE), Juan Esteban VILLADA, Juan Pablo VALLEJO (lui aussi chez UAE à la base), Ignacio DIAZ, Anderson BERAJANO et enfin Jose VEGA puis deux de ses équipiers Esteban TORO, un des meilleurs juniors en 2019, et Santiago RAMIREZ.

Enfin, VCN va suivre la course avec la Fundacion Chaves / Team Inca puisque l'équipe française s'est associée avec la Fundacion Chaves pour participer à la course. Ils seront 4 avec Sergio GRANADOS, Nicolas BORRAS, Diomedez VELANDIA et Luis Mario MARMOLEJO.

Voilà à peu près. Je peux pas connaître les +200 coureurs. Certains vont surement aller faire un top 10 alors que je ne l'ai connais absolument pas. Dans les derniers que j'ai cité, il est possible que certains ne fassent rien aussi.
La situation est assez particulière, beaucoup n'ont quasiment pas couru donc c'est assez ouvert même si je pense que 4/5 coureurs sont largement au dessus du lot.
#3252202
https://www.velo-club.net/post/uae-team ... a-juventud

Pour bien commencer l'épreuve : triplé des UAE Colombia. Pineda s'impose pour quelques centièmes sur German Gómez. Arroyave est 3ème. Le seul qui limite la casse c'est le pistard Anderson Arboleda qui termine à 0'18". Vice champion du monde junior du scratch en 2019.
Pour les autres gros favoris : Diego Camargo est à 0'30", Oscar Galvis à 1'31", Le seul qui limite la casse c'est le pistard Anderson Arboleda qui termine à 0'18".
Diego Camargo est à 0'30", Bustamente à 0'38", Oscar Galvis à 1'31", Didier Merchán à 1'42", Yesid Pira à 2'19" et le vainqueur sortant Jésus Peña, dans la pampa à 3'01".

Etonnant ce résultat de Rafael Pineda. Il a déjà des résultats sur les CLMs, notamment le CLM final de la Vuelta a Colombia l'année dernière, mais il ne semblait vraiment pas en forme. On va voir ce qu'il en est sur les deux étapes de montagne mais il a une belle avance sur Merchán par exemple. Mais le leader de Tierra Colombia de Atletas pourrait bien devenir Diego Camargo du coup.

Des grosses équipes européennes ne devraient pas mettre longtemps avant de se pencher sur German Gómez. Potentiellement le futur meilleur rouleur colombien et il grimpe plus que bien. Je pense qu'il a une bonne marge de progression en montagne d'ailleurs. C'est sans doute le coureur colombien de -20 le plus complet actuellement avec Arroyave.
D'ailleurs je me demande ce que devient Miguel Ángel Hoyos.
#3252797
https://www.velo-club.net/post/vuelta-j ... 2eme-etape

Juan Esteban Guerrero (Avinal) s'est imposé au sprint hier. 3ème victoire sur la Vuelta de la Juventud puisqu'il avait remporté deux étapes en 2018. Arroyave a pris des bonifs en cours d'étape et devient le nouveau leader.

https://www.canalrcn.com/streamingrcn/
La course est diffusée ici. On peut la voir à condition d'habiter en Colombie ou d'avoir un vpn.
Toutefois les replays (avec beaucoup de coupures pubs/blancs) sont disponibles sur youtube si vous voulez allez les voir.
#3253384
https://www.velo-club.net/post/vuelta-j ... 3eme-etape

Hier, Brayan Borda (Colnago) a remporté l'étape au sprint. Germán Gómez a pris le maillot de leader grâce à sa 3e place de l'étape mais aussi avec des bonifications en cours d'étape.


Aujourd'hui, il y avait la première étape de montagne et ce que je craignais est arrivé : nouvelle victoire EPM sur une arrivée au sommet. Camargo et Galvis sont sortis dès le pied de l'ascension finale suite à une accélération des Tierras Colombia de Atletas et des EPM. Derrière Gómez est monté à son rythme avec Juan Esteban Martinez, dont j'avais parlé lors de ma présentation, dans sa roue. Martinez avait déjà bien accéléré au pied et s'est permis d'attaquer Gómez à 2km de l'arrivée et à ce moment-là Gómez s'est un peu écroulé. Il termine 6° à 1'30", bien aidé par Bustamente qui est revenu sur lui et qui l'a tracté dans le dernier km. Ça reste très encourageant pour Gómez qui devrait être le Colombien le plus apte à performer aussi bien en montagne qu'en contre-la-montre à l'avenir.
Au général, Camargo a 0'44" d'avance sur Galvis et 0'47" sur Gómez. Dernière grosse étape demain, je pense que Galvis a les moyens d'aller chercher le général.

Bon et les Merchan, Peña (il y a bien un Peña dans le top 10 mais c'est pas Jésus), Pira, Rojas, Pineda sont largement hors du top 10.
#3253871
Diego Camargo remporte la Vuelta de la Juventud à l'issue de la dernière étape. Nouvelle victoire de la révélation colombien de cette saison, Óscar Galvis, au sommet de l'Alto de Petrobras. Il a tenté à de nombreuses reprises mais n'a pas réussi à lâcher Camargo avant les derniers mètres de l'ascension. Certainement le meilleur grimpeur de la course mais il a perdu trop de temps lors du CLM. Le reste du top 5 est complété par Ricardo Rivera, Jeisson Casallas et Edgar Pinzón. Casallas avait fait un gros travail au pied de Buenavista hier. 9e de la Vuelta de la Juventud l'année dernière. Il sort du Giro U23. Par contre pour les deux autres, c'est un peu plus surprenant de les retrouver ici puisque à Buenavista, ils ont terminé assez loin. Alors peut-être qu'ils étaient dans une échappée (j'ai pris le direct que dans le final), à vérifier. Enfin tout cas Rivera est un tout petit gabarit, pur grimpeur surement. C'est un E4. 11e du Tour du Guatemala en 2018, 12° de la Vuelta de la Juventud en 2019. Pinzón nettement plus intéressant. Il sort d'une saison chez les juniors en Espagne au sein de la Bathco, l'équipe où il y a/avait Ayuso. Je me demande s'il n'y était pas une partie de l'année en 2018, je ne sais plus. Enfin beau résultat à la pédale pour un E1 !

Germán Gómez limite très bien encore une fois, puisqu'il termine 6 ou 7e à environ 1' et conserve sa 3ème place au général. Il est le meilleur E1. . La confirmation de la course c'est clairement Germán Gómez. Probablement le futur colombien de demain (bon après tous ceux qui sont déjà en WT :niais: ).

BILAN

  • Puisqu'il en parle depuis 2 ans, c'est @eljardi qui doit être content avec cette victoire de Diego CAMARGO (1998). Il a fait un bon CLM et s'est montré inférieur au seul Óscar GALVIS (2000) à Buenavista et Petrobras. Sur le papier, c'était peut-être Tierra Colombia de Atletas était la plus costaude en montagne même si Didier MERCHÁN, bien que top 15 aujourd'hui et surtout le vainqueur sortant, Jésus PEÑA ont vraiment été décevants. Surtout J.PEÑA. Alors juste avant la Vuelta a Antioquia, plusieurs coureurs de l'équipe ont eu des symptômes proches du Covid et n'ont pas pris le risque de prendre part à la course. Est-ce que c'était le cas pour ces deux coureurs ? En tout cas CAMARGO a du se reposer sur Jeisson CASALLAS (2000) et Wilson PEÑA (1998). W. PEÑA me disait déjà quelque chose. Je suis allé vérifier et je savais bien que je l'avais vu quelque part, c'était chez Polartec en 2018. Bon, une bonne saison traversée anonymement. Par ailleurs, c'est un ancien (ou toujours ?) VTTiste. Désormais, on peut se demander si Diego CAMARGO peut avoir sa chance en Europe. Malheureusement le passage de son équipe en Italie a été plutôt catastrophique. Mais il s'était montré à San Juan (18°) et sur le Tour Colombia (11°) en début d'année. Il est aussi de 1998, les équipes vont peut-être plus s'intéresser à des plus jeunes type Óscar GALVIS.
  • Alors je ne sais pas trop quoi penser de GALVIS. Je sentais le coup venir en le voyant très fort sur Tolima et Antioquia. Quasiment aucune référence avant ces deux courses. Il avait porté le maillot de meilleur jeune quelques jours sur le Clasico RCN en septembre 2019 mais c'est tout. Je ne trouve rien de son passage chez les juniors. On ajoute à cela qu'il est chez EPM depuis cette année, ce qui fait que j'ai du mal à y croire. En tout cas remporter les deux étapes de montagne, c'est très costaud. Il pourra regretter d'avoir perdu 1'31" sur le contre-la-montre initial. Enfin encore un Colombien qui semble sortir de nul part. On verra si une grosse équipe se jette sur lui sans voir ce qu'il y a derrière. Bonne prestation de son coéquipier Juan Esteban MARTINEZ. Il permet à EPM (en comptant l'équipe elite et sub 23) de s'imposer une nouvelle sur une étape de montagne. Quasiment du 100% de réussite en 2020.
  • Je m'attendais à les voir un peu plus présent montagne mais les UAE Colombia se sont fait dominer par les Tierra de Atletas et EPM. Au cours des trois premières étapes, aussi bien PINEDA (1999), GÓMEZ (2001) et ARROYAVE (2000) ont pu porter le maillot de leader. Au final la seule satisfaction c'est GÓMEZ qui, après fait podium sur la Vuelta Porvenir en 2019, fait un podium sur la Vuelta de la Juventud ! Redite mais c'est clairement le Colombien de -21 ans à suivre de très près. Ça fait déjà 2 ans qu'on en parle d'ailleurs. Ce n'est clairement pas un pur grimpeur mais on voit qu'il peut se rapprocher des meilleurs en montagne, même s'il tombera toujours sur plus fort à mon avis. On peut ajouter à cela qu'il peut très bien régler des petits groupes au sprint. Bref très complet, bien plus qu'un ARROYAVE qui est vraiment limité en montagne. PINEDA ne me faisait pas bonne impression sur ses deux dernières courses, ça a été confirmé. Il fait quand-même un fond de top 10 au général (8°) mais je m'attends à clairement mieux avec lui. Finalement, le deuxième UAE c'est Adrián BUSTAMENTE (1998) qui a bien aidé GÓMEZ. Bon lui aussi est cité ici depuis quelques années maintenant mais je ne constate pas de grosses progressions de sa part depuis sa première saison chez les espoirs.
  • Et voilà, sans m'en rendre compte je vous ai parlé de l'intégralité du top 8 de l'épreuve. Un dernier mot sur Roosbelth ROJAS (2000), aka Contador : premier vrai résultat pour lui tout à l'heure puisqu'il termine 11e de l'étape et 13e au général. On ne va pas s'enflammer mais c'est encourageant vu que @eljardi et @proff en parlent depuis pas mal de temps.





#3259159
Première étape de la Vuelta a Colombia (70e édition) aujourd'hui. Etape quasiment toute plate en circuit, il ne s'est quasiment rien passé avant les trois derniers kms où Juan Pablo SUAREZ (EPM) a attaqué dans un faux plat. Daniel ARROYAVE (UAE Colombia) est ressorti quelques instants plus tard pour boucher le trou mais il a manqué de punch et s'est fait contrer par Bernardo SUAZA (SuperGiros), qui est revenu sur SUAREZ dans les derniers mètres. Luis Carlos CHIA (Colnago) vient régler le peloton à 0'02". Adrian BUSTAMENTE (UAE), 6°, est le premier meilleur jeune de l'épreuve.


Au départ, il y a tous les meilleurs coureurs elites colombiens (DUARTE, GIL, SUAREZ, REYES, ATAPUMA, AGUIRRE, CHAPARRO etc..) + SEVILLA. Seul Freddy MONTAÑA est absent puisque EPM lui a préféré Duvián GALVIS. Chez les espoirs, on retrouve aussi le vainqueur de la Vuelta de la Juventud, Diego CAMARGO. Les UAE Colombia sont donc là avec ARROYAVE, PINEDA et BUSTAMENTE. GOMEZ est absent, ce qui est assez logique puisqu'il n'est que E1.

Pour le parcours, je vais essayer de mettre les profils des étapes au fur et à mesure. Disons que ceux que la fédération a donné ne ressemble pas à grand chose.
#3259426
Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum mais je vous lis depuis des années :wink:
Je suis notamment ce post, car je suis fan du cyclisme sud américain (ce doit être le profil très poussé vers la montagne de la plupart des coureurs sans doute).

Du coup, j'ai regardé le final de la 2ème étape du tour de Colombie et la victoire de GIL (EPM) devant SUAREZ (EPM). La dernière montée paraissait assez difficile. Je ne sais pas trop quoi penser de cette démonstration de l'EPM, qui ne sont tout de même pas des coureurs de tout 1er plan.
#3259439
Ah bah merci, oui j'avoue avoir un penchant pour les petits coureurs qui attaquent sur les fortes et longues pentes :smile:
Vraiment le 1er ? étonnant ! L'équateur n'a donc pas encore l'aura de la Colombie ? Ou les forumeurs sont pro français ? :baguette:
#3259446
Carapaz89 a écrit :
14 nov. 2020, 19:22
Ah bah merci, oui j'avoue avoir un penchant pour les petits coureurs qui attaquent sur les fortes et longues pentes :smile:
Vraiment le 1er ? étonnant ! L'équateur n'a donc pas encore l'aura de la Colombie ? Ou les forumeurs sont pro français ? :baguette:
Salut à toi ! Je suis aussi devenu fan du cyclisme sud-américain depuis quelques années et plus particulièrement du cyclisme équatorien que j'essaye de suivre attentivement. Je le préfère au cyclisme colombien qui a perdu un peu de son charme à force de voir x Colombiens débarquer chaque année. Peut-être que ce sera le cas pour l'Equateur d'ici quelques années (?) Mais pour ce qui est du cyclisme équatorien et sud-américain dans son ensemble, sauf la Colombie, on en parle ici : viewtopic.php?f=49&t=74141. J'avais même fait un article sur lui en juillet 2018 : https://www.velo-club.net/post/richard- ... equatorien. Certaines photos de l'article ont disparu d'ailleurs. Enfin c'est un détail. :elephant:
N'oublie que le Tour d'Equateur a lieu d'ici 7-10 jours !
Le final de l'étape d'aujourd'hui. J'ai regardé les 50 derniers bornes, Tierra de Atletas s'est occupé de rouler en tête du peloton jusque dans le final (côte de 4km à 9% de moyenne). Je me demandais qui était le leader, eh bien finalement ça a l'air d'être tout simplement le vainqueur sortant de la Vuelta de la Juventud, Diego CAMARGO qui vient finir 3ème derrière les EPM Alexander GIL et SUAREZ. Même Hernan AGUIRRE a roulé pour lui dans le final. Juan Pablo SUAREZ était bien parti en sortant au kilomètre et demi mais apparemment GIL voulait l'étape. C'est pas comme s'il était en manque après ses victoires sur la Vuelta a Tolima et Antioquia. :elephant:
Bref nouvelle domination des EPM. Rien de nouveau dans le cyclisme local. Enfin, pour te répondre @Carapaz, EPM domine complètement le cyclisme local depuis quelques années. Donc si, de premiers plans, mais en Colombie. :genance: Derrière on retrouve les Tierra de Atletas, Medellin et Orgullo Paisa de Danny OSORIO (5e aujourd'hui). Je vous épargne le classement puisque dans les 15 premiers, on retrouve 4 EPM, 4 Orgullo Paisa, 3 Medellin, 2 Tierra de Atletas et, finalement, 2 Sundark Arawak (Aristobulo CALA).

C'était le profil de l'étape d'aujourd'hui :

#3259846
Rien de spécial aujourd'hui. 300 derniers mètres assez costauds. CHALAPUD, SOTO et un 3ème coureur sortent sous la flamme rouge. SUAZA revient sur eux avant le dernier virage mais coince. Derrière dans le même virage, petit chute mais sans gravité. DUARTE termine 2ème, CHALAPUD 3ème. GIL, SUAREZ, CAMARGO terminent juste derrière. Belle place du E1 Edgar PINZON qui termine aux portes du top 10. Déjà, hier, il a fait une bonne montée et puis son résultat était très bon sur la dernière étape de la Vuelta de la Juventud.
#3260164
A propos de chute, un coureur (Jerónimo Bedoya) a vraiment eu très chaud et a été à quelques centimètres de se faire écraser par une voiture. Il s'en tire heureusement sans dommages.


#3260355
En effet, on passe pas loin de la catastrophe. Gros réflexe du conducteur.
Étape en circuit. Plus plate que ça c'était impossible. L'échappée (où il y avait ATAPUMA...) a failli aller au bout. CHIA (Colnago) a du lancer de loin pour reprendre Brayan SANCHEZ (Medellín), dernier rescapé de l'échappée -enfin d'un contre qui est revenu sur l'échappée dans le final- mais il se fait passer sur la ligne par SOTO qui remporte sa deuxième étape.

Première grosse étape de montagne aujourd'hui.
  • 1
  • 109
  • 110
  • 111
  • 112
  • 113

Daniel Navarro a-t-il annoncé sa retraite[…]

Bon jeu à tous et que le meilleur gagne..[…]

Allezlasse lundi 18/01 avant 8h GODON Dorian Gambr[…]

Budget avant enchère 2

J'en ai 24 et pas 22 à priori :wink: E[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site