Forum dédié à la création de parcours, profils, tours. Faites-nous part de vos créations et de vos fantasmes concernant les courses existantes comme le Tour de France, ou bien des épreuves créées de toutes pièces par vos soins via des outils type laflammerouge.
  • Page 6 sur 10
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 10
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2836483
Xav_38 a écrit :
04 juin 2018, 10:47
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 10:19


T'habites Grenoble Gambri ? :hole:
Parce que, moi aussi, dans ma jeunesse fougueuse, j'y montais souvent (j'y étais le jour où Hinault y a gagné son premier Dauphiné ! :metalhead:
Wahou :love: Tu dois garder des souvenirs fous de cette journée. L'une des plus mythiques du dernier demi-siècle pour moi, le premier exploit de Hinault en montagne avec toute la tragédie nécessaire.

Sinon, la bastille c'est par exemple cela (la photo n'est pas très belle mais elle rend bien compte de la pente)

Et il y a une vidéo France 3 sur cette page :
Quand on habitait Grenoble dans les années 70/80 et que l'on aimait le cyclisme il y avait de quoi se forger des souvenirs inoubliables : les arrivées des Tours dans Grenoble après la descente de Porte en 70 (Merckx) et 71 (Thévenet), les premières ascensions du col du Coq, la Bastille clm et Hinault/Lubberding au sommet du Granier sous l'orage dans le Dauphiné 79... Pollentier aux 7 Laux en 78, Soukhoroutchenkov dans la Ruchère au Tour de l'Avenir 81, etc.
C'était Disneyland chaque année ! :pompom: :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#2836486
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 11:13
Xav_38 a écrit :
04 juin 2018, 10:47


Wahou :love: Tu dois garder des souvenirs fous de cette journée. L'une des plus mythiques du dernier demi-siècle pour moi, le premier exploit de Hinault en montagne avec toute la tragédie nécessaire.

Sinon, la bastille c'est par exemple cela (la photo n'est pas très belle mais elle rend bien compte de la pente)

Et il y a une vidéo France 3 sur cette page :
Quand on habitait Grenoble dans les années 70/80 et que l'on aimait le cyclisme il y avait de quoi se forger des souvenirs inoubliables : les arrivées des Tours dans Grenoble après la descente de Porte en 70 (Merckx) et 71 (Thévenet), les premières ascensions du col du Coq, la Bastille clm et Hinault/Lubberding au sommet du Granier sous l'orage dans le Dauphiné 79... Pollentier aux 7 Laux en 78, Soukhoroutchenkov dans la Ruchère au Tour de l'Avenir 81, etc.
C'était Disneyland chaque année ! :pompom: :green:
Ben, moi j'étais sur l'Alpe d'Huez 1984 quelques centaines de mètres après que Herrera ait doublé Hinault, avec Fignon qui revenait comme un fou juste derrière.

J'étais aussi dans l'Alpe en 88, situé juste une centaine de mètre avant l'attaque de Fignon. Lorsqu'il est passé devant nous il regardait en détails tout les coureurs du groupe, il semblait évidant qu'il allait en placer une.

Sinon c'est moins mythique :wink:

:gafauvel: :gafauvel: :gafauvel:
Avatar de l’utilisateur
Par Gambrinus
#2836500
Xav_38 a écrit :
04 juin 2018, 11:25

J'étais aussi dans l'Alpe en 88, situé juste une centaine de mètre avant l'attaque de Fignon. Lorsqu'il est passé devant nous il regardait en détails tout les coureurs du groupe, il semblait évidant qu'il allait en placer une.
89 non ?
J'y étais aussi, on a du se croiser sans le savoir... :green:
J'ai encore en tête l'image de Gert-Jan et sa chevelure au vent filant vers la victoire
Une de mes premières confrontations avec la horde de barbares bataves :genance: peuplant le contrée...
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2836504
Pas loin de Grenoble, il y a aussi la montée vers La Ruchère (5 bornes à plus de 10% de moyenne) qui avait été emprunté dans le cadre d'un CLM lors d'un Tour dans les années 80. Dans le prolongement du Granier par Chapareillan (10 bornes à 8,5%), ça pourrait faire un beau final à tester lors d'un Dauphiné par exemple.

Globalement les difficultés autour de Grenoble ne sont pas suffisamment exploitées. Le Palaquit avait été une belle surprise lors du Tour 2014. Chamrousse est une montée sous-estimée. Pour moi, c'est la montée parfaite pour un chrono en côte (à la fois sportivement et sur le plan logistique puisqu'on peut redescendre très rapidement à Uriage-les-Bains).

Le Col de Porte au départ de Grenoble (16km à 7%) est nickel pour un départ en montée à froid. On peut aussi imaginer faire une arrivée d'étape à la Bastille avec un final sans temps mort Granier/Cucheron/Porte.

Le Collet Allevard (12km à 8,2%) est une superbe montée qu'on attend toujours sur le Tour après qu'elle ait été testée sur un Dauphiné. Après avoir traversée la chaine de la Belledone qui est bien casse-patte, ce serait une arrivée parfaite.

Une arrivée à Chamrousse par le Luitel serait aussi sportivement très intéressante (10km à 9%, un replat d'un km puis 7km moins difficile à 7% pour terminer).

Le col de la Morte par Séchilienne est également une belle montée (15km à 7%) qui pourrait être utilisé pour un final d'étape vers La Mure.

Et je ne parle même pas du Vercors... Bref il y a vraiment de quoi faire des trucs sympa dans ce coin.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2836519
La concentration de VCNiens sur Rhône-Alpes ! :w00t:
Une vraie maffia nourrie aux Granys et arrosée par Valrhôna ! :siffle:
Avec les Parrains :gafauvel: et leurs coursiers, jeunes :metalhead: et moins :contador1: !
:elephant: :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2836523
marooned a écrit :
04 juin 2018, 12:08
Pas loin de Grenoble, il y a aussi la montée vers La Ruchère (5 bornes à plus de 10% de moyenne) qui avait été emprunté dans le cadre d'un CLM lors d'un Tour dans les années 80. Dans le prolongement du Granier par Chapareillan (10 bornes à 8,5%), ça pourrait faire un beau final à tester lors d'un Dauphiné par exemple.

Globalement les difficultés autour de Grenoble ne sont pas suffisamment exploitées. Le Palaquit avait été une belle surprise lors du Tour 2014. Chamrousse est une montée sous-estimée. Pour moi, c'est la montée parfaite pour un chrono en côte (à la fois sportivement et sur le plan logistique puisqu'on peut redescendre très rapidement à Uriage-les-Bains).

Le Col de Porte au départ de Grenoble (16km à 7%) est nickel pour un départ en montée à froid. On peut aussi imaginer faire une arrivée d'étape à la Bastille avec un final sans temps mort Granier/Cucheron/Porte.

Le Collet Allevard (12km à 8,2%) est une superbe montée qu'on attend toujours sur le Tour après qu'elle ait été testée sur un Dauphiné. Après avoir traversée la chaine de la Belledone qui est bien casse-patte, ce serait une arrivée parfaite.

Une arrivée à Chamrousse par le Luitel serait aussi sportivement très intéressante (10km à 9%, un replat d'un km puis 7km moins difficile à 7% pour terminer).

Le col de la Morte par Séchilienne est également une belle montée (15km à 7%) qui pourrait être utilisé pour un final d'étape vers La Mure.

Et je ne parle même pas du Vercors... Bref il y a vraiment de quoi faire des trucs sympa dans ce coin.
"Tout à fait, Thierry !"
Après ASO fait sa mayonnaise sauce économique… Dommage qu'ils aient pris le contrôle du Dauphiné pour en faire un simple laboratoire d'essai pour le TdF parce qu'avant c'était vraiment une épreuve inventive et souvent innovante question parcours (ils connaissaient parfaitement le coin :smile: !).
Mais pour les pratiquants amateurs de parcours à sensations fortes il y a de quoi s'occuper longtemps !
Et encore : depuis la fermeture du Tunnel du Mortier ou du Col de la Charmette côté St Laurent on a perdu des portions utiles et mythiques ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#2836552
Gambrinus a écrit :
04 juin 2018, 11:55
Xav_38 a écrit :
04 juin 2018, 11:25

J'étais aussi dans l'Alpe en 88, situé juste une centaine de mètre avant l'attaque de Fignon. Lorsqu'il est passé devant nous il regardait en détails tout les coureurs du groupe, il semblait évidant qu'il allait en placer une.
89 non ?
J'y étais aussi, on a du se croiser sans le savoir... :green:
J'ai encore en tête l'image de Gert-Jan et sa chevelure au vent filant vers la victoire
Une de mes premières confrontations avec la horde de barbares bataves :genance: peuplant le contrée...
Oups oui, 89, pardon :jap:

Theunisse m'a aussi laissé, ce jour là, un souvenir encore présent. C'est surtout son regard qui m'avait impressionné. Un regard complètement creux de quelqu'un qui avait l'air d'être au delà de la douleur. Il avançait vite mais il semblait que le cerveau était complètement débranché. L'impression en était presque flippante.
Avatar de l’utilisateur
Par Gambrinus
#2836564
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 12:44
La concentration de VCNiens sur Rhône-Alpes ! :w00t:
Une vraie maffia nourrie aux Granys et arrosée par Valrhôna ! :siffle:
Avec les Parrains :gafauvel: et leurs coursiers, jeunes :metalhead: et moins :contador1: !
:elephant: :elephant:
Y a ptêt moyen de rabattre son caquet à l'insolente Occitanie quant on y pense ....
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2836579
Gambrinus a écrit :
04 juin 2018, 14:21
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 12:44
La concentration de VCNiens sur Rhône-Alpes ! :w00t:
Une vraie maffia nourrie aux Granys et arrosée par Valrhôna ! :siffle:
Avec les Parrains :gafauvel: et leurs coursiers, jeunes :metalhead: et moins :contador1: !
:elephant: :elephant:
Y a ptêt moyen de rabattre son caquet à l'insolente Occitanie quant on y pense ....
Sûr que s'ils avaient gardé Akaion comme leader il n'y aurait pas eut photo :elephant: (je plaisante chef... :jesors: )… mais avec Guigui :agenou: :agenou: :agenou: ce n'est même pas la peine de se présenter au départ…
Ce serait comme prendre le départ du Giro avec Froome ! :stereoking: :jesors:
:elephant: :elephant: :elephant:
Par biquet
#2837053
AlbatorConterdo a écrit :
23 févr. 2018, 21:37
Aujourd'hui, 2 cols pour le prix d'un !
:banana:

Oui, parfois, par deux, ils vont..comme le Mortirolo s'articule avec Aprica, nous retrouvons ici un duo difficile à séparer :
L'enchainement Monte Giovo(Jaufenpass)-Passo di Pennes (Penser Joch)

Situés au nord de Bolzano, dans les Dolomites du Trentin- Haut Adige et dépassant les 2000 m, ils permettent de rejoindre plus loin la frontière autrichienne.
La qualité de leur route est reconnue, car très appréciée des motards, pourtant, à ma connaissance, ils n'ont jamais été empruntés pour le Giro.
:spamafote:

Le Monte Giovo :





Quelque soit le versant, on rencontre une pente régulière, longue et bien usante...








Le sommet :


Le Passo di Pennes :











Voici le type d’enchaînements possible avec ces 2 cols :




(environ 4800m de D+)

ou cette version "tappone", dans l"autre sens :

(environ 5500 m de D+)
Je crois que le Monte Giovo a été le théâtre de la première attaque victorieuse de Pantani chez les pros. Le Pirate avait giclé dans le dernier km (il était resté sur la réserve jusque-là parce que Chiappucci se trouvait à l'avant), puis avait enrhumé Pascal Richard dans la descente, hyper-technique. 2 ans après 2 grandes chevauchées dans le même secteur, dans le cours du Giro amateur, Marco réveillait la légende du pur grimpeur. :love:
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2838418
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 12:54
Après ASO fait sa mayonnaise sauce économique… Dommage qu'ils aient pris le contrôle du Dauphiné pour en faire un simple laboratoire d'essai pour le TdF parce qu'avant c'était vraiment une épreuve inventive et souvent innovante question parcours (ils connaissaient parfaitement le coin :smile: !).
Être un laboratoire d'essai pour le Tour de France n'est pas incompatible avec le fait d'être inventif. D'ailleurs ASO propose globalement des choses intéressantes sur le Dauphiné.

Rien que l'année dernière, on a eu le Mont du Chat, l'arrivée à l'Alpe d'Huez par le col de Sarenne et le final au Plateau de Solaison. Si c'est pas innovant et inventif, je ne sais pas ce que c'est :reflexion:

Cette année, on a le Mont Noir, le col du Pré et l'arrivée inédite à la Rosière (sachant que Bisanne est tout récent également).

C'est quand même pas mal. ASO tente de découvrir de nouvelles difficultés ou de remettre au goût du jour des difficultés délaissées depuis de nombreuses années. On peut difficilement les taxer d'immobilisme.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2838450
marooned a écrit :
07 juin 2018, 11:26
angelsB a écrit :
04 juin 2018, 12:54
Être un laboratoire d'essai pour le Tour de France n'est pas incompatible avec le fait d'être inventif. D'ailleurs ASO propose globalement des choses intéressantes sur le Dauphiné.

Rien que l'année dernière, on a eu le Mont du Chat, l'arrivée à l'Alpe d'Huez par le col de Sarenne et le final au Plateau de Solaison. Si c'est pas innovant et inventif, je ne sais pas ce que c'est :reflexion:

Cette année, on a le Mont Noir, le col du Pré et l'arrivée inédite à la Rosière (sachant que Bisanne est tout récent également).

C'est quand même pas mal. ASO tente de découvrir de nouvelles difficultés ou de remettre au goût du jour des difficultés délaissées depuis de nombreuses années. On peut difficilement les taxer d'immobilisme.
C'est vrai que je n'aime pas la prime donné au capitalisme économique sur tous les évènements sportifs majeurs que la société ASO a acheté ces dernières décennies au détriment de leur patrimoine historique (en affirmant le contraire).
Sans vouloir polémiquer c'est quand même ASO qui a instauré un clivage strict et réglementé entre les coureurs et les spectateurs, les zones de proximité n'étant autorisés qu'aux seuls détenteur d'un Pass VIP "ASO" ! Il suffit de se rendre sur le Giro pour voir la différence entre organisation (un peu bordélique) à taille humaine et le monde du spectacle d'ASO. Essaies d'avoir une autorisation auprès d'eux pour en faire l'expérience !
Le changement est aussi spectaculaire sur la Vuelta depuis qu'ils en ont pris le contrôle (demandes-en des nouvelles à Nat77 à qui j'ai filé le pass que je possédais pour le départ de Nîmes )!
Ceci étant dit c'est vrai que les responsables des tracés des TdF qui ont succédés à JF Pescheux ont plutôt le goût et le sens de l'innovation et de la créativité. C'est une réelle amélioration…
Mais pour le Dauphiné, désolé : ASO a totalement laminé ce qui en faisait la particularité pour le mettre "au service" de SON épreuve : le TdF ! Ils ont fait la même chose avec Paris-Nice d'ailleurs. C n'est pas sans raison qu'il n'y a désormais plus qu'une seule épreuve cycliste mondialement connu… Et, progressivement, ils sont en train de faire la même chose avec le calendrier des classiques !
Je ne le leur reproche pas : ça rentre dans la logique économique du système actuel et ils sont dans la logique de leurs intérêts… Je regrette simplement la disparition d'une atmosphère plus légère et sportive sur ces épreuves que je fréquente (de près) depuis très longtemps !
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#2838526
Au départ de Bourg d'Oisans on évoque souvent les montées de l'Alpe d'Huez, du Col de la Croix de Fer, du Col de Sarenne, éventuellement Oris en Oisans...

Mais il y a une autre petite saloperie bien sympathique, sur une route magnifique. C'est le Col de Solude par le village de Villard Reymond (plus haute commune d'Isère qui ne soit pas une station de ski).

C'est ici sur le plan :
Image

Le pied du col doit être à 3km de Bourg d'Oisans,puis les 4 premiers kilomètres d'ascension sont le pied du versant Nord du Col d'Ornon. A mi parcours du Col d'Ornon on prend à gauche une petite route en lacet magnifique qui monte dans la forêt et les pourcentages ne vont que rarement descendre en dessous de 7.5% sur 10km, avec des pointes autour de 10%.

Soit 14km au total avec une pente moyenne de 7% (mais les 4 premiers kilomètres étant relativement faciles, les 10 derniers sont sévères).

Image

Et en haut, c'est beau :

Image

Sur cette photo prise d'un sommet au Sud de Villard Reymond on voit bien le village, l'arrivée du col juste au dessus du village, et la route qui arrive sous le village et via la vallée sur la gauche (la vallée que l'on aperçoit en arrière plan du village c'est Allemont et le pied de la Croix de Fer) :

Image

Au village il y a une auberge super sympa pour boire un coup, voire pour prendre une chambre (promis je n'ai pas d'actions).

Seul défaut : une fois arrivée au Col de Solude, si on veut redescendre de l'autre côté vers Bourg d'Oisans il y a quelques kilomètres de pistes en terre à passer avant de retrouver du bitume, donc en vélo de route cela ne passe pas et c'est un cul de sac.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#2838529
El_Pistolero_07 a écrit :
07 juin 2018, 14:39
Wahou sympa ça ! Je suis en train de réfléchir à quels cols je vais faire cet été et ça c'est alléchant, en plus Bourg d'Oisans, y'a pas mal d'autres belles montées.
En effet ! Ca a l'air magnifique à faire… Dommage que je puisse plus ("j'voudrais bien… mais j'peux point !" :rieur: )
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#2838537
angelsB a écrit :
07 juin 2018, 14:41
El_Pistolero_07 a écrit :
07 juin 2018, 14:39
Wahou sympa ça ! Je suis en train de réfléchir à quels cols je vais faire cet été et ça c'est alléchant, en plus Bourg d'Oisans, y'a pas mal d'autres belles montées.
En effet ! Ca a l'air magnifique à faire… Dommage que je puisse plus ("j'voudrais bien… mais j'peux point !" :rieur: )
Tu peux aussi y aller en voiture pour prendre une bière à l'auberge du village, ou gouter leur confiture maison. C'est très sympa aussi et moins épuisant :wink: Je participe à une ludothèque associative dans le coin, et parfois on organise des soirées jeux + pizzas dans cette auberge, ça vaut le coup aussi.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2838544
El_Pistolero_07 a écrit :
07 juin 2018, 14:39
Wahou sympa ça ! Je suis en train de réfléchir à quels cols je vais faire cet été et ça c'est alléchant, en plus Bourg d'Oisans, y'a pas mal d'autres belles montées.
Tu peux aussi monter au col du Solude par l'autre versant (départ du Bourg d'Oisans là encore). Tu as une première partie asphaltée sur une petite route en balcon jusqu'à Villard Notre Dame avec du gros pourcentage puis une partie caillouteuse pour arriver au sommet du col du Solude.

Image

Un lien sympa : https://lesbaroudeursenvadrouille.wordp ... en-oisans/
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 10

Ma maman elle me faisait des mots quand je voulais[…]

Arrête, certains coureurs pourraient t[…]

Je suis pas sûr de comprendre, Sagan n[…]

Portraits de cyclistes oubliés

wallers :applaud: :green: Même si je ne […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site