Rendez-vous sur ce forum pour discuter d'autres sports que le cyclisme, comme le football, le tennis, le rugby, le basket, le biathlon, NBA, NFL, NHL, handball, volley, voile, athlétisme, golf, F1, jeux olympiques...

Modérateur : Modos VCN

Par KANON
#3340675
Bonjour à tous,

Je suis ce forum depuis quelque temps, je me demandais que pratiquez vous comme autre sport ?

Je vais donc commencer j'ai fait du roller agressif pendant 10 ans mais qu'est ce que le roller agressif
"Le roller agressif est un type de patin qui permet de slider (glisser) en skatepark ou en street"

J'aimais beaucoup le roller mais mes chevilles ont pris trop de coup pendant cette période, en dehors de ça je fais ru renforcement pour être plus athlétique.

Voila

Bon week-end à vous
#3340813
AlbatorConterdo a écrit :
12 juin 2021, 16:20
Ces 2 topics devraient t'aider à te faire une idée :

viewtopic.php?f=41&t=77152

viewtopic.php?f=41&t=65044

:jap:
Tu oublies le sport national de VCN, pratiqué dans les deux topics aux noms plus qu'équivoques : celui dont tout le monde se branle et le topic politico économique par extension :elephant:
#3341041
Tu t’es flingué les chevilles en rollers? :scratch:

Je connais l’agressif, j’en avais meme achetés……mais j’ai jamais osé slider. :genance: De tres beaux Roces, quasi neufs quasi jamais servi, je les ai toujours.
Par contre, ayant toujours été tres à l’aise en inline, je n’avais presque pas honte d’aller faire le con avec dans les skateparks.
Je fais du roller (tres ocasionnellement maintenant) depuis 25 ans et je pense que je suis condamné à utiliser mes vieux Rollerblade achetés 650 francs de l’epoque :gafauvel: , tellement je les kiffe et tellement ils sont increvables: en effet, alors que je m’etais mis à en faire plus souvent et plus intensivement, j’avais fini par acheter une vraie paire avec des grosses roues, des trucs qui coutent un peu cher, quoi. Deux mois plus tard, j’achetais ma maison….en pleine cambrousse! :sylvain84:
J’ai rechaussé les grandes roues l’année derniere par curiosité…..pas à l’aise du tout. Du coup, je continue d’utiliser mes vieilleries de temps en temps avec les gamins dans mon taf.
Avatar de l’utilisateur
Par Booze
#3341050
Je n'ai jamais vraiment accroché aux rollers. J'en avais une paire que je n'ai finalement pas beaucoup utilisée, même si je leur reconnais une sensation assez grisante de puissance. Mais j'ai toujours préféré les patins à l'ancienne avec lesquelles j'ai un temps pratiqué le rink hockey.
#3342270
Oh punaise, judo moi aussi. Horreur moi aussi. J’vous ai jamais raconté?….

Deja, ca me bottait pas plus que ça, c’est mes parents qui m’avaient inscrit « pour me canaliser ». Lol.
Apres, on m’a demandé d’apprendre le nom des prises, nan mais sérieux l’ecole aussi le weekend?!!
Et puis vint le jour de la premiere compèt’. Sur le voyage, les dirigeants me disent qu’ils ont oublié ma ceinture jaune, et que je vais donc « combattre » avec une ceinture orange. J’attends six siècles dans un gymnase archi-comble que tous les autres fassent leur combat, je me fais chier comme un rat mort, y avait pas de portable.
Et puis on m’appelle. Deja que je suis « surclassé » en orange…..on me met une ceinture verte à combattre! Hein?? J’avais pas signé pour ça moi. Hajime: le mec se lance sur moi à 100 à l’heure, me fout une balayette (me demandez pas le nom exact de la prise) de malade, m’eclate la cheville et me fait voler comme un fêtu de paille. Le combat a duré 4 secondes. Je hurle, je pleure, j’ai mal et j’ai honte.
Bon, maman, c’etait la premiere, mais ce sera aussi la derniere, hein. Quel samedi de merde. :fume:
#3342407
dolipr4ne a écrit :
16 juin 2021, 13:32
Oh punaise, judo moi aussi. Horreur moi aussi. J’vous ai jamais raconté?….

Deja, ca me bottait pas plus que ça, c’est mes parents qui m’avaient inscrit « pour me canaliser ». Lol.
Apres, on m’a demandé d’apprendre le nom des prises, nan mais sérieux l’ecole aussi le weekend?!!
Et puis vint le jour de la premiere compèt’. Sur le voyage, les dirigeants me disent qu’ils ont oublié ma ceinture jaune, et que je vais donc « combattre » avec une ceinture orange. J’attends six siècles dans un gymnase archi-comble que tous les autres fassent leur combat, je me fais chier comme un rat mort, y avait pas de portable.
Et puis on m’appelle. Deja que je suis « surclassé » en orange…..on me met une ceinture verte à combattre! Hein?? J’avais pas signé pour ça moi. Hajime: le mec se lance sur moi à 100 à l’heure, me fout une balayette (me demandez pas le nom exact de la prise) de malade, m’eclate la cheville et me fait voler comme un fêtu de paille. Le combat a duré 4 secondes. Je hurle, je pleure, j’ai mal et j’ai honte.
Bon, maman, c’etait la premiere, mais ce sera aussi la derniere, hein. Quel samedi de merde. :fume:
L'attente dans les tournois de judo de gamins c'est horrible. J'ai vécu ça aussi, une seule fois aussi. De mémoire, quand on est arrivés au gymnase j'étais encore à peu prés motivé, mais comme tu stresses toute la journée, que tu ne sais pas quand tu vas passer, que tu t'échauffes pendant 4 heures, et bien quand vient ton tour tu n'as plus qu'une envie : que ça se termine et vite. Alors tu fais juste en sorte d'essayer de rester debout face au petit nerveux qui tire ton kimono dans tout les sens et tu acceptes la défaite avec humilité, fier de pouvoir enfin rentrer chez toi....sauf que la journée n'est pas terminée, y a des remises de médaille à n'en plus finir, faut applaudir tout le monde en attendant ta breloque en bronze (vous étiez 4, y a 2 médailles de bronze). Quel dimanche de merde!
#3342416
J'vois qu'on a les mêmes expériences sur le tatami (ou du moins à regarder une journée entière le tatami...)

Avec la poussière que ça dégageait, j'ai eu de l'asthme; du coup, le médecin m'a proposé un sport d'extérieur...le vélo par exemple... :elephant:

(vous voyez pourquoi il y a plus d'asthmatiques dans le cyclisme...)
#3342555
J ai exactement le meme souvenir.
En plus une fois, alors que je perdais tout, ma coach est venu parler a la table d arbitrage et j ai eu de super note... bref en plus d etre dedans, de suffoquer, de prendre des branlees... je me suis rendu compte de la triche.

Bizarrement au rugby j etais bcp plus a l aise avec le combat :)
#3342573
Manifestement les parents pensaient qu’on devait absolument faire ce truc que personne n’aimait :cry:
Enfin , j’espère que vous n’envoyez pas vos enfants au judo :saoul:
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3342580
C'était super cool le judo!

Aux Pays Bas.
On faisait des trucs intéressants, des petites initiations à certains trucs japonais... On apprenait des concepts comme "utiliser la force de l'autre pour le vaincre"


Puis en France je suis allé à une séance dans le bled d'à côté.
Groupe de tous âges.
J'avais 9 ans.
Le prof explique une prise sur un gaillard de 18 ans et lui éclate l'épaule.
J'ai arrêté :saoul:


Il est vrai que quand tu vois les compétitions à la télé, c'est plus proche du "je t'éclate la cheville jusqu'à ce que tu tombes" que "utiliser la force de l'autre pour le vaincre".
Dans mon esprit, je reste quand même plus fan de l'option noble. :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3342651
Mdr, je regrette pas d'avoir cliqué sur ce topic. Je me suis bien marré avec vos expériences du judo. :green:

Perso, jamais fait de sport en club étant gamin. Mes parents voulaient m'inscrire au basket (j'ai fait ma croissance super tôt, je faisais facile 2 têtes de plus que les gamins de mon âge, du coup c'était un peu "logique"). J'ai jamais cédé, je manifestais absolument aucun intérêt pour ce sport.
D'une manière générale, j'ai toujours été une immense brelle avec tous les sports de balle/ballon.
Ce qui me faisait kiffer c'était l'athlé (les mini-tournois type decathlon en primaire, j'en étais absolument dingue, idem tous les "cross"), et avec du recul je suis absolument incapable de me rappeler pourquoi mes parents n'y ont jamais pensé. Comme quoi, tu crois connaître tes gamins et tu vois même pas ce qui les éclate. :hehe:

Mon père avait fait du judo étant jeune, du coup ils ont aussi tenté de me faire faire ça. J'ai du faire un trimestre (avec ma classe de primaire) autant que je me souvienne. J'en garde pas un immense souvenir. Moi je pensais qu'on y allait pour se battre comme des cakes, puis au final sur la majeur partie des séances tu te retrouves sur un banc à écouter un mec t'expliquer toutes les prises possibles que t'arrives absolument pas à reproduire sans faire 150 erreurs qui te valent le droit de retourner sur le banc. T'avais jamais de combat, fallait juste faire des prises sur les autres. Pas ouf.

Des sports pas ouf, j'en ai pratiqué pendant ma scolarité. La traditionnelle natation au collège quand ton corps change et que tu sais plus où te mettre, le swing golf (no fake, un trimestre en CM2), mais le pompon ça a été l'escalade au lycée parce que le lycée avait investi dans un putain de mur dans le gymnase. Donc fallait bien le rentabiliser tu penses. Moi qui avais (et qui a toujours) le vertige, inutile de dire que j'ai adoré cette année. Le pire c'est que quand c'était pas l'escalade, c'était du volley parce que la prof avait eu un certain niveau dans la discipline. Inutile de vous rappeler mes compétences dans les sports de balle/ballon. Pour couronner cette superbe année de lycée (celle du bac j'imagine, la fameuse avec les 3 sports à faire), c'était badminton. Quelle année de merde (alors qu'on avait une superbe piste d'athlé collée au lycée, mais hey tu pouvais pas prendre 100m au bac parce qu'on avait que 50m de piste -ou une connerie du genre-).


Début de collège j'ai commencé à tanner mes parents pour faire du vélo de route. Ils ont jamais franchi le pas de peur de se retrouver avec un vélo flambant neuf sur les bras parce que j'aurais laissé tomber après 2 séances (ce qui était ma marque de fabrique à l'époque faut bien le reconnaître). :elephant:
Je voulais aussi faire du karting, j'avais la même réponse à chaque fois : "c'est trop cher". Dommage, je suis persuadé que je suis passé à côté d'une carrière en F1. :elephant:
Du coup, inutile de dire que ça a aussi fait cesser leurs demandes incessantes pour que je fasse un sport. J'avais décidé, c'était vélo de route ou karting. Ils ne voulaient m'inscrire à aucun des deux. :spamafote:

Je ne sais pas si c'est une grosse perte. Ils ont accepté pour mon cadet, et je ne compte pas le nombre de fois où je l'ai vu revenir cassé de l'entraînement (le mercredi aprem en plein hiver mal couvert ...) ou des courses (faut pas se leurrer, ça tombe tout le temps dans les jeunes catégories).
Puis quand il tombait pas, il prenait branlée sur branlée, lâché des les premiers tours de roue parce qu'il faisait courir les plus jeunes avec la ou les catégories du dessus faute de participants ... :spamafote:
Et a priori à cet âge, un entrainement par semaine c'est pas suffisant pour tenir le peloton.

Bref, le vélo c'est pas un sport facile, et en tant que gamin t'as vite fait d'en être dégouté si t'as pas un gros mental.
Je m'y suis finalement mis à 25 ans (là aussi avec la peur d'investir dans un truc que je ferais pas quand même :elephant: ). Et ça fait donc pas loin d'une décennie que j'en fait à raison de 10k km/an (au début c'était plutôt moitié moins, je roulais peu l'hiver) pour un volume horaire hebdo qui doit tourner autour des 6h en moyenne.
#3342654
Comme beaucoup ici j'ai pratiqué le judo. J'en ai fait à plus ou moins bon niveau puisque j'ai participé à pas mal de compétitions internationales aux 4 coins de France et d'Europe et que j'ai réussit à atteindre la ceinture noire. Mais depuis plus d'un an et demi j'ai arrêté la faute aux blessures à répétitions dues à une croissance trop rapide. Les médecins m'ont fait comprendre qu'en plus d'être maigre comme un poulet, j'étais pas franchement musclé, ce qui a à l'époque heurté mon orgueil d'adolescent en quête de reconnaissance.

Depuis je me suis mis au tennis, à la natation et bien évidemment au vélo. J'ai compris que je ne serait jamais très musclé et que mes 60 kilos pour 1.87 pouvaient bien plus m'être utiles dans des cols alpestre que sur un tatami à manger de méchants coups par terre. :jap:
#3342681
Reste que le judo pour un enfant est un excellent sport complet très cardio, musculairement exigent et utile pour l'agilité et la dextérité voire la souplesse.
Cela étant j'ai tenu un an aussi :elephant:

Par contre j'ai fait 8 ans de basket j'adorais ça même si j'étais nul. :green:

Bon voilà 4 ans que je fais de la CAP c'est un secret pour personne. J'ai toujours eu quelques aptitudes en endurance à mon niveau bien sûr. Et je m'épanouis à fond dans ce sport.
#3342957
5 ans de rugby pour moi de 7 à 12 ans
A l'époque dans mon petit village de Dordogne c'était rugby ou rien alors va pour rugby!
Jamais été passionné (en vrai mon truc préféré c'était le gros goûter avec le pâté après l'entrainement) mais comme les copains y allaient j'ai suivi. C'était sympa on allait ensemble en vélo à l'entrainement (le stade était à 3 km de chez moi à l'extérieur du village)
A l'époque je ne faisais absolument pas le lien entre ce qu'on faisait à l'entrainement et les matches qu'on faisait environ 1 fois par mois. J'étais nul je ne courrais pas vite alors j'étais talonneur .Dans mes souvenirs je touchais très peu le ballon (sans doute que mes copains avaient conscience de mon piètre niveau).
Paradoxalement j'ai pourtant de très bons souvenir de l'opposition qu'on faisait en fin d'entrainement avec tous les enfants et ado de l'école de rugby (7 à 16 ans environ).Notre terrain c'était les 22 m et les lignes d'essais étaient les lignes de touche.Ca me paraissait immense la première année.La règle était simple: le coach faisait 2 équipes et il était interdit de s'opposer à un plus petit que soi.Paradoxalement j'ai de bons souvenirs de ces moments où on était 4 ou 5 asticots à essayer de ralentir un grand en s'accrochant derrière lui. L'autre truc que j'adorais c'est qu'en vrai le plaisir des grands c'était de faire marquer les petits .T'essayais de t'accrocher comme un malade dans le sillage de l'action avec la vitesse d'un enfant de 7 ou 8 ans en espérant que tu serais l'élu qui recevrait l'offrande!
Vers l'âge de 11/12 ans j'étais toujours talonneur mais c'est devenu plus violent .Au bout de quelques saignements de nez en mêlée fermée (à 3 contre 3!),ça m'a moins fait rire.Le fait de savoir que ce talonneur d'en face allait chercher à me mettre un bourre-pif , c'est vraiment un truc qui me révoltait ;Bon après dans notre équipe on avait Maxime C. Un fils d'agriculteur du genre à qui il fallait pas en promettre à table .Je me souviens qu'il valait mieux se servir de pâté avant lui :elephant:
Bon donc ce fameux Maxime faisait une bonne tête de plus que nous (du genre 1m60 alors qu'on faisait 1m40) mais surtout il devait déjà être à 75kg.C'était bien sûr mon voisin en mêlée. Donc quand ça se passait mal avec un gars qui mettait des coups,on donnait son numéro à Maxime qui savait admirablement utiliser sa corpulence pour le sécher proprement quand l'occasion se présentait au détour d'une mêlée ouverte .
Et donc ma courte carrière s'est interrompue à 12 ans sur un double saignement de nez simultané à la suite d'une énième châtaigne en mêlée contre Eymet.
Je suis alors directement passé du rugby au top50 et la musique m'a beaucoup plus passionné que le ballon ovale!
Movistar Team 2021

Selon le Diario de Navarra, Aranburu et Gorka Izag[…]

Athlétimse

Quelle farce la finale du 100m... Et pauvre at[…]

ça s'approche on est 15 pour l'instant ale[…]

ça s'approche on est 10 pour l'instant ale[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site