Rendez-vous sur ce forum pour discuter d'autres sports que le cyclisme, comme le football, le tennis, le rugby, le basket, le biathlon, NBA, NFL, NHL, handball, volley, voile, athlétisme, golf, F1, jeux olympiques...

Modérateur : Modos VCN

Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3275043
Je me permets d’ouvrir un nouveau sujet, si ça ne derange personne. :wink:

On ne parle jamais de la vraie course, pourtant il semble que de nombreux retournements de situation y ont eu lieu, et qu’il y ait eu un resserrement en tête concernant une dizaine de skippers qui se tiendraient en à peine 100 milles, à seulement 3 semaines de la fin. C’est du jamais vu, non?
Comment expliquer que les ecarts se soient resserrés aussi rapidement, alors que les gars avaient jusqu’à 500 milles d’ecart il y a encore peu de temps?
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3275052
C'est vrai que la course virtuelle a eu raison de la vraie course sur l'autre sujet.

J'avais quand même remarqué la densité du groupe de tête hier:
Chez les vrais skippers, la situation est complètement inédite car les 9 premiers se tiennent en 127mn seulement!
Si les écarts ne bougent pas trop jusqu'à l'arrivée, les places sur le podium vont se jouer aux compensations de temps reçues pour le sauvetage d'Escoffier :genance:
La raison principale de ce regroupement est que les leaders n'ont jamais pu s'échapper à l'avant car ils venaient irrémédiablement buter sur des zones de vents mous devant eux.

Quand on compare les temps par rapport à Le Cleach en 2016, ils ont un retard de 7-8 jours, preuve que la météo était défavorable pour l'ensemble de la flotte.

Les foils des bateaux de toute dernière génération n'ont pas non plus été à la fête par rapport aux foils de 2016. Théoriquement ils sont beaucoup plus rapides, mais dans des conditions d'exploitation correctes. Encore une fois la raison c'est l'état de la mer, pas assez rangée et plate que pour exploiter ces grandes ailes dans le vent portant.
Et la fiabilité de ces bateaux leur a porté préjudice. Thomson, Beyou, Dalin, Ruyant, Trippon, les 5 grands favoris ont tous eu des avaries, plus ou moins graves. Thomson a abandonné, Beyou a dû rentrer aux Sables, Trippon a hésité mais a su réparer. Ruyant et Dalin sont dans le match mais ont tous les 2 des foils babord cassés, ce qui les pénalise dans la remontée de l'Atlantique où ils sont tribord amures dans les alizés.

Ce qui explique donc sans doute que des bateaux comme ceux de Le Cam et Seguin à dérives droites sont super bien optimisés, en dehors du talent des 2 skippers, et que les anciennes générations de foils comme Bestaven et Burton n'ont rien à envier aux tous nouveaux et sont peut-être aujourd'hui les 2 favoris pour la victoire finale.

La remontée de l'Atlantique est tout aussi dangereuse que la descente qui ont occasionné 5 abandons. Plus de trafic, plus d'ofnis, et la proximité des côtes provoque chez les skippers des envies d'"envoyer" à 100% du potentiel de leur bateau. La course est donc loin d'être finie et impossible de dire à l'heure actuelle qui finira 1er.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3275119
C'est surtout l'anticyclone de Sainte-Hélène, et les mauvais choix de Bestaven, qui sont la cause de resserrement en tête de course.

L'on devrait avoir une belle régate d'ici l'arrivée !
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3275176
La cartographie de 9h00:

Image

Dalin est quand même bien rapide malgré son foil babord endommagé. Est-ce qu'il bluffe?
Burton fait une remontée incroyable. Lui qui était au plus mal dans l'Océan Pacifique, qui a dû s'arrêter pour réparer ses voiles et son pilote auto et qui était à la limite de l'abandon, il se retrouve 2e actuellement :applaud:
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3275187
Incroyable suspense, c'est passionnant à suivre. :w00t:

Je pensais que Bestaven s'envolait il y a quelques jours. 400nm d'avance, une bonne vitesse et une route directe et puis tout a basculé. Ce n'est pas que de sa faute, les conditions particulièrement instables de cette zone ont eu raison de sa stratégie.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3275212
Titus974 a écrit :
14 janv. 2021, 12:35
dolipr4ne a écrit :
14 janv. 2021, 12:24
Concernant les compensations de temps pour Jean Le Cam suite au sauvetage de son compère, connait-on ce qui lui sera accordé? Si non, pourquoi?
Je crois qu il lui sera accordé 16h15 de bonus
Ce qui, pour une VMG à 14 nds, lui donne jusqu'ici un bonus virtuel de 225/230nm.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3275217
Ah merci, je n’avais jamais entendu parler des chiffres de compensation dans les differentes emissions consacrées à la course (ou je n’ai pas fait gaffe). A noter d’ailleurs que les emissions sur Eurosport sont tres bien faites, je trouve.

Du coup, tout cela rend la course effectivement passionnante. Le Cam par exemple est plus ou moins dans le trio de tete en comptant ses compensations.
Ce serait une belle histoire de voir le sauveteur s’imposer, non?

Cette course est vraiment un truc à part, à la fois fou et démesuré, au-delà du sport, presque au-delà de l’Homme.

@bo0l: si ça ne te prend pas trop de temps, je ne suis pas contre quelques pointages comme celui-là de temps en temps! Si tu pouvais préciser le nom du bateau quand tu parles des skippers, ça m’aiderait à me repérer sur les cartes que tu postes. En tout cas, merci!
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3275239
Voilà les compensations exactes pour les 3 skippers encore en course (Sébastien Simon en a bénéficié mais malheureusement a déjà dû abandonner):

Jean Le Cam - Yes we Cam: -16h15 à son temps à l'arrivée
Yannick Bestaven - Maitre Coq: -10h15 à son temps à l'arrivée
Boris Herrmann - Sea Explorer "Greta" Yacht Club de Monaco: -6h00 à son temps à l'arrivée

Le jury a quand même mis plus de 2 semaines à statuer sur le temps accordé, en concertation avec les skippers eux-mêmes. Ils n'imaginaient sans doute pas la situation inédite que nous rencontrons actuellement et les chances de victoire pour l'un des trois "bonifié" sont bien réelles. Après il reste +- 2 semaines de courses pour eux, une très longue route semées d'embûches comme le Pot au Noir et l'anticyclone des Açores à traverser ou contourner, donc tout peut être chamboulé d'ici l'arrivée.

Mais le calcul de Liam est intéressant en transposant les temps en distance.
Mettons donc une VMG théorique de 14noeuds donc on aurait:

Jean Le Cam - Yes we Cam: -227,5nm
Yannick Bestaven - Maitre Coq: -143,5nm
Boris Herrmann - Sea Explorer "Greta" Yacht Club de Monaco: -84nm

Avec le classement actuel ca nous ferait un top 9 comme suit:

1. Bestaven 0
2. Le Cam 47.37

3. Dalin 79.25
4. Herrmann 86.64
5. Burton 98.33
6. Ruyant 124.01
7. Seguin 140.37
8. Dutreux 235.97
9. Pedote 269.58
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3275244
dolipr4ne a écrit :
14 janv. 2021, 12:58

@bo0l: si ça ne te prend pas trop de temps, je ne suis pas contre quelques pointages comme celui-là de temps en temps! Si tu pouvais préciser le nom du bateau quand tu parles des skippers, ça m’aiderait à me repérer sur les cartes que tu postes. En tout cas, merci!
Comme dit Jean-Tito, il n'y pas mieux que le site officiel.
https://www.vendeeglobe.org/fr/cartographie
Il y'a des updates 4 fois/jour je crois.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3275413
bo0l a écrit :
14 janv. 2021, 15:07
dolipr4ne a écrit :
14 janv. 2021, 12:58

@bo0l: si ça ne te prend pas trop de temps, je ne suis pas contre quelques pointages comme celui-là de temps en temps! Si tu pouvais préciser le nom du bateau quand tu parles des skippers, ça m’aiderait à me repérer sur les cartes que tu postes. En tout cas, merci!
Comme dit Jean-Tito, il n'y pas mieux que le site officiel.
https://www.vendeeglobe.org/fr/cartographie
Il y'a des updates 4 fois/jour je crois.
Pourquoi irais-je sur un site dont je ne maitrise rien, alors qu’on peut m’apporter de jolis resumés bien foutus, que dis-je...immensément bien foutus (comment ça, j’en fais trop?), tout cuits sur VCN?

Savez pas ce que c’est, la fainéantise, vous les courageux, chanceux que vous etes, va... :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3275489
Allobroges a écrit :
15 janv. 2021, 18:47
genre un vieux loup de mer avec un gros rafiot qui aura sauvé un Robinson Crusoé moderne... :elephant:
OK, c'est que je pensais mais je n'étais pas certain. Jean Le Cam est tout de même encore un peu loin (plus de 200 mile), et quand ils vont retoucher du vent il sera à nouveau pris de vitesse. Surtout que les premier vont toucher du vent en premier et que l'élastique va se retendre. Pas certain que la compensation en temps va suffire.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3275504
235 miles nautiques de retard ce soir au dernier pointage mais ils vont toucher les premiers alizées.
Reste à voir comment ils vont passer le pot au noir.

J'espère que Jean pourra l'emporter. Ce serait tellement mériter pour l'ensemble de sa carrière.
Et en plus c'est un gars super sympa !
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3275508
Le Cam a plus d'un tour dans son sac, si on se souvient de la descente de l'Atlantique il avait recollé en prenant une trajectoire plus directe à l'Est car justement son bateau est très performant au près et dans le petit temps. J'espère aussi vraiment qu'il va réussir à revenir sur le groupe de 5 qui se détache. Le Pot au Noir arrive, ensuite les Açores, y'a de quoi régatter pour un vieux loup de mer comme lui.

J'ai aussi un faible pour Bestaven, son histoire, le fait qu'à son premier Vendée il n'a pas dépassé le Golfe de Gascoigne :cry: il a galéré pendant 10 ans pour remonter un projet et a raté 2 éditions pour être sur celui-ci.

Par Kivolanov_Volabov - 25 janv. 2021 17:37 Alle[…]

Remco Evenepoel - Le Néo Cannibale

Remco Evenepoel est né le même jou[…]

Un bon jeu relativement simple mais avec des d&eac[…]

Le grand final, le money Time, les play offs, on p[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site