Rendez-vous sur ce forum pour discuter d'autres sports que le cyclisme, comme le football, le tennis, le rugby, le basket, le biathlon, NBA, NFL, NHL, handball, volley, voile, athlétisme, golf, F1, jeux olympiques...

Modérateur : Modos VCN

  • Page 37 sur 39
  • 1
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
Avatar de l’utilisateur
Par Jean-Tito
#2863761
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 18:41
Je rejoins le commentaire de Kelmeur et je trouve certains très durs avec le jeu de l'équipe de France durant ce mondial. Oui, on n'a pas vraiment joué en finale. Mais en 1/8 et en 1/4, on fait 2 matchs très solides. L'Argentine a eu la mauvaise idée de prendre l'avantage contre nous et elle a pris la foudre. Le match contre l'Uruguay a été parfaitement maitrisé. Contre la Belgique, on a choisi de fermer le jeu, estimant qu'on avait plus à perdre qu'à gagner en ouvrant le jeu. Et le résultat nous a donné raison. Et je pense qu'on est passé à coté de notre finale au moins pendant 1h.
Cette équipe est capable d'être solide défensivement. Elle se projette vite vers l'avant. Elle est capable de poser le pied sur le ballon. Elle peut jouer direct, peut jouer en passes courtes par séquence. Elle a la vitesse, la puissance, l'intelligence et surtout c'est une vraie équipe. Tous les joueurs ont été au service de celle-ci. Aucun n'a essayé de tirer la couverture à lui, du moins sur le rectangle vert. Bref cette équipe est championne du monde et je trouve qu'elle le mérite.
Et j'ai lu pas mal de commentaires sur d'autres sites de gens qui disent "qui aurait dit qu'on serait champion du monde il y a un mois ?", mais perso j'y croyais vraiment et j'étais loin d'être le seul.
Moi j'étais très loin de penser que c'était possible.
Pas de France bashing là-dedans, mais juste beaucoup d'interrogations en début de mondial sur la qualité de la défense, mais aussi sur la capacité à jouer ensemble...
Je me suis trompé, tant mieux :agenou:
Avatar de l’utilisateur
Par Racemousse
#2863765
AlbatorConterdo a écrit :
16 juil. 2018, 18:52
Maradona, c'est autre chose...rien à voir avec un Pelé ou un Zidane
Si les Napolitains l'ont autant vénéré, c'est parce qu'il faisait corps avec cette ville.
Avec lui, on passait de la commedia dell' arte à la tragédie grecque.
Zidane, Pelé, ils sont lisses, polis, propres sur eux...Maradona, lui, porte ses blessures et ses épreuves sur sa tronche et son corps.
Ouais, j'ai l'impression que Maradona c'est un peu comme Pantani, des mecs qui transcendent leur sport, ces gars c'était des putains de poètes. A la place d'une plume ils se servaient d'un ballon ou d'un vélo, mais quelle importance? Je ne sais pas, ils créaient une dimension romantique, et le plus bizzare c'est que ça ne date que de 20 ans, et pourtant il semble que cela soit désormais devenu totalement impossible, presque une légende dont on se demande si elle a vraiment eu lieu.
Désormais c'est les tactiques rationelles, défensives, désormais c'est le train Sky... Epoque de merde.
Par biquet
#2863773
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 19:18
C'est marrant en lisant les commentaires précédents, je m'étais fait le même parallèle entre Maradona et Pantani.
D'ailleurs Diego s'était emporté suite à la mort du Pirate. Pour lui, Pantani avait été tué par les médias, qu'ils avaient traité un super champion comme un voyou après le Giro 99, et que les véritables assassins n'étaient pas les traficants d'Emilie mais des journalistes amnésiques et hypocrites. (ils ne lui avaient pas fait de cadeaux non plus, faut dire)

Même si on peut ne pas être d'accord avec lui, Maradona n'en avait été pas moins très affecté par la fin tragique de Pantani, un coureur qu'il admirait au plus haut point (tout comme Zidane, d'ailleurs, autre fan du grimpeur romagnol).

En 1986, je n'avais que 10 ans, mais dans mes souvenirs, j'avais l'impression que Maradona évoluait vraiment sur sa planète personnelle, largement au-dessus des Platini, Socratès, Zico @ co. Les 3 ou 4 saisons suivantes confirmeraient cette impression. Bien content que mes parents m'aient fabriqué assez tôt pour voir ce génie en action (comme pour Mc Enroe et Pantani, d'ailleurs ). :love:
Par Booze
#2863783
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 18:41
Je rejoins le commentaire de Kelmeur et je trouve certains très durs avec le jeu de l'équipe de France durant ce mondial. Oui, on n'a pas vraiment joué en finale. Mais en 1/8 et en 1/4, on fait 2 matchs très solides. L'Argentine a eu la mauvaise idée de prendre l'avantage contre nous et elle a pris la foudre. Le match contre l'Uruguay a été parfaitement maitrisé. Contre la Belgique, on a choisi de fermer le jeu, estimant qu'on avait plus à perdre qu'à gagner en ouvrant le jeu. Et le résultat nous a donné raison. Et je pense qu'on est passé à coté de notre finale au moins pendant 1h.
Cette équipe est capable d'être solide défensivement. Elle se projette vite vers l'avant. Elle est capable de poser le pied sur le ballon. Elle peut jouer direct, peut jouer en passes courtes par séquence. Elle a la vitesse, la puissance, l'intelligence et surtout c'est une vraie équipe. Tous les joueurs ont été au service de celle-ci. Aucun n'a essayé de tirer la couverture à lui, du moins sur le rectangle vert. Bref cette équipe est championne du monde et je trouve qu'elle le mérite.
Et j'ai lu pas mal de commentaires sur d'autres sites de gens qui disent "qui aurait dit qu'on serait champion du monde il y a un mois ?", mais perso j'y croyais vraiment et j'étais loin d'être le seul.
Je suis assez d'accord avec toi.

Par contre, ce n'est pas du tout ce que dit kelmeur. Pour lui, la France a maîtrisé de bout en bout, y compris la finale qui, selon des probabilités dont lui seul a le secret, aurait pu être rejouée à l'infini sans que le cours de l'histoire ne soit véritablement changé (ou si peu). Bref, tout etait écrit et tout s'est deroulé comme prévu selon un plan dont lui seul a le secret. C'est ahurissant cette plasticité du kelmeurisme à faire lire dans ses mots l'exact inverse de sa pensée et la parfaite musique que ses lecteurs souhaitent entendre. On dirait du macronisme.

Sinon, en toute sincérité, avant la coupe du monde et après la phase de poule, je ne croyais pas à cette victoire.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2863792
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 19:18
C'est marrant en lisant les commentaires précédents, je m'étais fait le même parallèle entre Maradona et Pantani.
Je ne veux pas rallumer de guerre mais il n'y a a que moi qui voit en Pantani un mec chargé à l'EPO et en Maradona un gros tricheur (la main de Dieu, mon cul :carton: ) :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#2863793
Je pense que ce que voulait dire Kelmeur, c'est que l'équipe de France a loupé sa finale et qu'elle a gagné quand même. Et qu'il y avait une certaine inéluctabilité derrière cela. Cette équipe dégageait une force, une volonté incroyable. Elle avait une réponse à chaque adversaire, à chaque situation. La réaction après le 2ème but de l'Argentine en est la plus grande preuve.

Vendredi j'avais dit à un collègue inquiet : "si on fait notre match, on sera champion du monde." Et ce matin, je lui ai dit : "tu vois, on a même raté notre match et on est quand même champion du monde."
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#2863795
jimmy39 a écrit :
16 juil. 2018, 20:26
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 19:18
C'est marrant en lisant les commentaires précédents, je m'étais fait le même parallèle entre Maradona et Pantani.
Je ne veux pas rallumer de guerre mais il n'y a a que moi qui voit en Pantani un mec chargé à l'EPO et en Maradona un gros tricheur (la main de Dieu, mon cul :carton: ) :reflexion:
ça fait partie de leur histoire effectivement, mais ce n'est pas que ça non plus
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#2863797
biquet a écrit :
16 juil. 2018, 17:44
Maintenant, faudrait que la FIFA se demande pourquoi le beau jeu a tellement de mal à s'imposer en Coupe du Monde. Y a peut-être des choses à revoir du côté des calendriers, j'en sais rien, mais faut constater que la plupart des artistes de ce jeu n'ont plus grand chose dans la chaussette lorsqu'ils abordent ce rendez-vous. :spamafote: (Messi, c'était flagrant, les espagnols et allemands aussi, excepté Isco, mais même Griezmann était cramé )
LA FIFA a déjà trouvé la solution : attribuer la Coupe du Monde au Qatar. :applaud:
Du 21 novembre au 18 décembre, c'est la période idéale n’empêche pour avoir toutes les stars au top.
Ca va embêter les clubs mais les sélections vont s'en frotter les mains.
Par contre, ça va être étrange de suivre un Mondial pendant la période de Noel.

Messi était à son niveau habituel avec la sélection argentine, rien de nouveau, je ne pense que ce soit vraiment un problème de fraîcheur. Le type est complètement borné et ne doit l'élimination de l'Argentine qu'à lui-même, c'est lui qui préfère se passer des services des Aguero, Dybala, Higuain, Icardi, Lo Celso, Banega, Pastore.
Lo Celso qui avait joué tous les matchs de préparation avec la sélection n'a curieusement plus du tout joué lors du mondial.
La raison : il aurait mis une taule à Messi lors d'un tennis-ballon et lui aurait fait un petit-pont lors d'une autre séance d'entrainement ce que Messi n'aurait pas du tout apprécié, et aurait demandé à Sampaoli de l'écarter de l'équipe.

Griezmann, lui, avait tout donné contre l'OM, c'est beau, il sera décoré de la Légion d'Honneur ce soir pour cet acte de bravoure.
Dernière édition par Bradounet_ le 16 juil. 2018, 21:00, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par kelmeur
#2863798
blouss :super:

Honnêtement avant la Coupe moi non plus je n'y croyais pas.
Après les poules j'ai commencé à me dire qu'on allait monter en puissance et qu'on pouvait le faire.
Lorsque Cavani s'est blessé, je me suis vraiment dit qu'on allait gagner.
Et c'est bien sûr pendant le match contre le Belgique (ce match :love: ) que je me suis dit "Okay, c'est carrément écrit, on est champion, rien ne peut stopper ces mecs là".

De toute façon blouss ne répondait même pas à ce message là mais à celui sur le jeu de l'équipe :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Par kelmeur
#2863799
Bradounet_ a écrit :
16 juil. 2018, 20:35
biquet a écrit :
16 juil. 2018, 17:44
Maintenant, faudrait que la FIFA se demande pourquoi le beau jeu a tellement de mal à s'imposer en Coupe du Monde. Y a peut-être des choses à revoir du côté des calendriers, j'en sais rien, mais faut constater que la plupart des artistes de ce jeu n'ont plus grand chose dans la chaussette lorsqu'ils abordent ce rendez-vous. :spamafote: (Messi, c'était flagrant, les espagnols et allemands aussi, excepté Isco, mais même Griezmann était cramé )
LA FIFA a déjà trouvé la solution : attribuer la Coupe du Monde au Qatar. :applaud:
Du 21 novembre au 18 décembre, c'est la période idéale n’empêche pour avoir toutes les stars au top.
Ca va embêter les clubs mais les sélections vont s'en frotter les mains.
Par contre, ça va être étrange de suivre un Mondial pendant la période de Noel.

Messi était à son niveau habituel avec la sélection argentine, rien de nouveau, je ne pense que ce soit vraiment un problème de fraîcheur. Le type est complètement borné et ne doit l'élimination de l'Argentine qu'à lui-même, c'est lui qui préfère se passer des services des Aguero, Dybala, Higuain, Icardi, Lo Celso, Pastore.
Lo Celso qui avait joué tous les matchs de préparation avec la sélection n'a curieusement plus du tout joué lors du mondial.
La raison : il aurait mis une taule à Messi lors d'un tennis-ballon et lui aurait fait un petit-pont lors d'une autre séance d'entrainement ce que Messi n'aurait pas du tout apprécié, et aurait demandé à Sampaoli de l'écarter de l'équipe.


Griezmann, lui, avait tout donné contre l'OM, c'est beau, il sera décoré de la Légion d'Honneur ce soir pour cet acte de bravoure.

Arrête, d'où tu tiens ça ? :rieur: :rieur: :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Par pierrefromalsace
#2863801
Lotto-jumboy a écrit :
16 juil. 2018, 13:33
pierrefromalsace a écrit :
16 juil. 2018, 10:42
C'est clair que j'ai eu de grosse frayeurs.

Le jour sans de Kanté explique la fébrilité des Bleus.
Il a joué en étant malade (gastro-entérite)
Ah, j'ignorais. Ceci explique cela.
Cela n'enlève rien à l'énorme tournoi qu'il a fait.

Bravo à lui, à Matuidi, à Giroud et à Lloris que j'ai particulièrement appréciés sur ce Mondial. Et à tous les autres aussi.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#2863807
kelmeur a écrit :
16 juil. 2018, 20:41
Bradounet_ a écrit :
16 juil. 2018, 20:35

LA FIFA a déjà trouvé la solution : attribuer la Coupe du Monde au Qatar. :applaud:
Du 21 novembre au 18 décembre, c'est la période idéale n’empêche pour avoir toutes les stars au top.
Ca va embêter les clubs mais les sélections vont s'en frotter les mains.
Par contre, ça va être étrange de suivre un Mondial pendant la période de Noel.

Messi était à son niveau habituel avec la sélection argentine, rien de nouveau, je ne pense que ce soit vraiment un problème de fraîcheur. Le type est complètement borné et ne doit l'élimination de l'Argentine qu'à lui-même, c'est lui qui préfère se passer des services des Aguero, Dybala, Higuain, Icardi, Lo Celso, Pastore.
Lo Celso qui avait joué tous les matchs de préparation avec la sélection n'a curieusement plus du tout joué lors du mondial.
La raison : il aurait mis une taule à Messi lors d'un tennis-ballon et lui aurait fait un petit-pont lors d'une autre séance d'entrainement ce que Messi n'aurait pas du tout apprécié, et aurait demandé à Sampaoli de l'écarter de l'équipe.


Griezmann, lui, avait tout donné contre l'OM, c'est beau, il sera décoré de la Légion d'Honneur ce soir pour cet acte de bravoure.

Arrête, d'où tu tiens ça ? :rieur: :rieur: :rieur:
D'après le journal argentin Clarin.
https://www.clarin.com/deportes/mundial ... X4H7X.html
Avatar de l’utilisateur
Par pierrefromalsace
#2863810
kelmeur a écrit :
16 juil. 2018, 20:40
blouss :super:

Honnêtement avant la Coupe moi non plus je n'y croyais pas.
Après les poules j'ai commencé à me dire qu'on allait monter en puissance et qu'on pouvait le faire.
Lorsque Cavani s'est blessé, je me suis vraiment dit qu'on allait gagner.
Et c'est bien sûr pendant le match contre le Belgique (ce match :love: ) que je me suis dit "Okay, c'est carrément écrit, on est champion, rien ne peut stopper ces mecs là".

De toute façon blouss ne répondait même pas à ce message là mais à celui sur le jeu de l'équipe :rieur:
Oui.

Après le match de l'Argentine j'ai commencé à me dire que c'était écrit et que rien ne pourrait les arrêter, excepté peut-être les Belges.
Par Booze
#2863813
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 20:29
Je pense que ce que voulait dire Kelmeur, c'est que l'équipe de France a loupé sa finale et qu'elle a gagné quand même. Et qu'il y avait une certaine inéluctabilité derrière cela. Cette équipe dégageait une force, une volonté incroyable. Elle avait une réponse à chaque adversaire, à chaque situation. La réaction après le 2ème but de l'Argentine en est la plus grande preuve.

Vendredi j'avais dit à un collègue inquiet : "si on fait notre match, on sera champion du monde." Et ce matin, je lui ai dit : "tu vois, on a même raté notre match et on est quand même champion du monde."
Je ne voudrai pas relancer une polémique interprétative entre héritiers kelmeuristes et exégètes kelmeuriens, mais lorsque kelmeur declare que l'EDF n'a pas joué en finale le meilleur des jeux, il le fait dans le sens de l'opposition entre le "beau jeu" et le jeu défensif. Il ne juge pas de la qualité du jeu defensif des Bleus en finale. Sinon, comment expliquer que sa reponse négative faisait suite à mon message expliquant justement que la France n'avait pas bien joué défensivement en finale. Quant à l'inéluctabilité kelmeuriste de la victoire des Bleus, elle se niche dans le désincarné "Les Bleus ont gagné parce qu'ils ont gagné". Le kelmeurisme est un tautologisme.
Par Booze
#2863821
Bradounet_ a écrit :
16 juil. 2018, 15:22
Booze a écrit :
16 juil. 2018, 12:19


Le style choisi est celui qui convenait le mieux aux qualités et faiblesses de l'EDF. Deschamps est un pragmatique. Il a compris qu'il ne possédait pas de playmaker. Il a compris que Pogba n'était pas celui-là et que l'équipe était incapable de faire le jeu, d'autant plus que ces lateraux-joueurs etaient sur le flanc. Les absences de Mendy et Sidibé rendaient caduque un jeu offensif basé sur le debordement, la largeur et le redoublement de passe. D'où le choix d'un bloc défensif solide, renforcé par la presence de centraux sur les côtés. Puis la capacité d'explosion vers l'avant.
Pragmatisme.
Mais cela ne prejuge pas de ce que sera l'EDF dans 2 ans. Si des profils joueurs emergent et que les profils defensifs baissent pavillon, Deschamps est tout à fait capable de rééxaminer son choix de jeu.
:tonton: :tonton: :tonton:
Arrête même en club, où il pouvait choisir le profil de ses joueurs, ça bétonnait à mort avec toujours ses 3 milieux défs et son Brandao devant (équivalent de Giroud). :rieur:
Demande aux Marseillais du forum s'ils se régalaient vraiment des 1-0 en série qui les a menés vers le titre de champion de France.
Deschamps, il te fait croire que ça va être joga bonito au début du mondial pour faire taire les médias qui réclamaient à juste titre une attaque Griezmann/Dembele/Mbappe, il les a alignés contre l'Australie, ça ne marchait pas du tout évidemment parce que, c'était limite la pire formation contre laquelle aligner ce trident vu que ça fait 6 ans que Deschamps n'a pas réussi à développer un embryon de jeu en attaque placée, donc les combinaisons n'allaient pas apparaître du jour au lendemain quand cela n'a pas été travaillé en amont, ah oui, vanter le pragmatisme de Deschamps, c'est malhonnête parce que c'est lui qui a contribué à faire que le seul schéma de jeu qui marcherait, ce serait de jouer bas et de balancer sur Mbappé ou Giroud.
Tout content alors de prouver qu'il avait raison avec son Giroud qu'il n'a plus sorti de son 11 et il a continué à jouer hyper défensif avec Giroud en pointe (et Matuidi ailier gauche) qui ne servait plus qu'à empêcher les relances mais totalement inutile dans le jeu de contre pratiqué alors par la France. Je n'en veux pas à Giroud, on le sait très limité dans ce style de jeu et il était évident qu'il n'allait pas beaucoup scorer.
Deschamps, c'est surtout la solution de la facilité, c'est à la portée de n'importe quel sélectionneur désormais de créer une équipe solide défensivement (on l'a vu et revu lors de ce mondial avec des petites nations qui savent parfaitement bétonner). Deschamps est sauvé par son crack Mbappe et les fulgurances de Pogba.
Contre l'Argentine, même Griezmann freine une contre attaque et demande à tout le monde de redescendre au lieu d'aller chercher le 5e but alors que l'Argentine était complètement claquée et prenait l'eau à chaque offensive. :pt1cable: Résultat, toute l'équipe a serré les fesses dans les arrêts de jeu à 4-3.

J'ai aucun plaisir à voir jouer cette équipe de France depuis plusieurs années, c'est purge sur purge et pourtant il y a vraiment le matos pour tout écraser dans le jeu tout en ayant les résultats comme pendant la période 2000-2002.
La France n'a dominé qu'une seule équipe lors de cette Coupe du Monde : l'Uruguay !
J'aurais bien voulu voir Zidane prendre les reines de la sélection a présent mais je crains qu'il faille attendre 2026 maintenant pour revoir du beau jeu en équipe de France et d'ici là la génération dorée aura disparu.
Je reconnais à Deschamps l'intelligence de s'adapter aux joueurs à sa disposition. Alors, évidemment, sa propension naturelle porte vers une forte solidité défensive. Le gars a été fortement marqué par Aimé Jacquet, davantage que par l'Ecole Nantaise. Au vu de la cécité arbitrale sur le premier but français, on peut par ailleurs se demander si il n'a pas été aussi marqué par son passage dans l'écurie Tapie :elephant: . Je n'ai pas le souvenir d'une EDF 2014 et 2016 autant profondément defensive que l'EDF 2018 en demie et en finale. En fonction des joueurs à disposition et de l'adversité, il peut proposer à l'avenir un schéma différent (ou un peu différent, je te le concède)
Avatar de l’utilisateur
Par kelmeur
#2863854
Booze a écrit :
16 juil. 2018, 20:56
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 20:29
Je pense que ce que voulait dire Kelmeur, c'est que l'équipe de France a loupé sa finale et qu'elle a gagné quand même. Et qu'il y avait une certaine inéluctabilité derrière cela. Cette équipe dégageait une force, une volonté incroyable. Elle avait une réponse à chaque adversaire, à chaque situation. La réaction après le 2ème but de l'Argentine en est la plus grande preuve.

Vendredi j'avais dit à un collègue inquiet : "si on fait notre match, on sera champion du monde." Et ce matin, je lui ai dit : "tu vois, on a même raté notre match et on est quand même champion du monde."
Lorsque kelmeur declare que l'EDF n'a pas joué en finale le meilleur des jeux, il le fait dans le sens de l'opposition entre le "beau jeu" et le jeu défensif.

Clairement pas :rieur:

Je trouve que l'équipe de France n'a pas "super" bien joué en finale dans le "sens" son jeu à elle, que je trouve implacable et beau et qui me semblait plus net en 1/4 et en 1/2. Mais que malgré ça, à aucun moment j'ai douté de l'issue tant elle me semblait supérieure et riche en options.
Par Fusagasuga2
#2863861
El_Pistolero_07 a écrit :
16 juil. 2018, 17:07
C'est pas l'Espagne qui a proposé des purges mais leurs adversaires qui campaient dans leur surface...
Sinon en belle équipe championne, je pense que le Brésil 58 et 70 devait un peu envoyé du steak non ?

Entièrement d'accord pour l'Espagne et ça me sidère qu'on parle de purge la concernant. Les équipes ne savaient pas quoi faire contre elle (qui était à 90% issue du fabuleux Barça de Guardiola) alors elles faisaient comme l'Inter de Mourhino : Un autobus devant le but à 10 derrière (et je ne parle pas de la multiplication des agressions sauvages ds hollandais en finale, chacun son tour pour éviter d'avoir un rouge) . Alors évidemment pour les espagnols ce n'était pas facile de trouver la faille mais ils n'ont jamais abandonné leur stratégie offensive et leur volonté de faire du jeu. L'Espagne était une vraie belle équipe.
Par biquet
#2863878
jimmy39 a écrit :
16 juil. 2018, 20:26
blouss_ a écrit :
16 juil. 2018, 19:18
C'est marrant en lisant les commentaires précédents, je m'étais fait le même parallèle entre Maradona et Pantani.
Je ne veux pas rallumer de guerre mais il n'y a a que moi qui voit en Pantani un mec chargé à l'EPO et en Maradona un gros tricheur (la main de Dieu, mon cul :carton: ) :reflexion:
C'était pas des saints, c'est sûr, mais qui l'est ? Personne :non: . Ces mecs ont fait vibrer et rêver des millions de gens et ils avaient du génie. Le dopage et la triche sont ultra-répandus dans le monde du sport (Zidane à la Juve, on peut en parler aussi ), mais le génie, beaucoup moins.
  • 1
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
Arkéa-Samsic 2020

Interview de Hubert dans Ouest France où […]

Infirmerie - Saison 2020

Bonnes nouvelles venant des Pays-Bas! :super: h[…]

Groupama-FDJ 2020

Ben comme tu peux le constater personne :cr[…]

Question con... le boost pour les attaques on les […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site