Rendez-vous sur ce forum pour discuter d'autres sports que le cyclisme, comme le football, le tennis, le rugby, le basket, le biathlon, NBA, NFL, NHL, handball, volley, voile, athlétisme, golf, F1, jeux olympiques...

Modérateur : Modos VCN

Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3265961
J'ai remarqué ces derniers temps que quelques forumeurs ont fait leur coming-out et avoué être fondeur. Alors, un peu jaloux du succès du topic Running, mais avec un titre en français :siffle: , je lance le topic du Ski de fond.
On verra bien s'il survit l'hiver :spamafote:

Donc pour parler de notre pratique du ski nordique, de nos pistes préférées, de notre matos, pourquoi pas même de fart et fartage, de nos ambitions et de nos envies, de nos destinations de rêve, de nos retours de sorties ou de quoique ce soit en rapport avec le nordique, avec ou sans trace, c'est ici :cheval:



Et avec un peu de chance, même Tonton viendra y partager son expérience :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3265973
jimmy39 a écrit :
02 déc. 2020, 19:35
...


Et avec un peu de chance, même Tonton viendra y partager son expérience :elephant:
Comment as tu deviné qu'il était un fondu de fond ? :ouch:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3265981
Bon, je me lance :sylvain84:

Première neige aujourd'hui, première sortie donc. 10 cm de neige, c'est tracé au rouleau. Et surprise, il fait -1 degré mais il pleut :saoul: Bon, ça à l'avantage de rendre la neige bien rapide, c'est toujours ça de gagné. Pour le reste, quand tu te prends toutes les aspérités du terrain vu le peu de neige, avec des skis de 20 ans, les premières fix SNS profil, ben c'était plus un combat pour trouver un peu d'équilibre et pas un concours d'élégance :rieur:

Et, pour rester dans la veine des quelques photos que j'ai posté ces derniers jours sur "Une semaine, un lieu" , je suis allé skier au pied du Pilatus. La station s'appelle Eigenthal, les pistes sont situées entre 950 et 1100m, en fond de vallée. Il y a 20km de pistes, la plupart assez facile (mais jamais complètement plat). C'est juste au-dessus de Lucerne, donc bien rempli les week-ends ensoleillés.

Une photo des pistes avec en fond le Pilatus:
Image
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3265982
Bonne idée ça, ça aurait presque pu être dans le forum "pratiquants" pour bien montrer que nous parlions de notre pratique et pas des compets internationales.

Alors côté matos, quand je me suis mis au skating à la fin des années 1980, début 1990 je skiais sur des skis vandel (marque jurassienne donc). Puis je suis passé sur du Fischer (que j'utilisais depuis longtemps en alternatif), et j'y suis resté. Je suis sur du Fischer carbonlite depuis une douzaine d'année (à vue de nez). Mais l'âge venant, et la force déclinant, je commence à me dire que je ne les mérite plus. J'adore cette paire (ça doit être ma 4ieme paire de carbonlite aujourd'hui), grosse glisse, contrôle ultra précis en descente. La première fois que j'en ai mis au pied j'ai cru que je volais (j'étais une gamme en dessous avant), mais il fallait les suivre.

J'avais essayé du Rossignol haut de gamme un fois, mais je trouvais que cela changeait complètement ma façon de skier, cela en était impressionnant d'ailleurs. Je les avais trouvé beaucoup plus nerveux que mes fischer, et donc ultra-rapide dans des bosses courtes, mais je n'arrivais pas du tout à allonger le pas avec sur le plat ou dans des bosses longue, où j'avais l'impression d'être bloqué sur petit braquet alors que je voulais allonger. Mais c'était peut être moi, ça m'a cependant interloqué une telle différence de comportement entre deux skis de haut de gamme.

Pour les piste j'ai un peu de frustration, car à moins d'une heure de la maison je n'ai que deux sites, qui sont des stations alpines : l'alpe du Grand Serre et Gresse en Vercors. Sur le premier il pourrait y avoir un super domaine, mais ils se contentent de tracer une boucle dans la forêt avec quelques extensions par ci par là. C'est pas mal, mais si tu y vas trop souvent tu as vite fais le tour. Et puis la neige n'est pas toujours très bien traitée. Sur le second, Gresse en Vercors, ils ont un beau site avec notamment une noire qui comporte la montée d'un col de 3-4km qui fini avec une magnifique vue sur le Mont Aiguille. Mais au bout des 15 ans à y aller une quinzaine de fois par an, tu te lasses. Ah si j'ai aussi Chamrousse à moins d'une heure, mais skier à 1650m c'est dur, et en plus il y a trop de monde.

Sinon il faut faire 1h15-1h30 de voiture et là j'ai les pistes du Vercors, c'est le pied. Ma préférée c'est Bois barbu, juste sur les hauteurs de Villard de Lans. Le site est couplé avec deux autres entrée dont une dans la Drome tu peux faire des parcours de 40km sans tourner en rond. Mais je commence à me rendre compte que ce n'est plus tout les week end que j'ai envie de me faire 3h de voiture aller-retour pour aller skier. :reflexion:

Voilà, j'ai fait trop long.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3265984
AlbatorConterdo a écrit :
02 déc. 2020, 19:57
jimmy39 a écrit :
02 déc. 2020, 19:35
...


Et avec un peu de chance, même Tonton viendra y partager son expérience :elephant:
Comment as tu deviné qu'il était un fondu de fond ? :ouch:
Est-ce qu'il y quelque chose que cet homme ne pratique pas (en période de duels) :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3266019
C'est vrai que ce sujet pourrait passer dans la section pratiquants. Si vous voulez, je peux le déplacer.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3266023
JFKs a écrit :
02 déc. 2020, 20:50
C'est vrai que ce sujet pourrait passer dans la section pratiquants. Si vous voulez, je peux le déplacer.
Mais pourquoi le topic Running, dévolu entièrement aux pratiquants de course à pied, se trouve alors dans la section "Café des sports" :reflexion: Je me suis dit qu'il y avait bien une raison, du genre Pratiquants = cyclistes, vu notre forum :scratch:

C'est juste pour une question de "logique" qui m'a fait choisir cette section :spamafote:

Après, ça m'est égal où il est :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3266031
Moi aussi je suis fondeur.

Enfin c'était surtout avant; depuis environ une dizaine d'années, je n'y vais plus en moyenne qu'une fois par an :sorry:

Mes parents ont débuté ce sport quand on était gosse; ils allaient dans le Jura (à Prémanon) et nous laissaient chez les grands-parents (on habitat dans le Nord à l'époque); la première fois que j'en ai fait, c'était dans les Ardennes belges :elephant: , à 11 ans.

Puis on a déménagé en Midi-Pyrénées; et depuis je n'en ai fait que dans les Pyrénées (demi- :elephant: ).
J'ai progressé année après année et j'ai commencé le skating à 15-16 ans.
J'ai atteint mon meilleur niveau vers mes 23-24 ans; je maîtrisais alors plutôt bien la technique (enfin je n'ai jamais été parfait, surtout en descente, pour changer :sarcastic: ) et bourrinait comme un sanglier.

"Ma" station est le Plateau de Beille, c'est là que j'en ai le plus fait.
Comme son nom l'indique, il s'agit d'un plateau (enfin vallonné quand même), mais a haute altitude (entre 1700 et 2200 mètres à peu près), donc enneigé tous les hivers et avec pas loin de 40 km de piste.

Puis toutes les vacances d'hiver on allait dans les Pyrénées-Orientales (66) dans le Capcir et à Font-Romeu.
Dans les années 90, le domaine skiable était encore gigantesque avec des pistes qui reliaient des villages d'altitude entre eux. Formidable.
Puis au fil des ans, le ski de fond s'est réduit à peu de chagrin dans ce département et aujourd'hui il n'y a plus que le domaine de Font-Romeu qui est encore potable, et même plutôt pas mal; hautes altitudes, toujours à plus de 2000 mètres.
Mes parents y ont un appart, j'y vais en février en général. J'essaie de donner le goût du truc à mes gosses, mais ça prend moyen.

J'ai skié aussi pas mal dans le Val D'Azun à une époque (65), toute petite station mais avec de belles pistes d'où on peu rejoindre la station du Soulor et faire une belle boucle de 30 bornes (faible altitude 1300-1500 mètres, du coup y'a eu des hivers où c'était râpé).

La plus proche de chez moi est Nistos, minuscule station, pas terrible, terrible, domaine vraiment petit.

Progressivement, je me suis un peu éloigné du ski de fond, car il faut quand même y aller, prendre la bagnole, préparer les skis etc...et quand on a une femme qui s'en tape, il n'est pas évident de se motiver.
Il me coute moins de prendre mon vélo pour aller rouler même par temps glacé, du fait aussi des grand progrès des tenues d'hiver pour ce sport. De plus j'ai les sorties clubs en hiver, en temps normal.

Et puis bien sûr, l'immense problème qui risque d'empirer dans les années à venir pour le ski de fond, est le réchauffement climatique; je suis parfois tellement déprimé par cela, par l'enneigement catastrophique des Pyrénées ces 2 dernières années que je préfère faire comme si le fond n'existait plus. C'est trop douloureux.
Ce n'est vraiment plus un truc d'avenir :spamafote:

Pour le matos; j'ai toujours mes Fischer de 2006 (le haut de gamme de l'époque) qui marchent toujours vu ce que je fais.
Le fartage j'ai jamais pris le temps de bien comprendre; avant je fartais sans être sûr de l'utilité du truc et un peu n'importe comment je crois.

Enfin bref, je ne me prends plus la tête pour ce sport, mais si j'ai l'occasion d'en faire, c'est avec grand plaisir. C'est toujours un bonheur.
Se retrouver le matin seul sur des pistes forestières entourés par les sapins chargés de neige, franchir des cols le gout du sang dans la bouche et descendre pas trop vite pour admirer la vue.
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3266064
Pratiquant également.

Dans ma famille, c'était ski de fond. Issu de la Vallée du Bouchet au Grand Bornand, c'était naturel.
Paradoxalement, on partait plutôt dans le Jura car on fuyait avant tout la populasse des domaines alpins. Du coup, je me suis bien perfectionné dans la station de Morbier ( et son merveilleux fromage... :agenou: ) grâce à l'aide des frères Balland (représentants français au JO) chez qui on louait notre chalet.
J'ai également skié dans le Vercors et c'est la bas que j'ai pris du plaisir: en plus en février, j'en profitais pour finaliser ma condition pour la saison cycliste et ca marchait du tonnerre.
Je reste un piètre fondeur techniquement (j'ai par exemple beaucoup de mal en cote) mais j'aime bien envoyer sur le plat tel un gros cul...et j'ai des vieux Rossignol Zymax...

Mes meilleurs souvenirs restent les fois où je montais très tôt au plateau des Glières le dimanche matin: ce lieu est magique et j'aimais me faire peur en imaginant croiser une meute de loups à 8h... :w00t:
Le domaine du Semnoz est intéressant également; l'avantage du fond, c'est que ca reste une activité possible même s'il fait très froid...

Comme le souligne gradouble, c'est compliqué dans les Pyrénées mais je vais sur le site qu'il évoque à Couraduque régulièrement (j'y encadrai les enfants de l'école avec une maman "bombe atomique" :w00t: d'ailleurs...)
Ce domaine est génial et permet d’être en quasi crête d'un long massif jusqu'au Soulor et de multiples parcours (dont le fameux de 33 bornes)J'vais à Hautacam également mais la boucle est petite
Je me suis lancé dans un triathlon des neiges en mars dernier (1 semaine avant le confinement) et ce fut une très belle expérience que j'entends renouveler en 2021.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3266356
Merci pour ces premiers retours.

Quelques réflexions:
- Oui, l'obstacle principal pour beaucoup, c'est le temps pour aller sur les pistes. Ma règle si je dois prendre la voiture, c'est que je dois au minimum avoir le temps de skier aussi longtemps que je roule. Sur les bons hivers, j'ai les premières pistes à 15', donc ça va. Et les premières pistes d'altitude à 45' 1h, c'est donc souvent jouable même en semaine. Par ici, on a énormément de pistes pas très longues (entre 5 et 10km en tout) situées entre 700 et 900mètres d'altitude, donc évidemment, avec le réchauffement, ce n'est pas joué.
Mais sur une note d'optimisme, certaines pistes à cette altitude ont déjà été ouvertes plus que le total de l'hiver passé (ouverture aujourd'hui alors qu'elles n'ont pas ouvert la saison passée :green: )

- J'ai fait une séjour à Vassieux-en-Vercors il y bien longtemps. On avait skié pas loin (il n'y avait pas de neige en bas), mais impossible de dire où. En tout cas j'en garde un bon souvenir avec de jolies boucles. Je ne sais pas si c'est très représentatif du Vercors :reflexion: On avait failli faire la mythique Traversée du Vercors, mais hélas ça avait été annulé à la dernière minute.

- Par contre je ne savais absolument pas qu'il y avait des pistes aussi longues dans les Pyrénées ! Peut-être qu'une fois j'aurais l'occasion d'y poser les lattes...J'y suis passé une fois ou l'autre en été, mais à part à Font-Romeu, ça me semblait un peu trop tourmenté. Il doit quand même y avoir du dénivelé, non ?

- Le top reste quand même le Jura où tu peux enquiller les stations, jouer à "saute-frontières" pour te taper des boucles de 40, 50 ou 80km si tu en as envie :love:

- Ou sinon dans le top, la Scandinavie évidemment. La Laponie ou la région de Lillehammer, c'est quand même superbe. Mais là-bas, une fois que tu quittes les centres nordiques, tu fais 3km et tu es vraiment dans la pampa/toundra, il n'y a plus rien que quelques refuges pendant des kilomètres, seul c'est parfois un peu angoissant.

- Niveau pratique, je vois que vous êtes tous au skating. Personne n'a envie parfois de faire un petit retour aux sources ? Avec la technologie Skins, tu te fais vraiment plaisir en classique, avec une glisse au moins à 90% équivalente, voir égale. Depuis quelques années je refais plus de classique et c'est vraiment un plaisir.

- Niveau matos, je valide totalement les Vandel bien que je n'ai jamais eu l'occasion d'en skier :cry:
Mes premiers skis (en bois) étaient des Madshus, puis les premiers plastiques des Karhu. J'adorais le logo, l'ours skieur :love: :love:
Les premiers skis que j'ai acheté moi-même étaient tout comme Vandel d'une petite marque artisanale, mais suisse, des Müller. C'étaient des vraies bombes (ils avaient mis au point une imprégnation de la semelle au fluor...) mais semble-t'il un peu comme les Rossignol, un peu difficile à skier. Je mets "semble-t'il" parce que je m'en fiche des marques et des caractéristiques, tant que le ski glisse, ça me va, j'arrive à le faire avancer.
Maintenant j'ai des Rossignol (2x), des Salomon et des Fischer. Bizaremment exactement la même liste en classique et en skating :pt1cable:
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3266405
jimmy39 a écrit :
03 déc. 2020, 21:37

- Par contre je ne savais absolument pas qu'il y avait des pistes aussi longues dans les Pyrénées ! Peut-être qu'une fois j'aurais l'occasion d'y poser les lattes...J'y suis passé une fois ou l'autre en été, mais à part à Font-Romeu, ça me semblait un peu trop tourmenté. Il doit quand même y avoir du dénivelé, non ?


Oui je pense qu'il y a plus de dénivelée que dans le Jura.

Au Plateau de Beille, la plus grande piste fait 22-23 bornes; le pied est 1700 mètres et on monte à environ 2100-2200 mètres et ce n'est pas très régulier.
On finit bien rôti.

Mes parents m'avaient parlé des immenses pistes du Jura, de véritables autorutes à certains moments parait-il.
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3266408
Ca fait 2 saisons que Gavarnie ouvre une piste de fond (car Martin Fourcade avait quelques" intérêts" dans la vallée et l'opportunité pour lui de devoir s'entrainer à 2000m a été saisi par la station...); j'espère la pratiquer cette année...
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3266411
gradouble a écrit :
04 déc. 2020, 08:45

Oui je pense qu'il y a plus de dénivelée que dans le Jura.

Au Plateau de Beille, la plus grande piste fait 22-23 bornes; le pied est 1700 mètres et on monte à environ 2100-2200 mètres et ce n'est pas très régulier.
On finit bien rôti.

Mes parents m'avaient parlé des immenses pistes du Jura, de véritables autorutes à certains moments parait-il.
skier à de telles altitudes ça doit être dur. Il y a longtemps, quand j'habitais chez mes parents, sur Gap, nous commençons souvent en début de saison sur le domaine d'Orciere Merlette, il fallait prendre les télé-skis et skier sur un plateau à 2200m, je trouvais cela violent pour le souffle (en plus en début de saison). Le bon côté c'est que l'on se faisait une descente sur les piste et liaisons de ski alpin pour finir :love:

Le Jura j'y ai skié une fois, j'avais adorer. Plus que le côté autoroute c'est l'aspect réseau énorme qui m'avait marqué. Comme des routes qui circule dans les collines, l'impression de faire une sortie de vélo, tu choisis ton parcours à chaque croisement, tu ne fais pas de boucle, tu montes des petits cols de 4-5km. Une impression que je n'ai retrouvé que dans le Vercors. Bref tu fais ton sport en te promenant et en te déplaçant, comme le vélo quoi.
Avatar de l’utilisateur
Par El_Pistolero_07
#3266421
J'ai fait une fois du ski de fond, il y'a longtemps, en Ardèche, pas loin de chez moi, a Lalouvesc. J'avais bien aimé, mais avec le réchauffement climatique, la station a fermée et il faut aujourd'hui aller dans le Vercors, j'ai pas de matos, autant dire que je suis pas prêt de m'y remettre.
Avatar de l’utilisateur
Par CPTmatros
#3266425
C'est un sport qui m'intéresse! Le défi a l'air costaud et tout ce qui joue sur la filière endurance j'aime bien !
Pourquoi pas un jour? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3266432
El_Pistolero_07 a écrit :
04 déc. 2020, 10:11
J'ai fait une fois du ski de fond, il y'a longtemps, en Ardèche, pas loin de chez moi, a Lalouvesc. J'avais bien aimé, mais avec le réchauffement climatique, la station a fermée et il faut aujourd'hui aller dans le Vercors, j'ai pas de matos, autant dire que je suis pas prêt de m'y remettre.
Tu peux louer du bon matos dans les centres de ski de fond, pour tester. Pour le skating c'est pas mal d'y aller la première fois avec quelqu'un qui connait et peut te montrer les bases à travailler, et surtout viser une piste plate pour les premières sorties :wink: Il faut compter quelques sorties pour commencer à arrêter de patauger et y trouver du plaisir de glisse.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3266460
gradouble a écrit :
04 déc. 2020, 08:45
jimmy39 a écrit :
03 déc. 2020, 21:37

- Par contre je ne savais absolument pas qu'il y avait des pistes aussi longues dans les Pyrénées ! Peut-être qu'une fois j'aurais l'occasion d'y poser les lattes...J'y suis passé une fois ou l'autre en été, mais à part à Font-Romeu, ça me semblait un peu trop tourmenté. Il doit quand même y avoir du dénivelé, non ?


Oui je pense qu'il y a plus de dénivelée que dans le Jura.

Au Plateau de Beille, la plus grande piste fait 22-23 bornes; le pied est 1700 mètres et on monte à environ 2100-2200 mètres et ce n'est pas très régulier.
On finit bien rôti.

Mes parents m'avaient parlé des immenses pistes du Jura, de véritables autorutes à certains moments parait-il.
Ah oui, quasi 500 mètres entre le point le plus bas et le plus haut, c'est costaud.

Je n'ai pas la sensation d'autoroute dans le Jura, mais je pense qure tout dépend de ton référentiel de comparaison. Il faut aller en Suisse en Engadine (jusqu'à bien 10 machines de largeur par endroit) ou dans la Vallée de Conches au Valais et là j'ai vraiment l'impression de l'autoroute.

N hésitez pas à vous lancer Derni&eg[…]

Le néerlandais Rick Nobel, connu pour ses p[…]

Une hypothèse m'a traversé l'esprit […]

S'agissant de la quarantaine pour les coureurs bel[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site