Les topics dédiés aux différentes formations du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (Groupama-FDJ, Ag2R-Citroen, etc...), Pro Team (Total Energies, Uno-X, Lotto-Dstny) et Conti (Saint-Michel Auber 93, structures de développement, etc...), c'est ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3547943
Image

La HRE Mazowsze Serce Polski repart à l'aventure pour une nouvelle année toujours en Continentale. Malgré l'envie de passer à l'échelon supérieur, l'équipe manquant de budget pour atteindre cet objectif a préféré rester dans la 3e division mondiale.
L'équipe l'an passé a réalisé une nouvelle saison aboutie, même si elle ne termine pas meilleure Continentale au classement UCI, elle reste néanmoins la meilleure équipe continentale européenne (si on enlève les équipes développements).

L'an passé l'équipe a glané pas moins de 17 succès ce qui est plus que la saison 2021. Trois hommes ont essentiellement porté l'équipe à savoir Marceli Boguslawski, Alan Banaszek et Jakub Kaczmarek. Les deux premiers s'en vont l'équipe devra donc entamer un début de reconstruction et vite si elle veut continuer d'être au sommet ! Pour ce faire outre les renforts extérieurs de poids incarnés par Jeppe Aaskov, Eduard Michael Grosu et Viktor Filutas ce qui marque d'ailleurs une internationalisation de l'équipe, c'est au sein même des coureurs de l'an dernier que la relève s'écrira avec les jumeaux Tomasz et Marcin Budzinski, Michal Pomorski qui a du temps devant lui pour progresser ou encore Norbert Banaszek qui avec son titre de champion de Pologne brillamment acquis l'an passé, prendra surement une place plus importante pour le collectif.
Par ailleurs un allégement de l'effectif en terme de nombres a été réalisé pour avoir un groupe plus homogène et que tout le monde puisse courir suffisamment.

Si on sort un peu du plan sportif, il est à signifier que l'équipe a continué sa quête de sponsors pour combler le budget manquant pour rejoindre le haut niveau en allant faire une tournée en Italie via son manager Darek Banaszek.
Cette tournée a permis de signer des contrats de sponsoring avec des marques polonaises tel que Guerciotti qui équipera désormais l'équipe en cycle en lieu et place de Trek.

Bref l'équipe veut continuer de briller sur la scène continentale mais également sur les courses professionnelles pour voir plus haut.
On peut dire que l'équipe en est à une période charnière pour la suite de son histoire.


Image

Départs :

L’équipe a constamment dégraissé à l’intersaison en jouant avec le règlement l’an passé avec 19 coureurs en début de saison (16 coureurs max + 3 spécialistes autorisés) et 17 en fin de saison après les départs en cours de saison de Dominik Gorak et de Filip Prokopyszyn qui ne s’est pas empêché de tacler l’équipe. Il faut honnêtement dire que le calendrier était assez faible pour un effectif de 19 éléments (même si 6 étaient des coureurs espoirs avec un calendrier particulier).

Seulement 12 coureurs cette saison donc, même pas quoi de pas tenir deux fronts ou deux courses qui se chevauchent !
Par ailleurs l’équipe a perdu de ses deux meilleurs éléments à savoir Marceli Boguslawski auteur de pas moins 8 victoires au sprint ou des prologues l’an passé et de multiple places d’honneurs (!) qui part dans l’équipe développement d’Alpecin Deceuninck avec le désir de courir quelque fois avec l’équipe première (ce qui devrait être le cas).
Le second départ majeur est Alan Banaszek l’autre sprinteur de l’équipe qui avec l’éclosion de Boguslawski a décidé de se tourner un peu plus sur les parcours plus difficiles et les CG comme le prouve sa victoire final au Tour de Thailande et sa 4e place au CG du Tour de Roumanie.

L’équipe perd également deux jeunes prometteurs qui pouvaient représenter l’avenir de l’équipe mais qui ont préféré quitter le navire. Mateusz Gajdulewicz a tapé dans l’œil de Vendée U réserve de l’équipe Total Energies tandis que Kacper Gieryk a été tenté par une expérience aux Pays-Bas dans une équipe académique non UCI.

Les autres départs étaient plus attendus, le grimpeur Piotr Brozyna invisible cette saison retourne chez Voster ATS. Daniel Staniszewski pourtant son contrat jusqu’en 2024 pour les JO sur piste n’est pas conversé, on l’avait vu que 11 fois cette saison. Le jeunes Milosz Osko et Jan Modzelewski sans résultats (ou sans jours de courses carrément) ne sont pas conservés.


Effectif

Jeppe Aaskov Pallesen (25 ans, danois) : Première recrue de l’équipe, Aaskov est danois ce qui montre l’internationalisation de l’équipe. Pour moi c’est la meilleure recrue de l’équipe, un coureur prometteur qui a cette année en 2022 terminé 2e du Tour du Loir et Cher et 2e du Keizh Breizh avec une victoire d’étape sur les deux courses. C’est un coureur qui existe également sur les coures professionnelles. 24e du Tour du Danemark en 2022 et 12e en 2021.
Il va apporter encore plus de consistance dans les courses vallonnées et je pense briller sur les circuit d’Europe de l’Est. Il sera également à surveiller sur les course pro notamment sur son tour national. Même si il y a Kaczmarek qui officie déjà sur ses courses, ils ne se marcheront pas dessus je pense.

Image

Adrian Banaszek (29 ans, polonais) : Il prendra peut être plus d’importance avec les départs de Boguslawski et Banaszek mais ça reste à voir, Adrian n’étant pas un sprinteur mais plutôt un coureur rapide qui était dans le train de Boguslawski et de son cousin. Il sort cependant un ou deux résultats dans la saison comme sa 3e place sur le prologue du Tour de Bulgarie ou sa 5e place en échappée au Memoriał Andrzeja Trochanowskiego en 2022. Avec le départ de Boguslawski il devra prendre sa relève dans les prologue. Il fera peut être également parti du train de Grosu même si le polonais se débrouille plutôt seul.

Image

Norbert Banaszek (25 ans, polonais) : Le frère cadet de Adrian et beaucoup plus talentueux. Commençons tout de suis par évoquer sa victoire sur le championnat de Pologne même si c’était en étant échappée dès le départ. Il a depuis pris de l’envergure, on l’a très souvent vu frotter aux côtés des équipes professionnelles dans les courses les plus huppées que l’équipe dispute. Il a déclaré en interview avec les départs de Bogulawski et Banaszek peut être devenir sprinteur de l’équipe. Depuis Grosu est arrivé mais ça ne change pas grand-chose, je pense qu’il aura sa chance au sprint dans certaines courses notamment les .2. On risque également de beaucoup le voir sur les courses pro que ça soit pour frotter ou pour suivre des mouvements.

Image

Marcin Budzinski (24 ans, polonais) : Plus grimpeur que puncheur que son frère jumeaux, Marcin s’est illustré en début de saison avec plusieurs top10 puis une 20e place au classement général du Tour de Slovénie, sa fin de saison fut plus compliqué. C’est le meilleur grimpeur de l’équipe et pourtant ça n’en est pas vraiment un, il dépanne un peu dans ce secteur mais il ne peut clairement pas passer un gros col. Il devrait plutôt développer ses qualités de puncheurs, d’autant plus qu’il est assez rapide donc pouvant régler des petits groupes au sprint.

Image

Tomasz Budzinski (24 ans, polonais) : Il a plus de résultats que son frère jumeau et côté profil c’est vraiment un puncheur. Saison très réussie donc même la révélation de l’équipe pour moi. Il a débuté par des résultats sur les .2 notamment 2e de la Course de la Solidarité et vainqueur du Mémorial Henryka Lasaka. En fin de saison on l’a vu s’illustrer sur les courses professionnelles avec un gros boulot pour Kaczmarek sur le Tour du Danemark, 10e du Tour de Roumanie puis meilleur coureur de l’équipe sur le Tour de Slovaquie qu’il termine à la 15e place avec un top10 d’étape. Peut vraiment devenir leader sur les courses pro vallonnées et montrer de belles choses.

Image

Viktor Filutas (26 ans, hongrois) : Autre recrue, je suis assez dubitatif sur ce jeu. Avoir l’invitation sur le Tour de Hongrie ok c’est fait mais côté sportif j’ai du mal à y voir un intérêt. Spécialiste du CLM mais aucun résultats l’an passé, il dispose aussi d’une pointe de vitesse et doit savoir passer les bosses vu ses résultats passé. Enfaîte j’ai l’impression qu’il régresse d’années en années. Si la Mazowsze le relance ça peut faire des résultats comme ça peut être un bide complet. Je le vois plus comme un membre du train de Grosu ou pour borner en tête de peloton, à voir.

Image

Eduard Michael Grosu (30 ans, roumain) : Sûrement une opportunité vu qu’il a signé en janvier. L’expérience Raim avait été satisfaisante donc on prend ! Il fallait un sprinteur pour remplacer Boguslawski et Banaszek c’est chose faite. Profil plus à la Banaszek je trouve d’ailleurs, il passe assez bien les bosses et peut remporter des sprints après des parcours compliqués. Il a déjà couru en Europe de l’est avec succès notamment sur les courses roumaines. Il devra aussi porter l’équipe sur les courses pro là où à ce niveau Boguslawski et Banaszek avaient du mal à se montrer. Normalement on devrait avoir des victoires avec lui et il faudra du grand Grosu pour battre le nombre de victoires de 2022 !

Image

Jakub Kaczmarek (29 ans, polonais) : Grosse saison 2022 du polonais qui a porté l’équipe sur les classement généraux ! Vainqueur de Belgrade Banjaluka en avril on l’a ensuite moins jusqu’au coupes Visegrad de juin où il a réalise plusieurs top10. Il avait sûrement très bien préparer son Tour de Pologne puisqu’il vient chercher une 28e place finale avec le maillot de la sélection nationale ! Il a ensuite surfer sur sa forme en terminant 19e du Tour du Danemark puis 7e du Tour de Bulgarie. On attendait beaucoup de lui en fin de saison malheureusement il abandonne le Tour de Slovaquie malade et se fracture la clavicule sur le Tour de Croatie en toute fin de saison. Cette saison on attend aussi mieux, ce qui va être compliqué mais on y croit ! Avec Aaskov et les frères Budzinski il y aura un beau groupe pour les courses vallonnées.

Image

Tobiasz Pawlak (27 ans, polonais) : Équipier modèle il prend de plus en plus de galons tout les ans.
Cette année il a été désigné sprinteur sur les courses bulgares avec deux top5 à la clé sur le Tour de Bulgarie et 5e du classement final de In the footsteps of Romans. On l’a vu également très fort sur le Tour de Croatie où il a été échappée presque tout les jours. Cette saison il devrait prendre plus de poids côté sprint car on sent vraiment qu’il a la force pour faire des résultats.

Image

Michal Pomorski (19 ans, polonais) : Le seul jeune qui l’an passé a été intégrer au groupe pro puisqu’il a disputé en fin de saison le Sibiu Tour et la CRO Race, de quoi lui apporter de l’expérience. C’est un sprinteur qui a terminé 6e d’une étape de la Course des Carpathes U23 et 8e de l’Orlenc GP. On imagine que l’équipe veut en faire son futur sprinteur de premier plan à l’avenir. On le surveillera avec attention en tout cas cette saison.

Image

Maksymililan Radosz (19 ans, polonais) : On sait pas trop pourquoi il a été conservé puisqu’il n’a disputé qu’une seule course avec l’équipe pro. Profil de routier / sprinteur là aussi. Il a peut être été conservé pour devenir le poisson pilote de Pomorski, comme ils ont le même âge ça peut aider. Il faudra en tout cas avant ça qu’il prenne de la caisse et de l’expérience.

Image

Adam Stachowiak (33 ans, polonais) : Un peu la saison de la dernière chance pour l’expérimenté polonais qui a été prolongé car il a vécu une saison 2022 galère ponctué par des maladies et des chutes. Pas de résultats en 2022 donc mais si il revient à son niveau il sera forcément dangereux. Là aussi un profil de puncheur / grimpeur. Il sera peut être leader de certaines courses .2. A sûrement aussi été prolongé pour apporter de l’expérience et de la maturité à ce groupe plutôt jeune.


Image

Staff

Manager :
Dariusz Banaszek

Directeurs sportifs :
Miroslaw Kostro
Robert Radosz
Wojciech Pawlak

Community Manager
Karol Dziambor

Adrian Kucharek et Marek Rutkiewicz DS principaux l'an passé s'en vont.



Liens utiles

Site officiel (ils en ont enfin un mais il me parait de nouveau inactif :green: ) : https://mazowszeteam.pl/
Twitter : https://twitter.com/MazowszeCycling
Facebook : https://www.facebook.com/MazowszeSerceP ... clingTeam/
Instagram : https://www.instagram.com/mazowszeserce ... clingteam/

Dernière édition par Ancelin le 09 févr. 2023, 12:04, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3548004
C'est bon j'ai compris pourquoi Maksymilian Radosz est toujours là. :rieur:
Son père est DS, totem d'immunité donc. :smile:

L'an dernier j'ai dis ça pour Pawlak mais ce dernier est en train de se faire une place dans l'équipe.
Espérons que ça soit pareil pour Radosz.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3548005
Bon les départs de Kucharek et Rutkiewicz sont vrais.
Kucharek a rejoint la fédé polonaise et Rutkiewicz est parti.

Gros coup dur je trouve, tant c'était deux DS compétents (les deux principaux).
Je connais pas bien les autres mais va falloir qu'ils prennent la relèvent assez rapidement.

Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3554279
Damian Slawek un sprinteur polonais de 25 ans sans équipe depuis 2020 rejoint l'équipe.
Il était aujourd'hui à la présentation de l'équipe.

Assez étrange quand même :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3554280
Ancelin a écrit :
23 févr. 2023, 23:24
Damian Slawek un sprinteur polonais de 25 ans sans équipe depuis 2020 rejoint l'équipe.
Il était aujourd'hui à la présentation de l'équipe.

Assez étrange quand même :genance:
Interview de Slawek réalisé aujourd'hui lors de la présentation de l'équipe
https://naszosie.pl/2023/02/23/damian-s ... ki-wywiad/

Bon c'est une surprise pour tout le monde même pour lui, c'était inattendu et pas annoncé :rieur:

Il a été contacté par Darek Banaszek après qu'il ai battu ses coureurs lors du GP de Pologne sur piste.
Le transfert a été acté qu'il y a que quelques jours.

Encore un coureur recruté pour la double discipline piste / route. Il semble y avoir un vrai projet derrière.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3554281
Même si l'équipe ne pourra courir que sur un seul front, elle aura calendrier très riche.

Comme l'an passé elle devrait participer à certaines courses pro, pour certaines c'est actée (Tour de Hongrie, Sibiu Tour....) pour d'autres ça sera normalement le cas même si les équipes ont pas encore été annoncées par l'organisation (Tour du Danemark, Tour de Slovénie, Tour de Slovaquie, CRO Race).

Pour les nouveautés l'équipe est annoncée pour la première fois sur le Tour de Turquie.
L'équipe sera également sur des .2 française en avril (Circuit des Ardennes et Tour du Loir et Cher) et en juin (Tour d'Eure et Loir) surement grâce à Aaskov qui a brillé sur certaines de ces courses l'an passé.

Côté changement, plus de courses exotiques tel le Tour de Thailande et plus de début de saison aux Pays Bas comme l'an passé mais un départ plus classique en Croatie.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3555876
On y est première course de la saison avec le Umag Trophy :metalhead:

Image

Sprint en vue, on verra donc le petit Michal Pomorski à l’œuvre pour la première fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3555979
Ilnur majka a écrit :
01 mars 2023, 12:21
J'ai failli ne pas reconnaitre Aaskov avec l'usage de Pallesen :rieur:

Sinon Aaskov il va plus vite que Pomorski je crois.
Aaskov c'est pas un sprinteur, Pomorski en est un en revanche.
Mais c'est vrai qu'il est encore en phase d'apprentissage, on verra tout à l'heure :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3557998
Ancelin a écrit :
07 mars 2023, 09:00
Début de saison très laborieux de l'équipe, c'est pour l'instant très décevant ces courses croates.
Mais au final tu as un Mazowzse à chaque fois dans le premier groupe

Marcin Budzinski à Umag et Jakub Kaczmarek à Porec.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3557999
Ilnur majka a écrit :
07 mars 2023, 12:29
Ancelin a écrit :
07 mars 2023, 09:00
Début de saison très laborieux de l'équipe, c'est pour l'instant très décevant ces courses croates.
Mais au final tu as un Mazowzse à chaque fois dans le premier groupe

Marcin Budzinski à Umag et Jakub Kaczmarek à Porec.
J'en attends plus. :rieur:
Et plus de densité également, pas seulement 1 coureur.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3559307
Non mais là ya vraiment un vrai problème de préparation ou je sais pas quoi d'autre, ça saute aux yeux.

Étape de plaine sur l'Istrian Spring Trophy, t'as 90 mecs dans le premier peloton et seul Marcin Budzinski dedans.
Kaczmarek (Kaczmarek !!!!) termine dans un deuxième groupe, Tomasz Budzsinki à plus de 1 minute, Aaskov à quasiment 20 minutes...

On parle de l'Istrian Spring Trophy pas du Tour du Danemark, c'est très très inquiétant d'être autant à la rue sur une coursette.
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3559329
Ancelin a écrit :
10 mars 2023, 17:53
Non mais là ya vraiment un vrai problème de préparation ou je sais pas quoi d'autre, ça saute aux yeux.

Étape de plaine sur l'Istrian Spring Trophy, t'as 90 mecs dans le premier peloton et seul Marcin Budzinski dedans.
Kaczmarek (Kaczmarek !!!!) termine dans un deuxième groupe, Tomasz Budzsinki à plus de 1 minute, Aaskov à quasiment 20 minutes...

On parle de l'Istrian Spring Trophy pas du Tour du Danemark, c'est très très inquiétant d'être autant à la rue sur une coursette.
Attends de voir aussi, il y a eu énormément d'abandon peut être une grosse chute . :wink: Pomorski est déjà hors compétition .
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3559334
En effet malheureusement Kaczmarek est tombé et s'est fracturé la clavicule.
Tomasz Budzinski a lui crevé dans le final.

Cette poisse :sarcastic:

Team Total Energies 2024

Toute l équipe dans le 1er gros peloton. A[…]

avec Yates oui . Le podium (un peu) plus ouvert […]

Tour de Slovénie 2024 (2.Pro)

Pas de règle des 3km avec la chute?

sans doute mentionné ailleurs, mais le fait[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site