Les topics dédiés aux différentes formations du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (Groupama-FDJ, Ag2R-Citroen, etc...), Pro Team (Total Energies, Uno-X, B&B Hôtels) et Conti (Saint-Michel Auber 93, structures de développement, etc...), c'est ici que ça se passe !
  • Page 1 sur 28
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 28
Avatar de l’utilisateur
Par Sheppard
#3544126
Allez c’est parti pour la présentation du Team TotalEnergies 2023 !

Un p’tit coup d’œil sur 2022
On peut aisément juger la saison 2022 de l’équipe comme plutôt performante, tant sur le plan comptable qu’au niveau du comportement global, surtout vis à vis des dernières années moins régulières.
Il y a eu des découvertes du monde pro réussies (Dujardin, Jousseaume, Vercher), la confirmation du talent d’autres (Burgaudeau, EBH, Ferron, Latour, Van Gestel, Simon, Rodriguez) mais aussi, il faut bien l’avouer, son lot de déceptions notamment au niveau des leaders (les descentes de Latour, Turgis, Sagan). N’oublions surtout pas la franche réussite de l’équipe réserve Vendée U qui a su rebondir de la plus belle des manières (47 victoires cette saison !) après les dernières années moins révélatrices.
L’élément notable en 2022 a bien-sûr été la venue de Sagan & Co, associé à du matériel de haut vol (profitant aussi au Vendée U), motivant ainsi les troupes comme nous avons pu le lire à de nombreuses occasions.
Sur le plan des résultats, une réussite aussi dans le nombre de victoires (correspondant enfin au niveau de l’effectif) et des placettes sympathiques avec en tête de proue la seconde place à Sanremo de Turgis. D’ailleurs la course que je retiens personnellement est Bessèges où on a senti l’équipe ultra motivée et qui était très costaud collectivement. Malgré un Tour de France décevant, cela a ainsi offert à l’équipe une formidable opportunité pour 2023 en s’assurant le choix des invitations sur le calendrier WT.

Présentation générale 2023
L’année 2023 constituera la première année du nouveau cycle d’accession au statut WT pour les 3 prochaines années. A priori, le sponsor Total a prolongé jusqu’à fin 2025 justement avec cet objectif en tête. Ça tombe bien, l’équipe profitera d’un calendrier idéal sans subir les demandes d’invitations. Normalement, au minimum 2 Grands tours, sans savoir si lequel du Giro ou de la Vuelta sera choisi pour le second.
A priori, le maillot ne change pas (perso j’aime bien mais tout le monde ne partage pas cet avis) mais attendons la présentation officielle du 9 janvier pour s’en assurer. Le matériel lui ne changera pas non plus, mais cette fois-ci personne ne s’en plaindra.
Image
Image

Mercato
L’effectif 2023 a un nombre en léger retrait pour 25 coureurs à la suite d’un mercato discret mais plutôt qualitatif le rendant plus costaud et potentiellement plus tranchant qu’en 2022. L’effectif se rajeunit mais reste sur un socle expérimenté (moyenne de 29 ans vs 29.6 ans en 2022). Les départs sont majoritairement des coureurs dont se faisait ressentir une fin de cycle au sein du team ou au sein du peloton professionnel. A l’inverse, les arrivées offrent une bonne opportunité aux jeunes, du Vendee U notamment pour 2023.
Départs (6) : Bonifazio (ICW), Geniez (Retraite), Lawless (AT85), Rodriguez (Arkea), J. Sagan (Retraite), Terpstra (Retraite)
Arrivées (5) : Cras (LTS), Tesson (AUB), Bonnet (VDU), Vercher (VDU), Jeannière (VDU)

Présentation de l’effectif 2023
Sprinteurs : Sagan (32 ans - 2023), Tesson (24 ans - 2024), Manzin (28 ans - 2024), Jeannière (24 ans - 2024)
- Peter a eu beaucoup de mal à mettre en route la saison 2022, en raison du Covid notamment qui a désamorcé le moindre résultat de sa part jusqu’au mois de juin avec sa victoire en Suisse. Il a pour autant parfaitement pris son statut de leader d’équipe à cœur, mais devra sportivement montrer qui est le patron en 2023 sur la lancée de son championnat du monde réussi, et ce dès le Tour de San Juan. On l’attend donc dans les sprints et dans les classiques où il doit retrouver sa place de co-leader avec Turgis.
- Jason, lui, arrive dans l’équipe de ses rêves pour découvrir le calendrier Conti pro - WT, où il prendra le rôle de second sprinteur. A lui de poursuivre sa progression et qui sait, nous surprendre davantage. C’est tout ce qu’on lui souhaite ! On sait déjà que son poisson pilote sera Manzin qui aura majoritairement ce rôle cette saison.
- Lorrenzo a multiplié les places dans le top 10 avant de gagner au Poitou-Charentes. Je pense personnellement que ce rôle de lanceur lui ira très bien, car il n’a pas nécessairement la vélocité si nécessaire dans un sprint à plat. En tout cas, l’équipe lui fait confiance avec un contrat de 2 ans.
- En sprinteur, le néo-pro Emilien découvrira aussi le monde pro faisant suite à ces deux stages avec le Team. Il a pris de la carrure cette année au VDU, et franchement, doit arriver sans crainte chez les pros à l’image de ce qu’a fait Dujardin en 2022. Aura-t-il des libertés sur les CdF par exemple, why not !

Classicmen : Van Gestel (28 ans – 2024), Turgis (28 ans – 2025), Dujardin (25 ans – 2023), EBH (35 ans – 2023), Oss (35 ans – 2023)
- Dries est peut-être le coureur à qui l’on doit cette liberté de choix sur le calendrier 2023, étant ultra performant en 2022. Sur les classiques, il a plus que sauvé les meubles en remplacement de Turgis et Sagan, peu en forme. Il a poursuivi en fin de saison en trustant les places d’honneur depuis août. Jusqu’à présent injustement peu mis en avant, il a désormais un statut respecté dans l’équipe et le peloton. A poursuivre en 2023 absolument ! Programme similaire l’année prochaine à prévoir avec peut-être un grand tour, enfin ?
- Anthony a pour sa part soufflé le chaud et le froid en 2022. Après un début de saison où on le sent en jambes (Abu d’Abi, Var, Sanremo), il n’a finalement jamais été aussi tranchant qu’en 2021, moins aérien, moins véloce. Il faut dire aussi qu’il a été très malchanceux toute la saison, tombant sur quasiment toutes les classiques et sur le Tour de France. A voir si le tir est rectifié en 2023 où il devra retrouver sur les classiques notamment son statut de coureur majeur du gratin mondial. Malgré tout, loin de moi de dire que son année 2022 est un échec, on en attendait (et lui aussi je pense) plus après l’année 2021. Il a obtenu de bons résultats tout de même avec notamment la grosse déception lors des France où il semble aussi fort que Sénéchal dans le sprint. La confiance mutuelle avec l’équipe s’est matérialisée avec une prolongation sécurisante de 3 ans !
- Sandy est LA satisfaction de 2022, avec un comportement et une volonté irréprochable sur toutes les courses auquel il a participé, avec le Dauphiné et le Tour des Flandres une première année pro ! Un grand talent, un peu à la Turgis, à la fois rapide, véloce, très bon puncheur en frottant très bien et sans complexe. L’année prochaine ? Bah pareil =)
- Edvald a été une très belle surprise en 2022, lui que je trouvais faiblard en 2021 à son arrivée. Il a retrouvé de la force et a clairement tenu à lui tout seul l’équipe sur le Tour de France par son activité débordante. Cela faisait déjà suite au Dauphiné où il a juste été parfait. On a l’impression qu’il s’est très bien fait à l’équipe et son choix de prolonger fin 2021 n’a pas été anodin. Une solidité qui sera encore très importante cette année !
- Daniel, enfin, s’est bien intégré à l’équipe et est resté quasi toute la saison l’ange gardien de son pote Sagan. Il s’est montré plutôt important dans le replacement notamment sur les classiques. Il a été malchanceux sur le Tour de France ce qui a handicapé un peu le reste de sa saison conclut tout de même par une seconde place aux Mondiaux… de gravel. Un bilan équilibré à rééditer en 2023 à 36 ans tout de même.

Grimpeurs : Latour (29 ans – ?), Cras (26 ans – 2024), De La Parte (36 ans – 2023)
- Un sentiment d’inachevé avec Pierre en 2022. On sent vraiment qu’il avait la patte pour ultra-performer, après un début de saison tonitruant… mais les descentes quoi ! C’est malheureux pour lui car il roule bien, est ultra volontaire dans les sprints à petit comité (3 Vallées Varesine par ex), reste un très bon puncheur-grimpeur (Pays Basque, Miguel Indurain). Avec les deux années qu’il fait avec l’équipe, il pourrait être un grand leader fiable, mais ses faiblesses manifestes en descente ruinent un peu ce statut. Espérons que cela s’arrange !
- Steff est la recrue phare de l’équipe car il sera logiquement notre leader sur les courses par étapes. Il a été très régulier en 2022 et montre une bonne progressivité. Il reste un coureur complet, fiable sur lequel l’équipe s’appuiera, dans un domaine où l’équipe 2021 puis 2022 était faible : en montagne et sur les classements généraux. Comme Tesson, une confirmation de son talent sera fortement appréciée par tous !
- On a vécu une année vide avec Victor avec un gros trou d’air entre février et mai 2022, sans forcément d’explication officielle. Même à son retour, il a été assez transparent depuis. On le sent plutôt en fin de carrière, mais s’il parvient à revenir à son niveau du Tour de France 2021, il aidera grandement en montagne ses 2 leaders précédemment cités. C’est tout ce que l’on peut espérer.

Puncheurs : Simon (37 ans – 2023), Vuillermoz (34 ans – 2024), Burgaudeau (24 ans – ?), Ferron (24 ans - ?), Vercher (21 ans – 2024), Bonnet (24 ans – 2024)
- Quelle année pour Julien, franchement rien à redire. Il a performé à chaque course sur le calendrier français où il était attendu. Un élément solide qui a retrouvé la gagne cette année. Malgré son âge, il ne sait pas encore si c’est sa dernière année, mais s’il reste performant comme en 2022, il n’y a pas de raison ! Un cadre de l’effectif pour 2023.
- Alexis également est devenu un pilier fiable de l’effectif qui a retrouvé les pattes en 2022, en re-ciblant davantage son entrainement sur ses qualités de puncheur (vs grimpeur). Avec la victoire et le maillot jaune sur le Dauphiné en figure de proue, sa saison a été très consistante et très régulière, sauf au Tour de France malheureusement, blessé depuis l’étape des pavés. Je re-signerais bien pour une saison 2023 au même niveau !
- Mathieu, l’éternel espoir depuis son passage chez les pro a validé un palier important cette année. On a pu voir dès le début de saison qu’il poursuivait sa fin d’année 2021 très performante. Son Paris-Nice, même au-delà de sa sublime victoire, a été très costaud en étant présent en dernier équipier pour Latour tous les jours. Malheureusement, la malchance l’a rattrapé alors qu’il visait naturellement les Ardennaises. Idem sur les France où il était clairement un des plus forts. Idem sur le Tour de France où il a trainé sa misère dès les premiers jours, en revenant fort sur les dernières étapes. Bref, on peut attendre une année 2023 de haut vol si la malchance le fuit enfin. J’ai plutôt hâte (et lui aussi je pense) de le jauger sur les Ardennaises et sur le Tour à 100% de ses capacités !
- Valentin a lui aussi confirmé ses bonnes performances de la fin d’année 2021 avec un Tirreno agressif, puis à l’avant dans les finaux de CdF en première partie de saison. Il prouve ainsi la caisse et la puissance qu’il détient, en atteste le dernier chrono du Poitou-Charentes, lui permettant de démontrer de très bonnes qualités de puncheur et de baroudeur. Il est certes un peu limité lorsqu’il faut frotter mais cela ne l’a pas empêché de passer un cran au niveau du statut dans l’équipe avec sa très intelligente victoire au Dauphiné, et puis un Circuit de Gexto impressionnant où il revient avec facilité sur Ayuso dans le final escarpé. Il faudra qu’il prenne de l’envergure dans l’équipe en 2023 en ayant confiance en soi et ses capacités.
- Mattéo fait partie des nouveaux dans l’effectif, lui qui à peine arrivé au VDU en 2021 performe directement (Idem Dujardin en 2021…) en devenant un Champion de France amateur solide, marchant tout autant en CdF amateur que sur les courses espoirs ou de classe 2 (Flèche du Sud, Course de la Paix, Montbéliard, Avenir), ou encore les CdF pro avec l’équipe de France. Solide y compris lors de son stage avec l’équipe où il se paye le luxe de jouer la gagne sur une classique italienne auprès de grands noms. Bref, un sacré talent de puncheur en devenir avec une petite pointe de vitesse intéressante. On a hâte !
- Thomas arrive également dans l’équipe pro cette année, après un itinéraire similaire à Jeannière, avec un précédent stage dans l’équipe en 2021. On a pu le sentir passer un cap en fin d’année 2021 avec une bonne performance en Guadeloupe en puncheur grimpeur, lui que l’on voyait surtout réaliser un travail de poisson pilote pour ses sprinteurs au VDU. En 2022, il confirme en devenant un vrai cadre fiable de l’équipe VDU, tant à l’aise en mode puncheur que lanceur de sprinteur. On veillera avec attention ses débuts chez les pro, car il me semble plutôt complet comme coureur, parfait pour les CdF la première année… :wink:

Equipiers : Doubey (29 ans - ?), Ourselin (28 ans - 2024), Bodnar (37 ans – 2023), Jousseaume (24 ans – 2023), Grellier (28 ans – 2024), Cabot (31 ans – 2023), Soupe (34 ans – 2024)
- Fabien D. a réalisé un bon premier bloc jusqu’au Tour du Jura, en étant un des équipiers les plus fiables pour Latour et en signant une magnifique seconde place d’étape au Pays basque derrière le champion du monde. Il a ensuite un peu baissé le pied, en atteste sa non-sélection au Tour cette année. Il reste un excellent capitaine de route dans le replacement notamment, mais il serait parfait pour lui et l’équipe qu’il retrouve en 2023 ses facultés de grimpeur.
- Le but de Paul cette saison était de redevenir consistant dans les performances, lui qui revenait de deux années franchement compliquées en raison d’une endofribrose de l’artère iliaque. Il l’a fait en réalisant une saison propre, en jouant quelques fois la victoire (Aulne, Rwanda, Castille et Leon). A poursuivre en 2023 car c’est un coureur très fiable lorsqu’il est performant, que ce soit dans le replacement, en montagne ou en échappée.
- Maciej est arrivé dans l’équipe dans le « package » Sagan, et a été cohérent dans ses performances ans que l’on ressente son âge finalement. Il a réalisé des chronos corrects, des classiques et un Tour de France de mon point de vue de bonne facture dans le travail d’équipier. En espérant qu’il garde ce niveau en 2023 qui sera peut-être sa dernière année ?
- Alan a vécu une première année pro très correct en se jouant devant sur quelques classiques françaises et italiennes vallonnées, et en montrant un bon comportement sur les tours plus montagneux (Ain, Occitanie). On a l’impression qu’il peut faire plus en 2023 qui devra être une année de confirmation et d’affirmation, tant en support de ses leaders notamment et qu’en résultat brut.
- Je préfère le dire, Fabien G. n’est pas mon coureur préféré, mais forcé de constater qu’il a fait une bonne année dans son rôle d’équipier. Il a montré une belle motivation, on l’a souvent vu au-devant du peloton, et a été récompensé par une prolongation de 2 ans.
- Jeremy avait fait une saison 2021 très performante et comptait certainement sur 2022 pour en être de même. Il a connu un début de saison un peu poussif jusqu’à retrouver une belle forme à l’orée des Ardennaises. Malheureusement, on le sait, il a fait partie de la grosse chute à Liège, rendant la suite de la saison compliquée. Il reste un équipier très solide, bon rouleur et grimpeur en forme. Il faut espérer que pour 2023, il puisse retrouver son vrai niveau de performance.
- Geoffrey n’a pas trahi sa réputation en 2022 en étant un équipier fidèle, toujours en jambes (à l’image de la Route du Sud) et encore capable de résultats personnels (Tour de l’Ain). Une solidité récompensée par un contrat de 2 ans supplémentaire pour poursuivre son rôle dans l’équipe.

Bon année 2023 à tous, les coureurs, l'encadrement et aux suiveurs que nous sommes :wink:
Dernière édition par Sheppard le 09 janv. 2023, 18:38, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Sporteez
#3544330
Non effectivement ça sera Valenciana / San Juan / Tropicale et Marseille ( les 3 dernières cités en même temps le 29 janvier) donc le Saudi était impossible et sans intérêt puisqu'il remplaçait la tropicale annulée, ces 2 dernières éditions (enfin pour l'équipe)
Avatar de l’utilisateur
Par Sporteez
#3544332
Très bonne présentation et d'accord sur les divers points !
Déjà de 2022 les satisfactions à retenir je pense c'est vraiment les coureurs solides comme Simon, Van Gestel... Quel moteur, Dujardin épatant : ok il va pas forcément gagner mais il sauvait les meubles partout où il allait pour faire 7e, 10e.. un gros niveau de bout en bout

Et de l'autre côté la poisse.. Turgis tombait partout. Burgaudeau tombe 2-3 fois dans la saison, Latour pareil fin mai. Dommage et ça pardonne pas derrière pour revenir au niveau. Cela dit quand ces 3 là étaient en forme normal ça donnait. À Bessèges c'était énorme vraiment ! Quand on voyait des super coureurs d'autres formations à la traîne, on avait même un EBH top 10 sur des étapes difficiles !

Le groupe me plaît bien. Comme cité j'ai quelques doutes sur De la Parte on sait pas trop ce qu'il fait on le voit s'entraîner avec les quintana et autres l'année passée, absent des courses etc... Dommage !

Pour ceux que ça intéresse je gère la page Team TotalEnergies - L'actu depuis 2012. Surtout actif sur Facebook en tant que page. Et j'ai repris le Twitter ce WE j'y avais pas touché depuis un moment. J'ai pas mal d'alertes Google etc donc je reçois au fur et à mesure les articles de presse et info je les mettrais dessus. Au delà de ça j'ai aucun lien direct à l'équipe donc pas plus d'info. Simple objectif, partager du contenu auprès des autres fans


On espère des belles victoires cette année, il nous faudrait obtenir la classique pavé qu'on attend au niveau WT. Je pense c'est l'année, allez !
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3544349
Sporteez a écrit :
09 janv. 2023, 15:29
Très bonne présentation et d'accord sur les divers points !
Déjà de 2022 les satisfactions à retenir je pense c'est vraiment les coureurs solides comme Simon, Van Gestel... Quel moteur, Dujardin épatant : ok il va pas forcément gagner mais il sauvait les meubles partout où il allait pour faire 7e, 10e.. un gros niveau de bout en bout

Et de l'autre côté la poisse.. Turgis tombait partout. Burgaudeau tombe 2-3 fois dans la saison, Latour pareil fin mai. Dommage et ça pardonne pas derrière pour revenir au niveau. Cela dit quand ces 3 là étaient en forme normal ça donnait. À Bessèges c'était énorme vraiment ! Quand on voyait des super coureurs d'autres formations à la traîne, on avait même un EBH top 10 sur des étapes difficiles !

Le groupe me plaît bien. Comme cité j'ai quelques doutes sur De la Parte on sait pas trop ce qu'il fait on le voit s'entraîner avec les quintana et autres l'année passée, absent des courses etc... Dommage !

Pour ceux que ça intéresse je gère la page Team TotalEnergies - L'actu depuis 2012. Surtout actif sur Facebook en tant que page. Et j'ai repris le Twitter ce WE j'y avais pas touché depuis un moment. J'ai pas mal d'alertes Google etc donc je reçois au fur et à mesure les articles de presse et info je les mettrais dessus. Au delà de ça j'ai aucun lien direct à l'équipe donc pas plus d'info. Simple objectif, partager du contenu auprès des autres fans


On espère des belles victoires cette année, il nous faudrait obtenir la classique pavé qu'on attend au niveau WT. Je pense c'est l'année, allez !
C'est donc toi qui gère la page, top :super:

Bienvenue ici et au plaisir d'échanger dans le futur :smile:
Avatar de l’utilisateur
Par FabioLullito
#3544366
Très belle présentation de TEN Sheppard! :applaud:

Plutôt hâte de voir les confirmations de garçons comme Dujardin, Burgaudeau et Van Gestel sans oublier la première saison de Jeannière. A voir aussi si Cras conservera sa belle régularité de 2022 et s'il arrivera à passer ce léger cap pour aller chercher des top 10 et Tesson sur des plateaux plus fournis. :metalhead:
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3544381
Un mec qui a l'air vraiment gentil et a l'état d'esprit toujours impeccable. J'espère qu'il en claque une belle cette saison :smile:

Avatar de l’utilisateur
Par Sheppard
#3544382
loulou30 a écrit :
09 janv. 2023, 19:08
Un mec qui a l'air vraiment gentil et a l'état d'esprit toujours impeccable. J'espère qu'il en claque une belle cette saison :smile:
Franchement j'adore ce mec !
Et puis PCM 2006 quoi :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Par Sporteez
#3544407
Également surpris de pas les voir en Provence je pense qu'il y a moyen d'y placer la même équipe qu'à Bessèges à peu près et donc qu'ils y seront car y a peu de doublon apart Antalya. Malheureusement sur ses courses comme Bessèges / Provence avec les étapes plus relevées depuis 2-3 ans ils nous faut à minima Latour au départ.
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3544415
Sheppard a écrit :
09 janv. 2023, 23:10
Sympa la compo probable pour la Tropicale (Tesson, Soupe, Manzin, Ourselin, Jeannière, Vercher)
https://www.procyclingstats.com/race/la ... /startlist
Bon bah Tesson devrait pouvoir ajouter 3 ou 4 succès supplémentaire à son palmarès. C'est cool ca va le lancer un peu comme Bonifazio en 2019.
Avatar de l’utilisateur
Par Sporteez
#3544419
Manzin est prévu de lancer Tesson cette saison. Il l'avait dit dès novembre en ITW

Je sais pas si l'équipe saura jouer le CG mais de beau atouts pour les victoires d étapes évidemment!

Je reste peu persuadé que ce soit la vraie compo. Je les vois pas emmener 3 sprinters là bas alors qu'il y a plusieurs fronts à couvrir. Notamment pour Valenciana j'y vois au moins Manzin ou Tesson au départ ? Ou alors ils jouent Dujardin à Valenciana, qui sera ensuite aussi leader sur La Marseillaise... À voir.
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3544420
Sporteez a écrit :
09 janv. 2023, 23:48
Manzin est prévu de lancer Tesson cette saison. Il l'avait dit dès novembre en ITW

Je sais pas si l'équipe saura jouer le CG mais de beau atouts pour les victoires d étapes évidemment!

Je reste peu persuadé que ce soit la vraie compo. Je les vois pas emmener 3 sprinters là bas alors qu'il y a plusieurs fronts à couvrir. Notamment pour Valenciana j'y vois au moins Manzin ou Tesson au départ ? Ou alors ils jouent Dujardin à Valenciana, qui sera ensuite aussi leader sur La Marseillaise... À voir.
Manzin/Tesson à la Tropicale pour rentrer des automatisme en course, accumuler de la confiance et des victoires face à une concurrence moindre ne me paraît pas déconnant.

Pour Dujardin à la Valanciana ça serait pas mal. Le parcours cette année est vraiment pas propice aux sprinteurs mais plutôt puncheurs/gaziers. Pas besoin d'y emmener un Manzin amha.
Spoiler : :
Image
Avatar de l’utilisateur
Par Sporteez
#3544476
Ha oui effectivement sacré changement. Dans ce cas même un Julien Simon correspondrait parfaitement. De toute manière le plateau à Valenciana s'annonce bien plus relevé que l'an passé avec des WT au départ.

Clairement pour la Tropicale gagner fera le plein de confiance et puis faire des kms au chaud c'est toujours intéressant pour débuter la saison. La tropicale je la trouve vraiment difficile les parcours sont sans relâche faudra être solide la présence d Ourselin et Manzin fera du bien pour essayer de maîtriser la course. Ça reste toujours un peu "sauvage" les scénario avec desfois des écarts monstres sur des étapes comme les années ou Gêne prenait l'échappée victorieuse qui finissait avec 6'00 sur le reste et du coup il jouait le CG facile. Ça peut correspondre aux Vendée U c'est parfois pas aussi organisé qu'en pro au rang élites donc ça va leur plaire. On verra aussi peut être le futur Girmay qui va éclore de ce Tour.. toujours sympa à suivre !
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 28
Infirmerie - Saison 2023

Dans l'accident de Molano, il y a à la fois[…]

Ha mais si c'est le Tour des Flandres qui est une […]

Dopage 2023

C'est vrai que la veine d'Agassi, elle en a vu cir[…]

Heu non, sur le Zoncolan c'était pas terrib[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site