Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3274764

2030. Et c'est ainsi qu'il ne resta qu'une seule équipe au maillot orange. La seule et unique Euskaltel Euskadi. L'équipe du peuple basque. De la marea naranja. Avant d'en arriver là, cette nouvelle version d'Euskaltel Euskadi a encore du chemin à parcourir. Euskaltel s'y est pris la mauvaise année pour revenir au sein de la Fundación Euskadi. Aucune participation à la Vuelta. Pire encore : aucune participation au Tour du Pays basque. La course la plus importante pour l'équipe. Le bilan est très moyen. Une première partie de saison tout à faire correcte avant une deuxième partie qui l'était beaucoup moins avec un calendrier bien vide. Quasiment aucun changement pour 2021. Orbea, Etxeondo toujours là en plus de, sponsor qui fait un peu tâche sur le maillot, DBA Bilbao Port. Rien de surprenant, Euskaltel Euskadi n'a jamais été une équipe qui bouge beaucoup d'une saison à l'autre. Au niveau de l'effectif ou au niveau du maillot. Sauf en 2013. Année de l'horreur. Si. Il y a bien eu deux changements. Le premier au sein de la réserve. J'en reparle dans le deuxième message concernant Laboral Kutxa. Le second, c'est que la Laboral Kutxa Fundación Euskadi, équipe féminine, devient une équipe UCI. Vous l'avez compris, la Fundación Euskadi = Euskaltel Euskadi + Laboral Kutxa + Laboral Kutxa Fundación Euskadi. Tous sont liés. Le grand objectif en 2021 sera évidemment de pouvoir courir le Tour du Pays basque et la Vuelta. Si le Covid n'empêche pas la première, elle y sera bien évidemment. Mais rien n'est certain pour la Vuelta. Plus que deux petites invitations. Quatre équipes espagnoles. Le turn-over est évoqué mais l'angoisse est là. Dernier objectif à long terme: pouvoir faire courir le patron Mikel Landa avec le maillot Euskaltel sur le Tour de France. Difficile à envisager.

Mercato 2020-2021

Pour 2022, Jorge Azanza a promis qu'il y aurait plus de jeunes recrues. Pour cette année, le mercato a été très calme. Trop calme à mon goût. Des jeunes talents basques, il y en avait plusieurs chez les amateurs. Elle a tenté de les recruter, sans grande réussite. C'est là qu'on voit qu'il y a encore du travail à faire pour retrouver sa réputation d'antan. Toutefois, le jeune Xabier Mikel Azparren est une des deux recrues. Un jeune et un vieux. Le coureur andalou Luis Ángel Maté vient aussi en renfort. 2 arrivées pour 2 départs. Diego Lopez rejoint la Kern Pharma et , alors que Maté vient en provenance de Cofidis, Rubén Fernández la rejoint. C'était le leader de l'équipe. Dommage. Le reste de l'effectif est prolongé puisqu'on a considéré que le nombre de jours de course a été insuffisant pour que les coureurs puissent montrer quoi que ce soit.

Xabier Mikel AZPARRENLaboral Kutxa
Rubén FERNÁNDEZCofidis, Solutions Crédits (WT)
Diego LOPEZEquipo Kern Pharma (CTP)
Luis Ángel MATÉCofidis, Solutions Crédits (WT)


Effectif 2021

🇪🇸 Mikel BIZKARRA - 21/08/1989 - Grimpeur / leader courses par étapes

Il a prolongé jusqu'à fin 2023 avec Euskaltel. Sa carrière devrait se finir ici mais c'est logique. C'est sans doute le meilleur grimpeur de l'équipe. Un peu juste pour le World Tour mais à au niveau ailleurs. Une seule victoire dans sa carrière, c'est ça le problème. Pour un leader, c'est peu.

~~

🇪🇸 Juan José LOBATO - 30/12/1988 - Leader sprint

Lui aussi a été prolongé jusqu'en 2023 en cours d'année 2020 et à partir de là, il est devenu invisible. Un lien ? Les premières courses de la saison étaient pourtant prometteuses. Espérons qu'il se bouge un peu plus cette année.

~~

🇪🇸 Luis Ángel MATÉ - 23/03/1984 - Lieutenant

Recruté pour deux saisons, sans doute ses dernières chez les professionnels. L'unique but est d'encadrer les plus jeunes de l'équipe. Il semble vraiment ravis d'avoir signé chez Euskaltel. Bon point.

~~

🇪🇸 Antonio ANGULO - 18/08/1992 - Puncheur

Bonne recrue 2020 finalement. Très intéressant à suivre sur les courses françaises / Coupe de France. 10e du Tour du Limousin. 16e de Paris-Tour. Il ne faut pas oublier que c'était sa première saison à ce niveau. C'est sans doute sur ce type de courses qu'il sera le plus à son aise cette saison.

~~

🇪🇸 Gotzon MARTÍN - 15/02/1996 - Grimpeur

Difficile de progresser en 2020 mais il l'a fait. Meilleur grimpeur sur le Tour de Burgos, très costaud sur le Tour des Appennins et très bon en mars-février sur la Faun-Ardèche Classic et la Royal Bernard Drome Classic. Il peut vraiment confirmer au sein de l'équipe cette année. Grimpeur et bonne pointe de vitesse.

~~

🇪🇸 Unai CUADRADO - 26/07/1997 - Grimpeur

Une grande surprise en 2019. Blessé une bonne partie de la saison 2020. Est-ce qu'il va pouvoir revenir à son niveau cette année ? En tout cas chez Euskaltel, on a toujours confiance pour qu'il puisse le faire. Il devrait être envoyé sur les meilleures courses du calendrier. Tout comme Martín, il peut rapidement monter dans la hiérarchie.

~~

🇪🇸 Mikel ITURRIA - 16/03/1992 - Grimpeur

Même après sa victoire d'étape sur la Vuelta, je n'en attendais rien. Je suis quand même déçu. Il ne se démarque pas trop au sein de l'équipe. Bon pour faire des tops 30 sur les courses montagneuses mais pas plus.

~~

🇪🇸 Garikoitz BRAVO - 31/07/1989 - Puncheur / grimpeur

N'a plus vraiment le niveau. Alors que tous les autres ont été conservés, il n'est pas passé loin de la case retraite. J'espère pour qu'il pourra de nouveau se montrer à son avantage sinon agur.

~~

🇪🇸 Mikel ARISTI - 28/06/1993 - Sprinteur n°2

Heureusement qu'il est sprinteur n°2. Invisible les 3/4 de la saison. Pourtant quand il est en confiance, il peut scorer comme il l'avait fait chez Murias.

~~

🇪🇸 Antonio Jésus SOTO - 24/12/1994 - Puncheur / complet

Et un autre coureur blessé en 2020. Son Tour de Murcie, à domicile, il avait été très bon. Dommage qu'il ait manqué le dernier virage sur la première étape. Un profil assez complet que j'ai toujours aimé. Il faut qu'il revienne à un bon niveau, il peut aller chercher des résultats.

~~

🇪🇸 Julen IRIZAR - 26/03/1995 - Équipier / baroudeur

Prolongé jusqu'en 2023 et c'est bien pour une raison. Irizar a un profil qu'on ne retrouve pas chez Euskaltel, ni même dans les différentes équipes espagnoles. C'est un coureur qui peut frotter, placer ses leaders, rouler dans le vent etc. C'est un petit gazier à côté mais je l'attends surtout dans son rôle d'équipier.

~~

🇪🇸 Ibai AZURMENDI - 11/06/1996 - Équipier / grimpeur

Le Mulu Hailemichael basque. Landa comptait sur lui et Juaristi pour le futur. Finalement, c'est sans doute du côté du duo Martín / Cuadrado qu'on pourrait avoir des futurs leaders. S'il se révèle, j'aurais eu tord.

~~

🇪🇸 Txomin JUARISTI - 20/07/1995 - Équipier / grimpeur

Il semble prendre la même trajectoire qu'Azurmendi dans la "non-progression". C'est l'inconnu pour 2021. J'ai du mal à me faire un avis puisque je pense qu'il est capable de faire quelques résultats. Il l'a déjà montré en 2018 et 2019.

~~

🇪🇸 Xabier Mikel AZPARREN - 25/02/1999 - Équipier / complet / rouleur

Au moins Euskaltel aura réussi à recruter un des meilleurs espoirs espagnols de 2019. Tout droit venu de la réserve. Avant 2020, Azparren était avant tout un spécialiste du contre-la-montre. Il a été sélectionné à plusieurs reprises avec la sélection espagnole sur des courses espoirs. Il a remporté le titre chez les juniors et chez les espoirs. Mais en 2020, il a connu une grande progression dans tous les registres. On lui a dit assez tôt dans la saison qu'il sera chez les professionnels en 2021. Il est passé de rouleur à coureur très complet. Résultat, il était très costaud sur les courses amateurs. Ce n'est pas le nouveau crack c'est un coureur qui sera costaud à l'avenir.

~~

🇪🇸 Joan BOU - 16/03/1997 - Équipier / grimpeur / baroudeur

J'oublie toujours qu'il est présent chez Euskaltel. Pourtant, il remplit son rôle. Équipier et montre le maillot dans les échappées.

~~

🇪🇸 Mikel ALONSO - 23/11/1996 - Équipier / sprinteur n°3

J'ai l'impression qu'ils ont tous été blessés en 2020. Devrait travailler pour Lobato ou Aristi. Sinon, il aura sans doute quelques opportunités au cours de la saison.

~~

🇪🇸 Peio GOIKOETXEA - 14/07/1992 - Équipier / baroudeur

Il a une bonne côte de popularité auprès des fans et de l'équipe. Et puis il a une belle histoire puisqu'il a pu reprendre le cyclisme après s'être fait enlever le rein gauche en raison d'une sténose en 2018. Quant à son niveau ? Il faut bien des équipiers dans une équipe.

~~

🇪🇸 Iker BALLARIN - 04/05/1997 - Équipier / baroudeur

En 2020, ce n'était pas le bon moment pour être néo-professionnel chez Euskaltel. Le peu que j'ai vu, ou qu'il a montré plutôt, c'est qu'il semble tout droit se diriger vers le rôle du baroudeur de l'équipe.

~~

🇧🇾 Dzmitry ZHYHUNOU - 10/07/1996 - Équipier

Non, son grand-père maternel n'est pas d'origine basque.

~~

🇪🇸 Jokin ARANBURU - 14/02/1997 - Équipier

Il n'a quasiment pas couru en 2020. Il était très bon chez les amateurs mais la marche chez les professionnels est peut-être un peu trop haute.

Organigramme

🇪🇸 Mikel LANDA → président Fundación Euskadi
🇪🇸 Jésus EZKURDIA → vice-président Fundación Euskadi
🇪🇸 Aitor GALDÓS → manager staff Euskaltel Euskadi
🇪🇸 Jorge AZANZA → directeur sportif Euskaltel Euskadi


Médias

Dernière édition par Orodreth le 12 janv. 2021, 16:49, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3274767
Luis Ángel Maté, Juanjo Lobato, Mikel Iturria, Mikel Bizkarra, Unai Cuadrado, Gotzon Martín et Ibai Azurmendi seront sur le Tour d'Andalousie. Déjà un petit indice sur les coureurs qui seront dans l'équipe A cette année.
Avatar de l’utilisateur
Par Gripp
#3274777
Merci pour cette présentation, ça fait du bien de savoir que le ORANGE a encore de l'avenir. :love: :super:
Spoiler : :
(sinon désolé de signaler ça, mais il me semble qu'il y a des erreurs sur les dates de naissance, par exemple pour Gotzon MARTÍN, Mikel ITURRIA et Luis Ángel MATÉ)
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3274794
Gripp a écrit :
11 janv. 2021, 19:54
Merci pour cette présentation, ça fait du bien de savoir que le ORANGE a encore de l'avenir. :love: :super:
Spoiler : :
(sinon désolé de signaler ça, mais il me semble qu'il y a des erreurs sur les dates de naissance, par exemple pour Gotzon MARTÍN, Mikel ITURRIA et Luis Ángel MATÉ)
Non le jeune Gotzon Martin de 1984. :elephant: Merci ! Je fais c/c à chaque fois donc là j'ai oublié d'échanger la date de l'autre coureur.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3275583
Pour que Euskaltel soit sur la Vuelta (et si c’est fait sur un choix purement sportif) il va falloir que les coureurs soient plus performants qu’en 2020. Et franchement hormis Martin voire Cuadrado, j’ai du mal à imaginer d’autres coureurs faire des grosses performances.
Peut-être Lobato en début d’année mais il me semble loin loin de son niveau Movistar.

Je préfère largement les effectifs de Caja et Kern, aujourd’hui et surtout dans le futur.
Très (trop)peu de jeunes basques prometteurs
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3275861
tony43 a écrit :
16 janv. 2021, 08:59
Pour que Euskaltel soit sur la Vuelta (et si c’est fait sur un choix purement sportif) il va falloir que les coureurs soient plus performants qu’en 2020. Et franchement hormis Martin voire Cuadrado, j’ai du mal à imaginer d’autres coureurs faire des grosses performances.
Peut-être Lobato en début d’année mais il me semble loin loin de son niveau Movistar.

Je préfère largement les effectifs de Caja et Kern, aujourd’hui et surtout dans le futur.
Très (trop)peu de jeunes basques prometteurs
Je pense que les choix sont déjà faits. À part si Caja Rural et/ou Kern Pharma vont faire un début de saison énorme, Euskaltel devrait être sur la Vuelta.

Concernant les jeunes, bah c'est que j'ai déjà écrit sur le topic 2020. Mais apparemment Azanza a tenté de recruter Barrenetxea et Murguialday. Berasategi et Iribar devraient rejoindre l'équipe en 2022. C'est déjà ça.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3275865
Orodreth a écrit :
17 janv. 2021, 15:20
tony43 a écrit :
16 janv. 2021, 08:59
Pour que Euskaltel soit sur la Vuelta (et si c’est fait sur un choix purement sportif) il va falloir que les coureurs soient plus performants qu’en 2020. Et franchement hormis Martin voire Cuadrado, j’ai du mal à imaginer d’autres coureurs faire des grosses performances.
Peut-être Lobato en début d’année mais il me semble loin loin de son niveau Movistar.

Je préfère largement les effectifs de Caja et Kern, aujourd’hui et surtout dans le futur.
Très (trop)peu de jeunes basques prometteurs
Je pense que les choix sont déjà faits. À part si Caja Rural et/ou Kern Pharma vont faire un début de saison énorme, Euskaltel devrait être sur la Vuelta.

Concernant les jeunes, bah c'est que j'ai déjà écrit sur le topic 2020. Mais apparemment Azanza a tenté de recruter Barrenetxea et Murguialday. Berasategi et Iribar devraient rejoindre l'équipe en 2022. C'est déjà ça.
Je n’ai jamais dit que tu avais dit l’inverse !!!
C’était juste un état de la situation.
Les jeûnes basques optent pour l’instant pour les 3 autres équipes.

Quand à la sélection pour la Vuelta je pense aussi qu’elle sera pour eux même si au mérite je ne suis pas sûr que ce sera elle qui le obtiendra les meilleurs résultats
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3276287
Pourquoi avoir invité Euskatel en Catalogne tandis que deux autres équipes espagnoles sont laisser sur le carreaux alors que juste derrière il y a le Tour du Pays Basque où elle va surement participer en tant qu'équipe locale. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3276422
Ancelin a écrit :
19 janv. 2021, 18:11
Pourquoi avoir invité Euskatel en Catalogne tandis que deux autres équipes espagnoles sont laisser sur le carreaux alors que juste derrière il y a le Tour du Pays Basque où elle va surement participer en tant qu'équipe locale. :spamafote:
La question n’est elle pas plutôt pourquoi avoir invité Gazprom et Rally ?
La réponse est $$$$$

Écœurant pour la survie du cyclisme espagnol
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3276464
tony43 a écrit :
20 janv. 2021, 06:43
Ancelin a écrit :
19 janv. 2021, 18:11
Pourquoi avoir invité Euskatel en Catalogne tandis que deux autres équipes espagnoles sont laisser sur le carreaux alors que juste derrière il y a le Tour du Pays Basque où elle va surement participer en tant qu'équipe locale. :spamafote:
La question n’est elle pas plutôt pourquoi avoir invité Gazprom et Rally ?
La réponse est $$$$$

Écœurant pour la survie du cyclisme espagnol
Oui d'accord mais l'orga doit le savoir depuis longtemps pour Gazprom et Rally, en connaissance de cause elle aurait pu inviter Caja Rural qui fera peut être aucune WT espagnole si on a le même problème pour le Pays Basque que Euskatel qui justement est assuré d'être au Pays Basque du fait d'être l'équipe locale.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3276477
Ancelin a écrit :
19 janv. 2021, 18:11
Pourquoi avoir invité Euskatel en Catalogne tandis que deux autres équipes espagnoles sont laisser sur le carreaux alors que juste derrière il y a le Tour du Pays Basque où elle va surement participer en tant qu'équipe locale. :spamafote:
Pourquoi inviter Gazprom ? Une raison autre que l'argent ? Aucune. Gazprom a beau avoir Zakarin, c'est pas non plus un énorme atout pour convaincre des organisateurs. C'est pas le grand Zakarin qu'on a chez Gazprom. Enfin, ce n'est pas le seul atout, je me comprends. Il y a bien quelque chose derrière puisqu'elle a de l'argent contrairement aux équipes espagnoles. L'Espagne ne représente aucun intérêt pour eux d'ailleurs. C'est ce qui me gêne aussi. Ni Rally d'ailleurs. Arkea non plus. Heureusement qu'il y a Quintana + un billet sous la main.
Mais bravo les organisateurs. L'Espagne commence à sortir d'une crise et on utilise quelques méthodes pour refaire plonger le cyclisme espagnol dedans. C'est beau. Quand la situation sera stable, pourquoi pas laisser de côté quelques équipes comme le fait les organisateurs du Tour de Catalogne, là je suis très sceptique sur les vraies raisons.
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3276482
Caja Rural est une équipe de Navarre, très proche historiquement du Pays Basque, donc on peut penser qu'ils reçoivent une invitation comme Kern Pharma et Euskatel toutes deux basques.

Burgos, eux, ils ont l'assurance d'avoir un ticket pour la Vuelta.

En France, Delko n'a pas été retenu pour Paris-Nice alors qu'on sait déjà qu'elle ne sera pas présente sur le Tour, il ne lui reste que le Dauphiné comme course par étapes WT.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3277050
Clásica Gran Premio de Valencia : Juanjo Lobato, Mikel Aristi, Antonio Angulo, Antonio Jesús Soto, Joan Bou, Julen Irizar et Mikel Alonso. Iribar et Isasa (Laboral Kutxa) avec la sélection espagnole.
Vu le plateau, minimum top 10.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3277594
On a utilisé la technique ISN pour l'équipe, faire sprinter ses 3 sprinteurs sans train. :genance:
Mais ça a failli payer puisque Aristi a échoué à quelques centimètre de Manzin. Alonso et Lobato font 7e et 10e.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3277867
Ancelin a écrit :
25 janv. 2021, 16:18
On a utilisé la technique ISN pour l'équipe, faire sprinter ses 3 sprinteurs sans train. :genance:
Mais ça a failli payer puisque Aristi a échoué à quelques centimètre de Manzin. Alonso et Lobato font 7e et 10e.
Ils ont bien utilisé un train puisqu'Angulo aurait (selon la déclération d'après-course) lancé Aristi. Par contre, si Alonso et Lobato ont un peu sprinté dans leur coin, je t'avoue que c'était particulièrement inutile. Lobato n'a jamais été excellent sur des sprints plats (à part son année chez Euskaltel en 2013), je pense qu'il aurait du protéger Aristi mais peut-être qu'il l'a fait puisqu'on a pas bien vu le final. Bon résultat pour Alonso qui a l'air d'avoir progressé.

Ce résultat reste particulièrement rageant puisqu'Aristi passe à quelques centimètres de la victoire. Une victoire est une victoire et c'est le type d'équipe qui va remporter 5/6 victoires max à l'année, c'est dommage de passer à côté.


Par contre : 0 lors de la bordure. Toute l'équipe est dans la roue des Arkea puis au moment où Arkea remonte, il n'y a plus personne. Résultat : seul Irizar est devant (pas surprenant) et tout le monde est derrière. Quand je vois que les Electro Hiper avaient Ballesteros et Pelegri, certes pas ridicules, c'est anormal de voir Euskaltel avec un seul coureur devant. D'autant plus que Caja Rural et Kern Pharma avaient plusieurs coureurs dans le premier groupe. Je peux comprendre si ça se déroule comme ça sur une épreuve World Tour mais vu la startlist sur Clasica Valenciana, c'est non.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3278227
Aleix Espargaro s'entraîne actuellement avec Euskaltel au stage de pré saison. Je suis certain qu'il pourrait faire un honnête cycliste pro'.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3278330
Orodreth a écrit :
29 janv. 2021, 16:12
Aleix Espargaro s'entraîne actuellement avec Euskaltel au stage de pré saison. Je suis certain qu'il pourrait faire un honnête cycliste pro'.
Il a arrêté d’être avec les Euskaltel pour s’entraîner avec des vrais coureurs en l’occurrence Rojas et Erviti :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3279691
samu_64 a écrit :
03 févr. 2021, 19:32
C’est qui ce coureur ?
C’est un motard mondialement connu.
Il est passionné acharné de cyclisme.
Il s’entraîne avec tous ceux d’Andorre.
Giro 2021

En tout cas, c'est un parcours très diffi[…]

En Argentine, la 45e édition de la Vuelta d[…]

UAE Tour 2021

Froome 22e, la remontada est en marche :banana: […]

C'est un parours alléchant" "C[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site