Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 7 sur 7
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3262387
Norvergnat a écrit :
22 nov. 2020, 16:08
Dernière conférence de la saison où l'équipe et le staff se sont réunis !

☑ Bilan de la saison
☑ Objectifs 2021

Vivement l'année prochaine 🥳

Last conference of the season ! Looking forward to next year !

📸 Antoine Collet

#NIPPODELKOOneProvence l 100%ForTheTeam https://t.co/LBWhZSyatE

L'équipe a posté un tweet avec deux photos des coureurs et du staff. Je n'ai pas reconnu tous les coureurs mais je crois n'avoir vu aucun Japonais. L'un de vous pourrait peut-être faire une liste des coureurs visibles et donc présents l'année prochaine. :super:
Il y a toutes les recrues + Les coureurs signés en 2021 sauf les 2 japonais et Gonçalves si je dis aps de bétises.
Avatar de l’utilisateur
Par angelsB
#3262628
A la lecture de l'article (et sans vouloir préjuger des responsabilités de chacun) ça ne sent quand même vraiment pas bon pour le futur de l'équipe. Ne serait-ce qu'à l'horizon de la saison à venir ! Même à Marseille n'est pas Tapie qui veut, capable de créer une équipe cycliste pro compétitive ex-nihilo sur la base de ses idées et convictions ! :cry:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3262871
gaumeboss a écrit :
23 nov. 2020, 09:22
Que vont devenir Gonçalves, Ishigami et Oka ? Ils sont censés être toujours sous contrat.
Gonçalves est pressenti chez Efapel.
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3265322
Comme promis voici l'interview d'Axel Zingle que j'ai mené mi novembre. Il rejoindra le team en août prochain et avait fait un très bon stage cette année:
Pouvez vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaîtrait pas?

-Je suis Axel Zingle, j'ai 21 ans, je suis plutôt puncheur et je me concentre sur la route à 100% depuis cette année. Je serais à partir d'août prochain membre de l'équipe Nippo Delko One Provence.

Comment s'est déroulée la saison de votre côté avec le Covid dans les parages? Y'avait il de l'appréhension quand à la tenue du calendrier?

-Oui complètement! Comme je découvrait la discipline j'avais besoin de beaucoup courir pour progresser mais quand j'ai compris qu'il allait y en avoir moins que prévu je me suis dit que ça allait être plus compliqué que prévu. Heureusement on a eu la chance d'avoir trois beau mois en fin de saison qui ont permis de sauver les meubles et d'avoir quand même des jours de courses. Ce n'était pas simple de rester concentré pendant le confinement mais au final je ne regrette pas de m'être forcé à m'entraîner car pour moi la saison n'a pas été si catastrophique que ça.

Justement niveau entraînement pendant l'entraînement c'était du home traîner principalement?

-Oui c'était course à pied, gainage et musculation à la maison mais surtout beaucoup de home traîner.

Être champion de France espoir quand on voit que des Hugo Hoffsteter, des Jérôme Coppel l'on été et que même Benoit Cosnefroy qui ne l'a jamais été malgré des podiums ca doit faire quelque chose.

-Oui un titre de champion de France ca fait toujours quelque chose. J'avais déjà réussit à monter sur la troisième et la seconde marche du podium mais jamais tout en haut. D'autant que c'est ma première année à 100% sur route c'est assez inespéré et ca me conforte dans mon choix de discipline.

C'était un sprint à l'arrivée...

- On est arrivés échappés mais on s'est fait reprendre au kilomètre. C'était un final assez tortueux avec une bosse de 700 mètres jusqu'à 300 mètres de l'arrivée donc c'était pas préjudiciable d'être devant à ce moment la. Au final la plupart des coureurs qui se jouent la victoire étaient issus de l'échappée.

Qu'est ce qu'il se passe dans votre tête lors du dernier kilomètre?

- J'avais la pancarte dans le groupe car les autres coureurs savaient que j'allais bien au sprint alors j'ai essayé de gérer. Lorsque deux coureurs on pris quelques longueurs j'ai pris mes responsabilités pour ne pas les laisser se jouer la gagne. Je voulais surtout n'avoir aucuns regrets et tout faire pour remporter la course.

Vous avez été stagiaire chez Nippo Delko à partir d'août, globalement qu'est ce que ce stage vous aura apporté?

- J'ai vraiment appris à quel point c'était important de penser collectif, de faire ce que l'on attends de nous et ne pas se disperser en course. Physiquement j'ai gagné beaucoup en endurance. Ça m'a été bien utile en fin de saison où je sentais que je terminais toujours fort les courses et où la fatigue se fesait moins ressentir.

Quelque chose en particulier vous a attiré chez Nippo Delko?

- Tout d'abord il m'ont proposé un stage. Comme ça s'est fait pendant le confinement je n'avais pas d'autres pistes très sérieuses. C'est mon agent qui s'en est chargé et m'a dit qu'ailleurs ça allait être compliqué. Ensuite ça a bien accroché avec l'équipe lors de mon stage et ils m'ont rapidement proposé un contrat. Je n'ai pas hésité. 4 ans ça me permet d'apprendre et de progresser. Mon entraîneur va également me rejoindre dans la structure et c'est vraiment un plus. Je pense que j'ai fait le bon choix.

Vous terminez neuvième de Paris Camembert alors que vous n'êtes que stagiaire. Qu'est ce qui vous a plu sur cette course?

-Je découvrais vraiment le calendrier des Coupes de France avec également le Tour du Doubs. J'ai bien aimé ces courses assez dures, assez sélectives, avec des arrivées en petit comité qui me conviennent assez bien. Physiquement ça m'a permis de passer un cap notamment sur Paris Camembert qui était en fin de cycle. Je sentais une réelle différence avec le Tour du Doubs plus tôt en août. Plus globalement j'aime bien ce genre de courses dures avec des petites côtes, elles me correspondent assez bien.

Entre le Tour du Luxembourg (2.Pro) et une course amateur quels sont les différences majeures?

-Quand ça roule vite, ça roule très très vite. C'est peu être plus cadré qu'en amateur car on est pas forcément à fond toute la journée quand des équipes contrôlent. Mais quand ça met en route c'est tout de suite très compliqué de se placer. On a pas le droit à l'erreur. Certaines journée je devais faire le travail pour Eduard Grosu qui avait le maillot jaune. Quand j'avais terminé mon travail je ne cherchais pas à m'accrocher, je m'écartais complètement car je savais que je devais garder du jus pour recommencer le lendemain.

À l'aube de 2021 vous avez déjà des objectifs de fixé pour la saison prochaine?

- Oui! J'ai pu discuter avec l'équipe lors d'un stage fin octobre on s'est retrouvé avec tout le staff et les coureurs. Ça a permis de comparer nos objectifs et notre vision de l'avenir. Maintenant je n'ai pas encore mon calendrier avec l'équipe mais pour la première partie de saison avec le CC Étupes. J'aurais six bons mois en amateur pour continuer de progresser et travailler afin d'arriver bien en forme chez les pros. Ce sera ensuite le début d'un belle aventure chez les pros...
https://www.instagram.com/p/CIOd2Hango- ... lnhhhfi93i
https://www.instagram.com/p/CIOeF5aHMjg ... n47pdqfrv3
https://www.instagram.com/p/CIOelqInFnG ... ejel1hrbyx
Dernière édition par loulou30 le 30 nov. 2020, 22:28, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#3270577
stereoking69 a écrit :
20 déc. 2020, 16:17
Arrivée de Mathias Le Turnier, l'effectif est clos ?
ça fait 20 coureurs pour le moment (21 avec Zingle au 1er août), potentiellement je pense qu'il peut rester 2 ou 3 places, mais il faut voir où en est le budget avec les pertes de sponsor.
#3275080
:super:

Sinon deux trois trucs dans la Marseillaise du jour :

Les collectivités locales n'aident plus, Lannes cherche de nouveaux partenaires. Simon Carr ( qui est conseillés par Robby Hunter depuis octobre) a cassé son contrat pour aller chez EF, Lannes a l'air bien dégoûté. L'article revient aussi sur la blessure de Prades et la non sélection pour Paris Nice. :sweat:

Bon il y a aussi quelques bonnes nouvelles, le secteur performance s'est étoffé avec des coachs et un meilleur suivi . Ils sont aussi content du travail avec Look sur les vélos.
#3275086
ASO a choisi qui avait le droit de survivre entre Delko et B&B, il y avait une conti pro en trop en France malheureusement une conti pro qui ne fait pas le tour de France a dû mal à tenir plus de 5 ans. Un passage en conti pourrait être bénéfique à l'équipe car ne les priverait pas d'un calendrier correct vu qu'ils sont peu invités en WT :study:
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3275159
Kivolanov_Volabov a écrit :
13 janv. 2021, 16:12
:super:

Sinon deux trois trucs dans la Marseillaise du jour :

Les collectivités locales n'aident plus, Lannes cherche de nouveaux partenaires. Simon Carr ( qui est conseillés par Robby Hunter depuis octobre) a cassé son contrat pour aller chez EF, Lannes a l'air bien dégoûté. L'article revient aussi sur la blessure de Prades et la non sélection pour Paris Nice. :sweat:

Bon il y a aussi quelques bonnes nouvelles, le secteur performance s'est étoffé avec des coachs et un meilleur suivi . Ils sont aussi content du travail avec Look sur les vélos.
D'ailleurs premier article qui dit concretement que Rostaing est mélé à tout ça, d'après la marseillaise il "épaule" Hunter
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Tout ne ne semble pas encore complètement c[…]

Allezlasse lundi 18/01 avant 8h GODON Dorian Gambr[…]

Bon jeu à tous et que le meilleur gagne..[…]

Budget avant enchère 2

J'en ai 24 et pas 22 à priori :wink: E[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site