Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3104533
Bahrain-McLaren 2020


Image


Toujours associée aux cycles Merida, l'équipe Bahrain change de co-sponsor principal et fera route avec McLaren pour l'année 2020. L'équipe vit un tournant important, avec les départs de Vincenzo Nibali et Rohan Dennis, compensés par l'arrivée de deux nouveaux leaders pour les courses à étapes, Poels et Landa. Deux coureurs de grande valeur mais pas forcément habitués à porter seuls le leadership d'une formation world tour. A côté des deux têtes d'affiches, on retrouve plusieurs coureurs solides, attendus sur le terrain des classiques, tels Mohoric, Teuns, Cobrelli ou encore Garcia Cortina. A ces cadres de l'équipe viennent se greffer d'autres recrues très intéressantes. Alors, aura -t-on une saison marquée par des numéros de grande classe, ou bien des déceptions avec cet effectif sans grande star ? Enfin, sans grande star, je rectifie : que fera Mark Cavendish cette année ?

Pourquoi j'aime bien cette équipe et j'en fait la préz :

Parce que je kiffe Nibali mais que je n'avais pas trop suivi l'actualité des transferts :elephant:
Parce que j'aime bien le management solidaire et bienveillant qui se dégage de cette équipe. Par exemple, la décision prise de ne pas conserver Pozzovivo après son accident, afin qu'il puisse se consacrer avant tout à sa santé et son bien-être plutôt que de rempiler pour une année à risquer sa peau sur le vélo. :elephant:
Et puis quand même c'est chouette le cyclisme à la sauce émiratie, ne croyez pas que les championnats du monde de Doha n'étaient que l'exception qui confirme la règle. :elephant:
Ah un autre point, ils ont aussi un boss slovène qui connait bien les ficelles du métier, par exemple certaines rumeurs insinuent qu'il connait bien des médecins du style que tonton Pat' recommanderait. :evil:
C'est aussi une question de génération, je suis plus Voeckler qu'Hassenforder, et donc plus Bahrain que Haut-Rhin. :tonton:

Un peu d'histoire :

Rendons à César ce qui appartient à César, l'équipe est née en 2017 grâce à la vision et à la générosité de son Eminence, le Cheikh Nasser. Un bien chic type si j'en crois ce blog :
https://blogs.letemps.ch/coraline-chapa ... e-bahrein/.
Hélas, il serait par moments un poil moins cool si j'en crois sa page wikipedia.

Sinon en trois ans d'existence, l'histoire de l'équipe c'est surtout ça :



VINCENZO ! :love: :love: :love:

L'effectif :

Intersaison bien mouvementée. Outre les départ de Dennis (très fâché), de Nibali (ma, c'étou oune décisioune sentimantale... et poui Trek ils payent tous les mois yé crois) et par conséquent du frère de Nibali, l'équipe perd Pozzovivo (a priori rétabli) Agnoli (très nibalien), Garosio (très anonyme) et l'emblématique Meiyin Wang, infoutu depuis trois ans de ramener le maillot de meilleur grimpeur du Tour de Guangxi. Rappelons aussi que Koren (très dopé) n'avait pas pu terminer l'année 2019.

Côté arrivées, les recruteurs n'ont cependant pas chômé (c'est clair, la vache :agenou: ) et l'équipe est fière d'annoncer les venues de :

Mikel Landa (ex-Movistar, 30 ans):

Image

L'ancien fidèle coéquipier d'Aru, qui s'est révélé au grand public lors du giro 2015, se retrouve enfin leader unique dans une formation world tour. Il prévoit de disputer le Tour avec un objectif de classement général. 3 fois dans le top 10 ces trois dernières années, et même à une seconde de grimper sur le podium en 2017, le grimpeur basque, à présent trentenaire, se trouve à un tournant important de sa carrière.

Wout Poels (ex-Ineos, 32 ans)  :

Image

Après 5 saisons à envoyer du gros wattage pour Froome, le hollandais retrouvera un peu plus de libertés en 2020 chez Bahrein. Son programme de course sera a priori inchangé, et tourné vers Liège-Bastogne-Liège puis le Tour, où il sera sûrement là pour épauler Landa et gagner une étape. Il représente aussi une bonne garantie pour assurer des places dans le top 10 des grosses courses par étapes d'une semaine.

Mark Cavendish (ex-Dimension Data, 34 ans) :

Image

4 petits top 10 en 2019, une dernière victoire qui remonte à février 2018 (c'était au Tour de Dubai, devant Bouhanni et Kittel... un podium qui sent sacrément le sapin à l'heure actuelle), l'homme aux trente victoires sur le Tour n'est plus que l'ombre de lui-même. Y aura t-il une résurrection en 2020, année olympique ? Le rêve ultime serait bien sûr l'or à Tokyo sur l'américaine et une victoire sur le Tour, mais vu le déroulement des 3 dernières saisons une poignée de shit small wins sur des shit small races serait déjà pas mal.

Pello Bilbao (ex-Astana, 29 ans) :

Image

Un autre grimpeur basque pour accompagner Landa ! Double vainqueur d'étape sur le dernier giro, sixième de l'édition 2018, on a là une recrue très intéressante. Bon rouleur de surcroit depuis quelques années, Pello Bilbao sera un des coureurs à suivre en 2020.

Rafael Valls (ex-Movistar, 32 ans) : A connu six mois de grâce en 2015 entre son succès devant Van Garderen et Valverde à la Green Moutain et un Dauphiné conclu aux portes du top 10 avec une belle régularité en montagne. Equipier expérimenté.

Eros Capecchi (ex-Deceuninck, 33 ans) : L'italien sort de plusieurs saisons passées dans l'anonymat chez Quickstep. Il devrait tenir un rôle d'équipier.

Marco Haller (ex-Katusha, 28 ans) : L'autrichien est habitué aux classiques flandriennes depuis ses débuts en world tour chez Katusha il y a déjà 8 ans. 16ème à Paris-Roubaix l'an passé, il aura sans doute une grande liberté dans l'équipe sur ce type de courses. Coureur plutôt sympa, sauf quand on lui pique son bidon :



Enrico Battaglin (ex-Katusha, 30 ans) : Le transfert du puncheur italien a été annoncé bien tardivement. Il sort d'une saison bien terne, et devrait avoir des libertés en 2020 sur le giro, où il a souvent bien marché.

Scott Davies (ex-Dimension Data, 24 ans) : Quadruple champion de Grande-Bretagne du contre-la-montre, la dernière fois en 2017, le meilleur résultat du gallois dans cette discipline depuis son passage en world tour est une dix-neuvième place sur le chrono de Saint-Marin au dernier giro. L'effet Dimension Data.

Kevin Inkelaar (ex-Groupama FDJ conti, 22 ans) : Le jeune grimpeur hollandais débutera en world tour en 2020. Il a vécu une fin de saison 2019 compliqué, entre sa chute au tour de l'Avenir qui l'a contraint à quitter la course avant les premières étapes de montagne, et le décès de son ancien coéquipier chez Lotto Soudal U23 et ami Bjorg Lambrecht. Inkelaar présente cependant de solides références chez les Espoirs (2ème et 3ème du tour du Val d'Aoste, 4ème du tour d'Alsace) et il est attendu pour ses débuts au plus haut niveau.

Alfred Wright (ex 100%Me, 20 ans) :

Image

Le britannique, moitié pistard moitié routier, est une bonne bête à rouler. En 2019 il a remporté une étape du Tour de l'Avenir en réglant au sprint un petit groupe d'échappés. Sur le giro U23, c'est en distançant ses compagnons d'échappée et en résistant au peloton qu'il a levé les bras. En 2018, c'est sur la Ronde de l'Oise qu'il avait fait parler la poudre, en baroudeur, à seulement 18 ans. Peu de temps après, il terminait 5ème d'un dantesque championnat de grande-Bretagne Elite, où les trois quarts du peloton avaient bâché. Très en vue aussi l'hiver dernier sur piste, c'est un coureur à découvrir et je pense un vrai gros talent.

Santiago Buitrago (ex-Cinelli,20 ans) : Grimpeur colombien un peu inconnu au bataillon (et ce malgré un recherche → par auteur → eljardi) , qui a couru en Italie l'an passé et a signé une belle 6ème place sur le classement général du Val d'Aoste, avec une belle capacité à puncher sur la fin des ascensions.. Sinon je note une victoire et quatre podium sur le circuit amateur italien, pas exceptionnel mais je note qu'il avait été handicapé par une blessure en début de saison. A découvrir...

https://u23cyclingzone.wordpress.com/20 ... -buitrago/

Du côté de ceux qui étaient déjà là l'an passé, on a d'abord quelques costauds :

Phil Bauhaus (25 ans) : Le sprinter allemand, vainqueur d'étape sur le Dauphiné 2017, stagne depuis3 saisons. Régulièrement dans les top 10, il ne compte qu'une victoire en 2019, sur la Coppa Bernocchi. En fin de contrat, il devra se montrer en 2020.

Damiano Caruso (32 ans) : L'expérimenté italien, lieutenant modèle, devrait être un atout précieux pour Landa et Poels. A moins qu'à 32 ans, l'homme qui ne compte qu'une seule victoire professionnelle mais 2 podiums sur des courses par étapes world tour (Tour de Suisse 2017 et Tirreno 2018) et 2 top 10 de grands tours (vuelta 2014 et giro 2015) profite du chamboulement dans l'effectif pour prendre son envol individuellement.

Sonny Colbrelli (29 ans) :

Image

Les années passent pour le vainqueur annoncé d'un Milan-San Remo, les espoirs aussi. Colbrelli a déjà gagné en world tour et ne peut donc pas être qualifié de Bryan Coquard italien, néanmoins peut-il espérer mieux en 2020 qu'une poignée de victoires sur des courses mineures (non Albator, le giro n'entre pas dans cette catégorie) ?

Ivan Garcia Cortina (24 ans) :

Image

Le jeune espagnol sait faire pas mal de choses. Chatouiller Groenewegen sur un sprint massif, jouer avec les meilleurs punchers à l'arrivée du Grand Prix de Montréal ou dans l'étape ardennaise du BBTour, se lancer dans des échappées sur les grands Tours. En 2020, on peut espérer qu'il franchisse le palier qui lui permettra de scorer plus souvent.

Matej Mohoric (25 ans) :

Image

Après une saison 2018 très réussie, 2019 a été bien moyenne pour le talentueux slovène. Mais les plus optimistes souligneront qu'il a parfaitement lancé Alaphilippe vers la gagne à Milan San Remo ( :elephant: , je précise, des fois que), et que sa découverte des Flandriennes ne s'est pas si mal passée (9 à Gand-Wevelgem, 15 aux Flandres). Alors, il va aller la chercher cette belle classique belge en 2020 en profitant du marquage WVA/MVDP ?

Dylan Teuns (27 ans) :

Image

Le-belge-sans-H-qui-a-meilleur-palmarès-que-l'ensemble-du-peloton-français-sur-les-courses-à-étapes-world-tour ( :elephant: je précise également, des fois que. Notons aussi qu'il a une plus belle touffe) sait à peu près tout faire. Pour l'instant, il est prévu pour doubler flandriennes et ardennaises. Un pari peut-être risqué pour ce coureur encore jeune, mais qui a les moyens d'accrocher une belle classique à son palmarès

Et enfin, les équipiers et les nazes :

Yukiya Arashiro (35 ans) :

Image

L'ancien de la Bbox a fait une belle carrière, avec en point d'orgue cette victoire au Tour du Limousin 2012, obtenue à l'arrachée face à Jérémy Roy, alors que les deux coureurs étaient dans le ventre mou du classement au matin de la dernière étape. Depuis, il a gagné le critérium de Saitama, devant Bernal et Roglic quand même.

Grega Bole (34 ans) : Le slovène devrait avoir un rôle d'équipier, ou de poisson-pilote au mieux.

Chun Kai Feng (31 ans) : Merci Merida.

Heinrich Haussler (35 ans) ; Une histoire faite de deuxièmes places, de gros numéros physiques, de sacrées blessures et de passages fantomatiques. Reste sa passion pour les flandriennes, où il sera précieux pour l'équipe en 2020.

Domen Novak (24 ans) : Champion de Slovènie en titre (Et attention, avec 3 minutes sur Roglic et Mohoric, 7 sur Pogacar et 9 sur Brajkovic), bon équipier de base en montagne.

Mark Padun (23 ans) : Attention, l'ukrainien passé par la Colpack est un redoutable grimpeur. Devrait progresser en 2020 et confirmer les promesses de ses saisons espoirs et de ses premiers succès pro en 2018 et 2019, sur les routes italiennes.

Hermann Pernsteiner (29 ans) :

Image

Grimpeur de poche autrichien (1,65m), venu du VTT marathon et qui s'est plutôt bien adapté à la route. Sa saison 2019 est solide : 14ème au Tour de Catalogne, 16ème au Dauphiné, 15ème à la Vuelta.

Luka Pibernik (26 ans) : Slovène multi-fonctions.

Marcel Sieberg (37 ans) : Titanesque teuton (1,98 m) à l'aise quand ça frotte dur, que ce soit pour préparer les sprints ou les approches de secteurs pavés.

Jan Tratnik (29 ans) : Slovène, gros rouleur, spécialiste du contre-la-montre.

Stephen Williams (24 ans) : Vainqueur impressionnant de la ronde de l'Isard 2018, le gallois a vécu une saison blanche en 2019 en raison d'une blessure au genou. Faut voir ce que ça donne en 2020.

Le staff pour finir :

Directeur général : :evil: :evil: Rod Ellingworth, ex-responsable du massacre de Bardonnechia directeur de la performance au team Ineos, avec Milan Erzen en co-directeur et organisateur des apéros au cochonou de synthèse autrichien. :evil: :evil:

Manager général : Brent Copeland, en poste depuis la création de l'équipe Bahrain-Merida

Directeurs sportifs : Gorazd Stangelj, Franco Pelizotti, Tristan Hoffman, Alberto Volpi et Rik Verbrugghe.

Liens utiles :

https://teambahrainmerida.com/ et bientôt https://teambahrainmclaren.com/ « Passion meets technology to unleash the art of the possible » and all that shit,right ?
https://www.facebook.com/BahrainMcLaren/
https://twitter.com/BahrainMcLaren
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3104534
Je précise également à titre informatif que la formation Bahrain a officiellement une réserve, la Colpack, mais que bon, il n'y a guère que Padun qui a su se faire une place dans l'équipe worldtour en venant de là-bas. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3104540
Iguane a écrit :
06 janv. 2020, 23:16
Je précise également à titre informatif que la formation Bahrain a officiellement une réserve, la Colpack, mais que bon, il n'y a guère que Padun qui a su se faire une place dans l'équipe worldtour en venant de là-bas. :spamafote:
Merci de le préciser, parce que sinon, j'avais fini par l'oublier...mais peut être que la Bahrein aussi :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3104586
BUITRAGO c'est le 3ème de la Vuelta del Porvenir 2017 remportée par un coureur que vous allez connaître, je pense, dès cette année si vous suivez les jeunes : Rafael PINEDA (objectifs Vuelta de la Juventud, Giro, ce qui va être difficile désormais, et Tour de l'Avenir)
BUITRAGO avait remporté une étape difficile et le CLM (c'était plus un cronoescalada).

En 2018, il a participé à la Vuelta de la Juventud. Top 15 et 4e meilleur E1 derrière ARDILA, PINEDA et Didier MERCHAN (autre jeune Colombien qui commence à se montrer sur le calendrier local).
Il a une Vuelta a Colombia dans les jambes. Dans le sens où il a déjà pris part à la course.

En 2019, la Team Cinelli cherchait un jeune Colombien. Andrea Bianco, le sélectionneur colombien de VTT (je crois qu'il l'est toujours) l'a placé.
Il avait pour objectif principal le Val d'Aoste où il a vraiment explosé pour les suiveurs espoirs. Il est pas passé de remporter une étape et j'ai trouvé qu'il était le grimpeur le plus régulier de la course avec l'Ethiopien Hailemichael.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3104589
Iguane a écrit :
06 janv. 2020, 23:16
Je précise également à titre informatif que la formation Bahrain a officiellement une réserve, la Colpack, mais que bon, il n'y a guère que Padun qui a su se faire une place dans l'équipe worldtour en venant de là-bas. :spamafote:
Ce n'est plus le cas depuis la première saison de Bahrain, Colpack n'utilise plus les Merida que fournissait l'équipe.

Désormais les équipes de développement sont la conti en Asie (dont on attend le signe de vie) et plus ou moins la Adria Mobil, dont l'ancien patron est le patron de la Bahrain. Bahrain leur refile notamment le matériel usagé.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3104596
Orodreth a écrit :
07 janv. 2020, 09:42
La fameuse Conti en Asie n'a pas l'air d'exister tout simplement.
Faut attendre les annonces d'équipes UCI, c'est pas surprenant qu'ils ne communiquent pas dessus pour le moment si la cible c'est le calendrier asiatique.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3104929
Adryy8 a écrit :
07 janv. 2020, 08:54
Iguane a écrit :
06 janv. 2020, 23:16
Je précise également à titre informatif que la formation Bahrain a officiellement une réserve, la Colpack, mais que bon, il n'y a guère que Padun qui a su se faire une place dans l'équipe worldtour en venant de là-bas. :spamafote:
Ce n'est plus le cas depuis la première saison de Bahrain, Colpack n'utilise plus les Merida que fournissait l'équipe.

Désormais les équipes de développement sont la conti en Asie (dont on attend le signe de vie) et plus ou moins la Adria Mobil, dont l'ancien patron est le patron de la Bahrain. Bahrain leur refile notamment le matériel usagé.
:super: Ah merci pour la mise au point, je me demandais il est vrai à quoi sert cette soit-disant réserve qui te sors un coureur en quatre ans.
Avatar de l’utilisateur
Par Wald
#3104945
Tu dois quand même l’apprécier cette équipe pour nous faire une présentation aussi complète. Vraiment intéressant de te lire. Bravo !

Moi ce que j’aime dans cette équipe, c’est les flèches d’argent de mon enfance (j’exagère un peu sur le côté enfance) :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3105036
super présentation
pour moi si une équipe doit joindre le cercle des 5 tops team (Astana,Sky,Deuceuninck,Bora,Jumbo) c'est bien celle la
elle a un potentiel fou et avec le changement de direction on peut avoir une belle base de résultats
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3105060
jobijoba21 a écrit :
08 janv. 2020, 12:17
Tout dépend si Landa va assumer son rôle de leader, mais sinon oui, belle équipe
n’empêche que Landa c'est une valeur sur
et il n'entrevoit pas de signes de Déclin
cette fois ci il est seul :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3105276
Wald a écrit :
07 janv. 2020, 23:54
Tu dois quand même l’apprécier cette équipe pour nous faire une présentation aussi complète.
En même temps, j'apprécie ou j'admire un peu tous les cyclistes donc bon... même ceux de la skyneos mais faut pas l'écrire trop gros.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3106508
Orodreth a écrit :
07 janv. 2020, 08:30
BUITRAGO c'est le 3ème de la Vuelta del Porvenir 2017 remportée par un coureur que vous allez connaître, je pense, dès cette année si vous suivez les jeunes : Rafael PINEDA (objectifs Vuelta de la Juventud, Giro, ce qui va être difficile désormais, et Tour de l'Avenir)
BUITRAGO avait remporté une étape difficile et le CLM (c'était plus un cronoescalada).

En 2018, il a participé à la Vuelta de la Juventud. Top 15 et 4e meilleur E1 derrière ARDILA, PINEDA et Didier MERCHAN (autre jeune Colombien qui commence à se montrer sur le calendrier local).
Il a une Vuelta a Colombia dans les jambes. Dans le sens où il a déjà pris part à la course.

En 2019, la Team Cinelli cherchait un jeune Colombien. Andrea Bianco, le sélectionneur colombien de VTT (je crois qu'il l'est toujours) l'a placé.
Il avait pour objectif principal le Val d'Aoste où il a vraiment explosé pour les suiveurs espoirs. Il est pas passé de remporter une étape et j'ai trouvé qu'il était le grimpeur le plus régulier de la course avec l'Ethiopien Hailemichael.
Il a clairement le potentiel pour faire une Higuita cette saison.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3106746
On3 a écrit :
13 janv. 2020, 14:38
Orodreth a écrit :
07 janv. 2020, 08:30
BUITRAGO c'est le 3ème de la Vuelta del Porvenir 2017 remportée par un coureur que vous allez connaître, je pense, dès cette année si vous suivez les jeunes : Rafael PINEDA (objectifs Vuelta de la Juventud, Giro, ce qui va être difficile désormais, et Tour de l'Avenir)
BUITRAGO avait remporté une étape difficile et le CLM (c'était plus un cronoescalada).

En 2018, il a participé à la Vuelta de la Juventud. Top 15 et 4e meilleur E1 derrière ARDILA, PINEDA et Didier MERCHAN (autre jeune Colombien qui commence à se montrer sur le calendrier local).
Il a une Vuelta a Colombia dans les jambes. Dans le sens où il a déjà pris part à la course.

En 2019, la Team Cinelli cherchait un jeune Colombien. Andrea Bianco, le sélectionneur colombien de VTT (je crois qu'il l'est toujours) l'a placé.
Il avait pour objectif principal le Val d'Aoste où il a vraiment explosé pour les suiveurs espoirs. Il est pas passé de remporter une étape et j'ai trouvé qu'il était le grimpeur le plus régulier de la course avec l'Ethiopien Hailemichael.
Il a clairement le potentiel pour faire une Higuita cette saison.
Tu t’emballes je trouve.
Ok ce sera sans doute un bon coureur mais il n’y aura pas toutes les années un Higuita.
Surtout qu’il n’a pas sa pointe de vitesse
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3106826
Iguane a écrit :
08 janv. 2020, 22:20
Wald a écrit :
07 janv. 2020, 23:54
Tu dois quand même l’apprécier cette équipe pour nous faire une présentation aussi complète.
En même temps, j'apprécie ou j'admire un peu tous les cyclistes donc bon... même ceux de la skyneos mais faut pas l'écrire trop gros.
:applaud: :applaud: :applaud:

Oui, j'ai du retard dans la lecture de certains topics....
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3106846
la première compo de la Bahrein me laisse un peu circonspect

elle se rend sur le TDU sans sprinteur
a moins qu'on ne veuille promouvoir Haller et encore
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3106926
tony43 a écrit :
13 janv. 2020, 20:24
On3 a écrit :
13 janv. 2020, 14:38


Il a clairement le potentiel pour faire une Higuita cette saison.
Tu t’emballes je trouve.
Ok ce sera sans doute un bon coureur mais il n’y aura pas toutes les années un Higuita.
Surtout qu’il n’a pas sa pointe de vitesse
C'est un pari complet.
Higuita n'avait pas plus de référence.

Après, je te rejoins sur le fait qu'il n'y a pas de Higuita tous les ans (même la Colombie ne sait pas faire ça !).
Running

...et d'éviter de se blesser, à forc[…]

Mikel Epanda Lisiero Nitrato poursuit sur sa lanc&[…]

Voile - Vendée Globe 2020

Ca y est j'atteins le 40ème ce matin. Je pe[…]

Caja Rural-Seguros RGA 2020

https://teamcajarural-segurosrga.com/dos-nuevos-ta[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site