Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 35 sur 39
  • 1
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 39
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3227227
Tour de Slovaquie:
Rudy Barbier
Jenthe Biermans
Guillaume Boivin
Itamar Einhorn
Mikhel Raim
Alexis Renard
Norman Vahtra.

Encore un empilement de sprinteurs. :elephant:
Barbier sera le sprinteur protégé je pense mais Einhorn jouera aussi sa carte, Vahtra va encore devoir faire PP...
Biermans pour le CG.

Tour de Toscane et Coppa Sabatini:
Matteo Badilati
Omer Goldstein
Reto Hollenstein
Travis McCabe
James Piccoli
Mads Wurtz
Rory Sutherland.

Deux courses au parcours plutôt plat et on met des grimpeurs. :elephant:
McCabe devrait donc avoir sa carte (si il passe les quelques petites bosses du parcours du moins, Wurtz peut faire quelque chose aussi.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3227996
Je croyais que je l'avais déjà dit mais non Alessandro De Marchi 2 ans dans l'équipe:
ISN enfaite c'est soit des vieux soit des jeunes, l'âge intermédiaire ça existe pas. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3228036
L'équipe a le chic de prendre les échappées qui vont jamais au bout sur le Tour. :elephant:

Barbier 5e de la première étape du Tour de Slovaquie sur une arrivée en légère bosse.

Course décevante sur le Tour de Toscane, McCabe est pas passé, Goldstein 20e.
Par shackshack
#3228162
Martin il n’est pas encore au top de sa forme, il n’a jamais montré du grand Dan Martin. Probablement son plus mauvais Tour avec 2015 chez Cannondale mais il y avait Talansky en leader. Au delà de sa blessure survenue au Dauphiné, je pense que la préparation en vue du Tour de la totalité de l’équipe était en dedans (déjà sur le Dauphiné on voyait qu’il était en retard niveau prépa). Espérons qu’il atteigne son pic pour les classiques ardennaises.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3228873
Deux bons résultats aujourd'hui sur les autres courses: Mads Wurtz termine 5e de la Coppa Sabatini et Mikhel Raim et Jenthe Biermans terminent 4e et 7e de la 3e étape du Tour de Slovaquie.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3229533
Guillaume Boivin 7e de la 3e étape du Tour de Slovaquie, Biermans entre dans le top10 du CG.

Sur le Tour encore une étape où l'équipe n'a pas pesé, Hofstetter est sorti à contre temps.
Une petite pensée pour le gorille qui a abandonné hier.
Par shackshack
#3229555
Ancelin a écrit :Faut sauter sur Aniolkowski !
Encore un sprinter? :elephant:

Il reste 1-2 place(s)

Le secteur classique est à renforcer, on l'a clairement vu sur l'étape du Tour aujourd'hui, dès qu'il y aura du vent sur une étape du Tour l'an prochain Froome sera largué.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3229578
shackshack a écrit :
18 sept. 2020, 19:00
Ancelin a écrit :Faut sauter sur Aniolkowski !
Encore un sprinter? :elephant:

Il reste 1-2 place(s)

Le secteur classique est à renforcer, on l'a clairement vu sur l'étape du Tour aujourd'hui, dès qu'il y aura du vent sur une étape du Tour l'an prochain Froome sera largué.
Aniolkowski c'est plus qu'un simple sprinteur, il est très bon en CLM, grimpe très bien (la preuve aujourd'hui), l'équipe a pris Vahtra l'an passé je la verrai bien le prendre avec l'arrêt de CCC
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3229930
Victoire de Rudy Barbier sur la dernière étape du Tour de Slovaquie ! :metalhead:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3230866
shackshack a écrit :
09 sept. 2020, 22:47
Ben Moshe je le vois bien passer avec l'équipe A l'an prochain, ils le font beaucoup courir depuis la reprise et était stagiaire avec la PCT l'an dernier. Ben Moshe, Lahav et Edo Goldstein sont les israéliens qui passeront le pallier avec l'équipe pro à mon avis, ils représentent la nouvelle génération des israéliens.
Oui ce sont clairement les meilleurs espoirs du cyclisme israélien actuellement. Bon je ne prends pas en compte Einhorn ou O.Goldstein que j'aime bien comme grimpeur.

Les 2001 Rotem Tene et Oded Kogut font une assez bonne saison en Israël. Globalement je trouve que le niveau du cyclisme israélien a progressé depuis 3-4 ans.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3230955
Quand je regardes le calendrier de l'équipe sur le dernier mois et demi restant (que les courses WT restantes enfaite) je me dis que certains coureurs auront très très peu couru dans cette saison raccourci et avoir un effectif de 30 coureurs était plutôt un désavantage durant cette période.
Je reste aussi persuadé que l'équipe aurait pu courir beaucoup plus durant cette période.

Allez un petit prono pour les sélections du Giro et de la Vuelta:

Giro: Barbier, Cimolai, Badilati, Zabel, Dowsett, Brandle, Cataford, Sagiv.
Vuelta: Martin, Navarro, Piccoli, Boivin, Hollenstein, Sutherland, Renard, Goldstein.

Je vois que Martin faire 2 GT.
Pas de GT pour Biermans et Wurtz du coup mais il y a les flandriennes en même temps et ils seront plus efficaces là-bas, pour eux c'était soit le Tour soit aucun GT.
Vahtra trop tendre pour un GT (au contraire de Renard qui montre de belles choses), Einhorn c'était déjà prévu qu'il n'en fasse pas cette année, McCabe inutile et vu son calendrier post arrêt voilà quoi... Et enfin Raim revient de blessure te je le vois pas sur un GT.
Par shackshack
#3231648
Pour moi Barbier aura le leadership sur le Giro, Cimolai jouera sa carte perso sur les finaux où Barbier ne passera pas car trop vallonnés. Barbier offre plus de garanties que Cimolai et a remporté des étapes au contraire de Cimolai qui n'a rien gagné.

La question se pose de l'utilité de Zabel, Barbier-Cimolai ça va sûrement se marcher un peu dessus au début et il n'y a déjà pas d'automatisme donc inutile d'apporter encore plus de confusion (après au Tour, ils ont bien mis Hofstetter-Greipel-Van Asbroeck donc tout est possible). Un grimpeur ou baroudeur à la place animerait les étapes de montagne en échappée ce qui ne serait pas plus mal. Bref, faire un train à la Demare pour au final faire des top5 ça ne sert à rien.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3232287
Bilan coureurs par coureurs pour le TDF:

Dan Martin: Il a débuté le Tour diminué après sa chute sur le Dauphiné et espérait monter de régime au fil du Tour. Même si on l'a vu offensif il n'a pas pesé sur les débats lorsqu'il était échappée ce faisant à chaque fois rapidement lâché.
Sa 41e place au général final reflète ça méforme pour ce Tour.
Finalement fallait-il le sélectionner après sa chute sur le Dauphiné ?

Hugo Hofstetter: La satisfaction de l'équipe sur ce Tour il a été très présent sur le sprints signant 4 top10 dont une 4e place lors de l'arrivée à Sisteron. C'est vrai il faut l'avouer qu'il s'est débrouillé un peu seul en début de Tour l'équipe misant plus sur Greipel pour les sprints.

Krists Neilandts: On a vu un Neilandts très offensif pour son premier Tour et pourtant quand on regarde de plus près on se rend compte qu'il n'a pas pris l'échappée qu'a 2 reprises, la plupart de ces tentatives ayant échoué.
Il ramène la principale récompense de ce Tour à l'équipe le prix de la combativité obtenu sur la 4e étape après son numéro dans le final.

Nils Politt: On a encore vu le guerrier Nils Politt sur ce Tour, chutant à deux reprises notamment sévèrement lors de l'étape de l'Ile de Ré, cela ne lui a pas empêcher de prendre les échappées les jours suivants malgré une douleur au dos. Un peu diminué cependant il n'a pas peser sur les échappées mais termine le Tour positivement par un bon CLM.

Ben Hermans: On aura vu une seule fois Ben Hermans durant ce Tour lors de l'étape de Loudenvielle où il était échappée, faisant parti des 2 plus forts sur le papier il a finalement obtenu une décevante 6e place ce jour là. Avant ça Ben c'est remis d'une chute lors du premier jour à Nice et après on l'a plus du tout revu.

André Greipel: Papy fait de la résistance c'est le mot qui désigne le mot le Tour du gorille, blessé le premier jour André c'est battu pour pouvoir disputer un sprint chose faite à Saint Martin de Ré où il termine 6e.
Il s'est ensuite battu en 3e semaine contre un gros rhume qui l'a fortement diminué et contraint à l'abandon à bout de forces.

Tom Van Asbroeck: On a pas beaucoup vu le belge ci ce n'est sur quelques coups comme celui de l'étape de Poitiers, sur les sprints il a eu un rôle de protecteur pour ses sprinteurs.

Guy Niv: Il a accompli son principal objectif finir le Tour et ainsi devenir le premier israélien à l'avoir débuté puis terminé !
Sinon Guy s'est battu tout le long pour finir le Tour on ne l'a donc pas trop vu tenter à s'échapper.
Par shackshack
#3233185
Assez d'accord avec ton bilan du TDF 2020 Ancelin, je mets également mes commentaires coureurs par coureurs.

Pour son premier Tour, ISN avait deux objectifs: une victoire d'étape et le second plus réaliste, permettre au premier israélien de finir ce GT pour la première fois. Globalement, au delà du fait que les coureurs ne peuvent lutter face à des tops coureurs de GT, la question de la prépa physique en vue de ce Tour se pose également car aucun coureur ne semblait suffisament frais et à 100% pour prétendre accéder à la victoire.


Dan Martin

Il a très tôt annoncé en début de saison qu'il ne jouerait pas le top10 cette année et qu'il viserait les étapes. Il est arrivé sur le Tour affaibli par une fracture au sacrum survenue sur le Dauphiné et dans une condition physique loin d'être optimale comme observée sur le tour de l'Ain où il se prend un tir (pareil sur le Dauphiné, on ne voit pas du grand Dan Martin). Il a alors visé la 3ème semaine du Tour pour pouvoir atteindre son objectif.  Dan Martin a tenté à quelques reprises de prendre les échappées mais sans parvenir à suivre les cadors pour jouer la victoire, courant davantage après sa condition physique. Il conclu son Tour à la 41ème place, probablement son plus mauvais Tour depuis 2015 chez Cannondale et encore à l'époque il était équipier de Talansky. Ce Tour aura au moins eu l'intérêt de le préparer en vue des ardennnaises.

André Greipel

On aura plus souvent vu Greipel en queue de peloton pour constater les lâchés que Greipel sprinter. Tombé lors de la première étape du Tour, il ne peut pas disputer les sprints jusqu'à la 10ème étape où il fait 6. Il se retire finalement à la 18ème étape après avoir développé des symptômes grippaux.

Ben Hermans

Hermans aura été fantomatique sur ce Tour ce qui est décevant de la part du coureur le plus prolifique de l'équipe sur la saison 2019. Une question de prépa en vue de ce Tour peut également se poser, Hermans n'envisageait pas d'être présent sur le Tour encore un mois avant. Les managers l'ont sûrement convaincu que sa présence était importante compte tenu de ses perfs obtenues avant le Tour.

Hugo Hofstetter

Hugo aura été le coureur ayant montré ce qu'on attendait de lui avec cette sélection bien méritée: être présent dans les top10 sur les sprints. Imaginer qu'il puisse gagner une étape était un peu utopique face à ces adversaires et sans train mis à sa disposition.

Krists Neilands

LE coureur qui aura le plus montré sur ce Tour. Pour son premier Tour, Neilands aura énormément tenté pour prendre des échappées et a offert une bonne visibilité à l'équipe en remportant le prix de la combativité à l'issue d'une longue échappée sur la 4ème étape. Il a également replacé Hofstetter à l'approche des sprints.


Guy Niv

Il avait pour objectif de finir son 1er Tour de France, objectif réussi. On aurait malgré tout pu s'attendre à le voir prendre les échappées (même publicitaire) mais les DS, craignant que cela ne le grille avant d'arriver aux Champs, ont préféré le cantonner à être le porteur de bidons.

Nils Politt

Coureur le plus remuant de l'équipe en début d'étape pour prendre les échappées, il n'aura pas trouvé de parcours correspondant à ses qualités pour pouvoir se montrer candidat à une victoire d'étape. Lui aussi en préparation en vue des classiques flandriennes, il aura accompagné ses grimpeurs au cours d'échappées et préparer le train en vue des sprints.

Tom Van Asbroeck

Il a été le PP de Greipel et d'Hofstetter à l'approche des sprints permettant de les repositionner suffisamment bien pour jouer les top 10. On aurait pu également s'attendre à le voir prendre des échappées en appui de grimpeurs mais cela n'a pas été le cas.
Néanmoins, le belge a fait son travail et chez ISN, on n'est pas difficile donc bon Tour pour lui.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3233230
Sutherland prendra sa retraite à la fin de la saison.
Par shackshack
#3233280
D'après leur compte insta, Cimolai, Barbier, Zabel feront le Giro sûr. On rajoute Sagiv, il reste 4 places.

Dowsett et Cataford feront soit le Giro soit la Vuelta.

Si Martin fini sa saison sur la Vuelta, Navarro sur le Giro avec un autre grimpeur ça serait pas mal car ISN ne va pas que jouer les sprints sur le Giro et être inexistant en montagne.
Par shackshack
#3233898
Résultat du CLM au championnat du monde:
Dowsett 9ème
Brandle 27ème
Cataford 41ème

Bevin, futur ISN, fait 12ème.

A noter que Dowsett n’a pas couru avec le vélo Factor, ce qui est un peu un désaveu de l’équipement choisi par l’équipe en début de saison.

La meilleure perf’ obtenue avec un Factor sur CLM cette saison est la 9ème place de Politt sur le tour d’Algarve.
Par shackshack
#3234419
Dani Navarro fera le Giro et annonce qu’il cherche une équipe pour l’an prochain. Dowsett probablement aussi sur le Giro tout comme Cataford. Ça laisserait une place entre Brandle et Badilatti.

Hofstetter reprend à la flèche Brabançonne, puis Gand-Wevelgem, le Scheldeprijs, le Tour des Flandres, la Panne et Paris-Roubaix.

Renard fera LBL, la flèche Brabançonne, l’Amstel et il est dans la shortlist pour faire la Vuelta.
  • 1
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 39
Tour de France 2021

Je sens qu'on est reparti pour un chrono par &eacu[…]

Et ce qu'il ne dit pas, c'est que c'est la version[…]

Le contre la montre de saint émilion &eac[…]

L'Angliru, inhumain :green: https://i.goopics.[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site