Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 42 sur 45
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
Par ThomasBen
#3066392
Quef a écrit :
02 sept. 2019, 00:09
Ou Latour est un coureur talentueux mais pas très fiable (cela se voit par ses erreurs tactique). Un peu comme Géniez finalement.
Pour une équipe orientée grimpeurs, Ag2r ne fait pas de bons résultats cette année dans les classements généraux. Il serait important de recruter un leader bis : on est loin de l’époque Péraud-Pozzo-Bardet, malgré la présence intéressante de Naesen.

Concernant Bouchard, je suis vraiment content, il semble avoir du potentiel. Maintenant attention de ne pas courir à l’envers. Après tout il est très loin de la gagne et dépassé par beaucoup de coureurs initialement échappés avec lui. Donc il ne faut pas se faire de châteaux en Espagne.
Wow ! :sweat:
Après tout ce qu'il a fait, c'est très dur de dire ça de lui. Surtout après toute les galères qu'il a traversé depuis plus d'un an (y a pas que sa blessure de cette année hein).
Mais à l'inverse de ce que tu dis, jusqu'à l'année dernière et ses premiers pépins, Latour c'est un mec ultra régulier : il a passé des caps en allant cherché à chaque fois des places de mieux en mieux. On parle quand même d'un mec qui a fait un podium sur une WT et qui fait 13° (plus maillot blanc) d'un Tour où il était équipier. ET cela avant ses 25 ans.
Juste comme ça, c'est 15 top 15 (bcp entre 10 & 15) sur des courses WT (Classique ou course d'une semaine) quasiment toutes entre 22 & 24 ans. Avec des courses aussi différentes que Lombardie, FW, Dauphiné, Catalogne ou TDF.
Donc clairement il est dans les niveaux de performances de Pozzo et Peraud, avec un fort potentiel et une jeunesse qui encourage à miser dessus. Et globalement c'est au-dessus de Geniez, qui lui est un mec de "coups".
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3066432
ThomasBen a écrit :
02 sept. 2019, 09:11
Pour Latour : au regard de ses difficultés/blessures depuis plus d'un an, ne sous-estimons l'énorme difficulté à retrouvé son véritable niveau. Il lui faudra sans doute du temps, c'est logique. ET cruel. Il faut tout reconstruire pour lui... Sa caisse, son endurance, ré-habitué son corps à rouler, retrouver ses repères. C'est plutôt bien qu'il fasse cette Vuelta, mêmes'il ne se battra pas pour le CG (y a peut-être quelque chose à chercher quand même). Mais ça lui profitera sans doute pour la saison prochaine, c'est une étape clé dans sa reconstruction.
C'est difficile de savoir quelles peuvent être les conséquences de ses blessures sur son niveau actuel. Pour tempérer ce que tu dis, on peut quand même signaler qu'il avait déjà un bon niveau au tour de Pologne et qu'il semblait assez ambitieux sur cette Vuelta. Donc je ne suis pas certain, qu'il était vraiment dans une démarche de reconstruction. Ceci dit, tu as peut-être raison et la défaillance d'hier est peut-être la conséquence de ses blessures ou du manque de temps pou retrouver son meilleur niveau ou c'est peut-être tout autre chose. Il avait aussi déjà montré des difficultés à être régulier sur 3 semaines de course.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3066433
ThomasBen a écrit :
02 sept. 2019, 09:24
Quef a écrit :
02 sept. 2019, 00:09
Ou Latour est un coureur talentueux mais pas très fiable (cela se voit par ses erreurs tactique). Un peu comme Géniez finalement.
Pour une équipe orientée grimpeurs, Ag2r ne fait pas de bons résultats cette année dans les classements généraux. Il serait important de recruter un leader bis : on est loin de l’époque Péraud-Pozzo-Bardet, malgré la présence intéressante de Naesen.

Concernant Bouchard, je suis vraiment content, il semble avoir du potentiel. Maintenant attention de ne pas courir à l’envers. Après tout il est très loin de la gagne et dépassé par beaucoup de coureurs initialement échappés avec lui. Donc il ne faut pas se faire de châteaux en Espagne.
Wow ! :sweat:
Après tout ce qu'il a fait, c'est très dur de dire ça de lui. Surtout après toute les galères qu'il a traversé depuis plus d'un an (y a pas que sa blessure de cette année hein).
Mais à l'inverse de ce que tu dis, jusqu'à l'année dernière et ses premiers pépins, Latour c'est un mec ultra régulier : il a passé des caps en allant cherché à chaque fois des places de mieux en mieux. On parle quand même d'un mec qui a fait un podium sur une WT et qui fait 13° (plus maillot blanc) d'un Tour où il était équipier. ET cela avant ses 25 ans.
Juste comme ça, c'est 15 top 15 (bcp entre 10 & 15) sur des courses WT (Classique ou course d'une semaine) quasiment toutes entre 22 & 24 ans. Avec des courses aussi différentes que Lombardie, FW, Dauphiné, Catalogne ou TDF.
Donc clairement il est dans les niveaux de performances de Pozzo et Peraud, avec un fort potentiel et une jeunesse qui encourage à miser dessus. Et globalement c'est au-dessus de Geniez, qui lui est un mec de "coups".
Sauf que Peraud et Pozzo étaient des coureurs confirmés et que Latour est encore en phase de développement. Derrière Bardet, il n'y a pas vraiment un 2ème leader fiable pour les GTs. Et il faut bien avouer que ça doit faire très longtemps que l'équipe Ag2r n'a aussi peu pesé sur le CG des courses WT. Mais bon, elle compense en partie sur d'autres terrains.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3066438
Concernant Cosnefroy, il était encore très fort hier et c'est la grosse satisfaction de l'équipe cette saison. Par contre, tactiquement, ce n'était pas terrible pour l'équipe, hier. Bon ils ont été malchanceux avec le problème mécanique de Naesen. Cosnefroy a attaqué un peu trop souvent. A un moment, il attaque juste quand Naesen va opérer la jonction. Il aurait peut-être fallu le canaliser un peu. Mais malgré cela, il est encore parmi les plus forts sur la fin.
Par ThomasBen
#3066463
blouss_ a écrit :
02 sept. 2019, 11:50
Concernant Cosnefroy, il était encore très fort hier et c'est la grosse satisfaction de l'équipe cette saison. Par contre, tactiquement, ce n'était pas terrible pour l'équipe, hier. Bon ils ont été malchanceux avec le problème mécanique de Naesen. Cosnefroy a attaqué un peu trop souvent. A un moment, il attaque juste quand Naesen va opérer la jonction. Il aurait peut-être fallu le canaliser un peu. Mais malgré cela, il est encore parmi les plus forts sur la fin.
Complètement d'accord !
Je rajouterai juste une dernière chose. Attaquer pour attaquer c'est contre-productif. Quand les 3 devant sont partis sans Ag2r à 3 derrière, il faut évidemment rouler. Quand ils ont déjà 50 sec et que c'est Gallopin qui lance un contre c'est assez hallucinant... Après déjà les attaques de Cosnefroy qui ont plus mis en péril Naesen qu'autre chose.
Sur les 3, tu en fais roulé 2 sur le dernier tour et le 3° se débrouille dans Ty Marec. Alors oui ça n'assure pas la victoire mais en lançant Gallopin comme ça tu as très exactement 0% chance de victoire. En limitant l'écart (sans doute que d'autres auraient collaboré) et rapprochant le % reste minime mais au moins existe.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3066474
Je me permets de citer ce que j'avais mis sur l'enfilade de la 5ème étape de la Vuelta sur Latour :
marooned a écrit :
28 août 2019, 18:51
veji2 a écrit :
28 août 2019, 18:19
J'espère le voir proche du top 5, mais après une saison quasi blanche, difficile de rêver un top résultat. S'il fait 9ème avec une étape je signe des deux mains, s'il fait 9ème tout court ce sera déjà pas trop mal. Faut aussi se rappeler des limites montrées sur les TDF 2017 et 2018 où il a bien plus subi la course que contribué à la façonner. Il y fait 29 et 13 mais par exemple la 13ème place de Gaudu cette année, alors qu'à certains moments de la course il a fait mal aux jambes de leaders en bossant pour Pinot, c'est autre chose que la 13ème place en second rideau permanent de Latour l'an dernier.
Oui enfin je ne suis pas certain que ce genre de comparaison soit très pertinent. Le niveau global du Tour 2018 me semble bien supérieur à celui du Tour de cette année. Et puis Latour s'était lui aussi sacrifié pour Bardet lors de l'étape des pavés où il prend un tir car il est le premier à lui donner sa roue après une crevaison ou en faisant le train pour rien dans le col d'Azet car Bardet n'était pas bien ce jour là.

Ce qui est vraiment intéressant sur cette Vuelta, c'est qu'il est (enfin) le leader unique de l'équipe sur un grand tour et on peut penser qu'il va viser uniquement le général sans se disperser comme il a l'habitude de le faire. On aura donc une meilleure vision de ses capacités sur un grand tour à l'issue de cette Vuelta.

Quand à sa saison blanche ou presque, ça pourrait être un bel avantage en deuxième partie de Vuelta. Et devant lui au général, il a des Kelderman, Majka, Chavès, Uran qui sont loin d'être des modèles de régularité. Roche devrait aussi rentrer dans le rang donc il a un bon coup à jouer. Moi je le vois entre 5 et 10 et j'espère plus près du top 5 que du top 10. Donc entre 5 et 7.
L'étape d'hier a malheureusement montré non pas quelque chose d'évident mais qui était très possible : un coureur à court de fond, sans réserves, explosant après une grosse semaine de course. C'était pour ce type de raison que je n'étais pas très confiant sur sa Vuelta et aurait déjà trouvé un fond de top 10 tout à fait bien. J'espère qu'il va pouvoir faire du jus en choisissant une paire d'étape pour faire les échappées, mais je ne suis même pas sûr qu'il y arrive efficacement. Ce que l'on peut espérer c'est qu'outre que ça aidera pour la saison prochaine d'avoir une Vuelta dans les pattes, qu'il puisse monter en régime un peu pour les courses italiennes de septembre. Ce serait super qu'il y fasse des résultats solides.
Par ThomasBen
#3066475
blouss_ a écrit :
02 sept. 2019, 11:33
ThomasBen a écrit :
02 sept. 2019, 09:11
Pour Latour : au regard de ses difficultés/blessures depuis plus d'un an, ne sous-estimons l'énorme difficulté à retrouvé son véritable niveau. Il lui faudra sans doute du temps, c'est logique. ET cruel. Il faut tout reconstruire pour lui... Sa caisse, son endurance, ré-habitué son corps à rouler, retrouver ses repères. C'est plutôt bien qu'il fasse cette Vuelta, mêmes'il ne se battra pas pour le CG (y a peut-être quelque chose à chercher quand même). Mais ça lui profitera sans doute pour la saison prochaine, c'est une étape clé dans sa reconstruction.
C'est difficile de savoir quelles peuvent être les conséquences de ses blessures sur son niveau actuel(1). Pour tempérer ce que tu dis, on peut quand même signaler qu'il avait déjà un bon niveau au tour de Pologne (2) et qu'il semblait assez ambitieux sur cette Vuelta. Donc je ne suis pas certain, qu'il était vraiment dans une démarche de reconstruction (3) .Ceci dit, tu as peut-être raison et la défaillance d'hier est peut-être la conséquence de ses blessures ou du manque de temps pou retrouver son meilleur niveau ou c'est peut-être tout autre chose. Il avait aussi déjà montré des difficultés à être régulier sur 3 semaines de course.
Pour préciser :
1- les conséquences de ces différentes blessures sont difficiles à évaluer (je te rejoins la-dessus) pour les séquelles/dommages d'un point de vue "médicales". Cad leur gravité.
Mais elles ne le sont pas du tout d'un point de vue forme/repères/caisse car ce n'est pas dû à leur gravité ou à leur type, simplement au fait qu'il est resté éloigné du ryhtme, format professionnel pendant env. 15 mois (avec des retours oui!). A ce niveau pour un GT c'est préjudiciable, ç'aurait pu passer, mais on a bien vu que finalement il n'est pas capable d'enchainer et de récupérer des efforts sur plusieurs jours.
2- Pareil il y a une grosse différence entre une épreuve d'une semaine (d'autant le Tour de Pologne) et un GT. On niveau ne se retrouve d'un bloc. Il est plus rapide de pouvoir peser de nouveau sur une course (être en forme) que de performer sur un GT chaque jour (retrouver de la caisse et un niveau général). C'est en ça que je parles de temps et de "reconstruction"
3- C'est assez sensible comme différence mais je n'ai pas dit qu'il venait dans une démarche de reconstruction, car je ne le penses pas et évidemment il avait (à raison) des ambitions. Ce je dis c'est (qu'il le veuille ou non) il est en reconstruction, son organisme et son corps, ainsi que mentalement, doivent retrouver la caisse suite à ces différentes coupures. Dans son esprit lui il est indéniablement dans une logique de performance mais quand je parlais de reconstruction (je t'accorde que le termes n'est pas très bien choisi), je parlais du temps nécessaire pour retrouver toute la palette d'un coureur réellement performant, d'un constant. Cad ce qu'il était.

NB : je maintiens, mais Latour est (pour le moement, le vrai révélateur sera la saison2020) le 2nd leader d'Ag2r sur les GT (notamment). Le problème c'est pas qu'il n'a pas rempli sportivement ses objectifs ; c'est qu'il a été absent des courses où il devait endosser ce costume. On peut difficilement le lui reprocher. Je ne vois qui (et comment!) ag2r pourrait aligner de mieux que lui : filière CCF, jeune, potentiel, rouleur, accepte d'être équipier, français...
En début de saison on voyait encore des gens, sur ce topic entre autre, nous dire que le réel avenir d'Ag2r et même la meilleure carte française c'était Latour... C'est quand même hallucinant de voir que depuis hier soir les mêmes (je ne parles pas toi) s'interrogent sur son niveau et disent qu'il est surcoté...
Par ThomasBen
#3066477
Je reformules mes remarques sous forme de questions :
1- Vous pensez qu'hier on a vu le niveau intrinsèque et global de Latour ?
2- Pensez-vous qu’aujourd’hui Latour est en bonne forme et à son niveau le plus haut en carrière ?
3- Pour vous le Latour d'aujourd'hui est-il au même niveau que celui de début 2018 ?
Par Quef
#3066497
ThomasBen a écrit :
02 sept. 2019, 13:41
Je reformules mes remarques sous forme de questions :
1- Vous pensez qu'hier on a vu le niveau intrinsèque et global de Latour ?
2- Pensez-vous qu’aujourd’hui Latour est en bonne forme et à son niveau le plus haut en carrière ?
3- Pour vous le Latour d'aujourd'hui est-il au même niveau que celui de début 2018 ?
Latour vaut beaucoup mieux que sa perf d'hier. Et oui c'est un leader bis. Reste qu'il fera peut-être une belle carrière, mais peut-être pas. Il n'a rien démontré sur 3 semaines, c'est un fait.

D'autre part, l'année 2019 est illisible du fait de blessures. Mais on sait qu'en cyclisme les blessures ou méformes sont fréquentes. Ag2r n'a pas actuellement les moyens de pallier à ces impondérables.

Donc je pense, au regard des incertitudes sur Latour et au regard de la fragilité des hommes, qu'Ag2r doit activement rechercher un deuxième leader bis.
Apres ils font ce qu'ils veulent :green:
Par Quef
#3066513
ThomasBen a écrit :
02 sept. 2019, 13:39
[...]
Je ne vois qui (et comment!) ag2r pourrait aligner de mieux que lui : filière CCF, jeune, potentiel, rouleur, accepte d'être équipier, français...
[...]
Curieux cahier des charges pour un leader bis ! Il est de l'équipe ou il est de toi ?
Parce que j'ai du mal à faire rentrer un Pozzovivo dedans, par exemple :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3066529
Pour le moment Latour c'est une progression régulière et intéressante de 2015 à 2018 avec quelques coups d'éclats de ci de là (la route du sud en 2015 est la première, il a porté en 2016 le maillot de leader du TDS mais a du abandonner, il fait 3 en Catalogne, il gagne le CLM des cdf 2 fois... mais il faut voir aussi qu'il a jusqu'à présent très peu gagné (4 courses) et il a certes fait des places en suiveur, mais sur les CG de GT il n'a pas non plus été impressionnant. c'était un parcours de bon coureur complet (bon clm, bon en montagne) mais pas non plus à ce stade susceptible de faire de gros résultats. Par comparaison un Bardet qui score peu fait 6ème du TDF à 24 ans et avait autant de victoires et d'un autre niveau au même âge.

En revanche il est clair que depuis fin 2018 il est très difficile de situer le niveau de Latour avec tout ses pépins, et donc on ne sait pas s'il va encore beaucoup progresser ou peu, etc...

J'aimerais le voir sans pépins pour voir ce qu'il peut faire, car je n'en sais rien pour le moment.
Par ThomasBen
#3066589
veji2 a écrit :
02 sept. 2019, 16:02
Pour le moment Latour c'est une progression régulière et intéressante de 2015 à 2018 avec quelques coups d'éclats de ci de là (la route du sud en 2015 est la première, il a porté en 2016 le maillot de leader du TDS mais a du abandonner, il fait 3 en Catalogne, il gagne le CLM des cdf 2 fois... mais il faut voir aussi qu'il a jusqu'à présent très peu gagné (4 courses) et il a certes fait des places en suiveur, mais sur les CG de GT il n'a pas non plus été impressionnant. c'était un parcours de bon coureur complet (bon clm, bon en montagne) mais pas non plus à ce stade susceptible de faire de gros résultats. Par comparaison un Bardet qui score peu fait 6ème du TDF à 24 ans et avait autant de victoires et d'un autre niveau au même âge.

En revanche il est clair que depuis fin 2018 il est très difficile de situer le niveau de Latour avec tout ses pépins, et donc on ne sait pas s'il va encore beaucoup progresser ou peu, etc...

J'aimerais le voir sans pépins pour voir ce qu'il peut faire, car je n'en sais rien pour le moment.
Je te remercie je pense exactement la même chose :jap: :super:
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3066633
Je rejoins l'avis que, pour juger du véritable niveau de Latour, il faudra attendre 2020. Sa blessure du début de saison lui aura vraiment pourri sa saison. C'est dommage, mais j'espère qu'il reviendra fort en 2020.
Quant à AG2R, il faudra vite oublier cette saison, car il y aura eu peu de satisfactions (sauf si les prochaines semaines sont exceptionnelles).
Par Quef
#3067475
Pierre Latour déclare lui même être encore trop irrégulier pour jouer un CG.
Je ne sais pas si cela s’apprend, Pierre Latour n’est plus si jeune.
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3067801
Quef a écrit :
04 sept. 2019, 22:32
Pierre Latour déclare lui même être encore trop irrégulier pour jouer un CG.
Je ne sais pas si cela s’apprend, Pierre Latour n’est plus si jeune.
Je ne sais pas s'il dit qu'il encore trop irrégulier cette année pour un jouer un CG, ou s'il parle en général.
Par Quef
#3067864
Un mot sur les contre la montre par équipe, grande épine dans le pied d’Ag2r, mais le centre de formation semble avoir pris le sujet au sérieux ! Le club Chambéry CF a réalisé de grosses perfs récemment, et encore ce matin en remportant l’étape au Tour du Frioul.
Réjouissant :smile:
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3068256
Latour a été très fort sur cette étape. Il échoue de peu, mais il a eu de bonnes sensations aujourd'hui (ce qu'il déclare), et il a montré que son niveau revenait. Ce n'est pas passé loin, mais c'est de bon augure.
D'ailleurs, je me demande où il se serait situé s'il ne s'était échappé aujourd'hui. J'ai tendance à penser qu'il se serait situé dans les 10 meilleurs.
Par LeBreton
#3068294
Latour est vraiment surprenant , on sait jamais à quoi s'attendre avec lui , pour l'instant , ça reste problématique pour un classement général de GT , malheureusement .

Très belle étape de Bouchard , aussi , qui s'est sacrifié pour Pierre , et qui n'est qu'a deux points de Madrazo pour le maillot de la montagne , pour une première année pro , c'est très solide .
Avatar de l’utilisateur
Par Akaion
#3068361
Ne jugez pas Latour sur cette Vuelta pour voire ce qu'il peut donner sur un classement général, il revient de plusieurs blessures cette année, c'est déjà bien ce qu'il fait.
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
Running

Tout à fait d'accord. En CAP le niveau es[…]

Je vote pour ce qu à dit le che... heu Cp[…]

Parlons des anciens Tours...

Stage 9 » Le Grand Bornand › L[…]

Africa Tour 2021

Attention à Will Be Annouced before 15.01.2[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site