Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 5 sur 174
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 174
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2952136
J'arrive après la bataille mais je suis globalement d'accord avec Richard (comme souvent) sur le sujet Gaudu + Reichenbach. Pour moi il est indispensable de les avoir auprès de Pinot pour ne pas avoir de regrets et parer à toutes les éventualités. Sky n'a pas non plus été invincibles sur toutes les étapes depuis 2012, même s'ils maîtrisent globalement la course. Il y a aussi eu des loupés, hormis en 2016 et 2018. Dans un coup à la Peyra-Taillade par exemple t'es bien content d'avoir ET Gaudu ET Reichenbach pour rouler plutôt que Ladagnous ou Ludvigsson. Alors oui c'est assez peu probable et la marge de manœuvre est réduite, mais quand tu décides d'axer ta saison sur le Tour, tu fais en sorte de parer à toutes les éventualités dans ta sélection. Pinot aura la main d'oeuvre nécessaire pour le début en plaine (assez réduite en plus cette année), autant renforcer le groupe montagne par une individualité supplémentaire. Et puis il est aussi question d'ambitions. Pinot n'aura certainement pas 50 occasions d'attaquer la Sky, mais si tu vas sur le Tour avec la seule intention de suivre et de subir la course c'est un peu tristounet et pas très engageant pour sortir une grosse perf. Venir armé ça te met aussi dans une situation de conquête et dans un bon état d'esprit pour aborder la course. Perso j'attends autre chose de Pinot qu'un Top 5 en opportuniste, peu importe son historique sur le Tour. Il est à un point de sa carrière où il doit être acteur des "courses objectifs" et les courir en leader/patron.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2952141
Sinon je suis de moins en moins convaincu que Küng sera sur le Tour. Il fait tout le début de saison avec le groupe Démare et n’apparaît dans aucun plan pour le Tour. Alors il y a certainement l'idée de créer un groupe pour les classiques, mais je ne serais pas surpris qu'il intègre aussi le train Démare pour faire profiter de sa capacité à rouler fort avant de laisser place aux poissons pilotes habituels (une sorte de premier relais quoi). Pour moi sa sélection est loin d'être acquise, voir assez peu probable désormais, selon les infos que l'on a.

A ce stade je pense que la compo la plus probable est la suivante :

Pinot
Reichenbach
Gaudu
Molard
Preidler
Ladagnous
Bonnet
Roux

Avec Ludvigsson et Küng en réserve.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2952145
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 15:46
A la BMC Kung faisait la première partie de saison avec le groupe classique avant de faire le Tour.
Ce n'est pas impossible évidemment. Mais en connaissant la logique de fonctionnement de l'équipe et de Pinot, j'ai de gros doutes de le voir sur le Tour sans avoir partagé des moments en stage et en course.

Je pense que le premier indicateur sera de voir s'il est au départ de Tirreno ou de Paris-Nice.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2952148
Liam a écrit :
21 janv. 2019, 15:49
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 15:46
A la BMC Kung faisait la première partie de saison avec le groupe classique avant de faire le Tour.
Ce n'est pas impossible évidemment. Mais en connaissant la logique de fonctionnement de l'équipe et de Pinot, j'ai de gros doutes de le voir sur le Tour sans avoir partagé des moments en stage et en course.

Je pense que le premier indicateur sera de voir s'il est au départ de Tirreno ou de Paris-Nice.
Les 2 courses lui convienne parfaitement.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2952151
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 15:54
Liam a écrit :
21 janv. 2019, 15:49


Ce n'est pas impossible évidemment. Mais en connaissant la logique de fonctionnement de l'équipe et de Pinot, j'ai de gros doutes de le voir sur le Tour sans avoir partagé des moments en stage et en course.

Je pense que le premier indicateur sera de voir s'il est au départ de Tirreno ou de Paris-Nice.
Les 2 courses lui convienne parfaitement.
Hein ?
Avatar de l’utilisateur
Par doutey_fdjeux_fan
#2952163
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 16:17
doutey_fdjeux_fan a écrit :
21 janv. 2019, 16:12
Küng est annoncé sur Tirreno de toute façon.
C'est ou que tu a vu ca ?
Sur le même lien que tu avais cité, http://www.equipecycliste-groupama-fdj. ... e-travail/
J'ai vu que Richard t'avais infirmé cette information, mais pour moi, si je dois me préparer avec d'autres coureurs pour une course c'est que j'y serai avec eux. Mais effectivement on n'a pas de confirmation officielle.
Par *Chouchou*
#2952313
doutey_fdjeux_fan a écrit :
21 janv. 2019, 16:12
Küng est annoncé sur Tirreno de toute façon.
Ce qui devrait permettre de tester en course le CLME avec Pinot sur TA avant le Tour.

J'espère bien que Küng fera le Tour, non seulement pour le CLME mais aussi, et peut-être surtout s'il y a du vent sur une étape dans le midi pour éviter à Pinot de se prendre encore une bordure.
Par jerem9
#2952528
Ça parait quand même difficilement concevable qu’une recrue et un moteur du calibre de Kung ne soit pas sur le tour surtout avec un clmpe
Par -Vélomen-
#2952646
Liam a écrit :
21 janv. 2019, 15:24
J'arrive après la bataille mais je suis globalement d'accord avec Richard (comme souvent) sur le sujet Gaudu + Reichenbach. Pour moi il est indispensable de les avoir auprès de Pinot pour ne pas avoir de regrets et parer à toutes les éventualités. Sky n'a pas non plus été invincibles sur toutes les étapes depuis 2012, même s'ils maîtrisent globalement la course. Il y a aussi eu des loupés, hormis en 2016 et 2018. Dans un coup à la Peyra-Taillade par exemple t'es bien content d'avoir ET Gaudu ET Reichenbach pour rouler plutôt que Ladagnous ou Ludvigsson. Alors oui c'est assez peu probable et la marge de manœuvre est réduite, mais quand tu décides d'axer ta saison sur le Tour, tu fais en sorte de parer à toutes les éventualités dans ta sélection. Pinot aura la main d'oeuvre nécessaire pour le début en plaine (assez réduite en plus cette année), autant renforcer le groupe montagne par une individualité supplémentaire. Et puis il est aussi question d'ambitions. Pinot n'aura certainement pas 50 occasions d'attaquer la Sky, mais si tu vas sur le Tour avec la seule intention de suivre et de subir la course c'est un peu tristounet et pas très engageant pour sortir une grosse perf. Venir armé ça te met aussi dans une situation de conquête et dans un bon état d'esprit pour aborder la course. Perso j'attends autre chose de Pinot qu'un Top 5 en opportuniste, peu importe son historique sur le Tour. Il est à un point de sa carrière où il doit être acteur des "courses objectifs" et les courir en leader/patron.
:reflexion:

Quel est ton objectif pour Pinot sur ce Tour 2019 ? C'est quoi une grosse perf ?

Le voir y aller pour attaquer la Sky, ce n'est pas un peu présomptieux ?

Je ne suis pas sûr qu'il faille fixer de gros objectif pour Pinot. Déjà, parler de podium ou autres, je ne pense pas que ce soit la solution. Pinot l'a dit lui même, il a fait ses meilleurs résultats en GT quand il a évité de se fixer des objectifs trop élevés. Il disait pendant la Vuelta qu'il avait bouffé beaucoup de jus mentalement sur le Giro. Pour moi il doit débarquer sur le Tour en visant le général mais sans donner aucun objectif chiffré.

La victoire en Lombardie, c'est top, il a gagné un monument en dominant la course et au terme d'une course monstrueuse. Ca, ça restera et personne ne pourra lui enlever.

Par contre, ça ne lui garantit rien pour le Tour et je ne sais pas vraiment à quel point sa victoire au Lombardie peut l'aider pour le Tour. C'est tellement incomparable... Format course d'un jour en fin de saison, sous une température automnale contre format GT, sous la chaleur, face à une concurrence au top.

Vu ses antécédents sur le Tour et dans les GT, un Tour de France régulier, sans craquage m'irait très bien. Même si c'est en mode suiveur (qui a attaqué la SKY ces dernières années ??).
Fait 4/5ème du Tour en étant régulier en montagne, ça serait très bien.


Après, la chance de Pinot (et de Bardet), c'est qu'on va avoir un Tour beaucoup moins relevé que le Giro, et ce pour la 1ère fois depuis belle lurette. Au final, Pinot n'aura pas affaire à une concurrence plus forte sur le Tour 2019 (Froome, Bardet, Quintana, Uran... Peut être Thomas ?) que sur le Giro 2018 (Dumoulin, Froome, Lopez, Yates...).
Nibali, Yates, Roglic, Dumoulin, Lopez, Landa, Bernal seront sur le Giro, et donc pas sur le Tour (ou pas à 100 %), et ça c'est une vraie chance.

En plus, le parcours 2019 est idéal pour Pinot. Je ne sais pas s'il pourra avoir mieux. Je ne vois que du positif : pas de 1ère semaine plate, de la montagne très rapidement (et chez lui en plus...), un clm assez tôt sans lendemain de jour de repos, des Pyrénées sur mesure (le Tourmalet ça lui convient à fond), pas d'étape de montagne en début de 3ème semaine après un jour de repos (il a bizarrement craqué à chaque fois à ce moment là sur les Giro 2017 et 2018 et sur la Vuelta 2018), des Alpes sur mesure avec de l'altitude, des cols longs (ça lui convient totalement et il y fera moins chaud).

Mais pour accrocher un podium sur le prochain Tour, Pinot devra faire face à la chaleur, ne pas tomber malade et éviter les jours sans. Pas évident. C'est possible mais peu probable finalement. J'ai été suffisamment déçu par Pinot dans les précédents GT (au final le Giro 2017 reste son meilleur GT je pense) pour ne plus retomber dans l'euphorie et les ambitions trop élevées.
Par -Vélomen-
#2952653
Kung, je ne comprendrais pas qu'il ne soit pas sur le Tour. Pour le coup je trouve que ça serait même n'importe quoi.

C'est un énorme rouleur, il peut beaucoup apporter sur le clm par équipes, il frotte bien et sait rouler fort en plaine. Et il passe correctement la montagne, contrairement à un Bonnet, dont on ne sait pas trop comment (et dans quel état) il passera les Pyrénées…

Kung doit être sur le Tour, ça me parait évident.

En plus, Démare, pour les sprints, n'a pas besoin de plus que ce qu'il a. Son train est parfait et, de mon humble avis, supérieur à ce qu'un sprinteur de son calibre mérite. La saison 2018 de Démare me fait dire qu'il a un peu atteint un plafond de verre. On connait son niveau, mais je ne le vois pas aller plus haut.
Sur le Tour, on a vu son train (le duo Guarnieri et Sinkeldam en fait) dominer quelques fois les sprints, mais Démare n'a pas suivi et n'a pas conclu le travail.

Kung ne doit pas être recruté seulement pour Démare (d'ailleurs j'espère qu'il aura les coudées franches sur Roubaix et d'autres Flandriennes). Démare a déjà eu assez de recrutements pour lui et Kung vaut plus que ça.

J'espère déjà voir Kung sur Tirreno.
Par -Vélomen-
#2952661
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 01:18
On le savais déjà (même si c'était pas encore officiel).

Par contre on apprend aussi que Morabito, Scotson, Kung et Frankiny feront Tirreno
Ce n'est pas comme ça que je le lis.

Il dit qu'il va préparer Tirreno avec eux, mais pas qu'il le fera avec eux (grosso modo, il dit qu'il va s'entrainer avec eux, c'est tout).

Les 4 ne seront pas sur Tirreno.

D'ailleurs à mon avis il n'y aura que Morabito et Kung (je l'espère fortement pour ce dernier).
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#2952689
-Vélomen- a écrit :
22 janv. 2019, 21:55
Kung, je ne comprendrais pas qu'il ne soit pas sur le Tour. Pour le coup je trouve que ça serait même n'importe quoi.
...
Kung doit être sur le Tour, ça me parait évident.
...
C'est sûr que recruter un des plus gros moteurs du peloton et ne pas l'aligner au Tour, ce serait quand même assez ballot.
Par flahutes12
#2952710
A 5 mois du départ de TDF, beaucoup beaucoup de choses peuvent se passaient dans une équipe de sportifs de très hauts niveaux. Attendons un peu avant de supputer sur les chances des uns et des autres pour être au départ du TDF.

A part Thibaut Pinot, qui peut être sur d'être aujourd'hui au départ du TDF. Il ya une sélection de coureurs, qui seront suivis dans ces premiers mois, et la direction sportive tranchera. Parfois la sélection pour le DF réserve de grosses surprises, sans oublier que si un FDJ est Champion de France, Madiot aime bien montrer le maillot tricolore au mois de juillet,
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 174

La liste des engagés : Engagement repouss&e[…]

La source est l'article de la RTBF, je prés[…]

DECEUNINCK QUICK STEP 2020

Je vois mal Lidl et Colruyt associés […]

2 coureurs qui devraient rapidement se retrouver &[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site