Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 4 sur 174
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 174
Par Quef
#2951249
Reichenbach est toujours parmi les meilleurs en fin de GT, et tout autant absent dans les premiers jours. A l’inverse, Gaudu a moins de caisse et est plus puncheur, il serait précieux sur la première moitié du TDF. Je les vois donc bien se passer le témoin de sherpa pour Thibaut.
S’il ne fait pas le Tour, je trouverai Ludvigsson sous-utilisé. Il va fort au TTT et accompagne très loin son leader. Il me paraît très supérieur à un Ladagnous. Maintenant c’est une équipe française romantique, donc il s’intéressent à l’affect...
Par Richard
#2951269
Oui et aussi partage possible entre étapes courtes/longues, entre Gaudu et Reichenbach.

Ladagnous, pas tant une question d’affect même si le fait de garder une ossature française doit jouer un peu.

Mais il n’est pas très inférieur à Ludvigsson, dans un rôle d’équipier, c’est méconnaître l’ensemble de ce travail de l’ombre.
Il roule fort aussi, notamment en TTT, et a énormément d’expérience, d’affinités avec Pinot (ça compte), il sent la course, est respecté dans le peloton (interview récente à lire)...
Il accompagne moins loin mais on lui demande pas ça en priorité.
Il peut anticiper en montagne en échappée si nécessaire.

Bonnet est essentiel aussi mais il a du mal à finir ses GT, la vieille Lada solide dans un rôle voisin avec un peu plus de rayon d’action ça se défend tout à fait pour des raisons sportives et pas « romantiques ».

Ludvigsson j’aime beaucoup aussi, il est un candidat très légitime, et je me réjouis que l’équipe ait désormais ce genre de « problème de riche ».
Par -Vélomen-
#2951300
Richard a écrit :
18 janv. 2019, 23:07
marooned a écrit :
18 janv. 2019, 13:52
Je ne comprends toujours pas à quoi ça sert d'avoir Reichenbach et Gaudu sur le prochain Tour. Un seul des deux suffit pour suivre le train Sky en montagne aux côté de Pinot. Par ailleurs, il resterait qui pour assurer une présence de l'équipe dans les étapes de montagne du Giro et de la Vuelta ? Frankiny et Vincent sont encore beaucoup trop tendres pour assumer ce rôle.

Pour Molard et Preidler, leur présence sur le Tour est beaucoup plus logique. Et comme Roux a annoncé qu'il doublerait Giro/Tour, ça ne laisserait donc plus que deux places à prendre. J'ai vu passé une interview de Ladagnous il y a quelques jours et il laissait clairement transparaitre qu'il ferait parti de l'équipe lui aussi. Et comme j'arrive pas à imaginer Bonnet rester à quai, ça laisserait donc Ludvigsson et Küng sur le carreau.
Reichenbach et Gaudu n’ont pas tout à fait les mêmes qualités... et défauts, ils sont complémentaires et peuvent très bien servir tous les deux, autant avoir tous les meilleurs atouts tant les marges de manœuvre sont faibles. Servir en même temps ou en alternance, un mauvais jour de l’un ou de l’autre est toujours possible.

C’est un peu de la science-fiction mais un Gaudu n’aurait pas été de trop sur certaines étapes du dernier Giro par exemple (Sappada, Bardonnechia...)
Ok le Tour est bien plus cadenassé mais justement, il faut se mettre en situation de n’avoir aucun regret.

Pour des raisons différentes gaudu et Reichenbach ne seraient pas dans leur meilleur rôle comme leader montagne sur un GT.


Frankiny, avec Morabito en chaperon, et/ou Vincent s’il poursuit sa progression, ça ne jouera pas les tout premiers rôles en montagne mais ça peut assurer un service minimum au Giro.
De toute façon l’équipe ne peut pas être au top sur tous les terrains de toutes les courses, l’ambition principale sera autour de Demare +3/4pour son train
Avec Roux voire Madouas pour les étapes vallonnées, ça fait une équipe très correcte.

Vuelta, les grimpeurs du Tour pourront enchaîner (sauf Gaudu, encore un peu jeune) Molard, Preidler, voire Pinot encore


Au Tour je vois le groupe de Tenerife
+ Bonnet Ladagnous Kung
(et Roux qui paie l’enchaînement présomptueux avec le Giro reste finalement à quai, et Ludvigsson en remplaçant)

Pas d’inquietude pour le chrono, Molard est plutôt bon, Reichenbach tout à fait correct, seul Gaudu maillon "faible" mais pas non plus un boulet .
Le potentiel est là pour faire un bon truc.
Encore une fois, je te trouve très optimiste ! :hehe:

Le Gaudu 2018, il n'aurait servi à rien dans les étapes de Sappada ou du Finestre. Dans les Dolomites, ça s'est joué entre leaders, de mémoire il n'y avait que Pinot, Dumoulin, Pozzovivo, Lopez et Carapaz en chasse de l'intouchable S.Yates. Difficile de voir Gaudu parmi ces mecs là. En 2019, peut être, mais en 2018, il n'a jamais montré un tel niveau (hormis sur Milan Turin, mais sur une course d'un jour, en fin de saison, etc...).
Pour l'étape du Jafferau, Reichenbach fait un exploit en accompagnant Pinot jusqu'au pied de Jaffereau. Il ne faut pas trop en vouloir non plus en espérant qu'un Gaudu ait pu être là aussi. Avoir un équipier avec soi dans la course monstrueuse qu'on a vu ce jour-là, c'est déjà énorme.


Pour le reste, je rejoints Marooned. Je ne vois pas vraiment l'intérêt d'avoir Gaudu ET Reichenbach sur le Tour. Le Suisse suffit et il l'a montré sur les 2 derniers Giro, d'autant plus que la montagne est cadenassée par SKY sur le Tour.

Pinot dit qu'il n'a pas peur d'attaquer les SKY,mais il faut être réaliste, vu ses antécédents sur le Tour et les GT, Pinot ne va pas débarquer sur le Tour pour attaquer les SKY, mais pour les suivre le plus longtemps possible et espérer faire un top 5 ou mieux, un podium.

Et puis, j'espère voir Gaudu exploser en 2019 et confirmer les énormes espoirs laissés par sa saison 2017. En 2018, il a déçu, mais on peut penser que ça a été une année pour prendre de la caisse et passer un cap. Et, s'il explose cette année, je trouve que c'est mieux pour lui et sa progression d'aller sur un GT en leader, faire toutes les étapes à fond pour se jauger et voir ce qu'il en est. Et apprendre à jouer sa carte.

Pour finir, le clm par équipes, on en parle beaucoup, mais finalement la différence entre un bon clm et un moyen/mauvais sera de 30/45 sec, donc bon... Ce n'est pas là dessus que Pinot va jouer son général. Encore une fois, il faudra surtout qu'il soit régulier et ne tombe pas malade.
Les 30 ou 40 sec du clm par équipes sont assez dérisoires à côté de ça.

Je mettrai l'équipe suivante pour le Tour :

Pinot
Reichenbach
Preidler
Molard
Kung
Ludvigsson
Lada
Bonnet

Mais je pense qu'on aura :

Pinot
Reichenbach
Gaudu
Molard
Preidler ou Ludvigsson
Kung
Lada
Bonnet

Les deux équipes se valent et les deux sont des équipes fortes largements suffisantes pour amener Pinot dans le top 5 du Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2951360
45" dans un sens ou dans l'autre sur un CLM par équipe, c'est loin d'être négligeable quand on voit les écarts en montagne depuis quelques temps. Et ça doit plus ou moins correspondre à l'écart entre la 3ème et la 4ème place sur chacun des 3 grands tours cette année (la flemme de vérifier).

J'aime bien ta première équipe également mais Roux n'en fait pas partie alors qu'il a dit qu'il a déjà annoncé doublerait Giro/Tour cette année. On peut même penser qu'une participation au Tour faisait partie des négociations dans le cadre de son renouvellement de contrat donc difficile de ne pas l'imaginer au départ.
Par Richard
#2951379
@Velomen

Effectivement, je ne parlais pas du Gaudu 2018 transposé dans le Giro 2018, mais du genre d’étape où, s’il poursuit sa progression, on peut l’attendre en complément, en renfort voire remplaçant ponctuel de Reichenbach qui aussi valeureux et précieux soit-il a quelques limites que n’a pas Gaudu (descente, punch) tandis que ce dernier n’a pas (encore ?) son endurance et sa régularité.

Je comprends qu’on préfère voir Gaudu au Giro, qu’on soit impatient de voir ce qu’il a vraiment dans le ventre, mais s’il est chaud pour Tour, si c’est son envie et celle de Pinot, pourquoi s’en passer ?

Si c’est le meilleur apprentissage pour lui en accord avec son staff ?
Il aura quelques courses en leader, s’il fait un bon général sur une WT d’une semaine ce sera déjà bien, pour les GT si ça commence vraiment l’an prochain pour sa pomme, à 23 ans, c’est bien aussi je pense.

Quand il n’y avait que Reichenbach en magasin, beaucoup trouvaient que c’était trop peu... et là Reichenbach seul suffit ?

Sinon 30/45 secondes au Clm/e c’est peu mais aussi beaucoup, +1, et puis ça jouera beaucoup sur la dynamique et le moral des troupes, même si ça ne fait pas tout.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2951387
Richard a écrit :
19 janv. 2019, 14:02
Je comprends qu’on préfère voir Gaudu au Giro, qu’on soit impatient de voir ce qu’il a vraiment dans le ventre, mais s’il est chaud pour Tour, si c’est son envie et celle de Pinot, pourquoi s’en passer ?
Perso je préférerai le voir sur la Vuelta plutôt que sur le Giro. Ca lui permettrait de faire la première partie de saison en tant qu'équipier de Pinot sur certaines grosses courses WT (Catalogne et Dauphiné notamment) puis une coupure avant de disputer la Vuelta avec de la fraicheur et une certaine liberté d'action. Et il terminerait à nouveau la saison aux côté de Pinot sur les classiques et semi-classiques italiennes. Ce serait le bon équilibre pour sa progression.
Avatar de l’utilisateur
Par rico1212
#2951393
Je partage l'avis de Velomen.

Miser tout sur le Tour en mode on va renverser la Sky en montagne c'est avoir une vision romantique mais pas pragmatique du cyclisme.

Depuis sept ans il n'y a que les chutes qui ont un peu bousculé la Sky.

En tant que manager Marc Madiot fait a mon sens une erreur de management en misant uniquement sur le tour pour les CG.

De plus, Pinot est un très bon coureur mais il serait faux de le mettre dans les 2/3 challengers capable en théorie de renverser Froome.

Après rien n'est impossible mais c'est peu probable
Par -Vélomen-
#2951402
Roux a annoncé qu'il ferait Giro et Tour, mais j'ai peur que la réalité soit plus dure pour lui et qu'il ait du mal à enchainer. Il est toujours très fort sur les France en sortant du Giro, mais tenir ensuite cette forme sur le Tour, ça me parait compliqué.

Si Roux est là, il faut enlever Ladagnous. Or je trouve Lada plus utile dans la plaine. Il frotte bien mieux que Roux, qui n'aime pas trop ça et court beaucoup à l'arrière !
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2951410
rico1212 a écrit :
19 janv. 2019, 14:33
Je partage l'avis de Velomen.

Miser tout sur le Tour en mode on va renverser la Sky en montagne c'est avoir une vision romantique mais pas pragmatique du cyclisme.

Depuis sept ans il n'y a que les chutes qui ont un peu bousculé la Sky.

En tant que manager Marc Madiot fait a mon sens une erreur de management en misant uniquement sur le tour pour les CG.

De plus, Pinot est un très bon coureur mais il serait faux de le mettre dans les 2/3 challengers capable en théorie de renverser Froome.

Après rien n'est impossible mais c'est peu probable
Personne na dit ca….
Par Richard
#2951431
marooned a écrit :
19 janv. 2019, 14:26
Richard a écrit :
19 janv. 2019, 14:02
Je comprends qu’on préfère voir Gaudu au Giro, qu’on soit impatient de voir ce qu’il a vraiment dans le ventre, mais s’il est chaud pour Tour, si c’est son envie et celle de Pinot, pourquoi s’en passer ?
Perso je préférerai le voir sur la Vuelta plutôt que sur le Giro. Ca lui permettrait de faire la première partie de saison en tant qu'équipier de Pinot sur certaines grosses courses WT (Catalogne et Dauphiné notamment) puis une coupure avant de disputer la Vuelta avec de la fraicheur et une certaine liberté d'action. Et il terminerait à nouveau la saison aux côté de Pinot sur les classiques et semi-classiques italiennes. Ce serait le bon équilibre pour sa progression.
C’est vrai. Mais son programme annoncé me paraît bien balancé aussi, à condition d’être cette fois au rdv de ses objectifs persos.

Il y a une logique sponsors aussi : dès lors que Démare n’est pas au Tour, il est logique que la « pépite » y soit aux côtés de Pinot.

Quand Gaudu sera jugé pleinement mûr, il pourra faire ce genre de programme.

Pourquoi pas dans un an ou deux accompagner Pinot qui retournerait sur le Giro + viser la Vuelta en leader avec le soutien du même Pinot venu lui en préparation de Mondiaux et/ou Lombardie ?
Enfin on verra bien


Pour Roux je suis d’accord avec Velomen même si pour moi il ne viendrait rien pas forcément à la place de Lada.
S’il est pris au Tour c’est une histoire de contrat et d’affinités plus que de qualités sportives pures - un Roux avec le Giro dans les pattes est moins légitime que les autres noms évoqués s’ils étaient à 100% sur le Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2951958
On le savais déjà (même si c'était pas encore officiel).

Par contre on apprend aussi que Morabito, Scotson, Kung et Frankiny feront Tirreno
Par *Chouchou*
#2951965
wallers a écrit :
21 janv. 2019, 00:05
Morabito va visiblement raccrocher en fin de saison : http://www.equipecycliste-groupama-fdj. ... e-travail/
Super l'entretien ! :super:

Concernant la canicule, je serais + du côté Pinot que de celui de Morabito puisqu'il dit : "je suis l’anti Thibaut Pinot".

Pour les langues étrangères, chapeau ! :jap:
Faut qu'il se dépêche à apprendre l'italien à Pinot avant sa retraite.
Par Richard
#2952008
rbl85 a écrit :
21 janv. 2019, 01:18
On le savais déjà (même si c'était pas encore officiel).

Par contre on apprend aussi que Morabito, Scotson, Kung et Frankiny feront Tirreno
Que Morabito préparera Tirreno avec eux, nuance
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2952049
Richard a écrit :
19 janv. 2019, 18:04
marooned a écrit :
19 janv. 2019, 14:26


Perso je préférerai le voir sur la Vuelta plutôt que sur le Giro. Ca lui permettrait de faire la première partie de saison en tant qu'équipier de Pinot sur certaines grosses courses WT (Catalogne et Dauphiné notamment) puis une coupure avant de disputer la Vuelta avec de la fraicheur et une certaine liberté d'action. Et il terminerait à nouveau la saison aux côté de Pinot sur les classiques et semi-classiques italiennes. Ce serait le bon équilibre pour sa progression.
C’est vrai. Mais son programme annoncé me paraît bien balancé aussi, à condition d’être cette fois au rdv de ses objectifs persos.
Qui sont ?
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2952080
Richard a écrit :
21 janv. 2019, 12:29
Flèche + Dauphiné ?
Et une autre WT d’une semaine j’imagine, Romandie en co-leader avec Reichenbach ?
Il vaudrait mieux qu'il fasse le Pays basque pour préparer la Flèche wallone plutôt que le Romandie. Mais en fait, je pense qu'il ne fera ni l'un ni l'autre. Il va probablement avoir le même programme que Pinot et faire le Tour de l'Ain et le Dauphiné avant le Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2952135
doutey_fdjeux_fan a écrit :
21 janv. 2019, 13:26
wallers a écrit :
21 janv. 2019, 00:05
Morabito va visiblement raccrocher en fin de saison : http://www.equipecycliste-groupama-fdj. ... e-travail/
Donc après Vaugenard c'est officiellement le 2è coureur qui prendra sa retraite l'an prochain, 2 places de libres pour 2020 déjà du coup.
Il y a deja Alexys Brunel qui va prendre une de ces 2 places
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 174

https://twitter.com/RusveloTeam/status/1353635665[…]

Dopage 2021

Thurau.. :genance: Bon, on récapitule: […]

Grega Bole passe en "amateur" (chè[…]

Allezlasse lundi 18/01 avant 8h GODON Dorian Gambr[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site