Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#2945188
:belgique: CORENDON-CIRCUS 2019 :belgique:
Continental Pro

Image

Let’s go ! L’équipe belge, fondée en 2009 sous le nom de BKCP-powerplus (Niels Albert, toussa), débarque en conti pro pour la saison route avec sa bite et son couteau! Elle a quand même en son sein le grand spécialiste des contre-la-montre en sous-bois boueux, ce qui pourrait aider.

Jusqu'ici spécialisée dans le cyclo-cross donc, l'activité de l'équipe Continental Pro va s'étendre sur la route. Habitué aux courses .2 et aux grosses épreuves amateurs belges, le calendrier de l’équipe va monter en gamme.

Les coureurs de Corendon seront d'abord présents au Tour d'Antalya en Turquie du 21 au 24 février. Corendon-Circus sera ensuite engagée dans toutes les classiques organisées par Flanders Classic (Tour des Flandres, Het Nieuwsblad, Gand-Wevelgem...). En revanche, la star de l'équipe, Mathieu Van der Poel donc, a déjà annoncé qu'il sera absent de Paris-Roubaix pour mieux préparer l'Amstel Gold Race; on n’est pas certain de voir l’équipe au départ sur l'Enfer du Nord. Le reste du calendrier devrait principalement se composer des semi-classiques belges et hollandaises et de manches de coupe de France.

Si les années précédentes étaient tournées vers le cyclo-cross, avec d’abord Niels Albert au début des années 2010 puis les frères Van der Poel, l’équipe a fait une bonne année sur route l’an passée, avec des résultats remarqués pour MVdP (6 victoires dont son championnat national et un podium aux championnats d’Europe à Glasgow), mais aussi Toupalik (une étape de l’Arctic Race) et David Van der Poel (une étape du tour d’Alsace)
Image
L’équipe en train de défendre le maillot de leader de MvdP sur les boucles de la Mayenne.

L'effectif 2019 de Corendon-Circus :

Pour chaque coureur, son âge, son équipe de l'an passé si il vient d'être recruté et une présentation :

Le leader :

Mathieu van der Poel, 23 ans

Image
Leader incontestable de cette équipe, il a déjà montré tout son talent sur route chez les pros en s’imposant à de nombreuses reprises sur des arrivées en petit comité, sa victoire la plus prestigieuse étant son championnat national l’an passé devant Danny Van Poppel et Sinkeldam. On l’attend cette année sur les classiques pour qu’il fasse parler son punch, notamment la flèche brabançonne et l’Amstel, la grande curiosité sera de voir son comportement sur les flandriennes, A travers les Flandres et Ronde. On ne le verra pas toute la saison, ses grands objectifs à moyen terme étant un nouveau titre de champion du monde de cyclo-cross et surtout les JO 2020 en VTT, mais son programme route est amené à s’étoffer peu à peu.

Les hommes rapides :

Ne pas chambrer, c’est pas du niveau world tour et c’est même short pour du conti pro, mais le DS l’a dit, il veut se concentrer sur les sprints! Il y a donc des coureurs capable de claquer en .1 voir en .HC, surtout si la volonté est de la jouer collectif! https://www.directvelo.com/actualite/70 ... plats-pays

Roy Jans, 28 ans (Cibel-Cebon)

Image

Le limbourgeois est un homme rapide, il avait aligné Timothy Dupont qui marchait fort cette année là et Moreno Hofland sur le prix de clôture en 2016. Néanmoins il doit se relancer après une année 2018 mitigée, marquée par une belle chute en début de saison sur l’étoile de Bessèges et où il a néanmoins gagné une étape sur le circuit des Ardennes en UCI .2

Joeri Stallaert, 27 ans (Team Vorarlberg-Santic)

Passé par Cibel puis l’an passé par Vorarlberg, l’ancien vainqueur du Tour des Flandres Junior et du championnat de Belgique des Elites sans contrat n’a gagné qu’une kermesse l’an passé (Zele). Il voudra retrouver la régularité qu’il avait en 2017, quand il bataillait dans les top 10 avec les pros sur le circuit Europe Tour.

Les équipiers

Là on trouve un peu de tout, avec des coureurs niveaux conti mais quelques uns du calibre au dessus, j’ai mis des :metalhead: (j'aime bien le smiley) de 1 à 4 pour s’y retrouver mais c’est vraiment subjectif ;


Stijn Devolder, 39 ans (Vérandas Willems-Crelan) :metalhead:

Image

A 39 ans, il rempile pour une saison encore. Si il n’a plus gagné depuis 2013 et son dernier titre de champion de Belgique (3 fois vainqueur sur route et 2 fois en CLM), l’ancien double vainqueur du tour des Flandres est toujours vaillant, n’hésitant pas à prendre les échappées sur les classiques du nord qu’il affectionne tant. A noter qu’il accompagnait l’an passé le grand rival Wout Van Aert.

Dries De Bondt, 27 ans (Vérandas Willems-Crelan) :metalhead: :metalhead:

Lui aussi ex-champion de Belgique en Elite sans contrat, le natif de la province d’Anvers a deux saisons au niveau conti pro dans les jambes. Victime d’une grave chute en 2013 au moment de passer pro, il a connu une longue indisponibilité qui a ralenti sa progression. C’est un coureur endurant, bagarreur, qui n’hésite pas à prendre et reprendre les échappés. Il sait également se montrer rapide y compris à l’occasion sur des arrivées massives.


Jimmy Janssens, 29 ans (Cibel-Cebon) :metalhead: :metalhead: :metalhead:

Grosse saison 2017 pour celui qui a été un espoir prometteur du cyclisme belge. C’est un coureur à l’aise sur les courses difficiles, bon rouleur, qui a remporté en 2018 3 étapes sur des courses UCI .2 et a terminé notamment 3ème de la Limburg Classic, 5ème du Tour du Finistère, dans le top 20 du championnat de Belgique ou 4ème du Tour de Vendée. En l’absence de MVdP, il fait figure d’homme fort de la formation et pourrait être amené à prendre le leadership sur de nombreuses courses.

: Lasse Norman-Hansen, 26 ans (Aqua Blue sport) :metalhead: :metalhead: :metalhead: :metalhead:

Très bonne recrue, le rouleur danois (quasi pléonasme) de 26 ans était sur la touche suite à l’arrêt d’Aqua Blue. Corendon récupère un coursier qui sait écraser de la braquasse, vainqueur d’étape sur le Tour du Danemark cette année grâce à un coup du kilomètre et locomotive de l’équipe danoise de poursuite. Bémol du coup, iI fait un gros hiver sur piste et sera je pense présent aux mondiaux de piste.

Jonas Rickaert, 24 ans (Sport Vlaanderen-Baloise) :metalhead: :metalhead: :metalhead:

Là aussi une excellente recrue, habituée des flandriennes et des échappées (Sans une chute malheureuse, il aurait pu se méler à la victoire cette année dans l’étape du BBTour remportée par Cort Nielsen). Il fait une bonne impression depuis deux ans sur les flandriennes, et on attend une confirmation voir mieux !

Maarten van Trijp, 25 ans (Destil-Parkhotel Valkenburg) :metalhead:

Un autre coureur rapide, qui a déjà fait parler sa giclette dans les sprints du circuit continental de l’UCI! Passé par Rabobank Development à l’époque, c’est un coureur que je ne connaissais pas mais qui semble avoir encore une marge de progression.

Les crossmen qui seront présents :

Marcel Meisen, 29 ans :metalhead:

Image

Hormis une parenthèse d’un an au team Kuota, l’allemand est fidèle à l’équipe depuis 2011. Sur route, il compte des victoires d’étapes à la défunte mi-août bretonne et aux boucles de la Mayenne. En cyclo-cross, il est champion d’Allemagne en titre et actuellement 24ème du classement de la coupe du monde. Il avait fini 8ème des championnats du monde 2014-2015.

Tom Meeusen, 30 ans :metalhead:

Le belge est un pur crossman, qui compte deux succès en coupe du monde dans sa carrière (Kalmthout 2010 et Nommay 2014). Cette saison il compte deux 11èmes places sur les manches de Coxyde et Tabor et est 12ème au classement général.

Gianni Vermeersch, 26 ans (Steylaerts-Betfirst) :metalhead: :metalhead:

C’est un coureur qui est proche du manager de l’équipe, vu que son ancienne écurie, Steylaets-Beltfirst, est en fait géré directement par les frère Roodhooft. A son actif, il compte quelques top 10 sur des manches de coupe du monde. Sur route, il a remporté en 2017 la Slag om Norg, une course aux Pays-Bas qui passe sur des chemins et plusieurs étapes sur le tour de Liège.

David van der Poel, 26 ans :metalhead: :metalhead:

Frère de, il avait remporté en junior le Superprestige et le classement général de la coupe du monde. Chez les Elite, il se retrouve souvent en second rideau, avec des victoires sur des cyclo-cross de second plan style EKZ Tour. Sur route, il a cette année remporté sa première victoire UCI, la première étape du tour d’Alsace.

Philip Walsleben, 31 ans (P&S Team Thüringen) :metalhead: :metalhead:

Alors là on parle plutôt d’ancien crossman! Celui qui amenait avec les Mourey, Stybar et compagnie un peu de variété au milieu de la domination belge a arrêté le cross en 2017! Il était alors dans la formation Corendon, qu’il a quitté pour se consacrer à la route au sein du Team Thüringen. Avec un certain succès vu qu’il a remporté et qu’on parlait d’une sélection avec la Mannschafft à Innsbrück pour ce bon grimpeur! 2019 signe donc un retour dans l’équipe qui l’a vu briller en Cyclo-cross, et peut-être un retour aux sources ?

Les petits jeunes :

Petter Fagerhaug, 21 ans (Lillehammer CK)

Spécialiste du VTT, il a remporté l’an passé la coupe du monde de la discipline (cross-country) dans la catégorie espoir. Sur route, il a fini l’an passé 5ème des championnats de Norvège Espoir.

Loris Rouiller, 18 ans

Il figure actuellement dans le top 10 de la coupe du monde espoir de cyclo-cross. Le suisse sort des rangs juniors, où il a été champion d’Europe en cyclo-cross et s’est illustré sur le Tour du Léman sur route. Il compte aussi une participation sur le difficile tour du Valromey, qu’il a terminé loin des premiers.

A noter qu’Adam Toupalik notamment ne figure pas dans le groupe pour le moment. Le tchèque, 22 ans, vainqueur d’étape sur l’Arctic Race, figure toujours dans les équipes des frères Roodhooft en cyclo-cross, mais je n’ai pas d’info sur sa destination route pour 2019.

Le staff :

Michel Cornelisse, auparavant chez Roompot-Nederlandse Loterij, intègre le staff de l’équipe belge en tant que DS. Le manager reste Christoph Roodhooft. Adrie Van der Poel, papa des deux frangins, est lui membre occasionnel du staff.

Question casseroles, ça ressemble un peu à un best-off...

Le matériel :

L'an passé, le sponsor était Canyon, et l’équipe n’a pas fait d’annonce. Canyon fourni toujours les crossmen avec l’Inflite CF-SLX, je n’ai pas de confirmation pour le modèle route.

Les liens :

http://www.corendon-circus.be/website/index.php

https://www.facebook.com/corendoncircus/

Voilà j'espère que ça vous a plu et qu'on aura l'occasion de parler de cette équipe un peu atypique avec beaucoup de coureurs qui ne sont pas 100 % routiers (on a des crossmen, du pistard et du vtttiste) et pas seulement de son leader. Une équipe qui a tout pour faire de belles choses pour sa première année en conti pro.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2945191
Merci ! :jap:

Quelques infos en vrac
- Corendon c'est une agence de voyage à destination notamment de la turquie/grece etc... Le boss c'est un certain Atilay Uslu, bref un turc. Ce qui explique la participation au Tour d'antalya.
- Corendon Circus n'est ni une équipe de cross, ni une équipe de route, ni une équipe de vtt. C'est l'équipe qui s'articule autour de Mathieu Van Der Poel et elle le suit là où il veut aller. (Roodhooft le boss de l'équipe)
- A la fin de son contrat il aura 28 ans et ils espèrent pouvoir le prolonger à ce moment là pour qu'il fasse toute sa carrière chez eux.
- MVDP n'a pas eu de proposition concrète du WT car il indique toujours qu'il ne veut pas changer d'équipe. L'équipe anticipe sur ses envies, l'accompagne et l'implique sur les décisions. Il se sent "gâté".
- Roodhooft : "ce que réalise mathieu, nous n'y sommes pas pour grand chose, tout l'honneur lui revient. Nous essayons simplement de le mettre dans de bonnes conditions et de lui fournir un environnement favorable"
- Lorsqu'il est devenu champion des pays bas sur route nous avons commencé à réfléchir au statut PCT. Corendon nous a vite suivi sur l'augmentation du budget. Circus et Canyon ont également été d'accords.
- On disputera aussi certaines belles courses sans Mathieu, notamment le Het Nieuwsblad. Notre objectif n'est pas de passer à la télé avec des échappées, ce n'est pas notre style. On a plusieurs gars rapides. Mais on ne veut pas non plus terminer 6, 8 et 11. On essaiera de former un train et de lancer un sprint en fonction de la forme de chacun.
- Le WT ? On peut y réfléchir pour 2020, mais voyons comment se déroule 2019, et si Mathieu a envie d'évoluer dans un environnement WT.
- Lors de l'Arctic tour, ASO nous a proposé la wildcard pour Roubaix, mais Mathieu a besoin de faire du jus avant la séquence "ardennaise" donc il ne pouvait pas s'engager à disputer paris roubaix à 100%.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#2945194
J'ai oublié de remercier Nopik pour les éléments qu'il m'a transmis pour faire la présentation, et également DanielH pour ces infos toute l'année sur le cyclisme belge (enfin surtout une équipe mais il y a une vue d'ensemble quand même :genance: ) et notamment la réponse qu'il m'a fait pour Janssens. Donc merci à tous les deux :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2945227
Sympa d'avoir des présentations de conti pros belges !
Perso j'apprécie Dries De Bondt, on devrait le revoir s'échapper sur le WT s'il a le feu vert de MVDP :metalhead:

D'ailleurs niveau WT on est susceptible de les voir où ? Classiques belge, Eneco Tour et Tour de Turquie ?
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2945228
Calendrier connu à ce jour

21/02 Tour of Antalya (2.2)
02/03 Omloop Het Nieuwsblad Elite (1.UWT) (sans mvdp)
20/03 Danilith Nokere Koerse (1.HC)
22/03 Bredene Koksijde Classic (1.HC)
31/03 Gent-Wevelgem in Flanders Fields (1.UWT)
03/04 Dwars door Vlaanderen - A travers la Flandre (1.UWT)
07/04 Ronde van Vlaanderen - Tour des Flandres (1.UWT)
10/04 Scheldeprijs (1.HC) (sans mvdp)
17/04 De Brabantse Pijl - La Flèche Brabançonne (1.HC)
21/04 Amstel Gold Race (1.UWT)
Par jicébé
#2953044
J'ai trouvé assez marrante et originale la présentation qui est faite de l'équipe sur le site Podium Café: (traduit de l'anglais)

"Il y a un coureur qui est l'alpha et l'omega de ce team. Un coureur dont dépendent les espoirs, les attentes et les rêves de toutes les [autres] équipes. Un coureur qui peut sur seule base de ses inestimables jambes conduire cette équipe au top des rankings des pro-conti. Ce coureur est bien sûr Roy Jans.
Bien que Jans soit le soleil autour duquel tout le reste de l'équipe évolue, je me suis laissé dire qu'il y avait un jeune coureur peu connu de cette équipe qui pourrait être pas mal. Un coureur dont il se trouve qu'il est juste un champion national sur route. Tenez aussi à l’œil une jeune recrue prometteuse du nom de Stijn Devolder"
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#2985939
Ceci dit, il faut quand même souligner que Van der Poel a été accompagné par De Bondt aujourd'hui, même si le belge clairement manqué de force.
A Gand-Wevelgem, il avait aussi eu un équipier qui a passé le Kemmel avec les meilleurs (Vergaerde).

L'équipe n'est pas si pourrite que ça; on voit les maillots, à l'arrivé t'en as un ou deux qui étaient présent au côté du leader dans le final, ça peut servir à passer une roue ou à remonter un coup dans le vent si besoin (ça vaut bien cofidis quoi :genance: )
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#2985950
El_Pistolero_07 a écrit :
03 avr. 2019, 21:00
Pour le coup, ça vaut même des WT... Par exemple Katusha, FDJ, Movistar, Dimension Data... C'est pas ces équipes qui vont gagner une classique flandrienne WT cette saison, enfin, pour Katusha et DD, ils en gagneront même aucune...
Et Politt c'est quoi ! :colere:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#2986042
El_Pistolero_07 a écrit :
03 avr. 2019, 21:25
C'est nettement inférieur à Mathieu Van Der Poel...
Oui mais supérieur à DD, Astana, Groupama FDJ ou Sunweb sur les flandriennes.
Je te rappelle qu'il fait 7e de Paris Rouabaix la saison dernière et 6e du GPE3 cette année. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par El_Pistolero_07
#2986083
Ancelin a écrit :
04 avr. 2019, 06:30
El_Pistolero_07 a écrit :
03 avr. 2019, 21:25
C'est nettement inférieur à Mathieu Van Der Poel...
Oui mais supérieur à DD, Astana, Groupama FDJ ou Sunweb sur les flandriennes.
Je te rappelle qu'il fait 7e de Paris Rouabaix la saison dernière et 6e du GPE3 cette année. :wink:
Les chiffres ont leur fait dire ce qu'on veut. Dans ce cas, j'ai souvenir d'au moins un top 5 d'EBH sur Roubaix, il est supérieur à Politt ?
De toutes façons, si tu relis intelligemment mon message je ne compare pas Katusha et DD, mais Corendon à ses équipes. Et force est de constater que le meilleur leader est chez eux (MVDP)et qu'au final il a encore des équipiers dans le peloton assez proche de l'arrivée, ce que n'a pas Politt chez Katusha.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#2986174
El_Pistolero_07 a écrit :
04 avr. 2019, 07:56
Ancelin a écrit :
04 avr. 2019, 06:30


Oui mais supérieur à DD, Astana, Groupama FDJ ou Sunweb sur les flandriennes.
Je te rappelle qu'il fait 7e de Paris Rouabaix la saison dernière et 6e du GPE3 cette année. :wink:
Les chiffres ont leur fait dire ce qu'on veut. Dans ce cas, j'ai souvenir d'au moins un top 5 d'EBH sur Roubaix, il est supérieur à Politt ?
De toutes façons, si tu relis intelligemment mon message je ne compare pas Katusha et DD, mais Corendon à ses équipes. Et force est de constater que le meilleur leader est chez eux (MVDP)et qu'au final il a encore des équipiers dans le peloton assez proche de l'arrivée, ce que n'a pas Politt chez Katusha.
Debusschere était encore avec Politt dans le peloton, malheureusement il es tombé dans le dernier virage. :spamafote:

Sur le Ronde on risque voir Politt, Debusschere et Haller animé la course.

Attaques de Louis Nucra, Eric Fottorino et Didid[…]

Boxe

Plus que son manque de punch - comme tu le dis c'e[…]

Ouin ouin la méchante UCI. Ils faisaient de[…]

Gabriel Muller, qui a commencé le velo en[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site