Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 1 sur 24
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 24
Avatar de l’utilisateur
Par ThomasCyclo
#2753449
Rappel historique

Jean Floc'h, industriel Breton, investit dans le cyclisme dès les années 1990 avec la création d'une équipe amateur de DN1. Cette équipe s'impose petit à petit dans le paysage cycliste breton puis français avec en point d'orgue la victoire sur la Coupe de France 2000 de DN1.

L'équipe est fortement ancrée en Bretagne, cette même Région qui, en 2005 a apporté son financement, à l'équipe pour l'accession en Continentale sous le nom de Bretagne - Jean Floc'h.
En 2009, Dimitri Champion est Champion de France à domicile :france:
En 2010, 2012, 2014, 2015 et 2017 l'équipe remporte la Coupe de France. :france:
En 2011, l'équipe devient conti-pro.

L'équipe grandit petit à petit prenant différentes dénominations... derrière le traditionnel "Bretagne" on retrouvera successivement les appellations : Amor Lux, Schuller, Séché-Environnement. C'est sous ce dernier nom qu'elle participera pour la première fois au Tour de France en 2014. Elle sera ensuite sélectionné chaque année depuis (et encore en 2018).

Le team a progressivement pris le dessus sur ses rivaux (notamment locaux) dans la guerre des Conti-Pros Françaises, les voyant mettre la clé sous la porte et/ou rejoindre ce projet (RIP Agritubel & Besson-Saur-Sojasun). Devenant ainsi la 5ème équipe dans la hiérarchie Française derrière les historiques et grosses cyclindrées (FDJ, AG2R, Cofidis, Bernaudeau Teams).
Manu Hubert, arrivé DS en 2009 à la fin d'Agritubel, est le manager général de la structure depuis 2014.

Bretagne disparaît en fin 2015 et Fortunéo s'engage à partir de 2016 pour 3 saisons en (co)sponsors principal, associé alternativement à Vital-Concept (parti faire des infidélités avec la voisine), Fortuneo et désormais SAMSIC.


Bilan 2017

12 victoires, toutes obtenues dans l'Europe-Tour.
Equipe Fortunéo Vainqueur du Classement/équipe de la Coupe de France :france:
5ème au classement/équipe de l'Europe-Tour
Laurent Pichon, du Classement individuelle de la Coupe de France :france: ; meilleur coureur sur l'Europe-Tour (15°) ; vainqueur de la Route Adélie & de la Classic Loire-Atlantique
Romain Hardy, très régulier + Tour du Doubs.
Dan McLay, 2 victoires sur le Troféo Palma (en janvier) et le Tour de l'Eurométropole (en octobre).
Pierre Luc Périchon, actif tout au long de l'année et vainqueur du slalom en montée du Tour de France.
Tour de France : bcp d'échappées, Hardy & Périchon partout. Gesbert prometteur avec le César du meilleur espoir pour le benjamin de cette édition. Brice Feillu, prix spécial du scénario attendu pour sa 2ème 16° place en 7 participations.
Monuments : invités seulement sur Paris-Roubaix avec une belle 55ème place pour Périchon comme meilleure perf :super:


Ils partent

Dan McLay : il a longtemps tenu la barraque mais est arrivé à bout de souffle dans cette équipe. 2 victoires seulement cette année. S'en va chez Vaughters, merci pour tout.

Eduardo Sepulveda : Même histoire. Taulier de l'équipe depuis 2013, il aura permis à l'équipe de grandir. En 2017, c'était son fantôme. Il rejoindra la colonie Sud-Américaine de la Movistar. Merci & au revoir.

Arnold Jeannesson : une saison et puis s'en va. Rien de significatifs l'année dernière, il ne va manqué à personne ici malgré une belle carrière. Se retire de la route et voudra se faire plaisir en VTT.

Francis Mourey : Pas mieux. 2 ans chez Fortunéo, 1 titre national en cyclo-cross et point barre. Il va se consacrer au CX.

Boris Vallée : Il devait être un taulier, une carte maîtresse du sprint. Il a été un flop et n'arrive pas à retrouver un niveau prometteur. Retour à la patrie :belgique: chez Wanty.

Erwann Corbel : Part draguer la voisinne de Bretagne Vital-Concept. Un battant, Breton au grand coeur, mais peu de perf significative.


Ils arrivent

Warren Barguil : Tout a déjà été dit à son sujet. Double vainqueur d'étape, maillot à poids, super-combatif et top10 au Tour. Il est un héros pour le grand public. Lui qui n'a jamais connu d'équipe française va rejoindre sa Bretagne, si chère à son coeur. Sera leader unique de son équipe, donnera des capacités en montagne à une équipe qui en manquait.

Sindre Lunke: Suit son ancien coéquipier de Giant à Fortuneo. Coureur polyvalent mais sans gros point fort.

Amael Moinard: Un peu d'expérience en provenance de la BMC. Ancien bon grimpeur c'est désormais un capitaine de route dévoué pour les CG.

Jérémy Maison: Grimpeur talentueux chez les Espoirs qui n'a pas confirmé chez la FDJ. Il viendra épauler Barguil.

Bram Welten: Sprinteur Néerlandais talentueux né en 1997, ancien vainqueur de Paris-Roubaix junior. Prometteur.

Romain Le Roux: Seul rescapé des soldats pour l'instant. Malin avec une cagnotte pour l'aider à survivre/trouver une équipe. Sera un équipier dévoué & aura probablement des opportunités.

Michael Carbel: Jeunes Danois, en bronze chez les Espoirs à Bergen, en réglant le peloton. Plutôt sprinter.

Clément Russo: Solide Croosman, champion de France Espoir de la discipline. Se consacre désormais pleinement à la route. Après un stage concluant chez Ag2r on le retrouvera chez Fortuneo.

Thibault Guernalec: Breton de 20ans, stagiaire l'année dernière, il passe professionnel.


Ils sont toujours là

Franck Bonnamour: "la saison de la dernière chance" écrivait Stéréoking l'an dernier. Et bien il ne l'a pas saisie. 22ans, il devrait avoir encore quelques libertés.

Maxime Bouet: Taulier. Bien qu'il ait été extrêmement régulier en 2017, aucun coup d'éclat pour sublimer sa saison. Sera encore là cette année sur tous les terrains, pour lui ou un leader.

Maxime Daniel: Discret l'an passé, il mettra sa bonne pointe de vitesse au service de l'équipe et notamment de Welten. Voudra aussi se tester sur les pavés.

Anthony Delaplace: Historique de l'équipe, souvent placé rarement gagnant. Un peu en deçà de ses performances habituelles l'an passé et donc absent du Tour. Gagne le Tour de Normandie tout de même.

Brice Feillu: Grimpeur & baroudeur. Il claque une honorable mais anecdotique 16°place au Tour. Au sein d'un effectif plus talentueux dès que ça monte il fera l'équipier mais pourra jouer sa carte de temps en temps.

Armindo Fonseca: Chez Bretagne depuis 2011, Breton d'origine et passe-partout. Il mettra une fois de plus sa polyvalence au service du collectif.

Arnaud Gérard: Il entame sa 6° saison chez Manu Hubert, à 33 ans il en sera un des plus expérimenté.

Elie Gesbert: Benjamin du Tour, claque au Limousin (2ème du CG) ce baroudeur-puncheur de 22ans voudra encore progresser en 2018.

Romain Hardy: Bonne saison tant niveau comptable que sur l'attitude. Va essayer de gagner plus cette année.

Benoit Jarrier: Ce genre d'anonyme/coureur de l'ombre du peloton. 6ème saison ici.

Kevin Ledanois: Avec l'arrivée de son père dans le staff il voudra enfin confirmer son titre de Champion du Monde Espoir. On attend plus de lui qu'une 9ème place du Tour de l'Ain.

Pierre-Luc Perichon: Une belle saison pour ce coureur très sympathique, des accessits et des bouquets. A confirmer.

Laurent Pichon: Après 5 années de larbinage à la FDJ, le retour au bercail lui a fait du bien! On devrait encore voir sa pointe de vitesse cette année...

Florian Vachon: Une saison dense mais pas de victoire, comme souvent pour lui. C'est néanmoins l'un des tauliers de l'équipe !


Les Objectifs/calendrier

Beau calendrier WT pour Barguil : Paris-Nice, Catalogne, Flèche, Liège, Dauphiné, Tour. Il espère la Vuelta (son équipe veut une WC) et les Championnats du Monde en Autriche.
Il a commencé au Tour la Provence, sera en Drôme/Ardèche avant PN. Reviendra courir en Bretagne ponctuellement (un luxe grâce à son transfert).
Sur le TdF, il annonce des ambitions équivalentes à l'an passé (étapes & accessits), c'est un risque car difficile de faire mieux que l'an passé avec cette stratégie. Il ne s'interdit un bon CG en fonction des circosntances.

Le reste de l'équipe devrait être plus focus "Europe-Tour" ou Coupe de France. Avec surtout à cœur d'être fort en Bretagne : Classic Loire-Atlantique, Route Adélie, Plumelec etc.

Les Wild Cards
Het Nieuwsblad
Paris-Nice
Tour de Catalogne
Paris-Roubaix
Flèche Wallone
Liège-Bastogne-Liège
Dauphiné Libéré
Tour de France
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2753465
Il manque un joli Gwen ha du sur la présentation, mais c'est bien sinon, merci :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2753476
Nopik a écrit :
20 févr. 2018, 21:17
Enfin :jap:

Est-ce que vous voyez PLP s'améliorer, stagner ou a t'il déjà dépassé son pic ?
Paul Le Poulpe ?

Je sais pas, il a encore rien dit pour la prochaine coupe du monde :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par ThomasCyclo
#2753479
Nopik a écrit :
20 févr. 2018, 21:17
Enfin :jap:

Est-ce que vous voyez PLP s'améliorer, stagner ou a t'il déjà dépassé son pic ?
A mon avis il est au max de son physique, mais y a des possibilités d'amélioration sur la tactique ou le mental notamment.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#2753542
Concernant Delaplace, l'an dernier il était absent du Tour pour cause de fracture de la clavicule aux Boucles de l'Aulne fin mai, dont il ne s'était pas remis à temps.
Avatar de l’utilisateur
Par ThomasCyclo
#2753543
wallers a écrit :
21 févr. 2018, 00:16
Concernant Delaplace, l'an dernier il était absent du Tour pour cause de fracture de la clavicule aux Boucles de l'Aulne fin mai, dont il ne s'était pas remis à temps.
Ah oui c'est possible j'avais le souvenir d'une ITW où il disait qu'il n'était pas en forme par rapport aux dernières saisons et qu'il n'était pas sélectionné par l'équipe. Mais tu as probablement raison, ce devait être par rapport à sa chute :super:
Par *Chouchou*
#2753551
Bravo au courageux qui s'est décidé à ouvrir ce topic :applaud: ... à temps pour que cette équipe puisse célébrer sa première victoire ce WE ? :smile:
Par LeBreton
#2753850
Un test important pour l'équipe ce WE ( Ardèche + Drome ) , ils vont venir avec Barguil , Pichon et Hardy .

Paris-Nice arrive vite , c'est le premier gros objectif de l'année , c'est le moment de montrer que la condition sans être au top est là , après Warren n' est jamais en grande forme en début de saison , donc si il fait un fond de TOP 10 sur la course au soleil , ça sera une bonne perf .
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2757281
Des résultats catastrophiques, oui.
J'ai peur que la venue de Barguil n'ait un peu tout sclérosé.
Avatar de l’utilisateur
Par daizenshu_
#2757288
Tout miser sur Barguil est loin d'être une bonne solution, je n'ai jamais vu Barguil être performant sur toute la durée d'une saison. Il a de gros pics de forme où il peut réaliser de grandes choses mais dès lors qu'il n'est pas au top, il a bien du mal à réaliser le moindre de top 10.
Alors oui, c'est une belle tête d'affiche, mais aussi, en temps que seul leader de l'équipe sur les parcours accidentés, il n'est pas impossible qu'en plus, on lui demande d'être un peu plus conservateur et assurer sa position plutôt que d'attaquer chaque jour en montagne. Car si Barguil ne score pas, personne ne le fera à sa place.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2757291
C'est un peu étrange après leur belle saison 2017, en plus ils sont tous DNF à KBK et 1 seul à l'arrivée à l'OHN... :genance:

Petite analyse sur les 2-3 premiers mois.
Bon ils perdent McLay (1 vict) et Sepulveda (1 top5), ce n'est pas rien. Ah et Jeanneson aussi qui avait fait quelques perfs en début de saison.
Sur les meilleurs scoreurs qui restent :
A Gerard : début de saison similaire/comparable en 2017
M Daniel : idem
Vachon : idem
Gesbert : idem
Bouet : comparable autour de la 10-15e place, sauf qu'il fait 2e à la marseillaise 2017
Feillu : seulement 2 courses, DNF... mais rien de ouf en 2017
Perichon : tout à fait comparable à 2017
Delaplace : rien à signaler non plus
Hardy : Podium au haut var et quelques top 10 début 2017, moins bon pour l'instant
Pichon : rien à signaler

Donc en clair 3 départs qui avaient scoré en début de saison. Bouet qui a "manqué" un podium cette année. Et Hardy qui démarre un poil moins fort.
En contrepartie, Barguil, Moinard, Welten, Carbel et Lunke débutent doucement/moyennement aussi.

Voilà donc l'écart de perf expliqué. :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2757300
Oui j'en attendais davantage d'Hardy et aussi de Pichon pour ce début de saison, tout les 2 très bon l'an dernier.
Bouet aussi est en dessous des attentes, bizarre de tout miser sur Barguil dès le début de saison (surtout qu'il n'est pas en forme).

Fonseca est encore dans l'équipe mais ça fait 2 ans qu'il n'a plus de résultats.
Par LeBreton
#2757333
J'attends de voir comment ils vont gérer l’enchaînement Paris-Nice , Catalogne autour de Warren .
La compo que j'aimerai bien voir au départ de Paris-Nice , d'ailleurs : Barguil - Moinard -Périchon -Delaplace-Bouet - Hardy-Pichon.

Les résultats sont catastrophiques pour l'instant mais il suffit d'une bonne perf sur une course WT et la dynamique peut s'inverser .
Par LeBreton
#2757871
A part Ledanois à la place de Hardy , c'est la compo que je souhaitais , étonnant pour Romain quand même qui avait terminé 15ème l'an dernier :reflexion:

Sinon , 7ème place pour Jarrier sur le Samyn , enfin un résultat satisfaisant ...
Par LeBreton
#2767538
Je sais pas trop quoi penser du Paris-Nice de Barguil , il annonçait être loin de son top , avoir deux kilos en trop , sa première partie / moitié de Paris-Nice a été très difficile , mais ce week end ça allait beaucoup mieux déjà , il termine 17ème du CG , ce qui est pas génial mais des coureurs de GT comme Zakarin , Chaves , Mollema , Rolland étaient aussi à la peine ...

Faudra voir si au Tour de Catalogne , il progresse encore , pour au moins y faire un TOP 15 .

L'équipe a fait de son mieux , cette semaine , Moinard a pris deux échapées , PLP a porté le maillot à pois plusieurs jours , Pichon était mieux et les autres malades ont du abandonner ( Bouet , Ledanois , Delaplace ) . Bilan mitigé en gros .

Warren n'arrive pas a être performant tout de suite comme Bardet ou Pinot par exemple , ce qui est préjudiciable pour l'équipe qui n'a pas de sprinteur de haut niveau ou encore trop tendre ( comme Welten ) . Il manque le Hardy de la saison dernière , aussi pour faire des résultats pour l'instant .
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2767542
Barguil va certainement monter en puissance et être à un bon niveau sur les ardennaises mais quel est l'intérêt ? Il faudrait un miracle pour qu'il joue la gagne sur la Flèche ou Liège.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 24

Almeida est bien évidemment nettement au de[…]

Running

Perso, 45 min, c'est exactement la barre et l'ob[…]

Je viens de relire tout le topic, je commence &agr[…]

TRANSFERTS 2020 - 2021 (8E ÉDITION)

ca parle de nibali chez ineos en 2022

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site