Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Par _Socrates_
#2730550
Un peu d'histoire.

Lotto Soudal est née de la scission Omega Lotto fin 2011.
1ere course (La cancer Council Helpline Classic, aujourd'hui peoople's choice classic) et première victoire (Greipel). Deuxième course, 1ère étape du TDU, 2ème victoire (Greipel)
Depuis c'est bien mais c'est moins classe. Leur maillot l'est comme souvent avec cette équipe pas mal.


En 2017, Lotto soudal termine 13ème du classement UCI avec Tim Wellens 21ème du classement individuel. Une année en demi-teinte avec un Greipel qui semble vieillir mais aussi deux leaders qui ont encore progressé, des révélations (De Buyst :love: ) et une vuelta superbe avec 4 victoires d’étapes.


La tête d’affiche était traditionnellement Greipel mais sa saison fut en dessous de ses standards habituels(5 victoires dont deux en .1, une en HC, + une au Giro et une à Paris Nice).


Il va tenter de se relancer cette année. Il vaut mieux car sa reconversion n’est pas gagnée.

Da Gorilla will show you how to make the pace
Sagan, Bouhanni, Cavnedish and the others,
Don’t forget the Tour to ask your mothers

Ce n’est donc plus lui la tête d’affiche mais la relève est symbolisée par deux petits jeunes….


Tim Wellens (26 ans) qui ne confirme pas encore complétement les espoirs placés en lui. Il a bien gagné une course par étape en WT mais c'était le tour of Guangxi. Pour le reste il est incroyablement bien placé mais pas encore parmi les requins. Une forme de symbole : il place des attaques dans le groupe réduit en tête mais ne fait pas la différence. Quand Kwiat attaque il peut suivre avec GVA et Stybar. Il prendra la 3ème place, pas loin des monstres mais pas encore complétement parmi eux.
Un genre de GVA (en termes de résultat pas de profils de coureurs) avant qu'il ne devienne intouchable.


Tiesj Benoot (23 ans), le mec qui sait tout faire. 10 au dauphiné, 20 au tour, bon sur les pavés et bon dans les ardennaises. Il ira de l’omloop à LBL (une première pour lui). Etonnamment il a zéro victoires en trois saisons professionnelles (mais de superbes oreilles).

Pour les accompagner une palanquée de bons coureurs :

De Buyst la progression de l’année, de la 986ème à la 66eme place au cq en un an. Il signe 4 victoires et 16 top 10 en 2017 contre 16 top 10 sur les quatre années précédentes confondus. Des flandriennes convaincantes comme équipier et une jolie fin de saison sur des 1.1 (voire HC). Ces victoires sont des sprints en petit comité (devant des trentin, dehaes, coquard, dupont).


Keukeleire la bonne pioche ?
Il sort d’une année correcte, 2 de GW (un final ou il a joué au raton avec GVA mais ça n’a pas marché), vainqueur du Baloise Belgium tour. Un mec bon partout, un peu rapide un peu puncher (cf TDF), un peu flandrien (cf E3) mais excellent nulle part. Devrait être un bon atout pour accompagner Benoot. Toute ressemblance avec un personnage de fiction serait purement fortuite.
Image
Image

Autre recrue Campanaerts. Bon gros rouleur, actuel champion d’Europe du chrono. A dû payer une amende pour avoir demandé en mariage sa copine ainsi sur son plus mauvais chrono de l'année) :



Sander Armée, le mec qui signe sa meilleure saison à 32 ans (19 de la vuelta avec une victoire d'étape, 2 des 4 jours de dunkerque et 4 au tour de Norway). Il était temps de se réveiller


De Gendt, le baroudeur infatigable, parfois récompensé (une étape à la vuelta et une au dauphiné en 2017. Il s'auto défini comme bon partout, excellent nulle part (un thème de cette équipe?). 3ème d'un giro en 2012, si, si celui qu'a gagné Hesjedal. Seul grand tour ou il a terminé dans les 39 premiers en 12 participations.


Debuscherre, fan de métal gentil, sprinter insuffisamment rapide, un mec qui sait où il va mais qui n'y arrive pas tout à fait. Devrait s'inspirer de Mayhem et de Bouhanni.

On compte également dans cette équipe un autre sprinter qui ne gagne jamais :
Moreno Hofland qui en 2017 a su dominer Emiel Vermeulen et maxime Vantomme à la Famenne Ardenne classic en 2017,

Lars Ytting Bak, 37 ans, son passé est lointain

ce gros malade d'Adam Hansen, série en cours : 19,

Frederik Frison qui n' a pas couru depuis le 9 mai suite à un gros crash,

Tosh Van der Sand, puncher sprinter jamais victorieux,

Jelle Wallays futur cador en 2015,

Maxime Monfort, héros éternel de 34 ans et incroyable 13ème du giro, 9 fois top en GT sur les 11 dernières tentatives.

Tomasz Marcynski, équipier de 37 ans qui a claqué deux étapes sur la Vuelta (est passé par une palanquée d'équipes chelous)

Nikolas MAes, équipier idéal.

Marcel Sieberg, Dian Fossey du cyclisme.

Remy Mertz, neo pro 2017, RAS (et pourtant je l'avais à un jeu, j'ai regardé).
James Knox, neo pro 2017, un poil plus intéressant que son copain de promo mais pas de beaucoup
ENzo Wouters, ces neo pros 2017 c'était pas la joie.

Lawrence Naesen, frère de, je ne comprends pas ce recrutement.

Jelle Vanendert, est ce le nouveau Phillippe Gilbert? Non.

Pour finir sur une note positive : deux néo pros fort attendus :
Image
Harm Vanhoucke qui arrivera en juillet, une étape et une deuxième place au Val d'aoste, vainqueur de la flèche ardennaise.
Au rayon des classement général : 4ème de la ronde de l'isard, 4ème du Grand Prix Priessnitz spa, 3ème du tour de Savoie Mont.
Sur ces trois courses il est devancé par son coéquipier :


[img[/img]
Bjorg Lambrecht respectivement 2ème, 1er et 2ème. On ajoute un LBL U23, une 2ème place au tour de l'avenir et chez les grands une 9ème place au Grand Prix de Wallonie dans le groupe Brambilla, Vliegen, Pinot, Vanendert...). Le tout à 20 ans. Comme Bernal et Sivakov, un gros espoir de la génération 1997.

On pleurera les départs de Tony Gallopin et de Louis Vervaeke, le surmené de 2017. Valls et Roelandts se cassent également. De clerq, De Bie et Boeckmans retourne en conti pro.

Les questions de la saison :
Greipel va-t-il redevenir une machine à scorer ?
Tim et Tiesj vont-ils passer un gros cap cette année ?

Pour vous quitterune image promotionelle sublime et un dernier coup de vocodeur bien bidon (sans la chanteuse en faux vison)

Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#2730559
Rétablissons la vérité: Keuki n'a jamais ratonné sur GW: c'est lui qui accélère et GVA suit, derrière ca se regarde...Keuki ne roule pas sur le dernier kilo et j'ai envie de dire: "bien heureusement..." quand on sait tout ce qu'il a roulé avant...( et la victoire de GVA en d'autant plus belle...)

Belle équipe pour les classiques!!!
Dernière édition par Allobroges le 03 janv. 2018, 17:08, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#2730562
:green:
Merci pour cette pres' très instructive. :jap:
Certaines images mériteraient une plus grande visibilité. :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Sympatho-1
#2730755
Merci pour la présentation.

Comme discuté sur le topic des Programmes 2018, sur le papier ils ont l'une des meilleures équipes de flandriens mais sans réelle hiérarchie ou répartition des rôles. Avec Greipel, Keukelaire, Benoot, Debusschere et De Buyst il faut réussir à diversifier un peu leur calendrier sans quoi ils risquent de se marcher sur les rayons.
Par _Socrates_
#2730900
A la présentation de l'équipe ils avaient l'air de dire que Keukeleire venait notamment pour épauler Benoot. De Buyst peut pas encore prétendre au leadership sur les grosses flandriennes et Greipel non plus. Je pense que c'est tout pour Benoot sauf peut etre GW pour Debuscherre.

Ils ont annoncé Lambrecht au TDU
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#2730928
>> _Socrates_ a écrit : Tim Wellens (26 ans) qui ne confirme pas encore complétement les espoirs placés en lui. Il a bien gagné une course par étape en WT mais c'était le tour of Guangxi.
Il a quand même gagné aussi 2 fois l'Eneco Tour, Montréal et une étape du Giro.
Mais je suis d'accord qu'il ne rivalise pas avec les gros cadors sur les grosses courses (dès qu'il fait plus de 10 degrés et qu'il ne pleut pas à verse).

>> _Socrates_ a écrit : Un genre de GVA (en termes de résultat pas de profils de coureurs) avant qu'il ne devienne intouchable.
On attend tous ça avec impatience : Quand la minute Wellens commencera à se rapprocher de 17 heures.
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2730986
Belle présentation.

J'ai entendu que Keukeleire venait avec un statut de co-leader sur les flandriennes avec Benoot.
Benoot enchainera avec les ardennaises aussi cette année.
Par _Socrates_
#2732351
Startlist

Tour Down Under
Greipel
Sieberg
Debuscherre
Hansen
Bak
De Gendt
Lanbrecht

Curieux de voir Lambrecht sur la Willunga

Tour de San Juan
Benoot
Wallays
Keukeleire
Maes
Van der Sande
Wouters
Par _Socrates_
#2737671
Et une deuxième victoire pour Greipel. Deux victoires donc au TDU devant Viviani, Sagan et Ewan sur les deux seuls sprints qu il a disputé.

Le reste de l équipe a été a son service.
Par _Socrates_
#2738337
Pour les amoureux des chiffres.... Velon a donné quelques chiffres sur le sprint de la dernière étape.

Sur les 12 dernières secondes Greipel a eu un puissance moyenne de 1 609 W (Ewan, 1171, Bauhaus 1228) et un pic à 1903 (Ewan 1427, Bauhaus 1338).

Greipel montait à 1916 en 2014**. Kittel aurait déclaré qu'il pouvait monter à 1900/2000W en interview. Demare 1800 en 2015****

Ca montre une certaine forme. Suffisant pour un come back? Chronique du vélo n'y croit pas : http://chroniqueduvelo.fr/greipel-declin-question/

*https://www.youtube.com/watch?v=vqZLe0b7p2M
**http://www.srm.de/news/road-cycling/tou ... r-stage-6/
***http://forum.cyclingnews.com/viewtopic.php?f=6&t=31470
****https://www.matosvelo.fr/index.php?post ... eriel-velo
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2738421
Merci pour les infos.
Quant au sieur Robin Watt (?), c'est bien gentil d'écrire un article mais avant il faut "get your facts straight". Greipel a certes manqué de réussite ce qui a joué sur sa confiance dans les sprints, mais il a aussi eu a gérer des soucis de santé du côté de ses parents.
Alors bon, faire un article pour dire "il a le droit de décliner avec l'âge" en occultant totalement les éventuels aspects de la vie privée, c'est quand même pas bien pertinent.
Par _Socrates_
#2738640
Alors pour cette semaine, il y a trois courses au programme :

Tour de San Juan
Benoot
Wallays
Keukeleire
Maes
Van der Sande
Wouters

Benoot vient de prendre la 3eme place de la seconde étape.

Cadel Evans
La startlist est la même que pour le TDU a part Greipel a priori. Bjorg Lambrecht est prévu mais je ne sais pas si l uci a réparé sa bourde.

.. DE GENDT Thomas
.. HANSEN Adam
.. LAMBRECHT Bjorg
.. SIEBERG Marcel
.. BAK Lars Ytting
.. DEBUSSCHERE Jens

Enfin les challenges majorquins, qui avait très bien réussi a l équipe en 2017 (3 victoires dont 2 pour Wellens)

Sander Armee
Victor Campenaerts
Jasper De Buyst
Frederik Frison
Moreno Hofland
Tomasz Marczynski
Remy Mertz
Maxime Monfort
Lawrence Naesen
James Shaw
Jelle Vanendert
Tim Wellens
Par _Socrates_
#2740890
Wellens garde son titre a tramuntana devant moscon et valverde ( et Brambilla qui semble redevenir cycliste).

Benoot lui prend la 5eme place de l étape reine à sans juan. Il est 6 au général

Avec Tronchet y avait aussi le leader de Chalet […]

Circus-Wanty change de sponsor titre et devien[…]

Je vous remercie/en prie mon cher Pagliaorba. J[…]

Très bonne idée Bo0l le classement p[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site