Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Par Booze
#2730096
Image
A man, a soul, a vision for a new cycling !



Jusqu’en mai, puis Education First/Drapac/Cannondale/Kinder à l’occasion du Tour du France avant de finir la saison sous la dénomination Education First/Drapac/Cannondale/Kinder/Veolia/ChezMaurice/PizzaRhuys.

Les derniers feux de la saison auront vu le gourmet d’Aspen se démener comme une guêpe dans le T-shirt de Tonton pour assurer la survie de son équipe. Quelques crownfundings, démarches auprès d’investisseurs et fonds de tiroirs plus tard, les amateurs de stratégies de courses foireuses respirent. Les Vaughter’s boys souffriront toujours l’asphalte en 2018. Une performance qui laisse pantois Francisco, clochard à résidence du bar-tabac route de Nantes à Séné. « Franchement, le Jon’, y m’épate ! J’suis dans l’métier d’puis vingt cinq ans et j’ai jamais vu ça. J’y croyais pas. le gars, c’est un cador. J’ lui tire mon chapeau. Enfin pas vraiment, parce que je vais perdre tous mes p’tits sous, mais c’est l’idée quoi. Avec les copains, on aimerait bien le rencontrer. Qu’il nous coache un peu. C’est un Dieu pour nous. Il nous donne un peu d’espoir. Allez Education Thirst ! »


C’est ça, Jonathan Vaughters ! Un type qui vend le rêve au prix fort. Un génie. Ses petites mains agiles tricotent depuis des années l’habit lumineux United Colors of Sponsoring sous lequel ses coureurs mettent un point d’honneur à ne pas briller. Omniprésents en course, leur modestie les fait déserter les podiums et laissent aux priapismes européens le délice des miss. Bien sûr, des dérapages surviennent. La saison est longue et les hommes avant tout des sportifs. A ce niveau, 2017 fut l’une des pires années depuis le tragique HesjedalGate. Rigoberto Uran, qui avait réussi à perdre son coup de pédale depuis son arrivée, l’a tragiquement retrouvé dans le sillage brumeux de l’asthmatique kenyan. Les experts sont formels. Une contamination par nuage glaxopositif n’est pas à exclure.

Conscient de l'enjeu en 2018, Jonathan Vaughters, gardien de l'esprit Slipstream, aura rassemblé autour de son projet la crème des fonds de verres afin d'insuffler un soupir nouveau dans une équipe en proie à l'ivresse des attentions médiatiques.



Matti Breschel
Matti, heureux de retrouver son maillot Cannondale après un an d'infidélité
De retour chez Vaughters après une année sans relief chez Astana. Au crépuscule de sa carrière - ses dernières performances notables remontent à 2014 -, il trouvera dans la faiblesse de l’effectif américain une opportunité de courir pour lui à l’occasion, et dans la culture de l’échec de la structure une raison de ne pas s’en soucier.
L’avis de Delphine Ernotte : Homme. Blanc . Vieux. Dehors !
Nathan Brown
Ho ! Tu prends toujours le PSG.....
Ni rouleur, ni grimpeur, ni sprinteur. Il remontera les bidons. Il tirera des bouts droits.
Rokhaya Diallo : Stop au blacknaming!
Brendan Canty
On dirait que je suis superman
Honnête coureur de canti.
Julianne Cardona
Elle est des nôtres, le cul par terre comme les autres......
Le cyclisme inclusif.
Hugh Carthy
Un bidon dans une allumette.....incroyable !
Un coureur de poids appelé à en prendre davantage dans un effectif limité en talent. Une première saison en WT difficile pour celui qui avait auparavant montré des capacités d’escaladeur.
William Clarke

Coureur de classe. De classe 2.
Simon Clarke

Pit-Stop....prêt pour intégrer la Team Alonso

Baroudeur, animateur d’échappées publicitaires, mécano et bon grimpeur un peu en dedans depuis quelques mois. Devrait accompagner Uran ou Woods sur les premiers hectomètres des cols et tracter le groupe de nazes dans lequel se cache Pierre Rolland tout à la réalisation de son grand objectif de l’année : remporter la quatrième étape du Tour de Catalogne
Thierry Adam : c’est beau de courir aux côtés de son frère.
Lawson Craddock

T'as qu'à prendre Marseille.....non je déconne....
Taillé comme un shaddock et des résultats crados depuis sa 5ème place à l’Amgen Tour of California 2016. Attendu comme bon rouleur-grimpeur, le staff place désormais ses espoirs dans l’éventuel rachat du Tour d’Espagne par Glaxo.
L’avis d’ilnur : Punchy-grimpeur dont l’ascencielle énergie lui décrochera les succès que le mérite de son coeur de battant lui échoue
L’avis de Google Trad : Punchy-grimpeur dont l’ascencielle énergie lui décrochera les succès que le mérite de son coeur de battant lui échoue.
MItchell Docker

Seventies rules !
Solide équipier débarqué d’Orica. Il a largué ses amarres dans la baie de Vaughters. A charge pour lui de mener ses leaders à bon port.
Joe Dombrowski

Looking for a rider....
Espoir déchu n’ayant jamais confirmé au plus haut niveau les promesses entrevues dans les catégories de jeunes, il est aujourd’hui un digne émule de Pierre Rolland. Il vise une étape par saison. L’arrivée au sommet à Zolden l’an passé. Evidemment, il ne gagne jamais; il n’a pas personnellement coaché par Vaughters pour rien. Les paris sont ouverts pour 2018. Ne sait par ailleurs ni rouler ni descendre. Aurait du faire alpiniste.
Tex : qu’est-ce qu’on dit à Joe Dombrowski lorsqu’il passe devant nous ? Bah rien ! Il est déjà tombé quelques kilomètres plus tôt.
Alex Howes
No photograph allowed outside The United States. Any offender will be pursued and sentenced to death
Cycliste trumpiste. Son monde se résume à son continent.
Donald Trump : Yeah ! Come on Alex ! We don’t give a fuck about those fucking bastards ! Who are they by the way ? Strange people, strange countries. Frankistan, Belgany…Who cares ?
Sebastian Langeveld


Attention Sebastian, tu frôles le triangle des Bermudes cycliste
Heureux troisième de Paris-Roubaix l’an dernier, il devrait de nouveau tout miser sur les Flandriennes, soit au soutien soit au secours de Vanmarcke selon les circonstances de courses.
Kim Magnusson


Un Lorrain a retrouvé mes papas
Beauté nordique. La deuxième femme de l’effectif.
Daniel Felipe Martinez


La même préparation physique que Cavani
Considéré comme un crack il y a deux saisons, il a mis quelques temps à digérer son passage chez les pros - vraiment ? - de Willier. Sa fin de saison en boulet de canon nous l’a rappelé à notre bon souvenir. Sa 4ème place sur le Tour de Turquie trouble encore le sommeil de Thibault Pinot. Grimpeur, il devrait évoluer dans le sillage d’Uran et continuer à apprendre. Il n’est jamais trop tard pour retourner à l’école.
Daniel McLay

Un ami pour la vie
Très bon sprinteur, il cherchera à se relancer après une saison en demi-teinte. Soutenu par un train efficace - non, je déconne-, il devrait reprendre le fil de sa progression.
Sacha Modolo

Sa plus belle victoire
Transfert surprise, le finisseur italien rejoint le Grand Satan américain après avoir pigé pour le califat cycliste. Comme beaucoup cantonnés aux taches subalternes, il n’aura que rarement vécu le frisson de l’aventure promise. Il sera intéressant de voir comment la greffe italienne prendra. Moser, Villella et Formolo en rigolent déjà.
Daniel Moreno Cycling Team

Je file un coup de main ou pas ? Naaannnnn.....
Comment cohabitera-t-elle avec la Pierre Rolland Cycling Team ?
Owen Logan

Et ben, ca va être du propre sur les trottoirs et rigoles des Flandres
Une petite pointe de vitesse, c’est tout. Comme son frère Michael.
Fabrice Eboué : Aaahhh ! Double prénom ! Double prénom !
Nordal Lelandais: tous mes voeux, bro !
Taylor Phinney

Veste denim, made in italy, 329 euros
Destin tragique. Il était programmé pour remporter Paris-Roubaix. Depuis son retour, il peine à retrouver son niveau. Il ne dégage plus la même puissance. De récentes déclarations attestent de sa prise de conscience de l’éphémère d’une carrière dans une vie d’homme. Il est remonté sur un vélo, et finalement, c’est déjà ça.
Pierre Rolland

Argh ! Seulement vingt cinq minutes de perdues, je ne gagnerai pas demain
Il aurait pu naître en 1987 tant le fil de sa carrière tend à prendre les mêmes chemins gâchés des Ben Arfa, Menez ou Nasri. Bah, il va en claquer une ou deux, mais bon….
Noé : Pierre Rolland, il est super.
Thomas Scully

New Cycling is eager to....but to what ?
Si Mulder ne l’a pas reconnu, comment le pourrions-nous ?
Tom Van Asbroeck

Ah ben oui, c'est tout de suite plus difficile.
Commence à peine à émerger de sa fantastique saison 2014. Les gueules de bois durent parfois plus longtemps qu’un premier jour de janvier. A discrètement pointé le bout de son nez sur les sprints lors de la dernière Vuelta. Etant donné le peu de concurrence sur le plus grand des GT, cela augure-t-il d’un renouveau? Sans doute pas. Au service de Modolo et McLay sur les sprints, de Vanmarcke sur les Flandriennes, les occasions de briller se feront rares.
L'avis de Jean-Claude Duss : Sur un malentendu….
Rigoberto Uran


Et ça l'amuse....
Deuxième surprise du Tour de France, il a renvoyé Meintjes à ses études. Il disait vouloir se consacrer aux classiques. Ouais. Petit malin. Avec la désertion des leaders vers le Giro et la suspension probable et espérée de Froome, le Colombien pourrait bien de nouveau prétendre à un podium sur le Tour.
Unai Emery : mé, yé crois qué le youeur il a pas compris tactique équipe. Lé pas possible faire jambe rapide perqué lé courir il sait pas. Lé autres savent pas faire comment. Aider mais eux trop loin. Alors lé sont perdus. Equipé pas ensemble, pas solitarita. Tous ensemble.
Michael Woods


C'est ça chérie, comme çà, ouais, le regard lointain, ouais, c'est bon, encore une, le regard perdu, inspiré, tu vas faire la cour', je vais faire de toi une star
L'homme des matins heureux de Vaughters. Une Vuelta intéressante, mais un coureur qui sera toujours en second rideau. Gros puncheur, mais trop limité sur les chronos pour espérer rivaliser avec les cadors. A suivre sur les courses vallonnées, les épreuves d'une semaine et un fond de top 10 sur une Vuelta.
Les partants :


Bettiol / Villella / Fomolo : la cosa nostra reprend ses billes. Espérons que VCN puisse conserver de bonnes relations avec elle et que Pascualito ne nous fasse pas faux-bord

Cyrus Monk : les asthmatiques posent déjà problème, alors les autistes….Bon pour Azkaban !

Slagter : unidimensionnel, il défendra fièrement le nom de son nouvel employeur. Décevant, il possède une qualité essentielle: sait se réveiller à l’expiration de ses contrats. Sera annoncé parmi les prétendants à la victoire lors de SSR vallonnées. N’en gagnera aucune.

Wippert : bon sprinteur mais trop juste pour le WT. Trouvera un terrain à sa main sur le circuit belge.

Skuijns : coureur offensif et attachant. Prendra les échappées pour Trek.

Bevin : Bradounet nous l’a bien vendu. Sur-vendu ? Coureur assez complet, il n’excelle nulle part. Un bon équipier pour ses leaders chez BMC.

Van Baarle : grosse perte pour les Flandriennes. Appelé à tirer des bouts droits chez Sky sur les courses par étapes, il risque de trouver les classiques longues entre Kwiatkowski, Moscon, Thomas et Standard. Il est pourtant un gros potentiel. Sa campagne 2017 (Ronde, E3, Roubaix) en atteste.

Talansky : t’as raison vieux ! Profites en tant qu’elle existe !
Pierre Gattaz : honteux ! Il faut en finir avec les régimes spéciaux.

Koren / Mullen : faut vraiment que je commente jusqu'au bout ?

En résumé, un collectif qui a beaucoup perdu en qualité. A l'exception d'Uran, aucun ne peut prétendre à jouer un grand rôle sur un GT. Woods est un Gtiste de deuxième rideau. Rolland a démissionné. Côté sprint, Modolo et McLay ont du talent, mais sont loin de faire partie des grands sprinteurs. Ils décrocheront quelques placettes en l'absence des patrons, notamment Modolo sur le Giro, mais cela reste limité au top niveau. Malgré tout, nous verrons beaucoup les EF cette saison. Comme tous les ans.

This year, we won’t retreat against two thousand twenty hates. Come on, guys !
JV, January the 1st, Aspen, three bottles after midnight
Dernière édition par Booze le 01 janv. 2018, 22:03, édité 17 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2730101
Absolument exceptionnel, formidable, superbe, excellent !

:agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou: :agenou:

La meilleure chose que nous aurons de cette équipe pour cette année, assurément !
Dernière édition par Noé le 01 janv. 2018, 21:39, édité 1 fois.
Par Booze
#2730165
manu74annecy a écrit :
02 janv. 2018, 08:43


Sep Vanmarcke n'a pas eu le droit à sa petite fiche, c'est peut-être enfin bon signe pour lui :smile:
Héhé....tu as remarqué....tu es le seul...Vanmarcke a eu droit à une présentation à l'image de ses Flandriennes 2017. Des mentions ici ou là, mais rien de bien notable.
#2730205
je suis pas d'accord Booze quand tu dis que Woods est un Gtiste de second rideau
il fait tout de même 7 e de la vuelta 2017 devant des gars comme Lopez,Aru,SK,Chaves en ayant pris une raclée bérézinamentale lors du Chrono de 40km
s'il peaufine cet aspect il surprendra beaucoup au prochain Giro en rééditant "Une Hesjdal"
#2730215
Booze a écrit :
02 janv. 2018, 10:00
manu74annecy a écrit :
02 janv. 2018, 08:43


Sep Vanmarcke n'a pas eu le droit à sa petite fiche, c'est peut-être enfin bon signe pour lui :smile:
Héhé....tu as remarqué....tu es le seul...Vanmarcke a eu droit à une présentation à l'image de ses Flandriennes 2017. Des mentions ici ou là, mais rien de bien notable.
lol
s'il est en pleine possession de ses moyens, il devrait pouvoir jouer un grand role.
c'est bien parti pour lui sur le Het Volk .... avec Sagan et GVA...
après, il cumule les malchances..

Attention donc dans ces championnats de Belgique vs Sagan ;)
#2730241
LGDG a écrit :
02 janv. 2018, 11:19
Méfie toi, les fans de Cofidis vont se plaindre qu'on se moque encore plus d'une autre équipe que la leur.
Nous sommes ici dans l'ironie ou dans la vérité sur fond d'humour. Le topic Cofidis fait davantage référence à enfoncer le plus bas possible une équipe. Une sorte de petit bouc émissaire. Quand on tape la bas , sa évite de le faire ailleurs :balloon:


En tout cas Booze :agenou: :super:

Hâte de voir ce que va donner Logan Owen à ce niveau !
Running

...et d'éviter de se blesser, à forc[…]

Mikel Epanda Lisiero Nitrato poursuit sur sa lanc&[…]

Voile - Vendée Globe 2020

Ca y est j'atteins le 40ème ce matin. Je pe[…]

Caja Rural-Seguros RGA 2020

https://teamcajarural-segurosrga.com/dos-nuevos-ta[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site