Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2726982
Image

11ème année d’existence UCI pour l’équipe sud-africaine qui a démarré au niveau continental en 2008 sous le nom de MTN Energade Road Team, elle est passée continentale pro en 2013 (MTN-Qhubeka) et enfin World Tour depuis 2016 avec un nouveau sponsor titre Dimension Data.

Dimension Data est une entreprise de services du numérique basée en Afrique du Sud mais appartenant à une société japonaise. Elle est surtout présente en Afrique, au Moyen Orient et en Amérique du Sud.

L’année 2017 fut pour l’équipe relativement décevante avec un Mark Cavendish accumulant les pépins divers. Boasson Hagen a remporté de nombreuses victoires en Norvège et une étape du Tour de France, ce qui avec la victoire de Fraile au Giro et celle de Cavendish à Abu Dhabi constituent les seuls coups d’éclats de Dimension Data.

Pour 2018, les bouleversements sont assez peu nombreux, hormis bien sûr le retour à la maison du cycliste africain de l’année 2017 Louis Meintjes.

Image

Les départs :

Nathan Haas : présent depuis 2 ans dans l’équipe, l’australien a eu de bons résultats (4ème du Down Under et de l’Amstel, de bons résultats sur le diptyque québecois) mais seulement une victoire (une étape du Tour de Burgos 2016). Il continue sa carrière chez Katusha.

Omar Fraile : c’est le deuxième départ le plus important de l’équipe. Il a remporté quelques beaux bouquets : étape du Giro, meilleur grimpeur de la Vuelta, 2ème du tour de Yorkshire en aidant Pauwels à l’emporter … Mais c’est vrai que l’on en attendait davantage peut-être ! Il continue chez Astana en 2018.

Kristian Sbaragli : le sprinter italien va continuer sa carrière au niveau inférieur (Israël Cyling Academy) où il devrait trouver une place de leader sur les sprints du Giro !


Daniel Teklehaimanot : après une année difficile sans résultat probant, le pionnier du cyclisme érythréen va devoir se trouver une nouvelle équipe.

Youcef Reguigui : le vainqueur du tour du Langkawi 2015 va disputer la saison 2018 en continental chez Natura4ever Sovac. Ce n’est peut-être pas plus mal pour le très sympathique sprinter algérien qui aura ainsi beaucoup plus loisir à exprimer sa pointe de vitesse.


Tyler Farrar : l’heure de la retraite a sonné pour le très sympathique coureur américain qui s’était reconverti en équipier d’expérience pour les plus jeunes sprinters de l’équipe.

Adrien Niyonshuti : l’historique, présent dans l’équipe depuis 2009, il faisait un peu partie des meubles ! Un peu trop peut-être puisqu’il est toujours resté très discret, accomplissant un boulot d’équipier de l’ombre. Il faut espérer qu’il retrouvera une équipe pour l’année prochaine, même si la tâche reste difficile. Il a déjà 30 ans.


Les arrivées :

Louis Meintjes : après deux ans chez Lampre / UAE, Louis est rentré à la maison ! En deux ans il a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui avec 3 top 12 sur 4 grands tours ! Il n’a encore que 25 ans et même si il est raillé pour son style peu spectaculaire les résultats sont là ! Meintjes est le coureur qui manquait à Dimension Data pour enfin avoir des résultats au classement général des grands tours.


Tom Jelte Slagter : le coureur néerlandais remplace très avantageusement Haas, bientôt une grande victoire sur les classiques canadiennes (ou mieux à Liège) ?

Julien Vermote : un équipier d’excellente qualité pour Cavendish, Boasson Hagen et Slagter qui devrait être tout à fait capable de jouer sa carte personnelle à l’occasion.

Scott Davies : le jeune britannique est un espoir très prometteur, 4ème du dernier "Baby Giro", c’est un bon rouleur qui grimpe correctement. Un bon pari sur l’avenir et un équipier de qualité en attendant !

Amanuel Gebreigzabhier : l’érythréen était le coureur le plus prometteur de l’équipe réserve. Son stage fin 2017 est très prometteur avec un top10 sur l’Artic Race par exemple. On le verra peut-être en leader sur le tour de Langkawi où Dimension Data a pris la bonne habitude d’envoyer s’aguerrir les plus jeunes !

Nickolas Dlamini : sans doute le meilleur U23 sud-africain, il sera probablement cantonné à un rôle d’équipier pour commencer.

Ils restent :

Mark Cavendish : une seule victoire en 2017, beaucoup de problèmes physiques (douleur à la cheville, mononucléose, fracture de l’omoplate à cause de …. (j’ai rien dit …)). Cette saison a été pour lui « la plus dure de sa carrière ». A bientôt 33 ans pourra-t-il rebondir en 2018 ? Il en a la capacité et la volonté je pense (mais je ne suis pas objectif) !


Edvald Boasson Hagen : 4ème saison chez DiData / MTN pour le Norvégien dont personnellement j’attends la grosse perf sur une classique ! Allez, un petit Paris-Roubaix pour cette année !


Igor Anton : pas convaincant du tout depuis deux saisons, je pense que le coureur espagnol va beaucoup plus jouer les équipiers cette année. 34 ans, dernière année de contrat, ça sent la retraite en fin de saison.

Bernhard Eisel et Mark Renshaw : les deux anges gardiens de Cavendish l’accompagneront encore cette année vers la victoire (on espère) sur le plat et pour rentrer dans les délais en montagne. Ils sont tout à fait capables de remporter quelque chose l’un comme l’autre. Bernhard a même remporté le classement de la montagne de l’Artic Race !


Stephen Cummings : à 37 ans, le vieux briscard est peut remporter une victoire à n’importe quel moment et toujours une belle ! ça a moins marché en 2017 qu’en 2016 mais il est tout de même champion du Royaume Uni en ligne et chrono en titre.


Reinardt Janse van Rensburg : rapide au sprint, Reinardt est également un équipier précieux sur les classiques et il peux régulièrement jouer sa carte personnelle sur quelques courses .HC. A 29 ans il a encore de la réserve et une belle marge de progression.

Serge Pauwels : au vu des ambitions autour de Meintjes, l’expérimenté belge va probablement surtout servir d’équipier en 2018. Il est capable d’accompagner les plus forts assez loin.


Natnael Berhane : année 2017 discrète pour Natnael qui est souvent cantonnée au rôle d’équipier et n’a que très rarement l’occasion de s’exprimer. J’espère qu’à l’avenir il aura le leadership sur une course d’une semaine !

Scott Thwaites : hormis sa 10ème place sur les Strade et son top 20 sur le Ronde, Thwaites a été très discret en 2017. On l’attend davantage en 2018 où il doit être l’appui indispensable pour EBH à Roubaix en particulier.

Merhawi Kudus : l’espoir que toute l’Erythrée attend (et au-delà !). Déjà 5 grands tours dans les jambes à 23 ans. Aucune victoire encore, mais ce n’est pas passé loin l’année dernière sur la Vuelta.


Mekseb Debesay : bon au sprint, assez à l’aise quand la route s’élève, j’espère que Mekseb se verra confier un peu plus de responsabilités en 2018. C’est de toute façon un équipier précieux.

Lachlan Morton : à part en Californie et à Oman, on a peu vu Morton à l’œuvre. L’adaptation au World Tour explique probablement cela. Ça devrait donc aller mieux en 2018, avec une présence accrue à l’avant !

Ryan Gibbons : deuxième année pro pour le jeune sprinter sud-africain qui devrait avoir plus encore avoir l’occasion de s’exprimer. L’année dernière il a remporté le CG du Langkawi avant de signer de beaux top 10 sur le Giro. 2018 devrait être l’année de la confirmation.


Jay Robert Thomson, Jacques Janse van Rensburg, Jaco Venter, Johan van Zyl, Nick Dougall : les équipiers modèles, ceux qui tirent des bouts droits pour Cavendish ou Boasson Hagen. Ce sont les travailleurs de l’ombre de l’équipe, mais leur présence n’en est pas moins indispensable !

Ben O’Connor : première saison World Tour prometteuse pour le jeune espoir australien avec des top20 sur les courses d’une semaine et une victoire sur le tour d’Autriche. Il ne reste qu’à confirmer en 2018 !

Benjamin King : saison discrète pour ce coureur qui est surtout un équipier capable de briller à l’occasion en échappée (mais il n’a pas eu d’occasion en 2017 !).

Le maillot 2018 :

Image
Dernière édition par matthmic le 10 janv. 2018, 14:31, édité 2 fois.
Par *Chouchou*
#2731585
Beau boulot de présentation de l'équipe ! :smile:

En lisant : "Louis Meintjes : ... Il n’a encore que 25 ans et même si il est raillé pour son style peu spectaculaire", j'ai l'impression que c'est ce qu'il est devenu en jouant le classement général avec la pression sur ses jeunes épaules.
Si j'ai bonne mémoire, je crois bien l'avoir vu attaquer d'assez loin sur le Tour du Trentin lorsqu'il y avait Wiggo et Nibali, il était donc à ses débuts professionnels.

Le pauvre Cav a connu une année 2017 maudite ! J'espère le retrouver en pleine possession de ses moyens sans malchance pour cette nouvelle saison.

Mark Cavendish retenu pour les Jeux du Commonwealth
3 janvier 2018
Le 14 avril prochain, Mark Cavendish sera, selon toute vraisemblance, au départ de la course en ligne des Jeux du Commonwealth.
...
Paris-Roubaix, qu’il souhaite disputer, se tiendra en effet le 8 avril, soit six jours avant la course en ligne des Jeux du Commonwealth. Malgré tout, « Cav » devrait donc être de la partie.

http://cyclingpro.net/velopro/news/mark ... monwealth/

Et oui, Cav fait aussi partie de ma liste de chouchous. :love:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2731593
Oui enfin Meintjes j'ai du le voir attaquer 4 fois dans sa carrière (en dehors d'une échappée évidemment) : Mondiaux espoirs 2013 / Trentin 2014 / Coppi Bartali 2015 / Dauphiné 2017.
Et à chaque fois il est impressionnant.

Sa façon de courir est vraiment bizarre. Ce qui m'a le plus surpris c'est l'étape de Jebel Hafeet sur le Tour d'Abu Dhabi 2017. En queue de peloton dès le pied, il avait l'air en roue libre, on le voyait toujours avec la moto arrière qui filmait les lâchés et au final il termine 22ème de l'étape.
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2731955
C'est bien ce retour de Meintjes dans l'équipe car à trop dépendre de Cavendish, l'année 2017 a été catastrophique en termes de résultats (pour une équipe WT). J'ai un peu du mal avec cette équipe qui est pour moi plus anglo-saxonne qu'Africaine, alors que le cyclisme est populaire en Afrique, la formation des jeunes coureurs africains se stoppe au niveau continental, c'est bien dommage ...
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2733020
L'équipe pour le Tour Down Under :
Tom Jelte Slagter : leader dès sa première course avec Dimension Data !
Mark Renshaw : pour les sprints ?
Jaco Venter
Lachlan Morton
Ben O'Connor
Nicholas Dlamini
Scott Davies
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2736188
Belle performance de Dlamini sur ce TDU. Trois étapes et trois foi devant pour prendre des points pour le maillot de meilleur grimpeur.
Il gère ça très bien pour un néo pro.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2737242
Le voir là ça me laisse encore plus de regrets pour Eyob puisque Dlamini n'était pas dans les 3 meilleurs coureurs de la DD Continentale.
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2746781
Et Mark pour la première de la saison pour l'équipe ! :winner: :winner:

Image

Bon boulot, il faudra de nouveau compter avec lui cette année !
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#2848875
Je n'étais pas revenu poster sur ce topic depuis le Tour Down Under mais il faut bien avouer que cette année les raisons de ce réjouir sont maigres chez Dimension Data. Les résultats ne sont pas là du tout et l'équipe ne parvient plus à peser sur les courses de quelque manière que ce soit dans les sprints massifs ou en montagne.

Les satisfactions :

- Ben O'Connor, il a malheureusement du abandonner sur le Giro alors qu'il était placé aux portes du top 10, mais sa victoire sur le Tour des Alpes montre tout le potentiel du jeune australien.
- Amanuel Gerezghier (Gebreigzabhier), le néo pro a montré des choses intéressante en terminant le Dauphiné dans le top 25 pour sa première participation. J'espère juste que Dimension Data ne va pas le griller en lui faisant disputer trop de grands tours trop tôt comme Kudus.

Les déceptions :

- Mark Cavendish : pas épargné par la malchance, le sprinter a fait un début de saison quasi blanc (hormis sa victoire à Dubaï), il semble revenir en forme avant le Tour, mais ça risque d'être très juste pour jouer la gagne.
- Louis Meintjes : pour le moment son retour est un échec et il semble tout juste capable d'accrocher un top 20 sur les courses d'une semaine ! Et encore...
- Merhawi Kudus : après des tours d'Oman et de Valence où on l'a vu aux avants postes, Merhawi a disparu de la circulation, son titre de champion d'Erythrée (première victoire depuis ... 2013) va-t-il le relancer ?
- Edvald Boason Hagen : début de saison discret pour le Norvégien qui n'a même pas été cette année prophète en son pays (une seule victoire d'étape sur la tournée norvégienne contre 5 et les deux classements généraux l'année dernière), mais ses gros objectifs se situant sur le Tour, on va voir les résultats.

Le reste de l'équipe a été très discret, aucun coup d'éclat pour les autres coureurs (même sur le Langkawi).

L'équipe est vieillissante et les résultats ne sont plus là car les leaders font défauts. Il semble urgent de renouveler l'équipe en particulier au niveau des têtes d'affiches. En tout cas les recrutements de l'année dernière (Slagter, Vermote, Meintjes) sont des échecs en l'état actuel des choses !
Avatar de l’utilisateur
Par Teteoo
#2856672
C'est un pari risqué, j'en conviens, et j'ai pris la peine de citer son nom pour montrer que j'en avais conscience :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#2856693
stereoking69 a écrit :
08 juil. 2018, 15:54
Serge Pauwels pas dans le top 40 du Tour Teteoo ?

Je parie qu'il y sera.
Ah, je me demandais pourquoi ils n'envoyaient personne dans l'échappée. C'est pour protéger leur leader Serge Pauwels :super:
La Dimension Data est partie pour faire un tour à l'image de la Katusha sur le Giro : préparer un top 10 de Cavendish ou Boasson Hagen (bon c'est pire que la Katusha avec Planckaert pour l'instant) et aller chercher un top 20 avec son leader. Attention, Gonçalves fait 14 du Giro, il faudra que Pauwels fasse mieux pour justifier ce manque d'initiative de l'équipe ! :pompom: :popcorn:

Troussel démâte, Thomson casse sa str[…]

Préparation saison 2021

C'est bon pour moi avec Amady et Ptibut :wink: […]

Lance Armstrong , Pierangelo Bincoletto , Ivan […]

Je pourrais faire Ineos, mais je ne pense pas que […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site