Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 44 sur 46
  • 1
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#2933371
Seluj a écrit :
16 nov. 2018, 06:30
*Chouchou* a écrit :
16 nov. 2018, 00:45
Romain Bardet : " une évolution sur plusieurs années "
Publié le 15/11/2018 21:06 sur Vélo 101
...
Amélie : J’aurais voulu savoir quel est ton col préféré dans les Alpes…

Mon col préféré dans les Alpes est un col que le Tour de France va redécouvrir : le col de l’Iseran, en plus nous descendrons le versant que je préfère. C’est un col mythique, très haut en altitude et que je prends beaucoup de plaisir à grimper.

Après, Prudhomme nous dit que le tracé du Tour n'est pas fait pour favoriser un coureur français... :genance:
Bon, c'est pas tout, mais va falloir prévenir Pinot pour la descente ! :manolo: :contador1: :green:

...
Concernant la dernière question ci-dessous, pas de langue de bois : :wink:

Romain, entre un titre de champion de France et un Liège-Bastogne-Liège, que choisis-tu?

Aucun débat, franchement le Championnat de France c'est pour moi, sans intérêt. Une course entre les Français, ça n'a rien à voir avec un Liège-Bastogne-Liège.
Normal de voir Bardet ne pas s'intéresser aux Championnats de France quand on voit le parcours proposé chaque année typé à fond sprinteur voir Puncheur/Sprinteur. Si il y aurait de temps en temps des parcours pour grimpeur je ne pense pas qu'il tiendrait ce discours. Car je pense que pour un coureur porter le maillot Bleu Blanc Rouge pendant une année doit être exceptionnel.
Je pense que si Bardet, Pinot... voulaient vraiment un parcours pour grimpeurs et qu'ils insistaient lourdement là-dessus, ils l'obtiendraient assez rapidement. Mais la vérité, c'est qu'à une semaine du Tour, ça les embêteraient plus qu'autre chose. Et les propos de Bardet ont tendance à le prouver. Et pour le coup, ça me choque même un peu d'entendre un coureur dire que les championnats de France sont sans intérêt.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2933401
stereoking69 a écrit :
16 nov. 2018, 06:53
rbl85 a écrit :
16 nov. 2018, 02:07
Pinot a un appartement a Tignes donc il connait le coin par coeur
Tu connais par coeur la vie privée de Thibaut :w00t:
Il la dit plusieurs fois en interview
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2933408
La phrase de Bardet sur les CDF est maladroite tout de même. Dire que c'est sans intérêt pour lui tout de même... Je vois ce qu'il veut dire mais c'est un peu brutal. Après il ne sait pas non plus ce que c'est que courir toute l'année en bleu-blanc-rouge.
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2933432
C'est peu malsain ce débat car on pourrait laisser entendre qu'il dénigre son championnat national et le raccourci facile serait de dire qu'il dénigre son pays. On n'est pas non plus obligé d'avoir une demi-mole quand on voir un maillot tricolore ou quand commence la Marseillaise. "L'amour de la patrie" ne devrait pas se mesurer à ça, mais c'est de plus en plus le cas en sport.

D'un point de vue sportif, son point de vue se défend. Prétendre que gagner le championnat de France est plus "fort" que gagner LBL est une aberration.

Par contre, ce que je trouve dommageable, c'est que le championnat de France est une vitrine pour la fédération. Cette même fédération a permis à Bardet (et à Pinot) de faire des compétitions nationales et surtout internationales (*) et, par reconnaissance, leur présence au départ des championnats de France serait, pour moi, une sorte de soutien à cette fédération.

(*) pour la petite histoire, le championnat du Monde junior auquel participent Bardet et Pinot en 2008 avait lieu en Afrique du Sud. Je doute qu'ils aient payé le voyage de leur poche.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2933437
Rassure toi je ne fais pas ce genre de raccourci foireux sur l'amour de la patrie... juste qu'un CDF pour un coureur français ça n'a pas à être le graal bien sûr, mais c'est tout de même une course spéciale et ça devrait le rester. Mais encore une fois je pense que c'est plus de la maladresse qu'autre chose cette phrase.
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2933445
Steph86 a écrit :
15 nov. 2018, 21:53
Faut être clair : l'équipe ne s'est pas renforcée sur le papier pendant cette intersaison.
Je suis même assez déçu...
Tout à fait d'accord avec toi.
Il manque le coureur capable de venir s'insérer dans le groupe du Tour.
Küng aurait été parfait pour cela.
Par luckywinner
#2933456
Le "sans intérêt" est de trop mais la question est elle même sans intérêt.

Et des sports où le titre de champion de France est considéré comme ultra secondaire ils sont légions, personnellement je ne trouve pas ça si choquant.
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2933457
stereoking69 a écrit :
16 nov. 2018, 13:52
Tout à fait d'accord avec toi.
Il manque le coureur capable de venir s'insérer dans le groupe du Tour.
Küng aurait été parfait pour cela.

Encore ce fantasme du clme :saoul:

Certains nous ont expliqué jusqu'en juillet qu'il fallait absolument un rouleur de plus dans l'équipe du Tour. Le résultat du clme 2018 n'a visiblement pas servi de leçon.
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#2933469
stereoking69 a écrit :
16 nov. 2018, 13:52
Steph86 a écrit :
15 nov. 2018, 21:53
Faut être clair : l'équipe ne s'est pas renforcée sur le papier pendant cette intersaison.
Je suis même assez déçu...
Tout à fait d'accord avec toi.
Il manque le coureur capable de venir s'insérer dans le groupe du Tour.
Küng aurait été parfait pour cela.
+1 également. Il aurait fallu ajouter une vrai locomotive capable de tirer l'équipe vers le haut sur les TTT. Kung aurait été parfait pour ça, sans compter l'apport sur les classiques.

La FDJ a vraiment bien joué sur ce coup-là, et Ag2r a raté le coche. D'ailleurs Jurdie valide complètement cette idée (extrait interview VCN)

Un exercice a particulièrement encore handicapé Ag2r, c’est le chrono par équipes, et Sylvan Dillier a déclaré récemment qu’il fallait investir + dans cet exercice. Cela peut-il passer par le recrutement de spécialistes du domaine ?

Oui, c’est ce que l’on cherche, après ce type de coureur est assez rare. Groupama – FDJ a su en trouver, nous cherchons également. C’est un point important, et on travaille régulièrement sur l’idée de trouver un coureur capable de rouler à 50-60 km/h sur plusieurs dizaines de kilomètres. Les choses passeront par là si on veut être dans les 6 ou 7 meilleures formations dans ce domaine.
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2933472
Super_Cuvet a écrit :
16 nov. 2018, 14:27
stereoking69 a écrit :
16 nov. 2018, 13:52
Tout à fait d'accord avec toi.
Il manque le coureur capable de venir s'insérer dans le groupe du Tour.
Küng aurait été parfait pour cela.

Encore ce fantasme du clme :saoul:

Certains nous ont expliqué jusqu'en juillet qu'il fallait absolument un rouleur de plus dans l'équipe du Tour. Le résultat du clme 2018 n'a visiblement pas servi de leçon.
L'équipe voulait le recruter et avec un rouleur de plus AG2R perdrait encore moins de temps sur cet exercice.
Encore faut il le travailler plus régulièrement pour avoir des automatismes avec l'équipe qui fera le Tour de France (cf les propos de Dillier au mondial).

EDIT : Les propos de Jurdie par Charlix viennent confirmer sur la nécessité d'un rouleur supplémentaire.
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2933490
Je veux bien entendre qu'AG2R veuille travailler le clme en général mais pour le Tour, l'équipe alignée en 2018 a montré qu'elle pouvait faire mieux que limiter la casse.

Donc un rouleur de plus aurait été un concurrent à Dillier par exemple et non un coureur qui renforcerait l'équipe du Tour. Ça aurait été un renfort pour les clme des autres courses.
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#2933493
Super_Cuvet a écrit :
16 nov. 2018, 15:56
Je veux bien entendre qu'AG2R veuille travailler le clme en général mais pour le Tour, l'équipe alignée en 2018 a montré qu'elle pouvait faire mieux que limiter la casse.

Donc un rouleur de plus aurait été un concurrent à Dillier et non un coureur qui renforcerait l'équipe du Tour. Ça aurait été un renfort pour les clme des autres courses.
12ème devant des équipes qui pour les 3/4 d'entre elles ne visaient rien, je n'appelle pas ça limiter la casse, mais se planter :genance:

Jurdie le dit, l'objectif c'est le top 6-7, c'est à dire aller gratter 25-30 secondes sur cette distance, et pour ça sans il faut se renforcer. D'ailleurs je ne comprends pas trop le lien avec Dilier, le maillon faible c'est Domont, c'est lui qui saute en cas de vrai renfort type Kung. Et en changeant les 2, là tu as une vrai équipe capable de limiter la casse.
Avatar de l’utilisateur
Par Super_Cuvet
#2933507
12e, mais seulement 1'15" de perdues là où tout le monde annonçait 2 minutes minimum :study:
Et la FDJ qui devait finir largement devant AG2R est 30" derrière. :reglement:

Dire que le clme du Tour 2018 est un plantage est une déformation de la réalité, notamment compte-tenu de la forme de certains membres de l'équipe. Gagner 20" pour intégrer le top 6/7 c'est jouable avec la même équipe, plus en forme, plus entraînée et avec des plus gros développement. Ce n'est pas un coureur seul qui fera gagner ces 20" (je ne comprends même pas comment on peut croire une telle chose).

L'équipe du Tour 2018 était très équilibrée. Remplacer un grimpeur par un rouleur serait une erreur en vue de la montagne. Une équipe n'est pas une addition d'individualités, il faut des équipiers comme Domont.
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#2933508
Super_Cuvet a écrit :
16 nov. 2018, 17:40
12e, mais seulement 1'15" de perdues là où tout le monde annonçait 2 minutes minimum :study:
Et la FDJ qui devait finir largement devant AG2R est 30" derrière. :reglement:

Dire que le clme du Tour 2018 est un plantage est une déformation de la réalité, notamment compte-tenu de la forme de certains membres de l'équipe. Gagner 20" pour intégrer le top 6/7 c'est jouable avec la même équipe, plus en forme, plus entraînée et avec des plus gros développement. Ce n'est pas un coureur seul qui fera gagner ces 20" (je ne comprends même pas comment on peut croire une telle chose).

L'équipe du Tour 2018 était très équilibrée. Remplacer un grimpeur par un rouleur serait une erreur en vue de la montagne. Une équipe n'est pas une addition d'individualités, il faut des équipiers comme Domont.
De ta réalité peut-être après chacun sa vision des choses :super:
Par Richard
#2933527
C’est un ensemble mais un énorme rouleur comme Kung fait à lui seul gagner une bonne pelletée de secondes (vs. un rouleur médiocre/moyen) même si c’est dur à quantifier précisément.
Les entraîneurs doivent pouvoir le mesurer.
Il n’y a qu’à voir la longueur et la puissance de ses relais avec BMC.
Ça ne me paraît pas absurde d’envisager qu’il permette de gagner jusqu’à 1"/km...
Et puis l’apport d’un coureur ne se limite pas aux watts, il y a l’expertise, la dynamique créée...
Bref ajouter une « locomotive » peut tout à fait, tout bien pris en compte, faire gagner le temps évoqué. À mon avis.

Même si c’est un ensemble evidemment plus large que l’ajouter dans la seule "compo".

Pour autant, tout n’est pas à jeter, les efforts étaient notables et les résultats honorables - déjà au Dauphiné - compte tenu des circonstances.

Les histoires de matériel, les diverses déclarations de fin de saison, montrent quand même qu’il y a encore du boulot et une marge de progression !
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2933528
veji2 a écrit :
13 nov. 2018, 11:11
Super_Cuvet a écrit :
10 nov. 2018, 17:22
Peut être mais pouvoir rêver de gagner le Tour aussi longtemps, c'est quelque chose de rare.
Oui c'est rare, et je peux comprendre que ça ait aussi pesé sur la volonté ou pas de prendre des risques. Ce tour 2017, j'ai encore Peyra Taillade en travers de la gorge... un peu comme j'ai les Alpes de Quintana en 2015 en travers de la gorge. Ils n'avaient aucune garantie de gagner le Tour mais ils sont laissé passé une vraie chance de le faire.

Enfin bref. J'ai hâte de voir ce qu'AG2R et Bardet vont faire en 2019, j'ai dans le fond vraiment bien aimé la saison 2018 de Bardet à laquelle il manque certes des victoires mais qui dans l'attitude était belle.
J'ai revu les images et Bardet attaque après avoir franchi les forts pourcentages mais il ne poursuit pas son effort car Uran le suit.
Romain voulait non seulement lâcher Froome mais aussi Uran, c'est quand même dommage de ne pas avoir insister parce-que Froome aurait pu se prendre au moins 4 ou 5 minutes avec tout les kilomètres de plaines qui restaient ensuite d'autant que Bakelants était devant pour servir de relai.

Après coup je me dis que cette erreur est celle d'Uran qui avait Van Baarle à l'avant et aurait pu remporter le Tour 2017.
Avatar de l’utilisateur
Par stereoking69
#2933536
luckywinner a écrit :
16 nov. 2018, 19:06
Super_Cuvet a écrit :
16 nov. 2018, 18:36
Gallopin était diminué et Dillier avait chuté la veille.
Et Frank n'avait pas fait le stage pre-tour spécifique pour préparer le CLME. :wink:
Oui il était là un peu par défaut grâce au renoncement de Geniez.
  • 1
  • 42
  • 43
  • 44
  • 45
  • 46

Intermarché-Wanty chercherait encore un ou […]

Parlons des anciens Tours...

Etape devenue quasi "légendaire",[…]

Les WC remettent leurs lunettes... Et les annonce[…]

Voile - Vendée Globe 2020

J'avance a un rythme toujours rapide, a plus d[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site