Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 21 sur 22
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#2921233
kelme02 a écrit :
14 oct. 2018, 04:21
Rafael Valls est en fin de contrat?
Ça n’avait pas été précisé l’année dernière. J’espère que oui car lui et betancur n’ont plus que leur nom pour eux.
Avatar de l’utilisateur
Par daizenshu_
#2921605
Déjà qu'il n'arrivait même pas à assumer un statut de leader de courses à étapes en CTP, je ne vois pas ce qu'on pouvait attendre de lui sur un plan perso chez Movistar.
Après, d'un point de vue du travail d'équipe, là il n'a pas été bon du tout et ça c'est clairement problématique. Ça ne m'étonnerait pas de le voir à la retraite fin 2019, ou retour CT au pays chez San Luis ou autre.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2921614
Verona je ne le sens pas. Son rôle était assez bidon chez Mitchelton mais même en montagne, je ne le voyais pas. À part sur sa course : le GP Miguel Indurain.

Pedrero a été aussi plutôt décevant à part en fin de saison.
Arcas je ne l'ai vu à son avantage que sur 2-3 courses pas plus.
Fernandez comète sur quelques étapes de la Vuelta 2016.
Anacona commence à décliner ?
Oliveira pas mal au début de la Vuelta.
Amador : pas convaincu de son année. Un ton en dessous des années précédentes.
De La Parte : Correct, sans plus.
Rojas : Saison un peu étrange. Seulement 6 top 10. :elephant:
Erviti : Moyen là aussi.
Valls : C'est Valls. Jamais de chance concernant les blessures.
D.Quintana : Très bon sur quelques étapes du Giro et sur une étape de l'Oro y Paz.
Sütterlin : C'est pas mal mais je me demande parfois ce qu'il fait chez Movistar.

Seul Carretero m'a convaincu. On sent une évolution. Bon Dauphiné de sa part.
Castrillo a eu le rôle qu'il devait avoir, rien à dire.
Bico : porteur de bidons + chutes.

Avis fait à la va-vite.
Par Beobachter
#2921655
Orodreth a écrit :
14 oct. 2018, 19:05
Sütterlin : C'est pas mal mais je me demande parfois ce qu'il fait chez Movistar.
Moi aussi :genance:
Le côté surprenant de sa présence s'explique en réalité initialement par sa nationalité: il est arrivé en 2014, en même temps que Canyon. On peut légitimement se dire que c'est Canyon qui voulait au moins un Allemand dans l'effectif :wink:
Et comme depuis, il fait bien son taf' il a sa place :super:
(ce qui m'ennuie car c'est le genre de position qui a son intérêt (le fabricant de cycle garantit une place dans le temps). Alors que pour moi, Sütterlin serait mieux dans une autre équipe. Mais bon, je doute qu'il se décide à partir vers un nouveau challenge hélas...)
Avatar de l’utilisateur
Par daizenshu_
#2921661
Et c'est dommage car Sutterlin, chez Movistar, à peu de choses près, il est obligé de compter uniquement sur lui-même.
A voir si l'arrivée de Roelandts change quelque peu la donne ou pas.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2921695
daizenshu_ a écrit :
14 oct. 2018, 20:27
Et c'est dommage car Sutterlin, chez Movistar, à peu de choses près, il est obligé de compter uniquement sur lui-même.
A voir si l'arrivée de Roelandts change quelque peu la donne ou pas.
Oui cette arrivée de Roelandts peut-être pas mal pour lui. À voir comment fonctionne le duo sur les flandriennes.
Par flahutes12
#2921786
Orodreth a écrit :
14 oct. 2018, 19:05
Verona je ne le sens pas. Son rôle était assez bidon chez Mitchelton mais même en montagne, je ne le voyais pas. À part sur sa course : le GP Miguel Indurain.

Pedrero a été aussi plutôt décevant à part en fin de saison.
Arcas je ne l'ai vu à son avantage que sur 2-3 courses pas plus.
Fernandez comète sur quelques étapes de la Vuelta 2016.
Anacona commence à décliner ?
Oliveira pas mal au début de la Vuelta.
Amador : pas convaincu de son année. Un ton en dessous des années précédentes.
De La Parte : Correct, sans plus.
Rojas : Saison un peu étrange. Seulement 6 top 10. :elephant:
Erviti : Moyen là aussi.
Valls : C'est Valls. Jamais de chance concernant les blessures.
D.Quintana : Très bon sur quelques étapes du Giro et sur une étape de l'Oro y Paz.
Sütterlin : C'est pas mal mais je me demande parfois ce qu'il fait chez Movistar.

Seul Carretero m'a convaincu. On sent une évolution. Bon Dauphiné de sa part.
Castrillo a eu le rôle qu'il devait avoir, rien à dire.
Bico : porteur de bidons + chutes.

Avis fait à la va-vite.
Pas mal fait ton résumé sur les coureurs de cette équipe. Quand on parle d'armada Movistar, en fait il y a les trois leaders (Valverde, Quintana et Landas), et après, à quelques exceptions près, tu veux montrer que c'est un peu le désert non?
Avatar de l’utilisateur
Par Biarnes2
#2921797
En même temps, quand on a une équipe avec Valverde, Landa, Quintana, Soler ou Carapaz le reste de l'équipe est là pour "larbiner" ... De temps à autres Barbero en claque une. Roson qui était amené à faire plus dans l'équipe s'impose en Aragon.
Amador s'est vu récompensé de son dévouement au GP Indurain.

Rojas a, peut-être, été en dessous de ce qu'on pouvait espérer d'un coureur comme lui. Mais il a travaillé pour ses leaders.

Les autre sont là pour servir les cadors de l'équipe. Et la plupart ont correctement effectué ce pour quoi ils sont payés.

Le travail ingrat ne se voit pas toujours. Je n'ai malheureusement pas pu voir le Tour de Lombardie. Mais a-t-on vu Jeremy Roy tirer les bouts droits dès le début de l'étape pour Pinot ?

Voit-on les équipiers aller chercher les bidons à longueur de journée ? Remonter un leader plusieurs fois par course ? Aller chercher le coupe vent à la voiture ? ... Le travail de l'ombre que réalise ces coureurs que vous jugez pourtant inutiles.

Anacona, qui en avait marre de se faire traiter de bon à rien sur les réseaux sociaux, a répondu à ses détracteurs :
"payaso si no sabe cuál es mi trabajo y lo que hago dentro del equipo al que le debería dar vergüenza es a usted. Un pobre acomplejado de la vida que no tiene idea de lo que dice, así que calladito y respeto”.

Anacona c'est un top 10 cette année ! Et pourtant il sera reconduit en 2019. Pas pour rien, je pense.
Avatar de l’utilisateur
Par TheChosenOne6
#2921878
Orodreth a écrit :
14 oct. 2018, 21:14
daizenshu_ a écrit :
14 oct. 2018, 20:27
Et c'est dommage car Sutterlin, chez Movistar, à peu de choses près, il est obligé de compter uniquement sur lui-même.
A voir si l'arrivée de Roelandts change quelque peu la donne ou pas.
Oui cette arrivée de Roelandts peut-être pas mal pour lui. À voir comment fonctionne le duo sur les flandriennes.
Si Movistar a été chercher Roelandts, ce n’est sans doute pas pour rien. Pour moi sa donne une indication sur les envies de Valverde l’an prochain.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#2921895
Il y a une différence entre "ne servent à rien" et "possibilité de faire mieux". Evidemment qu'il faut des équipiers mais même dans ce rôle, j'ai trouvé qu'ils étaient plutôt décevants cette saison. Je m'attendais à mieux.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#2923727
4e recrue Édu PRADES qui sort d’une enorme saison.
Je ne suis pas très convaincu mais bon c’est un profil peu présent chez MOVISTAR donc ça me va.
  • 1
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
Running

...et d'éviter de se blesser, à forc[…]

Mikel Epanda Lisiero Nitrato poursuit sur sa lanc&[…]

Voile - Vendée Globe 2020

Ca y est j'atteins le 40ème ce matin. Je pe[…]

Caja Rural-Seguros RGA 2020

https://teamcajarural-segurosrga.com/dos-nuevos-ta[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site