Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 148 sur 148
  • 1
  • 144
  • 145
  • 146
  • 147
  • 148
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2721949
rbl85 a écrit :
08 déc. 2017, 18:06
Apparemment le budget sera de 17 millions en 2018 et passera a 20 millions en 2019
20 millions, c'est pour les 2 équipes ou la 1ère seulement :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2721951
jimmy39 a écrit :
08 déc. 2017, 18:47
rbl85 a écrit :
08 déc. 2017, 18:06
Apparemment le budget sera de 17 millions en 2018 et passera a 20 millions en 2019
20 millions, c'est pour les 2 équipes ou la 1ère seulement :reflexion:
Aucune idée sorry
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2721961
rbl85 a écrit :
08 déc. 2017, 18:50
jimmy39 a écrit :
08 déc. 2017, 18:47


20 millions, c'est pour les 2 équipes ou la 1ère seulement :reflexion:
Aucune idée sorry
J'espère que c'est pour la WT parce que sinon c'est un budget quasi identique à 2018 :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2721983
jimmy39 a écrit :
08 déc. 2017, 19:15
rbl85 a écrit :
08 déc. 2017, 18:50


Aucune idée sorry
J'espère que c'est pour la WT parce que sinon c'est un budget quasi identique à 2018 :spamafote:
Peut être 17 millions pour la WT et 3 millions pour l'équipe de développement
Par Richard
#2721992
ça coûte pas forcément aussi cher une équipe de développement !

Si le budget augmente de 30% pour atteindre 17 millions, même avec l'imprécision de ces chiffres, on devait être plus près de 13 que de 11 millions en tout cas...
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2721999
Richard a écrit :
08 déc. 2017, 20:56
ça coûte pas forcément aussi cher une équipe de développement !

Si le budget augmente de 30% pour atteindre 17 millions, même avec l'imprécision de ces chiffres, on devait être plus près de 13 que de 11 millions en tout cas...
C'est 17 millions en 2018 et 20 millions en 2019, sachant que l'équipe de développement arrivera en 2019
Par Richard
#2722003
J'ai bien compris !

Mais on ne sait pas si les 3 millions seront forcément alloués entièrement à l'équipe de développement ?

Ça peut être coûter beaucoup moins cher, une équipe continentale, surtout avec des jeunes et adossée à une équipe pro, ce qui mutualise pas mal de trucs.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2722007
Richard a écrit :
08 déc. 2017, 21:35
J'ai bien compris !

Mais on ne sait pas si les 3 millions seront forcément alloués entièrement à l'équipe de développement ?

Ça peut être coûter beaucoup moins cher, une équipe continentale, surtout avec des jeunes et adossée à une équipe pro, ce qui mutualise pas mal de trucs.

Ah ok excuse moi

Sinon je suis d'accord avec toi , normalement une equipe de développement ne coute pas 3 millions
Par Richard
#2722008
Et pour les 13 millions au lieu des 11, j'extrapolais juste au budget de cette année.

(PS: je t'ai envoyé un MP)
Par Richard
#2722023
Sinon pour revenir sur Vichot, j'espère vraiment qu'il pourra faire une saison pleine, enfin...

C'est clair qu'avec le Tour c'est compliqué, il vaut mieux qu'il n'y retourne pas, en tout cas pas en 2018, il pourra toujours y revenir plus tard si le contexte est plus favorable, qu'il a refait ses preuves ailleurs, et qui sait, avec plus de caisse peut-être...

De toute façon il y a parfois été pour faire le nombre (il a même décliné une année où on pensait à lui alors qu'il était apte mais loin d'être au top), avec les arguments d'être champion de France et d'être le copain de Pinot, mais entre la malchance et la difficulté à s'exprimer dans son registre, toujours un peu entre deux chaises : il ne rechigne pas à faire l'équipier, mais il n'est pas vraiment taillé pour ça, et il a eu un peu sa chance, mais il y a très peu d'étapes pour coureur de son profil, tendance à la forte baisse d'année en année vu les parcours et la physionomie de la course + la crème des chasseurs d'étapes est là, il est peut-être trop juste...
Avec 8 coureurs, sans doute 2 leaders, et le niveau des équipiers qui s'est renforcé, la question ne se posera peut-être pas de toute façon.

Ça reste un sacré coursier, un coureur qui ne score pas beaucoup, mais qui sait en claquer des belles, surtout des courses d'un jour et particulièrement en circuit, et peut encore je crois, avec un calendrier peut-être plus français, en arrivant à son top sur les courses.
Envisagera-t-il vraiment de quitter la FDJ de son pote, avec les attaches franc-comtoises qu'il y a ?
Vu l'importance du championnat de France dans cette équipe, rien que pour ça il y a encore sa place...

À voir ce que ça donne la saison prochaine, qui l'éclairera sans doute sur la place qu'il y trouvera à l'avenir, ou lui donnera peut-être des envies d'ailleurs, qui sait...
En attendant j'ai du mal à l'imaginer ailleurs et lui souhaite le meilleur !


- edit

Nopik a écrit :
08 déc. 2017, 15:21
Je reste quand même un peu étonné par ce qui se passe.
Saluons tout d'abord l'arrivée d'un nouveau sponsor franco-international, c'est une très bonne nouvelle. Avec un engagement sur plusieurs années et un CA global de plus de 13 milliards, c'est vraiment bien.

Maintenant les points qui m'interrogent :[spoiler]
- le nouveau maillot sera dévoilé très tard, donc ça semble être fait au dernier moment
- Dans l'ordre "protocolaire", Groupama passe devant FDJ, qui en profite pour réduire son budget. Dès le début 2018 ? Mais ce n'était pas du tout prévu ou annoncé...
- Du coup on peut imaginer que la FDJ a profité de l'arrivée de Groupama, et de la négociation autour du nom de l'équipe pour réduire la voilure. Effet d'aubaine ? Pour quelle raison ?
- Potentiellement c'est lié à une volonté de réorienter le budget sponsoring de la FDJ sur les JO. Je ne pense pas qu'on puisse y voir un lien avec la semi-privatisation éventuelle de la FDJ, c'est trop tôt et le lien est trop indirect.
- Du coup si Groupama n'était pas arrivé, est-ce que la FDJ n'allait pas réduire la voilure quand même à la fin de l'année 2018 ? :siffle:
- Quant à la couleur annoncée du maillot, c'est aussi un peu étonnant de rester aux couleurs "fdj"...
- Bref, j'ai l'impression que d'ici 1 à 2 ans la FDJ va se retirer complètement et que c'est juste une transition en douceur décidé au dernier moment. :reflexion:[/spoiler]
Et pour revenir sur les interrogations de Nopik, quelques pistes :
Ça fait des années que Madiot cherche un co-sponsor, ça a peut-être tardé à se conclure mais ce n'est pas du dernier moment, non, ça ne marche pas comme ça.
On peut aussi imaginer que ça s'est accéléré alors qu'il envisageait peut-être un nouveau cycle à partir de 2019, l'engagement actuel de la FDJ courant jusqu'en 2018.
Bien sûr que c'est une "aubaine", mais la FDJ n'a pas spécialement l'intention de s'en retirer complètement comme tu le suggères, puisqu'elle rempile pour 2 ans de plus par rapport à son dernier engagement.

Je ne suis pas sûr qu'elle avait prévu de réduire la voilure à tout prix, au total elle s'engage pour 27 millions environ (3x18/2) sur 3 ans, alors qu'il lui restait une année à 13-14 millions (estimation).

D'après les divers discours, elle ne voulait/pouvait pas augmenter la mise et accompagner plus haut la croissance et le développement de l'équipe, et envisageait même plutôt de la réduire au profit d'autres projets, mais sans nuire à l'équipe pour autant j'imagine.
Ce nouveau schéma est parfait pour la FDJ, et pour Groupama aussi.
Faute de co-partenaire, on ne sait pas ce qu'aurait fait la FDJ, si ses intentions étaient affirmées, elle aurait peut-être gardé sa participation en légère baisse ou constante le temps qu'ils trouvent, mais même constante ça restait un handicap avec les leaders qui ont vu leur valeur augmenter, les budgets des autres qui augmentent, les besoins de renforcer l'effectif, bref un frein à la montée en puissance de l'équipe.

Je rejoins ton hypothèse qu'il n'y a pas de lien avec la vraie-fausse privatisation envisagée non plus, à ce stade c'est une autre cuisine tout ça.

Sinon Groupama passe devant FDJ dans le nom pour des raisons toutes autres que celles que tu imagines je pense.
Compensation du maillot, mise en avant du "nouveau", car on dira beaucoup plus facilement "Groupama-FDJ" notamment à l'antenne, ce qui compte le plus, alors qu'un "FDJ-Groupama" aurait plus vite été réduit à l'historique "FDJ" tout court...

Et concernant le maillot justement, je pense que c'est une volonté judicieuse de Groupama de ne pas bousculer l'histoire et la tradition de cette équipe, d'en respecter l'ADN Madiot-France, c'est revendiqué par le DG.
Et c'est aussi une marque de bon goût, parce que rajouter du vert sur un maillot déjà bleu-blanc-rouge... :non:
Madiot accorde une importance extrême au maillot, pas seulement ceux de champions nationaux, il s'en occupe de près, il le revendique, il veut qu'il "claque", comme tout ce qui a trait à la "représentation" de l'équipe, le bus, etc.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2722043
Un nouveau modèle économique d'équipe

Traditionnellement, les équipes cyclistes ont un partenaire et un (ou plusieurs) cosponsor(s). En s'associant, explique Stéphane Pallez, PDG de la FDJ, « quasiment à parité sur trois ans », la FDJ et Groupama, une entreprise publique et une autre privée, sont-ils sur le point de créer un nouveau modèle économique ?

La FdJ se marie à Groupama
« Après l'arrêt de la voile, nous avons été approchés par des équipes déjà existantes ou des personnes voulant en monter, raconte Thierry Martel, directeur général de Groupama. Lorsque la FDJ nous a fait la proposition de la rejoindre, nous n'avons pas hésité longtemps : après avoir été leaders dans la voile (avec Franck Cammas), nous voulions embrayer sur un projet puissant. Disperser nos moyens aurait satisfait les ego, mais je préfère partager le champion national que de ne pas l'avoir du tout. » Et d'accréditer l'association de deux groupes français par cette métaphore : « Il faut que la France apprenne à chasser en meute pour affronter une concurrence de plus en plus mondiale. C'est le cas du vélo. »

À la FDJ, on a été beau joueur en laissant l'assureur mutualiste apparaître en premier dans la dénomination de l'équipe. « Nous avons accepté car c'est important pour Groupama de marquer son arrivée dans le monde du cyclisme, où nous sommes, nous, ancrés (depuis vingt ans) », a souligné Stéphane Pallez, hier à Paris, lors de l'officialisation de leur union.

Un budget évolutif

L'accord de partenariat, jusqu'en 2020, a été signé alors que les bases sportives de la saison 2018 sont déjà établies. La FDJ disposait, en 2017, d'un budget de plus de 14 millions d'euros pour son équipe. Elle devrait le réduire de 4 à 5 M€ pour affecter cette somme à Paris 2024 et au sport féminin (dont le cyclisme). Groupama apporterait plus de 8 M€ pour un budget total d'environ 18 M€ l'an prochain.


Il évoluera vers les 20 M€ en 2019 avec les buts suivants : la prolongation de Thibaut Pinot, Arnaud Démare et David Gaudu (en fin de contrat en 2018), le recrutement d'un leader supplémentaire, le renforcement de l'effectif et la création d'une équipe réservoir (3e Division), composée essentiellement de jeunes coureurs, qui coûtera
entre 1 et 1,5 M€.

Le match des assureurs

Les succès d'AG2R La Mondiale (100 M€ d'équivalence publicitaire obtenue dans le cyclisme en 2017) ont certainement inspiré Groupama d'investir dans le cyclisme. Les deux assureurs se sont affrontés pendant vingt ans sur toutes les mers du globe, ils le feront désormais sur les routes du Tour de France et de Navarre en poursuivant deux objectifs communs : le naming dans un sport où les spectateurs ne paient pas.

La rivalité n'est pas seulement économique. Les podiums de Romain Bardet au Tour permettent à AG2R La Mondiale de devancer la FDJ depuis deux ans. Avec Groupama pour appuyer les relais, le manager Marc Madiot veut construire une équipe pour « représenter haut la France ». Du reste, le futur maillot (présenté le 31 janvier et porté pour la première fois au départ de Paris-Nice, le 4 mars), « comportera nos deux marques et le bleu blanc rouge », a confié Thierry Martel.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2722050
Merci :super:
On apprend donc que le partenariat s'inscrit bien sur 3 ans, et que FDJ a accepté de mettre Groupama en 1er mais que ça n'est pas forcément figé pour l'avenir. :jap:
Par Richard
#2722052
On savait déjà que c'était bien sur 3 ans.

Qu'est-ce qui n'est pas forcément figé, le nom, que Groupama soit en premier ?
Ben ils vont pas changer en cours de route, m'étonnerait qu'ils fassent du Htc-Columbia/Columbia-Htc, c'est parti pour 3 ans comme ça je pense.

Et les détails sur les budgets conformes à ce que j'estimais donc :hehe:
  • 1
  • 144
  • 145
  • 146
  • 147
  • 148

Quelques nouvelles diverses et pas forcémen[…]

Récap des allures : Groupe 1 Group[…]

JEU DE L'OIE 2020: inscriptions

51 La Flèche Wallonne 1 caramelmou 69 […]

Judo

Hé au fait ! Au milieu de la razzia fran&[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site