Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 72 sur 74
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74
Avatar de l’utilisateur
Par Wald
#2714740
Je fais parti de ceux que son discours ne choque pas. J’ai vraiment l’impression qu’il fait une préparation super carrée ce qui correspond à son caractère et à une nécessité pour avoir des résultats.

De même beaucoup sont agacés lorsqu’il parle d’attaque et trouvent une discordance avec les actes. J’ai le sentiment qu’il fait le maximum avec ses moyens.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#2714745
Bon, c'est un peu au sujet de l'esprit offensif qu'il y aurait à redire. Mais ce n'est pas ce qui est le plus important.

Dans l'ensemble, sur son approche, son "choix de carrière", etc, difficile de dire qu'il devrait faire autre chose. Même s'il termine 5 fois d'affilée sur le podium du TDF en remportant à chaque fois 1 ou 2 étapes, je ne vois pas trop pourquoi il devrait changer de programme.

Je ne le pense pas "capable" de remporter un GT, dans l'absolu, néanmoins je suis bien conscient qu'il pourrait en gagner un, par exemple sur un concours de circonstances (chute ou perte de temps de froome, attaque non suivie car les autres se regardent, etc etc..). Ca peut sembler contradictoire, mais ça ne l'est pas. ( :siffle: )

Et du coup il a bien raison de persévérer.
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#2714746
Wald a écrit :
16 nov. 2017, 20:12
Je fais parti de ceux que son discours ne choque pas. J’ai vraiment l’impression qu’il fait une préparation super carrée ce qui correspond à son caractère et à une nécessité pour avoir des résultats.

De même beaucoup sont agacés lorsqu’il parle d’attaque et trouvent une discordance avec les actes. J’ai le sentiment qu’il fait le maximum avec ses moyens.
Bardet reste un des leaders de GT qui attaque le plus. Sur le Dauphiné, le Tour, il crée chaque année des mouvements que la majorité des autres leaders ne font pas. Et en effet je pense qu'il exploite pleinement son potentiel depuis 2 ans et qu'il n'a pas les moyens de faire plus (ce qui est déjà très très bien par rapport au coureur qu'il était encore en 2015). Mais en quoi ça justifie de faire des grandes phrases sur son "son instinct primaire d'attaquant" qu'il rabâche à toutes les sauces en interview. C'est le seul coureur que je lis qui parle de lui ainsi et -à mon niveau- je trouve ça totalement contreproductif pour son image et son personnage.
Par -Vélomen-
#2714862
Bardet en fait clairement trop en interview. Il a un vocabulaire ultra soutenu et fait des phrases que lui seul peut faire, mais en bout de ligne, moi je trouve que ça ne fait pas naturel.

C'est too much et ça fait vraiment mec qui s'écoute parler et qui est vraiment dans l'apparence et la volonté de "montrer".

Il n'est peut être pas comme ça, mais c'est l'impression qu'il dégage.

D'ailleurs, ça me fait un peu penser à Voeckler, lui aussi grand communicant "toot much", mais qui n'était pas aussi sympa que l'image qu'il donnait (je ne dis pas que Bardet n'est pas sympa, je pense d'ailleurs qu'il l'est).

A contrario, je trouve que quelqu'un comme Pinot fait très naturel et simple.
Par Richard
#2714876
Les coureurs cyclistes sont tributaires du jeu médiatique, et comme tous ceux qui le sont, deviennent facilement des archétypes, sans même forcément l'être, le vouloir ou s'en rendre compte.

Médias et personnage faisant chacun le jeu de l'autre, toute personnalité médiatique tend donc un peu à devenir sa caricature (une sorte d'effet Guignols) avec le lot de malentendus que ça engendre.


Voeckler était peut-être un peu faux-cul, ou pas d'ailleurs, en tout cas les médias se sont bien servis de lui, et réciproquement,
mais il devait y avoir du coup forcément aussi une bonne part de jalousie dans sa supposée sale réputation au sein du peloton :
beaucoup devaient l'avoir mauvaise qu'il attire autant la lumière (et le reste...) en dépit de qualités (physiques) pas spécialement hors du commun à ce niveau.

Il semble quand même avoir été globalement apprécié de son staff et de des coéquipiers, ça mérite déjà plus considération à mes yeux, sans être non plus trop naïf face au biais inévitable du discours. Et j'ai beau ne pas être fan de Bernaudeau, je ne pense pas que ses dithyrambes en particulier (sur sa droiture, son éducation etc.) puissent être infondées.

Sans doute un bon gars dans le fond, peut-être pas le pur gentil garçon de sa bonne bouille, mais il donne cette impression.

Et puis pour le coup son expression est naturelle, il a une certaine gouaille, il est clair, percutant, ça passe bien, ça sonne naturel et pas faux.
Peut-être un peu aux yeux de ceux qui connaissent très bien toutes les coulisses, mais rien à dire sur la forme.


Bardet joue sans doute le même genre de jeu en effet, dans un registre différent, autre caractère, autre style, qui lui font tenir ces discours compassés et ampoulés - ça passe encore bien pour la com', ça plaît à beaucoup (pas à tous - ça me déplaît au plus haut point, je trouve qu'il s'y perd complètement - enfin ce n'est pas mon propos là) mais attention à l'effet boomerang : à force de tirer le fil, ça peut aussi se retourner contre lui (médiatiquement) un jour.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2714927
Nopik a écrit :
16 nov. 2017, 20:22
Bon, c'est un peu au sujet de l'esprit offensif qu'il y aurait à redire. Mais ce n'est pas ce qui est le plus important.

Dans l'ensemble, sur son approche, son "choix de carrière", etc, difficile de dire qu'il devrait faire autre chose. Même s'il termine 5 fois d'affilée sur le podium du TDF en remportant à chaque fois 1 ou 2 étapes, je ne vois pas trop pourquoi il devrait changer de programme.

Je ne le pense pas "capable" de remporter un GT, dans l'absolu, néanmoins je suis bien conscient qu'il pourrait en gagner un, par exemple sur un concours de circonstances (chute ou perte de temps de froome, attaque non suivie car les autres se regardent, etc etc..). Ca peut sembler contradictoire, mais ça ne l'est pas. ( :siffle: )

Et du coup il a bien raison de persévérer.
Oui je suis d'accord. Il a un côté hyper corporate dans son approche et sa com, ça peut lasser, mais ça ne veut pas dire nécessairement qu'il est superficiel ou imbu de lui-même, la com très cadrée a le mérite de protéger l'athlète de l'extérieur.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2714928
-Vélomen- a écrit :
16 nov. 2017, 23:49
Bardet en fait clairement trop en interview. Il a un vocabulaire ultra soutenu et fait des phrases que lui seul peut faire, mais en bout de ligne, moi je trouve que ça ne fait pas naturel.

C'est too much et ça fait vraiment mec qui s'écoute parler et qui est vraiment dans l'apparence et la volonté de "montrer".

Il n'est peut être pas comme ça, mais c'est l'impression qu'il dégage.

D'ailleurs, ça me fait un peu penser à Voeckler, lui aussi grand communicant "toot much", mais qui n'était pas aussi sympa que l'image qu'il donnait (je ne dis pas que Bardet n'est pas sympa, je pense d'ailleurs qu'il l'est).

A contrario, je trouve que quelqu'un comme Pinot fait très naturel et simple.
Ouais enfin un coureur n'a pas à être un sain non plus... Voeckler pas aussi sympa que l'image qu'il donnait... dans le style coureur qui en moyenne passait bien plus de temps que les autres à signer des autographes pour le public. Après il pouvait aussi être d'une humeur de merde, c'est le droit de tout un chacun.
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#2714931
D'ailleurs, elle vient d'où cette réputation d'un Voeckler qui n'est pas aussi sympa qu'il voudrait le laisser croire? J'entends souvent ça, ici ou ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2714943
Mania a écrit :
17 nov. 2017, 12:07
Pour moi - et c'est la marque des grands champions - il a son caractère et quand il est pas de bonne humeur, ça se ressent. Je l'ai croisé deux fois en course, une fois de bonne humeur, et l'autre de mauvaise. C'est sûr que dans un cas il te fait bonne impression et pas dans l'autre .

On est dans une époque où avoir du caractère est vu comme quelque chose de négatif (cf Bouhanni). Pour moi c'est aussi la marque des champions. Je préfère ça à ceux à la communication lisse et maîtrisée qui manquent d'aspérité, pour ma part
Pareil, Voeckler est une personnalité tout sauf lisse, il donne beaucoup, mais il râle beaucoup aussi.
Par Richard
#2714945
Mouais, pas la peine d'être un grand champion pour avoir ses humeurs... et inversement.
Il y a des grands champions équanimes et des petits coureurs au caractère bouillant ou compliqué...

Et des gens lisses plus sympathiques que certains "tempéraments", aussi.

Et puis ça veut tout et rien dire avoir du caractère, pas négatif en soi, mais si c'était la seule chose qu'on reprochait à Bouhanni...


Froome n'a pas un charisme de fou, il est hyper lisse, d'égale humeur ou en tout cas très policé même agacé ou énervé, et plutôt sympathique, et personne ne lui contestera pourtant d'avoir du caractère et d'être un grand champion.


Après effectivement on ne leur demande pas d'être des saints, et ils ne sont même pas obligés d'être sympas, ou a minima pour l'image, mais tant qu'ils restent corrects c'est accessoire.
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#2715052
A mon avis, Bardet agace car il a utilise un langage plutôt chatié qui tranche avec ce que l'on peut entendre chez certains autres coureurs et surtout dans les autres sports. Moi, cela ne me choque pas et je préfère lire ou écouter quelqu'un qui a un vocabulaire complet qu'un sportif (et là je ne vise pas le cyclisme) qui écrit "papa" avec 4 P.
Ce qui énerve aussi, c'est son discours qui n'est pas toujours en cohérence par rapport à ses actes (la prise de risque par exemple). Mais, si c'était le seul à faire cela !
Je soutiens Bardet, Pinot, et d'autres coureurs français. Quant ils sont bons, ils sont applaudis, mais il suffit qu'ils se ratent pour les clouer au pilori. On peut les critiquer, mais de là à faire du bashing, comme cela se fait sur l'autre forum, cela m'agace.
Par -Vélomen-
#2715069
Richard a écrit :
17 nov. 2017, 12:44
Mouais, pas la peine d'être un grand champion pour avoir ses humeurs... et inversement.
Il y a des grands champions équanimes et des petits coureurs au caractère bouillant ou compliqué...

Et des gens lisses plus sympathiques que certains "tempéraments", aussi.

Et puis ça veut tout et rien dire avoir du caractère, pas négatif en soi, mais si c'était la seule chose qu'on reprochait à Bouhanni...


Froome n'a pas un charisme de fou, il est hyper lisse, d'égale humeur ou en tout cas très policé même agacé ou énervé, et plutôt sympathique, et personne ne lui contestera pourtant d'avoir du caractère et d'être un grand champion.


Après effectivement on ne leur demande pas d'être des saints, et ils ne sont même pas obligés d'être sympas, ou a minima pour l'image, mais tant qu'ils restent corrects c'est accessoire.
+ 1000.

Pour être un champion, il faut surtout avoir de grosses capacités naturelles, travailler et être solide mentalement, mais pas forcément avoir du caractère ou un sale caractère comme certains l'entendent.

Nadal, Federer ou Sampras étaient ou sont réputés avoir des caractères d'extérieur plutôt lisses mais ça ne les a pas empêché de tout casser sur terre battue ou gazon.

Tu as des champions comme Armstrong, d'autres comme Froome, des champions comme Mc Enroe, d'autres comme Sampras.
Et ce n'est pas forcément ceux qui ont le plus de caractère qui s'en sortent le mieux (Cantona, etc...).
Par *Chouchou*
#2715141
-Vélomen- a écrit :
16 nov. 2017, 23:49
Bardet en fait clairement trop en interview. Il a un vocabulaire ultra soutenu et fait des phrases que lui seul peut faire, mais en bout de ligne, moi je trouve que ça ne fait pas naturel.

C'est too much et ça fait vraiment mec qui s'écoute parler et qui est vraiment dans l'apparence et la volonté de "montrer".

Il n'est peut être pas comme ça, mais c'est l'impression qu'il dégage.

D'ailleurs, ça me fait un peu penser à Voeckler, lui aussi grand communicant "toot much", mais qui n'était pas aussi sympa que l'image qu'il donnait (je ne dis pas que Bardet n'est pas sympa, je pense d'ailleurs qu'il l'est).

A contrario, je trouve que quelqu'un comme Pinot fait très naturel et simple.
Si tu aimes le "naturel", fais toi plaisir en allant lire Barguil sur l'article que j'ai posté aujourd'hui dans le topic de sa nouvelle équipe. Par moments j'en ai même souri.
En fait, je ne sais pas quel genre je préfère entre les 2 B tellement ils sont différents autant dans leur manière de courir que de s'exprimer. Le seul point commun que je leur est trouvé lorsqu'ils sont interviewés, c'est qu'ils parlent de "panache".
Après chacun sa propre définition du mot "panache"...
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2715828
LGDG a écrit :
19 nov. 2017, 16:48
Barguil et Pinot font un peu simplet. Mais on ne leur demande pas d'avoir le prix nobel de physique.
Il ne faudrait pas confondre simplet avec sincère ou spontané :non:


Mais bon, on ne te demande pas un prix nobel de :jesors:
Par LeBreton
#2716888
Content de voir que Moreau ait été mentionné , je sais que sur ce forum , il est pas populaire , mais il a permis à l'équipe d'avoir une bonne visibilité et des bons CG ( 1er et deuxième du Dauphiné , podium et 4ème sur le Tour de Catalogne , 7ème du TDF ) , sans oublier son titre de champion de France .

Un coureur qui aura marqué l'histoire de l'équipe quoiqu'on dise sur son éthique .
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2718756
LeBreton a écrit :
24 nov. 2017, 14:07
Content de voir que Moreau ait été mentionné , je sais que sur ce forum , il est pas populaire , mais il a permis à l'équipe d'avoir une bonne visibilité et des bons CG ( 1er et deuxième du Dauphiné , podium et 4ème sur le Tour de Catalogne , 7ème du TDF ) , sans oublier son titre de champion de France .

Un coureur qui aura marqué l'histoire de l'équipe quoiqu'on dise sur son éthique .
Sans doute mais j'ai beaucoup de mal à penser qu'il ait fait ça propre, donc voilà.
  • 1
  • 70
  • 71
  • 72
  • 73
  • 74

Gabriel Muller, qui a commencé le velo […]

Situation de la course : Groupe 1 : Louis […]

JEU DE L'OIE 2020: inscriptions

65 AG Driedaagse Brugge-De Panne 1 damienle f[…]

Conditions incroyables en tête de course dep[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site