Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 12
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12
#3678555
Giro 2024 - Étape 19
Mortegliano - Sappada
157 km - 24 mai


Image
Le Passo Duron, dedans je pédale carré
Domenico Pozzovivo ne fait pas d'exception.

Étape à moitié plate et à moitié montagneuse, nous sommes tout à l'est de l'Italie, pas trop loin des terres slovènes, les tifogacar seront remontés à bloc.

L'étape arrive à Sappada, théâtre en 2018 de l'attaque solitaire du maillot rose Simon Yates, qui plaça un démarrage tranchant à 17 kilomètres de l'arrivée. Numéro solitaire rare pour un porteur du maillot rose, comme quoi le temps changent, six ans plus tard son porteur doit serrer les freins pour pas s'envoler trop vite.

Image

Ceci dit on arrive par l'autre côté, cette année, avec le franchissement d'une montée en paliers, la Cima Sappada (8,5 km à 4,7%) peu avant.

Image

Mais l'étape commence par 85 kilomètres de plat, suite à quoi les premières pentes de l'étape se présentent, prélude au redoutable Passo Duron (4,4 km à 9,7%, fichtre d'habitude sur ce giro c'est l'inverse entre pourcentages et kilomètres )

Image

La descente jusque Paluzzo se fait sur une route étroite avec quelques enchaînements de virages serrés à bien négocier. Ensuite il faut monter le Sella Valcalda (6,5 km à 6%) dont le sommet se trouve à une grosse trentaine de kilomètres de l'arrivée. Après une dizaine de kilomètres de descente qui semble sans grande difficulté technique, la route ne fera ensuite que monter jusqu'à la fameuse Cima Sappada, évoquée plus haut. Il restera sept kilomètres alternant descente et montée pour rallier l'arrivée, avec un final que l'organisateur a jugé bon de placer en partie sur piste cyclable.

Image

Image

Les favoris :

Ah, on la sent bien l'échappée massive à 35 qui va au bout avec le peloton à dix minutes ce coup ci! :tonton:

Alors, qui pour assurer le retour du peloton et la ouine du king Pogi, après Movistar et DSM, un p'tit Bahreïn? :banana:

:chimay: :froome: :chimay: :froome: :chimay: :froome: :chimay: :froome: :chimay: :froome:

#3678565
Bahrein qui effectivement va rouler pour Tiberi et essayer de faire craquer Ben Sara'o Connor (ou au moins le fatiguer pour le lendemain), complétant la quadrature parfaite des équipes qui roulent on ne sait pas trop pourquoi: DSM/MOVISTAR/INEOS/BAHREIN

Mark my words.
:study:

:elephant:
#3678589
MErci amigo :super:

Alaphilippe s'est échauffé toute la semaine pour celle-là :pompom:
C'est mon favori et de loin, en plus il aura Costiou dans l'échappée pour le mettre sur orbite :green:

Mon prono :
1°Alaph
2°Bagioli
3°APP
4°Hermans
5°Leemreize

Un Narvaez ça pourrait jouer la gagne avec Alaph, mais je doute qu'Ineos lui laisse sa carte.
Vous l'aurez compris je vois une échappée de costauds (pour sortir sur les faux plats) aller au bout.
Les favoris vont se réserver pour la dernière grosse étape du lendemain, qui comprendra une double montée du col le plus dur du Giro (le Monte Grappa).
Ha oui et De Marchi se fera largué de l'échappée dans le final après avoir mis 7 ou 8 attaques en début d'étape :tonton:
Dernière édition par Delgato le 23 mai 2024, 22:33, édité 2 fois.
#3678602
Couillu pour Leemreize , c est plutôt un profil pour Vermaerke je trouve .
Mais , ce sera de la chance un peu d être devant de tout manière .
Bagioli a cravaché aujourd'hui ... A voir la forme.
Ça sera tactique aussi ... Pas forcément le meilleur qui gagne .
#3678603
yaNzKEWL a écrit :
23 mai 2024, 18:12
Couillu pour Leemreize , c est plutôt un profil pour Vermaerke je trouve .
Oui j'ai hésité entre les 2, mais comme Vermaerke je l'ai joué sur un autre jeu, je voulais pas faire doublon :genance:
Mais oui il était solide hier, pas loin des favoris, tout comme APP

#3678608
L'étape arrive à Sappada, théâtre en 2018 de l'attaque solitaire du maillot rose Simon Yates, qui plaça un démarrage tranchant à 17 kilomètres de l'arrivée. Numéro solitaire rare pour un porteur du maillot rose, comme quoi le temps changent, six ans plus tard son porteur doit serrer les freins pour pas s'envoler trop vite.
Incroyable n'est-il pas ? :green: :rieur: :green:
Merci pour cette présentation mon cher lézard !
#3678639
Berti a écrit :
23 mai 2024, 20:10
C'est pour Pogi, ça fait longtemps qu'il n'a pas gagné ! Lever les bras c'est important pour son moral !
Qu'il fasse le malin, c'est parfait pour voir un espagnol (Mas, Ayuso ou Rodriguez) lever les bras sur la plus grande course du monde aux Champs-Elysées :hole:
#3678641
Delgato a écrit :
23 mai 2024, 20:12
Berti a écrit :
23 mai 2024, 20:10
C'est pour Pogi, ça fait longtemps qu'il n'a pas gagné ! Lever les bras c'est important pour son moral !
Qu'il fasse le malin, c'est parfait pour voir un espagnol (Mas, Ayuso ou Rodriguez) lever les bras sur la plus grande course du monde aux Champs-Elysées :hole:
J'aime bien Carlos, Pogi fera de lui son dauphin.
#3678653
Ca ne va pas débrancher sur les 100 premiers km, il faut bien vous mettre en tête que c'est la dernière occasion pour un paquet de coureurs de remporter une étape ou aller à l'avant, ça va constamment relancer parce qu'une équipe n'aura pas réussi à catapulter son poulain. Puis samedi, Pogacar voudra remettre le bleu de travail pour la réception des travaux.
Dans ces circonstances, j'ai du mal à voir un Alaphilippe patienter pour partir dans le bon coup et à mon avis même s'il réussit à se retrouver dans la bonne échappée, il aura grillé trop de cartouches en début d'étape d'autant plus que la fin est quand même assez costaude avec le Duron où même Alaph peut se faire distancer par meilleur grimpeur que lui.
Et on peut penser aussi que des purs grimpeurs tenteront le tout pour le tout demain car ils savent que samedi, ils vont se faire annihiler par le Yougo de Klanec. Donc beaucoup d'équipes vont vouloir placer leurs grimpeurs.

Un Pelizzarri a perdu tout espoir pour le maillot de meilleur grimpeur depuis que Pogacar est allé prendre les 24 points l'autre jour à l'arrivée, ça le met à 82 points soit plus que le total à prendre sur la double ascension du Grappa (80 points), donc Pelizzarri n'a plus grand intérêt à se préserver pour samedi.
Il finit très fort le Giro et si le bon coup part seulement dans le Duron, il sera un des grands favoris pour l'étape.

Mon prono :
1. Pelizzarri
2. Valentin Paret-Pentre
3. Valter
#3678655
Delgato a écrit :
23 mai 2024, 20:12
Berti a écrit :
23 mai 2024, 20:10
C'est pour Pogi, ça fait longtemps qu'il n'a pas gagné ! Lever les bras c'est important pour son moral !
Qu'il fasse le malin, c'est parfait pour voir un espagnol (Mas, Ayuso ou Rodriguez) lever les bras sur la plus grande course du monde aux Champs-Elysées :hole:
Sauf que c'est à Nice :rieur:
#3678660
Bradounet_ a écrit :
23 mai 2024, 20:45
Il finit très fort le Giro et si le bon coup part seulement dans le Duron, il sera un des grands favoris pour l'étape.
Le Duron c'est au bout de 100 km :rieur:
Tu rêves si tu crois que l'échappée sera pas partie avant.
Des purs grimpeurs auront du mal à se glisser dedans, surtout le lévrier de 40 kg :elephant:
(Son frère a l'air de mieux finir le Giro en plus et le profil final lui convient bcp mieux.)
Et quand bien même, je suis pas certain que les 4km du Duron soient décisif, surtout si l'échappée met 100 km pour se former, faudra bien souffler un peu.
Et vu le niveau d'Alaph je me fais pas trop de soucis sur une étape avec aucun long col.
Et d'ailleurs sur l'étape qu'il a remporté il a mis plein de cartouches avant son raid de 130 km.
Les bookmakers l'ont logiquement placé comme favori de l'étape derrière Pogacar :smile:
(APP 4e favori).
En fait Pellizzari j'ai du mal à le voir gagner sur une étape où cela bataillerait 100km sur le plat pour sortir, il n'a pas la caisse d'un Alaphilippe.
Un Caruso à la rigueur, mais il n'aura pas sa carte.
Dernière édition par Delgato le 23 mai 2024, 21:29, édité 2 fois.
#3678661
Vu le niveau ces derniers jours de Julian en montagne et ses qualités naturelles de puncheur / grimpeur, cette étape a le profil idéal pour lui.

Reste à voir s'il a récupéré des derniers jours et s'il réussira à intégrer l'échappée, qui risque de mettre du temps à se former.
#3678665
Delgato a écrit :
23 mai 2024, 21:20
Bradounet_ a écrit :
23 mai 2024, 20:45
Il finit très fort le Giro et si le bon coup part seulement dans le Duron, il sera un des grands favoris pour l'étape.
Le Duron c'est au bout de 100 km :rieur:
Tu rêves si tu crois que l'échappée sera pas partie avant.
Des purs grimpeurs auront du mal à se glisser dedans, surtout le lévrier de 40 kg :elephant:
(Son frère a l'air de mieux finir le Giro en plus et le profil final lui convient bcp mieux.)
Et quand bien même, je suis pas certain que les 4km du Duron soient décisif, surtout si l'échappée met 100 km pour se former, faudra bien souffler un peu.
Et vu le niveau d'Alaph je me fais pas trop de soucis sur une étape avec aucun long col.
Et d'ailleurs sur l'étape qu'il a remporté il a mis plein de cartouches avant son raid de 130 km.
Les bookmakers l'ont logiquement placé comme favori de l'étape derrière Pogacar :smile:
(APP 4e favori).
En fait Pellizzari j'ai du mal à le voir gagner sur une étape où cela bataillerait 100km sur le plat pour sortir, il n'a pas la caisse d'un Alaphilippe.
Un Caruso à la rigueur, mais il n'aura pas sa carte.
Les grimpeurs n'auraient pas à batailler, juste à attendre leur heure au chaud dans le peloton.
Quand la Bardiani va tout verrouiller demain sur 100 km, tu feras moins le malin.
J'aimerais bien que Loulou me fasse mentir, mais ça reste difficile d'être au top dans les échappées sur presque 3 semaines de course maintenant, ça c'est le territoire d'un Van Aert à son apogée. J'ai senti un premier signe de lassitude sur le sprint du Passo Sella, certes en haute altitude et c'est lui qui avait guidé le peloton avant, et je pense qu'il y aura au moins un coureur meilleur que lui demain (pas forcément qu'il sera archi-battu). Le profil de l'étape de demain dans sa deuxième partie, c'est une autre paire de manche qu'à Fano qui correspondait déjà davantage à son profil de puncheur. En moyenne montagne, il a déjà moins de marge.
#3678674
guigui22 a écrit :
23 mai 2024, 21:56

Après le Duron c’est une sacrée vacherie. Ça va bien éparpiller
Ouais c'est clair, ça va éparpiller les De Marchi, Ballerini, Vendrame, Bais... en gros tous les nazes italiens assez bons 4x4 pour anticiper sur le plat :tonton:
Alaph n'aura plus qu'à s'occuper du cas des 2 chuparuedas latinos, il va se les faire sur la durée globale, et la multitude d'efforts relativement courts et vu qu'ils vont ratoner dans le groupe derrière qui reviendra jamais sur lui :rieur:
Le seul à la rigueur qui peut avoir la caisse c'est Bagioli, 2e du Lombardie et à qui les cols plus courts et le final en faux plat convient bien.
Un Ganna devrait pouvoir s'échapper facilement, mais lui par contre aurait du mal sur le Duron.
#3678695
Berti a écrit :
23 mai 2024, 20:52
Delgato a écrit :
23 mai 2024, 20:12


Qu'il fasse le malin, c'est parfait pour voir un espagnol (Mas, Ayuso ou Rodriguez) lever les bras sur la plus grande course du monde aux Champs-Elysées
Sauf que c'est à Nice :rieur:
:rieur:
Merci pour toutes ces 2 blagues Delga, les champs Elysées c'était pas mal...
... Mais Mas qui gagne le TDF :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur: :rieur:

Tu m'as tué :tonton:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12

La ptite pub à 8km de l'arrivée. J[…]

Saison 2024

On n'a pas souligné les coups de boutoir […]

Dopage 2024

Ce _Picole L'eau nous fera plus croire qu il ca[…]

Quelqu'un sait où trouver les dossards du c[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site