Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 61
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 61
#3650628
DU DIMANCHE 3 AU DIMANCHE 10 MARS 2024
.
82° Paris - Nice
UCI : 2.UWT - "Major Event"
.
EN DIRECT SUR FRANCE 3 ET EUROSPORT
.
Jean Leulliot, Laurent Fignon, La "Course au Soleil", Sean Kelly, les mimosas en fleurs lorsque la neige tombe au dehors.... dans les mémoires des suiveurs les plus chevronnés (lire : vieux), les images s'entrechoquent au moment d'évoquer la course Paris - Nice qui débute dimanche. C'est qu'avant les années 90, elle était le premier rendez-vous télévisé de l'année et, à ce titre, le vrai début de la saison pour qui ne lisait pas L'Equipe. Encore aujourd'hui, c'est seulement avec cette course que le grand public et les soi-disant "grands" médias daignent enfin s'intéresser un peu au cyclisme.

Pour nous autres fans absolus, les huit étapes qui vont nous mener sur la Côte d'Azur ont évidemment un autre relief et l'intérêt sera plutôt de suivre avec passion le duel attendu entre Primoz Roglic et Remco Evenepoel, deux coureurs de classe qui ont chacun leurs admirateurs et leurs détracteurs. Tous deux ont pour point commun de n'avoir encore jamais été battus cette année : Evenepoel a gagné les deux courses auxquelles il a participé au Portugal, et le slovène n'a encore pas épinglé de dossard en 2024. Joao Almeida inaugurera lui aussi sa saison et se pose comme l'un des seuls capables de surprendre les deux favoris.

Parmi les autres coureurs qui pourraient se mettre en valeur, on est curieux de voir où en sont van Wilder, Bilbao sur un terrain favorable aux descendeurs, Lazkano le champion d'Espagne qui commence à s'affirmer, Luke Plapp, Felix Gall, Steff Cras .. et bien sûr David Gaudu qui reste un point d'interrogation en ce début de saison. Quant au plateau de sprinters, il est d'une densité plutôt inattendue pour une course montagneuse, avec la présence de 9 des 12 meilleurs de la spécialité emmenés par Kooij, de Kleijn et Groenewegen, et bien sûr Arnaud De Lie.

Sprints, étapes de montagne ou étapes pour puncheurs, tous les terrains seront proposés avec comme temps fort le fameux contre la montre par équipes et son temps pris sur le premier coureur franchissant la ligne. Mont-Brouilly, Auron, et l'étape bien nerveuse du dernier dimanche seront les autres rendez-vous les plus attendus de cette course en tous points prometteuse.

Les cinq derniers podiums :
2019 : 1. Egan Bernal - 2. Nairo Quintana - 3. Michał Kwiatkowski
2020 : 1. Maximilian Schachmann - 2. Tiesj Benoot - 3. Sergio Higuita
2021 : 1. Maximilian Schachmann - 2. Aleksandr Vlasov - 3. Ion Izagirre
2022 : 1. Primož Roglič - 2. Simon Yates - 3. Daniel Martínez
2023 : 1. Tadej Pogačar - 2. David Gaudu - 3. Jonas Vingegaard



LA COURSE

LA CARTE GÉNÉRALE

LES ÉTAPES

Dimanche 3 mars, 1ère étape : Les Mureaux - Les Mureaux (157,7 km)
A 39 kilomètres à l'ouest de Paris, la ville des Mureaux accueillera le départ et l'arrivée de cette première étape qui dessinera une première boucle de 103 km en direction de la Forêt de Rambouillet, et une seconde à l'intérieur de la précédente. On peut logiquement attendre une conclusion au sprint, mais le dernier kilomètre en faux-plat montant pourrait créer quelques surprises ; deux "muritos" à 17 et 12 km de l'arrivée auront peut-être bien été de trop pour quelques sprinteurs.
Distance (hors départ fictif 5,5 km) : 157,7 km - dénivelé + annoncé : 1 750 m
Départ réel à 13 h 15 ; arrivée prévue vers 16 h 45 / 17 h 06
-

Lundi 4 mars, 2ème étape : Thoiry - Montargis (179 km)
Ce sera l'étape la plus facile de la course sur le plan du relief, mais sur un terrain très exposé, les bordures seront d'actualité pour peu que le vent s'y prête ; celui-ci est annoncé faible (15 km/h) mais de face. A Montargis, un joli gauche-droite attend les coureurs à 4,3 km de la ligne, mais aucun changement important de direction n'est à remarquer ensuite.
Distance (hors départ fictif 5,7 km) : 179 km - dénivelé + annoncé : 1 200 m
Départ réel à 12 h 35 ; arrivée prévue vers 16 h 23 / 16 h 45 - Openrunner : 18472678
-

Mardi 5 mars, 3ème étape : Auxerre, contre la montre par équipes) (26,9 km)
A.S.O. renouvelle l'expérience du chrono par équipes avec temps pris sur le premier coureur franchissant la ligne d'arrivée (pour le coureur en question et ses éventuels accompagnateurs, les temps étant ensuite pris au réel). Le parcours présente deux côtes de deux kilomètres (genre 4 à 5 %) et utilise des routes le plus souvent larges et sans difficulté technique.
Distance : 26,9 km - dénivelé + annoncé : 330 m - Openrunner : 18473485
Premier départ à 14 h 40 et ensuite toutes les 4 minutes ; dernière arrivée vers 16 h 34


Mercredi 6 mars, 4ème étape : Chalon-sur-Saône - Mont-Brouilly (183 km)
Avec 3 300 mètres de dénivelée positive annoncée, cette virée dans les Monts du Mâconnais et du Beaujolais s'annonce pleine de rebondissements et présente un profil tout en dents de scie. Un premier passage sur la ligne au km 144 permettra de découvrir une première fois la face est du mont-Brouilly avant d'aborder une boucle finale de 39 km qui grimpera le difficile col du Fût d'Avenas (5,1 km à 7,3 %). Quant au final du mont-Brouilly, il se caractérise par son dernier kilomètres à plus de 9 % et une route forestière étroite et en petits lacets qui va donner lieu à une intense bagarre en vue d'un bon placement pour l'aborder.
Distance (hors départ fictif 5,3 km) : 183 km - dénivelé + annoncé : 3 300 m - Openrunner : 18475837
Départ réel à 12 h 00 ; arrivée prévue vers 16 h 21 / 16 h 49
-

Jeudi 7 mars, 5ème étape : Saint-Sauveur-de-Montagut - Sisteron (193,5 km)
Liaison entre le Massif Central et les Alpes, cette longue étape de transition vaudra surtout par la beauté des paysages traversés ; les cols à franchir ne sont pas des plus pentus et c'est une longue descente le long du Jabron, avec vue sur la montagne de Lure, qui mènera à Sisteron et une boucle finale de 10,6 kilomètres sans difficulté (à part le premier kilomètre à 6 %). Sprint en vue
Distance (hors départ fictif 9,8 km) : 193,5 km - dénivelé + annoncé : 2 175 m - Openrunner : 18483881
Départ réel à 11 h 55 ; arrivée prévue vers 16 h 19 / 16 h 45


Vendredi 8 mars, 6ème étape : Sisteron - La Colle-sur-Loup (198,2 km)
La plus longue étape de ce Paris-Nice permettra de rallier les Alpes-Maritimes où la course passera ensuite ses deux dernières journées. Les cols de la mythique ex-N85 seront à coup sûr pittoresques mais ne devraient pas être décisifs d'autant plus qu'une bonne partie de la fin d'étape sera en descente, à l'exception du col de Gourdon. Au kilomètre 167 sera atteinte une première fois la ligne d'arrivée de La Colle-sur-Loup avant une boucle finale qui ressemblera beaucoup à celle de la dernière étape du Tour des Alpes-Maritimes sinon que la montée sur Vence sera différente et interviendra en début de boucle et non pas juste avant l'arrivée. A La Colle-sur-Loup, un dernier kilomètre à 4 % donnera sûrement des idées aux chasseurs d'étapes.
Distance (hors départ fictif 7,4 km) : 198,2 km - dénivelé + annoncé : 2 475 m - Openrunner : 18483893
Départ réel à 11 h 50 ; arrivée prévue vers 16 h 20 / 16 h 47



Samedi 8 mars, 7ème étape (modifiée) : Nice - Madone d'Utelle (103,7 km)
En raison des prévisions météorologiques annonçant de la neige au-dessus de 1 200 mètres, le tracé initial de 173 km arrivant à Auron a été très sensiblement raccourci avec la suppression du col Saint-Martin et de l'ascension finale. Les 89 premiers kilomètres seront identiques avec une première boucle très piégeuse du côté de Roquesteron, puis à Saint-Jean-La-Rivière la course tournera à gauche pour une arrivée à la Madonne d'Utelle à l'issue d'une ascension de 15,3 km à 5,7 % de moyenne ; la course avait déjà fait étape en 2016 sur ce site remarquable (victoire de Zakarin).
Distance (hors départ fictif 10 km) : 103,7 km - dénivelé + annoncé : 2 000 m - Openrunner : 18502275
Départ réel à 12 h 10 ; arrivée vers 14 h 57 / 15 h 14

(source : x / twitter ammattipyöräily)

Dimanche 9 mars, 8ème étape : Nice - Nice (109,3 km)
La dernière étape de Paris-Nice est comme toujours courte et enchaîne les ascensions. Celle de cette année sera la même que celle de l'édition précédente à l'exception importante du final qui a été bien retouché. Après la longue montée habituelle de Peille et La Turbie, on descendra en effet directement à Èze-Village pour remonter au col d'Èze en sens inverse de la descente courte et rapide que l'on connaissait. Au col d'Éze, la course ira au col des Quatre-Chemins pour redescendre sur la Moyenne Corniche et Nice. De là on remontera au col des Quatre-Chemins par le chemin du Vinaigrier habituel puis on redescendra de nouveau directement sur la Moyenne Corniche et la Promenade des Anglais. Final beaucoup plus nerveux donc qui devrait apporter son lot de rebondissements et réduira un peu la longueur de l'étape (108 au lieu de 117 l’an dernier).
Distance (hors départ fictif 10 km) : 108,3 km - dénivelé + annoncé : 2 350 m - Openrunner : 18490463
Départ réel à 12 h 05 ; arrivée prévue vers 14 h 41 / 14 h 58


LES MAILLOTS


QUELQUES POINTS DE RÈGLEMENT
- bonifications : 10", 6" et 4" aux arrivées d'étape, 3", 2" et 1" aux sprints intermédiaires (1 par étape)
- étapes prévues pour une arrivée au sprint : étapes 1, 2 et 5 (protocole de calcul des écarts)
- sauf erreur, rien vu dans le règlement concernant les arrivées au sommet (non-application règle des trois kilomètres) ... un oubli pour l'étape d'Auron et celle du Mont-Brouilly ?

MÉTÉO
D'abord frais et couvert, pluvieux mardi puis de plus en plus doux avec des nuages. A voir région par région et jour par jour sur le site de MeteoFrance



LES FORCES EN PRÉSENCE

LES FAVORIS
(du site WielerFlits.nl)
**** Remco Evenepoel
*** Primož Roglič, João Almeida
** Aleksandr Vlasov, Mattias Skjelmose, Pello Bilbao
* David Gaudu, Matteo Jorgenson, Wilco Kelderman, Santiago Buitrago

LES 22 ÉQUIPES ET LEURS PRINCIPAUX PARTANTS
World Teams
- Bora - hansgrohe (Roglič, Vlasov, Danny van Poppel)
- Groupama - FDJ (Gaudu, Pithie, Geniets)
- Soudal - Quick Step (Evenepoel, van Wilder, Lampaert)
- UAE Team Emirates (Almeida, McNulty, Großschartner, Politt)
- Team Visma | Lease a Bike (Kooij, Jorgenson, Kelderman)
- INEOS Grenadiers (Carlos Rodriguez, Tarling, Bernal)
- Lidl - Trek (Mads Pedersen, Skjelmose, Stuyven)
- Decathlon AG2R La Mondiale Team (Gall, Godon, Aurélien Paret-Peintre)
- Team Jayco AlUla (Groenewegen, Matthews, Harper)
- Cofidis (Ion Izagirre, Coquard, Perez)
- Bahrain - Victorious (Bilbao, Buitrago, Haig)
- Arkéa - B&B Hotels (Démare, Champoussin, Costiou)
- EF Education - EasyPost (Urán, Bissegger, Doull)
- Astana Qazaqstan Team (Lutsenko, Scaroni, Tejada)
- Movistar Team (Cavagna, Guerreiro, Barta)
- Team dsm-firmenich PostNL (Jakobsen, Eekhoff, Andresen)
- Alpecin - Deceuninck (Groves, Ghys, Osborne)
- Intermarché - Wanty (Thijssen, Zimmermann, Mihkels)
Pro Teams
- Lotto Dstny (De Lie, De Buyst, van Moer)
- Israel - Premier Tech (Ackermann, Hofstetter, Houle)
- TotalEnergies (Burgaudeau, van Gestel, Dujardin)
- Tudor Pro Cycling Team (De Kleijn, Trentin, Voisard)

LISTE DES PARTANTS
Pro Cycling Stats
FirstCycling



SUIVRE LA COURSE

LIENS UTILES
Site de la course : www.paris-nice.fr
Facebook : @lparisnicecourse
X / twitter : @parisnice - Mot-dièse : #ParisNice
Direct écrit : Velo Pro

REGARDER
Diffusions en direct :
> France : France 3 : étapes 1 à 6 à 15 h 10, étape 7 à 13 h 35, étape 8 à 13 h 30
Eurosport 2 : étape 1 à 15 h 10, étapes 2 à 6 à 15 h 45, étape 7 à 13 h 44 et étape 8 à 13 h 05 - eurosport.fr et Eurosport 360 : étaoes 1 à 15 h 10, étapes 2 à 6 à 14 h 50, étapes 7 à 13 h 25 et 8 à 13 h 05
> Eurosport : même programme à l'étranger ; également RTBF (La Une le week-end et Tipik en semaine) - RAI Sport - RTS Sport (web) - VRT1 / Sporza.

Dernière édition par Zach le 09 mars 2024, 11:15, édité 11 fois.

#3650637
marooned a écrit :
01 mars 2024, 18:57
Roglic avait quand même eu besoin de WVA lors de la dernière étape de Paris-Nice en 2022 pour lui sauver les miches face à Simon Yates.
C'est pas faux, néanmoins l'an passé il n'y avait pas WVA en Catalogne quand il a battu Remco :green:
Avec Vlasov en grande forme pour l'épauler ç'est pas si mal.
marooned a écrit :
01 mars 2024, 18:57
Le parcours est plutôt pas mal pour Remco.
C'est vrai qu'avec le clmpe et l'étape du samedi qui est pas folle c'est plutôt un bon parcours pour Remco.
Par contre c'est sa première course en ligne de sa carrière pro en France, et sur Paris-Nice qui est très exigeante il vaut mieux être expérimenté, très complet et agile, à l'aise dans les bordures et les descentes du dimanche, du coup je suis pas trop rassuré :elephant: :genance:
Ça a d'ailleurs coûté une victoire à Roglic, et je serais pas étonné de voir Bilbao mettre le bazar sur l'étape de Nice pour monter sur le podium. :cheval:

#3650644
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 18:16
Merci
C'est pour Rogliche :metalhead:
Sauf incident le mec est quasi invicible sur les cpe d'une semaine
Au Mont Brouilly il va chopper dix secondes de bonif en attaquant aux 250 mètres pour refaire son retard du clmpe
Oui on est d'accord :jap:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
#3650646
Merci encore Zach pour toutes ces prez :super:


...
Delgato a écrit :
marooned a écrit :
01 mars 2024, 18:57
Roglic avait quand même eu besoin de WVA lors de la dernière étape de Paris-Nice en 2022 pour lui sauver les miches face à Simon Yates.
C'est pas faux, néanmoins l'an passé il n'y avait pas WVA en Catalogne quand il a battu Remco :green:
Avec Vlasov en grande forme pour l'épauler ç'est pas si mal.
marooned a écrit :
01 mars 2024, 18:57
Le parcours est plutôt pas mal pour Remco.
C'est vrai qu'avec le clmpe et l'étape du samedi qui est pas folle c'est plutôt un bon parcours pour Remco.
Par contre c'est sa première course en ligne de sa carrière pro en France, et sur Paris-Nice qui est très exigeante il vaut mieux être expérimenté, très complet et agile, à l'aise dans les bordures et les descentes du dimanche, du coup je suis pas trop rassuré :elephant: :genance:
Ça a d'ailleurs coûté une victoire à Roglic, et je serais pas étonné de voir Bilbao mettre le bazar sur l'étape de Nice pour monter sur le podium. :cheval:
Je suis assez d'accord avec marooned, c'est pas encore fait pour GRoglic. Il n'y a pas de Haute montagne pour Remco le parcours semble bien lui convenir, même si dans la théorie pur Roglic paraît tout indiqué.




... Sinon je sais pas vous mais depuis que j'ai vu le profil de l'étape du Mont Brouilly, j'en rêve la nuit :genance: , je suis tellement pressé de la voir :hate: , on critique souvent les tracés d'étapes mais là j'ai rien à dire à part que la fête commence :cheval:
#3650647
Iguane a écrit :
01 mars 2024, 20:59
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 18:16
Merci
C'est pour Rogliche :metalhead:
Sauf incident le mec est quasi invicible sur les cpe d'une semaine
Au Mont Brouilly il va chopper dix secondes de bonif en attaquant aux 250 mètres pour refaire son retard du clmpe
Oui on est d'accord :jap:
Remco va comme dab prendre du temps sur les clm et se faire ratatiner en montagne, il pourra ensuite aller prendre l'échappée dimanche et se gamèle au passage :tonton:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
on est d'accord :smile:
#3650661
Bold Uccello a écrit :
01 mars 2024, 21:00
AnatoleNovak a écrit :
01 mars 2024, 20:47
Je n'ai rien d'intéressant à dire sur la course (comme d'hab' :genance: ) mais un post pour remercier Zach pour l'ensemble de son oeuvre: merci pour toutes ces présentations! :super:
Et tu as bien raison. Quel taf il nous fait le Zach depuis beaucoup d'années :study: :jap:
:jap: :jap: :jap:
#3650671
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 21:47
Iguane a écrit :
01 mars 2024, 20:59


Oui on est d'accord :jap:
Remco va comme dab prendre du temps sur les clm et se faire ratatiner en montagne, il pourra ensuite aller prendre l'échappée dimanche et se gamèle au passage :tonton:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
on est d'accord :smile:
Bizarrement j'aurais pas attaqué Evenepoel sur les chutes pour défendre Rogliche. :green:

Tu parles montagne mais Il n'y en a pas trop, c'est peut-être plus un avantage à Evenepoel. Mais comme il a montré quelques limites relatives sur le peunch en Algarve, rien de certain.

Après comme Roglic est juste en reprise et que Quickstep n'est pas la garantie ultime en clmpe, je me prends à rêver d'une concurrence plus diversifiée, pas d'un énième duel pété avec le reste du monde à dix minutes.
#3650672
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 21:47
Iguane a écrit :
01 mars 2024, 20:59


Oui on est d'accord :jap:
Remco va comme dab prendre du temps sur les clm et se faire ratatiner en montagne, il pourra ensuite aller prendre l'échappée dimanche et se gamèle au passage :tonton:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
on est d'accord :smile:
Bizarrement j'aurais pas attaqué Evenepoel sur les chutes pour défendre Rogliche. :green:

Tu parles montagne mais Il n'y en a pas trop, c'est peut-être plus un avantage à Evenepoel. Mais comme il a montré quelques limites relatives sur le peunch en Algarve, rien de certain.

Après comme Roglic est juste en reprise et que Quickstep n'est pas la garantie ultime en clmpe, je me prends à rêver d'une concurrence plus diversifiée, pas d'un énième duel pété avec le reste du monde à dix minutes.
#3650673
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 21:47
Iguane a écrit :
01 mars 2024, 20:59


Oui on est d'accord :jap:
Remco va comme dab prendre du temps sur les clm et se faire ratatiner en montagne, il pourra ensuite aller prendre l'échappée dimanche et se gamèle au passage :tonton:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
on est d'accord :smile:
Bizarrement j'aurais pas attaqué Evenepoel sur les chutes pour défendre Rogliche. :green:

Tu parles montagne mais Il n'y en a pas trop, c'est peut-être plus un avantage à Evenepoel. Mais comme il a montré quelques limites relatives sur le peunch en Algarve, rien de certain.

Après comme Roglic est juste en reprise et que Quickstep n'est pas la garantie ultime en clmpe, je me prends à rêver d'une concurrence plus diversifiée, pas d'un énième duel pété avec le reste du monde à dix minutes.
#3650674
Delgato a écrit :
01 mars 2024, 21:47
Iguane a écrit :
01 mars 2024, 20:59


Oui on est d'accord :jap:
Remco va comme dab prendre du temps sur les clm et se faire ratatiner en montagne, il pourra ensuite aller prendre l'échappée dimanche et se gamèle au passage :tonton:

Je pense on peut avoir une bonne course de gaziers, je vois du Pedersen, du Lazkano, du Jorgenson, du Skjelmose ou du Mc Nulty ça peut vouloir déclencher de très loin. Après normalement un mutant passe au travers de ce genre d'avatars sans avoir trop besoin de respirer, mais je pense qu'on va être sur un schéma différent de la Catalogne et ces scénarios de course limpide avec course de côte pour finir.
on est d'accord :smile:
Bizarrement j'aurais pas attaqué Evenepoel sur les chutes pour défendre Rogliche. :green:

Tu parles montagne mais Il n'y en a pas trop, c'est peut-être plus un avantage à Evenepoel. Mais comme il a montré quelques limites relatives sur le peunch en Algarve, rien de certain.

Après comme Roglic est juste en reprise et que Quickstep n'est pas la garantie ultime en clmpe, je me prends à rêver d'une concurrence plus diversifiée, pas d'un énième duel pété avec le reste du monde à dix minutes.
#3650699
Franchement, j'adore ce parcours. :love:
C'est équilibré, il y a de la montagne mais pas trop. Il y a du "mal plat" partout, une étape décisive de bonne heure, sans attendre l'épouvantail du dernier week-end comme on l'a eu par le passé.

Un seul regret : cette première étape en boucle. Si le parcours partait directement vers le sud, on éviterait aux coureurs un des deux gros transferts actuellement nécessaires pour rallier Nice. Et potentiellement, on aurait des bordures le premier jour :popcorn:
#3650700
Niveau météo, pluie aujourd'hui + vent dans le dos sur le final (peu de sprinters devraient survivre)
Demain couvert et vent de NO rafales 30 km/h (à surveiller tout de même après le sprint de Puiseaux, pour d'hypothétiques bordures).
pour le TTT sec et beau avec peu ou pas de vent
Mt Brouilly ça devrait être pluvieux
Le reste de la semaine devrait être ensoleillée.

;)
#3650704
Le parcours ressemble effectivement plus à ce que j'attends d'un Paris-Nice. L'étape du Mont Brouilly est parfaite, la dernière étape aussi et surtout ils n'ont pas coller une arrivée HC le samedi.

C'est le meilleurs parcours depuis un bon moment. Du très beau boulot. Et merci à Zach pour sa présentation :super:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 61

Ca y est monsieur caracole en tête et il e[…]

ATT Investments qui va refaire surgir les rivalit&[…]

Bon je présume qu'il n'y a pas de soucis […]

Ça fait 9 Enlève Hayther, pas capabl[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site