Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 8
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3648473
79ème Omloop Het Nieuwsblad

samedi 24 février 2024 - UCI 1.WT

:green: Parce que quand même, la merde qu'ils vendent dans leurs torches-culs, elle sert à organiser de bien belles courses :green:


Image

La première flandrienne de l'année. Un moment d'excitation qui marque le début de six semaines de classiques pavées. Si le titre de " vrai début de saison" a pris un peu de plomb dans l'aile, au vu des performances allant du très costaud au surréaliste sur les fronts australiens, espagnols ou du golfe, il n'en reste pas moins que sur ces routes des Flandres, la façon de courir est différente. Sur les routes sinueuses, monts escarpés et sentes étroites du Nord, la force physique brute ne suffit plus, il est nécessaire d'y ajouter la dose de résistance, de courage, d'audace, de sens du placement et de timing qui font toute la rudesse des courses pour flahutes.

A tout celà s'ajoute le cadre, cette façon des flamands de vivre collectivement les après-midi de vélo, en masse sur le bord des routes. Ce sont des choses qui se vivent mieux qu'elles ne s'écrivent, souvent dans des journaux qui aiment à légender plus qu'il n'en faut le sport. On pensera quand même très fort au frisson qui devrait agiter le jeune Emil Herzog, 19 ans à peine passés, le matin à la présentation des équipes dans le chaudron de T'Kuipke, le vélodrome de Gand. Ou à l'adrénaline qui envahira tous les nerfs du vieux tracteur Tim Declercq, quand il s'agira une fois de plus de placer son (nouveau) leader aux abords de l'enchaînement Haaghoek-Leberg, quand le rythme augmente à l'entrée du circuit des monts. Et quand la décision se fera dans l'enchaînement décisif longtemps cher au Tour des Flandres, entre la sente pentue du Muur de Grammont, les courbes asphaltées d'une descente étroite et rapide, jusqu'à l'interminable montée pavée du Bosberg qui n'en finit pas de se raidir, chaque coureur sera seul face à la douleur de ses muscles, pour l'un des finals les plus brutaux de l'année.

Et si ils auront tous bien mal aux jambes, bien peu peuvent réellement briguer la victoire au terme des 202 kilomètres de course entre Gand et Ninove. Le vainqueur se cache très certainement chez les maillots jaunes du cyclisme total, la Visma alignant une équipe démoniaque avec six vainqueurs potentiels. Face à eux, et en l'absence des mutants Pogacar et Van der Poel, les individualités que sont De Lie, Mohoric, Philipsen, Wellens ou Lazkano devront jouer très serré pour espérer renverser l'ordre établi depuis quelques saisons sur les Flandriennes.

La route

202 kilomètres entre Gand et Ninove, développant environ 1600 mètres de dénivelé positif, dans un tracé très similaire à ce que l'on voit depuis 2018, année où le Taaienberg, théâtre traditionnel du premier démarrage printanier de Tom Boonen, a été abandonné.

Image

Après une partie en ligne plutôt plate sur des routes relativement larges, hérissés de quelques difficultés comme le premier enchaînement Haaghoek/Leberg ou le secteur pavé en faux plat de Lange Munte, le peloton aborde les choses vraiment sérieuses au bout de 110 kilomètres.

Image

A ce moment, avec l'enchaînement du pavé de Haaghoek (1900 mètres) et du mont du leberg (950 mètres à pente moyenne de 5% , mais 14% au plus raide). C'est le prélude d'un circuit de monts de 55 kilomètres, où le Molenberg (460 mètres majoritairement pavés, pente moyenne de 7% et maximale de 14%) est sans doute l'ascension la plus réputée.

Passé ce circuit, le final en ligne passe par le mont asphalté de Berendries, une ligne droite de 900 mètres à 7%, immédiatement suivie de l'Elverenberg. Il reste alors 27 kilomètres à parcourir et le plus dur s'annonce : le mur de Grammont (475 mètres pavés à quasiment 10%, maximum 20%, partie asphaltée en ville déduite) dont le sommet est situé à 15 kilomètres de la ligne, puis le Bosberg (980 mètres, 6%). Il reste alors 12 kilomètres pour rallier Ninove, avec une arrivée en légère courbe avant la ligne.

Les engagés

Image

Au rang des favoris, c'est facile :

:winner: :winner: :winner: : tous les jumbos sauf l'italien.

:winner: :winner: Mohoric, Lazkano, De Lie, Wellens, Philipsen.

:winner: Kueng, Turner, Politt, Pidcock, Stuyven, Asgreen, Bettiol.

Image

La météo

Températures fraîches ( en dessous de 10 degrés) avec un vent de sud-ouest modéré (donc favorable dans le final).

Comment ça c'était passé en 2023

Hop copier-coller de wiki :

La course se joue à 38 kilomètres de l'arrivée quand mister PFP, Dylan van Baarle (Jumbo Visma) place une attaque sur une portion plate et asphaltée. Trois coureurs réussissent à prendre sa roue : le Belge Florian Vermeersch (Lotto), l'Italien Jonathan Milan (Bahrain) et le Français Mathis Le Berre (Arkéa), tout juste rescapé de son échappé matinale, #légende éternelle :love: . Vermeersch et Milan lâchent prise dans les minutes qui suivent, le dernier à rester avec van Baarle étant Le Berre, finalement distancé dans la première partie du Mur de Grammont. Depuis un monument à son honneur est érigé sur la grand place de Saint-Brieuc.

Après le passage du Muur, van Baarle est pris en chasse à une quinzaine de secondes par les Belges Tim Wellens (UAE) et Arnaud De Lie (Lotto) ainsi que par le Slovène Matej Mohorič (Bahrain). Mais ce groupe de poursuivants comprend aussi Christophe Laporte (Jumbo Visma), qui ne roule donc pas. L'écart finit par augmenter légèrement et van Baarle gagne en solitaire à Ninove. Le groupe des quatre poursuivants est rattrapé dans les derniers mètres par le peloton mais De Lie et Laporte résistent et obtiennent un podium. A noter que De Lie s'était pété la gueule avant le Muur et on annonçait qu'il avait course finie, mais il fait un numéro de malade.

Image

Le reste des infos utiles

C'est télévisé, rézotisé et sinon il y a des routes pour se rendre sur place. :hello:
Dernière édition par Iguane le 21 févr. 2024, 23:57, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Par Bold Uccello
#3648479
Merci Iguane, quel présentation reptilienne :super: on s'y croirait :chimay:

Euh ça sent le pavé détrempé pour Samedi. De plus avec du vent, y va y'avoir du sport.

Par contre j'espère pas trop de casse non plus :contador1:
Par MonteGelbison
#3648505
Je n'ai jamais aimé le changement de parcours qui favorise un certain attentisme (regroupements toujours possibles après l'Elverenberg alias Vossenhol et le Muur).

Ca fait un peu Flèche Wallonne qui se joue dans une seule bosse et c'est dommage. Je dis tout cela basé sur mon impression subjective.

Cela dit cette année avec l'armada Jumbo, le jeu d'équipe va jouer en plein.

Avatar de l’utilisateur
Par jicébé
#3648520
@ Iguane
D'abord, merci pour le torche-cul du début de prez, c'est une adresse non déguisée et bien délicate comme toujours, à celui qui le lit chaque jour.
Pour le reste, rien à redire, belle prez très pro.
Par MonteGelbison
#3648525
Delgato a écrit :
22 févr. 2024, 10:33
MonteGelbison pourquoi tu parles de changement de parcours ? :scratch:
Eh bien la reprise du parcours de l'ancien Tour des Flandres avec enchainement final Muur+Bosberg. Auparavant le Volk-Nieuwsblad se jouait loin de l'arrivée avec un bon groupe réduit qui sortait dans les monts.
Par MonteGelbison
#3648528
Je peux détailler :

ANCIEN PARCOURS (Taaienberg à 60 bornes de l'arrivée)
2011 : très belle édition avec des coureurs échelonnés dans le top 10 et peloton qui arrive pour la 13ème place à 5 minutes.
2012 : groupe de 3 cadors (et bon groupe de 25 coureurs derrière)
2013 : groupe de 2 (et bon groupe de 8 derrière à 1')
2014 : groupe de 5 (groupe derrière à 1'34).
2015 : groupe de 4 (écarts bien costauds, le peloton arrive pour la 9ème place à 4'35).
2016 : groupe de 4 (4 cadors, édition qui s'est jouée à peu : le peloton est arrivé 9 secondes derrière).
2017 : groupe de 3 (et à chaque fois les meilleurs coureurs, ici on a encore Sagan, van Avermaet et Vanmarcke), carnage derrière, les coureurs arrivent par petits groupes.

NOUVEAU PARCOURS
2018 : Valgren tout seul (attaque à 2,2km de l'arrivée). Peloton de 55 coureurs derrière. Course purgesque.
2019 : la plus belle édition sur ce parcours : groupe de 5 cadors (Stybar gagne détaché), peloton d'une quinzaine de coureurs derrière.
2020 : groupe de 4 et et groupe de 15 ensuite (pas si mal).
2021 : Sprint de 50 coureurs :euh:
2022 : Van Aert tout seul (attaque dans le Bosberg) et 20 coureurs derrière.
2023 : Van Baarle tout seul (attaque à 16,5km de l'arrivée) et 30 coureurs derrière.

Enfin voilà j'ai essayé d'objectiver quelque peu mon impression.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3648538
Ouais la possibilité d'un sprint plus ou moins massif existe avec ce parcours, après avec le vent favorable sur le final ça ne me semble pas jouable cette année. Sinon j'aurais mis plus du Milan ou du Girmay dans les favoris mais cette année non, j'y crois pas. :reflexion:
Par fred30
#3648584
Dans les coureurs cités avec un seul :winner: , est-ce qu'il est raisonnable d'ajouter Matteo Trentin ?

Certes il devrait être un peu isolé au sein de cette nouvelle équipe. Mais c'est le genre de filou qui serait capable de suivre les bons coups s'il est dans un bon jour. Je ne le rayerais pas complètement de ma liste.
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3648600
Au passage Iguane j'aime beaucoup les émoticônes winner (bien gros) pour les favoris !
Pas impossible que je te pique l'idée pour des prochaines prez :baguette:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3648629
Enfin le VRAI début de saison! :love:
Merci pour cette prez qui rend hommage à ces classiques belges toujours délectables. :super:

Je pourrais etre d’accord avec Bison sur le changement de parcours car j’apprécie évidemment les parcours qui favorisent la course de loin. Mais j’avoue apprécier cette reprise du diptyque Muur/Bosberg qui garde ce côté mythique, et je peux d’autant mieux l’encaisser que bien d’autres courses belges à venir favorisent ce qu’il a bien décrit.

Sinon, j’ai mis une pièce sur Alaf: j’y crois pas une seule seconde, sauf une sorte d’incident ou un coup tactique un peu extraordinaire, mais que ce serait drôle qu’il vienne gagner ici et maintenant. :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Delgato
#3648637
dolipr4ne a écrit :
22 févr. 2024, 17:24
Sinon, j’ai mis une pièce sur Alaf
Petit coquin :green:
Entre 60 et 70/1 si je ne m'abuse
(PS : moi aussi :baguette: mais je vois plutôt Laporte ou Mohoric/Wellens)
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3648657
fred30 a écrit :
22 févr. 2024, 15:29
Dans les coureurs cités avec un seul :winner: , est-ce qu'il est raisonnable d'ajouter Matteo Trentin ?
Non. :rieur:

Si il y a sprint il se fera défoncer par du De Lie, van aert ou Laporte, sans parler de Philipsen .

Et si il y a baston ce sera pas lui l'homme fort capable d'aller au bout.

Après il est en forme et a fait un bon clm en Algarve, pour une place d'honneur il est en lice.

Après honnêtement à partir de deux :winner: j'ai hésité à placer Froome, Merckx et Ghislain Lambert :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3648690
Beaucoup de gens disent que je suis l'un des grands favoris. Je me sens bien, mais le vrai favori est l'ensemble de Visma - Lease a Bike. Il y a donc moins de pression que l'année dernière."

Arnaud De Lie.

Phénoménal qu'on en soit arrivé à ce point :rieur:
Avatar de l’utilisateur
Par ZZstop
#3648691
fred30 a écrit :
22 févr. 2024, 15:29
Dans les coureurs cités avec un seul :winner: , est-ce qu'il est raisonnable d'ajouter Matteo Trentin ?

Certes il devrait être un peu isolé au sein de cette nouvelle équipe. Mais c'est le genre de filou qui serait capable de suivre les bons coups s'il est dans un bon jour. Je ne le rayerais pas complètement de ma liste.
C'est Trentin (avec Stuyven) qui a fait le plus de top 10, meilleure place 4ème. Je ne le vois pas gagner mais par contre je le vois encore une fois dans le top 10. :gafauvel:

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
TOUR DE ROMANDIE 2.WT1

GIS GELATI MARTINEZ GOVEKAR RIOU GESINK PALEN[…]

Vous devez trouver le 44ème du Tour de Roma[…]

UNO X Mobility 2024

Ce début de saison c'est soit tout, soit ri[…]

J espere une grosse performance de Carlos Rodrigue[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site