Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 31
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 31
Avatar de l’utilisateur
Par Zach
#3623787
PROFILS DES ETAPES ET DES DIFFICULTÉS



Étape 1 / Sam 04 mai / 1850m D+ (Sources LFR)
Image
Spoiler : :


Étape 2 / Dim 05 mai / 2250 m D+
Image
Spoiler : :


Étape 3 / Lun 06 mai / 831m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 4 / Mar 07 mai / 2079m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 5 / Mer 08 mai / 2168m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 6 / Jeu 09 mai / 1856m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 7 / Ven 10 mai / 404m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 8 / Sam 11 mai / 3823m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 9 / Dim 12 mai / 1584m D+
Image
Spoiler : :
Image


----------- JOUR DE REPOS -----------



Étape 10 / Mar 14 mai / 2926 m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 11 / Mer 15 mai / 1886m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 12 / Jeu 16 mai / 2127m D+
Image
Spoiler : :
Image




Étape 13 / Ven 17 mai / 195m D+
Image


Étape 14 / Sam 18 mai / 242 m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 15 / Dim 19 mai / 5300m D+
Image
Spoiler : :



----------- JOUR DE REPOS -----------



Étape 16 / Mar 21 mai / 4244m D+
Image
Spoiler : :
Image



Étape 17 / Mer 22 mai / 4140m D+
Image
Spoiler : :



Étape 18 / Jeu 23 mai / 800m D+
Image
Spoiler : :


Étape 19 / Ven 24 mai / 3216m D+
Image
Spoiler : :
Image

Étape 20 / Sam 25 mai / 4312m D+
Image
Spoiler : :
Image


Étape 21 / Dim 26 mai / 677m D+
Image

Message d'origine :
Selon le journal L'Adige cité pat Tuttobiciweb, le Giro 2024 sera présentée le 13 octobre lors de la septième édition de la Fête du Sport à Trente.

D’après les premières indiscrétions, le final serait de nouveau situé à Rome et des arrivées d’étapes sont attendues à Folgaria, à Prati di Tivo dans les Abruzzes en hommage à Vito Taccone, et un contre la montre au lac de Garde.

Toute la question esr de savoir si Pogacar sera bien au départ, ce qui devrait être annoncé - ou pas - le 13 octobre.

Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3623963
Tablons sur le 13 novembre, donc.

Ce sera interessant, n’empeche, de voir l’orientation que les orgas vont choisir pour les prochains Giros. Ce sera peut-etre trop court en un an pour réagir, mais clairement je fais partie de ceux qui hurlent sur les clm en toute fin de GT, tellement ça peut reculer la bagarre. Et c’est terrible pour un fan des cols italiens comme moi de voir autant de processions. Ca fait mal aux yeux autant qu’au coeur.

Je sens le Giro décliner sur tous les plans, et je trouve ça triste.
Le placement dans le calendrier est un souci énorme avec lequel ils devront toujours composer. J’ai tendance à penser qu’ils devraient abandonner l’idée d’essayer d’attirer les stars des CG par tous les moyens, on sent que c’est assez peine perdue, meme si j’imagine que ca doit etre difficile d’accepter de ne peut-etre jamais voir un Vingo ou un Pogi sur leurs routes. Mais l’histoire ne cesse de demontrer que le doublé est impossible, sauf skyerie ou jumboyerie wtfuckesque, on peut comprendre que les gars n’aient pas envie de s’y flinguer. Apres, un Pogacar peut pourquoi pas faire l’impasse sur le CG du Tour un des quatre, s’il ne cesse de se faire étriller par les 60kg de force brute d’un poissonnier.
Puis si c’est pour donner des millions à un vulgaire pousseur de caddies. :pinch:

L’autre souci du placement dans le calendrier, c’est la meteo. Meteo qui empeche quasiment de mettre de la haute montagne en deuxieme semaine, et encore moins en premiere. Chaque année, meme si cela ne concerne que la 3eme semaine, on n’est jamais sûrs que tel ou tel col pourra etre franchi. Je ne peux que comprendre que les organisateurs soient tres embêtés avec ce parametre. Mais il ne faut pas renoncer pour autant car je pense (j’espere) qu’on sera tous d’accord pour dire que voir les types monter des cols mythiques archi-durs au milieu des murs de neige, enfin c’est……….. :love:

Seul salut éventuel pour arranger ce probleme: le réchauffement climatique accéléré. Allez, tout le monde, on pense à augmenter la clim’! :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Ponpon80
#3624114
En 1994, l'Uci avait proposé au Giro de le faire en septembre, on aurait eu la vuelta en mai, le tour en juillet et le giro en septembre...
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3624946
Ponpon80 a écrit :
12 sept. 2023, 21:32
En 1994, l'Uci avait proposé au Giro de le faire en septembre, on aurait eu la vuelta en mai, le tour en juillet et le giro en septembre...
Oui, je sais bien, GATO en a souvent parlé. Quelque part, je me dis que le Giro a peut-etre fait une erreur en refusant, mais il y a du pour et du contre dans les deux choix. D’un côté, le Giro souffre d’etre suivi par le Tour, du coup les cadors qui visent 26 Tours à leur palmares vont avoir une tres forte tendance à éviter le Giro, et peut-etre meme à n’y jamais poser les roues. D’un autre côté, à part de tres rares coureurs, aucun cador/tres bon coureur de CG ne va jamais faire du 3eme GT de la saison un véritable objectif, ce sera toujours plus ou moins un GT de rattrapage/de consolation/de foutage de gueule pour la Jumbo. Ce qui dévalue quelque peu la Vuelta et le combat pour la win au final, quand bien meme la SL de la Vuelta sera souvent meilleure (sur le papier) que le Giro.

Et puis, pardon si j’en fais une obsession :green: , mais si le Giro etait inversé avec la Vuelta (mais amha cela n’arrivera plus jamais), il perdrait une partie de son identité: plus jamais on aurait des étapes courues dans des conditions parfois dantesques de froid, de vent, de neige…. Ca me crèverait le coeur de voir le Giro privé de ces images qui font son mythe, meme si l’on sait que cela entraine parfois des rabottages, des annulations……quand ce n’est pas des grèves scandaleuses de coureurs.

Avec la densité actuelle de tres bons coureurs, j’ai tendance à préférer le status quo, faute de mieux. Il y a toujours quelques bons, voire tres bons coureurs de GT pour animer un Giro, on est loin des editions où l’on était à peu près certains que ça se jouerait entre Machin et Bidule et personne d’autre.
Je pense quand meme que les orgas du Giro ont de quoi tirer des enseignement des éditions récentes pour essayer d’améliorer les scenarii de leur course. Ca commence clairement par arreter de mettre un chronoscalata de dingue en derniere etape. Sérieusement, ça doit etre la pire idée de la décennie en terme de traçage: ils l’auraient mis une semaine plus tôt, bon dieu!! :paf-mur:
Ils doivent pouvoir aussi durcir un peu leur premiere semaine en créant plus de mouvements et de possibilités de mettre le brin au CG, mais ils devront encore plus composer avec la meteo qu’en 3eme semaine et donc continuer de s’interdire toute haute montagne. Vraiment pas simple quand meme….
Par bambou
#3624959
C'est un peu bidon cette histoire de météo, c'est quoi la différence de proba de neige entre fin de 2e semaine et début de 3e? Pas grand-chose à mon avis. Mais surtout avec la géographie de l'Italie c'est pas difficile de faire des étapes de montagne sans dépasser les 1800m dans les deux premières semaines, le choix du tracé hyper backloaded en 3e semaine c'est 100% la faute de l'orga.
BOn en plus cette année ils n'ont pas eu de chance, y avait des CLMs plats mais ça n'a pas fait d'écarts, et en plus les deux favoris restants étaient les pires épiciers du plateau... (enfin le placement du Lussari restera comme absurde dans tous les cas..).

Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3624969
backloaded :confused:

Je laisserai les spécialistes montagnards s’exprimer sur le sujet, mais je suis à peu près certain que justement, si, ça se joue bien à quelques jours. Chaque année, les hauts cols de 3eme semaine sont quasiment toujours « en suspens », dépendant à mort de plusieurs facteurs: le froid, les tombées de flotte glacée/grêle/neige, le vent, la praticabilité de la route (neige, verglas)…
Autant de facteurs qui rendent telle ou telle étape incertaine jusqu’au dernier moment. Il va donc de soi que si c’est déja galere de compter sur de la haute-montagne en 3eme semaine, c’est encore plus galère en seconde.
Par bambou
#3624977
Pardon backloaded ça veut dire qu'ils ont mis toutes les difficultés à la fin (vs frontloaded qui serait au début).
J'ai quand même l'impression que le drama sur les grands cols datent des années 2010, je me souviens pas d'annulation fréquentes dans les années 2000s (bon les coureurs en profitent au max il faut le dire).
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3624982
bambou a écrit :
14 sept. 2023, 16:03
C'est un peu bidon cette histoire de météo, c'est quoi la différence de proba de neige entre fin de 2e semaine et début de 3e? Pas grand-chose à mon avis. Mais surtout avec la géographie de l'Italie c'est pas difficile de faire des étapes de montagne sans dépasser les 1800m dans les deux premières semaines, le choix du tracé hyper backloaded en 3e semaine c'est 100% la faute de l'orga.
BOn en plus cette année ils n'ont pas eu de chance, y avait des CLMs plats mais ça n'a pas fait d'écarts, et en plus les deux favoris restants étaient les pires épiciers du plateau... (enfin le placement du Lussari restera comme absurde dans tous les cas..).
Ce n'est tellement une question de probabilité de chute de neige, c'est surtout une possibilité d'ouverture des col qui sont sous 3-5 m de neige à la fin de l'hiver. Avril-Mai sont deux mois où le Soleil printanier attaque beaucoup le manteau neigeux (qui est souvent à son max vers mars à 2000m); à 2 semaines près (sur 2 mois), cela change pas mal les capacités d'ouvrir des cols à 2000-2400m.
Par bambou
#3624993
Ok merci, après on demande pas forcément des cols >2000m en première semaine. Le point c'est juste que la météo c'est une excuse bancale et très récente je trouve, pour justifier les parcours déséquilibrés, alors qu'en fait c'est juste l'orga qui veut "préserver" le suspense..
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3625006
C’est interessant.

Faudrait que les Runnz et consorts ressortent leurs souvenirs pour affiner la comparaison et l’analyse. Pour le coup, je ne suis sérieusement le vélo que depuis 2012, je n’ai pas assez de recul pour savoir ce qui se faisait avant, comment ils géraient les parcours et la météo, si les conditions de secu étaient moins drastiques aussi (je me souviens d’un tracé de Giro qui avait fait scandale, notamment un col qui avait fini par etre annulé en derniere minute devant le tollé général car il y avait des parties en descente pas loin d’etre criminelles), etc, etc…..
Avatar de l’utilisateur
Par Ponpon80
#3625104
Sinon la solution serait de décaler un peu le tour... de deux semaines.. par exemple un Giro couru entre le 5 mai et le 27 mai disons. Et un tour qui commence le 14 juillet pour se terminer le 2 ou 3 août... comme en 1998, ce qui avait permis au Pirate de l'emporter.
Avatar de l’utilisateur
Par Ponpon80
#3625105
dolipr4ne a écrit :
14 sept. 2023, 17:02
C’est interessant.

Faudrait que les Runnz et consorts ressortent leurs souvenirs pour affiner la comparaison et l’analyse. Pour le coup, je ne suis sérieusement le vélo que depuis 2012, je n’ai pas assez de recul pour savoir ce qui se faisait avant, comment ils géraient les parcours et la météo, si les conditions de secu étaient moins drastiques aussi (je me souviens d’un tracé de Giro qui avait fait scandale, notamment un col qui avait fini par etre annulé en derniere minute devant le tollé général car il y avait des parties en descente pas loin d’etre criminelles), etc, etc…..
Avant le Giro se courait plus tard (dans les années 80 et jusqu'à 1994), il commençait vers le 18 mai pour se terminer le 10 juin.
Par bambou
#3625109
Non mais c'est l'Italie, tu peux tracer pleins d'étapes de montagne hyper dures sans dépasser les 2000m, c'est un faux problème.
Avatar de l’utilisateur
Par Zach
#3626758
Turin de plus en plus cité comme lieu du Grand Départ avec une première étape en ligne et une seconde vers le sanctuaire d’Oropa. Ensuite descente vers le sud avec une étape à Savone, puis Luques en Toscane, le Latium et la Campanie. Remontée le long de l’Adriatique et un contre la montre au Lac de Garde le samedi et arrivée en altitude à Livigno le dimanche. Troisième semaine dans les Dolomites et autres régions du nord du pays, encore trés floue (Canazei ? ...)
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3626765
dolipr4ne a écrit :
14 sept. 2023, 17:02
C’est interessant.

Faudrait que les Runnz et consorts ressortent leurs souvenirs pour affiner la comparaison et l’analyse. Pour le coup, je ne suis sérieusement le vélo que depuis 2012, je n’ai pas assez de recul pour savoir ce qui se faisait avant, comment ils géraient les parcours et la météo, si les conditions de secu étaient moins drastiques aussi (je me souviens d’un tracé de Giro qui avait fait scandale, notamment un col qui avait fini par etre annulé en derniere minute devant le tollé général car il y avait des parties en descente pas loin d’etre criminelles), etc, etc…..
Cela se peut, bon c'était 1988, il y a 35 ans :

Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3626806
Le Monte Grappa devrait être le dernier col escaladé la veille de l'arrivée (mais pas forcément dans le cadre d'une arrivée au sommet).
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3626814
Xav_38 a écrit :
23 sept. 2023, 14:27
dolipr4ne a écrit :
14 sept. 2023, 17:02
C’est interessant.

Faudrait que les Runnz et consorts ressortent leurs souvenirs pour affiner la comparaison et l’analyse. Pour le coup, je ne suis sérieusement le vélo que depuis 2012, je n’ai pas assez de recul pour savoir ce qui se faisait avant, comment ils géraient les parcours et la météo, si les conditions de secu étaient moins drastiques aussi (je me souviens d’un tracé de Giro qui avait fait scandale, notamment un col qui avait fini par etre annulé en derniere minute devant le tollé général car il y avait des parties en descente pas loin d’etre criminelles), etc, etc…..
Cela se peut, bon c'était 1988, il y a 35 ans :

Je pense à une edition encore plus récente, Xav, sans pouvoir te dire laquelle, mais je dirais vers 2008/2012. Il me semble que l’orga avait organisé un Giro HYPER montagneux, et je me souviens d’une descente plus que dangereuse, avec notamment un virage où j’ai l’impression de revoir des filets de protection, enfin un truc vraiment impensable quoi, avec des centaines de mètres de vide à pic. Mais les contestations (legitimes) avaient fini par faire reculer l’orga et à annuler le col montée et descente.

A vérifier, ca reste un « vieux » souvenir et je crois que je n’avais vu que des photos, je ne crois pas avoir vu ce Giro. Je me demande si ça ne coïncide pas avec mon arrivée sur VCN, vers 2011/2012.
Par -Vélomen-
#3626836
Le Monte Crostis, qui devait précédé l'arrivé au Zoncolan (je ne me souviens pas de l'année) avait été supprimé car la descente avait été jugée trop dangereuse.

Je n'ai pas d'autre exemple en tête. :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par PuncheurFou
#3626860
C'était en 2011 les petits gars, il faisait un temps dégueulasse de ce que je me souviens, ils avaient étudié la possibilité de mettre des "matelas" ou des filets, puis pour finir ils ont abandonnés ce col (le Monte Crostis) pour le remplacer par un autre et réduire le km de l'étape. Finalement c'est Igor Anton qui l'emporte. Je ne sais pas pourquoi mais je m'en souviens bien.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 31
Mercan'Tour Classic 2024

J'ai abandonné les temps d'ascension,[…]

Saison 2024 U23/Espoirs

L'étape casse pattes a fait des dég&[…]

Saison 2024

La Liv Al Ulla est sans opposition sur la Ruta del[…]

Pour tout amateur de vélo, en fait :smil[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site