Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

#3562504
DU MARDI 21 AU SAMEDI 25 MARS 2023
.
38° Settimana Internazionale Coppi e Bartali
UCI : 2.1
.

La Semaine Cycliste Internationale Coppi et Bartali créée en 1984 renforce chaque année son implantation dans le calendrier international face à la concurrence habituelle des courses belges et du Tour de Catalogne. Sur un terrain qu'elle exploite avec tout le savoir-faire reconnu à l'organisation du G S Emilia, elle propose une course différente, précieuse tant pour le cyclisme italien qu'en matière de révélation de talents internationaux. Ce n'est pas Jonas Vingegaard, qui y a remporté une de ses premières victoires significatives en 2021, qui dira le contraire.

Cette année, l'équipe d'Adriano Amici a encore fait (trop ?) fort : quatre jours de montagne et un chrono composeront cette 38ème édition qui se déroulera entièrement en Emilie-Romagne, alors qu'elle s'était terminée l'an dernier en Toscane. Si les deux premières étapes ressembleront à celles de l'an dernier, les deux suivantes visiteront quelques vallées peu connues des Apennins et, sans jamais monter très haut, exigeront encore de grimper toute la journée.. le tarif habituel ! Pour pimenter la troisième étape, jugée sans doute trop modeste avec seulement 2 450 m de dénivelée, on y a ajouté un peu de routes blanches dans la double ascension du jour, et une arrivée sur vélodrome. Le grand regret, c'est que tout cela se fera loin des yeux des passionnés : toujours pas de retransmission en direct, et un différé seulement pour l'Italie .. le GS Emilia n'est pas réputé pour ses efforts en matière de médiatisation, la lisibilité très moyenne des profils sur leur site en est une autre preuve.

La Semaine Internationale attirera toujours une belle participation des équipes de l'élite mondiale puisqu'elles seront huit au départ dont Jumbo, Soudal-Quickstep et INEOS. L'événement de la course sera la rentrée de Domenico Pozzovivo qui effectuera sa première course sous les couleurs de sa nouvelle équipe Israel Premier Tech, mais le coureur du Basilicate ne figure a priori pas parmi les favoris. La liste de départ regorge de noms susceptibles de prendre la suite d'Eddie Dunbar au palmarès : beaucoup d'entre eux sont des jeunes que leur équipe lance petit à petit dans le grand bain comme Schmid, Gloag, Engelhardt, Calzoni, Tesfatsion ou Mulubhran, et il y a d'autres coureurs à suivra dans la liste de départ comme Sosa, Padun, Cavagna, Gallopin. Pendant ce temps, on se demande bien ce qu'Elia Viviani est venu faire dans cette galère !

Les trois derniers podiums :
2020 : 1. Jhonatan Narváez - 2. Andrea Bagioli - 3. João Almeida
2021 : 1. Jonas Vingegaard - 2. Mikkel Honoré - 3. Nick Schultz
2022 : 1. Eddie Dunbar - 2. Ben Tulett - 3. Marc Hirschi



LA COURSE

LA CARTE


LES ÉTAPES

Mardi 21 mars, 1ère étape : Riccione > Riccione (161,8 km)
C'est une grosse étape qui sera proposée d'entrée aux coureurs : même si l'on restera à proximité de Riccione, il faudra s'infuser près de 3.000 mètres de dénivelée et 11 ascensions dont 4 classées. Le parcours se dessinera autour de deux boucles : le Circuito dei Borghi, soit 27,3 km à couvrir près de trois fois avec en point d'orgue la montée de Mondaino (3,3 km à 7,8 %), et un peu plus loin le Circuit de Montescudo de 12,4 km à accomplir deux fois, soit deux ascensions vers le village de Montescudo (7 km à 3,6 % mais avec les 500 derniers mètres à plus de 10 %). Du sommet, il restera 28 km pour rejoindre le lungomare de Riccione en grimpant au passage le Mur de Via Ca' Menghi (1.2 km at 9.5%) 16,5 km avant la banderole ; celle-ci est installée à l'extrémité d'une ligne droite de 2 kilomètres. L'an dernier, une étape similaire avait vu les sprinters devancés par les favoris (victoire de Schmid).
Distance (hors départ fictif 4,8 km) : 161,8 km - D + estimé à 2 900 m - Openrunner : 16394389
Départ réel à 11 h 40 ; arrivée prévue vers 15 h 36 / 16 h 02


Mercredi 22 mars, 2ème étape : Riccione > Longiano (172,5 km)
Mis à part un parcours rallongé au départ, c'est la même étape que l'an dernier remportée par Ethan Hayter. De Riccione, on se dirigera plein nord pour rejoindre la vallée du Rubicone ; au km 56 on abordera une première montée qui rejoint le tracé du circuit final où se succèdent la montée de Roncofreddo où sont tracés des GPM, une seconde grimpée tout en virages, une descente douce et enfin le mur final de Longiano, 800 mètres étroits à 11% suivis de 350 m plus plats. Après un premier passage sur la ligne au km 81,3, il restera à accomplir 4 tours de ce circuit de 22,8 km.
Distance (hors départ fictif 4,8 km) : 172,5 km - D + estimé à 2 950 m - Openrunner : 16394426
Départ réel à 11 h 40 ; arrivée prévue vers 15 h 52 / 16 h 19


Jeudi 23 mars, 3ème étape : Forli > Forli (139,8 km)
La plus grande partie de l'étape sera dessinée sur 3 tours du circuit de Monte Cavallo, long de 27,7 km. Pour le rejoindre, il faudra toutefois grimper d'abord la Rocca delle Caminate avec un final à 10 %. Le circuit lui-même fait l'ascension du Monte Cavallo : 7 km à 5,2 % de moyenne mais irrégulier et avec une portion de sterrato de 3,3 km. Pour rejoindre Forli, il faudra encore grimper le mur de Tessello (1,5 km à 12 %) ; après la descente, un peu de Via Emilia et ce sera l'arrivée à l'intérieur du vélodrome de Forli où l'on accomplira la distance + 1 tour (temps pris à l'entrée du vélodrome).
Distance (hors départ fictif 2,3 km) : 139,8 km - D + estimé à 2 450 m - Openrunner : 16394598
Départ réel à 12 h 05 ; arrivée prévue vers 15 h 34 / 15 h 58


Vendredi 24 mars, 4ème étape : Fiorano Modenese > Fiorano Modenese (168,6 km)
Départ réel près de Maranello, le fief de la maison Ferrari, pour aborder dès le 15ème kilomètre une première ascension longue de 23 km menant à Serramazzoni où débutera une boucle de 37,4 km à couvrir deux fois. Ce circuit commence en descente mais le retour à Serrramazzoni est émaillé de difficultés : petites routes, et un secteur de 3,3 km à 10,5 % ("Casa dello Storto") pour revenir à Serramazzoni. Au km 112, on amorcera la descente vers Fiorano Modenese que viendra interrompre le mure de Via Fazzano (1,9 km à 9,5 %). Un premier passage à proximité de la ligne d'arrivée sera suivi de deux tours du circuit final de 8,6 km qui s'amorce par la montée du Sanctuario (1,9 km à 8,2 %).
Distance (hors départ fictif 1,8 km) : 168,6 km - D + estimé à 3 200 m - Openrunner : 16394840
Départ réel à 11 h 35 ; arrivée prévue vers 15 h 47 / 16 h 16


Samedi 25 mars, 5ème étape : Carpi > Carpi (18,6 km contre la montre ind.)
Enfin un parcours plat, avec toutefois plusieurs changements de direction au début et à la fin, qui correspondent à la partie tracée en milieu urbain.
Distance : 18,6 km - Openrunner : 16395211
Premier départ à 12 h 30 et dernier départ à 15 h 30, fin de course vers 15 h 50


LES MAILLOTS


QUELQUES POINTS DE RÈGLEMENT
- Bonifications uniquement aux arrivées d'étape (10", 6" et 4").
- Arrivée au sommet où la règle des trois kilomètres ne s'applique pas : 2éme étape

MÉTÉO
Temps nuageux puis ensoleillé et de moins en moins frais jusqu'à samedi.
Mises à jour à retrouver sur ce lien : meteo.it (Emilie-Romagne)



LES FORCES EN PRÉSENCE

LES 23 ÉQUIPES ET LEURS PRINCIPAUX PARTANTS
World Tour
- INEOS Grenadiers (Elia Viviani, Rivera, Leo Hayter)
- Astana Qazaqstan Team (Scaroni, Chzhan, Brussenskiy)
- Bora - hansgrohe (Aleotti, Zwiehoff, Gamper)
- EF Education-EasyPost (de Bod, Quinn, Shaw)
- Jumbo-Visma (Leemreize, Gloag, Staune-Mittet)
- Soudal - Quick Step (Schmid, Cavagna, Černý)
- Team Jayco AlUla (Engelhardt, Craddock, Hepburn)
- Trek - Segafredo (Tesfatsion, Vacek, Gallopin)
Pro Teams
- Bingoal WB (Teugels, Tizza, Guérin)
- Bolton Equities Black Spoke (Mark Stewart, Fouché, Oram)
- EOLO-Kometa (Gavazzi, Raccani, Piganzoli)
- Green Project-Bardiani CSF-Faizanè (Mulubrhan, Gabburo, Covili)
- Israel - Premier Tech (Pozzovivo, Omer Goldstein, Frigo)
- Q36.5 Pro Cycling Team (Hagen, Calzoni, Brambilla)
- Team Corratec (Gandin, Stojnic, Conti)
- Tudor Pro Cycling Team (Thalmann, Luc Wirtgen, Suter)
Continental Teams
- Beltrami TSA - Tre Colli (Pesenti, Biancalani)
- General Store - Essegibi - F.Lli Curia (Carpene)
- GW Shimano-Sidermec (Guatibonza, Merchan, Bisolti)
- Mg.K Vis - Colors for Peace (Bauce)
- Sofer Savini Due OMZ (Dima, Arvanitou)
- Team Technipes #inEmiliaRomagna (Monaco, Dapporto, Ansaloni)
- Work Service - Vitalcare - Dynatek (Venchiarutti, Garavaglia, Bonaldo)

LISTE DES PARTANTS
Pro Cycling Stats
Cyclingstartlist (pdf)
FirstCyling



SUIVRE LA COURSE

LIENS UTILES
Site de la course : www.gsemilia.it qui renvoie sur le livre de route.
Facebook
Twitter : mot-dièse : #CoppieBartali
Suivre la course : Tuttobiciweb

REGARDER
Pas de retransmission en direct ; highlights (environ 40 minutes) sur RAI Sport en soirée (en principe 23 h 50 mardi, mercredi et samedi, 21 h jeudi, 19 h 35 vendredi mais mieux vaut vérifier chaque jour sur le palinsesto de la RAI !)
.
Dernière édition par Zach le 21 mars 2023, 15:40, édité 5 fois.
#3562506
Merci pour la présentation.

Le dossard 123 non attribué encore chez Israel, ce sera pour Froome qu'on aurait jugé inapte pour le difficile Tour de Catalogne ? :reflexion:

A suivre Tijmen Graat, invité chez Jumbo WT après sa victoire en puncheur sur l'Istrian Spring Trophy.
Image
#3562672
Aleotti, Hellemose, Ollie Jones, Martinelli non-partants
Attaque de Fancellu (Eolo Kometa) après une quinzaine de kilomètres rejoint ensuite par Didier Merchan (Shimano Sidermec), Marco Murgano (Corratec), Gabriele Petrelli (Technipes #InEmiliaRomagna) et Lennert Teugels (Bingoal). Ces 5 échappés ont environ 5 minutes d’avance après 80 km de course.
#3562685
Dans la première des deux montées de Montescudo et alors que le peloton revenait, Teugels a relancé l'allure puis a été rejoint par Remi Cavagna au sommet.
Au début de la seconde ascension, Teugels a du laisser partir le TGV de Clermont-Ferrand qui a passé le sommet avec 1'22" d'avance ; Cavagna aborde maintenant le Mur de Ca'Menghi toujours seul, devant un peloton réduit à une trentaine d'unités et qui a augmenté l'allure.
#3562924
L'année dernière sur cette même étape un certain Hayter s'y était imposé surment avec l'aide d'un bon Dunbar et Tulet excusez du peu. On retrouve cette année dans le groupe leader de la saison passé un Tesfatsion, Tizza, Brambilla, De Tier, Pesenti. Attention à ces jeunes italiens que l'on devrait retrouver devant aujourd'hui. :italia:
THE RACE MAN 2023

pour le dauphine, je ne suis pas sur d'etre dispo […]

Par contre lui pense que si Pocagar est sur le Tou[…]

Visiblement, Jayco, comme l'an dernier, vient pour[…]

Le chrono du Tour de Malopolska était cours[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site