Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 23
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 23
#3475471
Étape 16_Mardi 24 mai 2022 : SALÒ - APRICA (202 km) 5250 m D+


HORAIRES DE DÉPART : 11h15 / HORAIRES D'ARRIVÉE : 16h50/17h40



DESCRIPTION
Spoiler : :


" Une étape reine à travers les Alpes, avec plus de 5 000 m de dénivelé positif. L’étape commence à Valsabbia et emprunte une longue montée (près de 30 km) menant au Goletto di Cadino (2 000m au-dessus de la mer). L’itinéraire descend dans le Val Camonica (avec quelques passages à niveau) et remonte jusqu’à Edolo. L’itinéraire aborde ensuite le Passo del Mortirolo en venant de Monno. À 3 km du sommet, la route se rétrécit et les pentes s’élèvent. Une descente technique suit, menant à Grosio sur une route étroite (assez raide par endroits). Après un tronçon plat, le parcours remonte en direction de Teglio (sur chaussée rétrécie, avec des pentes dépassant même 15% par endroits), puis redescend rapidement vers Tresenda, avant la dernière ascension du Valico di Santa Cristina. La route, large et bien goudronnée dans la première partie (avec deux courts tunnels en cours de route), se rétrécit dès qu’elle s’oriente vers le sommet. Elle serpente avec des épingles à travers les bois, sur des pentes prononcées, avant de plonger vers l’arrivée.

La descente du Valico di Santa Cristina jusqu’au marqueur des 1 500 derniers mètres est très technique, sur une route étroite et avec de fortes pentes. Dans la dernière ligne droite, le parcours monte régulièrement à environ 3% jusqu’à l’arrivée (sur asphalte). "

CARTES / PROFILS / HORAIRES
Spoiler : :














DIFFUSION TV :


RP > 10h45 - 11h15 / E1 > 11h15 - 17h30


STREAMING




LIVE TEXTE






PRÉVISIONS MÉTÉO :


SALÒ : ⛅️ 23 degrés 🌬 1 - 18 km/h (SSE)

APRICA : 🌦 17 degrés 🌬 2 - 38 km/h (O)

Risque de pluie vers l'arrivée.
Vent favorable dans la montée de Santa Cristina :jap:



FAVORIS DES BOOKMAKERS :


Carapaz : 5.5
Yates : 6
Hindley : 7
Ciccone : 8
Nibali : 9
Landa : 17
Kamna : 21
Hamilton L. : 23
Almeida, Carthy : 24
Bilbao : 29
Fortunato : 30

Dernière édition par Delgato le 23 mai 2022, 18:03, édité 1 fois.
#3475472
PRÉSENTATION HISTORIQUE :study:


SALÒ



Image


Image



La ville a été créée sous l'Empire romain sous le nom de Pagus Salodium et était au Moyen Âge une possession de la famille ducale Visconti de Milan. Après 1440, la ville est sous le contrôle de la République de Venise.

Le 31 juillet 1796, combat ou affaire de Salo entre les troupes françaises et les troupes autrichiennes.

De 1943 à 1945, Salò fut la capitale effective de la République sociale italienne (la capitale « officielle » restant Rome), dirigée par Benito Mussolini, aussi connue sous le nom de « République de Salò ».
Sources wikipedia


SALÒ


Image

Image

Image

Image

Duomo di Santa Maria Annunziata
La cathédrale est dans le style gothique avec un portail de style Renaissance de la fin du 15ème siècle par Antonio della Porta et Gasparo de Cairano :

Image

À l'intérieur de la cathédrale de Salo, il y a de nombreuses œuvres d'art dontèmè le dôme, des fresques par Palma il Giovane (1544-1628) et la "Madonna avec St. Bonaventure et San Sebastian", par Girolamo Romanino (c.1484 - 1562) et plusieurs autres objets d'art magnifiques dans le style gothique tardif :

Image

Image

Image

Personnalité liées à la ville :
Luigi Comencini, réalisateur de films, de téléfilms et de séries télévisées.
Parmi ses nombreux chefs-d'œuvres je me permet de citer " Un enfant de Calabre " et sa magnifique musique, qui a marqué mon enfance, ayant baigné dans le milieu de l'athlétisme.

BA VO :


Ou la série Pinocchio ( vostfr ) :




Le film du sulfureux Pier Paolo Pasolini, " Salo ou les 120 journées de Sodome " , libre adaptation du marquis Sade dans l'Italie fasciste, compte parmi les films les plus trash de l'histoire du cinéma

Image


:green:


#3475473
APRICA



Aprica est une commune de la province de Sondrio dans la région Lombardie en Italie. Sa population est d'environ 1600 habitants, et sa superficie exactement 20 km2.


Image


Aprica était à l'origine une fraction de la municipalité de Teglio, dont le capital est situé sur le côté opposé de la Valtellina; de 1927 municipalités, il est en elle-même. depuis le Moyen âge, mais selon toute vraisemblance, déjà à l'époque romaine, le rythme du même nom était un moyen de communication important entre Valtellina et Valcamonica.
Les fortunes du village ont été marquées par la construction, de 1848, à l'initiative du gouvernement autrichien États-Lombardo Veneto, d'une route (aujourd'hui Autoroute 39 dell'Aprica) Qui relieraient, précisément à travers le col Aprica, Edolo et Val Camonica avec Tresenda et Valtellina. Cela lui a permis d'éviter le Zapéi périlleux de Abriga (Zappelli Aprica) et d'autres points de passage en amont: l'étape Piatolta (Pian di Gembro), le col Guspessa, la Passo del Mortirolo et Passo Gavia, ces derniers impraticables pendant plusieurs mois de l'année. La route a été achevée par les Autrichiens à la veille de II Guerre d'Indépendance, ce serait certainement les chasser de Lombardie.

à la fin de XIXe siècle Elle a débuté dans les activités touristiques du pays, d'abord en intégrant avec l'agro-pastoral, puis progressivement soppiantandola, est arrivé aujourd'hui de loin le principal secteur économique local. En réalité, Aprica a toujours eu, depuis des siècles, une vocation naturelle pour l'hospitalité, favorisé d'être le point de passage forcé et la belle géographie. Dans le quartier de Saint-Pierre - connu à l'origine Hospitalière - déjà existé au Moyen Age en fait un Xenodochio, où ils se trouvaient plus ou moins nombreux groupes de voyageurs, en particulier des soldats de différentes armées et pèlerins. Le premier hôtel digne de ce nom, Hôtel Aprica (maintenant résidence touristique hôtel sous un autre nom), a été construit avant même 1870. Il y avait aussi des personnages invités du monde aristocratique, bourgeois haut et scientifique du XIXe siècle; comme le célèbre violoniste Teresina Tua dans Quadrio qui séjournait à l'été dans une villa près de l'église paroissiale de SS. Pierre et Paul

Image

et le recteur de l'Université de Pavie - premier prix Nobel italien - Camillo Golgi, Prix ​​Nobel de médecine 1906, né dans le corteno à proximité, qui y est resté 1880-1913.

Image

Déjà dans les années qui ont suivi l'unification de l'Italie, Aprica a demandé de devenir une municipalité indépendante: la demande a été présentée dans 1871 et reprise dans 1879, mais seulement vingtaine d'années officiellement du XXe siècle a commencé et terminé le processus administratif final, qui a abouti à la séparation de Teglio Aprica. La séparation a eu lieu en deux étapes: officiellement, la ville de Aprica a été érigée avec le 20 Décembre loi, 1923, n ° 2793, qui a établi les villes qui feraient partie des nouvelles entités territoriales; les limites administratives précises ont été définies, cependant, quatre ans plus tard, par l'arrêté royal du 22 Septembre 1927, n ° 1904.


TRADITIONS ET FOLKLORE

Pour Aprica est célébrée chaque année à la fin Février, SUNA de Mars (Littéralement « jeu de Mars »), l'une des plus anciennes et les plus sincères traditions populaires associées à la soi-disant appelé herbe. Phalanges de sonneurs en costume local, de chacun des six districts (Liscedo, Liscidini, Santa Maria, Mavigna, Dosso et San Pietro) se rencontrent et comparent, en secouant rythmiquement leurs cloches grandes et fort avant sculpteur Piazza Mario Negri ( devant l'hôtel de ville), puis sur la Piazza del Palabione. Ici, à la fin du duel long et assourdissant, tous acquiescer et participer au rituel convivial de mach, la nourriture locale rustique. SUNA de Mars, d'origine ancienne, est l'un des événements nationaux les plus originaux - en particulier montagneux - les significations ancestrales liées à l'éveil du printemps de la nature.
Sources : boowiki.info

Image




APRICA

Image

Image

Image

Image


Les étapes du Giro qui sont arrivées à Aprica :

Image


#3475474
Même si on reste sous les 2000m d'altitude, c'est l'étape de ce Giro qui se rapproche la plus d'une tappone. Si Nibali doit en gagner une pour son dernier Giro, c'est celle là. Et vu ce qu'il a montré depuis le départ, ça me parait tout à fait réaliste.
#3475475
Oui avec 5250 m de dénivelé positif on peut légitimement appeler ça une tappone. Et je suis d'accord pour dire que c'est l'étape qui convient le mieux à Nibali, surtout avec le final en descente et la pluie annoncée !
#3475476
Après vu la difficulté du final, les 2 premiers cols devraient permettre à une belle échappée de prendre le large. ( Yates va sûrement en être ). Et comme il restera encore des étapes très dures je sais pas si les favoris vont jouer la gagne. Sauf si Carapaz veut vraiment son étape
#3475481
Quelle étape ! Et une présentation non moins magnifique, merci Delgato :super:

Vraiment impatient de voir cette étape. Ce qui est intéressant, c'est que la Bora semble avoir une force collective supérieure à Ineos en montagne sur ce Giro. Ils auraient tort de se priver d'exploiter le Mortirolo. Même par son versant "facile", cela reste un sacré morceau.

La bataille pour l'échappée risque d'être très animée et cela devrait se former à la pédale dans la première ascension. Ce ne serait pas étonnant de voir des coureurs comme Valverde ou Hirt vouloir s'y glisser. Voire, pourquoi pas, Juan Pedro Lopez...

Je me demande aussi quelle sera l'attitude des Bahrain. Un Bilbao, jusqu'ici en retrait par rapport aux tous meilleurs, pourrait très bien être envoyé dans l'échappée lui aussi pour obliger les Ineos à contrôler.
#3475502
Très Joe Dombrowski compatible cette étape , surtout avec ces conditions difficiles. ( Impressionnant en 2019 sur le mortirolo).

Si on aime le cyclisme romantique , on espère tous un grand numéro du duo Nibali/ Landa. Je crois énormément en eux demain.
Tout le monde s'attends à voir carapaz et le Bora au dessus du lot mais Nibali monte méchamment en puissance et que Landa est probablement le grimpeur le plus endurant du peloton.
Stratégiquement la Bahrain doit envoyer Bilbao dès le premier col ( Mais je pense que c'est Poels qui ira pour servir de relais à Landa)

J'espere une grande étape de Lucas Hamilton, tellement talentueux celui là mais il a un mal fou à réellement décoller. Toujours embêté par des soucis physiques qui frênent son éclosion. Je le trouve de mieux en mieux sur ce Giro. ( Yates attendra mercredi à mon avis )
#3475504
metatron a écrit :
23 mai 2022, 19:44
Delgato a écrit :
23 mai 2022, 18:01

SALÒ

Image
On sait d'où vient l'équipage sur le bateau ? J'ai juste entendu dire que le capitaine et ses matelots n'étaient pas des enfants de Salo.

Voilà, fin du hors sujet
:sylvain84:
De la Mer Bleue :baguette:

Image

Image

La Mer Bleue est une envergure de plan d'eau énorme à travers le monde entier de One Piece. Presque tout dans le monde peut être trouvé sur la Mer, excepté pour des îles de ciel comme Skypiea et Weatheria.

La Mer elle-même est divisée dans cinq océans par Red Line et les Calm Belts: :

North Blue est l'océan le plus au nord de la Mer Bleue et est le lieu de naissance de certains personnes importantes telles que: Sanji des Pirates de Chapeau de Paille, Trafalgar Law de l'équipage du Heart et l'explorateur célèbre, Montblanc Norland.

South Blue est l'océan le plus au sud de la Mer Bleue et l'océan sur lequel St. Bliss a navigué durant son voyage infortuné à Skypiea. Franky, Eustass Kid, Inazuma, et Portgas D. Ace viennent tous de South Blue.

East Blue est l'océan le plus à l'est de la Mer Bleue et le lieu de naissance du regretté Roi des Pirates, Gol D. Roger, du héro de l'animé One Piece, Monkey D. Luffy, Monkey D. Dragon et Roronoa Zoro. Des îles notables à East Bleu incluent Loguetown, Dawn Island, and Shells Town

West Blue est l'océan le plus à l'ouest de la Mer Bleue et a une fois contenu l'île d'Ohara avant sa destruction par le Gouvernement Mondial. Des figures notables de West Blue incluent les Nico Robin, Brook et le docteur Hogback.

Grand Line est la partie de la Mer Bleue ci-jointe par les Calms Belt. Il est divisé en deux parties par la Grand Line. La deuxième partie est l'endroit le plus dangereux du monde ainsi que le plus imprévisible, le Nouveau Monde.

:elephant: :sylvain84: :tonton:
#3475509
Si l'échappée va au bout :

****
Jaakko Hänninen
***
Jan Hirt
**
Hugh Carthy, Tobias Foss
*
Joseph Lloyd


Hanninen, logiquement favori d'une telle étape. C'est un coureur de tappone de lendemain de jour de repos (mais ça, on ne le sait pas encore), rare occasion pour lui de dévoiler enfin au monde l'étendue de son petit potentiel.

Mais je pense que les Bora vont remettre le couvert demain en durcissant bien comme il faut dans le Mortirolo ne souhaitant pas voir Carapaz laissant imprimer un faux rythme. Il serait bon de faire attaquer Buchmann un de ses quatre, qu'il serve à quelque chose lorsque Carapaz n'aura plus personne autour de lui.

Ce départ par un col de 20 bornes à 7% le lendemain de la journée de repos, mamamia ça annonce des van Garderen :banana: , manquerait plus que la pluie en matinée mais les prévisions l'annoncent davantage à l'arrivée.
On pourrait perdre rapidement Richie Porte si ça attaque à tout va pour prendre l'échappée.
D'ailleurs, Caparaz est facilement isolable sur ce Giro : il suffira de faire une descente de col à fond et Porte et Sivakov passeront par la fenêtre. Le fidèle Castro descend bien mais ce n'est pas le meilleur grimpeur du lot.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 23

Küng confirme que c'est la moto TV qui a mis […]

y 'a de quoi faire, dommage que les courreurs fass[…]

Quel flop cette étape !

Enfin une tapponne de plus de 200 bornes :metalhea[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site