Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10
#3473572
Étape 12_Jeudi 19 mai 2022 : PARMA - GENOVA (204 km) 2600 m D+


HORAIRES DE DÉPART : 12h10 / HORAIRES D'ARRIVÉE : 17h/17h30


DESCRIPTION
Spoiler : :


" Une étape difficile à travers les Apennins. L’itinéraire monte régulièrement avec des pentes très douces depuis Parme, le long de la vallée du fleuve Taro, pour entrer en Ligurie par le Passo del Bocco, de difficulté modérée. Une descente longue et technique suit, menant vers Carasco et dans le Val Fontanabuona. L’itinéraire aborde ensuite la Colletta di Boasi et le Valico di Trensasco. Les coureurs passeront le long de l’autoroute et traverseront le nouveau pont de San Giorgio, en direction de l’arrivée en centre-ville.

Après avoir pris l’autoroute, l’itinéraire traverse le pont de San Giorgio et prend la sortie Genova Ovest (en passant par quelques tunnels), rejoignant le viaduc d’Aldo Moro jusqu’à la marque des 2 km. Sur les 2 derniers km, la route est droite, large et bien goudronnée, légèrement en montée et avec un seul virage au niveau du triangle rouge. L’étape se finit sur le tarmac, avec une pente d’environ 2%."

CARTES / PROFILS / HORAIRES
Spoiler : :










DIFFUSION TV :


RP > 11h40 - 12h10 / E1 > 12h10 - 17h15


STREAMING




LIVE TEXTE






PRÉVISIONS MÉTÉO :


PARMA : 🌞 25 degrés 🌬 10 - 25 km/h (E)

GENOVA : 🌞 26 degrés 🌬 5 - 10 km/h (S/SE)




FAVORIS DU JOUR :



⭐️ ⭐️ ⭐️

Kamna, Mollema, Yates, Covi, Foss, Vansevenant, Conti ...


⭐️ ⭐️

MVDP, Albanese, Ulissi, Schmid, Vendrame, Felline ...

⭐️

Valverde, Bilbao, Bardet, Almeida, Carapaz ...


Dernière édition par Delgato le 18 mai 2022, 18:12, édité 1 fois.
#3473574
HISTOIRE :study: ( Par Ancelin, images Delgato )



PARME


Image


Gros morceau voilà tu !

Parme est la 2e ville d'Emilie Romagne, elle est située au nord de la région entre la plaine du Po et le massif des Apennins.
Elle compte environ 200 000 habitants.

Image

Histoire raccourcie

Enfin une frise chronologique pour y voir plus clair :tonton:

Image

La ville est fondée par les Etrusques et le terme de "Parme" était déjà le nom de la ville à cette période.
Rome y créée une colonie en 183 av J-C, la ville est alors importante notamment via la grandeur de son forum.
La ville est détruite en 43 av J-C avant d'être reconstruite sous Auguste.

Image

Attila durant sa chevauchée pille la ville en 452 puis à la chute de l'Empire Romain d'Occident, Odoacre fait "don de la ville à ses habitants".
Suite aux guerres gothiques la vile est reprise par l'Empire Byzantin et durant cette période la ville est surnommée "Ville d'or" car on y trouvait surement un trésor impérial.

Image

La ville est conquise par les Lombards en 569, puis par Charlemagne en 773, Parme devient alors capitale d'un comté de l'empire de Charlemagne.

La ville comme plusieurs villes d'Italie du nord devient indépendante en 1140.
Comme à Reggio Emilia une période de guerre civile s'en suit, notamment entre les défendeurs du Pape (les Guelfes) et ceux de l'empereur du Saint Romain Empire Germanique (les Gibelins).

Image

La ville est finalement conquise par le duché de Milan en 1341 et la domination milanaise est consolidée par la famille Sforza au XVe siècle.

Le début du XVIe siècle est marqué par les Guerres d'Italie et Parme est au cœur de cette lutte entre le royaume de France et les état italiens.
Parme sera occupée à plusieurs reprises par les français mais revient à la Papauté jusqu'en 1545.

Image

Le Duché de Parme redevient ensuite indépendant jusqu'en 1808.

La ville est conquise par les troupes napoléoniennes en 1808, Napoléon fait de Parme la capitale du département de Taro.
Suite au Congrès de Vienne de 1815 le Duché de Parme renait jusqu'à l'unification italienne de 1860.

La ville est très syndicalisée au XIXe siècle et s'industrialise à la fin du siècle.
En 1922 à Parme les premiers mouvements de résistance contre le mouvement fasciste de Mussolini.

Image

Parme et notamment ses gares ont été bombardées pendant la Seconde Guerre Mondiale par les alliés.

Parme est une ville réputée pour les arts et la culture, elle était surnommée à la Renaissance "l'Athènes italienne".¨
Parme est aujourd'hui la capitale de la musique.

Sa devise est "Que les ennemis tremblent, la Vierge protège Parme".
C'est à Parme que le premier journaux italien la Gazzetta di Parma a vu le jour en 1735.

Architecturement la ville est très riche en édifices.
On peut citer la cathédrale de Parme , construite au XIe siècle et de style romane :

Image
Image

ou encore le Baptistère construit en 1196 :

Image

Image

Les deux étant situés sur la piazza Duomo

Image

De nombreux palais ponctuent également la ville comme le Palazzo della Pilotta construit au XVIe siècle et qui est aujourd'hui un musée de peinture italienne :

Image

À l'intérieur se trouve le teatro Farnese :

Image

La place Garibaldi est la place principale de la ville :

Image

Image


À noter que c'est à Parme que le premier journal italien la Gazzetta di Parma a vu le jour en 1735.

Image

#3473576


Ha, on me signale l'abandon d'Ancelin à la moitié de cette 12ème étape :hello: tel un Caleb Ewan avant la grosse montagne :rieur:

En effet, malheureusement et pour des raisons professionnelles, ceci était sa dernière présentation historique :spamafote: :mouchoir:
Encore un grand merci à lui :jap:

Du coup je ne suis pas sûr de pouvoir continuer à assumer seul le poids de ces présentations historiques en plus du reste, étant sur le pont presque tous les jours depuis maintenant un mois :genance:

Je vais voir, mais dans tous les cas, vous aurez au moins droit à de nombreuses photos et des petits topos gastronomiques ou culturels :baguette:
Dernière édition par Delgato le 18 mai 2022, 17:55, édité 1 fois.
#3473577
GASTRONOMIA

Image


" Comme son nom l’indique le Jambon de Parme est originaire de la ville du même nom, en Emilie-Romagne. Ses origines remonteraient au temps des romains qui avaient coutume de saler les aliments pour les conserver plus longtemps.

L’origine du terme « prosciutto » dériverait du latin « Perex Suctum » et indiquerait un produit asséché.
Le jambon en effet, durant le processus d’affinage va devenir plus sec au contact du sel.

Voyons maintenant ce que le Jambon de Parme a de si différent par rapport aux autres jambons.

Le Jambon de Parme, oui, mais pas avec n’importe quel cochon !
Pour obtenir un produit de qualité, nous savons tous que le choix de la matière première est d’importance capitale.

Pour la production du Jambon de Parme, seules les races Duroc et Large White Landrance sont sélectionnées.
On surveille également leur alimentation : uniquement de la nourriture de qualité. Du maïs, de l’orge, et du petit lait directement de la filière de production du Parmesan Reggiano !
Ne sont admises que les bêtes âgées d’au moins 9 mois et d’un poids minimum de 140 kg.

L’art de faire du jambon de Parme :
Le sel marin est le seul conservateur autorisé !
La maturation du jambon de Parme est longue : de 12 mois minimum à 36 mois et plus.
Le processus d’élaboration est un long parcours de soins.

La préparation de la cuisse
Le parage consiste à donner la forme typique un peu arrondie au jambon, en enlevant soigneusement une partie du gras et de la couenne. A ce stade, les cuisses contenant les moindres impuretés sont écartées du circuit du Jambon de Parme.

Image

la salaison est confiée aux Maestri salatori car c’est tout un art ! Les parties maigres seront traitées avec du sel « sec ». Et on recouvrira la partie plus grasse (la couenne) avec du sel humide.
Les cuisses reposent pendant une semaine, au frais entre 1 et 4°C et à un taux d’humidité d’environ 80%. Puis on les débarrasse des résidus de sel pour les resaler légèrement. Elles devront restées dans des chambres froides pendant 15 à 18 jours, selon le poids des cuisses.

Image

Ensuite, les cuisses vont reposer pendant 60 à 80 jours entre 1 et 5°C et à 75% d’humidité, de façon à permettre au sel de pénétrer en profondeur.
Par la suite, les cuisses vont être lavées avec de l’eau tiède pour éliminer les impuretés et d’éventuels résidus de sel et séchées 7 jours sur des séchoirs.

L’affinage
Les jambons vont maintenant pouvoir commencer la phase de pré-affinage. On les laisse reposer dans des pièces disposant de fenêtres opposées que l’on ouvre en fonction des conditions climatiques externes.
Le graissage protecteur consiste à enduire les parties musculaires découvertes d’une préparation à base de saindoux. Cela permet de mieux maîtriser la perte d’humidité et de préserver le moelleux du jambon.
Au septième mois, les jambons sont transférés dans des caves d’affinage où ils acquerront leur typicité de saveurs et d’arômes inimitables.

Image

Le Consortium prévoit un affinage minimum de 12 mois. Les cuisses les plus grosses pourront supporter un affinage jusqu’à 36 mois.
Il faut réunir deux conditions pour pour recevoir le marquage de La couronne du Jambon de Parme :

le respect de toutes les règles de production
la validation des qualités organoleptiques caractéristiques du Jambon de Parme.

Image

Pour ce faire, les experts sondent différents points du jambon et à partir de l’odeur valident les propriétés organoleptiques typiques du Jambon de Parme

Des contrôles sévères pour un produit d’exception :
Le Jambon de Parme est un produit D.O.P. cela signifie que le processus de production doit avoir lieu du début jusqu’à la fin dans une zone géographique délimitée, celle de la Province de Parme.

Pourquoi ? Parce que seule cette zone possède les conditions climatiques optimales pour donner sa saveur si délicate et particulière au jambon de Parme.

Afin de garantir un jambon de qualité, toute la filière de production est passée au peigne fin :

on trouve sur chaque jambon un marquage indiquant l’origine de l’élevage,
le signe PP (« Prosciutto di Parma ») indique le lieu d’abattage.
l’année de naissance du cochon ainsi que le jour du début d’affinage sont également indiqués.
A la fin du processus de contrôle, qui a pour but de vérifier le respect des directives du Consortium du Jambon de Parme, on marque le jambon de la couronne emblématique.

Image

Pourquoi choisir le jambon de Parme ?
Pour sa douceur si particulière et parce que la D.O.P. est un gage de qualité. Elle garantit d’avoir toujours un produit d’exception, 100% naturel, sans conservateurs ni additifs.

Un produit sain, simple et savoureux.

Comment conserver le jambon de Parme :
Il convient de conserver le jambon de Parme avec os dans un endroit frais, pas trop sec et à l’abri du soleil. Vous pouvez le consommer pendant un peu plus d’un an. Cependant une fois entamé, il faudra le conserver au réfrigérateur . Et prendre soin de protéger la partie coupée avec un torchon par exemple.

Si vous avez un jambon déjà désossé, il sera préférable de le conserver au réfrigérateur à une température ne dépassant pas les 10°C. S’il n’est plus sous vide, il faudra le consommer dans un délai de 7 à 8 semaines et le protéger de l’air pour ne pas qu’il dessèche.

Conseils de dégustation :
Le jambon de Parme se coup en tranches fines. Il se marie très bien avec certains fruits tels que les figues, les pêches, la mangue, l’ananas et l’incontournable jambon de Parme et melon.

Image

Le jambon de Parme est également très apprécié avec de la roquette, sur des plateaux de charcuterie et de fromages, enroulé sur des gressins, ou avec du bon pain et de la mozzarella.

Image

Côté vins, vous pourrez l’accompagner d’un Chianti ou bien d’un Lambrusco rouge ou rosé par exemple. "

Image

Image

À consommer avec modération :saoul:

Dernière édition par Delgato le 18 mai 2022, 22:02, édité 1 fois.
#3473597
stcyrr a écrit :
18 mai 2022, 18:14
Delgato a écrit :
18 mai 2022, 17:51


Ha, on me signale l'abandon d'Ancelin à la moitié de cette 12ème étape :hello: tel un Caleb Ewan avant la grosse montagne :rieur:


Ah mince, ça tombe mal j'avais une question : Il s'est passé quoi entre 1848 et 1851 ? :rabbit:


Pour Parme ?

Règne des Bourbons de Parme avec Charles II (1847 - 1849) et Charles III (1849 - 1854) :study:

J'aurai du laisser faire Delgato depuis le début sur les photos je crois :rieur:
Sinon les pres historiques c'est juste du Wikipedia (souvent l'Anglais, le français étant moins riche en info et l'italien en a trop justement) :tonton:
Par contre ça met beaucoup de temps à faire car faut tout lire, ensuite trier les informations et les reformuler
#3473605
Et voilà ce qu'on appelle un bon gros pétage de caisson d'Ancelin , tel un VdP il vient balancer tout ce qu'il a pendant 10 jours et après il lâche l'affaire :elephant:
Non en vrai merci encore une fois à tout les 2 pour le boulot monstre que vous faites :jap:
C'est pour Schmid demain :reglement:
#3473613
baldussior a écrit :
18 mai 2022, 18:17
Et avec le jambon de Parme je prendrais plutôt un jeune pinot noir, un cru du Beaujolais voir un fief vendéen :love:
Question Jambon de Parme, faut connaître et mettre le prix. Sinon, ce "Jambon de Parme" qu'on trouve dans tous les supermarchés du monde non musulman, c'est n'importe quoi car bien évidemment la production locale n'y suffirait pas (un peu comme le "saucisson corse" sur une plus petite échelle.

En Belgique, quand on dépasse sur l'E25 un de ces innombrables camions hollandais roulant vers le sud chargés de cochons, on rigole en disant "tiens v'là encore du jambon de Parme en devenir qui part pour l'Italie", d'où il sera distribué mondialement, dûment estampillé "garanti Jambon de Parme d'origine".

Un autre de ces beaux exemples de la mondialisation inutile et des complicités administratives, judiciaires et politiques aux plus haut niveaux.
Toutes les actions judiciaires instruites contre cet état de fait ont jusqu'à présent toujours été bloquées par l'une ou l'autre juridiction italienne. Et une révision par l'UE des règles et des contrôles en vigueur est en rade depuis des années à Bruxelles.

Bon appétit.
#3473614
ray a écrit :
18 mai 2022, 19:27
baldussior a écrit :
18 mai 2022, 18:17
Et avec le jambon de Parme je prendrais plutôt un jeune pinot noir, un cru du Beaujolais voir un fief vendéen :love:
Question Jambon de Parme, faut connaître et mettre le prix. Sinon, ce "Jambon de Parme" qu'on trouve dans tous les supermarchés du monde non musulman, c'est n'importe quoi car bien évidemment la production locale n'y suffirait pas (un peu comme le "saucisson corse" sur une plus petite échelle).

En Belgique, quand on dépasse sur l'E25 un de ces innombrables camions hollandais roulant vers le sud chargés de cochons, on rigole en disant "tiens v'là encore du jambon de Parme en devenir qui part pour l'Italie", d'où il sera distribué mondialement, dûment estampillé "garanti Jambon de Parme d'origine".

Un autre de ces beaux exemples de la mondialisation inutile et des complicités administratives, judiciaires et politiques aux plus hauts niveaux.
Toutes les actions judiciaires instruites contre cet état de fait ont jusqu'à présent toujours été bloquées par l'une ou l'autre juridiction italienne. Et une révision par l'UE des règles et des contrôles en vigueur est en rade depuis des années à Bruxelles.

Bon appétit.
#3473618
Perso je suis vegan depuis quelques années, mais si un jour je m'autorise une petite entorse, ce sera uniquement pour une tranche fine de jamon du village de ma grand-mère en andalousie, considéré comme un des meilleurs jambon d'Espagne :love:
#3473619
Ilnur majka a écrit :
18 mai 2022, 19:33
Sinon nous n'avions toujours pas eu de vainqueur en solitaire sur ce Giro et la physionomie de demain ne semble pas s'inscrir pour améliorer cette anomalie .
Il manque quand même un gars comme Brandon McNulty sur cette course .
Kamna a un peu le même profil de grimpeur rouleur, le final lui convient bien du coup
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 10

Pour découvrir le meilleur top10 des joueur[…]

Coureurs choisis lors des drafts préc&eacut[…]

Vidéo de reco du parcours en photos : http[…]

Pendant ce temps là en 2022

Ila toute la saison 2023 pour se décid[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site