Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Par franck56
#3394008
Dimanche 17 octobre aux Herbiers

Duel entre Ganna et Evenepoel!!!

Evenepoel n a pas pas couru en France depuis 3ans, quand il était junior.

Et on parle d une éventuelle 3eme tête d'affiche .

:super:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3394053
La 3e tete d'affiche, c'est Grégoire chez les juniors, l'élu, le nouvel empereur, Romain.
Ganna qui est en pleine prépa des championnats du monde sur piste.
Seule fenêtre où il est à peu près prenable.

Beau boulot de l'organisateur qui se démerde chaque année pour attirer des pointures. Enfin, je dis ça mais Remco doit chausser du 36, ce dernier a du lui dire "t'inquiète, je viens en grandes pompes". Pendant que sur le Tro Bro Leon, on investit dans des clapiers à force de se faire poser des lapins par des van Gestel sauvages.
Bernaudeau en profitera sans doute pour commencer à approcher Remco et préparer déjà l'après Sagan en lui présentant l'offre alléchante que constitue un programme inégalable de manches de coupes de France et de tropicales Amissa Bongo.
Par stcyrr
#3394084
La 3e pointure pour moi est la Championne Olympique sur route : 𝗔𝗻𝗻𝗮 𝗞𝗶𝗲𝘀𝗲𝗻𝗵𝗼𝗳𝗲𝗿
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3394577
Puré y'a quand même du beau monde depuis 2/3 ans. Ca nous change des victoires des Toft Madsen et autres obscures vickings :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par gaumeboss
#3394594
DanielH a écrit :
13 oct. 2021, 09:43
Comment est le parcours, on a une idée?
On ne voit pas le dénivelé, mais voila le circuit. Presque 45 km de parcours vallonné pour les hommes.

Image
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3394695
Une première partie légèrement vallonnée, mais rien de méchant, juste des faux-plat de 200 à 400m, c'est un parcours favorable aux gros rouleurs (pas autant que celui des championnats du monde, mais plus que le 1er chrono du Tour)
Avatar de l’utilisateur
Par Steph86
#3394892
DanielH a écrit :
13 oct. 2021, 09:43
Comment est le parcours, on a une idée?
C'est un parcours exigeant car vallonné. Il n'y a pas trop de plat dans cette région du bocage vendéen. :wink:
Par Nicosss
#3394918
Dommage que cette épreuve ne soit pas en Coupe de France, ça pourrait être l'épreuve finale, et forcerait toutes les équipes françaises à engager des coureurs pour ne pas faire un 0 au classement par équipe. Un peu comme le Grand Prix des Nations à l'époque de la Coupe du Monde UCI.
Même si cette année est particulière car elle se dispute le même week-end que les dernières épreuves françaises, dommage de ne pas y voir Cofidis, B&B et Xeliss Roubaix...
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3394978
Steph86 a écrit :
13 oct. 2021, 17:56
DanielH a écrit :
13 oct. 2021, 09:43
Comment est le parcours, on a une idée?
C'est un parcours exigeant car vallonné. Il n'y a pas trop de plat dans cette région du bocage vendéen. :wink:
C'est l'endroit avec le plus de dénivelé 200 km à la ronde.
Bon ils évitent le nord des Herbiers où c'est carrément les Alpes. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Steph86
#3395018
Iguane a écrit :
13 oct. 2021, 22:15
Steph86 a écrit :
13 oct. 2021, 17:56


C'est un parcours exigeant car vallonné. Il n'y a pas trop de plat dans cette région du bocage vendéen. :wink:
C'est l'endroit avec le plus de dénivelé 200 km à la ronde.
Bon ils évitent le nord des Herbiers où c'est carrément les Alpes. :elephant:
Exactement, le Mont des Alouettes, c'est notre Ventoux ! :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3395037
Steph86 a écrit :
14 oct. 2021, 07:18
Iguane a écrit :
13 oct. 2021, 22:15


C'est l'endroit avec le plus de dénivelé 200 km à la ronde.
Bon ils évitent le nord des Herbiers où c'est carrément les Alpes. :elephant:
Exactement, le Mont des Alouettes, c'est notre Ventoux ! :hehe:
Alouette, je te plumerais la tête, c'est pour ça qu'on l'appelle le Mont Chauve :hole:
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3395476
Iguane a écrit :
13 oct. 2021, 22:15
Steph86 a écrit :
13 oct. 2021, 17:56


C'est un parcours exigeant car vallonné. Il n'y a pas trop de plat dans cette région du bocage vendéen. :wink:
C'est l'endroit avec le plus de dénivelé 200 km à la ronde.
Bon ils évitent le nord des Herbiers où c'est carrément les Alpes. :elephant:
N'oublions jamais que c'est dans la cote du Fossé qu'Armstrong avait jeté les premiers jalons de son septennat sur le Tour de France.
Armstrong était en retard de 3 sec par rapport à Olano à l'inter et grâce à cette cote aux pourcentages abominables (on avoisine à certain endroits les 15%), il avait pu inverser la tendance grâce à sa moulinette à café Rowenta dernier cri.
Sans cote du Fossé, c'est Alex Zuelle en jaune, c'est un Alex Zuelle qui roule avec son équipe Banesto aux avant-postes lors du passage du Gois et Lance n'en serait peut-être pas sorti vainqueur, l'UCI ne lui aurait alors pas mangé dans la main, l'histoire aurait été toute autre et Lance serait surement retourné aux USA trainer ses galons de psychopathe ailleurs que dans les pelotons à appréhender vilement de la jeune buissonnière à tenue provocante dans les faubourgs malfamés d'Austin entre deux réglages de dérailleurs dans son bikeshop, c'est con mais c'est comme ça... :spamafote:



La cote du Fossé a enfanté un monstre, on a tendance à trop facilement l'oublier. Sa place dans l'histoire du cyclisme est à coté de celle du mur de Grammont et du Poggio.

Si le Mont des Alouettes est évocateur à tout un chacun par son rôle dans les guerres de Vendée dont l'épilogue fut précipité par le passage des Colonnes Infernales de Dietrich Thurau et par la Blitzkrieg menée par le Wallon, Philippe le Grêlé, en Landis après Lance Armstrong, l'histoire de la bataille de la cote du Fossé reste davantage méconnue par la plèbe, mais est assez bien renseignée dans mes archives personnelles.
Ce fut le premier conflit (et le seul ?) conflit ouvert, qui couvait depuis quelques mois, il faut dire, alors je le dis, entre les Virenquistes d'un coté, en tunique et coiffe blanche à pois rouges dont la présence sur le TdF 99 de leur champion était vécue comme la présence de la honte et de l'autre coté les Jalabertiens, aux couleurs moins identifiables et quelque moins tape-à-l'oeil, orphelins de leur champion qui avait du essuyer les plâtres de l'inconséquence de Richard Virenque un an plus tôt.
Au petit matin, alors que les Virenquistes s'apprêtaient à fouler le sol des Epesses en aval de la cote du Fossé, quelle ne fut leur désagréable surprise lorsqu'ils aperçurent au loin qu'ils allaient devoir traverser une terre devenue hostile à leur passage pour pouvoir atteindre leur point de ralliement : le Puy du Fou où les attendait leur héroïnomane, Virenque le Richard.
En effet, une garnison de Jalabertiens était stationnée sur la colline depuis la veille et s'était réapproprié les lieux à l'insu de leur plein grès.
Image
Image
Un Virenquiste prêt à en découdre.

Les Virenquistes, comme à leurs habitudes, pour abreuver leur soif de vaincre, se mirent sur leur 51, et sortirent de leurs gibernes, leur sacro-saint pastis dès pochtron-minet puis s'armèrent jusqu'aux dents de bâtons de berger Justin Bridou avant de se lancer à l'assaut de la colline et laver cet affront qui gueulait vengeance.
Une véritable embuscade les attendait quand, sur le coup de 10h30, ils envisagèrent de passer en force : le choc fut frontal, ils ne purent éviter une avalanche de sifflets, un déversement de gobelets et de quolibets intimidants à l'encontre de leurs mamans chéries. Les échanges furent nourris tout autant que le ventre des Virenquistes. Certains témoins rapportèrent quelques coups de pieds échangés ici et là au détour d'un camping-car mal garé.
"Y a un ptit pédé en bob qui m'a défoncé la cuisse ! " semblait-on entendre au loin mais les sources tendent à se contredire sur la présence du camping-car précité ainsi que sur celle non plus authentifiée d'un gay tapant.
Des casquettes Champion volèrent de toutes parts laissant des cranes nus à découvert, les cheveux sans doute déjà en bataille, et bientôt une escorte policière se chargeait d'acheminer les derniers téméraires jusqu'au sommet.

Au second KOM, Midey devant Buijk et Mohd Zariff

photos insolites

Ne serait-ce pas F. Bazoge lorsqu'il passe tout pr[…]

Pendant ce temps là en 2021

Et puis, concernant la baisse continue depuis des […]

Est-ce que Marcel Meisen est prolongé che[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site