Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9
Par Clemus
#3344778
Bonjour,

Samedi 26 juin 2021, départ du 108è ruoT à Brest :super: :duel:

Pour se mettre de suite en appétit :

Voici un petit historique du ruoT depuis le début des années 1990: :gafauvel:

1991

1. Harmeling :applaud:
2. Weenstra à 11'53"
3. Barth à 19'23"
4. Wegmuller à 24'30"
5. Poels à 24'41"
6. L. Roche à 25'21"
7. Schurer à 25'51"
8. Jaramillo à 25'59"
9. Willems à 26'36"
10. Calcaterra à 36'35"

1992

1. Quevedo :applaud:
2. Manders à 14'18"
3. Kappes à 24'26"
4. Van Poppel à 28'48"
5. Peiper à 31'50"
6. Ortegon à 32'43"
7. Van Slycke à 34'14"
8. P. De Clercq à 37'57"
9. Redant à 39'19"
10. Roes à 43'55"

1993

1. Van Hooydonck :applaud:
2. Farazijn à 18'32"
3. Mulders à 24'09"
4. Colotti 24'35"
5. P. De Clercq à 24'54"
6. Runkel à 28'16"
7. D. Nelissen à 29'06"
8-Nijdam à 32'23"
9-Tafi à 32'56"
10-Jakobs à 33'26"

1994

1-Talen :applaud:
2-Mulders à 29'31" (une demie heure d'avance! :ouch: )
3-Poli à 46'22" (pénalisé par sa défaillance au Ventoux, inexpliquable :paf-mur: )
4-Chiesa à 47'01"
5-F. Moreau à 47'50"
6-Swart à 54'25"
7-Rossi à 55'12"
8-Fidanza à 56'16"
9-Diaz Zaballa à 56'57"
10-D. Cassani à 57'31"

1995

1-Cornillet :applaud: :hole:
2-Poli à 15'00"
3-Voskamp à 18'45"
4-D. Cassani à 19'35"
5-Serpellini à 20'21"
6-Gorini à 22'06"
7-Swart à 22'11"
8-Fidanza à 24'06"
9-Fagnini à 24'15"
10-Colage à 26'22"

1996

1-Masdupuy (Agrigel Lacreuse :w00t: ) :applaud:
2-Blijlevens à 14'40"
3-Poli à 15'14"
4-Biasci à 27'36"
5-Chiesa à 31'50"
6-Wauters à 33'06"
7-Mattan à 34'03"
8-Farazijn à 34'46"
9-Cerioli à 41'02"
10-Van Hyfte à 42'09"

1997

1-Gaumont (l'arnaque, controlé positif aux chips barbeçue, puis mis en examen pour trafic de cochonou de synthèse :pinch: ) :evil:
2-Cueff à 7'51" (hélas pour lui, son rival n'a jamais été déclassé!)
3-Buschor à 8'34"
4-Schmidt à 10'16"
5-N. Jalabert à 14'33"
6-Poli (toujours là ) à :pt1cable: 14'42"
7-Pierobon à 19'11"
8-Tossatto à 19'59"
9-Déramé à 21'07"
10-Brasi à 23'53" (lui aussi fut inquiété un peu plus tard...)

1998


1-D. Nazon :applaud:
2-Traversoni à 27'33" ('l'a fait fort le Damien, mais échoue de peu derrière Talen en écart)
3-Bouyer à 28'30"
4-Frattini à 28'59"
5-Leysen à 33'32"
6-Mori à 35'03"
7-Fornacciari à 35'25"
8-McEwen à 36'43" (eh oui, premier top-10 pour ce grimpeur d'exception :applaud: )
9-Vierhouten à 38'12"
10-Sivakov à 39'59"
11-Poli à 41'22" (je le mets, car il a loupé de très peu un 5è top 10 d'affilé! 3 :ouch: fois sur le podium, il ne lui aura pas manqué grand chose finalement...)

NB Seulement 96 coureurs à l'arrivée. La veille du départ, les douaniers font main basse sur une quantité importante de produits dopants dans plusieurs Deux-Chevaux de l'équipe Festina, pourtant pas habituée à jouer les premiers rôles :-o :# Chips barbecue, blancs de poulet Fleury Michon , alors que seule les marques Le Gaulois et Père Dodu sont homologuées Ajo :paf-mur: utez à cela un stock de cochonou de synthèse prêt à être dévoré ou encore plusieurs cageots d'asperges et d'artichauds (origine France) :ouch:

Suite à une descente de police dans l'auberge de jeunesse de l'équipe TVM (celle de Blijlevens notamment), les coureurs se mettent en rogne et d'autres formations quittent la course ouch: Au final, D. Nazon triomphe!

1999


1-Durand :applaud: (assurément le roi des échappées-suicides le gaillard :hole: )
2-Déramé à 4'50"
3-Loder à 7'14"
4-Baronti 12'02"
5-Mazzanti à 12'41"
6-Schaffrath 13'28"
7-Horillo à 13'38"
8-M. Napolitano à 14'00"
9-Leysen à 15'58"
10-Langella à 16'49"

2000

1-Perraudeau :applaud:
2-D. Nazon à 3'24" (doublé Bonjour!)
3-Hinault à 5'35"
4-Leon à 23'45"
5-Backstedt à 26'10"
6-Bouyer à 28'00"
7-Baguet à 29'22"
8-Langella à 32'57"
9-Johansen à 38'15"
10-Van Bondt à 38'58"

2001

1-Casper :applaud: (1er titre pour un des meilleurs grimpeurs de ces 20 dernières années :applaud:)
2-E. Cassani à 11'31"
3-Bramati à 12'03"
4-R. Sorensen à 12'41"
5-Bertogliati à 14'12"
6-Jenner à 14'56"
7-Perraudeau à 15'17"
8-Hinault à 19'56"
9-G. Auger 22'33"
10-Bergès à 23'24"

2002

1-I. Flores :applaud:
2-Piziks à 55" :saoul:
3-D. Nazon à 12'32" (très régulier :applaud:)
4-Bergès à 14'13"
5-Casarotto à 18'01"
6-Langella à 18'03"
7-Hinault à 19'47"
8-Kroon à 20'06"
9-H. De Clercq à 20'43"
10-Agnoloutto à 21'42"

2003 ruoT du centenaire :hole: :applaud:

1-H. De Clercq :applaud: (il nous avait gratifié de quelques beaux numéros celui-là :applaud:)
2-Bertolini à 20'36"
3-Becke à 22'27"
4-Andriotto à 33'47"
5-McEwen à 35'07"
6-Usano à 42'49"
7-Dumoulin à 43'36"
8-Cooke à 44'25"
9-Munoz à 44'55"
10-Hinault à 48'09" (mine de rien, 4 fois de suite dans les 10 :applaud:)

2004

1-Casper :applaud: (Et de 2 :hate: )
2-Joly à 12'41"
3-Finot à 16'28"
4-Wilson à 19'18"
5-Secchiari à 30'12"
6-Knaven à 32'42"
7-Edaleine à 33'10"
8-Vansevenant (ahhhhhh, le voilà qui apparait pour la 1ere fois dans le top ten : :w00t: ) :love:
9-Cooke à 39'40"
10-Engoulvent à 41'30"

2005

1-Ik. Flores :applaud: (le frangin à son tour :hole: )
2-Vansevenant à 10'59" (il reviendra encore plus fort, c'est une évidence)
3-Tombak à 17'15"
4-Becke à 18'08"
5-Forster à 18'46"
6-U. Extebarria à 20'12"
7-Knaven à 21'29"
8-Garcia-Acosta à 24'02"
9-Nuridinov à 26'22"
10-Wrolich à 28'46"

2006

1-Vansevenant :applaud: :chimay:
2-Casper à 1'56"
3-Steegmans à 2'45" (belle passe d'arme entre ces 3 là :duel: )
4-A. Hernandez à 11'45"
5-Wrolich à 22'41"
6-Coutouly à 23'01"
7-Pozzato à 24'55"
8-Carlstrom à 26'08"
9-Mengin à 26'09"
10-Coyot à 26'27"

2007

1-Vansevenant :applaud::applaud: (l'histoire est en marche!!! :hole: :banana: )
2-Thomas à 6'03"
3-Hushovd à 10'57"
4-Steegmans à 11'16"
5-Krauss à 12'03"
6-Charteau à 12'10" (qui a bien régressé depuis :green: )
7- Forster à 12'44"
8-de Groot à 15'08"
9-Wrolich à 16'49"
10-Hinault à 17'17"

2008 WIIIIIIIIIIIIIIIIIM :b

1-Le Grand Wim :jap: (le SEUL, l'UNIQUE à gagner à 3 reprises, d'affilé svp, avec une marge de progression parfaitement linéaire, tout en controle, sans jamais trop en faire :applaud: ) :agenou:
2-Eisel à 52" (il a poussé le Grand Wim dans ses derniers retranchements en reprenant le pas jaune quelques jours avant l'arrivée, c'est tout à son honneur et il n'était pas loin :applaud:, 52", c'est aussi un record :wink: )
3-Krauss à 3'50"
4-Sprick à 7'27"
5-Garcia-Acosta à 15'57"
6-Mori à 18'23"
7-S. Augé à 19'53" (lui aussi, échappé kamikaze célèbre :applaud:)
8-Engoulvent à 20'15"
9-Riblon à 20'21"
10-Tersptra à 22'05"


2009

1. Hutarovich :applaud:
2. Klier à 22'19"
3-Hivert à 26'48"
4-De Jongh à 27'06"
5-Terpstra à 27'49"
6-Farrar à 28'14"
7-Eisel à 28'44"
8-Renshaw à 30'07"
9-Murvavyev à 33'12"
10-Sabatini à 34'16"


2010

1-Malori :applaud:
2-Grabsch à 4'02"
3-Klier à 9'47"
4-Roux à 14'26"
5-Lorenzetto à 18'51"
6-McEwen à à 19'35"
7-D. Lloyd à 25'04"
8-Hunt à 25'42"
9-Quinziato à 27'01"
10-Burghardt à 27'16"


2011

1. Sabatini :applaud: (alias Le fantôme, jamais dans un seul top 10, on dit qu'il ignorait lui-même qu'il était en tête du ruoT le matin même de la dernière étape :reflexion: )
2. Amador à 2’06" (un espoir grillé trop tôt sans doute)
3. Pate à 7’36"
4. Burghardt à 12’33"
5. Dumoulin à 13’34"
6. Renshaw à 13’57"
7. Navardauskas à 17’26"
8. Engoulvent à 18’22" (prenant RDV pour le futur)
9. Eisel à 18’35"
10. Farrar à 18’44"

2012

1. Engoulvent :applaud: (fin de la disette française depuis 8 ans :france: )
2. Ghyselinck à 32" (s'est battu comme un lion jusqu'au dernier souffle mais échoue au dernier moment alors qu'il avait lâché Engoulvent plusieurs fois dans les dernières étapes :pt1cable: 32" c'est le plus faible écart jamais vu :ouch: )
3. Farrar à 2’49"
4. Langeveld à 7’24"
5. Fouchard à 15’06"
6. Timmer à 16’59"
7. Van Summeren à 17’35"
8. Eisel à 18’48"
9. Kuschynski à 19’12"
10. Tankink à 26’12"


2013


1. Tuft :applaud: (la belle histoire du vieux renard de 35 ans, néophyte de l'épreuve :contador: )
2. Bazayev à 3’03"
3. Muravyev à 6’09" (la double lame kazakh en furie pendant 15 jours, écrasant la course, s'est grippée en 3è semaine, on a parlé de rivalité en interne qui a tout fait rater :paf-mur: )
4. Kittel à 17’47"
5. Lobato à 19’56"
6. Timmer à 20’36"
7. Willems à 22’37"
8. Henderson à 23’29"
9. O'Grady à 24’28"
10. Roelandts à 24’37"

2014

1. Ji:applaud: (le cycisme s'ouvre à l'Asie :applaud: Le plus grand talent depuis le Grand Wim himself, JI pulvérise le course dès la première semaine, remporte tous les maillots et toutes les distinctions pour une domination sans partage de la GIANT :pompom: )
2. Cimolai à 50'26" (quasiment 1h de retard, c'est dire la domination de JI, qui creuse un écart record, réduisant en faire-valoir ses concurrents)
3. Viviani à 51'44"
4. Kittel à 55'57"
5. Marino à 58'38"
6. Démare à 1h01'53"
7. Bonnet à 1h02'25"
8. Isaichev à 1h03'52"
9. Petit à 1h04'02"
10. Veelers à 1h08'59"


2015

1. Chavanel (Fdj) (7 ans après sa dernière participation, il donne raison à sa direction de la sélectionner, la France est de nouveau au sommet :france: )
2. Tuft (Oge) à 8'51"
3. Van Bilsen (Cof) à 15'32"
4. Naulleau (Euc) à 16'47"
5. Brändle (Iam) à 19'23"
6. Cimolai (Lam) à 23'38"
7. Farrar (Mtn) à 24'27"
8. Leezer (Tlj) à 30'12"
9. Matthews (Oge) à 30'26"
10. Durbridge (Oge) à 31'56"

2016

1. Bennett (Boa) :applaud:
2. Bak (Lts) à 15'56"
3. Howard (Iam) à 22'01"
4. Eisel (Ddd) à 26'07"
5. McLay (Fvc) à 27'00"
6. Sieberg (Lts) à 36'50"
7. Cimolai (Lam) à 37'37"
8. Breen (Fvc) :applaud: à 38'47"
9. Kittel (Eqs) à 42'08"
10. Guarnieri (Kat) à 42'29"

2017

1. Rowe (Sky) :hole: Quoooooi ? Un SKY ? UN SKY ICI?? :ouch:
2. Leezer (Tlj) à 3'31"
3. Selig (Boh) à 9'09"
4. Wagner (Tlj) à 10'40"
5. Claeys (Cof) à 10'51"
6. Venter (Ddd) à 15'36"
7. Sénéchal (Cof) à 16'35"
8. Bozic (Tbm) à 17'11"
9. Phinney (Cdt) à 17'37"
10. Le Gac (Fdj) à 18'31"

2018

1.Craddock (Efd) Auteur d’un véritable exploit, dans un état de grâce rarissime, empoche le ruoT après avoir porté le maillot pas-jaune du début à la fin, fait unique dans l’histoire de la compétition, il rentre dans la légende du ruoT aux côtés du Grand Wim, Ji, et Casper :winner: :flags: :love:
2.Guarnieri (Gfc) à 21'50"
3.Thomson (Ddd) à 24'30"
4.De Buyst (Lts) à 25'25"
5.Démare (Gfc) à 26'01"
6.Gaudin (Den) à 32'12"
7.Jansen (Tlj) à 32'15"
8.Ferrari (Uae) à 32'45"
9.Roosen (Tlj) à 33'14"
10.Phinney (Efd) à 35'12"

2019

1. Langeveld (Ef1) Les bataves attendaient cela depuis 1994, Langeveld succède à John Talen au palmarès des néerlandais vainqueurs du ruoT :holland: :flags:
2. Offredo (Wgg) à 2'40" La cruelle désillusion pour le français, foudroyé la veille de l'arrivée par une forme déclinante en fin de ruoT, et malgré un sursaut d'orgueil à l'arrivée à Paris :sweat: :paf-mur: Le malheureux ne s'en n'est d'ailleurs jamais remis, il pense déjà à arrêter sa carrière :spamafote:
3. Debusschere (Tka) à 5'16"
4. Morkov (Dqt) à 14'50"
5. Dowsett (Tka) à 19'44"
6. Kluge (Lts) à 20'40"
7. Richeze (Dqt) à 24'18"
8. Haller (Tka) à 26'06'
9. Bak (Tdd) à 26'35"
10. Hepburn (Mts) à 26'51"

2020

1. Kluge (Lts) Une des pages les plus extraordinaires du ruoT moderne :w00t: KLuge remporte 5 étapes dont 4 de montagne, et son équipe Lotto-Soudal pulvérise la concurrence avec 8 succès sur 21 (soit près de 40% de succès), et place 3 coureurs sur le muidop :metalhead:
2. Frison (Lts) à 5'14"
3. Ewan (Lts) à 16'37"
4. Haller (Tbm) à 20'35"
5. De Buyst (Lts) à 23'55"
6. Bonifazio (Tde) à 24'49"
7. Bol (Sun) à 28'46"
8. Niv (Isn) à 32'19"
9. S.Bennett (Dqt) à 34'29"
10. Reza (Bvc) à 35'25"


2021

Kluge remet son titre en jeu, avec une armada impressionnante à ses côtés, il est le grand sirovaf de cette édition :fume: Il tentera d'améliorer son palmarès qui est actuellement de 8 succès d'epaté, la première datant de 2010 quand il courrait à la Milram :cheval:
Faites vos jeux :hate:
Par Clemus
#3344780
Sans plus attendre, remémorons-nous ce qu'il s'est passé l'année passée, rappelons que le ruoT s'était pour la première fois déroulé en septembre suite à la pandémie de 19-divoC

Résumé de la 1ère étape: La promenade de Valls :spain:

Victoire de Rafael Valls de la Bahrein suite à une lourde chute massive provoquée sur la célèbre Promenade des Français à Nice :metalhead: :applaud: Il coupe l'herbe sous le pied à Ledanois, Cras et Sivakov qui avaient parfaitement profité des routes glissantes pour se projeter à l'avant en tentant la fortune de la chute :cheval: Le français se console avec le premier pas-jaune de cette édition 2020 :france:

L'espagnol profite également des erreurs tactiques de la Lotto-Soudal, qui après une chute collective prometteuse de Degenkolb, Gilbert et Ewan, projette l'allemand en queue de course :metalhead: :hole: Celui-ci laisse sur place Sivakov (qui a dû s'y reprendre à 2 fois pour chuter de façon correcte), Ledanois, avec Cras au marquage :applaud: Mais hélas, Degenkolb a voulu trop en faire dès le premier jour :pinch: A vouloir taper trop fort du poing sur la table, on finit par se faire mal :spamafote: C'est le dure loi du ruoT, Degenkolb est mis hors-course :saoul:
Devant, un groupe de contre se forme avec encore du Lotto-Soudal : Gilbert, De Gendt, l'un des sirovaf Bonifazio, Arndt et Cousin.

Un épisode étonnant à eu lieu aujourd'hui. En raison des nombreuses chutes et de la route très glissante, il a été décrété que le notolep ne devait plus rouler vite, car cela était devenu trop facile de chuter :w00t: Tony Martin en tant que caid en chef, lève les bras au ciel, menaçant tout contrevenant à un châtiment implacable :hate: :stereoking:
Astana n'en fait qu'à sa tête et lance Lopez dans un panneau routier, mais rentre vite dans le rang, victime des quolibets du notolep en colère :non: :tonton:

Mais dans le final, la course reprend ses droits. Alors que la tension monte, on apprend que les 3 derniers kilomètres vont être neutralisés. Panique à bord pour ceux qui comptaient bien mettre à profit le freinage massif pour tenter une belle chute :applaud: :w00t: Une violente chute a alors lieu impliquant de nombreux concurrents qui tâtent du bitume :flags: A ce petit jeu, c'est donc Valls qui se débrouille le mieux parmi 4 de ses équipiers, malgré un bel effort de l'équipe Groupama FDJ notamment :banana: :applaud:

Si Valls s'adjuge le gain de l'étape, il est logiquement pénalisé en temps, pour avoir chuté après l'arche des 3 derniers kilomètres :reglement: On apprend également qu'il s'est brisé la clavicule, et ne repartira pas :paf-mur: C'est cher payé pour un succès sur le ruoT, même si pareille tactique a déjà été maintes fois employée :non: Pas plus que Gilbert, blessé, la bérézina est totale pour Lotto-Soudal! :neutral: :carton:

1. Valls (Tbm) à 13'04"
2. Ledanois (Ark)
3. Cras (Lts)
4. Sivakov (Ins)
5. Arndt (Sun) à 2'03"
6. Cousin (Tde)
7. Gilbert (Lts)
8. Bonifazio (Tde)
9. De Gendt (Lts)
10. Bennett (Tjv) à 13'04"

Général

1. Ledanois (Ark)
2. Cras (Lts) à 0"
3. Sivakov (Ins)
4. Arndt (Sun) à 2'03"
5. Cousin (Tde)
6. Gilbert (Lts)
7. Bonifazio (Tde)
8. De Gendt (Lts)
9. Niv (Isn) à 7'50" -> Il se fait déjà remarquer, il sera à surveiller de très près celui-là :niark: :hate:
10. Calmejane (Tde) à 8'13"

Résumé de la 2è étape : Ewan, Nice to meet you :australia:

Victoire de Caleb Ewan pour la Lotto-Soudal, récompensée de ses efforts :applaud: :flags:
L'équipe belge a été sans concurrence aujourd'hui, avec de Buyst 2è et Frison 3è :w00t: :hole:

Après s'être manquée la veille, la Lotto-Soudal profite de cette première étape de montagne dès le 2è jour pour lancer dans le final Ewan et De Buyst, partis en costaud dans les derniers hectomètres pour s'offrir un doublé :pompom: Cerise sur le gâteau, Frison règle le grupetto au freinage, et Cras s'empare du pas-jaune avec 40" sur Sivakov, Ledanois a craqué dans la dernière montée :pt1cable: :banana:
Voilà les douleurs des chutes de la veille qui font leur effet, belle réaction de la formation Lotto-Soudal :chimay:

1. Ewan (Lts)
2. De Buyst (Lts) à 0"
3. Frison (Lts) à 13"
4. Réza (Bvc)
5. Bonifazio (Tde)
6. Bennett (Dqt)
7. Bol (Sun)
8. Cousin (Tde)
9. Consonni (Cof)
10. Grellier (Tde)

AU général, Cras prend la tête, à noter que les Total-Direct Energie, emmenés par un Bonifazio intenable, sont déjà 4 dans le poT 10 :hate:

1. Cras (Lts)
2. Sivakov (Ins) à 40"
3. Bonifazio (Tde) à 2'00"
4. Cousin (Tde) à 2'00"
5. Arndt (Sun) à 2'00"
6. De Gendt (Lts) à 2'00"
7. Burgaudeau (Tde) à 8'13"
8. Ledanois (Ark) à 8'13"
9. Calmejane (Tde) à à 8'53"
10. Rowe (Sky) à à 9'51"

Résumé de la 3è étape : Postlberger à Sisteron(d), c'est carré

Victoire autrichienne sur le ruoT 2020 avec Lukas Postlberger de la Bora, le plus malin suite à une chute collective à environ 6km du but :applaud: Il devance de 2'21" ses compagnons de cabriole D. Quintana et le suicidaire du jour Cousin, qui n'a pas été récompensé de ses efforts :spamafote:

L'autre grand gagnant du jour, c'est le surprenant Sivakov (Ins) qui se glisse dans le groupe des attardés suite à la chute, et récupère le pas-jaune à Cras, qui n'a pas été assez vigilent dans le final :non: :hole: Courir en queue de notolep dans les finals sinueux et plats constitue pourtant la base de la protection du maillot de redeal :neutral:

Cousin lui pourra regretter la survenance de cette chute, il avait pourtant fait le plus dur en partant en solitaire vent de face, après s'être habilement débarrassé de ses 2 compagnons d’échappée-kamikaze Pérez et Cosnefroy, qui ont paniqué à la mi course :w00t: :hello:
Ceux-ci ont cru en avoir fait assez à l'avant (avec des sprints à fond au sommet des bosses pour accumuler les toxines), mais visiblement ils se sont emmêlé les pinceaux. Après avoir réintégré le notolep, ils se sont rendu-compte qu'il n'avaient accumulé assez de fatigue :paf-mur: Nouveau sprint en côté, et Pérez lance une crevaison, puis une chute malheureuse qui le contraint hélas à l'abandon :pinch: Cosnefroy réalisera un beau soleil dans une chicane, mais ce ne sera pas suffisant pour rattraper Postlberger, le moins prompt à se relever à se faire dépanner (le coup du mécanicien endormi dans la voiture ou enfermé dans le coffre,une vieille ficelle qui fonctionne toujours bien :applaud: )

1. Postlberger (Boh)
2. D.Quintana (Ark) à 2'21"
3. Cousin (Tde)
4. T.Martin (Tjv)
5. Van Aert (Tjv)
6. Chérel (Alm)
7. Cavagna (Dqt)
8. Cosnefroy (Alm)
9. Poels (Tbm)
10. Anacona (Ark)

AU général, 3è redeal en 3 jours avec SIvakov, qui devance désormais Cousin de 1'20" et Cras de 3'31" :wink:

1. Sivakov (Ins)
2. Cousin (Tde) à 1'20"
3. Cras (Lts) à 3'31"
4. De Gendt (Lts) à 6'31"
5. Arndt (Sun) à 6'31"
6. Bonifazio (Tde) à 6'31"
7. Burgaudeau (Tde) à 12'44"
8. Ledanois (Ark) à 12'44"
9. Rowe (Sky) à 12'45"
10. Cavagna (Dqt) à 13'04"

Résumé de la 4è étape : A Merle(tte), Kluge s'envole :allemagne:

Nouveau succès pour Lotto-Soudal et Roger Kluge :flags: :hole: Le ruepmirg allemand s'impose en solitaire pour cette première arrivée au sommet à Orcières-Merlettes :applaud: Il devance Consonni (Cof) et Theuns (Tfs). C'est déjà la 2è victoire de son équipe, qui redresse bien la barre après des débuts laborieux, le travail de sape paie toujours dans une épreuve comme le ruoT :hello:

Ce n'est pas une surprise de voir Kluge s'imposer, lui qui est l'un des plus doués quand la route s'élève, mais son mauvais rendement sur le plat l'a toujours empêché de bien figurer au classement général :applaud: Kluge signe sa 4è victoire d'epaté sur les routes du ruoT :
- en 2010 à Morzine lorsqu'il courrait à la Milram :jap:
- en 2014 à Chamrousse sous les couleurs de la IAM :w00t:
- en 2019 à Val Thorens chez Lotto :metalhead:

Un 4è succès en montagne ce n'est pas donné à tout le monde :pompom: Avec sa victoire d'aujourd'hui, il gagne 10 ans après, égalant d'ailleurs le record de durée entre 2 succès (données entre 1991 et 2020) aux côtés de coureurs de la trempe de David Millar (4 victoires entre 2001-2011), Robbie McEwen (3 victoires entre 2000-2010) ou Nicolas Jalabert (1997-2007) :reglement: :w00t: :applaud:
Pour rappel, ce dernier détient un autre record : celui du nombre de victoires d'étapes avec des équipes différentes (4, sur 5 succès au total -> Cofidis, CSC, Phonak x2 et Agritubel) :france:
Puisque nous sommes dans les statistiques, c'est bien toujours Jimmy Casper qui détient le record de victoires d'étapes sur le ruoT de l'ère 1991-2020 avec pas moins de 14 bouquets entre 1999 et 2008 :smile:

Du côté des sirofav, Sivakov s'est très bien débrouillé sur un terrain qui ne lui convient pas du tout, maintenant à distance Cousin et Cras :hole: :hate: Bofinazio, qui s'est classé 4è au sommet, remonte au même rang dans la course au pas-jaune à 5'22" du russe :applaud:

1. Kluge (Lts)
2. Consonni (Cof) à 22"
3. Theuns (Tfs) à 24"
4. Bennett (Dqt)
5. Laporte (Cof) à 50"
6. Bonifazio (Tde) à 58"
7. Ewan (Lts) à 1'36"
8. Bol (Sun) à 1'39"
9. Walscheid (Ntt) à 1'50"
10. Nizzolo (Ntt)

Général

1. Sivakov (Ins)
2. Cousin (Tde) à 1'20"
3. Cras (Lts) à 4'31"
4. Bonifazio (Tde) à 5'22"
5. Arndt (Sun) à 10'35"
6. Ledanois (Ark) à 12'44"
7. Cavagna (Dqt) à 13'04"
8. Burgaudeau (Tde) à 13'33"
9. Kluge (Lts) à 14'17"
10. Bonnet (Gfc) à 14'45"

Résumé de la 5è étape : Castroviejo ne s'en Privas pas! :spain:

Victoire de Jonathan Castroviejo de la Ineos à l'arrivée de cette 5è étape à Privas :applaud: Il devance son compagnon de fugue Fraile (Ast) et Tejada (Ast) qui règle le notolep des sirovaf :pompom:

Malgré tous les efforts de Poels de profiter de sa côté fracturée dans les 50 derniers kilomètres, le néerlandais ne parvient pas à s'extirper durablement :spamafote: Il faut alors un coup de bordure initié par Castroviejo et Fraile pour faire sauter le notolep :cheval: Au freinage, c'est le coureur de la Ineos qui s'impose :hole:

On regrettera le manque de candidat à l'échappée-suicide aujourd'hui :paf-mur: Il fut une époque où se lancer de cette façon avec fougue et témérité apportait de manière quasi-sûre des résultats probants :evil:

1. Castroviejo (Ins)
2. Fraile (Ast) à 0"
3. Tejada (Ast) à 2'01"
4. Roche (Sun)
5. Poels (Tbm)
6. Juul-Jensen (Mts)
7. Périchon (Cof)
8. Verona (Mov)
9. Cosnefroy (Alm)
10. De La Cruz (Uae)

Pas de changement au niveau du muidop, Sivakov est toujours devant Cousin et Cras :wink:

1. Sivakov (Ins)
2. Cousin (Tde) à 1'20"
3. Cras (Lts) à 5'52'
4. Bonifazio (Tde) à à 10'12"
5. Poels (Tbm) à 13'18"
6. Burgaudeau (Tde) à 13'33"
7. Cavagna (Dqt) à 14'25"
8. Bonnet (Gfc) à à 14'45"
9. De La Cruz (Uae) à 14'45"
10. Grellier (Tde) à 14'45"
Résumé de la 6è étape : Bol Aigoual à lui-même :holland:

Victoire néerlandaise au Mont Aigoual avec Cees Bol de la Sunweb, au freinage :applaud: Il devance Kluge (Lts) vainqueur de la veille, et Consonni (Cof) :flags:

Nouvelle journée de montagne avec notamment le col de la Lusette :hole: Les grosses cuisses de rsuepmirg sont aux avants-postes dès les premiers contreforts :applaud: On pense que Sivakov va craquer, mais pas du tout, il s'accroche parfaitement à un grupetto fourni, qui il est vrai, n'a pas roulé à fond aujourd'hui :cheval:

Dans la dernière montée, les Bennett, Bonifazio et autres Kluge se placent idéalement, mais c'est Bol qui tire les marrons du feu en freinant au bon moment :applaud: Kluge manque de peu le doublé, échouant à la 2è place.

1. Bol (Sun)
2. Kluge (Lts) à 0"
3. Consonni (Cof)
4. Bennett (Boh)
5. Bonifazio (Tde)
6. Niv (Isn)
7. Cosnefroy (Alm)
8. Venturini (Alm)
9. Bonnet (Gfc)
10. Cousin (Tde)

Au niveau du général, les grands perdants sont Burgaudeau et Cavagna, 6è et 7è au matin. Ce dernier s'est notamment lancé dans une tentative d'échappée-suicide vouée à l'échec :spamafote: Cela profite à Bonnet et De La Cruz qui gagnent deux rangs chacun, tandis que Kluge rentre dans les 10 :metalhead:

1. Sivakov (Ins)
2. Cousin (Tde) à 1'20"
3. Cras (Lts) à 5'52'
4. Bonifazio (Tde) à à 10'12"
5. Poels (Tbm) à 13'18"
6. Bonnet (Gfc) à à 14'45"
7. De La Cruz (Uae) à 14'45"
8. Kluge (Lts) à 15'18"
9. Arndt (Sun) à 15'25"
10. Frison (Lts) à 15'46"

Résumé de la 7è étape : Un vrai Kragh cet Andersen! :metalhead:

Victoire du danois Soren Kragh Andersen de la Sunweb à Lavaur à l'issue d'une journée qui s'est décantée très tôt, bien que peu décisive au classement général :applaud: Il devance au freinage Hirt (CCC) et M.Pedersen (Tfs) :flags:

Dès le départ, le notolep explose sous l'impulsion de Cees Bol :hole: Sous la houlette de ce dernier, véritable gourou de la Sunweb, tout son équipe mène la danse jusqu'à Lavaur, amenant idéalement Kragh Andersen à la victoire au nez et à la barbe des sirovaf :banana:

1. Kragh Andersen (Sun)
2. Hirt (Ccc) à 0"
3. M.Pedersen (Tfs)
4. Morkov (Dqt)
5. Consonni (Cof)
6. Keukeleire (Ef1)
7. Cavagna (Dqt)
8. Viviani (Cof)
9. Nizzolo (Ntt)
10. Ewan (Lts)

Aucun chamboulement dans la lutte pour le pas-jaune, Sivakov a passé une epaté tranquille :wink:
On en attend néanmoins un peu plus au niveau de la bagarre des sirofav, sûrement dès demain, les TDE sont en surnombre, à voir si Cousin et Bonifazio réussiront à décrocher Sivakov qui s'enhardit de jour en jour :w00t:

1. Sivakov (Ins)
2. Cousin (Tde) à 1'20"
3. Cras (Lts) à 5'52'
4. Bonifazio (Tde) à à 11'34"
5. Poels (Tbm) à 13'18"
6. Bonnet (Gfc) à à 14'45"
7. Kluge (Lts) à 15'18"
8. Arndt (Sun) à 15'25"
9. Frison (Lts) à 15'46"
10. De La Cruz (Uae) à 16'07"

Résumé de la 8è étape : Kluge, le teuton flingueur :allemagne:

Insatiable Roger Kluge, insatiable Lotto-Soudal :w00t: :applaud: L'allemand remporte à Loudenvielle une nouvelle victoire en montagne, la 2è cette année (3è pour son équipe), au freinage et en costaud, devant l'infortuné Consonni (Cof, qui tourne autour depuis quelques jours) et Bol (Sun) :hole:

Pour cette première explication pyrénéenne, les suiveurs se voulaient pessimistes pour le pas-jaune Sivakov, peu rompu aux joutes de montagne, bien qu'il connaisse très bien la région traversée (un détour par des routes de traverses n'était pas à exclure) :cheval: Direct Energie passe à l'action dès le départ avec le dauphin Cousin, qui se lance dans une échapée-kamikaze :metalhead: Les gros gabarits-cuisses de phacochères sont bien sûr en force dans le grupetto, SIvakov montrant des signes de faiblesse :cheval:

Mais Cousin a mal géré son effort, le voilà à son tour seul dans la Pampa, lui ôtant toute chance de ravir le tricot à Sivakov :paf-mur: A moins que cela n'ai été qu'une diversion pour favoriser les desseins de Bonifazio (4è au matin), et grand redeal de la formation de René-Jean Bernaudeau :hate: On apprend par ailleurs qu'un des sirovaf, Bonnet est contraint à l'abandon :neutral:
A l'approche de l'arrivée, Lotto-Soudal, euphorique, lance Frison et Ewan pour amener Kluge sur un plateau, il s'impose facilement au freinage devant les autres sruepmirg, plus frais dans le final :duel:
Kluge porte ainsi son score de victoires personnelles à 5, rejoignant au passage des grandes figures de l'histoire du ruoT (Ji, McLay, Craddock, D.Nazon, Morkov ou encore Van Hummel :w00t: :hole: ). Il n'est plus qu'à une longueur de la légende Jacky Durand, mais bien loin des 14 succès de Jimmy Casper :france:

1. Kluge (Lts)
2. Consonni (Cof) à 0"
3. Bol (Sun)
4. Ewan (Lts)
5. Bennett (Dqt)
6. Stuyven (Tfs)
7. Burgaudeau (Tde)
8. Koch (Ccc)
9. Haller (Tbm)
10. Mohoric (Tbm)

Dure journée pour le redeal Sivakov, qui est désormais cerné par les Total-Direct Energie, Bonifazio se replace 2è et Cousin conserve sa 3è place :metalhead: Néanmoins, le russe conserve son tricot avec une petite marge de 4'18" sur l'italien.
Lotto-Soudal se replace également en force dans le poT 10 avec Cras(4è), Kluge (5è) et Frison (7è) :chimay:
Nous ne sommes pas encore sortis du 1er massif, et voilà des noms connus comme Bewley, Haller, ou Greipel qui pointent le bout de leur nez, semblant monter en puissance :hate: Cela risque d'être compliqué demain pour le jeune Sivakov :spamafote:

1. Sivakov (Ins)
2. Bonifazio (Tde) à 4'18"
3. Cousin (Tde) à 4'56"
4. Cras (Lts) à 5'52"
5. Kluge (Lts) à 8'02"
6. Arndt (Sun) à 8'09"
7. Frison (Lts) à 8'30"
8. Bewley (Mts) à 10'19"
9. Haller (Tbm) à 11'42"
10. Greipel (Isn) à 12'03"

Résumé de la 9è étape : Jackpot pour Lotto et Kluge :allemagne:

Formidable Roger Kluge! :love: L'allemand de la Lotto-Soudal remporte son 3è succès d'étape de montagne, et avec la manière s'il vous plait :banana: :flags: Il devance une nouvelle fois Consonni (Cof) et P.Sagan (Boh) à Laruns. Kluge coupe la ligne 2'46" devant le grupetto après s'être détaché dans le dernier col. Un assistant lui remet au passage une blanquette en guise de ravitaillement (logique au col de Marie-Blanque) :baguette:
Kluge fait en tout cas une entrée fracassante dans l'histoire de la Petite Boucle avec ses 6 victoires et une régularité impressionnante de pur ruepmirg :agenou: :w00t:

Du côté du pas-jaune, Sivakov a lâché du lest sur ses principaux concurrents, dont Bonifazio et Cousin qui se rapprochent à 1'43 et 2'21 :cheval: Mais le jeune coureur a réussi à conserver temporairement son tricot après les Pyrénées, un terrain qui ne lui correspond pas :applaud:

Kluge semble en tout cas invincible en montagne. Après ses 3 succès, il poursuit sa route vers le Grand Chelem jamais réussi :ouch: A savoir remporter toutes les étapes de montagne dans les 3 massifs :hate:

1.Kluge (Lts)
2. Consonni (Cof) à 2'46"
3. P.Sagan (Boh)
4. Greipel (Lts)
5. Cousin (Tde)
6. Edet (Cof)
7. Alaphilippe (Dqt)
8. Devenyns (Dqt)
9. Walscheid (Ntt)
10. Burgaudeau (Tde)

Avec l'abandon de Cras, Lotto perd une carte, mais Kluge se rapproche à 20" du muidop :hole:
Il devra gérer au mieux les 2 prochaines étapes qui ne lui sont pas favorables afin de renverser Sivakov et les 2 Total-Direct Energie :duel:

1.Sivakov (Ins)
2. Bonifazio (Tde) à 1'43"
3. Cousin (Tde) à 2'21"
4. Kluge (Lts) à 2'41"
5. Arndt (Sun) à 5'34"
6. Frison (Lts) à 5'55"
7. Bewley (Mts) à 7'44"
8. Haller (Tbm) à 9'07"
9. Greipel (Isn) à 9'28"
10. Poels (Tbm) à 10'43"

Résumé de la 10è étape : A l'Ile de Ré, Formolo connait la musique :italia:

Victoire italienne à l'Ile de Ré avec Davide Formolo de l'équipe UAE Emirates après une journée riche en chutesn bordures et autres pétage de caisson :hole: Cousin (Tde) prend la 2è place à 2'10" et Carthy (Ef1) se classe 3è à 4'29 :banana:

L'autre grosse information c'est le coup de maître réalisé par Cousin justement, qui pulvérise tous ses adversaires, dont le pas-jaune Sivakov (qui limite le plus la casse) qui perd près de 9' tandis que Kluge, Haller, et Bonifazio (qui a protégé la fuite de son acolyte Cousin) abandonnent plus de 14' :w00t: :flags: Autre fait notable, l'abandon suite à une chute mal maîtrisé du sirovaf Bewley, qui montait en puissance ces derniers jours :paf-mur:

A la faveur d'une superbe chute, Formolo prend les devants, et se sera plus revu, même par Cousin qui doit se contenter de la 2è place :applaud: Gros point noir, cela ne sera qu'un "one shoot", car l'italien s'est cassé la clavicule en voulant trop bien faire, le voilà contraint à l'abandon le soir-même :ambulance:

1. Formolo (Uad)
2. Cousin (Tde) à 2'10"
3. Carthy (Ef1) à 4'29"
4. Koch (Ccc) à 5'52"
5. Alaphilippe (Dqt)
6. Castroviejo (Ins)
7. Ledanois (Ark)
8. Chevalier (Ark)
9. Roche (Sun)
10. De la Cruz (Uad) à 6'36"

A mi-ruoT, les choses deviennent claires : la chasse au Cousin est ouverte :cheval: :hate:
Le français dispose d'un bon matelas sur Sivakov qui n'est pas un ruepmirg, et près d'un quart d'heure sur les autres sirovaf :w00t: Il lui reste à bien gérer son affaire, d'autant plus que Bonifazio reste en embuscade pour la Total-Direct Energie :niark:
Dans le camp français, très belle percée de Chevalier, désormais 6è et 2è au classement du meilleur jeune derrière Sivakov :balloon:

1. Cousin (Tde)
2. Sivakov (Ins) à 6'46"
3. Bonifazio (Tde) à 13'56"
4. Kluge (Lts) à 14'22"
5. Haller (Tbm) à 15'55"
6. Chevalier (Ark) à 16'32"
7. Poels (Tbm) à 17'31"
8. Arndt (Sun) à 17'47"
9. Frison (Lts) à 18'08"
10. De Buyst (Lts) à 18'38"

Résumé de la 11è étape : Lutsenko, adVienne que pourra! :applaud:

Le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana) l'emporte à Poitiers (Vienne), devançant de 16" Cosnefroy (Alm) et son équipier Tejada (Ast), bien aidé par une chute opportune survenue dans les 30 derniers kilomètres :cheval: :flags:

Astana met le feu aux poudres avec cette chute, qui implique I.Izagirre, Lutsenko, et Tejad, beau travail de groupe ou chacun est prêt à donner de sa personne pour l'équipe :sylvain84: Si I.Izagirre se sacrifie en touchant un mur en crépi, Lutsenko et Tejada se projettent à l'arrière, suivis uniquement par T.Martin et Cosnefroy, dont les relais dans le notolep ont laissé des traces :applaud: Devant, Burgaudeau sort du notolep pour contrôler tout cela, quelle belle homogénéité dans cette équipe Total :banana: :hole: Néanmoins, Bonifazio perd beaucoup de temps aujourd'hui, peut être est-ce une tactique de diversion vis-à-vis de la ecnerrucnoc ? :reflexion:

Finalement, Lutsenko part en solitaire dans les derniers hectomètres et s'impose, bien aidé par ses plaies au genou :flags:

1. Lutsenko (Ast)
2. Cosnefroy (Alm) à 16"
3. Tejada (Ast)
4. T.Martin (Tjv)
5. Burgaudeau (Tde) à 1'16"
6. Gogl (Ntt) à 1'46"
7. De Marchi (Ccc) à 3'37"
8. Cousin (Tde)
9. Sicard (Tde)
10. De la Cruz (Uad)

En dehors de Bonifazio, RAS, les redeals se sont neutralisés, en attrapant le bonne cassure :smile:
Lotto Soudal et Total Direct Energie comptent à elles deux, 6 coureurs dans le poT-10 :w00t: Cousin est resté serein aujourd'hui, vivement les prochains reliefs pour que Kluge puisse tester le pas-jaune :w00t: :banana:

1. Cousin (Tde)
2. Sivakov (Ins) à 6'48"
3. Kluge (Lts) à 14'22"
4. Haller (Tbm) à 15'55"
5. Chevalier (Ark) à 16'32"
6. Poels (Tbm) à 17'31"
7. Frison (Lts) à 18'08"
8. Bonifazio (Tde) à 18'21"
9. Burgaudeau (Tde) à 21'02"
10. De Buyst (Lts) à 22'05"

Résumé de la 12è étape : Bennett, Sarran bien!

Retour aux affaires pour Sam Bennett :applaud: L'irlandais de la Deucenink se rappelle au bon souvenir du ruoT, qu'il a remporté en 2016 après avoir craqué à 4 jours de l'arrivée en 2015, quand il courrait chez Bora Argon :hole:
Au freinage, il s'offre Postlberger (qui rate un doublé) et Skujins (Tfs) :flags:

Sur les contreforts du Massif Central, l'explosion de Sivakov s'est produite :pinch: Après avoir vaillamment défendu à la surprise générale sa place de redeal, le jeune russe rentre dans le rang : les effets ses chutes du premier jour s'estompent, et il n'a sans doute pas supporté la pression dans un rôle auquel il n'était pas préparer :non: Résultat : 20' de débours sur Cousin et les sirovaf :saoul:
Loin de là, sur les pentes du Suc au May, Kluge et sa bande tentent une offensive, mais Cousin réagit promptement entouré par l'armada Total :cheval: Poels est lui irrémédiablement distancé, tandis que le chimpanzé de Rostock, Dédé Greipel et ses articulations rouillées par les décennies et les séjours en salle de musculation se montre à son avantage :duel: Cela se regroupe dans la descente, et Bennett prend le meilleur au freinage :flags: :banana: Une belle récompense pour lui, affublé du maillot trev du coureur le moins régulier, qui n'apporte que moqueries et quolibets de la foule et de l'ensemble de la caravane :grin:
Cousin lui se paye le luxe de prendre la 4è place au freinage en patron :metalhead: Pour aller le chercher, Kluge devra sortir le grand jeu :froome:

1. Bennett (Dqt)
2. Postlberger (Boh) à 0"
3. Skujins (Tfs)
4. Cousin (Tde)
5. Greipel (Isn)
6. Geschke (Ccc)
7. Niv (Isn)
8. Rowe (Ins)
9. Ewan (Lts)
10. Cavagna (Dqt)

Cousin garde sa marge de 14'22 sur Kluge, Frison prend la 3è position provisoire, mais il est déjà à plus de 18' du français :love: Belle opération pour Chevalier qui s'empare du pas-blanc, pas mal pour un si jeune rueruoc :applaud:
Belle remontée pour les redeals Niv et Rowe, dans le plus pur style de discrétion si utile dans le ruoT :jap:

1. Cousin (Tde)
2. Kluge (Lts) à 14'22"
3. Frison (Lts) à 18'08"
4. Haller (Tbm) à 22'28"
5. Chevalier (Ark) à 23'00"
6. Niv (Isn) à 23'35"
7. Rowe (Ins) à 24'35"
8. Bonifazio (Tde) à 24'49"
9. Greipel (Isn) à 26'06"
10. Sivakov (Isn) à 27'08"

Résumé de la 13è étape : Sam Bennett et sans bavure! :applaud:

Et de 2 pour Sam Bennett :applaud: L'irlandais de la Deucenink triomphe au Puy Mary, après avoir cornaqué à merveille ses équipiers De Clercq et Morkov qui finissent dans son sillage :flags: Cerise sur le gâteau, Devenyns prend la 4è place, quadruplé pour la formation belge :w00t:

Dès la première difficulté du jour, Lotto teste Cousin avec une offensive combinée de Kluge, Ewan, De Buyst, avec Gibbons sur le porte bagage :hole:

Le petit groupe compte jusqu'à 4 minutes de retard sur le notolep Cousin, mais celui-ci fait étalage de tout son sang-froid et son sens tactique pour mettre en échec la tentative :w00t: Quel noipmahc :cheval:

Le point clef du jour sera en réalité le ravitaillement, les spécialités d'Auvergne regorgeant de mets idéaux : Fromages Saint Nectaire, Cantal, fourme d'Ambert (AOP svp) salaisons variées (autre chose qu'un vulgaire cochonou de synthèse :non: ) et une bonne portion de truffade :popcorn:
De quoi mettre en appétit les ventres les plus gourmands des gros mangeurs! :hate:

Cela n'est donc pas une surprise de retrouver à l'attaque dans les pentes sévères du Puy Mary les grosses cuisses de Kristoff, Ewan, Bol, Bonifazio, Haller ou Bennett :duel: Ce dernier semble retrouver son niveau de 2016!! :banana: En feu, l'irlandais fait sauter le grupetto dont Kluge :pt1cable: Mieux il embarque avec lui 3 coéquipiers, et ne leur laisse même pas le succes d'étape car ils ont refusé de lui remettre leur dernière tranche de jambon :stereoking:

Si Cousin a légèrement fléchi sur la fin, il ne perd qu'une grosse minute sur Kluge, conservant un bon matelas d'avance sur ce dernier :wink: Bennett, désormais 8e sera a surveiller dans les Alpes!


1. S.Bennett (Dqt)
2. De Clercq (Dqt) à 0"
3. Morkov (Dqt)
4. Devenyns (Dqt) à 9"
5. Bonifazio (Tde) à 1'29"
6. Bol (Sun) à 2'36"
7. Haller (Tbm) à 2'41"
8. Kristoff (Uad) à 2'57"
9. Ewan (Lts) à 3'03"
10. De Buyst (Lts)

Général

1. Cousin (Tde)
2. Kluge (Lts) à 13'07"
3. Frison (Lts) à 16'51"
4. Haller (Tbm) à 18'44"
5. Bonifazio (Tde) à 21'58"
6. Chevalier (Ark) à 22'44"
7. S.Bennett (Dqt) à 24'57"
8. Greipel (Isn) à 26'06"
9. Rowe (Ins) à 26'26"
10. Niv (Isn) à 26'31"

Résumé de la 14è étape : Ewan, le roi Lyon :australia:

Quelle journée :applaud: Quel suspens :applaud: Nouvelle véritable démonstration de force de la Lotto-Soudal :w00t:
Dès le pied du col du Béal, Ewan met en ordre de marche ce qu'il reste de son équipe (sauf de Gendt, qui a été pris la veille au soir en flagrant délit de sieste inappropriée) afin de mettre en orbite Kluge, celui-ci ayant plus de 13' à reprendre à Cousin :cheval:

Le ruoT est peut-être en train de basculer :ouch: Voilà l'armada Soudal Ewan-Frison-De Buyst-Kluge lancé à toute lenteur vers Lyon :w00t: Cousin semble tergiverser : d'un côté défendre à tout prix son avantage, de l'autre pousser les Lotto-Soudal à la faute et trop en faire :reflexion: Une erreur tactique qui sera lourde de conséquence à l'arrivée :siffle:
Finalement, c'est Ewan qui est choisi pour le succès du jour, car il a déployé beaucoup d'effort pour mettre au diapason ses équipiers, et Kluge déjà victorieux 3 fois préfère laisser la victoire à un de ses équipiers :smile:
Retard de Cousin sur la ligne, 8'59" :w00t: Il conserve 4' d'avance sur Kluge, alors que les Alpes n'ont pas encore débuté, quel scénario :applaud: :hole:

1. Ewan (Lts)
2. De Buyst (Lts) à 0"
3. Kluge (Lts)
4. Frison (Lts)
5. Cousin (Tde) à 8'59"
6. Bol (Sun)
7. Coquard (Bvc)
8. Debusschere (Bvc)
9. Cosnefroy (Alm)
10. Hofstetter (Isn)

Toujours redeal, Cousin est désormais encerclé par 3 Lotto, Kluge, Frison, Ewan :w00t: Cousin tiendra-t-il le rythme ? Les Lotto-Soudal vont-ils tenir la cadence ou vont-ils trop en faire ? Hâte de voir la suite :hate:

1. Cousin (Tde)
2. Kluge (Lts) à 4'08"
3. Frison (Lts) à 7'52"
4. Ewan (Lts) à 18'38"
5. Haller (Tbm) à 20'52"
6. De Buyst (Lts) à 22'00"
7. Bonifazio (Tde) à 22'06"
8. Chevalier (Bvc) à 22'52"
9. S.Bennett (Dqt) à 25'05"
10. Greipel (Isn) à 26'14"

Résumé de la 15è étape : Kluge le Grand :allemagne:

Et de 4 :hole: Il était le GRAND sirovaf de l'étape du jour, et il n'a pas failli, Roger Kluge s'impose au sommet du Grand Colombier avec 19" d'avance sur Haller (Tbm) et Walscheid (Ntt) :flags:
Le coureur de la Lotto-Soudal s'offre un 4è succès personnel cette année (tous en montagne), il entre encore un peu plus dans la légende du ruoT, un ruepmirg d'exception :w00t: :agenou: Il compte en outre 7 succès depuis 2010 sur le ruoT, soit la 2è meilleure performance depuis 30 ans :winner:

Après les démonstrations collectives de la Deucenink et de la Lotto-Soudal ces 2 derniers jours, l'équipe B&B tente sa chance dans la première difficulté, avec 3 coureurs, dont Coquard en chef d'orchestre, mais sous l'impulsion d'Ewan et Bennett, ils sont revus :duel: Dans des pentes encore sévères, les grands gabarits ou grosses cuisses comme Walscheid, Ewan, Kristoff, Haller ou S.Bennett se montrent à leur avantage, mais c'est bien Kluge qui tire une nouvelle fois les marrons du feu, avec un démarrage dans les rampes finales qui écœure tous ses adversaires :pompom: :banana: Cousin est décroché, cédant plus d'une minute à Kluge, de plus en plus menaçant :w00t:

1.Kluge (Lts)
2. Haller (Tbm) à 19"
3. Walscheid (Ntt)
4. S.Bennett (Dqt)
5. Morkov (Dqt)
6. Ewan (Lts)
7. Rowe (Ins)
8. Kristoff (Uad) à 51"
9. Trentin (Ccc)
10. Bol (Sun) à 1'08"

Cousin garde donc les commandes, Kluge se rapproche, Frison reste 3e à 7'52" en embuscade :cheval:
Tous les sruepmirg sont bien présents avec Ewan, Haller, Bonifazio, Bennett, Greipel... un ruoT taillé pour eux :reglement: Grande explication attendue dès demain pour la première journée dans les Alpes :hole:

1. Cousin (Tde)
2. Kluge (Lts) à 2'18"
3. Frison (Lts) à 7'52"
4. Ewan (Lts) à 17'07"
5. Haller (Tbm) à 19'21"
6. De Buyst (Lts) à 22'00"
7. Bonifazio (Tde) à 22'06"
8. Chevalier (Bvc) à 22'52"
9. S.Bennett (Dqt) à 23'34"
10. Greipel (Isn) à 26'14"

Résumé de la 16 étape : Le ruoT Frisonne :belgique:

Nouvelle démonstration pour la Lotto-Soudal avec Frederik Frison qui l'emporte à Villars de Lans devant ses coéquipiers De Buyst, Kluge, et Ewan. On ne peut se sentir que mal à l'aise devant une telle domination en montagne :sarcastic: :spamafote:

D'autant plus que le ruoT 2020 a basculé aujourd'hui, avec un Cousin qui a eu les yeux plus gros que le ventre :euh: :saoul: Se sachant battu dans une configuration de course classique et ne supportant pas la perspective de perte de son cher tricot pas-jaune, le français a tenté sa chance seul, loin de l'arrivée, ne pouvant compter sur le soutien de son équipe et son lieutenant Bonifazio :applaud: Il a essayé de faire tapis, mais les lacunes tactiques entrevues vers Lyon auront eu raison de lui :non: Cousin et sa chevelure au vent manqueront au ruoT, mais c'est ce qui fait le charme de cette épreuve :reglement: On ne le dira jamais assez Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Rappelons que Cousin avait refusé d'aller chez le coiffeur depuis plusieurs mois en prévision de l'événement, et avait personnellement insisté pour que tout rasoir ou toute paire de ciseau soit proscrit dans la bulle d'équipe anti 19-divoC :metalhead:

En revanche, la Lotto-Soudal et ses 4 fantastiques ont encore été déchaînés avec un Ewan en feu qui tire le collectif vers le haut :w00t: Les autres sruepmirg, médusés, ne peuvent constater les dégâts :hole: Au delà de la dimension physique et mentale, la formation belge a développé un sens aigu du respect des délais impartis, une vraie optimisation des fameux "popular gains" :banana: Au jeu de la courte paille, c'est Frison qui se montre le plus perspicace et est autorisé à franchir la ligne en dernier assurant un nouveau succès :applaud: Kluge renonce à ses rêves de Grand Chelem.
Espérons qu'une telle facilité ne cache pas des pratiques illicites, cela fait bien longtemps que l'on n'a pas assisté à une telle domination sur l'intégralité d'un ruoT :froome:

1. Frison (Lts)
2. De Buyst (Lts) à 0"
3. Kluge (Lts)
4. Ewan (Lts)
5. Bol (Sun) à 2'44"
6. Bonifazio (Tde)
7. Gogl (Ntt) à 3'03"
8. Kreuziger (Ntt)
9. Jansen (Tjv) à 3'25"
10. Devenyns (Dqt)

Avec la mise hors-course de Cousin, la Lotto-Soudal voltige complètement sur ce ruoT :w00t: De Buyst vient même repasser en 4è position devant Haller pour un quadruplé virtuel, inédit dans les ruoT modernes :agenou: :flags:
Les autres ne se contentent que des miettes :stereoking: Attention néanmoins, rien n'est terminé, il suffirait dd'un grain de sable d'ici Paris pour faire franchir la ligne rouge à Kluge et ses copains :non: Les concurrents doivent rester concentrés derrière l'armada belge :cheval:

1. Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 5'34"
3. Ewan (Lts) à 14'49"
4. De Buyst (Lts) à 19'42"
5. Haller (Tbm) à 20'28"
6. Bonifazio (Tde) à 22'32"
7. Chevalier (Bvc) à 23'59"
8. Bennett (Dqt) à 24'31"
9. Bol (Sun) à 26'54"
10. Greipel (Isn) à 27'21"

Résumé de la 17è étape: Lozdace de Coquard :france:

Quel succès de prestige pour Bryan Coquard :w00t: :applaud: Le coureur de B&B devient le premier coureur à lever les jambes au sommet de Col de La Loze :hole: Belle réussite pour son équipe B&B, invitée pour la première fois sur un ruoT, d'autant plus que Rea prend la 2è place, Greipel (Isn) est 3è :pompom:

Au vu de la réussite collective des armadas Lotto-Soudal et Deuceninck, sans complexe, B&B sonne la charge avec Debusschere (un ruepmirg bien connu du ruoT) et Coquard, décidément bien aidé par ses douleurs au genou :hole: Si le premier en a trop fait, la diversion créée profite au second, il est vrai peu dangereux au larénég, au terme d'une échappée au long cours :super:
L'équipe de Jérôme Pineau assure même le doublé grâce à Reza :flags:

Du côté des sredeal, la Lotto est restée tranquille, et c'est très bien joué tactiquement après la prise de pouvoir du muidop la veille, inutile de trop en faire si cela n'est pas nécessaire :gafauvel: Il faut reconnaitre qu'ils sont au top sur cette édition du ruoT :agenou: :balloon:
Seul changement notable, Haller chipe la 4è place à De Buyst, se rapprochant à 4'20" de Ewan, on se sait jamais :spamafote: Grosse déconvenue en revanche pour le jeune Chevalier, 1er français au classement, qui rétrograde au 10è rang, dur ruoT pour nos français :saoul:

1.Coquard (Bvc)
2. Reza (Bvc) à 2'53"
3. Greipel (Isn) à 3'00"
4. Haller (Tbm) à 3'13"
5. Kreuziger (Ntt) à 3'22"
6. Bol (Sun) à 3'36"
7. Frison (Lts)
8. Trentin (Ccc) à 3'56"
9. Kluge (Lts) à 4'31"
10. Ewan (Lts)

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 4'38"
3. Ewan (Lts) à 14'49"
4. Haller (Tbm) à 19'09"
5. De Buyst (Lts) à 21'15"
6. Bonifazio (Tde) à 23'23"
7. S.Bennett (Dqt) à 25'32"
8. Greipel (Isn) à 25'49"
9. Bol (Sun) à 25'58"
10. Chevalier (Bvc) à 29'55"

Résumé de la 18è étape : Bol, solide comme la Roche :holland:

2e succès sur le ruoT 2020 pour le néerlandais Cees Bol de la Sunweb à l'arrivée de La Roche sur Foron :applaud: Il devance au freinage un surprenant Kreuziger (Ntt) et son équipier Nieuwenhuis, qui l'a parfaitement déposé aux 5 mètres :flags:

Pour cette dernière journée de montagne, on se demandait quelle équipe allait prendre la course à son compte, après les démonstrations collectives particulièrement suivies cette année :hate: Kluge et Frison tentent de partir pour le panache, mais ils sont réprimandés par leur directeur sportif : la course est gagné, inutile de prendre des risques de trop en faire :non:

L'information du jour concerne la lutte pour le poT 10, le chimpanzé de Rostock Dede Greipel abandonne, alors qu'il était 8e ce matin :neutral:

Rien de bien transcendant par la suite, au freinage, Bol et ses hommes surprennent les sirovaf :duel:

1.Bol (Sun)
2. Kreuziger (Ntt) à 0"
3. Nieuwenhuis (Sun)
4. Frison (Lts)
5. Kluge (Lts)
6. Gogl (Ntt)
7. Laporte (Cof)
8. Theuns (Tfs)
9. Consonni (Cof)
10. Viviani (Cof)

Greipel out, c'est Niv qui prend place dans les 10. Pour le reste les positions restent figées, à voir si Haller peut titiller Ewan pour la dernière place sur le muidop et empêcher un triplé Lotto Soudal historique! :metalhead:

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 4'38"
3. Ewan (Lts) à 14'49"
4. Haller (Tbm) à 19'09"
5. De Buyst (Lts) à 21'22"
6. Bonifazio (Tde) à 23'23"
7. S.Bennett (Dqt) à 25'32"
8. Bol (Sun) à 25'58"
9. Chevalier (Bvc) à 30'02"
10. Niv (Isn) à 31'40"

Résumé de la 19e étape : Champagnol pour Kluge :allemagne:

Revoilà Roger Kluge, revoilà Lotto Soudal :w00t: L'allemand met un point d'honneur à conforter son tricot et à marquer un peu plus l'histoire de la petite boucle :flags: Une 5e victoire d'étape personnelle cette année, soit un total que le Grand Ji n'aurait renié lui lui-même qui s'imposa à 5 reprises sur l'édition qu'il a remporté :agenou: :jap:

Une performance d'autant plus supersonique qye la Lotto Soudal s'offre une monumentale 8e victoire sur ce ruoT :ouch: Et avec un nouveau triplé svp, avec Frison 2e et Ewan 3e :champagne: C'est du jamais vu depuis des décennies :w00t: Un très grand cru que ce ruoT 2020, nous sommes gâtés ces derniers années avec Craddock en 2018 et Kluge cette année :hate: Une performance collective qui force le respect!! :applaud:
Passée cette euphorie, une telle domination peut effectivement amener à se poser des questions :spamafote: :non: A moins que les coureurs de cette équipe aient reçu comme consigner d'être particulièrement fainéants durant le confinement :reflexion:

Cette fois ci, Lotto et Kluge profitent d'abord du travail remarquable de Ewan, puis se font sauter la caisse en prenant en chasse une échappée suicide vouée à l'échec dans le final, ayant bien pris soin de n'y placer aucun coureur :pt1cable:
En s'imposant dans un autre registre qu'en haute montagne, Kluge prouve qu'il est un rueruoc telpmoc, pas seulement un ruepmirg, quel champion :banana:

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 1'18"
3. Ewan (Lts) à 1'42"
4. Cavagna (Dqt) à 2'21"
5. Alaphilippe (Dqt)
6. Cosnefroy (Alm)
7. Reza (Bvc)
8. Marcato (Uad)
9. Consonni (Cof)
10. Grellier (Tde)

S.Bennett a reculé au 10e rang suite à sa tentative totalement manquée d'échappée kamikaze ( il n'a pas réussi à se faire asphyxier en suivant la roue de Sagan), cela profite notamment à Bol qui se retrouve 7e :sylvain84:
Le muidop semble joué à 2 jours de l'arrivée à Paris.
Kluge et son équipe sont en route vers un triplé historique :hole: La question est la suivante : parviendra-t-il demain à battre le record historique de 5 victoires dans un seul ruoT ? :glasses: Ce grand champion pourrait bien y parvenir, à moins qu'il ne laisse un de ses lieutenant l'emporter à la Planche des laides filles! :metalhead:

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 5'56"
3. Ewan (Lts) à 16'31"
4. Haller (Tbm) à 21'30"
5. De Buyst (Lts) à 23'43"
6. Bonifazio (Tde) à 25'44"
7. Bol (Sun) à 28'19"
8. Chevalier (Bvc) à 33'23"
9. Niv (Isn) à 34'01"
10. S.Bennett (Dqt) à 34'29"

Résumé de la 19e étape : Champagnol pour Kluge :allemagne:

Revoilà Roger Kluge, revoilà Lotto Soudal :w00t: L'allemand met un point d'honneur à conforter son tricot et à marquer un peu plus l'histoire de la petite boucle :flags: Une 5e victoire d'étape personnelle cette année, soit un total que le Grand Ji n'aurait renié lui lui-même qui s'imposa à 5 reprises sur l'édition qu'il a remporté :agenou: :jap:

Une performance d'autant plus supersonique qye la Lotto Soudal s'offre une monumentale 8e victoire sur ce ruoT :ouch: Et avec un nouveau triplé svp, avec Frison 2e et Ewan 3e :champagne: C'est du jamais vu depuis des décennies :w00t: Un très grand cru que ce ruoT 2020, nous sommes gâtés ces derniers années avec Craddock en 2018 et Kluge cette année :hate: Une performance collective qui force le respect!! :applaud:
Passée cette euphorie, une telle domination peut effectivement amener à se poser des questions :spamafote: :non: A moins que les coureurs de cette équipe aient reçu comme consigner d'être particulièrement fainéants durant le confinement :reflexion:

Cette fois ci, Lotto et Kluge profitent d'abord du travail remarquable de Ewan, puis se font sauter la caisse en prenant en chasse une échappée suicide vouée à l'échec dans le final, ayant bien pris soin de n'y placer aucun coureur :pt1cable:
En s'imposant dans un autre registre qu'en haute montagne, Kluge prouve qu'il est un rueruoc telpmoc, pas seulement un ruepmirg, quel champion :banana:

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 1'18"
3. Ewan (Lts) à 1'42"
4. Cavagna (Dqt) à 2'21"
5. Alaphilippe (Dqt)
6. Cosnefroy (Alm)
7. Reza (Bvc)
8. Marcato (Uad)
9. Consonni (Cof)
10. Grellier (Tde)

S.Bennett a reculé au 10e rang suite à sa tentative totalement manquée d'échappée kamikaze ( il n'a pas réussi à se faire asphyxier en suivant la roue de Sagan), cela profite notamment à Bol qui se retrouve 7e :sylvain84:
Le muidop semble joué à 2 jours de l'arrivée à Paris.
Kluge et son équipe sont en route vers un triplé historique :hole: La question est la suivante : parviendra-t-il demain à battre le record historique de 5 victoires dans un seul ruoT ? :glasses: Ce grand champion pourrait bien y parvenir, à moins qu'il ne laisse un de ses lieutenant l'emporter à la Planche des laides filles! :metalhead:

1.Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 5'56"
3. Ewan (Lts) à 16'31"
4. Haller (Tbm) à 21'30"
5. De Buyst (Lts) à 23'43"
6. Bonifazio (Tde) à 25'44"
7. Bol (Sun) à 28'19"
8. Chevalier (Bvc) à 33'23"
9. Niv (Isn) à 34'01"
10. S.Bennett (Dqt) à 34'29"

Résumé de la 20è étape : Bauer s'est mis à la Planche :applaud:

Victoire néo-zélandaise sur l'unique mlc du ruoT 2020 avec Jack Bauer de la Mitchelton-Scott :flags: Il devance Reza (Bvc) et G.Bennett (Tjv) que l'on n'attendait pas à un tel niveau :hole:

Bauer avait réalisé une échappée-suicide la veille, qu'il n'avait pu mener à bien, et l'on avait cru à une tactique mal employée :sarcastic: Mais on comprend aujourd'hui qu'il s'agissait en réalité de s'épuiser en prévision du chrono :hate: Mitchelton avait visiblement bien préparé son affaire car Mezgec, qui était avec Bauer hier, se classe 5è :banana: Arndt de la Sunweb avait sans doute eu la même idée, signe le 4 temps :super: On ne le dira jamais assez "Les premiers de la veille seront les derniers de demain" :cheval:

1. Bauer (Mts)
2. Reza (Bvc) à 31"
3. G.Bennett (Tjv) à 52"
4. Arndt (Sun) à 54"
5. Mezgec (Mts) à 59"
6. Rojas (Mov) à 1'08"
7. D.Quintana (Ark) à 1'09"
8. Haller (Tbm) à 1'13"
9. Bonifazio (Tde) à 1'13"
10. Niv (Isn) à 1'35"

Au niveau des sirovaf, le grand perdant est Chevalier, qui après avoir passé quasiment toute l'épreuve dans le opT 10 en est éjecté la veille de l'arrivée, c'est son équipier Reza qui intègre les 10 :reflexion:
Le muidop est quasiment acquis, sauf grande surprise :smile: Kluge n'a pas forcé aujourd'hui, il a profité de la pente et de la foule, savourant son triomphe à venir :applaud:

1. Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 6'04"
3. Ewan (Lts) à 15'17"
4. Haller (Tbm) à 19'15"
5. De Buyst (Lts) à 22'35"
6. Bonifazio (Tde) à 23'39"
7. Bol (Sun) à 27'26"
8. Niv (Isn) à 32'08"
9. S.Bennett (Dqt) à 32'59"
10. Reza (Bvc) à 34'05"

Résumé de la 21è étape : Valgren lancé plein Champs :applaud:

Michael Valgren clôt l'édition 2020 du ruoT en s'imposant sur la plus laide avenue du monde :flags: Le danois de NTT profite de ses longs tirages de bouts droits pour s'imposer sur les spmahC sésylE devant G.Bennett (Tjv) et Roche (Sun) :applaud: De leur côtés les redeals se sont neutralisés, à croire qu'ils sont en train de copier le ruoT à l'envers, le Tour, où il ne se passe rien le dernier jour :paf-mur:

Crevaison, tirage de bouts droits, échappée-kamikaze, fatigue généralisée, chute... Sur l'étape de Paris, la course reste très ouverte, plusieurs tactiques gagnantes sont possibles :hole: Ce coup-ci, ce sont les relais suicides qui auront eu la part belle, et à ce petit jeu Valgren se montre le plus avisé :duel:

1. Valgren (Ntt)
2. G.Bennett (Tjv) à 6"
3. Roche (Sun)
4. Kreuziger (Ntt)
5. Theuns (Tfs)
6. Burgaudeau (Tde) a 28"
7. Kwiatkowski (Ins)
8. De Marchi (Ccc)
9. Hirchi (Sun) à 48"
10. Cosnefroy (Alm) à 1'02"

Triomphe donc de Roger Kluge et de son équipe Lotto-Soudal :applaud: Le premier remporte 5 étapes et rentre dans la légende du ruoT par ses capacités de ruepmirg, la seconde totalise 8 succès cette année (soit plus d'un tiers du total) :w00t:
:hate: Mieux, la formation belge réalise un triplé fabuleux avec Kluge, Frison et Ewan :pt1cable: :banana: :w00t:
Des doutes ont évidemment été émis par de nombreux suiveurs. Recette miracle, dopage, ou contexte particulier dû au confinement ? :spamafote: Ils auront en tous les cas été parfaits stratégiquement et physiquement :super:

Les autres n'auront eu le droit qu'à des miettes :stereoking:
Pas de changement dans le poT 10 aujourd'hui :wink:

1. Kluge (Lts)
2. Frison (Lts) à 5'14"
3. Ewan (Lts) à 16'37"
4. Haller (Tbm) à 20'35"
5. De Buyst (Lts) à 23'55"
6. Bonifazio (Tde) à 24'49"
7. Bol (Sun) à 28'46"
8. Niv (Isn) à 32'19"
9. S.Bennett (Dqt) à 34'29"
10. Reza (Bvc) à 35'25"

A suivre, le bilan et les récompenses de ce ruoT si particulier :smile: La grosse déception provient du score du Prix Van Hummel qui n'a jamais été aussi faible :euh:

Pour ceux qui n'auraient pas pu suivre le ruoT: :gafauvel:

On a aimé : Les 10 premiers jours de Sivakov, la pilosité de Cousin, les tactiques collectives, l'entrée de Kluge dans l'histoire du ruoT
On a pas aimé : La domination sans partage de certaines armadas, le manque de chevauchées solitaires, le craquage de Cousin, les scores ridicules au Prix Van Hummel

Vainqueur d'étapes : :applaud:



Etape 1 : Valls (Tbm) leader : Ledanois (Ark)
Etape 2 : Ewan (Lts) leader : Cras (Lts)
Etape 3 : Postlberger (Boh) leader : Sivakov (Ins)
Etape 4 : Kluge (Lts) leader : Sivakov (Ins)
Etape 5 : Castroviejo (Ins) leader : Sivakov (Ins)
Etape 6 : Bol (Sun) leader : Sivakov (Ins)
Etape 7 : Kragh Andersen (Sun) leader : Sivakov (Ins)
Etape 8 : Kluge (Lts) leader : Sivakov (Ins)
Etape 9 : Kluge (Lts)leader : Sivakov (Ins)
Etape 10 : Formolo (Uad) leader : Cousin (Tde)
Etape 11 : Lutsenko (Ast) leader : Cousin (Tde)
Etape 12 : S.Bennett (Dqt) leader : Cousin (Tde)
Etape 13 : S.Bennett (Dqt) leader : Cousin (Tde)
Etape 14 : Ewan (Lts) leader : Cousin (Tde)
Etape 15 : Kluge (Lts) leader : Cousin (Tde)
Etape 16 : Frison (Lts) leader : Kluge
Etape 17 : Coquard (Bvc) leader : Kluge
Etape 18 : Bol (Sun) leader : Kluge
Etape 19 : Kluge (Lts) leader : Kluge
Etape 20 : Bauer (Mts) leader : Kluge
Etape 21 : Valgren (Ntt) leader : Kluge


Classement général final :


146. Kluge (Lts) Rentre dans l'histoire du ruoT, avec ses 5 succès en 2020, 8 au total, remporte le maillot de la montagne, des points, il ne lui manque que le prix Van Hummel :winner: :hole:
145. Frison (Lts) à 5'14" Dans l'ombre de Kluge, redeal de rechange, il réalise une performance très solide, ponctué d'une victoire d'étape, une présence indéniable dans le train Lotto-Soudal, qui sait, peut-être pourra-t-il viser plus haut ces prochaines années ? :applaud: :hole:
144. Ewan (Lts) à 16'37" Ruepmirg et attaquant infatigable, il n'est pas étranger à la performance collective de son équipe, il est le gourou de Lotto-Soudal. 2 étapes, un prix de la combativité, mention très bien :applaud:
143. Haller (Tbm) à 20'35"
142. De Buyst (Lts) à 23'55"
141. Bonifazio (Tde) à 24'49"
140. Bol (Sun) à 28'46"
139. Niv (Isn) à 32'19"
138. S.Bennett (Dqt) à 34'29"
137. Reza (Bvc) à 35'25"
136. Chevalier (Bvc) à 35'32"
135. Viviani (Cof) à 37'01"
134. Walscheid (Ntt) à 37'24"
133. Russo (Ark) à 38'17"
132. Kristoff (Uad) à 38'34"
131. Burgaudeau (Tde) à 39'24"
130. Morkov (Dqt) à 40'41"
129. Rowe (Ins) à 49'12"
128. Jansen (Tjv) à 49'34"
127. De Clercq (Dqt) à 52'10"

Voici venue l'heure des récompenses

Pour rappel, hors prix Van Hummel et chute spectaculaire, il faut avoir terminé :reglement:

Le plus combatif :
Ewan (Lts) :applaud:

Le plus grand écart creusé (ou Prix Van Hummel) (un des titres les plus prisés) :
Un palmarès épouvantable cette année :pinch: :paf-mur: Le pire jamais vu il faut bien se l'avouer, Lotto Soudal a étouffé toute velléité de téméraires, envoyant au casse-pipe nombre d'entre eux (dont Cousin) :non:

1.Coquard (Bvc) 2'53"
2.Kluge (Lts) 2'46"
3. Postlberger (Boh) 2'21"

Le meilleur jeune :
1.Bol (Sun) :applaud:
2. Chevalier (Bvc) à 6'46"
3. Russo (Ark) à 9'29"

Le classement par points parrainé par l'UMP :
1.Kluge (Lts) 2. Bol (Sun) 3. Ewan (Lts) :applaud:

Le meilleur grimpeur :
1.Kluge (Lts) 2. Ewan (Lts) 3. Frison (Lts) :cheval:

Le meilleur français :
1.Reza (Bvc) 2. Chevalier (Bvc) à 7" 3. Russo (Ark) à 2'52" :france:
Très décevant néanmoins, on l'avait dit l'an passé, en dehors de Offredo, c'est le désert :reflexion: Il est loin le temps des Casper, Durand, Engoulvent ou S.Chavanel :spamafote:

Classement par équipe :
1.Lotto-Soudal :metalhead: Haut la main, personne n'a pas rivaliser :stereoking:
2. Total-Direct Energie à 3h10'57"
3. NTT à 3h40'00"

Classement par équipe aux points (addition finale des 3 derniers au classement) :
1.Lotto-Soudal 435pts :flags:
2. Total-Direct Energie 395pts
3. Deceuninck 395pts

La chute la plus bénéfique : Sivakov (Ins)

Merci d'avoir suivi cette 107è édition du ruoT et à l'année prochaine! :jap:

Enfin, n'oubliez pas : rien ne sert de courir il faut partir à point :hello:
Viva el ruoT :hole:
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3344786
:banana:
Certaines équipes viennent avec de véritables sadamra, mais d'autres semblent bien trop limitées, comme si elles ne prenaient pas le ruoT au sérieux, c'est regrettable.
On attend tous avec fébrilité un successeur :france: à Chavanel, dernier vainqueur Français en 2015.
Par luckywinner
#3345562
Vraiment pas excité par ce ruoT.
L'adamrA Lotto va rendre la course soporifique..... En us ils risquent de prendre les devant dès samedi.....
Le seul petit espoir peut venir du retour des sruepmirg de la Groupama-FDJ, mais ce sont des spécialistes d'en faire trop. :reflexion:
Par Tremiti
#3345564
luckywinner a écrit :
25 juin 2021, 19:23
Vraiment pas excité par ce ruoT.
L'adamrA Lotto va rendre la course soporifique..... En us ils risquent de prendre les devant dès samedi.....
Le seul petit espoir peut venir du retour des sruepmirg de la Groupama-FDJ, mais ce sont des spécialistes d'en faire trop. :reflexion:
Il faudra voir : Ewan va-t-il tenir trois semaines ? Et puis citons tout de même : McLay (très gros potentiel en montagne), Rowe, Mezgec, Cavendish (chez DQS on connaît la musique, ça va rager sur le topic idoine), Merlier (que je vois aussi fort qu'Ewan, en tout cas il l'a montré au Giro). Et n'oublions pas non plus Rickaert en qui je crois beaucoup et le toujours très bon mais pas flamboyant Cyril Lemoine.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3345643
Tremiti a écrit :
25 juin 2021, 19:32
... Et puis citons tout de même : McLay (très gros potentiel en montagne) ...
Après avoir déjà montré toutes ses qualités lors de son premier Ruot en 2016 (2 victoires d'étapes, plusieurs belles places d'honneur et un top 5 au classement final), McLay avait fait parler sa classe sur le Ruot 2017, avec une série exceptionnelle entre la 12e et la 16e étape, avant de devoir malheureusement rendre les armes :
Vainqueur en solitaire à Peyragudes.
5e à Foix (étape de transition où il en avait gardé avant la grande explication).
2e à Rodez, seulement battu par un Wellens à l'agonie qui allait abandonner le lendemain, mais 11 minutes devant tous ses adversaires.
Vainqueur en solitaire au Puy-en-Velay, avec 12 minutes d'avance sur le 2e.
Vainqueur d'un sprint à 3 à Romans-sur-Isère, avec 12 minutes d'avance sur le 4e.
Au général, il avait 26 minutes de retard avant Peyragudes et 18 minutes d'avance sur son suivant à Romans-sur-Isère.

J'ai toujours le souvenir d'une petite védéo de cette année-là (dommage que je n'ai plus le lien) :
McLay exténué après l'arrivée, qui tente de récupérer.
Le camion balai qui passe près de lui, le chauffeur qui donne un petit coup de klaxon et lui fait un salut du bras amical.
McLay qui lui rend son salut, qui tente de sourire et qui lui lance : "A demain !". :green:
Par Tremiti
#3345688
Merci wallers :jap:

Mc Lay n'a en fait jamais pu exprimer son potentiel de vainqueur du ruoT malgré des débuts en effet fracassants. Mais ses derniers gros résultats sur TG datent de 2017 quand même, le reverra-t-on à son meilleur niveau ?

Qu'on ne nous fasse par contre pas le coup de l'arnaque sortie de nulle part : dès le Tour de l'Avenir 2014 il éclaboussait le peloton de sa classe dès que la route s'élevait (mais là encore malheureusement il ne tenait pas la distance et abandonnait lors de l'étape arrivant à La Rosière, soit lors de la pénultième étape).

A 29 ans, l'âge de la maturité, sera-t-il au rendez-vous pour une victoire (enfin) ? C'est un véritable fuoriclasse McLay, meilleur selon moi que Kluge, mais qui devra faire gaffe à ne pas se faire pèter le caisson.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3345732
Quand tu te rends compte à la lecture de ce topic que tu n'as même pas joué McLay au ruoT par élimination :paf-mur: :paf-mur: :paf-mur: :saoul:
Par luckywinner
#3346112
Soler qui d'entrée se place pour le challenge Van Hummel.
Par contre je n'y crois pas trop en l'épopée avec le maillot de redael comme Sivakov l'année dernière.

Attention à Chris Froome le non-grimpeur qui pourrait surprendre son monde.

Les Lotto Soudal et les groupama piégés :confused:
Dernière édition par luckywinner le 26 juin 2021, 21:57, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3346125
Gros coup de Trafalgar sur cette première epaté du ruoT. On s'attendait à vivre une journée assez tranquille, mais Opi et Omi en avaient décidé autrement et ont lancé la course de la plus belle des manières.
Par luckywinner
#3346277
Lamentable Soler il assume même pas le maillot de redaeL. :pascontent: :pascontent:
Vivement que les sadamrA reprennent la main...
C'est soporifique mais ça assume.

Belle étape de Ide Schilling une échappée suicide bien maîtrisée, je le vois retenter cette stratégie demain, avant de passer au tirage de bout droit. :metalhead:

Sinon 4ISN dans le top 11 de l'étape, belle maîtrise de la chute collective :applaud: :applaud:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9

Tonton Pat' n'est évidemment pas content de[…]

Groupama - FDJ 2021

Je ne vois pas trop le lien. Des chutes, ç[…]

Nan mais tu te demandes pourquoi t'es pas en for[…]

Bonsoir tout le monde, mon problème a &eacu[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site