Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Quelle note pour la saison de TDE ?

entre 0 et 5
20
53%
entre 5 et 8
15
39%
entre 8 et 11
3
8%
entre 11 et 14
Aucun vote
0%
#3257340
Après une année 2019 pleine de satisfactions, on ne peut pas dire qu’il en ait été de même en 2020, où de bout de bout, les performances des coureurs de la formation Total Direct Energie se sont révélées être catastrophiques, à de rares exceptions près.

Une victoire sur un bien faible Paris-Nice pour maigre consolation


Si Bonifazio a remporté une étape d’un Paris-Nice dont le plateau ressemblait plus à une épreuve Pro Series qu’à une course du World-Tour et que Turgis a brillé en signant un top 5 sur le Tour des Flandres, c’est bien les seules satisfactions de cette saison 2020 à oublier très rapidement.

La faillite des leaders

Que ce soit Niki Terpstra ou Lilian Calmejane, les leaders de Total Direct Energie sont en grande partie responsables de cette année noire chez TDE. Et même si le premier cité a été blessé, il affiche un bilan archi faible, avec comme meilleur résultat, une huitième place obtenue lors d’une étape du Saudi Tour. Quant à Lilian Calmejane, il était lui aussi bien loin du compte, et malheureusement plus à l’aise pour se faire remarquer sur les réseaux sociaux que sur son vélo.

Et un groupe au niveau d’une petite Pro Conti

Derrière cela n’a guère été mieux, et si l’on met de côté Manzin qui a levé les bras sur les routes de la Tropicale Amissa Bongo, aucune performance n’est à relever, et l’équipe a été inexistante lors du grand rendez-vous de sa saison, c’est à dire le Tour de France, où, que ce soit en terme de résultats ou de comportement, elle a été à des années lumières de sa concurrente B&B Hôtels. Et à part Julien Simon qui s’est un peu montré, on ne peut pas dire que les choses se soient améliorées lors de la Vuelta. Bilan, aucune victoire depuis Paris-Nice pour Total Direct Energie, et seulement 11 podiums sur l’ensemble de la saison. Pire encore, la formation de Jean-René Bernaudeau a terminé très loin au classement UCI, à plus de 3 000 points d’Alpecin – Fenix !

Et au vu du ratio qualité de l’effectif sur le papier et résultats sur la route, c’est de loin le pire bilan de l’année en Pro Conti.

La note de la rédaction : 6,2
#3257346
Pour moi ça vaut un 4.
Ils nous ont fait la totale entre Calmejane pas au niveau, Terpstra malchanceux avec sa blessure mais trop peu performant avant, les saisons des Taaramae, Grellier, Hivert ou Ligthart qu'on oubliera très facilement.
Bonifazio et Turgis ont eu un moment de gloire chacun sinon ils ont été décevants le reste du temps.
Sicard, Manzin et Simon sont ceux qui ont parfois relevé le niveau par contre ils sous performaient ensuite.
#3257347
Pour moi c'est 3 pour les deux belles victoires de Bonifazio en début de saison et le magnifique Ronde de Turgis. Tout et à jeter sinon cette année avec un Manzin incapable de scorer sur des plateaux faméliques.
Lilian Calmejane il suffit de trainer un peu sur le topicde l'équipe pour voir ce que l'on en pense. Il y a une vraie rupture, il n'avait plus envie et ca se voyait et tant mieux qu'il ne soit pas conservé. Avec son salaire on aura réussit à se payer une belle brochette de grimpeur/puncheurs.
Niki Terpstra est retombé une nouvelle fois cette année avec un longue interruption. C'est déjà un miracle qu'il ait participé à la campagne de classique et à la Vuelta. J'espère qu'il retrouvera un petit niveau pour servir d'équipier à Turgis qui est revenus très forts après une fin de saison 2019 finit sur les rotules et un début de saison où cela s'était vraiment fait ressentir.

Il faut faire table rase et sans invitations cette année le Team devra être à fond sur toutes les courses à commencer par les .1 ou il faut se replacer comme une des grandes équipes française.

Edit: Il va de soi que les saisons de Taaramae ( :elephant: :elephant: ), Grellier qui a pourtant fait le Tour... ( :elephant: :elephant: :elephant: :elephant: ) et d'Hivert sont plus qu'à oublier.
#3257362
6 pour moi uniquement grâce aux deux cités, Bonifazio et Turgis.
J'ajoute au rang des déceptions Van Gestel qui devait beaucoup apporter au vu de sa saison 2019.

Et un petit motif d'espoir, le recrutement 2021 n'a pas l'air mauvais: Latour, Geniez, de la Parte, Vuillermoz et surtout Doubey en qui je crois pas mal.
#3257368
J'avoue trouver ta note un peu rude en comparaison d'autres.

Je reconnais bien volontiers que la saison de l'équipe est mauvaise, mais leur donner 6.2, et donner 12.4 à B&B c'est soit se baser uniquement sur le TDF pour noter, soit avoir surnoté B&B !

Bonifazio a gagné sur Paris-Nice en WT devant Sagan, Bouhanni, Degenkolb, Coquard, Viviani ou Nizzolo, et non sur une petite Pro Séries. Et Turgis fait 4 d'une des plus prestigieuses courses de l'année. Rien que pour ça l'équipe mérite plus que 6.

L'équipe ne fait que 11 podiums, mais en comparaison, B&B Hôtels en fait 13, dont 4 sur une 2.2 et 2 en Malaisie sur des courses moyennement relevées.

TDE a souffert notamment parce que la compo sur le Tour n'était pas bonne. Il ne fallait pas prendre Calmejane qui était encore blessé, et qui n'a servi à rien sauf prendre la place d'un autre, et à mon avis prendre Petit pour lancer Bonifazio ou Turgis. Ce qui aurait également permis de laisser plus de libertés à Turgis et ne pas le laisser dans son rôle de poisson pilote pour Bonifazio qui n'avancait pas. Pendant ce temps le reste du groupe n'a pas été au niveau sur les autres courses du calendrier (Taaramae :euh: ), notamment à cause d'un grand nombre d'absents.

On peut reconnaître un certain manque de chance, avec un avalanche de blessés au pire moment. Grosse chute de Terpstra, qui a repris plus tôt que prévu, de Calmejane qui ne s'en est jamais remis, de Simon qui est un coureur fiable et régulier, et qui aurait sûrement bcp apporté sur le Tour, d'Ourselin, qui était en forme et aurait sûrement fait le Tour. Et avec ça les blessure de Gaudin qui n'a presque pas couru et Bonifazio sur le Dauphiné, qui n'était donc pas à 100% sur le Tour. Ca fait beaucoup.

Comme on pouvait le craindre en voyant l'effectif, le manque de grimpeurs s'est fait ressentir, et le trop plein de coureurs moyens voir inutiles a coûté cher à l'équipe.

Bons points pour Ferron et Gaillard, qui se sont bien comportés en fin de saison, et Sicard qui est toujours régulier.

Ils ne méritent pas du tout la moyenne, mais plus que 6 quand-même au vu des circonstances.
Dernière édition par gaumeboss le 09 nov. 2020, 10:09, édité 2 fois.
#3257371
pour moi ça vaut 5.
Pas épargnés par les blessures il faut le reconnaitre

Points positifs :
Bonifazio seulement 2 victoires mais avec la manière et Turgis en pompier comme d'habitude pour sauver les meubles un peu partout et tout le temps. Et Sicard qui, vu son niveau habituel, a plutôt été satisfaisant. Pour moi c'est un bon équipier, mais il n'avait pas de leader cette année.

Du côté neutre : Van Gestel début de saison encourageant mais du mal à la reprise, Simon pas mal blessé mais correct sur la Vuelta où il a semblé au niveau, et une placette sur la Drôme classic, il sauve (à peine) les meubles sur les ardennaises en étant de retour de blessure. Soupe également, pas toujours au niveau mais très bien sur le Saudi Tour et énorme boulot pour Turgis sur le Ronde. le tour a semblé trop difficile pour lui.
Sinon chez les jeunes, on attend toujours le déclic chez Burgaudeau, mais il est encore très jeune. Ferron mine de rien pro depuis août seulement semble prometteur après son gros stage la saison passée, Gaillard début de saison très compliqué mais un déclic pendant le confinement a fait qu'il a semblé bien mieux après la reprise. Maitre semble parti pour être un très bon équipier.
Décevants mais quelques espoirs:
    Manzin, même s'il a gagné sur la tropicale il a été en difficulté sur la course. et toute la première partie de saison. A la reprise bien mieux, avec qq top 10 sur Tirreno, BinckBank et la Vuelta, et Paris Tours où il était bien placé mais est victime d'un ennui mécanique. Mais rien de flamboyant, éjecter Boudat pour lui n'était pas forcément une bonne idée
      Petit, pas grand chose, à part un très bon travail de PP pour Manzin sur le BBT et Tirreno
      A oublier : Cabot, Ourselin (même s'il a semblé en forme sur le tour de l'Ain avant sa chute), Grellier, Ligthart, Léo Boni, Gaudin, Cousin, Sellier, Hivert, Calmejane. Et je ne mentionne même pas Taaramae, bon courage à Wanty.

      Bref que retenir de la saison : Boni 2 victoires avec la manière, même si les plateaux n'étaient pas déments, l'anticipation du sprint sur le saudi tour m'a fait plaisir.
      Turgis, 4e du ronde, qq places d'honneur et vraiment bon pour placer Boni sur le tour (mais Boni n'était pas capable de sprinter)
      La saison aura permis de lancer des jeunes.
      Le mercato, beaucoup de paris, mais ça va changer la donne en montagne a priori
      Le départ de Calmej qui va faire du bien à l'équipe.
      Tout le reste à oublier, une saison au niveau de B&B mais avec un effectif bien meilleur qui était censé plutôt rivaliser avec Wanty et Alpecin. Bref après une belle année 2019 que ce fut difficile. La prochaine saison sera bien mieux réussie sans aucun doute, malgré une probable non participation au tour (dommage la première année depuis longtemps où l'équipe a un effectif qui n'est pas taillé pour y être invisible)
      #3257376
      CPTmatros a écrit :
      09 nov. 2020, 09:59
      6 pour moi uniquement grâce aux deux cités, Bonifazio et Turgis.
      J'ajoute au rang des déceptions Van Gestel qui devait beaucoup apporter au vu de sa saison 2019.

      Et un petit motif d'espoir, le recrutement 2021 n'a pas l'air mauvais: Latour, Geniez, de la Parte, Vuillermoz et surtout Doubey en qui je crois pas mal.
      Pour le recrutement 2021, il y Latour, Geniez et Vuillermoz qui doivent retrouver leur niveau.
      Ils ont la fâcheuse tendance à être irréguliers depuis 2 ans au moins et être trop souvent quelconque alors qu'ils doivent apporter une plus value.
      Sinon c'est un bon recrutement axé montagne car on voyait Total galéré côté grimpeur.
      #3257378
      gaumeboss a écrit :
      09 nov. 2020, 10:02
      J'avoue trouver ta note un peu rude en comparaison d'autres.

      Je reconnais bien volontiers que la saison de l'équipe est mauvaise, mais leur donner 6.2, et donner 12.4 à B&B c'est soit se baser uniquement sur le TDF pour noter, soit avoir surnoté B&B !
      je pense que c'est une note qui se base sur les attentes en début de saison, après la saison 2019, TDE était attendu, avec un bon effectif pour une ProTeam. De son côté B&B personne n'en attendait grand chose, à part Coquard.
      Mais Rolland a trouvé un second souffle, Pacher continue de progresser et Mozzato est prometteur. Ils ont visé le Tour cette année, clairement, pour avoir à nouveau une invitation quitte à être invisible toute la première partie de saison, c'était annoncé et on ne peut pas redire grand chose là dessus, ils ont réussi.
      Donc meilleure note car leurs objectifs sont atteints : exister sur le tour et avoir des leaders autres que Coquard (Mozzato, Rolland et Pacher même s'il n'accroche pas de podium cette année ).
      #3257379
      Rondeville a écrit :
      09 nov. 2020, 10:16
      Aucun commentaire n'évoque Romain Cardis, 3e UCI pour l'équipe et auteur d'une belle saison, il n'y a pas à dire, être régulier et fiable ne paie pas. C'était probablement plus stimulant de tirer sur Schönberger sans raison que de mettre en valeur des coureurs qui font discrètement tourner la machine et malgré tout plongent en troisième division. C'est dommage de cantonner ces bilans a un rôle putassier alors qu'ils pourraient apporter quelque chose de plus intéressant et positif, mais ça n'est qu'un avis.

      Je vois aussi Dries Van Gestel au rang des déceptions, ce qui m'étonne un peu en sachant qu'il réalise des placettes tout au long de la saison et qu'il n'a jamais fait ni plus ni moins chez Topsport. Sa performance l'an dernier sur le Tour des Flandres a probablement faussé les jugements, je vous invite à jeter un oeil à ses saisons passées.
      Effectivement j'ai oublié Cardis qui est ni une satisfaction ni une déception, il est à son niveau, capable de scorer parfois malgré un manque de régularité. Son départ est dommageable, il va manquer un 3e sprinter dans l'équipe. Il n'est pas 3e scoreur parce qu'il fait une saison particulièrement bonne mais plutôt car le naufrage collectif de l'équipe le lui permet, sa place pour moi avec sa saison aurait dû être autour de la 8e place de l'équipe avec ce nombre de points.
      #3257380
      Rondeville a écrit :
      09 nov. 2020, 10:16
      Aucun commentaire n'évoque Romain Cardis, 3e UCI pour l'équipe et auteur d'une belle saison, il n'y a pas à dire, être régulier et fiable ne paie pas. C'était probablement plus stimulant de tirer sur Schönberger sans raison que de mettre en valeur des coureurs qui font discrètement tourner la machine et malgré tout plongent en troisième division. C'est dommage de cantonner ces bilans à un rôle putassier alors qu'ils pourraient apporter quelque chose de plus intéressant et positif, mais ça n'est qu'un avis de ma part.

      Je vois aussi Dries Van Gestel au rang des déceptions, ce qui m'étonne un peu en sachant qu'il réalise des placettes tout au long de la saison et qu'il n'a jamais fait ni plus ni moins chez Topsport. Sa performance l'an dernier sur le Tour des Flandres a probablement faussé les jugements, je vous invite à jeter un oeil à ses saisons passées.
      Mouais c'est vrai qu'il a fait plus ou moins ce qu'il faisait chez Topsport à y regarder de plus près.
      Néanmoins, un tout petit moins régulier, je dirais.
      #3257385
      Rondeville a écrit :
      09 nov. 2020, 10:16
      Aucun commentaire n'évoque Romain Cardis, 3e UCI pour l'équipe et auteur d'une belle saison, il n'y a pas à dire, être régulier et fiable ne paie pas. C'était probablement plus stimulant de tirer sur Schönberger sans raison que de mettre en valeur des coureurs qui font discrètement tourner la machine et malgré tout plongent en troisième division. C'est dommage de cantonner ces bilans à un rôle putassier alors qu'ils pourraient apporter quelque chose de plus intéressant et positif, mais ça n'est qu'un avis de ma part.

      Je vois aussi Dries Van Gestel au rang des déceptions, ce qui m'étonne un peu en sachant qu'il réalise des placettes tout au long de la saison et qu'il n'a jamais fait ni plus ni moins chez Topsport. Sa performance l'an dernier sur le Tour des Flandres a probablement faussé les jugements, je vous invite à jeter un oeil à ses saisons passées.
      :kisskiss:

      @Gaumeboss, la note de l'équipe est peut être dure, mais je m'aperçois que les membres de VCN le sont encore plus que nous :wink:
      #3257386
      Rondeville a écrit :
      09 nov. 2020, 10:16
      Aucun commentaire n'évoque Romain Cardis, 3e UCI pour l'équipe et auteur d'une belle saison, il n'y a pas à dire, être régulier et fiable ne paie pas. C'était probablement plus stimulant de tirer sur Schönberger sans raison que de mettre en valeur des coureurs qui font discrètement tourner la machine et malgré tout plongent en troisième division. C'est dommage de cantonner ces bilans à un rôle putassier alors qu'ils pourraient apporter quelque chose de plus intéressant et positif, mais ça n'est qu'un avis de ma part.

      Je vois aussi Dries Van Gestel au rang des déceptions, ce qui m'étonne un peu en sachant qu'il réalise des placettes tout au long de la saison et qu'il n'a jamais fait ni plus ni moins chez Topsport. Sa performance l'an dernier sur le Tour des Flandres a probablement faussé les jugements, je vous invite à jeter un oeil à ses saisons passées.
      Tu as raison pour Cardis, et même pour Van Gestel. Ils ont fait parti des coureurs réguliers et ont fait une saison tout à fait correcte. Cardis aurait mérité plus de considération selon moi.
      #3257388
      charlix a écrit :
      09 nov. 2020, 10:26
      Rondeville a écrit :
      09 nov. 2020, 10:16
      Aucun commentaire n'évoque Romain Cardis, 3e UCI pour l'équipe et auteur d'une belle saison, il n'y a pas à dire, être régulier et fiable ne paie pas. C'était probablement plus stimulant de tirer sur Schönberger sans raison que de mettre en valeur des coureurs qui font discrètement tourner la machine et malgré tout plongent en troisième division. C'est dommage de cantonner ces bilans à un rôle putassier alors qu'ils pourraient apporter quelque chose de plus intéressant et positif, mais ça n'est qu'un avis de ma part.

      Je vois aussi Dries Van Gestel au rang des déceptions, ce qui m'étonne un peu en sachant qu'il réalise des placettes tout au long de la saison et qu'il n'a jamais fait ni plus ni moins chez Topsport. Sa performance l'an dernier sur le Tour des Flandres a probablement faussé les jugements, je vous invite à jeter un oeil à ses saisons passées.
      :kisskiss:

      @Gaumeboss, la note de l'équipe est peut être dure, mais je m'aperçois que les membres de VCN le sont encore plus que nous :wink:
      C'est clair ! :jesors:
      #3257735
      Clairement un 5 pour moi....

      Heureusement turgis et Simon étaient là...

      Bonifazio je l'attendais mieux que ça au tour notamment, il avait clairement une carte à jouer... Surtout quand on fait la comparaison avec le tdf de coquard.

      Cette équipe a foire sa saison en reniant son identité à savoir miser sur 2 leaders au lieu d'un collectif aventurier et flamboyants... Avec 1 leader blessé et qui ne retrouvera jamais son niveau du Wolfpack, et 1 autre complètement démotivé et hors de forme, l'équipe était clairement trop faible avec des équipiers incapables de briller en échappée.

      Plutôt d'accord sur les commentaires sur cardis et vangestel, mais ça reste quand même triste de devoir aller chercher leur placettes pour les faire sortir de ce naufrage.

      Leur recrutement 2021 me plaît par contre, en attendant de voir leur tactique. Et pourquoi pas un titre de champion de France si le parcours s'y prête...
      #3257747
      Pour Bonifazio ne pas négliger sur le Tour qu'il tombe deux trois fois sur la première étape et arrive lanterne rouge pile dans les délais. Sur les 4 étapes qui suivent il a énormément de mal et envisage même l'abandon car n'ayant pas de force. Cela explique pour beaucoup certaines absences sur les sprint et sont manque réel de force. Pas de chance pour le coup :wink:
      Giro 2021

      Pinot is back :metalhead: :metalhead: Si en […]

      Il est vraiment mal placé pour donner […]

      Jérémy Roy rejoint le staff en quali[…]

      Challenge 2021 - les Equipes

      C'est bon pour moi

      Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site