Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Quelle note pour la saison de B&B Hôtels – Vital Concept ?

0 à 5
2
5%
5 à 10
8
18%
10 à 15
30
68%
15 à 20
4
9%
#3254363
Bilans 2020 : test réussi pour B&B Hôtels – Vital Concept !



Image


Après Nippo – Delko One Provence, la rédaction attaque son deuxième bilan de la saison 2020 avec B&B Hôtels – Vital Concept, la formation de Jérôme Pineau, qui a participé cette année pour la première fois de sa carrière au Tour de France. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les « Men in Glaz » ont fait honneur à leur invitation.

Un début de saison mitigé

Jérôme Pineau n’avait pas été tendre envers les équipes qui se rendent en Asie ou hors d’Europe pour aller chercher des points UCI, pourtant c’est suite à un voyage en Malaisie que sa formation a remporté son seul succès jusqu’à la coupure, et ce grâce à Johan Le Bon. Un bloc asiatique (Malaisie et Arabie Saoudite) qui finalement a été une bonne idée, car sans ça, la formation bretonne aurait entamé le confinement avec pour bilan une bien maigre 4ème place obtenue lors du GP Monséré par Luca Mozzato.

Avant une reprise réussie

Si le début de saison a été mitigé, la suite elle a été beaucoup plus positive, puisque Bryan Coquard a scoré d’entrée en remportant la 1ère étape de la Route d’Occitanie. Un succès suivi quelques jours plus tard d’une belle démonstration de Pierre Rolland, vainqueur du Tour de Savoie Mont Blanc avec à la clé un succès d’étape.

Idéal pour aborder le Tour de France avec le plein de confiance, et alors que d’autres équipes invitées se sont montrées plus frileuses, B&B Hôtels – Vital Concept a montré de belles choses, en courant de manière offensive. Et il ne s’en est pas fallu de beaucoup pour que l’équipe soit récompensée de ses efforts en signant une victoire d’étape, car que ce soit à Lavaur avec Bryan Coquard, ou sur les routes menant à Sarran avec Pierre Rolland, les « Men in Glaz » ne sont vraiment pas passés loin. Et une chose est sûre, ils ont marqué des points en vue du Tour 2021, d’autant plus que celui-ci partira de Bretagne.

Bilan contrasté pour les recrues

C’est peut-être le seul bémol dans cette saison pour B&B Hôtels, où aucun succès n’a été obtenu par les recrues de l’intersaison. Pourtant certains noms sonnaient bien sur le papier, comme celui de Tom-Jelte Slagter, invisible hormis lors de la 1ère étape du Saudi Tour. Bilan négatif aussi pour Schonberger, qui à part sur les routes de son championnat national qu’il a conclu à la 5ème place, n’a jamais pu signer le moindre top 15 tout au long de la saison.

Néanmoins, et pour contraster par rapport à ceux qui ont déçu, on notera les belles promesses de Luca Mozzato, et la saison satisfaisante de Cyril Barthe, précieux auprès de Bryan Coquard lors du Tour de France.

La note de la rédaction : 12,4
#3254365
Heureusement qu'ils ont réussi le redémarrage après le covid, et donc le Tour de France, parce que le reste de la saison est quand même globalement très moyen.

En début de saison, peu de résultats, une victoire contre une faible opposition. Et après le Tour un podium et quelques top 10, mais pas d'autres victoires.

Comme TDE ils ont souffert sur les courses se déroulant pendant le Tour. Preuve du manque de profondeur de l'effectif.

Et je suis d'accord concernant le très faible apport des recrues, hormis Mozzatto, et Barthe dans une moindre mesure.

Mais bravo pour leur Tour réussi !
#3254378
Rondeville a écrit :
03 nov. 2020, 11:36
charlix a écrit :
03 nov. 2020, 11:04
Bilan négatif aussi pour Schonberger, qui à part sur les routes de son championnat national qu’il a conclu à la 5ème place, n’a jamais pu signer le moindre top 15 tout au long de la saison.
C'était l'objectif ? J'espère que cette remarque figurera de façon exhaustive pour tous les équipiers de toutes les équipes qui ont manqué cet objectif ô combien crucial et n'est pas là pour poursuivre une guerre d'ego redondante avec un certain membre. Les différences entre lui et Barthe (apparemment positif malgré une saison en deçà de son niveau chez Euskadi) sont d'ailleurs minimes.

Le bilan est généreux, oubliant le manque de densité d'une équipe qui ne vit que pour le Tour de France. Résultat, seule une période estivale remaniée a permis à l'équipe de se mettre en valeur, et les classements UCI sont relativement accablants. Quoi qu'il en soit, le sempiternel objectif de Jérôme Pineau est accompli, et ce que son équipe y a montré mérite amplement une nouvelle invitation, mais je ne parlerais pas d'une saison réussie ou positive pour un effectif qui devrait avoir un bien meilleur niveau théorique que Nippo et Uno-X. Lorsque cette logique du "Tout pour le Tour" sera mise de côté et que l'on verra quelqu'un d'autre qu'un Pacher ou qu'un Mozzato assurer la dignité de l'équipe à l'étranger, peut-être que je pourrais cette fois être enthousiaste.
Obtenir des résultats oui, ça peut paraître un objectif pour un coureur. Aucun top 15, ça montre juste qu'il n'a pas apporté quoique ce soit sportivement parlant.

Pour le reste, la polémique ne m'intéresse pas/plus, même si je respecte ton avis :super:
#3254383
mouais...c'est quand même se contenter de peu... :euh:

ils ont certes honoré leur invit' au Tour mais je constate de trop rares progrès individuels: Coquard et Rolland tiennent la baraque comme ils peuvent sans non plus réaliser d'exploit mais les recrues, c'est pas à la hauteur des espoirs mis en eux.

bref, un 8/20 quasi généreux...
#3254384
J'ai surnoté car j'ai adoré certains coureurs comme Pacher.
C'est vrai que c'est dommage de tomber encore sur Schonberger. C'est comme si on disait saison ratée pour Pfingsten ou Knees car pas de top 15. Un jugement un peu simpliste. Après peut être qu'en effet on en attendait plus de lui qu'un simple équipier je ne sais pas.
#3254399
Schonberger est arrivé grace à KTM, avec un simple rôle d'équipier. Il s'en est plutôt bien sorti je trouve.

Voila ce que disait Pineau à son arrivée : "Il vient renforcer l’effectif sur un terrain où nous possédons des coureurs expérimentés, qui pourront s’appuyer sur son travail sur les courses les plus difficiles."
#3254409
Très mauvaise saison hors du tour et très bonne équipe sur le Tour. J'ai l'impression de voir une équipe française du milieu des années 2000.

Pour moi le Tour leur offre un 10 tout juste. Ca depend vraiment comment tu regardes la saison, si tu penses uniquement au tour, c'est très bien, dans un ensemble plus global, c'est mediocre.
#3254452
11 pour moi.

Saison très faible (heureusement qu'il y'a eu pire derrière elle sinon je la descendais gratuitement :genance:). A part Coquard qui a tenu la barraque de mieux sur les sprint et Rolland qui malheureusement n'a affiché qu'un très bon niveau sur le seul Tour de France, c'est assez vide. Je serais mauvaise langue de ne pas parler du très sympathique Pacher qui est également excellent dans son registre et fait plaisir à voir ainsi que le jeune Mozzato qui a fait des sprints pleins de promesses pour la suite. Mais c'est tout quoi.

A part l'italien, aucunes recrues au niveau. Barthe m'a énormément déçu j'en attendais plus. Il a été fantomatique sur le Tour et un peu tout le reste du temps...

Effectif a approfondir pour pouvoir être efficace autre part que sur les 21 jours du Tour car c'est pas comme ca que l'équipe va se péréniser...
#3254753
charlix a écrit :
03 nov. 2020, 12:21

Pour le reste, la polémique ne m'intéresse pas/plus
A n'en pas douter. C'est d'ailleurs absolument flagrant dans ta tout aussi flagrante non-obsession pour Schönberger :siffle:
Un bel honneur en tout cas qui lui est fait d'être visiblement dans les 7 coureurs sur lesquels il y avait le plus à dire, une belle reconnaissance :love:

(PS: c'est Schönberger, pas Schonberger)
#3255197
L'équipe s'est montrée sur le Tour, mais le bilan global de l'année est plus que mitigé.

Un bon point néanmoins pour Schönberger, une solide recrue pour un équipe qui souffre encore du manque d'un socle suffisant de coureurs solides.
Charlix a déjà souligné à juste titre sa sa belle 5e place sur son championnat national. :wink:
Par ailleurs, bien qu'il ait très peu couru après la reprise en août et n'a pas pu disputer assez de courses correspondant à son profil, il n'est pas passé loin du fameux top 15 évoqué en récoltant une 16e place :rabbit: parmi 5 autres tops 20 ou 25 (seuls 6 coureurs dans l'équipe ont fait plus de tops 25 que lui), a terminé Paris Nice à une honorable 33e place et s'est montré très régulier en terminant plus de 50% de ses courses dans les 50 premiers, ce que seuls Mozzato, Pacher et Rolland ont aussi accompli.
En plus, il s'est même montré offensif à quelques occasions. Que demande le peuple ?
#3256211
Saison positive pour les B&B, les résultats ne sont pas flamboyants mais les 2 cartes maîtresses sont au niveau, auquel il faut ajouter des coureurs qui ont montré physiquement un certains niveaux (Pacher, Barthe et Chevalier).
Ca reste une petit pro-Team européenne 5eme du classement pro-Team c'est positif surtout quand on voit leur saison 2019.
14/20.
#3256818
Rondeville a écrit :
03 nov. 2020, 11:36
charlix a écrit :
03 nov. 2020, 11:04
Bilan négatif aussi pour Schonberger, qui à part sur les routes de son championnat national qu’il a conclu à la 5ème place, n’a jamais pu signer le moindre top 15 tout au long de la saison.
C'était l'objectif ? J'espère que cette remarque figurera de façon exhaustive pour tous les équipiers de toutes les équipes qui ont manqué cet objectif ô combien crucial et n'est pas là pour poursuivre une guerre d'ego redondante avec un certain membre. Les différences entre lui et Barthe (apparemment positif malgré une saison en deçà de son niveau chez Euskadi) sont d'ailleurs minimes.

Le bilan est généreux, oubliant le manque de densité d'une équipe qui ne vit que pour le Tour de France. Résultat, seule une période estivale remaniée a permis à l'équipe de se mettre en valeur, et les classements UCI sont relativement accablants. Quoi qu'il en soit, le sempiternel objectif de Jérôme Pineau est accompli, et ce que son équipe y a montré mérite amplement une nouvelle invitation, mais je ne parlerais pas d'une saison réussie ou positive pour un effectif qui devrait avoir un bien meilleur niveau théorique que Nippo et Uno-X. Lorsque cette logique du "Tout pour le Tour" sera mise de côté et que l'on verra quelqu'un d'autre qu'un Pacher ou qu'un Mozzato assurer la dignité de l'équipe à l'étranger, peut-être que je pourrais cette fois être enthousiaste.
Tout à fait sur la même ligne que le camarade Rondeville.
#3256825
Je vous trouve par ailleurs fort complaisants avec cette équipe, à part Rolland sur le Tour ils ne m'ont pas du tout marqué, et Coquard est un peu l'arbre qui cache la forêt (il y a pas mal de coureurs qui ne tournent pas du tout à leur niveau, au contraire d'un Schönberger d'ailleurs, sans vouloir rajouter du troll sur le feu).
Mutatis mutandis, ça vaut une Androni pour moi.

Maintenant, pour utiliser un mot assez moche, il me semble que le gap entre une équipe WT et une conti-pro est bien creusé : un monde de différence on dirait. Il faudrait en étudier les raisons.
#3256851
Tremiti a écrit :
07 nov. 2020, 22:43
Je vous trouve par ailleurs fort complaisants avec cette équipe, à part Rolland sur le Tour ils ne m'ont pas du tout marqué, et Coquard est un peu l'arbre qui cache la forêt (il y a pas mal de coureurs qui ne tournent pas du tout à leur niveau, au contraire d'un Schönberger d'ailleurs, sans vouloir rajouter du troll sur le feu).
Mutatis mutandis, ça vaut une Androni pour moi.

Maintenant, pour utiliser un mot assez moche, il me semble que le gap entre une équipe WT et une conti-pro est bien creusé : un monde de différence on dirait. Il faudrait en étudier les raisons.
Ou, seconde hypothèse, il y a un gap bien creusé entre les meilleures PCT et le reste des PCT.

Et BB est dans le ventre mou.
#3256869
La différence, ça reste le fait de bâtir une équipe pour 1 GT et quelques classiques et une équipe pour l'ensemble des courses WT non? Forcément tu n'as pas la même densité

Cette saison a été tronquée (pour eux comme pour toutes les équipes) et est donc difficile à analyser

Ils ont su rapidement qu'ils étaient sur le Tour. Ne voulant pas se craquer, ils ont tout misé sur cette invitation pour montrer qu'ils la méritaient, laissant sans doute le reste de côté. Par exemple Nippo a peut être des résultats meilleurs (mais pas sur des courses de même niveau non plus), mais si elle avait dû venir sur le Tour, avec la préparation que cela implique pour un groupe de 12/13 coureurs, je ne suis pas persuadé qu'ils auraient performé sur les plus petites courses
Giro 2021

Pinot is back :metalhead: :metalhead: Si en […]

Il est vraiment mal placé pour donner […]

Jérémy Roy rejoint le staff en quali[…]

Challenge 2021 - les Equipes

C'est bon pour moi

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site