Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 33
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 33
#3247508
Giro 2020 - 18e étape
Pinzolo - Lacs de Cancano (207 km)



On le disait menacé, condamné à s'éclipser sous la neige, mais il est là, et bien là, fier à contempler les coureurs de ce Giro 2020 du haut de ses 2 758 mètres. Le Stelvio se dresse sur la route du peloton, et c'est peu de dire que ce monstre est attendu pour démêler le vrai du faux d'un classement général taillé au fil des cols et des chronos, depuis deux semaines et demi, mais pas encore passé au tamis de la très haute altitude.

Bien sûr, il y a la longueur de l'étape – plus de 200 kilomètres, pour la septième fois en douze jours – et deux premières difficultés à ne pas sous-estimer, notamment le Hohmahdjoch ou passo Castrin, 8,8km à 9,1%. Mais c'est à partir du 145e kilomètre que les coureurs seront invités à goûter au sérum de vérité, 24,7km à 7,5% de moyenne, dix premiers kilomètres autour des 6%, les quatorze suivants à quasi 9%. Un mythe absolu de l'épreuve, régulier d'accord, mais si difficile, si long…

Asphyxiés par l'altitude (c'est la Cima Coppi, c'est-à-dire le point culminant de l'épreuve), les coureurs basculeront à 37 bornes du but dans une longue descente, suivie d'un très court replat, avant l'ascension finale, bien moins impressionnante et néanmoins intéressante. La montée aux lacs de Cancano consiste en 8,7km à 6,8% de moyenne, avec de nombreux passages à 8-9%, avant deux derniers kilomètres tout plats jusqu'à la ligne d'arrivée.

Que les coureurs le veuillent ou non, la course se lancera forcément dans le Stelvio, où personne ne pourra espérer se cacher. Difficile de savoir si ceux qui dominent depuis Palerme continueront de se montrer supérieurs à leurs adversaires. Mais ce tracé peut rebattre n'importe quelles cartes.


Départ à 10h20. Arrivée prévue entre 16h05 et 16h50.








Les favoris
⭐️⭐️⭐️⭐️ Un coureur échappé
⭐️⭐️⭐️ Geoghegan Hart, Majka, Nibali, Kelderman
⭐️⭐️ Almeida, Hindley, Pozzovivo, Fuglsang
⭐️ Pernsteiner, Bilbao, Konrad, Knox, …

+ La présentation de l'ensemble du parcours
+ La liste des partants
Dernière édition par allezlasse le 21 oct. 2020, 17:31, édité 1 fois.
#3247532
Enfin les masques vont tomber. Enfin ... on suppose. Car si on a des offensives dans les 2 dernières bornes du Stelvio, ça risque d'être court pour faire de vraies différences. Hâte de voir ce que ça donnera demain, je suis en mal de ... course.

Sinon, Allezlasse, il y a une petite erreur sur l'altitude du Stelvio dans ta présentation. Je crois que tu as inversé le 7 et le 5 :smile:
#3247615
L'étape rêvée. :love: Et avec l'annulation de la 2è Taponne, les coureurs n'auront pas d'excuse. J'ai l'impression qu'on est toujours en attente de la première attaque d'un favori, sur ce Giro, tellement les gars n'arrivent pas à faire la différence. Y eu un peu Kelderman et Nibali dans l'Etna, Pozzovivo vers Cesenatico, et je crois que c'est tout. :reflexion:
#3247743
J'espère qu'on va pas finir trés déçus (comme si souvent au soir des étapes de montagne de GT), parce que le problème est le même que celui qu'on a depuis quasiment le départ, aprés les abandons prématurés de Yates et Lopez:

-Qui pourra vraiment faire péter le groupe dans le Stelvio ???? :spamafote:

Nibali ? Geogeghan ? Hindley ? Majka ? Bilbao ? Franchement, je ne miserai une piècette sur personne. Il me semble que le plus "saignant" est le jeune Hindley, mais il risque d'être bloqué par la course d'équipe. Y a aussi Fuglsang, qui est un peu plus loin au général et qui aura peut-être un peu plus de marge de manoeuvre. Une attaque conjuguée des 2 vieux copains sympas Nibali et Fuglsang serait chouette à voir, mais j'y crois moyennement.. :elephant:
#3247795
Il devrait y avoir des alliés de circonstance à partir du Stelvio et jusqu'à l'arrivée, reste à voir qui ça concernera et à quel niveau de la course. Certains pour gagner le Giro et atteindre le podium, et d'autres pour tout perdre. Hâte de savoir. A la moindre craquante un coureur pourrait perdre un paquet de places.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 33
Astuces contre le confinement

Très déçu du comportement de […]

Avis de recherche!!!

Grosse nostalgie, j'adore les vélos des ann[…]

Portraits de cyclistes oubliés

Tu confonds avec Simoni Simoni 2003 et R[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site