Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 7
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7
#3246696
Giro 2020 - 17e étape
Bassano del Grappa - Madonna di Campiglio (203 km)



Attendues depuis un peu plus de deux semaines maintenant, voilà les Alpes, là où il est écrit que ce Tour d'Italie doit se jouer, là où les masquent doivent tomber, le maillot rose se révéler. Au nord du lac de Garde, le premier acte de ce dénouement se jouera sur une longue étape, plus de 200 bornes, marquée par quatre ascensions difficiles, même si le plus dur viendra dans les prochains jours.

La forcella Valbona et le monte Bondone, servis dans les 120 premiers kilomètres, sont deux gros morceaux qui se ressemblent : 21,9km à 6,6% de moyenne pour le premier, 20,2km à 6,8% pour le second, qui présente des pentes par endroit plus abruptes (plusieurs kilomètres à plus de 9% et une pointe à 15%). Mais, loin de l'arrivée, ils serviront à passer le peloton à la lessiveuse, pas à déclencher la bagarre entre les favoris. Le passo Durone (10,4km à 6%), placé à leur suite, ne devrait pas permettre davantage de mouvements.

C'est donc dans l'ascension finale vers la célèbre station de sports d'hiver de Madonna di Campiglio qu'il faut s'attendre à voir la course entre les favoris se déclencher, guère plus tôt. Qu'en espérer ? C'est loin d'être la montée la plus dure d'Italie : dix kilomètres très réguliers autour des 6-7%, puis du faux-plat à 2-3% dans les 2 500 derniers mètres. Le genre de terrain où le plus dur est de faire des différences : paradoxalement, une fois celles-ci créées, elles peuvent conduire à de très gros écarts.


Départ à 10h30. Arrivée prévue entre 16h05 et 16h55.










Les favoris
⭐️⭐️⭐️⭐️ Un coureur échappé
⭐️⭐️⭐️ Kelderman, Geoghegan Hart, Almeida
⭐️⭐️ Konrad, Hindley, Bilbao, Nibali
⭐️ Pozzovivo, Knox, Majka, Fuglsang, Pedrero …

+ La présentation de l'ensemble du parcours
+ La liste des partants
#3246827
Racemousse a écrit :
20 oct. 2020, 17:48
De la montagne, déjà?

Les organisateurs auraient tout de même pu se montrer plus patients et attendre deux, trois jours de plus.
Ils ont quand même eu l'intelligence de ne mettre que deux montées plates en fin de course, le dernier grand col étant à 85 kilomètres de l'arrivée. L'art de ménager le suspense, le Giro est encore long :elephant:

Les étapes intermédiaires sont sympas à suivre, mais dans la lutte des favoris, c'est quand même la cata ce parcours.
#3246844
MannyManolo a écrit :
20 oct. 2020, 17:54
Ca serait bien de voir Tao essayer d'un peu loin dans le dernier col et Hindley offensif pour forcer Almeida a rouler.
Bof, QST a quasiment la meilleure équipe en montagne, Masnada puis Knox rouleraient dans ce cas pour limiter l'écart.
Sur cette étape, Almeida peut encore espérer reprendre du temps sur sesson adversaire
#3246913
Dreki a écrit :
20 oct. 2020, 17:54
Racemousse a écrit :
20 oct. 2020, 17:48
De la montagne, déjà?

Les organisateurs auraient tout de même pu se montrer plus patients et attendre deux, trois jours de plus.
Ils ont quand même eu l'intelligence de ne mettre que deux montées plates en fin de course, le dernier grand col étant à 85 kilomètres de l'arrivée. L'art de ménager le suspense, le Giro est encore long :elephant:

Les étapes intermédiaires sont sympas à suivre, mais dans la lutte des favoris, c'est quand même la cata ce parcours.
Je me souviens avoir dit lors de (l'excellente) présentation du Giro par Allezlasse que je trouvais ce parcours décevant et que je ne comprenais pas trop la hype dont il bénéficiait.

A 5 jours de l'arrivée, je persiste et signe.

L'enchainement des 3 étapes jusqu'au Stelvio, tu mets le même sur le Tour et un Marooned (dédicace ! :hehe: ) se serait plaint de l'agencement avec une étape pour puncheurs placée le 1er jour alors qu'elle aurait dû être jeudi et une étape de Madonna di Campiglio tracée à l'envers.

L'étape du Stelvio est la seule vraie et belle étape de ce Giro, l'étape de Sestrières proposant un final décevant (il aurait fallu faire l'arrivée en descente à Briançon).
#3246918
La montée finale a l'air vraiment pas difficile
2 gros col, mais en 1ere partie d'étape, pas sur que chez les favoris ça bouge aussi tôt, ça devrait plutot attendre le final. C'est beaucoup trop risqué d'attaquer seul de si loin (car la majorité non plus d'équipe potable a leur coté). Et je ne pense pas que ceux du top10 veulent perdre toute chance de finir sur le podium.

Et si c'est le cas, c'est une bonne chose pour Almeida, il peut ne pas perdre du temps sur une telle montée.
#3246928
Etape pour baroudeurs-grimpeurs. Pour les "gros", ce sera une CC qui donnera peut-être une idée des forces en présence à la veille du Stelvio :love: . Aprés, faut trouver du grimpeur explosif pour attaquer. Et j'ai beau chercher, je vois pas grand monde ayant ce profil (Yates et Lopez auraient pu :spamafote: ). Faudrait peut-être que Sunweb utilise Hindley en détonateur, histoire de voir comment la Deceuninck gère l'affaire.
#3246953
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 19:31
Etape pour baroudeurs-grimpeurs. Pour les "gros", ce sera une CC qui donnera peut-être une idée des forces en présence à la veille du Stelvio :love: . Aprés, faut trouver du grimpeur explosif pour attaquer. Et j'ai beau chercher, je vois pas grand monde ayant ce profil (Yates et Lopez auraient pu :spamafote: ). Faudrait peut-être que Sunweb utilise Hindley en détonateur, histoire de voir comment la Deceuninck gère l'affaire.
Est ce qu'ils n'ont pas peur de laisser Kelderman seul? Imaginons qu'il est en difficulté alors que Hindley est devant.
#3246958
Chavaloin a écrit :
20 oct. 2020, 19:08
Nibali ou Fuglsang pourraient tenter de partir dans le Bondone, voir Tao vu qu'l avait l'air très très fort dimanche.

Almeida va perdre son maillot, Mais Je sens pas Kelderman gagné dimanche, je sais pas pourquoi.
J'ai la même sensation, je vois ni Almeida ni Kelderman gagner pourtant ils ont une belle avance crée à la pédale :reflexion:
Dernière édition par MannyManolo le 20 oct. 2020, 20:05, édité 1 fois.
#3246962
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 19:31
Etape pour baroudeurs-grimpeurs. Pour les "gros", ce sera une CC qui donnera peut-être une idée des forces en présence à la veille du Stelvio :love: . Aprés, faut trouver du grimpeur explosif pour attaquer. Et j'ai beau chercher, je vois pas grand monde ayant ce profil (Yates et Lopez auraient pu :spamafote: ). Faudrait peut-être que Sunweb utilise Hindley en détonateur, histoire de voir comment la Deceuninck gère l'affaire.
Tu oublie que Hindley est sur le podium jamais ils prendront le risque de trop l'exposer.
#3246964
Tacos a écrit :
20 oct. 2020, 19:56
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 19:31
Etape pour baroudeurs-grimpeurs. Pour les "gros", ce sera une CC qui donnera peut-être une idée des forces en présence à la veille du Stelvio :love: . Aprés, faut trouver du grimpeur explosif pour attaquer. Et j'ai beau chercher, je vois pas grand monde ayant ce profil (Yates et Lopez auraient pu :spamafote: ). Faudrait peut-être que Sunweb utilise Hindley en détonateur, histoire de voir comment la Deceuninck gère l'affaire.
Est ce qu'ils n'ont pas peur de laisser Kelderman seul? Imaginons qu'il est en difficulté alors que Hindley est devant.
Oui, évidemment que Hindley ne tenterait sa chance qu'aprés s'être assuré que Kelderman soit bien.
#3246965
MannyManolo a écrit :
20 oct. 2020, 20:04
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 19:31
Etape pour baroudeurs-grimpeurs. Pour les "gros", ce sera une CC qui donnera peut-être une idée des forces en présence à la veille du Stelvio :love: . Aprés, faut trouver du grimpeur explosif pour attaquer. Et j'ai beau chercher, je vois pas grand monde ayant ce profil (Yates et Lopez auraient pu :spamafote: ). Faudrait peut-être que Sunweb utilise Hindley en détonateur, histoire de voir comment la Deceuninck gère l'affaire.
Tu oublie que Hindley est sur le podium jamais ils prendront le risque de trop l'exposer.
Bof, sur une montée aussi roulante, le risque d'explosion est vraiment faible. Même rattrapé, Hindley pourrait accrocher les roues sans trop de souci, surtout au vu de son état de forme actuel.
#3246966
MannyManolo a écrit :
20 oct. 2020, 20:03
Chavaloin a écrit :
20 oct. 2020, 19:08
Nibali ou Fuglsang pourraient tenter de partir dans le Bondone, voir Tao vu qu'l avait l'air très très fort dimanche.

Almeida va perdre son maillot, Mais Je sens pas Kelderman gagné dimanche, je sais pas pourquoi.
J'ai la même sensation, je vois ni Almeida ni Kelderman gagner pourtant ils ont une belle avance crée à la pédale :reflexion:
Pourtant il reste encore un chrono, et ce sont ceux qui ont sorti les meilleurs perfs dans le top10 dans cet exercice. Si on rajoute encore 30-40s sur l'écart actuel, il est encore plus conséquent
#3246990
La section de 6 km à 9% du Monte Bondone pourrait être un beau tremplin pour des attaques d'envergure.

Nibali, ce n'est pas non plus le Quintana des années 2013/2015 qui misait toute sa course sur une seule ascension ou Andy Schleck.
S'il a les jambes, il devrait commencer son travail de sape dès demain.
En 2016, je me souviens que la course avait commencé à totalement se débrider entre Bressanone et Andalo (victoire de Valverde) et ça avait flingué de toutes part dès le Mendelpass à 70 km de l'arrivée alors qu'il restait encore deux belles étapes de montagne. Kruijswijk avait été bien testé en début de semaine pour finir dans le rouge ou plutôt dans la neige au sommet du col d'Agnel.
Il y a une malédiction néerlandaise à chaque fois qu'un coureur néerlandais est en passe de remporter son premier GT.
On a eu Dumoulin qui perd le maillot rouge sur une seule difficulté la veille de l'arrivée sur la Vuelta 2015, Kruijswijk qui perd le Giro à 3 jours du terme en 2016 avec le rose sur le dos, et voici venu le tour de Kelderman... :green:
Sam Oomen ne s'y est pas encore essayé mais vu son nom de famille, je ne voudrais pas être oiseau de mauvis augure.
On dirait la malédiction bleu-blanc-rouge sur les courses par étapes WT (Chavanel, Gallopin, Alaphilippe, Pinot).
#3247045
Si Kelderman veut prendre le maillot il peut faire visser son équipe dès le Monte Bondone. Je l'imagine mal tenter un coup de loin, mais l'étape est longue et Almeida n'est pas un pur grimpeur, donc un gros rythme pourrait permettre de le lâcher assez tôt dans la montée finale.

D'ailleurs, pas d'accord avec ceux qui disent qu'on ne peut pas créer de gros écarts, que c'est très roulant. Finalement, cette montée ressemble à celle de dimanche, avec un haut de col plus roulant, et on a vu qu'il y a eu des écarts ! Et demain, le début d'étape est plus corsé.

Pour Nibali je ne sais pas, je ne le vois pas bouger avant la Madonna di Campiglio. Il en aurait envie sûrement, mais il n'a pas d'équipe. Donc tout le monde se met minable sur la dernière montée, pas avant.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7

Equipe envoyée, dans les règles […]

J'ai l'impression qu'on est pas rendu :genance:

Rugby

Pour le ticket il faut voter Thor. :) Alors j ai […]

INSCRIPTION JEU VCM 2021

Bonjour à tous, Je me demandais s’i[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site