Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9
#3246425
Pamplona > Lekunberri-21/10/2020 - Étape 2 - 151,6 km
----------------------------------------------------
Le parcours :

----------------------------------------------------
COMMENTAIRE DE FERNANDO ESCARTÍN :
La première partie, sur le plat, se déroulera le long des berges de l'Èbre. L'arrivée au col de San Miguel d’Aralar (1 ère catégorie) confirmera la sélection commencée à Arrate. Une montée avec de nombreux tronçons de ciment qui ajouteront de la difficulté à la course en raison des problèmes d'adhérence. Une fois le col franchi, la descente vers Lekunberri sera rapide, par conséquent tous les écarts établis au sommet ne devraient plus bouger.


Le commentaire du commentaire:
La descente rapide comportera quand même 2 courtes montées... :siffle:

----------------------------------------------------


Les difficultés du jour :
Km 29,2 – 3e cat. : Puerto de Guirguillano (8,2 km à 4,3% de moyenne)
Km 87,2 – 3e cat. : Puerto de Urbasa (9,2 km à 4,7%)
Km 134,7 – 1re cat. : Alto de San Miguel de Aralar (9,4 km à 7,9%)


Météo :
20°, nuageux, avec du vent du sud en rafales à 55km/h

Départ à 13h50
Arrivée entre 17h15 et 17h45

----------------------------------------------------


Les favoris :

Les mêmes qu'hier, ou presque...


Le guide touristique de la course :

Citadelle et Parc de la Vuelta del Castillo à Pamplona :


Lekunberri

#3246911
Si la route est humide, on peut être quasi certain que les favoris ne vont pas déclencher la grosse bagarre avec la descente juste derrière où il faudrait alors prendre des risques.
#3246936
samu_64 a écrit :
20 oct. 2020, 13:32
Je ne sais pas si le départ de la 3ème étape aura bien lieu à Lodosa car la Navarre est confinée à partir de jeudi.....
A suivre !
San Miguel de Aralar, c'est déjà la Navarre, non ?? Je dis ça parce que j'avais assisté à ce final il y a 6 ans, et partant de Baigorry, ça ne me paraissait pas si loin que ça.
#3246942
Bradounet_ a écrit :
20 oct. 2020, 18:59
Si la route est humide, on peut être quasi certain que les favoris ne vont pas déclencher la grosse bagarre avec la descente juste derrière où il faudrait alors prendre des risques.
je n'en suis pas si sûr, le vent sera de dos dans le final, je n'exclu pas qu'une équipe, je pense surtout à Ineos, mette le feu comme aujourd'hui
#3246967
twisty a écrit :
20 oct. 2020, 19:46
Bradounet_ a écrit :
20 oct. 2020, 18:59
Si la route est humide, on peut être quasi certain que les favoris ne vont pas déclencher la grosse bagarre avec la descente juste derrière où il faudrait alors prendre des risques.
je n'en suis pas si sûr, le vent sera de dos dans le final, je n'exclu pas qu'une équipe, je pense surtout à Ineos, mette le feu comme aujourd'hui
Pour se retrouver à nouveau avec un Carapaz seul de sa formation en face de 3 ou 4 Jumbo-Visna ?? J'ose espérer que le résultat du jour les fera changer de stratégie..
#3246982
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 20:10
twisty a écrit :
20 oct. 2020, 19:46


je n'en suis pas si sûr, le vent sera de dos dans le final, je n'exclu pas qu'une équipe, je pense surtout à Ineos, mette le feu comme aujourd'hui
Pour se retrouver à nouveau avec un Carapaz seul de sa formation en face de 3 ou 4 Jumbo-Visna ?? J'ose espérer que le résultat du jour les fera changer de stratégie..
Le problème sera toujours le même pour Carapaz, le collectif Jumbo est très supérieur sauf s'ils viennent à quitter la course.
Si lui et Ineos ne tentent plus rien d'ici Madrid car les néerlandais sont trop forts, la course est dores et déjà terminée, ce serait dommage d'abandonné dès le 1er jour de course.

J'ai du mal à imaginé une procession sur ce col, ce serait du 5 ou 6%, ok, mais avec plusieurs sections à 10%, ce serait moche de ne rien faire et d'arriver à 50 à Lukunberri.
#3246983
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 20:10

Pour se retrouver à nouveau avec un Carapaz seul de sa formation en face de 3 ou 4 Jumbo-Visna ?? J'ose espérer que le résultat du jour les fera changer de stratégie..
Et puis, les Ineos ont quand même mis Dumoulin à 1 minute, l'opération n'est pas si mauvaise pour Carapaz, 2e du général à 5 secondes du slovène.
Un certain nombres d'équipes aimeraient avoir ce bilan ce soir.
#3246989
twisty a écrit :
20 oct. 2020, 20:34
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 20:10


Pour se retrouver à nouveau avec un Carapaz seul de sa formation en face de 3 ou 4 Jumbo-Visna ?? J'ose espérer que le résultat du jour les fera changer de stratégie..
Le problème sera toujours le même pour Carapaz, le collectif Jumbo est très supérieur sauf s'ils viennent à quitter la course.
Si lui et Ineos ne tentent plus rien d'ici Madrid car les néerlandais sont trop forts, la course est dores et déjà terminée, ce serait dommage d'abandonné dès le 1er jour de course.

J'ai du mal à imaginé une procession sur ce col, ce serait du 5 ou 6%, ok, mais avec plusieurs sections à 10%, ce serait moche de ne rien faire et d'arriver à 50 à Lukunberri.
Si le collectif Jumbo est supérieur, tu les laisses aller au turbin, et tu essaies de les faire péter dans les Asturies. Pourquoi sacrifier d'entrée un grimpeur comme Sosa ?? A la limite, tu fais attaquer Sosa au pied d'Arrate pour obliger les Gesink, Bennett et autres à sortir du bois, mais tu fais pas le taf à leur place.

Carapaz va cramer son équipe pour que dalle, à ce rythme. Sosa n'est toujours qu'à moins de 2', c'est pas trop loin, faut le garder en réserve et l'utiliser comme électron libre sur certains coups. Sans son boulot, il aurait pu finir dans le groupe Valverde. C'est à Gesink ou Bennett de bosser demain dans San Miguel de Aralar, et Ineos doit la jouer façon "guerilla", comme la mythique équipe Kas. Carapaz doit être bien protégé et attaquer lorsque l'occasion se présentera, mais surtout pas mettre sa formation au charbon comme il l'a fait aujourd'hui.
#3246993
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 20:55
twisty a écrit :
20 oct. 2020, 20:34


Le problème sera toujours le même pour Carapaz, le collectif Jumbo est très supérieur sauf s'ils viennent à quitter la course.
Si lui et Ineos ne tentent plus rien d'ici Madrid car les néerlandais sont trop forts, la course est dores et déjà terminée, ce serait dommage d'abandonné dès le 1er jour de course.

J'ai du mal à imaginé une procession sur ce col, ce serait du 5 ou 6%, ok, mais avec plusieurs sections à 10%, ce serait moche de ne rien faire et d'arriver à 50 à Lukunberri.
Si le collectif Jumbo est supérieur, tu les laisses aller au turbin, et tu essaies de les faire péter dans les Asturies. Pourquoi sacrifier d'entrée un grimpeur comme Sosa ?? A la limite, tu fais attaquer Sosa au pied d'Arrate pour obliger les Gesink, Bennett et autres à sortir du bois, mais tu fais pas le taf à leur place.

Carapaz va cramer son équipe pour que dalle, à ce rythme. Sosa n'est toujours qu'à moins de 2', c'est pas trop loin, faut le garder en réserve et l'utiliser comme électron libre sur certains coups. Sans son boulot, il aurait pu finir dans le groupe Valverde. C'est à Gesink ou Bennett de bosser demain dans San Miguel de Aralar, et Ineos doit la jouer façon "guerilla", comme la mythique équipe Kas. Carapaz doit être bien protégé et attaquer lorsque l'occasion se présentera, mais surtout pas mettre sa formation au charbon comme il l'a fait aujourd'hui.
et si elle ne se présente pas, il fait quoi, il attend madrid ?
#3246995
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 19:44
samu_64 a écrit :
20 oct. 2020, 13:32
Je ne sais pas si le départ de la 3ème étape aura bien lieu à Lodosa car la Navarre est confinée à partir de jeudi.....
A suivre !
San Miguel de Aralar, c'est déjà la Navarre, non ?? Je dis ça parce que j'avais assisté à ce final il y a 6 ans, et partant de Baigorry, ça ne me paraissait pas si loin que ça.
Oui c’est la Navarre aussi mais le confinement c’est jeudi et demain c’est mercredi donc ça va passer :smile: !!
Jeudi à voir pour le départ mais peut être que ça roulera quand même !
#3247124
twisty a écrit :
20 oct. 2020, 21:05
biquet a écrit :
20 oct. 2020, 20:55


Si le collectif Jumbo est supérieur, tu les laisses aller au turbin, et tu essaies de les faire péter dans les Asturies. Pourquoi sacrifier d'entrée un grimpeur comme Sosa ?? A la limite, tu fais attaquer Sosa au pied d'Arrate pour obliger les Gesink, Bennett et autres à sortir du bois, mais tu fais pas le taf à leur place.

Carapaz va cramer son équipe pour que dalle, à ce rythme. Sosa n'est toujours qu'à moins de 2', c'est pas trop loin, faut le garder en réserve et l'utiliser comme électron libre sur certains coups. Sans son boulot, il aurait pu finir dans le groupe Valverde. C'est à Gesink ou Bennett de bosser demain dans San Miguel de Aralar, et Ineos doit la jouer façon "guerilla", comme la mythique équipe Kas. Carapaz doit être bien protégé et attaquer lorsque l'occasion se présentera, mais surtout pas mettre sa formation au charbon comme il l'a fait aujourd'hui.
et si elle ne se présente pas, il fait quoi, il attend madrid ?
Il a pas vu comment Pogacar a remporté le Tour ?? Le slovène a placé ses banderilles aprés que la Jumbo Visna (ou Ineos) ait bossé durant toute l'épreuve, et je vois pas d'autres solutions, en réalité. Carapaz doit attaquer personnellement, pas comme hier. Il a du jump, et avec Sosa, il pourrait former un bon duo. L'attaque, oui, évidemment, mais pas en mode rouleau compresseur collectif, domaine ou, d'aprés moi, Ineos sera toujours battue par Jumbo. L'idée, c'est un démarrage de Sosa dans San Miguel de Aralar, la Jumbo qui colmate la brêche, et Carapaz qui contre derrière, sans se livrer totalement. C'est de cette manière qu'ils devraient procéder, selon moi. Evidemment, ça ne marchera pas d'entrée (pas aujourd'hui en tout cas), mais qui sait, à la longue, et si d'autres coureurs (Dan Martin, Chavès, Mas ?) s'y mettent également.

Le collectif Jumbo est de loin le plus solide, c'est donc à eux de tenir le manche de la course, et c'est aux autres à tenter de les astiquoter, voire même les user, par des démarrages. Aprés, si Ineos est capable de renouveler chaque fois leur numéro d'hier et que, petit à petit, les Jumbo-Visna finissent par replier les ailes, tant mieux. Les faits leur auront donné raison. J'ai des gros doutes, mais peut-être que c'est la bonne stratégie. :reflexion:
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 9

Aru se dirige vers la formation Qhubeka-Assos : […]

Sondage tenue VCN

Ouai mais c'est cheum. :elephant:

Chez moi, il fait entre 0 et 1 degrés depui[…]

Parlons des anciens Tours...

Fait amusant chez Gewiss: au soir du chrono, on […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site