Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 17 sur 18
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
#3239546
jimmy39 a écrit :
05 oct. 2020, 19:49
trevorphilips a écrit :
05 oct. 2020, 19:44
+1, c'est les sortes de dos d'âne* qui ont provoqué les secousses qui ont délogé les bidons de leur emplacement (ça tient pas bien pour le coup)
* encore une excuse qui aura bon dos chez ineos

comme quoi :contador1: a vraiment pas eu de mental
:elephant:
On appelle ça une excuse bidon :rabbit:

:jesors:
pas mal, tu peux rester :green:

du coup nouveau combo d'émoticones pour geraint thomas : :contador1: :saoul:
#3239646
biquet a écrit :
05 oct. 2020, 18:20
veji2 a écrit :
05 oct. 2020, 18:06


Grave, le Giro aura beaucoup souffert de ce calendrier faisant de l'enchainement Tour-Vuelta une option naturelle... comme en plus le Tour reste la course de référence, ça fait 2 raisons de faire Tour plutôt que Giro...
Peut-être qu'avec l'émergence soudaine des 2 slovènes, certains leaders se diront que la victoire n'est plus jouable pour eux, ce qui pourrait relancer le Giro. :reflexion:

Cette course ne mérite pas d'être aussi sous-estimée et de proposer un plateau aussi faible. Surtout quand on connait les incroyables possibilités géographiques de ce pays, avec ses mythiques Dolomites en premier lieu. Bien dommage qu'Egan Bernal n'ait pas pu aller au bout de son idée, car sa présence aurait rajouté du prestige à la course.
Il ne faut pas perdre de vue le caractère exceptionnel de cette année. Le TDF est LA course de la saison en temps normal, mais la structure du calendrier fait qu'il est très difficile de faire TDF-Vuelta en étant très compétitif sur les deux et quasiment impossible de faire Giro-TDF, alors que Giro-Vuelta en étant au top pour les deux est possible. En temps normal ça aide à pousser des bons leaders vers ce deuxième choix. Cette année entre l'incertitude sur la tenue des courses, une inversion du calendrier rendant TDF-Vuelta compatible mais en revanche isolant le GIRO au milieu, etc, le GIRO s'est fait totalement marginaliser. Mais c'est cette année avant tout.
#3239649
-Vélomen- a écrit :
05 oct. 2020, 19:15
veji2 a écrit :
05 oct. 2020, 18:06


Grave, le Giro aura beaucoup souffert de ce calendrier faisant de l'enchainement Tour-Vuelta une option naturelle... comme en plus le Tour reste la course de référence, ça fait 2 raisons de faire Tour plutôt que Giro...
Il y a aussi une grosse erreur de la part de beaucoup d'équipes de toute miser sur le Tour.

Il y avait vraiment moyen d'avoir un beau programme de courses pour des grimpeurs de haut niveau en enchainant Tirreno / Mondial / Giro.
Je ne pense pas qu'on puisse dire ça. Beaucoup d'équipes ont pensé qu'avec la situation, mieux valait tout miser sur la seule course qui serait sans doute sauvée s'il fallait n'en garder qu'une. En soi ce n'était pas illégitime. On a failli ne pas avoir de CDM, rien nous dit que le Giro ira au bout ou que la Vuelta pourra avoir lieu.
#3239650
jimmy39 a écrit :
05 oct. 2020, 19:35
veji2 a écrit :
05 oct. 2020, 17:51


Tu vois ça, le coureur qui a fait tomber le bidon, même accidentellement tu l'exclues de la course tout simplement. C'est un accident du à une faute, un bidon dans les roues c'est juste un putain de piège. Putain la poisse...
T’es quand même pas sérieux là :reflexion:
Les coureurs sont arrivés très vite sur une route complètement pourrie, les bidons ont giclé (pas qu’un, il y en a de nombreux). Et donc tu proposes de mettre une puce sur les bidons pour retrouver leur propriétaire et les virer de la course :ouch:
Oui bon réflexion faite "I have un peu surréagissed"... C'est clair que c'est surtout la faute à pas de bol, mais tout de même fait chier quoi. On met des SRM et de l'électronique partout mais pas foutu d'avoir des portes bidons à cliquet qui tiennent correctement leur bidon....
#3239663
veji2 a écrit :
06 oct. 2020, 08:25
-Vélomen- a écrit :
05 oct. 2020, 19:15


Il y a aussi une grosse erreur de la part de beaucoup d'équipes de toute miser sur le Tour.

Il y avait vraiment moyen d'avoir un beau programme de courses pour des grimpeurs de haut niveau en enchainant Tirreno / Mondial / Giro.
Je ne pense pas qu'on puisse dire ça. Beaucoup d'équipes ont pensé qu'avec la situation, mieux valait tout miser sur la seule course qui serait sans doute sauvée s'il fallait n'en garder qu'une. En soi ce n'était pas illégitime. On a failli ne pas avoir de CDM, rien nous dit que le Giro ira au bout ou que la Vuelta pourra avoir lieu.
C'est tout à fait ça, les coureurs se sont tout simplement précipité sur la course qui avait le plus de chance d'avoir lieu. Il y avait une grosse incertitude sur les courses de l'automne et je pense que c'est loin d'être gagné pour la Vuelta
#3239680
Juste une remarque d'ensemble car suivi la course de loin.

Caicedo très fort, je trouve que ça a pas été souligné, ils sont moins de 30 dans le paquet à faire une ascension aussi bonne dans le paquet.
Les britons que j'annonçais avec moins d'assurance tout risque que le requin ou SK sont déjà un peu out.
Pour Thomas je pense qu'il ne sera plus en capacité de performer (par contre il restera peut-être en course quand même), pour Yates vraiment surprenant, à voir car au final il est pas encore hors-jeu.

On savait la SL faible en densité mais très surprenant l'attitude des équipes dans l'ascension une Bora qui gère le train de l'ascension sans logique avec un Fabbro qui roule abusivement fort mais pas de relais pris par un Konrad par exemple.
De la même manière Trek qui a refusé de mettre un tempo après Fabbro de contrôle et mais encore plus DQS qui jouait le rose alors qu'ils avaient encore les moyens de le faire avec 2 équipiers chacun.

Au final c'est Ineos (sans vrai leader) et Jumbo mais avec le seul Bowman qui sont sorti pour faire un train très lent.
Du coup ça donne vraiment une montée étrange où des leaders attaquent alors qu'ils sont 30 ensemble à 6kms de l'arrivée.

Quand j'ai suivi, je ne peus même pas dire que je trouvais le spectacle appréciable car les seuls coureurs qui ont fait vraiment une différence c'est Kelderman et Vanhoucke qui ont été zappé de la réalisation car sinon ce classement n'est pas une surprise et ne donne pas forcément l'image du grande bagarre:

5 Fuglsang Jakob Astana Pro Team 4 18 0:51
6 Majka Rafał BORA - hansgrohe 15 ,,
7 Nibali Vincenzo Trek - Segafredo 12 ,,
8 Castroviejo Jonathan INEOS Grenadiers 10 ,,
9 Pozzovivo Domenico NTT Pro Cycling 8 ,,
10 Kruijswijk Steven Team Jumbo-Visma 6 0:56

Tu ajoutes 12 coureurs à moins de 40" derrière.
#3239691
L'ascension bizarre c'est surtout du a une absence totale de coéquipiers de valeur. Quelques leaders avaient encore un coureur comme Brambilla ou Bowman capable de faire un tempo en montant à peu près aussi vite que l'homme de tête. mais contrairement a la situation vu 1000 fois ces dernières années , aucune équipe n'avait un ou des coureurs capables d'étouffer une attaque d'un Keldermann qui part pourtant sur du 4%. Résultat même sur une montée plate (en tout cas ça attaquait sur les replats aussi) avec un vent à décorner les boeufs dans la gueule et en première étape de montagne, on a eu un bon petit spectacle :applaud:
#3239692
Pour Trek il n'y avait plus que Brambilla en fait. Nibali a voulu le conserver pour préparer son accélération dans les 3 derniers km.
Mais c'était le cas pour pas mal toutes les équipes en fait. Il n'y avait personne à plus de 2 ou 3 équipiers.
Et ceux qui restaient étaient dans le rouge suite à l'accélération de Fabbro.
#3239742
Nopik a écrit :
06 oct. 2020, 11:54
Voilà que ça râle parce qu'ils n'y a pas beaucoup d'équipiers costauds :tonton:
J'adore les suiveurs du cyclisme :green:
Moi je râle pas spécialement contre ça, les armada c'est pas nouveau (au moins depuis 1980 ça existe).
Je ne me suis pas plaint du spectacle sur le Tour globalement non plus.
Par contre hier faut pas croire que les tops coureurs on fait la montée à fond car ils étaient isolés (en dehors de Kelderman).
Les attaques de Fuglsang ont été assez appuyées mais les autres, vraiment pas.
#3239746
Wombat a écrit :
06 oct. 2020, 11:41
L'ascension bizarre c'est surtout du a une absence totale de coéquipiers de valeur. Quelques leaders avaient encore un coureur comme Brambilla ou Bowman capable de faire un tempo en montant à peu près aussi vite que l'homme de tête. mais contrairement a la situation vu 1000 fois ces dernières années , aucune équipe n'avait un ou des coureurs capables d'étouffer une attaque d'un Keldermann qui part pourtant sur du 4%. Résultat même sur une montée plate (en tout cas ça attaquait sur les replats aussi) avec un vent à décorner les boeufs dans la gueule et en première étape de montagne, on a eu un bon petit spectacle :applaud:
et c'était sympa à voir comme truc d'ailleurs ! Pour Fabbro je pense qu'il a roulé non pas parce que Majka voulait attaquer, mais parce qu'il était là et que Majka s'est dit qu'autant s'en servir pour repousser Yates plus loin (en quoi il a eu raison, ne pas utiliser un équipier pour enterrer un adversaire plus loin, ça peut se payer, cf jurisprudence Froome 2018)
#3239783
luckywinner a écrit :
06 oct. 2020, 14:08
Nopik a écrit :
06 oct. 2020, 11:54
Voilà que ça râle parce qu'ils n'y a pas beaucoup d'équipiers costauds :tonton:
J'adore les suiveurs du cyclisme :green:
Moi je râle pas spécialement contre ça, les armada c'est pas nouveau (au moins depuis 1980 ça existe).
Je ne me suis pas plaint du spectacle sur le Tour globalement non plus.
Par contre hier faut pas croire que les tops coureurs on fait la montée à fond car ils étaient isolés (en dehors de Kelderman).
Les attaques de Fuglsang ont été assez appuyées mais les autres, vraiment pas.
Clairement personne ne s'est livré à fond, mais j'aime perso ces grandes parties de poker entre leaders où ça roule un peu pour distancer ce qui sont mal, mais ça veut aussi s'économiser pour faire face à une attaque éventuelle, ça se renifle, etc.. je préfère ça 20 fois aux putains de trains minutés qui tuent le plaisir.
  • 1
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18

Almeida est bien évidemment nettement au de[…]

Running

Perso, 45 min, c'est exactement la barre et l'ob[…]

Je viens de relire tout le topic, je commence &agr[…]

TRANSFERTS 2020 - 2021 (8E ÉDITION)

ca parle de nibali chez ineos en 2022

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site