Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 61 sur 62
  • 1
  • 58
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
#3236310
damienleflahute a écrit :
30 sept. 2020, 10:36
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 08:27
J'ai regardé de nouveau le dernier tour et mon dieu que le plan d'hélicoptère de côté d'Alaphilippe roulant sur la ligne de crète avec le paysage défilant derrière est splendide. D'un point de vue esthétique c'est une des plus belles images de vélo que j'ai vu depuis très très longtemps.
C'est la plus belle image que j'avais vu depuis...la veille.
Ce plan avait été testé avec Van der Breggen, mais je te rejoins, c'était splendide. :love:
J'imagine en effet mais je n'ai pas regardé la course féminine. Mais quand on voit ce plan on est juste soufflé.
#3236312
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 08:30
Sur les étapes de GT, il y a des exemples et des contre-exemples. Car il en a gagné des beaux chantiers aussi. Mais je crois surtout que sur les courses par étapes, c'est avant tout la récupération qui fait défaut à Alaph.

ça pose la question d'ailleurs, Alaph clairement la récup n'est pas son point fort. Mais avec une équipe qui lui serait dédiée comme la Jumbo Visma pour Roglic, et en essayant de faire du Purito/Valverde c'est à dire viser beaucoup de bonifs sur des arrivées en bosse, n'aurait il pas tout de même une Vuelta dans les jambes ? Je me dis quand même que ça doit être possible...
Autant pour un TdF qui lui conviendrait- en comptant qu'il ait déjà gagné LBL et qu'il n'y ait pas eu l'arrivée du phénomène de Schepdaal -, j'aurais encore pu imaginer d'ici 2/3 ans Lefevere lui accorder une saison orientée GT. Autant je vois mal la DQS troquer un LBL pour une Vuelta (même si les deux sont possibles). Il serait obligé de changer d'équipe.
De toute façon je crois qu'il n'y aurait vraiment que le TdF qui pourrait intéresser Alaphilippe aussi.
#3236323
En tout cas, j'ai bcp aimé la réponse de Voeckler, quand on lui a demandé si Alaphilippe pouvait remporter le Tour de France un jour. Il a répondu que vu le Tour 2019 qu'il avait fait, il faut être sacrément gonflé pour dire qu'il n'a aucune chance d'en remporter un. Mais qu'il devrait s'y consacrer et qu'apparemment ça n'est pas dans ses plans actuellement.
#3236327
loloherrera a écrit :
30 sept. 2020, 11:26
Je suis Alaphilippe, je continue sur la même voie. Les classiques, le Tour en franc tireur, c'est là qu'il s'éclate en plus. Sacrifier toute une saison pour 3 semaines, c'est quand même aléatoire, demandez à Tibo :elephant:
Sauf qu'il faut éviter la saganisation non plus et ses x maillots verts qui deviennent vides de sens à force. Un Alaphilippe qui vient tous les ans sur le tour et y claque 1 ou 2 étapes, bon c'est bien, mais au bout de 3/4 ans ça va lui apporter quoi de neuf ? Pour moi il a comme priorité absolue maintenant LBL qu'il veut vraiment gagner et les JOs l'an prochain. Donc l'an prochain cela veut dire de nouveau TDF comme cette année je pense pour faire les JOs après, mais par contre à partir de 2022, l'année de ses 30 ans, s'il a gagné son LBL.... je pense qu'une saison avec une séquence Vuelta-mondiaux-Lombardie en clôture comme objectif central serait très rationnelle. ça implique pas de tour mais d'autres objectifs plus tôt dans la saison.
#3236348
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 11:47
loloherrera a écrit :
30 sept. 2020, 11:26
Je suis Alaphilippe, je continue sur la même voie. Les classiques, le Tour en franc tireur, c'est là qu'il s'éclate en plus. Sacrifier toute une saison pour 3 semaines, c'est quand même aléatoire, demandez à Tibo :elephant:
Sauf qu'il faut éviter la saganisation non plus et ses x maillots verts qui deviennent vides de sens à force. Un Alaphilippe qui vient tous les ans sur le tour et y claque 1 ou 2 étapes, bon c'est bien, mais au bout de 3/4 ans ça va lui apporter quoi de neuf ? Pour moi il a comme priorité absolue maintenant LBL qu'il veut vraiment gagner et les JOs l'an prochain. Donc l'an prochain cela veut dire de nouveau TDF comme cette année je pense pour faire les JOs après, mais par contre à partir de 2022, l'année de ses 30 ans, s'il a gagné son LBL.... je pense qu'une saison avec une séquence Vuelta-mondiaux-Lombardie en clôture comme objectif central serait très rationnelle. ça implique pas de tour mais d'autres objectifs plus tôt dans la saison.
Pourquoi pas, mais quel mal y aurait-il à jouer sur ses qualités ? Sous prétexte qu'il aurait accroché LBL à son palmarès, pourquoi ne pas essayer de le remporter plusieurs fois ? Je veux bien qu'il puisse se diversifier, mais pour moi, étoffer son palmarès ne passe pas forcément par un GT. Gagner plusieurs fois la même course n'est pas "dévalorisant", bien au contraire.
Valverde est un parfait exemple, on peut lui reprocher son manque de panache, mais il a su jouer sur ses qualités, et ça en fait le king des ardennaises.
Je suis plutôt adepte de jouer sur ses atouts au lieu de vouloir travailler ses "points faibles". J'ai conscience que c'est peut-être restrictif, mais une carrière est courte, autant optimiser au max les parcours et courses qui conviennent le mieux à son jump.
Enfin bon, le choix lui appartient, je ne fais qu'extrapoler...
#3236358
papou06 a écrit :
28 sept. 2020, 17:57
allezlasse a écrit :
28 sept. 2020, 17:45
Voeckler il est fort pour tirer la couverture à lui quand même
Certes, mais on ne pourra pas lui enlever que l'EDF a parfaitement couru hier. Là où il y a 2 ans sous Guimard, on avait couru complètement à l'envers en durcissant de façon immodérée jusqu'à en faire péter Alaphilippe, alors qu'il aurait fallu adopter l'attitude d'hier : un tempo assez tranquille jusqu'à l'approche du sommet pour qu'il mette son sac habituel.
Loin de moi l’idée de vouloir defendre Guimard, mais comment lui mettre sur le dos l’echec d’Innsbruck? Si le train avant le mur final etait trop fort, qu’est-ce qui empechait Alaf de dire à ses coequipiers juste devant lui de lever le pied ou de changer de tactique car il n’avait pas les jambes?
Perso, cette histoire reste un mystere mais je ne vois qu’Alaf comme responsable de son echec. Il doit quand meme le sentir s'il va defoncer le mur ou y exploser, et agir en consequence, non? Là, on a l’impression que le gars a essayé de s’accrocher, sans les jambes qu’on peut lui connaitre, tout en constatant qu’un coéquipier etait dans la forme de sa vie (Bardet).

Si seulement Alaf29 pouvait m’expliquer..... :mouchoir:
#3236360
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 11:10
damienleflahute a écrit :
30 sept. 2020, 10:36


C'est la plus belle image que j'avais vu depuis...la veille.
Ce plan avait été testé avec Van der Breggen, mais je te rejoins, c'était splendide. :love:
J'imagine en effet mais je n'ai pas regardé la course féminine. Mais quand on voit ce plan on est juste soufflé.
Dans ce cas, tu devrais la regarder!
Le plan est encore plus beau (Durand s’est d’ailleurs arrêté dans son developpement pour lacher un « Wow... :love:  »): le cadrage est tres large au début et le cadreur zoome alors progressivement sur la coureuse. Associé au travelling, on n’etait pas loin d’Orson Welles, là. :w00t:
#3236361
loloherrera a écrit :
30 sept. 2020, 12:54
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 11:47


Sauf qu'il faut éviter la saganisation non plus et ses x maillots verts qui deviennent vides de sens à force. Un Alaphilippe qui vient tous les ans sur le tour et y claque 1 ou 2 étapes, bon c'est bien, mais au bout de 3/4 ans ça va lui apporter quoi de neuf ? Pour moi il a comme priorité absolue maintenant LBL qu'il veut vraiment gagner et les JOs l'an prochain. Donc l'an prochain cela veut dire de nouveau TDF comme cette année je pense pour faire les JOs après, mais par contre à partir de 2022, l'année de ses 30 ans, s'il a gagné son LBL.... je pense qu'une saison avec une séquence Vuelta-mondiaux-Lombardie en clôture comme objectif central serait très rationnelle. ça implique pas de tour mais d'autres objectifs plus tôt dans la saison.
Pourquoi pas, mais quel mal y aurait-il à jouer sur ses qualités ? Sous prétexte qu'il aurait accroché LBL à son palmarès, pourquoi ne pas essayer de le remporter plusieurs fois ? Je veux bien qu'il puisse se diversifier, mais pour moi, étoffer son palmarès ne passe pas forcément par un GT. Gagner plusieurs fois la même course n'est pas "dévalorisant", bien au contraire.
Valverde est un parfait exemple, on peut lui reprocher son manque de panache, mais il a su jouer sur ses qualités, et ça en fait le king des ardennaises.
Je suis plutôt adepte de jouer sur ses atouts au lieu de vouloir travailler ses "points faibles". J'ai conscience que c'est peut-être restrictif, mais une carrière est courte, autant optimiser au max les parcours et courses qui conviennent le mieux à son jump.
Enfin bon, le choix lui appartient, je ne fais qu'extrapoler...
Je rejoins veji. Perso, je ne vois pas trop l'intérêt de gagner 4 ou 5 fois la même course. S'il venait à gagner LBL, je trouverais ça bien qu'il se tourne un peu plus vers les courses à étape, sans délaisser pour autant les courses d'un jour.
#3236363
dolipr4ne a écrit :
30 sept. 2020, 13:41
papou06 a écrit :
28 sept. 2020, 17:57


Certes, mais on ne pourra pas lui enlever que l'EDF a parfaitement couru hier. Là où il y a 2 ans sous Guimard, on avait couru complètement à l'envers en durcissant de façon immodérée jusqu'à en faire péter Alaphilippe, alors qu'il aurait fallu adopter l'attitude d'hier : un tempo assez tranquille jusqu'à l'approche du sommet pour qu'il mette son sac habituel.
Loin de moi l’idée de vouloir defendre Guimard, mais comment lui mettre sur le dos l’echec d’Innsbruck? Si le train avant le mur final etait trop fort, qu’est-ce qui empechait Alaf de dire à ses coequipiers juste devant lui de lever le pied ou de changer de tactique car il n’avait pas les jambes?
Perso, cette histoire reste un mystere mais je ne vois qu’Alaf comme responsable de son echec. Il doit quand meme le sentir s'il va defoncer le mur ou y exploser, et agir en consequence, non? Là, on a l’impression que le gars a essayé de s’accrocher, sans les jambes qu’on peut lui connaitre, tout en constatant qu’un coéquipier etait dans la forme de sa vie (Bardet).

Si seulement Alaf29 pouvait m’expliquer..... :mouchoir:


Non, mais il s'est rendu compte qu'il n'avait pas les jambes dans le mur lui-même et pas avant.
Peut-être qu'il aurait du avertir Pinot et Bardet dès les premiers mètres; mais avec l'euphorie, l'ambiance et le fait que ça devait être dur pour tout le monde, il s'est dit que ça pouvait passer.
Enfin j'imagine qu'il n'est pas évident de réagir très vite dans ces situations; et puis est-ce que ça aurait changé grand chose?
Pinot était déjà lancé, c'était trop tard pour lui; et je pense que ça n'aurait quasiment rien changé pour Bardet.
#3236367
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 11:47
loloherrera a écrit :
30 sept. 2020, 11:26
Je suis Alaphilippe, je continue sur la même voie. Les classiques, le Tour en franc tireur, c'est là qu'il s'éclate en plus. Sacrifier toute une saison pour 3 semaines, c'est quand même aléatoire, demandez à Tibo :elephant:
Sauf qu'il faut éviter la saganisation non plus et ses x maillots verts qui deviennent vides de sens à force. Un Alaphilippe qui vient tous les ans sur le tour et y claque 1 ou 2 étapes, bon c'est bien, mais au bout de 3/4 ans ça va lui apporter quoi de neuf ? Pour moi il a comme priorité absolue maintenant LBL qu'il veut vraiment gagner et les JOs l'an prochain. Donc l'an prochain cela veut dire de nouveau TDF comme cette année je pense pour faire les JOs après, mais par contre à partir de 2022, l'année de ses 30 ans, s'il a gagné son LBL.... je pense qu'une saison avec une séquence Vuelta-mondiaux-Lombardie en clôture comme objectif central serait très rationnelle. ça implique pas de tour mais d'autres objectifs plus tôt dans la saison.
JO ou pas, je ne le vois pas faire l'impasse sur le Tour l'année prochaine avec son beau maillot de champion du monde. Par contre, il commence à parler du Giro sur lequel il souhaiterait aller pour y gagner une étape (et avoir par conséquent gagner sur les 3 grands tours). Donc on peut imaginer qu'il va le disputer dans les 2 ans qui viennent.

Et l'autre point important, c'est qu'il va falloir gérer les calendriers et les objectifs en lien avec ceux d'Evenepoel. C'est pas forcément incompatible car Alaphilippe souhaite découvrir d'autres courses mais il faut en tenir compte. Par exemple, Alaphilippe pourrait très bien zapper les classiques ardennaises la saison prochaine au profit d'Evenepoel et basculer sur les classiques flandriennes (et pas seulement le Tour des Flandres). Ses objectifs seraient donc plutôt décaler à une période allant de fin février à début avril (dans un calendrier normal).

En tout cas, j'avais lu une interview de lui l'année dernière et il était assez clair. Enquiller la même classique plusieurs fois, ça ne l'intéresse pas forcément. Par contre, avoir un palmarès très diversifié avec un maximum de classiques différentes, ça oui c'est ce qui le motive.

Et je suis d'accord avec toi qu'il faut absolument qu'il vise le Lombardie et qu'il se construise un calendrier pour y arriver au top. Bien préparé, il a cette course dans les jambes sans problèmes. Et il n'y a pas de raison qu'il ne puisse pas aussi enquiller un Tour d'Emilie et un Milan-Turin. Je trouve que ça vaut le coup de faire quelques sacrifices en amont pour arriver au top sur ces courses là.
#3236383
loloherrera a écrit :
30 sept. 2020, 12:54
veji2 a écrit :
30 sept. 2020, 11:47


Sauf qu'il faut éviter la saganisation non plus et ses x maillots verts qui deviennent vides de sens à force. Un Alaphilippe qui vient tous les ans sur le tour et y claque 1 ou 2 étapes, bon c'est bien, mais au bout de 3/4 ans ça va lui apporter quoi de neuf ? Pour moi il a comme priorité absolue maintenant LBL qu'il veut vraiment gagner et les JOs l'an prochain. Donc l'an prochain cela veut dire de nouveau TDF comme cette année je pense pour faire les JOs après, mais par contre à partir de 2022, l'année de ses 30 ans, s'il a gagné son LBL.... je pense qu'une saison avec une séquence Vuelta-mondiaux-Lombardie en clôture comme objectif central serait très rationnelle. ça implique pas de tour mais d'autres objectifs plus tôt dans la saison.
Pourquoi pas, mais quel mal y aurait-il à jouer sur ses qualités ? Sous prétexte qu'il aurait accroché LBL à son palmarès, pourquoi ne pas essayer de le remporter plusieurs fois ? Je veux bien qu'il puisse se diversifier, mais pour moi, étoffer son palmarès ne passe pas forcément par un GT. Gagner plusieurs fois la même course n'est pas "dévalorisant", bien au contraire.
Valverde est un parfait exemple, on peut lui reprocher son manque de panache, mais il a su jouer sur ses qualités, et ça en fait le king des ardennaises.
Je suis plutôt adepte de jouer sur ses atouts au lieu de vouloir travailler ses "points faibles". J'ai conscience que c'est peut-être restrictif, mais une carrière est courte, autant optimiser au max les parcours et courses qui conviennent le mieux à son jump.
Enfin bon, le choix lui appartient, je ne fais qu'extrapoler...
Pour le coup c'est plutôt un contre exemple, je pense que Valverde a sacrifié beaucoup de victoires en essayant de briller sur le TDF qui était sûrement une course qui ne lui convenait pas.

C'est quand même un des seuls coureurs qui a systématisé le fait de jouer le général sur le Tour puis sur la Vuelta pendant toute sa carrière alors que la norme pour un coureur de CG reste le doublé Giro/Vuelta. C'est ce doublé qui permet à des coureurs un peu juste de gagner la Vuelta ( Aru, le Nibali de 2010, S.Yates).

Et on peut penser que malgré ses capacités de récupération et de surcompensation exceptionnelles, Valverde est souvent arrivé en fin d'essorage sur les mondiaux et Lombardie.
#3236680
Perso, je ne vois pas Alaphilippe gagner le Tour de France. Si je pouvais me tromper, je serais le plus heureux des observateurs du vélo.

Mais ce n'est pas parce que Voeckler dit qu'il faudrait être gonflé pour affirmer qu'il ne le gagnera jamais, vu ce qu'il a fait en 2019, qu'il faut le croire. Ti Blanc sait bien, pourtant, que faire top 5 sur les Champs Elysées ne signifie pas nécessairement être un coureur de grand tour. :wink: Il y a des années où les circonstances font qu'on se retrouve devant, avec un truc à défendre, voilà tout. Ca ne devrait pas se reproduire dans les proportions de 2019.

C'est marrant, mais j'ai l'impression que même parmi des connaisseurs du vélo, on ne se satisfait jamais d'être un super coureur de classiques. Comme si les coureurs de grands tours et surtout du Tour de France étaient plus méritants quelque part ... L'expérience Jalabert, auquel on a beaucoup comparé Alaf' au début, devrait pourtant nous avoir appris. :spamafote:

Alaphilippe à la fin de sa carrière, ce serait bien (et, je le crois, possible voire probable) qu'il ait un palmarès à mi-chemin entre Sean Kelly et Valverde. Des classiques en veux-tu en voilà, des courses par étapes d'une semaine, des victoires d'étape un peu partout ...
Qu'il ait un palmarès diversifié ou les mêmes classiques, à la rigueur peu importe, l'important est de marquer son temps.

(rappelons que Boonen et Cancellara, ces nazes :elephant: , ont eu tellement la flemme qu'ils n'ont fait leur réputation que sur deux courses : Tour des Flandres et Paris-Roubaix : 13 victoires à eux deux, si je ne dis pas de bêtise. :study: )

Je rejoins ceux qui disent qu'un LBL, et un Tour de Lombardie, sont presque nécessaires au vu des qualités du bonhomme.
#3236684
dolipr4ne a écrit :
30 sept. 2020, 13:41
papou06 a écrit :
28 sept. 2020, 17:57


Certes, mais on ne pourra pas lui enlever que l'EDF a parfaitement couru hier. Là où il y a 2 ans sous Guimard, on avait couru complètement à l'envers en durcissant de façon immodérée jusqu'à en faire péter Alaphilippe, alors qu'il aurait fallu adopter l'attitude d'hier : un tempo assez tranquille jusqu'à l'approche du sommet pour qu'il mette son sac habituel.
Loin de moi l’idée de vouloir defendre Guimard, mais comment lui mettre sur le dos l’echec d’Innsbruck? Si le train avant le mur final etait trop fort, qu’est-ce qui empechait Alaf de dire à ses coequipiers juste devant lui de lever le pied ou de changer de tactique car il n’avait pas les jambes?
Perso, cette histoire reste un mystere mais je ne vois qu’Alaf comme responsable de son echec. Il doit quand meme le sentir s'il va defoncer le mur ou y exploser, et agir en consequence, non? Là, on a l’impression que le gars a essayé de s’accrocher, sans les jambes qu’on peut lui connaitre, tout en constatant qu’un coéquipier etait dans la forme de sa vie (Bardet).

Si seulement Alaf29 pouvait m’expliquer..... :mouchoir:
Le fait de vouloir changer de tactique, ça veut donc dire que la tactique prévue était celle-là. Et avant même qu'Alaphilippe craque, je pense qu'un paquet de gens ici aurait pu te dire que ce n'était pas la bonne tactique. C'est le rôle n°1 du sélectionneur que de mettre le leader dans les meilleurs dispositions pour qu'il gagne. Et les meilleures dispositions pour qu'Alaphilippe gagne, ça n'a jamais été d'essorer tout le peloton en espérant qu'il soit le plus fort avec un train hyper soutenu. C'est de l'emmener assez frais proche du sommet pour que son jump fasse la différence.
Le principal responsable de cet échec, c'est Guimard. Soit pqu'il n'a pas été capable de faire sentir à Alaf que cette stratégie de course était une erreur si l'initiative venait du coureur. Soit pque c'était lui à l'origine de cette initiative, et que c'était une connerie.
#3236688
Je fais aussi partie de ceux qui estiment que la diversification des victoires consacre les champions majeurs du cyclisme. C'est pour cette raison, même s'il ne l'admettra jamais, que Hinault tenait tant à inscrire son nom au tableau des lauréats de Paris-Roubaix. Il voulait pouvoir être assis sur la même table que Merckx, Coppi et Bobet.

Si Alaph parvient à remporter des courses par étapes (genre Paris-Nice) et plusieurs monuments différents, on pourra difficilement le considérer comme autre chose qu'un GRAND du cyclisme. Il a déjà gagné Milan-San Remo et la Flèche, qui sont 2 terrains totalement différents. Pour moi, il doit avoir 2 objectifs prioritaires: au moins 1 des 2 monuments semi-montagneux ( même si on peut parler de vraie montagne pour la Lombardie) et une classique pavée. Les coureurs capables de gagner en montagne (il l'a déjà fait à plusieurs reprises, et pas que sur le Tour), sur les pavés et au terme de chronos individuels, y en a pas des wagons, dans l'histoire.
#3236689
Pour l'instant, il est encore bien derrière Bettini en terme de palmarès mais Bettini n'était pas un précoce.
En terme de potentiel, Alaph ne semble rien avoir à lui envier.
Idéalement, je le verrais terminer sa carrière avec le palmarès de Bartoli + un titre de CdM.
#3236693
On prend souvent Bettini en référence, mais il y a pour moi un exemple de grand du cyclisme plus récent au niveau des classic men.

Un coureur qui aurait même pu tout gagner, à 1 MSR près ( mais cela ne se fera jamais, d'autant plus avec ses blessures récentes et à répétition )
#3236695
La comparaison avec Valverde me semble de plus en plus pertinente, surtout depuis l'an dernier et ses perfs en montagne. Il est clairement un prétendant à une victoire en GT, la Vuelta surement plus que les 2 autres.

Si on pouvait penser en début de carrière que Valverde était meilleur en Montagne, plus typé Tour que Julian, et qu'à l'inverse Julian avait une plus grande palette sur les classiques, je pense surtout que c'est du à leur choix de carrière et à leur objectif, mais que potentiellement, ils peuvent viser les mêmes courses.
On a bien vu que Valverde était loin d'être manchot sur le Tour des Flandres par exemple.

Et c'est justement à travers cet exemple que pour moi, Julian ne doit pas tenter le général de GT. Valverde en a fait un objectif régulier, il n'a qu'un GT à son palmarès (et nombreuses places d'honneur certes). Et quand on voit le plateau de la Vuelta de plus en plus dense, ça me semble bien risqué pour Julian d'en faire un réel objectif. Quand on voit que Valverde n'a jamais gagné le Tour de Lombardie ou Milan San Remo, qui à mon sens correspondaient à ses qualités (pour la première, c'est assez évident), je trouverais dommage que Julian passe à côté de certaines courses.

Après, j'ai l'impression qu'il l'a compris. Mais au final, il peut bien faire ce qu'il veut... Et bon je critique le choix de Valverde, il n'a certes pas un palmarès aussi diversifié que son potentiel pouvait lui permettre d'atteindre, mais ça reste quand même l'un des plus gros palmarès de ces 20 dernières années.
#3236699
Qu'il continue a faire ce qu'il aime et ce qu'il sait faire, ne pas oublier que le Tour de l'an dernier était un Tour "au rabais", Bernal ne s'est jamais montré vraiment aérien/dominant, et je vois clairement pas Alaph devant Pogacar qui nous sort des perfs hallucinantes en montagne...

Puis, son programme devra étre plus light en début de saison, il fera l'impasse sur ses courses, puis il risque de finir carbo de son Tour, et il ne performera pas en fin de saison (comme l'an dernier).
  • 1
  • 58
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
Dopage 2020

https://www.lequipe.fr/Baseball/Actualites/Robins[…]

Il est encore indiqué une anné[…]

Bonjour à toutes et à tous, Tout d'[…]

14 pour moi. Bonne saison pour une équipe[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site