Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 18 sur 25
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 25
#3196259
mazinho93 a écrit :
04 août 2020, 04:44
Trinite a écrit :
04 août 2020, 03:21
Je viens de voir la montée et j'ai pas trouvé Froome si mauvais que ça.
Il doit prendre un bon relais de prés d'un km et s'écarte à 5 km du sommet en ayant réduit le groupe d'une trentaine à une dizaine. Pour perdre 5 minutes en 5 bornes, il a forcément dû finir tranquille. On est loin de l'UAE Tour où il finissait à 5' en ayant été lâché dés le pied.
https://youtu.be/wAgkGBh0R7E
Le lien vidéo de la montée, Froome fait le job, mais il est loin de son meilleur niveau, le relais de tao est bien plus impressionnant je trouve...

L impression visuel de Bernal est stratosphèrique,
Merci pour le lien. J'ai une interrogation annexe : qui peut m'expliquer quels sont les surcoûts qui expliquent la non diffusion alors que la course est filmée ?
#3196268
veji2 a écrit :
04 août 2020, 08:29
Ce qui est clair c'est que même avec une équipe Jumbo hyper costaud, un top Pinot, etc... Ben INEOS ils sont là pour faire la fusée à étage et si personne ne vient les en empêcher, ça donnera un tour aussi chiant que d'habitude... C'est là qu'un CLM de 20 ou 30 bornes plates en début de tour aurait été bien : entre un Dumoulin et un Roglic qui prennent de l'avance, un Thomas et un Froome avec un peu de retard et un Bernal qui en compte plus avec les Pinot, Quintana dans ses parages, ça aurait un peu rebattu les cartes tactique... là sauf ça ce qu'un Alaphilippe ou équivalent (or il y en a peu...) nous refasse le coup de de l'an dernier, ça risque de processionner jusqu'à la dernière montée puis de faire la fusée de manière ultrarépétitive...
+1

J'ai regardé hier soir :cry:

En effet, Inéos est partie pour être terrible encore une fois.
Froomey qui s'amuse à faire le gregario de luxe, puis de se relever tranquillou, espère t'il un retour d'ascenseur?

En tous cas Bernal est à mon avis quasi intouchable : le grimpeur de loin le plus impressionnant actuellement et avec cette équipe à son "service" :sweat:
Train magique avec Froome, Thomas, Sivakov, Castro... plus du Rowe et du Kwiat pour les bordures...

On semble bien parti pour se faire chier, je vous rejoins :spamafote:
#3196271
SnakePlissken a écrit :
04 août 2020, 08:44
Roglic peut être tout aussi impressionnant, et on a pas oublié son duel avec Bernal sur le Romandie en 2018 (?). Le train Sky est fort, on le savait, mais le Jumbo a les moyens de l'être aussi, quand on voit que dès que Martin et WVA auront fini leur boulot, potentiellement c'est Gesink qui entrera le premier en action, puis Kuss, puis Bennett, puis peut-être Kruijswijk, puis Dumoulin. On parle d'équipes à 3 leaders dans les deux équipes, mais logiquement ce sera Bernal contre Roglic.
C'est clair que Roglic va être un sacré client pour Ineos. Le tracé est idéal pour lui. Il se débrouille bien dans les muritos et il n'y a pas vraiment de grosses étapes de montagne. Par ailleurs, on sait qu'il n'a pas besoin de beaucoup de jours de course pour performer et il devrait échapper au fait d'arriver en forme trop tôt vu que le Tour va arriver rapidement après les premières courses.

Et enfin, il ne devrait pas être trop ennuyé en interne avec Dumoulin et Kruijswijk. Dumoulin, c'est comme Froome. Il va manquer de rythme donc il sera sans doute trop court pour jouer la gagne. Et Kruijswijk n'a pas du tout les qualités de grimpeur puncheur que requiert le parcours du Tour 2020.

Bref ça sent le duel Bernal/Roglic à plein nez et j'espère que Pinot pourra se mêler à la lutte. Son étape d'hier est plutôt rassurante sur sa condition. S'il a les mêmes jambes qu'en 2019, il n'y a aucune raison qu'il ne puisse pas faire le match avec Bernal et Roglic.
#3196275
Attention pour Dumoulin , c'est pas le genre a enchaîner les jours de courses avant un Gt. 12 jours de course avant son giro 2018 et 14 jours pour celui de 2017.
Si son genou est vraiment rétablie il sera au rendez vous. Beaucoup sous estime son niveau en montagne
#3196281
TommySheeran a écrit :
04 août 2020, 09:39
Attention pour Dumoulin , c'est pas le genre a enchaîner les jours de courses avant un Gt. 12 jours de course avant son giro 2018 et 14 jours pour celui de 2017.
Si son genou est vraiment rétablie il sera au rendez vous. Beaucoup sous estime son niveau en montagne
Je ne sous-estime pas son niveau en montagne. Quand il est en grande condition, il fait partie des meilleurs. Mais en 2018, il sort d'une grosse saison 2017 et en 2017, il sort d'une grosse saison 2016. En 2020, il sort d'une saison 2019 quasiment blanche. C'est pas du tout la même approche. Pour moi, le Tour va arriver beaucoup trop vite pour lui.

Par contre, il pourrait se servir du Tour pour se mettre au service de Roglic afin de retrouver du rythme et être ensuite un gros client sur la Vuelta (s'il la dispute). Puis viser le Tour en 2021. Ce scénario là, j'y crois beaucoup plus.
Dernière édition par marooned le 04 août 2020, 09:51, édité 1 fois.
#3196282
TommySheeran a écrit :
04 août 2020, 09:39
Attention pour Dumoulin , c'est pas le genre a enchaîner les jours de courses avant un Gt. 12 jours de course avant son giro 2018 et 14 jours pour celui de 2017.
Si son genou est vraiment rétablie il sera au rendez vous. Beaucoup sous estime son niveau en montagne
C'est aussi pour ça que je n'écarte pas totalement Dumoulin, mais c'est vrai que logiquement ce sera Roglic le numéro 1 de l'équipe. Peut-être que Dumoulin serait encore plus fort s'il enchainait la Vuelta derrière, Marooned avait raison sur le fait qu'une saison 2019 sans GT pour lui pourrait compter.
#3196283
marooned a écrit :
04 août 2020, 09:49
TommySheeran a écrit :
04 août 2020, 09:39
Attention pour Dumoulin , c'est pas le genre a enchaîner les jours de courses avant un Gt. 12 jours de course avant son giro 2018 et 14 jours pour celui de 2017.
Si son genou est vraiment rétablie il sera au rendez vous. Beaucoup sous estime son niveau en montagne
Je ne sous-estime pas son niveau en montagne. Quand il est en grande condition, il fait partie des meilleurs. Mais en 2018, il sort d'une grosse saison 2017 et en 2017, il sort d'une grosse saison 2016. En 2020, il sort d'une saison 2019 quasiment blanche. C'est pas du tout la même approche. Pour moi, le Tour va arriver beaucoup trop vite pour lui.

Par contre, il pourrait se servir du Tour pour se mettre au service de Roglic afin de retrouver du rythme et être ensuite un gros client sur la Vuelta (s'il la dispute). Ce scénario là, j'y crois beaucoup plus.
Voilà, tu viens de parler de la Vuelta comme je viens de le faire, ça pourrait être pour lui.
#3196289
SnakePlissken a écrit :
04 août 2020, 09:51
marooned a écrit :
04 août 2020, 09:49


Je ne sous-estime pas son niveau en montagne. Quand il est en grande condition, il fait partie des meilleurs. Mais en 2018, il sort d'une grosse saison 2017 et en 2017, il sort d'une grosse saison 2016. En 2020, il sort d'une saison 2019 quasiment blanche. C'est pas du tout la même approche. Pour moi, le Tour va arriver beaucoup trop vite pour lui.

Par contre, il pourrait se servir du Tour pour se mettre au service de Roglic afin de retrouver du rythme et être ensuite un gros client sur la Vuelta (s'il la dispute). Ce scénario là, j'y crois beaucoup plus.
Voilà, tu viens de parler de la Vuelta comme je viens de le faire, ça pourrait être pour lui.
Tout le monde y trouverait son compte. Roglic serait le leader de l'équipe sur le Tour cette année (je pense qu'il le mérite après son année 2019). Dumoulin se met à son service car son manque de compétition depuis plus d'un an est trop handicapant pour envisager la victoire. Il a l'intelligence de le faire tout en se projetant sur la Vuelta en fin de saison où il aurait une belle opportunité. Et l'année prochaine, c'est lui qui a la priorité pour le Tour par rapport à Roglic (qui pourrait lui retourner sur le Giro).

Les deux se laisseraient ainsi la chance de pouvoir remporter les trois grands tours d'ici l'année prochaine avec une gestion intelligente. Ce scénario me semble "ententable" pour les deux si l'équipe leur présente les choses de cette façon :jap:
#3196316
MannyManolo a écrit :
04 août 2020, 10:44
Vous oubliez tous juste deux petits coureurs : Quintana et Pogacar....
Quintana est de loin celui qui m'a le plus impressionné en montagne cette année.
Mais... c'était avant le confinement, il y a une éternité, chute il y a pas longtemps, une équipe quand même bien moins forte. Et surtout ces derniers Tours, il a accumulé la poisse, ce qui fait que ça fait des années qu'on l'a pas vu au top sur toute la longueur d'un GT. J'espère toujours, mais je préfère pas trop me nourrir d'espoir.
Pogacar, s'il continue à progresser (ce qu'on peut légitiment penser vu son âge), oui ça sera un gros client.

Bernal reste pour moi le favori, je ne pense pas qu'il soit encore à 100 % (10" à Sivakov et 17" à Vlasov, je pense qu'il peut faire mieux), je ne pense pas qu'il l'était non plus l'an dernier sur le Tour (saison tronquée par sa grosse chute, le Tour n'était pas à son programme de base, et il y monte en puissance - après notamment un CLM très décevant - bien aidé il est vrai par l'abandon de Pinot). Il est chez Ineos, ils savent faire, et lui aussi est encore jeune, on peut (même si il est déjà à un très très haut niveau) penser qu'il peut encore progresser.

Mais clairement, le plateau de cette année sur le Tour est sans commune mesure avec celui de l'an passé.
#3196324
gradouble a écrit :
04 août 2020, 09:22
veji2 a écrit :
04 août 2020, 08:29
Ce qui est clair c'est que même avec une équipe Jumbo hyper costaud, un top Pinot, etc... Ben INEOS ils sont là pour faire la fusée à étage et si personne ne vient les en empêcher, ça donnera un tour aussi chiant que d'habitude... C'est là qu'un CLM de 20 ou 30 bornes plates en début de tour aurait été bien : entre un Dumoulin et un Roglic qui prennent de l'avance, un Thomas et un Froome avec un peu de retard et un Bernal qui en compte plus avec les Pinot, Quintana dans ses parages, ça aurait un peu rebattu les cartes tactique... là sauf ça ce qu'un Alaphilippe ou équivalent (or il y en a peu...) nous refasse le coup de de l'an dernier, ça risque de processionner jusqu'à la dernière montée puis de faire la fusée de manière ultrarépétitive...
+1

J'ai regardé hier soir :cry:

En effet, Inéos est partie pour être terrible encore une fois.
Froomey qui s'amuse à faire le gregario de luxe, puis de se relever tranquillou, espère t'il un retour d'ascenseur?

En tous cas Bernal est à mon avis quasi intouchable : le grimpeur de loin le plus impressionnant actuellement et avec cette équipe à son "service" :sweat:
Train magique avec Froome, Thomas, Sivakov, Castro... plus du Rowe et du Kwiat pour les bordures...

On semble bien parti pour se faire chier, je vous rejoins :spamafote:

+2

Les derniers km avec le train Sky à 3 coureurs qui montent tranquille bouche fermée, suivis par un Pinot grimacant, et (presque) tout le reste aux fraises... On a beau dire ça n'annonce rien de palpitant.
:neutral:
#3196347
albo a écrit :
04 août 2020, 11:22
gradouble a écrit :
04 août 2020, 09:22


+1

J'ai regardé hier soir :cry:

En effet, Inéos est partie pour être terrible encore une fois.
Froomey qui s'amuse à faire le gregario de luxe, puis de se relever tranquillou, espère t'il un retour d'ascenseur?

En tous cas Bernal est à mon avis quasi intouchable : le grimpeur de loin le plus impressionnant actuellement et avec cette équipe à son "service" :sweat:
Train magique avec Froome, Thomas, Sivakov, Castro... plus du Rowe et du Kwiat pour les bordures...

On semble bien parti pour se faire chier, je vous rejoins :spamafote:

+2

Les derniers km avec le train Sky à 3 coureurs qui montent tranquille bouche fermée, suivis par un Pinot grimacant, et (presque) tout le reste aux fraises... On a beau dire ça n'annonce rien de palpitant.
:neutral:
Idem. Prudhomme râlait, il y a quelques années, sur le fait que la course se faisait par l'arrière (les gars se font larguer, asphyxiés par le rythme) plutôt que par l'avant (attaque d'un coureur qui fait exploser la course). L'an dernier, c'était un peu mieux pour 2 raisons:

1 Ineos sans Froome, et bien moins forte collectivement (Kwiat et Castro à la rue)
2 Alaphilippe, l'électron libre

Cette fois , Ineos semble avoir retrouvé la recette, avec notamment un Sivakov "inquiétant" et un Tao qui s'affirme . Alaphilippe sera surveillé de prés, et il n'a pas encore démontré qu'il avait retrouvé son punch de l'an dernier. Tout ça ne respire pas le romantisme échevelé. :sarcastic:
#3196348
albo a écrit :
04 août 2020, 11:22
gradouble a écrit :
04 août 2020, 09:22


+1

J'ai regardé hier soir :cry:

En effet, Inéos est partie pour être terrible encore une fois.
Froomey qui s'amuse à faire le gregario de luxe, puis de se relever tranquillou, espère t'il un retour d'ascenseur?

En tous cas Bernal est à mon avis quasi intouchable : le grimpeur de loin le plus impressionnant actuellement et avec cette équipe à son "service" :sweat:
Train magique avec Froome, Thomas, Sivakov, Castro... plus du Rowe et du Kwiat pour les bordures...

On semble bien parti pour se faire chier, je vous rejoins :spamafote:

+2

Les derniers km avec le train Sky à 3 coureurs qui montent tranquille bouche fermée, suivis par un Pinot grimacant, et (presque) tout le reste aux fraises... On a beau dire ça n'annonce rien de palpitant.
:neutral:
Si le Train ineos est à ce niveau, dans un schéma de course traditionnelle ou les leaders s expliquent dans le dernière montée, il 'y aura pas grand chose à faire pour leurs adversaires....ils pourront rouler à leur rythme et lancer Bernal quand bon leur semble...

L' an dernier ce qu'on a vu c est un train ineos moins fort et surtout alaphillipe et pinot qui ont couru de manière non conventionnelle, avec des attaques sur des étapes pour punchers ou ils ont déstabilisé ineos et repris du temps, c est eux qui ont imposé leur rythme à la course... Et cela a failli etre fatal pour ineos...

Dans le schéma de course habituel attentiste bon il me semble qu'ineos est quasi sur de gagner, dans l autres schéma il peuvent gagner mais au moins ils sont challengeer
#3196350
veji2 a écrit :
04 août 2020, 08:29
Ce qui est clair c'est que même avec une équipe Jumbo hyper costaud, un top Pinot, etc... Ben INEOS ils sont là pour faire la fusée à étage et si personne ne vient les en empêcher, ça donnera un tour aussi chiant que d'habitude... C'est là qu'un CLM de 20 ou 30 bornes plates en début de tour aurait été bien : entre un Dumoulin et un Roglic qui prennent de l'avance, un Thomas et un Froome avec un peu de retard et un Bernal qui en compte plus avec les Pinot, Quintana dans ses parages, ça aurait un peu rebattu les cartes tactique... là sauf ça ce qu'un Alaphilippe ou équivalent (or il y en a peu...) nous refasse le coup de de l'an dernier, ça risque de processionner jusqu'à la dernière montée puis de faire la fusée de manière ultrarépétitive...
Oui c'est le scénario probable qui laisse augurer un tour peu palpitant
  • 1
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 25

Les équipes : Equipes validées[…]

Ok merci ! Je vais regarder ca. Ca prend com[…]

De mon côté, je ne voudrais surt[…]

https://twitter.com/OuestFrance/status/1330906287[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site