Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 34 sur 38
  • 1
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 38
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3146581
En résumé, j'ai été ravi qu'Ullrich l'emporte, énorme sur ce Tour. Victoire incontestable en écrasant la concurrence, Virenque 2ème à 9 minutes. Même à l'époque, c'était incroyable!

J'aimais bien Pantani, mais moins son côté un peu fantasque.

Riis, je ne pouvais pas le voir, bien content qu'il ait du faire le larbin en fin de Tour.
Et Virenque, en vérité, je ne pouvais pas le supporter. C'était vraiment sa sale période (dans tous les sens du terme). Fanfaron au melon surdimensionné.
Je l'ai préféré en toute fin de carrière, en baroudeur qui ne jouait plus le général; et qui la ramenait beaucoup moins.
Maintenant, je l'aime bien; en commentateur on ne dirait plus le même gars. Type sympa, jovial, déconneur, pas humble mais presque, un peu à côté de la plaque.
Avatar de l’utilisateur
Par mc-enroe31
#3146585
albo a écrit :
06 avr. 2020, 19:09
SnakePlissken a écrit :
06 avr. 2020, 17:35


https://www.youtube.com/watch?v=ibtYO_XHc18&t=2039s

Le JT de ce soir là avec Virenque et Collard interviewés par Bilalian.
Franchement,

Quand tu vois les images de ce Tour au JT, les explications des Riis, de Jalabert, de Saiz,
L’interview ubuesque de Virenque,

Les montées stratosphériques et les chevauchées Festina...

Tu te demandes comment le cyclisme a fait pour survivre à ca.


Niveau ridicule on a pas seulement touché le fond, on a bien creusé à cette époque.
.
Non, non et non.

Non à ce deux poids deux mesures.

Vous croyez qu'on vit une période rose? Vous croyez que Froome c'est pas pire que la période EPO!

Tout est résumé dans le commentaire de la télévision belge quand Froome attaque dans le Ventoux en 2013 :

"Lance, sors de ce corps"!

C'est la plus grande mascarade de l'histoire du cyclisme, largement au dessus de Lance qui lui au moins avait un palmarès avant de se transformer en coureur du TDF.

Alors je ne sais pas si un jour on saura à quoi carburait Chris mais je pense que Sky lui a surement trouvé une prédisposition à un produit qui marchait bien mieux chez lui que sur d'autres coureurs, un peu comme l'EPO a transformé un coureur comme Rijs. (on pense à l'Aicar pour Froome).

Perso, je ne suis pas étonné que Sky et Froome se révèlent à ce moment là, je suis persuadé qu'ils ont profité du dopage organisé pour tous les athlètes anglais en prévision des JO de Londres.

Les anglais ont marché sur l'eau à Londres en 2012 et comme par hasard Sky commence à tout exploser à ce moment là.

Que celui qui me parle de coïncidence sera un grand naïf.

Donc ras la casquette qu'on traite les coureurs de la période EPO comme des bandits en faisant passer les coureurs des années 2010 pour des saints.
Par albo
#3146595
Monte pas sur tes grands chevaux!
:smile:

Je dis juste que l’image du cyclisme donnée à cette époque (par les coureurs et par les médias) est juste redoutable.

Faut vraiment que ce soit un sport populaire pour avoir résisté à autant de ridicule.

C’est sûrement pas moi qui vais te défendre Froome et sa moulinette du Ventoux hein.
#3146608
l'étape d'hier était franchement chouette (rien que l’enchaînement de cols vaut le détour). Sympa de revoir des coureurs souvent en danseuse (les gros braquets étant souvent utilisés à l'époque ça allait de paire avec la danseuse, sauf exception comme ullrich). Voir les coureurs dressés sur leurs pédales ça le fait, ça fait vraiment offensif. En plus quand on a toute une première ligne de festina ça impressionne. Et sur les images ça semble monter hyper vite, on dirait une montée plate

intéressant cet article de ouest france. Virenque n'a pas la même version. En même temps il nous dit qu'il aurait dû suivre pantani lors de son attaque (en ce qui concerne l'étape diffusée aujourd'hui) ; il nous dit aussi qu'il a lâché la roue d'ullrich à l'alpe d'huez mentalement et non physiquement. Donc je sais pas s'il est très crédible lui et son égo. D'un autre côté il avait selon moi 90% de chances de s'imposer au sprint à courchevel (ullrich a zéro punch), donc monnayer ça aurait été un peu con donc bon...

mais sinon cette étape bourg d'oisans-courchevel, si elle était très bien elle était une anomalie d'après les commentateurs (faisant suite à la période indurain)
Par -Vélomen-
#3146618
Baignereau a écrit :
06 avr. 2020, 18:37
El_Pistolero_07 a écrit :
06 avr. 2020, 18:07


Limoges ? C'était quoi comme étape ? 2000 c'est pas le grand TDF de Botero ?

C'est l'echappée solitaire de Christophe Agnolutto qui fait un numéro à la Vasseur mais sans prendre le maillot.
Le lendemain de l'étape de Morzine, c'est l'arrivée à Fribourg avec la victoire de Mengin. Il y avait trois cols, le Pas de Morgins par son côté le plus facile, le col de la Croix par Ollon et la fin du col des Mosses avec ensuite pas mal de plat jusqu'à Fribourg. Pantani qui n'avait pas encore assuré sa place sur le podium avait fait rouler son équipe dans le col de la Croix pour tester Riis. Le Danois dans un mauvais jour avait été laché assez rapidement. Dans les derniers km du col Panatni avait mis une violente attaque que seul Virenque avait pu suivre pour enfoncer le clou. Ils ont 30 secondes d'avance au sommet sur un petit groupe maillot jaune , les deux fuyards seront reppris dans la descente. Tout le monde avait ensuite roulé pour "finir" Riis ( Kelme-Banesto-Mercatone- Festina) qui perds 6 minutes ce jour là.
Le col de la Croix est une belle ascension de 18 km à 7% de moyenne à faire dans le Valais si vous en avez l'occasion. Le début se fait sur une grande route en lacets au milieu des vignes avec des points de vue sympa sur la vallée du Rhône. Les derniers kilomètres après la station de Villars sont les plus durs mais aussi les plus beau dans les alpages avec la vue sur le massif des Diablerets :love:
Je n'avais aucun souvenir des 2 étapes dont tu parles ! Ca avait l'air énorme !!!

Ce Tour 1997 est vraiment l'un des 2/3 plus beaux de ces 30 dernières années. Si l'on excepte la bagarre pour la 1ère place, il semble du niveau de celui de 1989.

J'avais étonné de voir à quel point le Tour 1997 était sous côté dans le classement des plus beaux TDF fait sur ce forum juste après le Tour 2019.
#3146620
quant à savoir quel coureur était le plus fort naturellement... impossible à savoir, la période 1990-2005 est complètement illisible, c'est le cirque. Il y a toujours du dopage mais aujourd'hui c'est quand même plus contrôlé, on peut pas se surcharger en produits
Par -Vélomen-
#3146625
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:54
l'étape d'hier était franchement chouette (rien que l’enchaînement de cols vaut le détour). Sympa de revoir des coureurs souvent en danseuse (les gros braquets étant souvent utilisés à l'époque ça allait de paire avec la danseuse, sauf exception comme ullrich). Voir les coureurs dressés sur leurs pédales ça le fait, ça fait vraiment offensif. En plus quand on a toute une première ligne de festina ça impressionne. Et sur les images ça semble monter hyper vite, on dirait une montée plate

intéressant cet article de ouest france. Virenque n'a pas la même version. En même temps il nous dit qu'il aurait dû suivre pantani lors de son attaque (en ce qui concerne l'étape diffusée aujourd'hui) ; il nous dit aussi qu'il a lâché la roue d'ullrich à l'alpe d'huez mentalement et non physiquement. Donc je sais pas s'il est très crédible lui et son égo. D'un autre côté il avait selon moi 90% de chances de s'imposer au sprint à courchevel (ullrich a zéro punch), donc monnayer ça aurait été un peu con donc bon...

mais sinon cette étape bourg d'oisans-courchevel, si elle était très bien elle était une anomalie d'après les commentateurs (faisant suite à la période indurain)
On ne peut accorder aucun crédit à Virenque, qui ment assez facilement pour se faire mousser. On le voit bien quand il dit à l'interview après Morzine qu'il a fait une erreur en ne suivant pas Pantani… alors qu'on comprend bien durant le direct qu'il est beaucoup moins fort que le Pirate et incapable de répondre à son attaque.

Sur l'étape de Courchevel, on distingue clairement Ullrich faire le signe de l'argent et les coureurs discuter après. Ca + les déclarations de Roussel, ça ne fait aucun doute que Virenque a acheté l'étape. Ullrich n'est pas rapide au sprint, mais il paraissait vraiment facile dans la roue de Virenque, donc sur la fraicheur il aurait certainement pu l'attaquer de nouveau (même si ses attaques au pied n'ont pas réussi à décramponner Virenque). Et puis il ne faut pas oublier qu'en 1999 Ullrich a gagné une étape sur la Vuelta au sprint en réglant un groupe de 25 coureurs.
Dernière édition par -Vélomen- le 06 avr. 2020, 22:06, édité 1 fois.
Par -Vélomen-
#3146628
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:59
quant à savoir quel coureur était le plus fort naturellement... impossible à savoir, la période 1990-2005 est complètement illisible, c'est le cirque. Il y a toujours du dopage mais aujourd'hui c'est quand même plus contrôlé, on peut pas se surcharger en produits
Avec les avènements de Froome, Wiggins ou G.Thomas, je ne suis pas sûr que cela soit le discours de tout le monde sur ce forum.

Les 3 avaient en début de carrière des références en montagne proches de celles de Bjarne Riis.
Avatar de l’utilisateur
Par Kaou
#3146629
mc-enroe31 a écrit :
06 avr. 2020, 21:21
Kaou a écrit :
06 avr. 2020, 17:05


Au pire tu peux la trouver sur YouTube avec commentaires France TV
.
As-tu le lien stp?
https://youtu.be/BP112Edz9_s

C'est la première partie, ça démarre dans la descente de la Croix de Fer.

Au début de la partie 6 tu as l'attaque de Pantani dans le Galibier.

Je te conseille sa chaîne YouTube, t'as mal de courses qu'il met en ligne, notamment les Paris-Roubaix
Avatar de l’utilisateur
Par mc-enroe31
#3146642
Kaou a écrit :
06 avr. 2020, 22:06
mc-enroe31 a écrit :
06 avr. 2020, 21:21

.
As-tu le lien stp?
https://youtu.be/BP112Edz9_s

C'est la première partie, ça démarre dans la descente de la Croix de Fer.

Au début de la partie 6 tu as l'attaque de Pantani dans le Galibier.

Je te conseille sa chaîne YouTube, t'as mal de courses qu'il met en ligne, notamment les Paris-Roubaix
.
Merci beaucoup
#3146644
-Vélomen- a écrit :
06 avr. 2020, 22:05
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:59
quant à savoir quel coureur était le plus fort naturellement... impossible à savoir, la période 1990-2005 est complètement illisible, c'est le cirque. Il y a toujours du dopage mais aujourd'hui c'est quand même plus contrôlé, on peut pas se surcharger en produits
Avec les avènements de Froome, Wiggins ou G.Thomas, je ne suis pas sûr que cela soit le discours de tout le monde sur ce forum.

Les 3 avaient en début de carrière des références en montagne proches de celles de Bjarne Riis.
bah sur le parcours de ces différents coureurs c'est même pire puisque je vois que riis ne sortait pas de nulle part en 1996, il avait notamment plusieurs top 10 sur le tdf
MAIS, sans vouloir faire rentrer ces 3 britanniques parmi les meilleurs coureurs de leur génération, le dopage n'a pas pu les transformer complètement, leur faire gagner un certain nombre de places ok mais voilà (et pourtant je suis pas fan, je me suis déjà exprimé sur chacun d'eux). Et gardons la présomption d'innocence (même si pour froome et wiggins il y a quelques casseroles à cause du flirt des limites de la sky)

comme dit précédemment par d'autres, les produits n'ont pas le même effet selon les organismes et ils étaient pris en maxi quantités avant
un hématocrite normal c'est autour de 42-44% il me semble, là les mecs étaient au dessus de 55 % :tonton: :tonton: :tonton:
Avatar de l’utilisateur
Par mc-enroe31
#3146648
albo a écrit :
06 avr. 2020, 21:42
Monte pas sur tes grands chevaux!
:smile:

Je dis juste que l’image du cyclisme donnée à cette époque (par les coureurs et par les médias) est juste redoutable.

Faut vraiment que ce soit un sport populaire pour avoir résisté à autant de ridicule.

C’est sûrement pas moi qui vais te défendre Froome et sa moulinette du Ventoux hein.
.
Je suis parfaitement d'accord avec toi.

Oui cette période a été celle de l'hypocrisie.

J'en veux aux coureurs mais encore + aux organisateurs, aux médias et aux suiveurs qui savaient et qui nous ont pris pour des imbéciles.
Par toto65
#3146675
Kaou a écrit :
06 avr. 2020, 22:06
mc-enroe31 a écrit :
06 avr. 2020, 21:21

.
As-tu le lien stp?
https://youtu.be/BP112Edz9_s

C'est la première partie, ça démarre dans la descente de la Croix de Fer.

Au début de la partie 6 tu as l'attaque de Pantani dans le Galibier.

Je te conseille sa chaîne YouTube, t'as mal de courses qu'il met en ligne, notamment les Paris-Roubaix
Merci beaucoup pour le lien :smile:
#3146710
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 22:18
-Vélomen- a écrit :
06 avr. 2020, 22:05


Avec les avènements de Froome, Wiggins ou G.Thomas, je ne suis pas sûr que cela soit le discours de tout le monde sur ce forum.

Les 3 avaient en début de carrière des références en montagne proches de celles de Bjarne Riis.
bah sur le parcours de ces différents coureurs c'est même pire puisque je vois que riis ne sortait pas de nulle part en 1996, il avait notamment plusieurs top 10 sur le tdf
MAIS, sans vouloir faire rentrer ces 3 britanniques parmi les meilleurs coureurs de leur génération, le dopage n'a pas pu les transformer complètement, leur faire gagner un certain nombre de places ok mais voilà (et pourtant je suis pas fan, je me suis déjà exprimé sur chacun d'eux). Et gardons la présomption d'innocence (même si pour froome et wiggins il y a quelques casseroles à cause du flirt des limites de la sky)

comme dit précédemment par d'autres, les produits n'ont pas le même effet selon les organismes et ils étaient pris en maxi quantités avant
un hématocrite normal c'est autour de 42-44% il me semble, là les mecs étaient au dessus de 55 % :tonton: :tonton: :tonton:
Pour la triplette sky: Thomas/Froome/Wiggins.
Thomas et Wiggins ont été des poursuiteurs de haut standing( médaillés olympique). Seul Froome déboule dans le game fin 2011 sortant de nulle part, la sky voulait le refiler à n'importe qui. Bruyneel de la radioshack en 2011, se l'ai vu proposé, il a renoncé, il lui reconnaissait un certain talent mais trouvait le pari trop risqué. Froome c'est le seul vainqueur estampillé sky que je trouve douteux( le coup de la maladie tropicale, "Non Attribué" en a fait de même avec un cancer). Après, pourquoi pas….
Pour les années 90, on a la "chance" d'avoir eu l'affaire festina qui nous permet d'être documenté sur les pratiques. Cette affaire, couplée à l'affaire Armstrong, l'affaire Puerto et les contrôles positifs de Landis, Vinokourov, Hamilton nous ont permis, vu que certains se sont mis à table et raconter les faits, de comprendre les faits et les performances.
Avatar de l’utilisateur
Par Baignereau
#3146725
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:54
l'étape d'hier était franchement chouette (rien que l’enchaînement de cols vaut le détour). Sympa de revoir des coureurs souvent en danseuse (les gros braquets étant souvent utilisés à l'époque ça allait de paire avec la danseuse, sauf exception comme ullrich). Voir les coureurs dressés sur leurs pédales ça le fait, ça fait vraiment offensif. En plus quand on a toute une première ligne de festina ça impressionne. Et sur les images ça semble monter hyper vite, on dirait une montée plate

intéressant cet article de ouest france. Virenque n'a pas la même version. En même temps il nous dit qu'il aurait dû suivre pantani lors de son attaque (en ce qui concerne l'étape diffusée aujourd'hui) ; il nous dit aussi qu'il a lâché la roue d'ullrich à l'alpe d'huez mentalement et non physiquement. Donc je sais pas s'il est très crédible lui et son égo. D'un autre côté il avait selon moi 90% de chances de s'imposer au sprint à courchevel (ullrich a zéro punch), donc monnayer ça aurait été un peu con donc bon...

mais sinon cette étape bourg d'oisans-courchevel, si elle était très bien elle était une anomalie d'après les commentateurs (faisant suite à la période indurain)
Virenque s'emmèle souvent les pinceaux lorsqu'il parle de ses souvenirs de coureur. Jel'ai plusieurs fois entendu se tromper lorsqu'il parlait d'évenements ou il était directement concerné. Il mélange des étapes ou se trompe sur certains coureurs bref il n' est pas toujours fiable.
Pour le coup de l'étape de Courchevel, il y'a surement de la mauvaise foi, mais le pire c'est qu'il se trompe parfois sur des faits de courses ou il n'a rien à se reprocher de particulier :spamafote:
Dernière édition par Baignereau le 07 avr. 2020, 00:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Baignereau
#3146727
-Vélomen- a écrit :
06 avr. 2020, 21:58
Baignereau a écrit :
06 avr. 2020, 18:37



C'est l'echappée solitaire de Christophe Agnolutto qui fait un numéro à la Vasseur mais sans prendre le maillot.
Le lendemain de l'étape de Morzine, c'est l'arrivée à Fribourg avec la victoire de Mengin. Il y avait trois cols, le Pas de Morgins par son côté le plus facile, le col de la Croix par Ollon et la fin du col des Mosses avec ensuite pas mal de plat jusqu'à Fribourg. Pantani qui n'avait pas encore assuré sa place sur le podium avait fait rouler son équipe dans le col de la Croix pour tester Riis. Le Danois dans un mauvais jour avait été laché assez rapidement. Dans les derniers km du col Panatni avait mis une violente attaque que seul Virenque avait pu suivre pour enfoncer le clou. Ils ont 30 secondes d'avance au sommet sur un petit groupe maillot jaune , les deux fuyards seront reppris dans la descente. Tout le monde avait ensuite roulé pour "finir" Riis ( Kelme-Banesto-Mercatone- Festina) qui perds 6 minutes ce jour là.
Le col de la Croix est une belle ascension de 18 km à 7% de moyenne à faire dans le Valais si vous en avez l'occasion. Le début se fait sur une grande route en lacets au milieu des vignes avec des points de vue sympa sur la vallée du Rhône. Les derniers kilomètres après la station de Villars sont les plus durs mais aussi les plus beau dans les alpages avec la vue sur le massif des Diablerets :love:
Je n'avais aucun souvenir des 2 étapes dont tu parles ! Ca avait l'air énorme !!!

Ce Tour 1997 est vraiment l'un des 2/3 plus beaux de ces 30 dernières années. Si l'on excepte la bagarre pour la 1ère place, il semble du niveau de celui de 1989.

J'avais étonné de voir à quel point le Tour 1997 était sous côté dans le classement des plus beaux TDF fait sur ce forum juste après le Tour 2019.
Pour l'étape de Fribourg, les coureurs étaient en avance sur l'horaire et pour cause. N'étant pas diffusé en entier car elle était considéré comme une étape de transition la retransmission n'avait commencé que lors du passage au sommet du col de la Croix. Pour les faits il en avait été question pendant le direct et j'avais pu lire le compte rendu dans l'Equipe du lendemain.
Je crois qu'il en avait été de même durant la fameuse étape des Vosges ou lors de la prise d'antenne Ullrich était en poursuite derrière le groupe de tête avec le seul Bolts pour l'aider. Ce jours là le Tour aurait vraiment pu être relancé.

Et petite rectification, le col de la Croix n'est pas dans le Valais mais dans le canton de Vaud...
#3146764
Baignereau a écrit :
06 avr. 2020, 23:54
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:54
l'étape d'hier était franchement chouette (rien que l’enchaînement de cols vaut le détour). Sympa de revoir des coureurs souvent en danseuse (les gros braquets étant souvent utilisés à l'époque ça allait de paire avec la danseuse, sauf exception comme ullrich). Voir les coureurs dressés sur leurs pédales ça le fait, ça fait vraiment offensif. En plus quand on a toute une première ligne de festina ça impressionne. Et sur les images ça semble monter hyper vite, on dirait une montée plate

intéressant cet article de ouest france. Virenque n'a pas la même version. En même temps il nous dit qu'il aurait dû suivre pantani lors de son attaque (en ce qui concerne l'étape diffusée aujourd'hui) ; il nous dit aussi qu'il a lâché la roue d'ullrich à l'alpe d'huez mentalement et non physiquement. Donc je sais pas s'il est très crédible lui et son égo. D'un autre côté il avait selon moi 90% de chances de s'imposer au sprint à courchevel (ullrich a zéro punch), donc monnayer ça aurait été un peu con donc bon...

mais sinon cette étape bourg d'oisans-courchevel, si elle était très bien elle était une anomalie d'après les commentateurs (faisant suite à la période indurain)
Virenque s'emmèle souvent les pinceaux lorsqu'il parle de ses souvenirs de coureur. Jel'ai plusieurs fois entendu se tromper lorsqu'il parlait d'évenements ou il était directement concerné. Il mélange des étapes ou se trompe sur certains coureurs bref il n' est pas toujours fiable.
Pour le coup de l'étape de Courchevel, il y'a surement de la mauvaise foi, mais le pire c'est qu'il se trompe parfois sur des faits de courses ou il n'a rien à se reprocher de particulier :spamafote:
Pour le coup du craquage mental de Virenque dans l'Alpe d'Huez, lors de l'étape de Courchevel, Roussel en a parlé aussi, donc y'a un peu plus de crédit.
Mais là hier, "j'aurais du suivre Pantani" non, juste non. Tu pouvais pas, la différence entre l'attaque du pirate et celle du maillot à pois est énorme. Puis Pantani lui reprend 1 minute, donc c'est qu'il était plus fort.
Par jobijoba21
#3146776
gradouble a écrit :
06 avr. 2020, 21:24
Riis, je ne pouvais pas le voir, bien content qu'il ait du faire le larbin en fin de Tour.
Et Virenque, en vérité, je ne pouvais pas le supporter. C'était vraiment sa sale période (dans tous les sens du terme). Fanfaron au melon surdimensionné.
Je l'ai préféré en toute fin de carrière, en baroudeur qui ne jouait plus le général; et qui la ramenait beaucoup moins.
Maintenant, je l'aime bien; en commentateur on ne dirait plus le même gars. Type sympa, jovial, déconneur, pas humble mais presque, un peu à côté de la plaque.
Je pense globalement l'inverse. Après, j'étais encore jeune en 1997 et il me faisait vibrer, les commentaires chauvins et la virenquemania ambiante aidant. Et il ne commente plus, pas conservé par eurosport.
Par jobijoba21
#3146777
El_Pistolero_07 a écrit :
07 avr. 2020, 07:46
Baignereau a écrit :
06 avr. 2020, 23:54


Virenque s'emmèle souvent les pinceaux lorsqu'il parle de ses souvenirs de coureur. Jel'ai plusieurs fois entendu se tromper lorsqu'il parlait d'évenements ou il était directement concerné. Il mélange des étapes ou se trompe sur certains coureurs bref il n' est pas toujours fiable.
Pour le coup de l'étape de Courchevel, il y'a surement de la mauvaise foi, mais le pire c'est qu'il se trompe parfois sur des faits de courses ou il n'a rien à se reprocher de particulier :spamafote:
Pour le coup du craquage mental de Virenque dans l'Alpe d'Huez, lors de l'étape de Courchevel, Roussel en a parlé aussi, donc y'a un peu plus de crédit.
Mais là hier, "j'aurais du suivre Pantani" non, juste non. Tu pouvais pas, la différence entre l'attaque du pirate et celle du maillot à pois est énorme. Puis Pantani lui reprend 1 minute, donc c'est qu'il était plus fort.
Il a le droit de le dire, c'est du Virenque, après on n'est pas obligé de le croire ;)
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3146787
jobijoba21 a écrit :
07 avr. 2020, 08:56
gradouble a écrit :
06 avr. 2020, 21:24
Riis, je ne pouvais pas le voir, bien content qu'il ait du faire le larbin en fin de Tour.
Et Virenque, en vérité, je ne pouvais pas le supporter. C'était vraiment sa sale période (dans tous les sens du terme). Fanfaron au melon surdimensionné.
Je l'ai préféré en toute fin de carrière, en baroudeur qui ne jouait plus le général; et qui la ramenait beaucoup moins.
Maintenant, je l'aime bien; en commentateur on ne dirait plus le même gars. Type sympa, jovial, déconneur, pas humble mais presque, un peu à côté de la plaque.
Je pense globalement l'inverse. Après, j'étais encore jeune en 1997 et il me faisait vibrer, les commentaires chauvins et la virenquemania ambiante aidant. Et il ne commente plus, pas conservé par eurosport.

C'est presque dommage avec Durand, ils étaient assez drôles.
Mais bon Chainel est bien meilleur, tout comme Moncoutié, hyper-sobre, mais plus pro que le Richard.
  • 1
  • 32
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 38

Bardet utilise un capteur de puissance... Strava r[…]

Cyclisme juniors saison 2020

Cian Uijtdebroeks est actuellement dans le trai[…]

Au contraire, une équipe qui va dispa[…]

Les grimpeurs français

Cela ne m'étonne pas de levrai-dufaux. Ton […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site