Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 6 sur 13
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 13
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3141336
Xav_38 a écrit :
01 avr. 2020, 08:49
Bon ce matin de Juillet '89 j'embarque avec mon cousin, en vacances chez nous, dans la toute petite Fiat d'un ami pour nous rendre sur l'Alpe d'Huez. Nous habitons à Gap et on part de bonne heure parce que cette vieille bagnole chauffe dans les montée et que nous serons surement obligé de nous arrêter faire prendre l'air au moteur de temps en temps.

Je vous donnerais des nouvelles en rentrant ce soir :hello:

Nous, on est à la maison, il fait chaud dans le Nord-Pas-de-Calais.
Mon frère est convalescent, il s'est fait morde au visage et au crâne par le chien un peu taré de mes grand-parents paternels (un chien loup aux yeux jaunâtres, heureusement que notre beauceron lui mettra une belle tannée dans quelques temps).
Mon frère dort donc sur le canapé, plein de pansement, ma mère s'occupe de ma petite soeur âgée de quelques mois.
Mon père n'est pas encore en congés.
Du coup, on ne sort pas, on n'a pas grand chose à foutre et nos parents nous ont mis devant le Tour 89. Je découvre ce beau spectacle, et je suis fasciné par les maillots distinctifs (5 à l'époque dont le maillor rouge "Catch" et le maillot du combiné dit "de performance").

Je trouve déjà les étapes plates formidables, avant les Pyrénées ma mère me dit "Et encore, tu verras demain c'est encore mieux, c'est la montagne!"
Cool, j'imagine les coureurs sur des petits chemins empierrés de rando avec des VTT. Décu le jour même, c'est une arnaque, ils sont sur de vulgaires routes avec les vélos habituels.
Mais au bout de quelques temps, je fus tout de même aux anges. Formidable, oui c'était bien mieux que la plaine!
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3141339
Pour ce qui concerne Theunisse, je me souviens d'une suspension après contrôle positif durant laquelle il avait enchainé les ascensions de l'Alpe d'Huez (je ne saurai plus dire combien mais un truc de taré...)
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3141342
Allobroges a écrit :
01 avr. 2020, 10:58
Pour ce qui concerne Theunisse, je me souviens d'une suspension après contrôle positif durant laquelle il avait enchainé les ascensions de l'Alpe d'Huez (je ne saurai plus dire combien mais un truc de taré...)
Il a été chopé en 1990 de mémoire. Il est revenu sur le Tour en 91, je crois, en étant moins impressionnant. Je pense que c'est cette année là qu'il a fait cette performance.
Avatar de l’utilisateur
Par cytep33
#3141363
Hier j'ai regardé la montée de l'Alpe 88
Une des choses qui m'a étonné,c'est que finalement il y a plus de public aujourd'hui dans une montée comme celle-là. A 4 km du sommet quand Theunisse et Parra rentrent sur Rooks et Delgado ,on s'en rend bien compte
J'ai hate de voir cet après-midi s'il en sera de même quand un français et à la lutte pour le jaune .
Avatar de l’utilisateur
Par gradouble
#3141385
cytep33 a écrit :
01 avr. 2020, 11:36
Hier j'ai regardé la montée de l'Alpe 88
Une des choses qui m'a étonné,c'est que finalement il y a plus de public aujourd'hui dans une montée comme celle-là. A 4 km du sommet quand Theunisse et Parra rentrent sur Rooks et Delgado ,on s'en rend bien compte
J'ai hate de voir cet après-midi s'il en sera de même quand un français et à la lutte pour le jaune .

J'avais déjà revu les images et je crois bien que ce jour là, il y avait bien plus de monde.
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3141386
cytep33 a écrit :
01 avr. 2020, 11:36
Hier j'ai regardé la montée de l'Alpe 88
Une des choses qui m'a étonné,c'est que finalement il y a plus de public aujourd'hui dans une montée comme celle-là. A 4 km du sommet quand Theunisse et Parra rentrent sur Rooks et Delgado ,on s'en rend bien compte
J'ai hate de voir cet après-midi s'il en sera de même quand un français et à la lutte pour le jaune .
Pour l'instant ça va dans l'Alpe, les gendarmes viennent de nous laisser monter avec la vieille fiat de mon pote (bon faut dire que nous venons tout les deux de finir notre première année de fac, alors on peut pas se payer mieux). Comme elle commençait à beaucoup chauffer on s'est posé à 5-6km du sommet, nous ne prenons pas le risque de monter plus haut. Aucune difficulté pour garer la voiture sur le bord de la route, il y a un peu de monde mais on devrait bien voir la course sans personne qui se met devant nous. On tient tous facile sur un seul rang.

Bon on attaque le pique nique amené dans le coffre de la fiat.
Avatar de l’utilisateur
Par loloherrera
#3141400
cytep33 a écrit :
01 avr. 2020, 11:36
Hier j'ai regardé la montée de l'Alpe 88
Une des choses qui m'a étonné,c'est que finalement il y a plus de public aujourd'hui dans une montée comme celle-là. A 4 km du sommet quand Theunisse et Parra rentrent sur Rooks et Delgado ,on s'en rend bien compte
J'ai hate de voir cet après-midi s'il en sera de même quand un français et à la lutte pour le jaune .
Oui, fort possible. Je me souviens que ça pouvait varier selon les années aussi. Il me semble qu'en 92, c'était bondé par exemple.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3141413
Un petit point sur les forces en présence (sans spoiler, rassure-toi le Sucre :genance: ). Au classement général et alors qu'il ne reste que 5 étapes on a :

1. Greg Lemond (Fra) en 72h42’30’’
2. Laurent Fignon (Fra) à 53’’
3. Charly Mottet (Fra)à 2’16’’
4. Pedro Delgado (Esp) à 2’48’’
5. Steven Rooks (PB) à 6’5’’
6. Gert-Jan Theunisse (PB) à 7’14’’
7. Marino Lejarreta (Esp) à 7’28’’
8. Raul Alcala (Mex) à 7’37’’
9. Miguel Indurain (Esp) à 8’25’’
10. Andrew Hampsten (USA) à 9’35’’

Greg Lemond, c'est le grand revenant de ce Tour 1989. Champion du monde en 83, brillant vainqueur du Tour en 86, sa carrière a été brisée net au printemps 87 avec un très grave accident de chasse qui l'a écarté des pelotons 2 ans. Revenu à la compétition sur le Giro 89, il avait alors fini très loin du vainqueur. Avec son guidon de triathlète, il a déjà gagné le contre-la-montre de Rennes sur ce TDF 89, a fait jeu égal avec Fignon dans les Pyrénées puis avec Delgado dans le chrono en côte d'Orcières-Merlettes. Le voilà en jaune au moment d'aborder l'Alpe d'Huez !

Le vainqueur du Giro 89, c'est Laurent Fignon, le dauphin de Lemond au général. Fignon connait lui aussi un retour en grâce en cette année 89 qui l'a vu réaliser le doublé sur Milan San Remo et surtout prendre sa revanche sur sa "défaite" de 84 au Tour d'Italie contre Moser. Favori au départ de la course, il reste en bonne position avec moins d'une minute de retard mais a semblé quelque peu fléchir ces derniers jours... Pas forcément rassurant compte tenu du programme copieux de la journée...

En troisième position, on retrouve Charly Mottet. Passé chez RMO en 89, l'ancien complice de Fignon vole désormais de ses propres ailes avec succès. Alors qu'il arrive dans la force de l'âge, il vient de remporter le Dauphiné et enchaîne les très bons résultats. Très bon contre-la-montre, il reste cependant sur une contre-performance sur le chrono d'Orcières-Merlettes mais semble s'être bien repris dans l'étape d'hier... Il peut encore espérer gommer la déception du Tour 87 qui l'avait vu finir au pied du podium après avoir longtemps porté le maillot jaune !

En quatrième place, viens celui qui était le favori au départ de ce Tour 89 : Pedro Delgado. Meilleur grimpeur du peloton, auteur de remarquables progrès contre-la-montre, il se présente sur le Tour auréolé d'une seconde victoire sur la Vuelta. Mais, arrivé avec près de 3 minutes de retard au départ du prologue et à l'agonie sur le contre-la-montre par équipes, il est repoussé très loin au général après seulement 2 étapes ! A l'attaque dans les Pyrénées, il a pu combler une bonne partie de son retard mais a encore du chemin à accomplir pour renverser Lemond et Fignon ! Heureusement qu'il pourra s'appuyer sur son jeune et brillant équipier, 9ème au général ce matin, Miguel Indurain.

Derrière, on se méfiera pour l'étape de la doublette hollandaise de la PDM Rooks-Theunisse, Rooks qui l'avait emporté sur cette même arrivée l'Alpe l'an dernier devant Theunisse.

Vivement les images ! :niark:
Avatar de l’utilisateur
Par Boris
#3141442
Ce qui me fait marrer, c'est la perception différente du temps: là, Theunisse est devant, Chêne annonce, je cite, qu'il est 6ème, à 7'14 SEULEMENT.
Aujourd'hui, tu perds 1'40, tu as perdu le Tour...
Par Booze
#3141465
Boris a écrit :
01 avr. 2020, 13:37
Ce qui me fait marrer, c'est la perception différente du temps: là, Theunisse est devant, Chêne annonce, je cite, qu'il est 6ème, à 7'14 SEULEMENT.
Aujourd'hui, tu perds 1'40, tu as perdu le Tour...
Moi ce qui m'a le plus frappé dans ce Tour par rapport à ceux des années 90, c'est que LeMond le remporte sans quasiment sans équipe. En montagne, il est seul face à ses adversaires dont certains bénéficient du soutien de quelques équipiers.

Sinon, en parlant de force collective, je ne me rappelle plus ce qu'il s'était passé sur le CLME pour la Reynolds.
Dernière édition par Booze le 01 avr. 2020, 14:01, édité 1 fois.
#3141466
Mottet est attendu par Caritoux.
Hampsten, Herrera, Kelly lâchés aussi
La Reynolds roule dans le groupe Lemond pour enfoncer le clou et mettre Delgado sur le podium.
Et toujours aucunes nouvelles de Remco... :jesors:
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3141469
AlbatorConterdo a écrit :
01 avr. 2020, 14:01
Mottet est attendu par Caritoux.
Hampsten, Herrera, Kelly lâchés aussi
La Reynolds roule dans le groupe Lemond pour enfoncer le clou et mettre Delgado sur le podium.
Et toujours aucunes nouvelles de Remco... :jesors:
Dur de voir Herrera à la dérive comme cela... :sweat:
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3141471
Booze a écrit :
01 avr. 2020, 14:00
Boris a écrit :
01 avr. 2020, 13:37
Ce qui me fait marrer, c'est la perception différente du temps: là, Theunisse est devant, Chêne annonce, je cite, qu'il est 6ème, à 7'14 SEULEMENT.
Aujourd'hui, tu perds 1'40, tu as perdu le Tour...
Moi ce qui m'a le plus frappé dans ce Tour par rapport à ceux des années 90, c'est que LeMond le remporte sans quasiment sans équipe. En montagne, il est seul face à ses adversaires dont certains bénéficient du soutien de quelques équipiers.

Sinon, en parlant de force collective, je ne me rappelle plus ce qu'il s'était passé sur le CLME pour la Reynolds.
Delgado avait complètement explosé, incapable de suivre ses co-équipiers qui avaient du l'attendre !
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 13
Pendant ce temps là en 2020

J'ai lu que l'organisateur de l'épreuve ten[…]

Nopik et Kristoff a fond T'aurais pu attendre[…]

C’est mon cas, en effet, je ne crois pas un […]

Mais la marge de progression de Küng es[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site