Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

#3112919
Ouvrir un sujet sur les nouveautés 2020 question montées inédites. Voir rappel de certains profils, etc.
Si cela n`interesse personne, l`eliminer.
On commence par la 71ª Volta a la Comunitat Valenciana du 19 au 23 Février.
Arrivée de la 4e étape á Bernia (Altea).
Col/murito inédit de 5,3 km á + de 11,5 %.
On le verra bientot sur la Vuelta a España c`est sur.
Image
La route vient d`être asphaltée, les pro, en stage dans le coin, doivent s`y entrainer.
Image
#3112924
M'enfin un topic sur les cols, cotes, montés inédites c'est toujours intéressant tu t'en doute :spamafote:
Ça permettra d'être au courant
Pas mal ce nouveau murito "Bernia" :super: malgré que la route soit neuve, en même temps si il n'y avait pas d'enrobés ils n'avaient pas le choix
#3113029
dolipr4ne a écrit :
31 janv. 2020, 15:25
Quef a écrit :
31 janv. 2020, 15:14
L'un derniers col à se voir bitumer à ce point je pense...
Comment ça?
D'une part l'artificialisation des sols est amené à être stoppé.
Quelques projets pourront toujours se faire mais l'intérêt d'une nouvelle voie routière en pleine nature va être difficile à défendre.

Par ailleurs les bilans carbone des chantiers devront tendre vers le neutre. Il faut imaginer ce bilan au regard du bitume, et de la noria de camions qui ont apporté les matériaux puis la bande de roulement. Il est possible de le compenser (plantations d'arbres notamment), mais le coût important à la charge des collectivités risque de conduire à ne pas donner suite à ce genre d'idées, toujours si l'intérêt n'est pas absolument démontré.

En combinant ces deux facteurs, je pense que le développement de nouvelles voies en montagne, si elles ne correspondent pas à un intense besoin de trafic, ne pourront plus voir le jour.

Pour ma part, je m'en réjouis. Le plaisir égoïste de voir une belle étape de montagne ne justifie pas d'aller emmerder les marmottes.
Ce n'est pas comme si on n'avait pas déjà de nombreux terrains de jeu...
#3113403
marooned a écrit :
31 janv. 2020, 14:43
Et sur l'Etoile de Bessèges qui débute mercredi prochain, on va avoir une arrivée au Mont Bouquet sur une route assez étroite et qui ne rend pas très bien à certains endroits :

Image
:love: non non non n'en rajoute pas plus c'est indécent, ça fait tellement d'année que j'avais repéré cette ascension, mais comme sur Google earth la route me paraissait trop étroite où pas suffisamment bien asphaltée... Enfin t'as pigé... Bref je pensais pas que je verrai ça sur une course pro :agenou:.

J'ai eu tord et c'est tellement bon d'avoir tord dans ces circonstances :niark:

Guidon du Bouquet, Guidon du Bouquet et Guidon du Bouquet, mais encore Guidon du Bouquet tel que j'ai pu le lire à maintes reprises sur les cartes ou maps que je consulte.
#3113691
marooned a écrit :
31 janv. 2020, 14:43
Et sur l'Etoile de Bessèges qui débute mercredi prochain, on va avoir une arrivée au Mont Bouquet sur une route assez étroite et qui ne rend pas très bien à certains endroits :

Image
Ils ont refait la route parait-il, un vrai billard... Tout compte fait, c'est bien dommage :spamafote:
#3114561
Quef a écrit :
31 janv. 2020, 15:44
D'une part l'artificialisation des sols est amené à être stoppé.
Quelques projets pourront toujours se faire mais l'intérêt d'une nouvelle voie routière en pleine nature va être difficile à défendre.

Par ailleurs les bilans carbone des chantiers devront tendre vers le neutre. Il faut imaginer ce bilan au regard du bitume, et de la noria de camions qui ont apporté les matériaux puis la bande de roulement. Il est possible de le compenser (plantations d'arbres notamment), mais le coût important à la charge des collectivités risque de conduire à ne pas donner suite à ce genre d'idées, toujours si l'intérêt n'est pas absolument démontré.

En combinant ces deux facteurs, je pense que le développement de nouvelles voies en montagne, si elles ne correspondent pas à un intense besoin de trafic, ne pourront plus voir le jour.

Pour ma part, je m'en réjouis. Le plaisir égoïste de voir une belle étape de montagne ne justifie pas d'aller emmerder les marmottes.
Ce n'est pas comme si on n'avait pas déjà de nombreux terrains de jeu...
Je suis d'accord pour dire que le bilan écologique de la construction de cette route au col de la Loze est sans doute très moyen.
Il faut néanmoins noter que ces 6 km ayant été goudronnés, c'est une voie exclusivement réservée aux cyclistes, ce n'est pas pour les voitures.
#3114566
wallers a écrit :
03 févr. 2020, 00:28
Quef a écrit :
31 janv. 2020, 15:44
D'une part l'artificialisation des sols est amené à être stoppé.
Quelques projets pourront toujours se faire mais l'intérêt d'une nouvelle voie routière en pleine nature va être difficile à défendre.

Par ailleurs les bilans carbone des chantiers devront tendre vers le neutre. Il faut imaginer ce bilan au regard du bitume, et de la noria de camions qui ont apporté les matériaux puis la bande de roulement. Il est possible de le compenser (plantations d'arbres notamment), mais le coût important à la charge des collectivités risque de conduire à ne pas donner suite à ce genre d'idées, toujours si l'intérêt n'est pas absolument démontré.

En combinant ces deux facteurs, je pense que le développement de nouvelles voies en montagne, si elles ne correspondent pas à un intense besoin de trafic, ne pourront plus voir le jour.

Pour ma part, je m'en réjouis. Le plaisir égoïste de voir une belle étape de montagne ne justifie pas d'aller emmerder les marmottes.
Ce n'est pas comme si on n'avait pas déjà de nombreux terrains de jeu...
Je suis d'accord pour dire que le bilan écologique de la construction de cette route au col de la Loze est sans doute très moyen.
Il faut néanmoins noter que ces 6 km ayant été goudronnés, c'est une voie exclusivement réservée aux cyclistes, ce n'est pas pour les voitures.
Le bilan n’est pas moyen, il est sûrement exécrable.
Et je suis sûr que la route est annoncée pour un usage vélo exclusif, mais sa largeur est énorme pour une voie verte...
#3114575
Quef a écrit :
03 févr. 2020, 01:35
wallers a écrit :
03 févr. 2020, 00:28

Je suis d'accord pour dire que le bilan écologique de la construction de cette route au col de la Loze est sans doute très moyen.
Il faut néanmoins noter que ces 6 km ayant été goudronnés, c'est une voie exclusivement réservée aux cyclistes, ce n'est pas pour les voitures.
Le bilan n’est pas moyen, il est sûrement exécrable.
Et je suis sûr que la route est annoncée pour un usage vélo exclusif, mais sa largeur est énorme pour une voie verte...
C'est emprunté par de nombreux cyclistes en montée et descente et suis un parcours en terre déjà très large avant donc tout à fait normal :wink:

Je viens de voir la montée et j'ai pas trou[…]

Problèmes de points

C'est Nicola et non Andrea Bagioli qui fait 7 eme […]

A propos de vol : Ce week-end, le panneau du somme[…]

Madouas Reichenbach et Pinot ont tous répon[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site