Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 7
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7
#3067760
DU SAMEDI 7 AU SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2019
.
16° Ovo Energy Tour of Britain
(U.C.I. 2.HC)
.
Bien plus que le Tour de Yorkshire ou la London - Surrey Classic, le Tour de Grande-Bretagne est l'épreuve emblématique du cyclisme au Royaume-Uni. Elle est en effet beaucoup plus ancienne puisque créée en 1945, même si la dénomination et l'organisation actuelle ne remontent qu'à 2004 ; la course avait auparavant connu une histoire chaotique, multipliant les interruptions et renaissant à chaque fois de ses cendres sous une nouvelle appellation.

Sa situation au calendrier en fait une bonne préparation au championnat du monde qui, en plus, se tiendra également en Grande-Bretagne. Les organisateurs n'ont cependant pas sacrifié à la mode de tracer une étape empruntant le circuit mondial, ce qui est d'ailleurs tout à leur honneur. Il faut dire que l'île est vaste et qu'elle offre un terrain suffisamment varié pour permettre de dessiner une belle course cycliste. Ce sera le cas encore cette année, même si le programme est nettement allégé par rapport à 2018. Avec deux journées initiales en Ecosse et un final inédit au centre de Manchester, l'itinéraire proposera plusieurs étapes intéressantes : celle de mardi en premier lieu, avec des ascensions nombreuses et une arrivée spectaculaire, mais aussi celle vendredi avec un final redoutable ; de même, les arrivées à Newcastle lundi et à Liverpool (pour faire simple) mercredi, sont favorables aux desseins des puncheurs, ceux-ci indiscutablement les vedettes de la semaine.

Ce sont dix équipes World Tour qui prendront le départ cette année contre onze l'an dernier : les avatars de BMC et Quickstep ne seront pas là, tandis qu'AG2R s'est jointe à la fête. Les quatre plus performantes des six équipes continentales britanniques sont présentes, de même qu'une sélection nationale ; ce sera malheureusement une des dernières sorties pour le Team Wiggins et pour Madison Genesis, qui disparaîtront en fin d'année.

Quant aux individualités, elles sont évidemment dominées par la présence de Mathieu van der Poel, dont chaque sortie sur route est un événement. Sa prestation finalement décevante à l'Arctic Race empêche cependant de le désigner comme favori unique et l'opposition ne manquera pas d'allure avec Matteo Trentin, Ben Hermans, Tiesj Benoot et, pourquoi pas, Tony Gallopin qui semble retrouver un coup de pédale prometteur.

Les trois derniers podiums :
2016 : 1. Stephen Cummings– 2. Rohan Dennis – 3. Tom Dumoulin
2017 : 1. Lars Boom - 2. Edvald Boasson Hagen - 3. Stefan Küng
2018 : 1. Julian Alaphilippe - 2. Wout Poels - 3. Primož Roglič



LA COURSE

LA CARTE
.


LES ÉTAPES
(horaires en heure CET, décalage d'une heure avec le Royaume-Uni)

Samedi 7 septembre, 1ère étape : Glasgow > Kirkcudbright (201,5 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 45
Les différentes difficultés qui parsèment l'étape pourraient favoriser une échappée, mais un sprint semble plus probable ; les derniers 2 500 mètres sont plats et sans virage prononcé.
Dénivelé + : 1 080 m (bikemap) / 1 960 m (openrunner) / 1 401 m (organisateur)
Départ réel : 11 h 45 ; arrivée vers 16 h 05 / 17 h 00


Dimanche 8 septembre, 2ème étape : The Scottish Borders : Kelso > Kelso (165,9 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Tourjours en Ecosse, une longue boucle à travers la région des Borders, située comme son nom l'indique à proximité de la frontière anglaise. Le dernier KOM de Dingleton (2,4 km à 6,8 %) est trop loin de l'arrivée, mais les trois derniers kilomètres sont plutôt scabreux : deux ponts étroits dont le dernier à 450 m de la ligne, des virages, et des pavés de ville bien glissants sur les 150 derniers mètres.
Dénivelé + : 1 150 m (bikemap) / 1 780 m (openrunner) / 1 380 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 15 h 50 / 16 h 35


Lundi 9 septembre, 3ème étape : Berwick-upon-Tweed > Newcastle-upon-Tyne (183,2 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Après une première partie aux côtes bien timides, la course va longer la mer du nord où le vent peut évidemment jouer son rôle ; l'arrivée à Newcastle est jugée en pleine ville, au sommet d'une rampe d'environ 500 mètres à 7 %.
Dénivelé + : 910 m (bikemap) / 1 320 m (openrunner) / 1 071 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 16 h 10 / 17 h 00


Mardi 10 septembre, 4ème étape : Gateshead > Kendal (173,2 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Bien que Kendal, ville d 'arrivée, soit située en bordure du fameux Lake District, ce sont d'autres difficultés qui feront de cette journée l'étape-reine de ce Tour 2019. Répertoriées ou non, les ascensions seront nombreuses au fil de la route, jusqu'à la côte d'arrivée qui devrait faire une belle sélection : 400 mètres à plus de 12 %, 100 mètres un peu plus faciles, et c'est la ligne !
Dénivelé + : 2 220 m (bikemap) / 2 950 m (openrunner) / 2 658 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 14 h 55 / 15 h 45


Mercredi 11 septembre, 5ème étape : The Wirral Stage : Birkenhead > Birkenhead (174,1 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Sur la droite de la Mersey, il y a Liverpool, et sur la gauche la péninsule de Wirral qui est à l'honneur pour cette cinquième étape. L'arrivée dans le parc de Birkenhead sera précédée d'un petit circuit local - occurrence rare en Grande-Bretagne, qui comprend notamment l'ascension de Flaybrick Hill (1,4 km à 4,2 %) à 3,9 km du but. En cours de route, on aura foulé les routes du Pays de Galles sur ... 8 kilomètres !
Dénivelé + : 650 m (bikemap) / 1 160 m (openrunner) / 821 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 14 h 55 / 15 h 50


Jeudi 12 septembre, 6ème étape : Pershore, contre la montre individuel (14,4 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Le Tour atteint son point le plus méridional avec ce chrono tracé sur des routes souvent étroites et pas vraiment plates.
Dénivelé + : 30 m (bikemap) / 120 m (openrunner) / 66 m (organisateur)
Départ : 14 h 00 ; dernière arrivée vers 16 h 30


Vendredi 13 septembre, 7ème étape : Warwick > Burton Dassett Country Park (188,7 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 13 h 25
Tracée dans la région de Coventry, cette étape vaudra surtout par son final où se succéderont des côtes faites sur mesure pour les puncheurs : Sun Rising Hill (700 m à 7%) à 39 km de l'arrivée, puis Burton Dassett Hills à 25 km et 12,5 km ; cette même ascension (raccourcie de 200 m, soit 1,7 km dont 450 m à plus de 11 %) servira de juge de paix pour l'arrivée de l'étape dans un sympathique cadre champêtre.
Dénivelé + : 1 080 m (bikemap) / 1 960 m (openrunner) / 1 399 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 16 h 20 / 17 h 10


Samedi 14 septembre, 8ème étape : Altrincham > Deansgate, Manchester (166 km)
Direct ou léger différé sur L'Equipe à 14 h 00
Pas d 'étape procession pour clore ce Tour de Grande-Bretagne qui pour une fois se terminera non pas à Londres ou dans le sud du pays, mais dans la bonne ville de Manchester. On en fera largement le tour, grimpant au passage Ramsbottom Rake (1 km à 12 % à mi-parcours), avant de terminer au centre-ville à l'extrémité d'une ligne droite de 500 mètres qui devrait logiquement couronner un sprinter.
Dénivelé + : 1 440 m (bikemap) / 1 890 m (openrunner) / 1 610 m (organisateur)
Départ réel : 12 h 15 ; arrivée vers 15 h 50 / 16 h 35


LES MAILLOTS


Maillot vert : classement général (OVO Energy)
Maillot bleu ciel : classement par points (Cetaphil) (seules les arrivées attribuent des points)
Maillot noir : meilleur grimpeur (Skoda) côtes de catégorie 1 à catégorie 3
Maillot rouge : sprints intermédiaires (Eisberg)

BONIFICATIONS
Bonifications de 10" 6" et 4" aux vainqueurs d'étape en ligne, 3", 2" et 1" aux sprints intermédiaires (trois par étape en ligne)



LES FORCES EN PRÉSENCE

LES FAVORIS
(selon le site wielerflits.nl)
**** Dylan van Baarle
*** Tiesj Benoot, Mathieu van der Poel
** Matteo Trentin, Gianni Moscon, Amund Grøndahl Jansen
* Tony Gallopin, Simon Clarke, Ben Hermans, Alexander Kamp

LES 20 ÉQUIPES ET LEURS PRINCIPAUX PARTANTS
World Tour
- Team INEOS (Sivakov, Moscon, Dunbar, van Baarle)
- Team Jumbo-Visma (Groenewegen, vTeunissen, Jansen)
- Movistar Team (Landa, Barbero, Verona)
- Team Katusha Alpecin (Politt, Debuschere, Würtz Schmidt)
- Mitchelton-Scott (Trentin, Affini, Meyer)
- Team Dimension Data (Cummings, Vermote, Wyss, Cavendish)
- AG2R La Mondiale (Gallopin, Cherel, Warbasse)
- EF Education First (Simon Clarke, Langeveld, Kangert)
- Lotto Soudal (Benoot, de Buyst, van Moer)
- Team Sunweb (Cees Bol, Hamilton, Haga)
Pro Continental
- Wanty - Gobert Cycling Team (Meurisse, Viegen, Vallée)
- Corendon - Circus (van der Poel, de Bondt, Janssens)
- Israel Cycling Academy (Hermans, Cimolai, Van Asbroeck)
- Sport Vlaanderen - Baloise (Benjamin Declercq, Noppe, Van Gestel)
- Riwal Readynez Cycling Team (Kamp, Vinjebo, Stokbro)
Continental
- Canyon dhb p/b Bloor Homes (Townsend, Thomas Stewart, Christensen)
- Madison Genesis (Holmes)
- SwiftCarbon Pro Cycling (Shaw)
- Team Wiggins Le Col (Cullaigh, Fouché, Jenner)
Sélection nationale
- Grande-Bretagne (Connor Swift (Arkea Samsic), Walls (stagiaire EF), Jake Stewart (conti Groupama-FDJ))

LISTE DES PARTANTS
Liste des partants PCS (pdf)
Cyclingstartlists (pdf)
Liste de l'organisateur (pdf)



SUIVRE LA COURSE

LIENS UTILES
Site de l'épreuve : www.tourofbritain.co.uk
Facebook
twitter officiel - hashtags : #OVOToB ou #TourofBritain


REGARDER
Retransmission en direct intégral au Royaume-Uni sur ITV4, début selon les jours vers 10 h 45 (en clair dans toute l'Europe sur satellite Astra 2)
En France, la chaîne L'Equipe retransmet chaque jour à 14 h (sauf samedi 7 à 14 h 45), a priori en direct.
Également Eurosport dans toute l'Europe mais la plupart du temps ou différé au gré des trous à boucher dans les programmes. ... Merci une fois de plus à L'Equipe !

Streaming : les sites suivants proposent généralement des streamings, ou des liens en temps réel : tiz-cycling - cyclingfans - cyclingtoday - videosdecyclisme.fr (enlever le cas échéant le "s" récalcitrant de "https")

Dernière édition par Zach le 07 sept. 2019, 18:14, édité 2 fois.
#3067884
Super présentation.

Je miserais bien sur une victoire de Dunbar devant Van der Poel.
Teunissen, je pense que quelques arrivées en bosse pourraient être trop difficiles pour lui. Sivakov ne me parait être assez punchy pour jouer la gagne au général et Moscon pourrait etre un sérieux candidat avec sa forme de l'an passé mais il semble en être bien loin.
Dommage de ne pas retrouver Pidcock sur ce parcours.
#3068204
MasterStriker a écrit :
06 sept. 2019, 15:02
Elle est comment la bosse finale de la 1ere étape?
Suffisante pour faire sauter Groenewegen?
Le roadbook donne pour la dernière difficulté répertoriée une distance de 2,8 km à 3,1 % de moyenne ; la petite montée qui suit à vue d'oeil doit faire maxi 5 % et il restera 8 km jusqu'à l'arrivée. Donc ça devrait passer ...
#3068505
-Vélomen- a écrit :
07 sept. 2019, 13:30
Le parcours est vraiment sympa.

Etonnant qu'Alaphilippe ait choisi le Tour d'Allemagne plutôt que cette course. Quel est son programme jusqu'aux Mondiaux d'ailleurs ?
:scratch:
Ils évitent toutes les bosses de plus de 500m ou presque, à se demander si ce n'est pas un gros rouleur qui va gagner cette course uniquement grâce au chrono de 14 bornes.
Il y avait moyen de faire largement mieux.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7

Après un beau début de Tour de Polog[…]

Tour de France 2020

D'après TV de velowire, il y aurait des r&e[…]

Assez d'accord avec Vélomen pour le coup. L[…]

En 1980, à Sallanches, si Hinault n'avait p[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site