Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 61 sur 62
  • 1
  • 58
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62

Qui sera Championne du Monde Élites samedi à Dübendorf?

Ceylin del Carmen Alvarado
12
33%
Lucinda Brand
11
31%
Sanne Cant
6
17%
Katie Compton
1
3%
Yara Kastelijn
Aucun vote
0%
Christine Majerus
Aucun vote
0%
Kateřina Nash
1
3%
Evie Richards
1
3%
Maghalie Rochette
Aucun vote
0%
Laura Verdonschot
Aucun vote
0%
Annemarie Worst
4
11%
Autres
Aucun vote
0%
Avatar de l’utilisateur
Par Django
#3251372
Bradounet_ a écrit :
26 oct. 2020, 21:35
Django a écrit :
26 oct. 2020, 21:22
Puis vers les espoirs (il me semble), il a eu une première grosse poussée de croissance qui l'a mis dans la moyenne des coureurs de son âge en termes de poids et de taille. Il faisait environ 1m80 et 70 kilos à cette époque avec un physique parfait pour le cross. S'en sont suivis les succès en cross jusqu'à la deuxième poussée de croissance (vers 2017 je dirais) qui l'a amené à 1m90 et 78 kilos au maximum de son poids, rendant son corps plus lourd et moins explosif d'où le relatif déclin en CX (explicable par bien d'autres circonstances défavorables par ailleurs).
Deuxième poussée de croissance à 23 ans. :tonton: :tonton: :tonton:
Il met de l'Algoflash dans ses lasagnes ?
Qu'il se dépêche de garnir son palmarès cycliste avant la troisième.
Peut-être pas aussi tard mais quand on voit le van Aert de Tabor 2015 ou de Zolder 2016 (son premier titre de champion du monde élite en CX), il fait plus petit et nettement plus fin qu'aujourd'hui. Je pense qu'il a en effet connu une fin de croissance vraiment tardive.

Cependant, son relatif déclin en CX n'est pas vraiment dû qu'à ca. Depuis l'hiver 2016-2017, il n'a pas connu un seul hiver sans problèmes. D'où le fait que j'aimerais le revoir faire un hiver en CX à très bon niveau sans soucis. Quelque chose me dit qu'il ne serait pas aussi loin de VdP que les derniers hivers qui n'étaient pas très représentatifs à mon avis et ont largement faussé la vision de beaucoup de gens avec la large domination supposée de VdP en cyclo-cross.
Par albo
#3251467
Une crise de croissance à 22 ans il faut que son médecin traitant publie le cas dans une revue spécialisée hein.
:spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3251493
Faudrait que tu cites tes sources, Django, s’il te plait, car tu vois bien que tout cela prete à énormement de doute sur ce que tu avances. Rien que la taille que tu annonces ne semble etre mentionnée nulle part, il est ecrit partout qu’il fait 1,87m. :wink:

Kasseifretter, on sait que tu traines dans le coin, tu as été localisé par les radars VCN, allez quoi, viens faire un coucou!

Image

:wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Django
#3252253
Voici mes sources sur les déclarations récentes de Marc Lamberts, entraîneur de WvA.

En flamand (à traduire avec Google Trad): https://nieuws365.be/news/22146/er-valt ... raag-horen

En anglais (bien traduit depuis l'article flamand): https://alkhaleejtoday.co/sport/5181180 ... -will.html

Lui parle même d'une seule crise de croissance. Dans ce cas, elle aurait été vraiment énorme (voir Koksijde 2012). Je laisse chacun se faire son opinion.
Avatar de l’utilisateur
Par bo0l
#3252263
La revalidation qu'a fait Van Aert suite à sa blessure sur le tour 2019 chez Lieven Maesschalck n'est peut-être pas étrangère aux performances ahurissantes de Wout sur route cette année. Ce kiné, bien connu en Belgique car c'est le kiné des Diables Rouges, est un vrai magicien! Et comme par hasard c'est lui qui s'occupe de la revalidation de Remco actuellement.
Avatar de l’utilisateur
Par JohanMusée
#3252404
bo0l a écrit :
29 oct. 2020, 09:22
La revalidation qu'a fait Van Aert suite à sa blessure sur le tour 2019 chez Lieven Maesschalck n'est peut-être pas étrangère aux performances ahurissantes de Wout sur route cette année. Ce kiné, bien connu en Belgique car c'est le kiné des Diables Rouges, est un vrai magicien! Et comme par hasard c'est lui qui s'occupe de la revalidation de Remco actuellement.
C'est déjà lui qui s'était occupé des revalidations de Museeuw après sa chute de 1998 et son accident de moto en 2000.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3252449
La Belgique, c'est pas très très loin de Mélisey non ?
Enfin, j'dis ça j'dis rien.
Avatar de l’utilisateur
Par JohanMusée
#3252473
Bradounet_ a écrit :
29 oct. 2020, 17:22
La Belgique, c'est pas très très loin de Mélisey non ?
Enfin, j'dis ça j'dis rien.
Son cabinet est ouvert à n'importe qui. Mais c'est à Anvers, bien dans le Nord du pays, où on voit plus de péchons que de biquettes et où seul un pont d'autoroute peut venir perturber la monotonie du profil de ta sortie Strava. Pinot en reviendrait sans doute avec un dos fonctionnel mais peut-être aussi avec une belle dépression... Mais tu peux envoyer le lien à ton favori si ça te dit, on peut fixer un rendez-vous en ligne :green:
http://www.movetocure.com/fr/equipe-2/#.X5rwSUGDPIU
(Il possède une succursale à Bruxelles mais lui est surtout sur Anvers. Ceci dit pour Pinot j'imagine qu'il serait prêt à remonter les quelques dizaines de kilomètres du canal de Willebroek)

Sinon, voici une interview d'il y a deux bonnes années le concernant (source : journal Le Soir) :

"N’osez surtout pas le terme de gourou à son propos. Et encore moins devant lui. Tenter d’embarquer Lieven Maesschalck sur le chemin de l’ésotérisme en pensant flatter sa curiosité scientifique et son irrépressible envie d’emprunter les chemins de traverse de la connaissance, équivaut à s’exposer à un sourire de compassion parfaitement désarçonnant. « Vous allez beaucoup trop loin ; plus loin que moi, en tout cas, glisse d’emblée Lieven Maeschalk. Je suis simplement un kiné qui a créé sa propre entreprise employant 22 personnes. Pas un kiné sportif, au sens premier du terme, mais bien un kiné rééducateur. Et certainement pas un sorcier des temps modernes comme je l’ai déjà entendu. »

Au pied du Museum aan de Stroom (MAS), dont l’architecture décentrée à 360º offre une vue panoramique imprenable sur Anvers, se niche l’un des trois cabinets du plus célèbre kiné du pays. Titre que même sa modestie ne peut lui ôter. Ce jour-là, Steven Defour est en pleine rééducation sur un trampoline qui lui rappelle à chaque seconde que le retour au plus haut niveau est fait de sueur et de larmes. On l’ignore encore à ce moment, mais une semaine plus tard, il annoncera sa retraite internationale.

Même Lieven Maesschalck, le confident des stars, n’était pas au courant des intentions de l’un de ses clients phares du jour. N’allez pas croire que l’endroit est exclusivement peuplé de grands noms du sport. Monsieur et Madame-tout-le-Monde constituent le gros de sa clientèle. Et donc de son chiffre d’affaires.

« Mon cabinet est non seulement un lieu où n’importe qui peut se faire soigner mais il est surtout multiculturel, insiste notre interlocuteur. On pourrait y faire une étude anthropologique. J’ai vu défiler ici des personnes bien plus intéressantes que les célébrités du sport, de la culture ou du show-biz. Des gens qui, comme moi, en sont à devoir recommencer là où tout s’arrête. Un principe que j’aime bien et qui vous tire vers le haut, vers les découvertes, vers une autre sensibilité. L’ordre établi, c’est comme une rééducation classique : ça peut être fucking boring ! »

Fichtrement ennuyant, en effet. Et Lieven Maesschalck de reprendre de plus belle le flux ininterrompu d’un propos qu’il maîtrise mieux que quiconque : « Que ce soit un Diable rouge ou vous, la clé de la rééducation passe par une augmentation de la concentration : en effectuant un mouvement de qualité et de manière très précise, on augmente l’efficacité du résultat de 200 %. Ce qui compte lorsque vous récupérez un type en morceaux, c’est qu’il se challenge lui-même. L’idée du concept move to cure (NDLR : bouger pour guérir) m’est venue de là. La kiné traditionnelle mettait trop souvent les patients à l’arrêt. Moi, je fais tout le contraire… quand le mal le permet. Je mise sur une rééducation fonctionnelle. Et je reconnais que j’agis de la sorte avec l’aide d’une chirurgie moins invasive qu’auparavant. »

Réparateur de grands corps malades, comme les stars mondiales qu’étaient Paolo Maldini ou Andryi Shevshenko, le kiné alostois (et désormais anversois d’adoption depuis quelques années) n’a pas intégré le giron de l’équipe nationale par hasard. C’est en effet Georges Leekens, lui aussi kiné de formation, qui lui a demandé de structurer le staff médical. « A l’époque, il y avait un médecin, 2 kinés et 2 masseurs. Punt aan de lijn !, se souvient Lieven Maesschalk. Trop peu pour entourer une génération qui commençait à arriver en masse du côté de la Premier League, où la prise en charge est hyperpro et individualisée à souhait. Leekens m’a laissé organiser mon propre environnement de travail en sélection, et Wilmots a poursuivi dans la même lignée. »

Jusqu’à ce qu’un différend oppose deux amis pour la vie, juste avant le départ pour le Mondial brésilien de 2014. Un kiné recommandé par l’un et viré par l’autre juste après le stage en Suède. La rupture fut totale et les ponts demeurent aujourd’hui rompus. Un sujet extrêmement difficile à aborder face à Maesschalck, aujourd’hui réintégré dans le giron de la sélection à la demande expresse des ténors de l’équipe, qui ne jurent que par lui.

« Je ne vis pas du tout dans la rancune et donc dans le passé. De même que je ne parviens pas à dire du mal des gens, confesse-t-il. Ma nature première est ainsi faite : je passe mon chemin quand je sens qu’on ne veut plus de moi. Je n’en tiens par rigueur à Marc qui a énormément fait pour le football belge. Lui et moi savons pourquoi nos routes se sont séparées et il n’y a pas de quoi en faire un fromage ! Et encore moins dans les pages d’un journal. Ça se passe dans toutes les vies, hein ! Du moment que le respect demeure intact, c’est bien là l’essentiel. »

A quelques jours du grand départ, le kiné phare du staff médical belge est sur le pont non-stop. Et il s’en accommode fort bien : « le rythme a évolué avec les années, tout simplement parce que la préparation s’est individualisée. Soucieux du détail, Roberto Martinez y est très sensible et mesure depuis longtemps déjà qu’il s’agit du meilleur chemin pour une préparation collective optimale. Il est en train de créer un environnement “No excuses” en réduisant au maximum la marge d’erreur… à tout ce qui ne reste pas du domaine de l’humain, de l’émotion sur le terrain. Le coach est un peu comme Vincent Kompany : imprégné et convaincu par son action. L’essentiel pour un sportif est de vivre en harmonie avec son projet. Ce ne sont que des mots mais ils ont une énorme signification lorsqu’on doit se faire mal au quotidien ! A 53 ans, j’ai fini par le comprendre et par faire passer le message à mes patients. En fait, Lieven Maesschalck est en quelque sorte devenu le meilleur client de Lieven Maesschalck. "
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3252515
Django a écrit :
29 oct. 2020, 08:31
Voici mes sources sur les déclarations récentes de Marc Lamberts, entraîneur de WvA.

En flamand (à traduire avec Google Trad): https://nieuws365.be/news/22146/er-valt ... raag-horen

En anglais (bien traduit depuis l'article flamand): https://alkhaleejtoday.co/sport/5181180 ... -will.html

Lui parle même d'une seule crise de croissance. Dans ce cas, elle aurait été vraiment énorme (voir Koksijde 2012). Je laisse chacun se faire son opinion.
Merci à toi!
Bizarre que meme le coach le mette à 1,90m alors qu’on voit 1,87m partout ailleurs. Il doit compter les cheveux, je ne vois que ça. :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Django
#3252558
bo0l a écrit :
29 oct. 2020, 09:22
La revalidation qu'a fait Van Aert suite à sa blessure sur le tour 2019 chez Lieven Maesschalck n'est peut-être pas étrangère aux performances ahurissantes de Wout sur route cette année. Ce kiné, bien connu en Belgique car c'est le kiné des Diables Rouges, est un vrai magicien! Et comme par hasard c'est lui qui s'occupe de la revalidation de Remco actuellement.

Ce commentaire est tout à fait pertinent et je dois dire que je m'étais étonné que cet élément ne soit jamais mis en avant lors des débats sur les performances de van Aert lors du dernier TDF. Lors de cette revalidation, il semble qu'il ait renforcé l'ensemble de sa chaîne musculaire, notamment sa chaîne abdominale, ce qui lui aurait alors permis d'encore augmenter son gainage et sa force de reins.
Plus généralement, il semble avoir travaillé des muscles qui ne sont pas forcément les plus utiles à vélo mais qui lui ont donné une musculature plus complète et équilibrée. Cela a fatalement des conséquences sur son niveau sportif.

Il sera d'ailleurs en effet très intéressant de voir comment Evenepoel reviendra car suivant le même type de revalidation. Il ne serait pas étonnant que le bougre revienne lui aussi encore plus fort. :popcorn:
Avatar de l’utilisateur
Par Django
#3252561
dolipr4ne a écrit :
29 oct. 2020, 19:44
Django a écrit :
29 oct. 2020, 08:31
Voici mes sources sur les déclarations récentes de Marc Lamberts, entraîneur de WvA.

En flamand (à traduire avec Google Trad): https://nieuws365.be/news/22146/er-valt ... raag-horen

En anglais (bien traduit depuis l'article flamand): https://alkhaleejtoday.co/sport/5181180 ... -will.html

Lui parle même d'une seule crise de croissance. Dans ce cas, elle aurait été vraiment énorme (voir Koksijde 2012). Je laisse chacun se faire son opinion.
Merci à toi!
Bizarre que meme le coach le mette à 1,90m alors qu’on voit 1,87m partout ailleurs. Il doit compter les cheveux, je ne vois que ça. :green:
Je t'en prie. Pour la taille, ça doit être la bonne explication :rieur:

Sinon, des nouvelles sont tombées aujourd'hui en CX: MVDP et WvA participeront chacun à 4 manches du Trophée X20 (nouveau nom du DVV si je ne me trompe pas) dont 3 communes à Herentals (23/12), Baal (01/01) et Hamme-Zogge (23/01). MVDP participera en plus à la manche d'Anvers le 12 Décembre tandis que van Aert s'élancera le 28 Décembre à Courtrai pour sa reprise comme dit précédemment sur ce topic.

A noter également le maintien des 8 manches à huis clos et des primes finales à ce stade. :super:
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3252575
Malgré l'annonce du calendrier du Trophée nouveau machin truc, la saison de cyclo cross a déjà bien du plomb dans l'aile. Et on n'est que fin octobre.
La nouvelle mouture de la Coupe du Monde, qui devait vampiriser le calendrier avec une course presque chaque semaine, est déjà réduite comme peau de chagrin. 5 manches au lieu de 14, la première étant prévue le 29 novembre, autant dire dans un siècle, on sait comment les choses peuvent évoluer en moins d'un mois.
En Belgique, seuls les pros peuvent encore courir, c'est déjà fini pour les espoirs et les juniors.
Aux Championnats d'Europe d'Hertogenbosch, les courses juniors sont annulées, compte-tenu des directives gouvernementales aux Pays-Bas.
En France, il n'y aura pas plus de courses jusqu'à on ne sait quand.
En plus, Fabio Aru ne signe même pas chez Alpecin. :elephant:

Bon, il y a le KoppenbergCross samedi, c'est déjà ça.
Starlist chez les hommes : https://www.koppenbergcross.be/download ... -heren.pdf
Et chez les femmes : https://www.koppenbergcross.be/download ... -dames.pdf
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3252576
Ca promet un hiver vachement studieux chez les Belges, si en plus on leur retire les bains de boue...
Par albo
#3252584
Django a écrit :
29 oct. 2020, 23:12
bo0l a écrit :
29 oct. 2020, 09:22
La revalidation qu'a fait Van Aert suite à sa blessure sur le tour 2019 chez Lieven Maesschalck n'est peut-être pas étrangère aux performances ahurissantes de Wout sur route cette année. Ce kiné, bien connu en Belgique car c'est le kiné des Diables Rouges, est un vrai magicien! Et comme par hasard c'est lui qui s'occupe de la revalidation de Remco actuellement.

Ce commentaire est tout à fait pertinent et je dois dire que je m'étais étonné que cet élément ne soit jamais mis en avant lors des débats sur les performances de van Aert lors du dernier TDF. Lors de cette revalidation, il semble qu'il ait renforcé l'ensemble de sa chaîne musculaire, notamment sa chaîne abdominale, ce qui lui aurait alors permis d'encore augmenter son gainage et sa force de reins.
Plus généralement, il semble avoir travaillé des muscles qui ne sont pas forcément les plus utiles à vélo mais qui lui ont donné une musculature plus complète et équilibrée. Cela a fatalement des conséquences sur son niveau sportif.

Il sera d'ailleurs en effet très intéressant de voir comment Evenepoel reviendra car suivant le même type de revalidation. Il ne serait pas étonnant que le bougre revienne lui aussi encore plus fort. :popcorn:
J’espère que c’est du second degré?

Il y a encore des suiveurs de ce sport qui croient aux « kinésithérapeutes miraculeux qui découvrent des nouvelles chaînes musculaires »? :reflexion: :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par JohanMusée
#3252596
albo a écrit :
30 oct. 2020, 07:59
Django a écrit :
29 oct. 2020, 23:12



Ce commentaire est tout à fait pertinent et je dois dire que je m'étais étonné que cet élément ne soit jamais mis en avant lors des débats sur les performances de van Aert lors du dernier TDF. Lors de cette revalidation, il semble qu'il ait renforcé l'ensemble de sa chaîne musculaire, notamment sa chaîne abdominale, ce qui lui aurait alors permis d'encore augmenter son gainage et sa force de reins.
Plus généralement, il semble avoir travaillé des muscles qui ne sont pas forcément les plus utiles à vélo mais qui lui ont donné une musculature plus complète et équilibrée. Cela a fatalement des conséquences sur son niveau sportif.

Il sera d'ailleurs en effet très intéressant de voir comment Evenepoel reviendra car suivant le même type de revalidation. Il ne serait pas étonnant que le bougre revienne lui aussi encore plus fort. :popcorn:
J’espère que c’est du second degré?

Il y a encore des suiveurs de ce sport qui croient aux « kinésithérapeutes miraculeux qui découvrent des nouvelles chaînes musculaires »? :reflexion: :reflexion:
Qu'on ne parle pas de l'incidence de l'intervention de Lieven Maesschalck autre part que dans les médias belges, oui c'est étonnant. C'est pas une célébrité locale qui s'occupe que de petits sportifs belges ou d'Annie Cordy, hein (paix à son âme), le gars s'occupait des joueurs du dernier grand Milan AC et possède une liste de come-back à son actif longue comme trois bras. C'est un ponte mondialement connu et reconnu dans sa spécialité. Il peut sans doute être considéré comme l'architecte du retour de WVA et c'est étrange de ne pas le prendre en compte quand on aime tant en parler pour semer le doute.

Que pour toi il s'agisse de facto d'un personnage sulfureux alors que son nom n'a jamais été cité nulle part, libre à toi et je peux comprendre qu'on ne croit pas aux oies blanches (il a quand-même travaillé pour Mapei fin des années 1990, mais sans être dans l'encadrement permanent je pense, juste que les coureurs allaient chez lui quand il le fallait). Mais, jusqu'à preuve du contraire, on a affaire à un type qui possède en permanence une longueur d'avance question revalidation depuis le début de sa carrière. Son truc de revalidation par le travail avec le moins de repos possible, n'importe quel kiné l'applique maintenant, alors que beaucoup de monde le prenait pour un type dangereux il y a 25 ans quand il a commencé à se faire connaître.

Après, pour ce qui est des come-backs fréquents des grands sportifs, c'est un phénomène tout à fait explicable. Premièrement, ça permet un repos de l'athlète. Deuxièmement, ça permet effectivement de retravailler en profondeur certaines bases et fondamentaux, de reprendre sur de bonnes bases en somme. Troisièmement, on observe souvent un phénomène de surcompensation à long terme (j'ai d'ailleurs déjà pu expérimenter ce dernier phénomène en tapant facilement tous mes records après 3 mois de reprise alors que je venais de faire une pause totale de 6 mois).
Par albo
#3252599
Des kinés du sport, j'en connais une palanquée hein.

Et je parle de haut niveau, des mecs qui suivent le centre de formation du HAC (Mandanda, Mendy, Diarra, Dhorasoo, Pogba, Payet...) ou les équipes pro en handball ou en rugby de la région (deuxième division minimum...)

Les médecins du sport j'en fréquente aussi pas mal,

et quand il y a blessure grave avec retour à haut niveau un peu rapide derrière, c'est quand même souvent qu'il y a un loup.

J'ai du mal à croire aux recettes miracle, encore plus dans le sport de Haut niveau, et encore plus dans le cyclisme oui. :spamafote:

(et la découverte de "chaines musculaires différentes" chez des cyclistes du niveau de Remco, comment dire...)
Par LGDG
#3252600
Les faiseurs de miracles
Kine : Lieven Maesschalck
Docteur : Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt
Equipe complete : Aaron Nelson, Mike Elliott, Tom Carter et le reste de l'equipe medicale des Suns
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3252623
albo a écrit :
30 oct. 2020, 09:25
Des kinés du sport, j'en connais une palanquée hein.

Et je parle de haut niveau, des mecs qui suivent le centre de formation du HAC (Mandanda, Mendy, Diarra, Dhorasoo, Pogba, Payet...) ou les équipes pro en handball ou en rugby de la région (deuxième division minimum...)

Les médecins du sport j'en fréquente aussi pas mal,

et quand il y a blessure grave avec retour à haut niveau un peu rapide derrière, c'est quand même souvent qu'il y a un loup.

J'ai du mal à croire aux recettes miracle, encore plus dans le sport de Haut niveau, et encore plus dans le cyclisme oui. :spamafote:

(et la découverte de "chaines musculaires différentes" chez des cyclistes du niveau de Remco, comment dire...)
Tu es quand même un mécréant, grâce à ce kiné WvA a grandi de 10cm à 22ans, ce n'est sûrement pas tes connaissances qui pourraient en dire autant :rabbit:

:elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par damienleflahute
#3252644
Mais ça veut dire quoi concrètement "chaînes musculaires différentes", au-delà de la formule, et à part "cherchez pas à comprendre et à comparer, ce type est hors-norme, point-barre"?
  • 1
  • 58
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
Infirmerie - Saison 2020

:applaud: Ça c'est une nouvelle qui fait […]

Les blagues sur Mathias Franck étaient peut[…]

Groupama-FDJ 2020

Oui, clairement.

1948 1 G. Bartali .. 94 2 A. Binda .. 69 3 C. Gi[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site